L'aube d'une nouvelle ère .
[an 7]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1076/p2/l-aube-d-une-nouvelle-re.html#msg13279
C'était le premier jour du tournoi et ce spectacle macabre avait déjà fait un mort ; Obutseru l'adversaire d'Imawara... Cependant l'heure n'était plus aux larmes , il fallait garder la tête froide et croire en Seijuro qui se préparait à livrer sa première bataille dans cette compétition ; le rouquin ne doutai guère de son maitre cependant il se demandait une chose : Est-ce que Seijuro tuerait lui aussi ? Probablement pas puisque d'après ses leçon un épéiste n'a le droit de tuer que si l'élimination de la personne en question permet de sauver des vies , or la seul vie qu'il y aurait à sauver en ce moment serait celle de Seijuro . Dans l'espace spectateur , entouré de tout ces brigands , Imawara toujours triste par la mort de son ennemi devait se ressaisir pour admirer son maitre se battre et en prendre de la graine , cependant le ninja était encore seul sur l'"arène" il n'y avait pas encore ce fameux Shion , quand soudain un bruit sourd de hurlement ce fit retentir au loin , ce bruit pouvait s'apparenter à un bruit de singe , c'était plutôt perturbant qu'intimidant à vrai dire ; suite à ce cri une ombre se dessina sur l'arene ce qui laissait supposer que c'était un géant , la tension était palpable et bel et bien accentué , cependant tout cet environnement dramatique retomba d'un seul coup quand Imawara pu apercevoir de loin que l'ennemi de Seijuro qui sortait de derrière une barricade était en réalité assez petit et pas gigantesque comme il pouvait le laisser croire à cause du soleil qui planait sur leurs têtes . Ce Shion mesurait à vue d’œil un mètre cinquante , il était d'une corpulence plutôt maigre et se déplaçait d'une façon bien étrange qui encore une fois le reliait au singe , soudain de sa bouche fortement prononcée sorti quelques mots.
« Hey hey hey les gens , hey , il y à un nouveau dans le fight !!!!! C'est quoi ton nom hein hein dis ? Moi c'est Shion , ouai ouai c'est moi S'exclama t-il en regardant la foule et Seijuro d'un air enjoué et enfantin . »

Imawara restait bouche bée devant un adversaire aussi ridicule d'apparence , même si il ne fallait pas le sous estimé le petit adversaire réserverait peut-être certaines surprises d'autant plus que la foule reagissait très bien à son entrée , par ailleurs Imawara pouvait entendre dans les rangs :
« Ah ça va Shion est la , il va enfin pouvoir faire fermer leurs clapets à ces ninjas de merde ! »

« Tss . »

La simple réaction de Imawara quand à ces paroles en disaient long sur son opinion et sur son état d'esprit , comment ces hommes pouvaient à ce point sous estimé un homme dont ils ne savaient rien du tout ? Cela agaçait au plus haut point le rouquin qui serra fort le poing pour se contenir .

Publié le 28/02/2018 à 09h41

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1076/p2/l-aube-d-une-nouvelle-re.html#msg13386
L’homme qui se cachait derrière le nom de Shion n’était pas aussi impressionnant que les autres combattants du tournoi. Il était de petite taille et sa gestuelle primitive orientait l’homme vers une nature très singulière, proche du singe. Ses cris et ses mots le désignaient comme un adversaire étrange, faible de première apparence, et pourtant la foule scandait son nom, tel l’envoyé d’une divinité céleste, apparaissant sur scène pour éradiquer le mal.
Le côté obscure, dans ce tournoi, semblait être représenté aux yeux de la foule par Seijuro et Imawara, les deux nouveaux venus dans ce tournoi. Jusqu’à présent, seul Obutseru avait connu le goût amer de la mort dans ce tournoi, mais il était à parier que le combat opposant Shion à Seijuro ne laisserait pas d’autres alternatives. Pourtant le jônin du village caché de la feuille allait démontrer à son élève qu’il y avait une autre possibilité, une possibilité qui mettrait un terme à toutes ces acclamations envers Shion, et qui établirait la suprématie due à ceux qui honorent la voie du sabre.

« Tu fais beaucoup de bruit mon ami pour ta petite taille. Soit, je m’appelle Seijuro, et pour t’affronter, je n’userai que de cette simple lame. »


Seijuro sortit d’un tout petit fourreau, une toute petite lame. Il n’était pas nécessaire pour lui de sortir le sabre long de son fourreau qu’il avait attaché à sa hanche. Si la voie du sabre repose essentiellement sur des techniques de tranche et de dégainage, il y avait une voie alterne mais complémentaire qui reposait sur le développement du corps à son paroxysme. L’homme à la queue de cheval n’avait réellement côtoyé d’école de Kenjutsu, il avait appris par l’enseignement direct de son aïeul aujourd’hui disparu, pour finalement essentiellement s’orienter vers le développement de son physique. D’une nature élancée et puissante, le Kitto revêtait l’aspect d’un guerrier robuste. Son principal atout demeurait sa vitesse de déplacement et sa vitesse d’action. Le combat ayant opposé son disciple à cet homme, Obutseru, lui avait rappelé qu’une chose lui faisait réellement défaut dans la pratique de cet art martial… Le Gatotsu… Etait-ce possible pour lui d’appréhender une technique de la sorte ? Déjà absolument redoutable à travers le corps tristement affaibli de l’adversaire d’Imawara, qu’en serait-il pour un corps aussi puissamment préparé que celui de Seijuro ?

« La foule semble t’acclamer, j’imagine sans peine que ton physique n’est qu’une distraction de ta force véritable Shion. »


Zannin venait d’annoncer le début du combat par le retentissement d’un gong. Seijuro disparut brutalement de la vision de son adversaire. Son corps semblait s’être dissipé, tandis qu’en réalité, il venait de réapparaître derrière son adversaire. Saisissant le bras gauche de l’homme-chimpanzé à l’aide de sa main gauche, la lame de Seijuro venait déjà s’enfoncer entre la clavicule et l’omoplate droit de Shion, sectionnant avec précision deux insertions musculo-tendineuses. D’un bond en arrière, le Kitto reprit de la distance. L’ensemble des spectateurs se tut dans un silence fracassant. C’était cela, la réponse de Seijuro à ce tournoi. Rendre l’adversaire dans l’incapacité de se mouvoir, tout en évitant soigneusement les poings vitaux à l’aide d’une lame plus fine.

« Mais qu'importe à quel point ta force est grande... Il me suffira simplement de la surpasser. »

Publié le 08/03/2018 à 07h45

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1076/p2/l-aube-d-une-nouvelle-re.html#msg13391
Le combat opposant Shion à Seijuro venait de débuter et dès son commencement Seijuro s’avançait et parlait avec une confiance en lui énorme mais justifié bien loin de l'arrogance, il connaissait ces capacités et surtout leurs limites c'était aussi en ça que le shinobi était redoutable , il lui était difficilement possible de commettre l'erreur de se surestimer contrairement à Imawara qui lui avait cette manie de se dévaloriser sans s'en rendre compte .
Pour ce qui est du combat , Seijuro venait de prononcer quelques mots que le rouquin ne pu entendre à cause de la distance et de la foule , quand soudain Seijuro disparu du champs de vision de la foule en délire et de son adversaire , mais étonnamment le rouquin lui avait pu le suivre des yeux seulement , ce progrès était surement dû à son précédent combat contre Obutseru qui utilisait une technique à la vitesse affolante . Désormais le Kitto se trouvait derrière Shion , l'homme singe et se dernier n'eut même pas le temps de réaliser la disparition de son ennemi qu'il avait déjà une lame plantée dans le dos , le bras gauche tenu par Seijuro lui avait empêcher de réagir assez rapidement puisqu'il était trop concentrer sur le fait de se libérer de son étreinte pour pouvoir se préoccuper des réelles intentions du sabre minuscule .
« Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhh. »

Un cri de douleur gigantesque venait d'arracher le vacarme de l'arène pour l'emporter au loin , il régnait désormais un silence assourdissant près de l'auberge .
Le singe était furieux et ne rigolait plus , il se retourna pour regarder Seijuro et lui tint ces propos :
« Toi ...Toi... »

A ce moment là , la rage de l'homme venait de dévoiler ça véritable force , ainsi il s'était projeté vers le ninja, avec une rapidité déconcertante mais surtout une agilité folle , désormais il était devenu un singe à part entière et il frappa le Kitto avec une force inouïe au niveau des côtes ce qui le propulsa contre les barricades du champ de bataille et tout en apportant le coup à son adversaire il lui adressa la fin de ça phrase .
« JVAIS T'TUER !!! »

Suite à cet assaut il décrocha un second hurlement de fureur cette fois-ci , Seijuro devait faire face à une vrai force de la nature et cette bête avait tellement d'avantages , cependant Imawara n'eût aucun doute quand à l'issue de ce combat et c'est ce qui lui décrocha un léger sourire depuis les tribunes .
« ... »

Comment Seijuro rebondirait-il suite à ce coup puissant ? La suite du combat s'annonce d'ors et déjà palpitante .

Publié le 08/03/2018 à 10h43

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1076/p2/l-aube-d-une-nouvelle-re.html#msg13396
Le cri du petit singe retentit lourdement dans toute l’arène, un cri d’effroi qui aurait glacé le sang de n’importe lequel d’entre eux. La bête était blessée, sa colère allait pester contre l’existence même de celui qui lui avait infligée cette douleur, cette blessure. Une bête blessée n’en est pas moins dangereuse, bien que privé de l’utilisation de son bras droit, l’homme à la petite taille n’avait aucune difficulté à se mouvoir rapidement et à adresser des coups d’une puissance impressionnante. Shion se projeta brutalement afin d’asséner un puissant coup du gauche. Seijuro avait vu le mouvement, il avait anticipé l’action, et pourtant il ne bougea pas d’un centimètre. L’homme face à lui, s’était approché à main nu, pour un affrontement à l’ancienne, sans épée, sans lame. Sa petite taille et son gabarit chétif n’étaient pas bon reflet de la puissance qu’il détenait. Tel un véritable singe, toute sa puissance résidait dans ses bras, avec des capacités d’agression surprenante. Accusant le coup, Seijuro fut projeté sur plusieurs mètres jusqu’à atterrir dans les barricades qui faisaient offices de limites de terrain. Le coup était puissant, l’impact avait été plutôt douloureux.

« Tel un macaque défendant son territoire, tu frappes sans retenue… Mais un primate ne comprenant pas ce qu’il défend véritablement n’est qu’un divertissement. »


Seijuro se redressa, et rangea la petite lame qu’il avait sorti précédemment. Si son adversaire souhaitait se battre dans un combat aux pieds et aux poings, alors le Kitto s’adapterait, et ne transgresserait pas davantage l’équilibre du combat.

« La force du singe ne réside malheureusement pas dans sa puissance brute. Parmi tous les animaux présents sur notre terre, la qualité du singe ne réside dans aucune puissance naturelle, non, le singe l’a laissé à d’autres… En tant normal, ce qui rend le primate si dangereux est son intelligence, malheureusement pour toi, tu t’es trompé de voie. »


Seijuro s’approcha de l’homme-singe qui semblait s’agiter de l’avancée de son adversaire, probablement trop confiant depuis la réussite de sa dernière attaque. Le Kitto accéléra cependant soudainement l’action saisissant alors le singe par le front puis le projetant au sol, tout en exerçant l’entièreté de son poids lors de la retombée. Shion s’écrasa sous la pression exercée, et alors qu’il s’apprêtait à trouver un moyen de se libérer de la force de préhension de Seijuro, le jônin détonna puissamment un coup de pied retombant qui vint percuter le bras gauche du singe. Un craquement se fit entendre par les spectateurs les plus proches de la scène de combat.

« Abandonne désormais, si j’exerce ne serait-ce qu’un peu plus de pression sous mon talon, ton épaule risque d’être réduite en fragments osseux. Tu n’es pas en mesure de continuer, alors sois sage comme le singe, et abandonne »

Publié le 08/03/2018 à 13h22

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1076/p2/l-aube-d-une-nouvelle-re.html#msg13411
Au beau milieux d'un combat intense qui venait pourtant à peine de débuter , Shion se retrouvait désormais au sol totalement démunis par la force écrasante de son adversaire qui exerçait une force impressionnante sur le haut de son torse et notamment sur l'épaule , Seijuro menaçait de broyer les os du pauvre singe totalement soumit si jamais ce dernier tentait de se débattre en vain , ainsi l'individu simiesque et apeuré mais aussi complétement paralysé par la peur décida de frapper violemment le sol de l'arène pour demander la reddition à son adversaire et dans une certaine mesure d'admettre que Seijuro était le plus fort et lui le plus faible ... Il venait d'abandonner le combat bien que la honte et le mécontentement de la foule s'abattaient sur lui réduisant son honneur à néant , n'était déjà pas bien important .
Seijuro ce releva laissant le singe tranquille et ce dernier se sentait tellement honteux de s'être fait arracher la victoire , qu'il s'écroula les genoux au sol en hurlant de tristesse avec les larmes qui l'accompagnait, , quand soudain un tremblement ce fît sentir depuis les tribunes , Zannin abritait prit la peine de se mouvoir pour bouger son immense et imposante futur carcasse avec pour finalité de simplement se lever en regardant avec haine et dégout l'individu à la dualité stupéfiante .
Une unique parole se fit entendre de la part du colosse : " Tu me déçois " .
Suite à ces paroles Zannin disparût momentanément pour réapparaitre immédiatement devant le singe en causant un bruit sourd dans toute l'arène , même Imawara n'avait pas eu le temps de voir son mouvement , c'était comme si il s'était téléporté ; cependant à ce moment Imawara comprit ce qu'il entreprenait de réaliser comme acte horrible et il se leva brusquement et hurla en direction de Zannin .
« ARRETE!!! »

Le singe releva la tête et pu apercevoir l'espace d'un instant l'organisateur du tournoi clandestin qui dégaina son sabre et le entendit les paroles d'Imawara au loin Mais Zannin l'ignora et leva son sabre pour trancher la tête du jeune singe , son buste s’effondra et une mare de sang vint couler aux pieds du bourreau , encore une fois Zannin venait de commettre un crime impardonnable , ce dernier ce tourna vers Seijuro et lui tint ce langage :
"Bravo t'as gagné ".
Suite à quoi il retourna dans les tribunes en laissant le flux vitale du jeune singe reposer sur son sabre ; de son coté le jeune Imawara était encore une fois de plus abasourdis par la violence des actes de l'organisateur du tournoi . Lors de son retour dans les tribunes les regards du bourreau et du rouquin se croisèrent et Imawara lui exprima toute la haine qu'il pouvait ressentir , c'était un regarde intense qui intensifia la couleur de ses pupilles jusqu'à ce qu'elle se teignirent d'une lueur pourpre rappelant le sang que Zannin venait de faire couler ; cependant le rouquin ne pouvait plus le haïr qu'il ne le faisait déjà ; tout ce qu'il lui restait à faire était de remporter ce tournoi et de venger ces pauvres combattants . Le jeune rouquin attendit Seijuro dans les couloirs menant à l'arène avant d'entamer son second combat .

Publié le 08/03/2018 à 21h57

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1076/p2/l-aube-d-une-nouvelle-re.html#msg14105
Au fil des heures, le temps semblait s'être allongé pour devenir une entité différente de ce qu'il avait été jusque là. D'une simple mission donnée, les événements s'étant déroulé jusqu'à ce moment n'avaient été empreints que de haine, de sueur, de sang. Les hommes étaient tombés les uns à la suite des autres, voyant leurs vies prendre fin alors que les colères respectives des deux shinobis de cessaient de croître. Pourquoi avait-il fallu en arriver là ? Pourquoi chacun de ses adversaires avaient-ils voulu réellement continuer le combat jusqu'à s'en donner la mort ?
Ce monde était différent de celui des beaux jours apparents de Konoha. Il y avait, dans le grand pays du feu, un aspect malsain et haineux dissimulé dans de sombres allées, dans de sombres ruelles, et parfois même, dans des lieux aussi reculés que cette auberge. Zannin, en était l'investigateur, mais il n'était dans le fond probablement qu'une victime d'un système aux dommages collatéraux que les hautes instances du pays avaient su taire. Il représentait désormais toute cette folie engendrée dans un engrenage pour lequel il n'y avait probablement que peu, voire pas de sortie. Toutes les stimulations qu'il recevait n'aboutissaient que dans le cadre de violence et d'effusion de sang. C'était ce qu'il prônait, c'était ce qu'il souhaitait par dessus tout pour assouvir son intarissable soif de rage. Qu'est-ce qui avait pu ainsi le transformer ? Quels éléments de sa vie avaient pu ainsi s'enchaîner pour transformer un esprit probablement innocent dans sa nature, à un berserk de la sorte ? N'était-il qu'une folie ?

« Je suppose que le temps est venu, Imawara. »


Le maître et le disciple se toisaient du regard. Un regard plein d'empathie adressé par celui que le plus jeune appelait "sensei". Cet homme honteux qui avait vu le regard de son disciple progressivement changer au fur et à mesure que le bout de sa lame s'était imprégnée de sang. Il en ressentait une vergogne qu'il n'aurait su partager, car l'esprit d'Imawara reflétait une pureté qui serait à jamais entachée par ce qu'il avait vu, ces jours précis. C'était un mal pour un bien, car un esprit trop pur devrait forcément se confronter à la réalité de la vie, ainsi qu'à celle de la mort... Oui, définitivement, le regard d'Imawara n'était plus le même, et dans le fond, Seijuro espérait que son disciple ne soit pas changé à jamais, car sa personnalité transcendait en réalité le secret de sa force inexploitée. Il amorçait une descente dans la réalité, mais ceux qui s'exposent ainsi à la violence peuvent parfois se perdre, en réalisant que le monde n'est pas aussi doux que ce qu'il avait imaginé jusque-là.

Cette mission avait pour but de voir si Imawara était prêt... Sur ordre du Hokage lui-même, le jeune spadassin du clan Uzumaki s'était vu nominé pour la promotion de l'examen des chuunins de Konoha. Seijuro s'était empressé de valoriser les capacités de son disciple et d'appuyer sa candidature en faveur de sa participation à l'épreuve, mais il savait malgré cela, que la sympathie ne serait pas mère de prudence. Ne se laissait-il pas simplement ensevelir sous la volonté de bons sentiments ? Sous une empathie imprudente qui pourrait précipiter un drame ?
Depuis leur premier affrontement, il était certain qu'Imawara avait eu une marge de progression quasi invraisemblable, mais était-il prêt à possiblement devenir chef d'équipe ? Etait-il prêt à finalement se délester du rôle de "disciple" pour devenir une pièce majeure de l'articulation militaire du village de Konoha ? Ses épaules étaient-elle réellement prête à endosser la responsabilité de la protection du village ? Connaissait-il le prix de chaque vie ? C'était au travers de toutes ces questions que Shinji avait proposé à Seijuro d'emmener le jeune rouquin dans une mission périlleuse.

Une main gauche croisant son axe et tenant le bandage de son flanc droit, la main droite tenant fermement le manche de son sabre qu'il redressait juste devant son visage. Le Jounin était prêt à en découdre. Il n'y aurait ni chakra, ni jutsu. Un affrontement historique basé sur les capacités uniques du maniement du sabre. Seijuro se savait désavantagé car il ne possédait pas les capacités de manier toutes les lames aussi bien qu'Imawara ne savait le faire. Pourtant, ses capacités à se mouvoir et la fluidité derrière chacun de ses mouvements causeraient probablement bien des soucis à son disciple.
L'affrontement pourrait-il réellement être entier et effréné ? Les capacités du Jounin étaient-elles réellement exploitables dans ces conditions ? La foule s'endiablait de ce combat. Au fur et à mesure des affrontements, Imawara et Seijuro avaient fini par conquérir les voix des partisans de Zannin. L'affrontement entre ces deux hommes était imminent. Au loin, le démon borgne souriait.

Publié le 02/06/2018 à 11h21

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1076/p2/l-aube-d-une-nouvelle-re.html#msg14106
L'heure était venu ... c'était le temps de passer aux choses sérieuse et d'affronter son destin ...Suite au meurtre de Zannin , le corps du singe avait été jeté dans un coin , une sorte de petit ravin qui devait avoir été creusé par les hommes de Zannin pour y jeter les morts de son misérable et macabre tournoi ; Imawara pensa que c'était inhumain de faire ça à un homme qui s'était battu jusqu'au bout face à un adversaire redoutable , Seijuro , un Shinobi de Konoha qui paraissait sans faille vu de l'extérieur , mais qui en réalité grouillait de petits désavantages commun aux autres êtres vivants peuplant ce monde .

Un vent soufflait sur l'arène , un silence ne cessait de s'abattre sur le lieux et quelques gouttes de pluies vinrent effleurer le visage du rouquin , ce dernier plongeait son regard dans le vide , l'enveloppant alors dans une confusion remplis de concentration et de détermination ; quand soudain les mots de son adversaires et de son sensei l'extirpèrent de cette torpeur , en effet le temps était enfin venu de se confronter à l'homme qui lui a permit entre autre de progresser autant en si peu de temps . Aujourd'hui le maitre pourrait constater les progrès phénoménal de son élève et de son ami , Imawara ferait ainsi de son mieux pour mettre en difficulté sans chakra son professeur , cependant il faut bien avouer que le rouquin était bien désavantager par rapport à lui puisque Seijuro détenait le pouvoir du taijutsu en plus de son maniement peu commun de la lame .

« Seijuro , je ferai de mon mieux ! »


Le rouquin pu remarquer que Seijuro détenait la main posée sur son fourreau , il était donc déjà prêt à attaquer , ainsi Imawara se prépara sous sa cape .


Publié le 02/06/2018 à 15h37

Activité du forum

Shinobis actifs au cours des dernières 24h : Hattori Masashi, Uzumaki Kimino, Miwaku tetieu
Statistique
- 768 sujets RP dont 0 en 24h
- 302 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10675 messages RP dont 0 en 24h
- 2424 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :