Une croyante et son Pasteur
[an 7]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg12432
Le lendemain de l'hospitalisation de Moji...

Aujourd'hui, la jeune et belle Sawako avait quitté son hôpital délaissant malades et blessés afin de se ressourcer au Grand Sanctuaire. Elle tentait de se rendre en ce lieu au minimum une fois par mois. Cela aurait été avec plaisir qu'elle aurait voulu se rendre plus souvent dans se monastère, mais hélas, les villageois avaient besoin de ses capacités en Iroujutsu, la privant de temps libre
Sawako aimait deux choses dans la vie, venir en aide à ses semblable et adoré son Dieu, la Mère de la nature. Ainsi, la jeune métisse arpentait un petit bosquet afin d'atteindre le lieu de culte. Se nourrissant de la nature et des sifflotements des oiseaux, se laissant bercer par la mélodies des feuilles brassés par le vent. Respirant à plein poumon l'air pur que dégageait ces arbres. Elle marcha d'un pas lent et nonchalant les yeux émerveiller par l'osmose qui l'entourait. Elle se perdit dans ses plus vague pensées jusqu'à arriver au pied de l'imposant bâtiment qui n'était rien d'autre que le Grand Sanctuaire...
Sawako se déchaussa avant de poser son pied nue sur la première marche d'escalier faite de bois. Elle épousa le plancher de sa voûte plantaire, marchant avec légèreté jusqu'à des tapis entreposer sur le sol. Puis, elle releva sa longue jupe afin de dénudé ses genoux, qui vint se poser avec délicatesse sur la paillasse. La jeune femme joignit ses deux mains et regarda le sol. Elle était seule dans cette grande pièce, elle était venu de bonne heure afin d'éviter de croiser quiconque et ainsi être seule à seule avec Mère Nature...

« Mère Nature... Mère de tous... aux solide fondement très antique... Vous qui nous offrez votre terre et la rendez fertile... Vous qui nous offrez votre océan et le rendez vivant... Vous qui nous offrez le ciel et le rendez agréable... Vous qui nous permettez de nous alimenter de vos richesses... De vous vienne les hommes et leurs enfants... À vous à qui appartient le choix de la vie ou de la mort... Heureux celui que vous honorez avec bienveillance dans votre coeur.... Puis-je être droit comme un arbre, puis-je danser comme l'air soufflant, puis-je être lavé par la pluie... Puis-je vous être fidèle... »


« Ô Mère Nature... Donnez-moi le courage de soigner chaque malade, chaque blessé... Donnez-moi le courage d'offrir ma vie au service des nécessiteux... »


Puis la jeune Sawako, baissa d'un ton et se mit à parler à voix basse d'un air amusée, comme si celle-ci racontait un secret à Mère Nature:

« Puissiez-vous également m'offrir un homme droit et respectable avec qui je pourrais m'unir et offrir ma virginité... Je suis dans l'âge où mes hanches sont suffisamment solide pour offrir un enfant à notre adorable Terre... Mais les années passes et ma beauté se dissipe à chacune des rides qui s'ajoute à mon visage... »


Puis la jeune et douce femme se mit à glousser...

Publié le 18/12/2017 à 23h35

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg12465
Salomon comme à son habitude faisait le tour de son temple. Allumant les coupelles d'encens, il voulait que son temple ressemble un maximum à celui qu'ils avaient sur l'ancien continents. Il fallait que ce soit un lieu de culture, un lieu où ils viennent tous se recueillir. Mais depuis que le pasteur c'était opposé au massacre Mitsuna, presque plus personne ne venait se recueillir an ces lieux. Chaque matin, c'est alors qu'il faisait encore nuit, que Salomon quitté la belle Risako, avant de se rendre au temple. Toujours, il méditait durant des heures, jamais dérangé. Sauf ce matin, mais se fut pour son plus grand bonheur. Quelqu'un était revenu prier. Il ne bougea pas, se contentant de méditer encore, ne voulant pas déranger la personne. Il y avait plusieurs pièces, séparé par de simple cloison de toile. (Comme des maisons japonaise). Si bien, que le moindre son, même des murmures, se répandait aisément dans tout le temple. Lorsque la jeune femme parla de sa virginité, Salomon eu un petit sourire puis se leva. Il fallait qu'il annonce sa présence, il n'avait pas besoin d'en entendre plus sur la vie de la charmante Sawako.
Le pasteur se leva, et passa doucement la porte, arrivant vers la médecin de village. Et parce qu'il était un peu joueur, Salomon vint lui dire avec un petit sourire.

« Tu devrais sortir en ville le soir. Mère nature ne t'apportera pas ce que tu recherches ici. Il y a plein de jeune homme respectable dans notre village, mais ils sont bien trop timide pour s'adresser à une jolie jeune femme. Tu devrais voir s'il n'y en a pas un qui te plais dans le lot. »


Le pasteur rigola un peu, il savait qu'il allait mettre la jeune femme mal à l'aise avec cette entré.

Publié le 20/12/2017 à 12h38

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg12528
La honte, voilà ce que ressentait actuellement Sawako... De la honte... Elle qui pensait être seule s'était livré à des paroles gênantes, parlant de sa virginité, de ses hanches forte et de son visage qui prenait des rides et tout cela, le pasteur l'avait entendu... Elle était rouge écarlate, son visage était bouillant, les yeux grand écarquillés. Elle jeta son front au sol, et bafouilla:

« Past...Pasteur... hum... euh... Pa-pasteur... Excu... Excusez-moi ... »


La jeune femme resta le visage collé sur le tapis de son box, gêné... À tel point qu'elle n'osa pas relevé le visage pour faire face au Pasteur Salomon. Comment avait-elle pu être aussi stupide et impudique dans un lieu de culte. Elle se sentait véritablement mal à l'aise mais elle devait se reprendre, oui, elle devait assumer ses propos et répondre à l'homme de foi qui lui faisait face. Si elle ne lui répondait pas, elle lui manquerai également de respect, ce qui n'était pas mieux. Alors dans un élan de courage, elle redressa doucement le visage et posa son regard sur Salomon. Certes, elle réussissait à regarder l'homme, mais son visage arborait toujours une rougeur de honte...

« Euh...Sortir ? Non.... Je suis bien trop occupé à l'hospice, Pasteur... »


Doucement, la jeune femme reprenait confiance en elle et oubliait petit à petit l'épisode qui l'avait tant mit mal à l'aise...

« Puis, ce n'est pas à moi de faire le premier pas, voyons... Une femme se doit d'être courtisée et non l'inverse ! »

Publié le 22/12/2017 à 23h27

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg12595
Mais pourquoi, il faut toujours que le peuple se mette à plat ventre face contre terre face à lui. Il n'est pas un Dieu, et ce qu'elle venait de dire ne faisait pas du tout preuve d'irrespect envers lui. Ce qu'elle demandait été naturel. S'il y a une chose que Salomon n'aimait pas, c'est de voir quelqu'un se repentir devant lui. Il s'approcha de la jeune femme et lui tendit la main.

« Lève toi ! Je sais que les personnes ne me connaissant pas personnellement ont un problème avec ça. Mais je ne suis pas supérieur à toi. Seul la nature l'est,
je ne suis que le représentant que vous avez choisi. Tu dois être debout face à moi. Et me tutoyer, comme tu le ferais avec les autres. »


Il lui sourit, et l'aida à ce relever, Salomon était sage, et il possédait une image forte depuis le grand cataclysme. Mais il ne voulait certainement pas, que les gens le voit comme un être supérieur, il est humain comme eu. La seule différence, c'est qu'il a un lien spécial avec la nature.

« Ne peu tu pas former d'autres personnes pour t'aider à l'hospice ? Tu fais du très bon travail depuis notre arrivé, tu mérites au moins une soirée de repos. »


Salomon eu de nouveau un large sourire lorsqu'elle lui parla de se faire courtiser. C'était mieux oui, mais les hommes ont peur de le faire, et c'est de plus en plus vrai.

« Tu dois prendre ce que tu veux, sans te soucier de ce qu'un homme ferait. Si tu vois quelqu'un qui te plais, va à lui. Tiens, j'ai une idée, veux tu m'accompagner ce matin ? J'aimerais connaitre ton avis sur différente choses. »

Publié le 29/12/2017 à 14h37

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg12619
La jeune femme regarda la main tendu en sa direction, il lui fallut quelques secondes avant de comprendre que le pasteur désirait l'aider à se redresser, parlant ainsi d'égal à égal. Alors, d'une poigne relativement forte pour une jeune dame, elle agrippa la main tendu et s'aida de celle-ci afin de se remettre sur ses deux pieds, puis se tint droit comme un "I". Alors, elle considéra l'homme et lui répondit en arborant un large sourire :

« Permettez-moi de continuer à vous vouvoyez, rare son ceux que je tutoies Pasteur. »


Il était vrai que la jeune médecin vivait avec de nombreux principe qu'elle ne souhaitait nullement transgresser. Elle aimait ce qui était carré, en ordre et par dessus tout: le respect ! Seulement avec quelques uns, elle se laissait aller au plaisir du tutoiement, comme son ami d'enfance Saïto...

« Quelques soigneuses ont les connaissances nécessaires afin de faire tourner l'hospice en mon absence. Mais, si je consacre la plupart de mon temps c'est uniquement par plaisir et non par contrainte. Je me sens vivre qu'en prêtant main fort à ceux dans le besoin... »


Puis l'homme vint lui expliquer que Sawako devait prendre ce qu'elle voulait sans se soucier du reste. Certes, le pasteur avait raison, dans la vie il était nécessaire de se battre pour les désires, mais en amour... Cela ne fonctionnait pas ainsi pour la docteure. L'homme qu'elle voulait aimer devait avoir suffisamment confiance en lui pour l'aborder premièrement...

« Avec plaisir, Pasteur ! Où désirez-vous vous rendre en cette belle matinée ? »

Publié le 01/01/2018 à 21h55

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg12926
La jeune femme ne semblait pas prête à vouvoyer le pasteur. Mais elle semblait tout à fait enclin à le suivre. Il n'allait pas lui faire le speech sur le vouvoiement et le tutoiement qu'il avait fait à son élève Sana. Ils ne semblaient pas comprendre que vouvoyer quelqu'un ne veut pas dire qu'on le respect. Mais bref pas besoin de plus s'attarder sur le sujet.

« Allons sur la plage. »


Ou plus exactement la plage du massacre, le pasteur voulait connaître l'avis de la médecin. Comme avec chaque Kirishitan, il voulait savoir ce qu'elle pensait de ce fameux massacre. Il marcha donc en silence avec la jeune femme. Et une fois sur cette fameuse plage, il lui dit.

« Tu n'es pas sans savoir ce qu'il s'est passé ici. Je voudrais connaître ton avis a ce sujet. »


Le pasteur ne posait pas cette question a tout les éléments les plus brillant de son peuple par hasard. Il avait une idée derrière la tête. Un plan pour la suite.

HRP : désolé pour le temps de réponse.

Publié le 02/02/2018 à 10h31

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg13001
La pasteur semblait désireux d'emmener la soigneuse du village sur la plage. Ravie de cela, elle emboîta le pas derrière Salomon. Rapidement, elle reconnu le chemin, aucun doute, tout deux partaient sur la plage, mais sur celle où tout avait commencé pour Iwa, la première plage où ils avaient déposé pied à terre après deux ans sur la mer houleuse... C'est dans un silence parfait que les deux protagonistes arpentèrent le chemin, chacun profitant de la nature, de manière auditive et visuel. Après plusieurs dizaines de minute de marche méditative, ils mirent les pieds sur le sable de la plage et Salomon vint rompre le silence en demandant l'avis du médecin sur ce qui c'était passé ce jour là...

« Vous savez, Pasteur... Qui suis-je pour juger les actes des hommes ? Chacun à agis de la façon qui lui semblait le plus adapté vis à vis de leurs conscience, ou tout autre jugement que nous ne pouvons comprendre... Il n'existe pas de vérité absolu... Personne n'a raison et personne n'a tort... La vérité n'est rien d'autre qu'un grand miroir qui vient à se casser, chacun ramasse un petit morceau de ce miroir, donc chacun à un morceau de la vérité mais aucun à la vérité absolu... »


Suite à cette parole, Sawako se laissa tomber les fesses sur le sable, puis vint caresser ses petits grains du bout de ses doigts, le regard plonger sur l'océan qui lui faisait face, une pensée pour Akane, la femme de Saïto ainsi que son ami, morte durant l'exil...

« Mais je peux vous donner mon morceau de miroir... »


Sawako se tut quelques secondes avant de reprendre son recit:

« Ce que je voulais importait peu, Pasteur. Ma voix n'était pas décisionnaire, ainsi, même si je désirais que le massacre n'est pas lieu, je ne pouvais empêcher mes comparses de le commettre. A ce moment là, deux choix apparaissaient devant moi. Soit je refusait de prendre part et attendait que cela soit finit, soit j'aidais mon peuple à survivre à une atrocité de plus... J'ai opté pour la deuxième solution, mais sans pour autant tuer qui que ce soit, je me suis juste contenter de soigner les blessées que l'on m'apportait... Ainsi, je n'ai ni participé au massacre, ni délaissé mon peuple... »

Publié le 07/02/2018 à 22h34

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg13030
Cette jeune femme était vraiment quelqu'un de sage. Contrairement à tout ceux à qui il avait posé la question, elle avait su faire le bon choix éthique durant ce fameux jour. Ne pas délaisser son peuple, tout en l'aidant. Même Salomon avait échoué à cette tâche, mais cette jeune femme semblait avoir réussi à la perfection. Elle était interessante, et son rôle au sein du village semblait lui convenir. Le pasteur était heureux de voir qu'il pouvait y avoir des Kirishitan aussi intelligent.

« Et bien pour tout te dire, je trouve ton morceau du miroir vraiment bon. Je ne sais pas comment tu le vis, mais d'après moi, tu es la seule personne à avoir fait le bon choix ce jour là. »


Salomon continua sa marche jusqu'à arriver à la limite de l'eau. Les vagues venaient toucher le bout de ses orteils. Il repensait à "son bout du miroir"

« Même moi, je n'ai pas fait le bon choix ce jour là. J'étais contre ce massacre, et je n'ai rien d'autre, j'ai laissé mon peuple faire le sale travail,
et je vie maintenant sur ces terres souillés. Toi, tu as su les aider et ne pas faire parti de ce massacre, c'est vraiment preuve d'une grande sagesse. Si seulement plus de citoyen de notre village pouvait être comme toi. »

Publié le 11/02/2018 à 16h43

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg13041
Le Pasteur flattait véritablement Sawako en la jugeant de la sorte, elle, posséder une grande sagesse ? Certainement pas plus que le Pasteur lui-même... A vrai dire, elle c'était laissé agir telle que son coeur la guidait, sans vraiment y réfléchir, ce n'est que plus tard qu'elle avait raisonné sur son action.
Toujours assise le fessier sur le sable humide, elle regardait Salomon faire quelques pas en avant sur la plage, jusqu'à ce trouver à fleur de l'eau qui venait lui caresser les orteils. Alors, elle se mit à hausser un peu la voix afin que son interlocuteur puisse entendre ses paroles.

« Il n'y avait pas de bon choix au de mauvais choix ce jour là, Pasteur ! Vous dites que j'ai fait preuve de sagesse, que nenni, je n'ai rien fait d'autre qu'être hypocrite... J'ai laissé les gens souiller leurs âmes par peur de souiller la mienne et dans un semblant de bonne action, afin de me déculpabiliser, j'ai soignée les blessées, alors que moi-même je refusais de participer à cette purge... Et désormais, tout comme vous, je vis sur ces terres... »


Suite à cela, la jeune femme se redressa, et s'essuya les fesses, où quelques grains de sable était resté accroché à sa tunique. Sawako vint se tenir à côté du Pasteur en regardant l'océan, tout comme lui.

« Rien de tout cela est simple hélas... Mais le passé est inchangeable alors que le futur, lui, est encore modulable... Alors, oeuvrons pour améliorer notre future et ne nous penchons pas plus que nécessaire sur le passé.. Gardons le en mémoire afin que nous n'oublions pas le sacrifice que cela a coûter mais... ne nous laissons pas ronger par de quelconques remords... »

Publié le 12/02/2018 à 14h40

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg13089
Cette jeune femme était vraiment sage, mais elle ne s'en rendait même pas compte. C'était sans doute sa plus grande preuve de sagesse. Salomon voyait lui tout le potentiel qui se trouvait en elle. Toute la force de la nature présent dans son enveloppe charnelle. Comme il l'avait vu avec Sana et Moji. Le pasteur souri aux paroles de la belle Sawako, et rétorqua.

« Je dois m'en aller demain en bateau avec Sana, mais dès mon retour, j'aimerais que nous approfondissions cette conversation. J'aime beaucoup ta façon de penser. Sauf peut être sur ton refus de me tutoyer. »


Il rigola quelques secondes, et repris.

« Je fois m'en aller, mais prenons rendez-vous. Dès mon retour, partons faire un tour dans la forêt d'Eden. Histoire que je vérifie quelque chose. »


C'était loin d'être un rendez-vous galants, mais la phrase pouvait porter à confusion. Seulement, le pasteur voulait seulement se rendre compte du réel potentiel de la jeune femme, face à leurs mère la nature.

Publié le 17/02/2018 à 08h41

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1024/p1/une-croyante-et-son-pasteur.html#msg13173
Ainsi, le Pasteur s'apprêtait à quitter le village le lendemain même, avec Sana, en bateau... La curiosité la rongeait, l'envie de savoir où allaient-ils aller, qu'avait-il au alentour du village, comment faisaient-ils pour remonter sur un fichu bateau après deux longues années passé à naviguer en mer... Mais la curiosité n'avait pas sa place en cet instant. Salomon évoqua le fait qu'il désirait continuer cette discussion dès son retour et emmener la médecin au sein de la forêt d'Eden afin de vérifier une probable hypothèse. Qu'est-ce que cela voulait t'il dire ? Elle n'en savait que trop et attendrait le retour de l'homme afin d'en savoir d'avantage...

« Très bien Pasteur, c'est avec hâte que j'attendrai votre retour afin de discuter de nouveau sur de nombreux sujet... »


Marquant une pause, puis passant une main dans sa longue chevelure avec un large sourire sur le visage, elle reprit:

« Prenez soin de vous durant votre périple, Pasteur ! Ne me rajouter un patient supplémentaire lors de votre retour ! »


Sur ces quelques mots, les deux protagonistes se séparèrent. Sawako reprit route en direction de l'hôpital, là où quelques patients devaient attendre sont retour avec impatience...

Publié le 22/02/2018 à 20h49

Activité du forum

Shinobis actifs au cours des dernières 24h : Miwaku Genichi, Miwaku Aiji
Statistique
- 768 sujets RP dont 0 en 24h
- 302 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10675 messages RP dont 0 en 24h
- 2423 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :