Le retour de l'explorateur [Risako]
[an 7]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13331
Le soleil était caché par les nuages en cette journée, Moji avait quitté Konoha depuis presque une semaine, son retour c'était passé sans la moindre embûche. Il avait effectué le trajet inverse de celui qu'il avait fait auparavant, se remémorant à chaque fois les souvenirs qu'il avait de rattaché à chacun de ces endroits. Tout d'abord, à sa sortie de Konoha, il se rappela sa première rencontre avec les Konohajin et la tension qu'il avait avec Seijuro qui finalement, vint à devenir celui avec qui il s'entendait le mieux. Ensuite, il a traversé les plaines de Kusa, se rappelant ainsi son combat avec les Konohajin contre Kazami, la déserteuse. Il s'agissait-là de son premier vrai combat, car ceux contre Salomon et Saïto était plutôt amical, sans risque réel de mourir, même si Moji y avait presque laissé sa peau cette fois-là. Il se rappelait aussi sa rencontre avec Bokyoku et éventuellement Oku', son ami géant qu'il avait dû laisser dans les flammes lors de son périlleux combat contre la redoutable Uzumaki.

Parlant de Uzumaki, Moji avait décidé de laisser Bokyoku à Konoha et d'effectuer le retour vers son village seul. Il s'agit d'un Gitan qui aime profiter de la vie et qui aime sa liberté, le senseur n'avait pas très bien perçu son départ du groupe lors de la traque et Bokyoku devrait démontrer qu'il est de confiance dans le futur. Moji ne connaissait pas non plus l'opinion de sa Cheffe par rapport à ramener un inconnu dans leur village encore jeune et secret. Il avait donc décidé de demander son avis à Risako et lorsqu'ils retourneraient à Konoha pour l'examen Chuunin dans deux mois, ils décideront s'ils ramènent Bokyoku ou non. Vint ensuite le moment tant attendu, Moji aperçu les gigantesques montagnes qui entourent et protègent son village.

Son coeur fut pincé légèrement à la première vue de son village. Le Kirishitan qui adore exploré le monde lui aussi, c'était ennuyé des siens et surtout de sa futur femme, Sawako. Il lui avait promis de la marier à son retour, il y a de ça plusieurs mois, il espérait qu'elle n'ait pas trouver quelque d'autre en croyant son homme mort en mission. C'est en héro que Moji fut accueillit par les siens, à grande accolade. Il souriait à pleine dent devant tant d'amour et de bonheur. Sa première envie fut naturellement de rejoindre Sawako, mais son devoir en tant que ninja priorisait sur ses émotions et ses envies, c'est donc pourquoi il se dirigea directement vers le domaine du Maître, Cheffe Risako. Il toqua quelques coups et pénétra les lieux lorsque invité.

« Je suis de retour, Cheffe. Désolé d'avoir été si long. »


Dit-il en s'adossant contre la porte, les bras croisés, prenant une position relaxante comme à son habitude. Moji ne savait pas que dans un instant, il découvrirait que la sécurité de son village avait été violé lors de son départ et que la vue de sa cheffe était maintenant disparus peut-être à jamais. Tant de chose c'était passé en son absence et le choc allait assurément être dur à encaisser pour lui, qui ressent le constant besoin de protéger les siens.

Publié le 05/03/2018 à 16h59

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13338
HRP : Je met à plusieurs mois ton départ, pour éviter certaine incohérence IRP, en autre, Salomon évoque qu'il a erré durant plusieurs mois après la rencontre des vampire, et tu as combattu Salomon avant de partir, ce qui fait qu'il faut forcément plusieurs mois à ton départ. Nous pouvons imaginer qu'il ai fallut plusieurs mois pour te rendre jusqu'à Konoha et le géant puisque tu ne connaissait nullement le territoire et que tu es prit le temps de rencontrer les habitants, etc.... Et tu es pu rentrer en seulement une semaine, sans halte.


Cela faisait désormais trois mois que Risako était devenu aveugle, deux mois et demi qu'elle préparait un plan afin de soumettre leur nouvel Eden et environs quatre mois que Moji avait quitté Iwa afin de partir à la découverte des alentours...

Risako pouvait désormais errer de façon indépendante dans les rues de Iwa malgré son handicape, Saïto lui avait enseigné bien des connaissances concernant la vie dans les ténèbres. Les différents repère avec lesquels se repérer, comment se mouvoir, comment combattre, comment se situer, comment user de ses autres sens de façon plus adéquates. Il lui avait tout simplement appris à revivre d'une nouvelle manière...
Ce matin là, Risako avait rejoint le domaine du maître, certains rendez-vous l'attendait, mais à aucun moment elle aurait pensé que c'est en cette journée que Moji ferait sa réapparition, elle avait déjà imaginé une dizaine de fois que celui-ci avait périt au cours de sa mission... C'est lorsque le soleil avait certainement trépassé le zénith depuis un long moment qu'un individu toqua à la porte. La Cheffe du village se trouvait là, assise dans son fauteuil fait de bois massif. Et lorsque l'homme pénétra et prononça quelques mots, elle fut étonnamment surprise, cela ne faisait aucun doute, c'était la voix de Moji... Il avait survécu... Il était vivant... Risako feinta de regarder en sa direction, se repérant par le son, et le salua:

« Moji... Cela me rassure de te savoir vivant... J'ai bien cru t'avoir envoyé à la mort... »


Risako se redressa de son siège et attrapa un long bâton de bois qui se trouvait adossé au fauteuil. Elle tenait avec fermeté ce bâton qui lui servait autant d'arme que de canne afin de se diriger, elle s'avança jusqu'au centre de la pièce sans l'aide de sa canne, au plus proche de Moji que son audition avait pu le situer. Puis alors, les yeux vide, le regard perdu devant elle, elle se mit à faire tapoter son bâton au sol jusqu'à ce que celui-ci vint percuter les pieds du ninja. Suite à quoi, la Cheffe des Kirishitan laissa parcourir ses mains sur le torse de l'homme et remonta jusqu'au visage de celui-ci et se mit à le palper en lui expliquant ceci:

« Comme tu te rends compte, depuis ton départ, il m'est arrivé malheur... J'ai perdu la vue... Une ennemie à pénétrer notre enceinte... Mais nous reparlerons de ceci plus tard... Depuis, je m'imprègne des visages de mes concitoyens, à défaut de pouvoir les voir... »


Risako retira ses mains du visage de Moji et vint s'appuyer sur son bâton avant de reprendre:

« Certaines choses ont changés à Iwa... Mais avant.... Racontes moi, Moji.... Racontes moi tout ! Qu'as tu découvert ? Comment fonctionne le monde extérieur ? Qu'y a t-il après le désert ? »


Risako avait hâte... Hâte d'entendre les récits de Moji...

Publié le 05/03/2018 à 21h16

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13339
Les lumières étaient tamisées dans la pièce, qui faisait en sorte que Moji ne voyait pas tout le détail en ce qui concernait Risako. Cette dernière se trouvait sur sa chaise, pour ne pas dire son trône, fait de bois massif. Elle mit quelques instants avant de se lever péniblement à l'aide d'un bâton qu'elle se servit comme d'un guide. Moji, qui était toujours adossé contre la porte, se redressa devant l'intrigue que lui procurait cette démarche. Ce fut lorsque sa cheffe se trouva à quelques pas de lui qu'il pu enfin comprendre le malheur qui régnait sur son village. Son chef avait perdu la vue durant son départ. Moji fut stupéfait par la nouvelle. Le jeune coq réagissait émotivement à cette annonce, les battements de son coeur s'accélérait et sa vue se troublait, comme s'il se trouvait dans un cauchemar. L'homme tentait de rester calme face à la situation mais il fallait l'avouer que c'était plus facile à dire, qu'à faire. Face à ce dilemme, le senseur se mit brièvement à la place de sa cheffe et comprit qu'il n'avait pas à avoir pitié d'elle et que d'agir ainsi ne ferait que frustrer davantage la femme forte qu'elle est. Moji ne voulait pas qu'elle pense que ses ninja doutaient de ses capacités maintenant avec sa cécité.

« Je, hum .. Oui le monde extérieur est très vaste et j'ai fais plusieurs connaissances, par où commencer, vous risquez de ne pas croire tout ce que je m'apprête à vous révélez. »


Il fit une petite pause pour laisser à sa cheffe le temps d'assimiler le tout et reprit.

« J'ai rencontré sur ma route un homme, un gitan, qui a dû s'enfuir de son village, attaqué par un autre village. La guerre a fait des ravages ici mais la situation semble être plus calme maintenant. Cet homme, Bokyoku, a fait le voyage avec moi lorsque j'ai jugé pouvoir avoir suffisamment confiance en lui. Nous avons rencontré un Géant sur notre route, oui un géant, mesurant près de 3 mètres. Au premier abord il semblait effrayant mais il c'est avéré être l'une des personnes les plus gentilles que j'ai eu la chance de rencontrer. Ce Géant, Oku', ne viens pas de ce monde lui non plus, il était en mission pour son peuple, tout comme moi. Juste avant que nous arrivions à Konoha, un elfe, est venu remettre Oku' sur le chemin de sa mission pour son clan, il se trouvait être son compagnon. Bok' et moi nous sommes donc rendu au village caché de la feuille et à son portail, nous avons rencontré un escouade de trois ninjas qui n'ont pas voulu nous laisser entré, car ils ont bien comprit que mon histoire de vendeur de babiole de bois n'était qu'une supercherie et n'ont pas apprécié le mensonge. Ces hommes avaient entendu une rumeur comme quoi que ce Géant faisait des ravages dans les alentours, ce qui était faux. Notre seul porte d'entré était de les menés à Oku' pour confirmer que la rumeur est fausse. »


Le senseur prit une autre pause, pour que Risako puisse bien tout comprendre.

« De là les choses ce sont détériorées. Deux déserteurs du village de la feuille se promènent dans les alentours et lors de notre mission pour retrouver le Géant, nous sommes tombés sur l'un des deux déserteurs, Uzumaki Kazami, l'autre déserteur se trouvait plus loin et a été retenu par un être surpuissant. Afin de renforcés les liens avec Konoha, j'ai pris la décision de combattre à leur côtés pour capturé la déserteurs, lorsqu'ils ont constatés que Oku' n'était pas une menace et que la rumeur n'était pas fondé. En tout, lors de ce périple, Konoha ont perdu un homme, Chikara Tetsu, qui était le chef de son clan et Oku' a perdu son compagnon, l'elfe. Bokyoku qui était avec Gekido, l'autre déserteur, a été mit K.O. Alors que nous étions sur le point de capturé Kazami, une lumière doré surpuissante a jaillis devant nos yeux et une voix nous a indiqués qu'il reviendrait dans 6 mois pour nous combattre et qu'il nous fallait rassembler tout nos hommes les plus puissants. »


Il respira un coup et pensait à tout ce qu'il venait de divulguer comme information et peinait à se croire lui-même. Son voyage avait été très long et périlleux, mais il en avait recueillit plusieurs informations cruciales. Il se demandait comment Risako allait assimiler toute ces informations.

« Pour terminé, nous nous sommes tous éveillés après cette intervention quasi-divine, sauf un homme de Konoha, Kitto Kotaro, un expert du Genjutsu, il était le seul toujours debout à notre réveil et Bokyoku se retrouvait maintenant devant nous, inconscient et aucune trace des déserteurs ni de Oku' qui a probablement péril dans une des attaques de Kazami, ça me peine .. Durant cette mission, je me suis particulièrement lié d'amitié avec Kitto Seijuro,
un Juunin, l'un des postes les plus haut de leur village, qui était en tête de la formation de Konoha, il est un combattant très redoutable et droit. C'est lui qui m'a présenté à l'Hokage, Kitto Shinji, un jeune ninja très intelligent et posé, le tout après que j'ais ramené Bok' au soin des Konohajins. Lors de ma discussion avec Shinji, il m'a avoué avoir entendu quelques rumeurs au sujet de notre clan, comme quoi nous sommes repérés, la preuve c'est manifesté avec la visite que vous avez reçu en mon absence .. Cet homme est intéressé à vous rencontrez Risako-Sama. Il organise un tournois Chuunin, le rang juste en dessous de Juunin. Cet examen sert à juger les plus jeunes et récent ninjas des différents villages et augmenté le grade de ceux qui s'en montre le plus en mérite. Il demande aussi à ce que au moins un des nôtres nous représentes lors de ce tournois. Il s'agit-là aussi d'une excellente occasion d'évaluer les forces des autres villages et de leurs montrés ce dont nous sommes capables. Ma participation à la capture de Kazami a fait plaisir à Konoha qui semble être enclin à une possible alliance avec nous, selon votre volonté. »


Il prit un instant pour avaler un peu de salive et conclus.

« Désirez-vous connaître autre chose ou obtenir des clarifications particulières sur un sujet, Cheffe ? »

Publié le 05/03/2018 à 23h02

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13364
Risako se trouvait là, debout, attentif à chaque parole de Moji. Tout ce qu'il racontait semblait si... Incroyable... Un géant de plus de trois mètre, des déserteurs chassé, des hommes quittant leurs villages en guerre, des interventions quasi-divine, tout cela en plus d'hommes poissons qu'ils avaient déjà préalablement rencontré... Ce nouvelle Eden regorgeait de bien des surprises... Mais entendre tout ceci convainquait Risako dans son idée d'un royaume totalitariste, avec elle en tant que dirigeante sur ses terres, finit les guerres entre villages, finit les hommes chassé sans relâche, un simple peuple uni et soumis afin de faire régner la paix... Bien évidemment, instaurer un tel plan laissait forcément entrevoir de nombreux mort et une guerre impitoyable...

Une fois que l'homme avait finit son récit, Risako reprit route en direction de son trône à l'aide de sa canne. Faisant tâtonner le bâton par-ci par-là afin de s'orienter. Une fois confortablement installé, elle reprit la parole et questionna sur de nombreux sujet Moji, durant de longue minutes les deux compatriote échangèrent. L'homme racontant l'intégralité de son aventure, ses nombreux mois passé en dehors du village avait fait de lui une véritable mine d'or d'information, comment fonctionnait le système monétaire de cette terre, les primes misent sur des têtes pour des chasses à l'homme, les différents village existant, et bien d'autre précieuse information ...

Puis alors, Risako reprit:

« Tu as vécu bien d'aventure Moji... Encouru bien des risques pour notre village... Et rassemblez de nombreuse information...Et pour cela tu seras récompenser... Mais avant, je souhaite revenir sur différents points... »


« Sache que nous irons au tournoi de Konoha... J'ai une idée en tête de la personne que nous ferons combattre... Nous partirons donc à trois... Notre champion... toi, afin de nous guider.... et moi-même, en tant que représentante du village ! »


Risako savait pertinemment quel ninja elle enverrai afin de montrer leurs talents, cela ne faisait aucun doute pour la femme, ce serai Saïto... Il avait plié le genou devant elle et c'était engagé à l'aider à mettre en place sont plan, celui de conquérir ces terres. Cela ne faisait aucun doute que ce tournoi les aideraient en ce sens, rien de tel que différente combat afin de juger des compétences de chaque village, de connaître qui ils sont, et de récolter des informations nécessaire à leurs soumissions... Mais avant cela, elle devait tout de même mettre au courant Moji de ces nouvelles intention...

« Mais, je dois t'informer de certaine chose Moji... Depuis que cette démone à pénétrée dans notre village et m'a ôtée la vue, notre village à changer de direction, de plan... Seul quelques personnes sont aux courants de ce que je m'apprêtes à te faire part, ainsi tu vas faire partit des privilégiés... Nous allons soumettre cette nouvelle Terre... Nous allons diriger ce nouvel Eden... Nous allons créer un système totalitariste... Désormais, le mal n'aura sa place que pour apporter le bien ! Nous conquérons cette nouvelle terre et nous y imposeront la paix ! Ceux qui propage le mal se verront périr, ceux qui refuse de fléchir leurs genoux devant moi se verront périr ! Le monde à besoin d'une dictature pour se porter correctement ! Nous contrôlerons chaque individus de cette terre soit parce qu'il croiront en notre cause, soit par la peur ! Et alors, quand le peuple sera unie en un seul bloc, marcheront derrière le même cheffe, alors à ce moment là, la paix sera instauré.. »


« Le fait que je sois devenu aveugle est une bénédiction de Mère Nature... Mon jugement ne pourras plus être faussé par ma vision, chaque personne se présente égaux devant moi, je suis dans l'incapacité de juger un homme pour une appartenance clanique, homme poisson ou Kirishitan, sans vision, ces deux êtres sont les mêmes... Ainsi, en tant que dirigeante de ce nouveau Eden, j'imposerai la justice, la véritable justice, non troublé par des idées reçut, des jugements physiques, ou autres... Je serais juste ! »

Publié le 07/03/2018 à 10h51

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13436
Moji restait planté-là, adosser sur la porte du domaine du maître. C'était maintenant à son tour d'écouter ce que sa cheffe avait à lui dire et elle avait beaucoup à lui dire justement. Durant ces plusieurs mois à l'extérieur du village, beaucoup de chose c'étaient passées et avaient changées. Lors de son voyage, Moji avait souvent pensé à sa patrie et espérait qu'ils ne l'avaient pas oubliés ou cru mort et que des décisions soient prisent sans le prendre en considération. C'est alors que lorsque la femme parla de récompense, Moji se sentit flatté devant une telle attention, malgré qu'il ne demandait rien, si ce n'est que rendre service à son village.

« Merci maître, mais ce que j'ai fais, je l'ai fais pour notre peuple. Ma récompense est de les voir heureux et en sécurité. Dans ce cas, je m'en veux terriblement de ne pas avoir été là pour veiller sur vous et le village lorsque ce monstre a pénétré notre royaume, vous m'en voyez profondément désolé. »


Dit-il en regardant le sol devant lui, l'air misérable. S'il avait été là, il aurait pu ressentir la présence d'ennemi autour du village lors de ses tours de gardes, il en va de sa responsabilité de senseur et c'était pourquoi il s'en voulait autant. S'il avait été là, ça aurait assurément été différent.. Le mulâtre continuait d'écouter sa cheffe qui maintenant, parlait d'un monde totalitariste. Elle voulait donc soumettre tout ce Yuukan à sa volonté et régner en maître sur ce monde. Moji n'était pas d'avis qu'il s'agissait de la meilleur chose à faire ou du meilleur moyen d'obtenir la paix, mais il ne contesterait pas sa cheffe sur une décision aussi importante. En ce moment, elle avait besoin de soutient et devait sentir que tout son peuple était derrière elle, donc Moji ferait tout en son possible pour que sa vision du monde se réalise.

« Très bien maître, je serai vos yeux. »


Dit-il en citant ce que la femme lui avait dit avant son départ, il voulait lui rappeler que c'était toujours d'actualité et qu'elle pourrait compter sur lui malgré tout, dans les hauts comme dans les bas, la vie ou la mort.

Publié le 10/03/2018 à 17h14

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13556
« Tu n'as aucun regret à avoir Moji, il est de ma responsabilité ce qui ai pu arriver en tout absence... J'ai moi-même fait pénétrer ce monstre au sein de notre village... Quand à ton absence, il était également de ma propre requête et les informations récupérer nous sont essentielles ! Très bon boulot Moji ! »


Risako se redressa, quittant à nouveau son siège, cette fois-ci sans l'aide de sa canne, elle se déplaça dans la pièce principale qui manquait comme toujours de décoration.... Elle s'approcha de Moji, se trouvant à seulement quelques mètres de lui, elle reprit:

« Me vois-tu heureuse de savoir que je puisse compter sur toi dans cette nouvelle aventure...
Tu seras mes yeux... Je t'avais dit exactement la même chose lorsque je t'ai envoyé en mission... Aujourd'hui, cette phrase prends nettement plus de sens qu'auparavant... »


« Saïto sera notre champion pour le tournoi, il a ployé le genou devant moi lorsque je lui ai fait part de mes idées, me promettant sa lame... Désormais, voilà que tu me promets tes yeux... Je suis bien heureuse de diriger un village dont ses membres me soit si fidèle ! »


La Cheffe des Kirishitan vint apposer sa main sur l'épaule de Moji et dit:

« En ce qui concerne ta récompense, réfléchis y de ton côté, et revient me faire part de ta requête... Je ferai de même de mon côté...
Maintenant, part retrouver ta futur femme. Lors de mon séjour à l'hôpital, elle m'a laissé entendre que vous étiez promis l'un à l'autre. Elle sera heureuse de ton retour. »


Puis, avant que l'homme quitte les lieux, elle lança:

« Je ne puis voir la cicatrice que m'a laissé la démone... Comment me rends-elle ? »


HRP : En ce qui concerne la cicatrice, elle se situe au niveau du cou et est semblable à une sale brûlure.

Publié le 13/03/2018 à 14h19

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13654
La scène entre Risako et Moji gagnait en intensité, le cheffe du clan semblait belle et bien reconnaissante du support apporté par les siens. Le senseur s'en vu rassuré, les autres avait donc eu la même réaction que lui.

« Vous, êtes le cheffe de cette famille, aveugle ou non, nous vous suivrons jusqu'au bout. »


L'homme prit une petite pause et jeta un oeil à la cicatrice de la femme, grimaçant au passage. Le tout avait assurément du être douloureux et Moji ressentait une sorte de colère à l'intérieur de lui, comme s'il voulait se retrouver en face de celui ou celle qui avait accomplit ce méfait.

« Elle ajoute de la crédibilité à votre statut de grande guerrière et ne manquera d'intimider l'ennemi sur le champ de bataille. »


C'était à la fois la vérité, mais aussi une façon de remonter le moral au chef de son clan. Malgré tout, Moji savait bien que Risako restait une femme à la base et qu'une cicatrice aussi voyante devait en quelque part lui faire plus de dommage au niveau de sa féminité que son côté combattante. Il avait donc porté l'accent sur le positif, délaissant le côté de la chose.

« À bien y penser .. Il y a bien une chose que j'aimerais, Risako-Sama. »


« J'aimerais être non seulement vos yeux, mais aussi, votre conseiller. »


Il prit une légère pause et continua.

« Je sais que votre mari le Pasteur occupe une place importante dans les décisions concernant le clan mais si la place de bras droit est toujours libre, j'aimerais vous conseiller du mieux que je peux et vous accompagnez lors des déplacements poliques, Maître. »

Publié le 15/03/2018 à 20h39

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13824
« Votre fidélité me réjouie, Moji... »


Puis l'homme vanta les mérites de Risako en tant que guerrière, explication au passage que sa cicatrice aurait l'avantage d'impressionner les ennemies osant lui tenir tête... C'était donc cette image là qu'elle envoyait ? Une certaine fierté parcouru son corps. Certes, une telle marque faisait disparaître une grande partie de sa féminité mais qu'importait, elle était une femme politique, une femme devant mener un peuple et une femme forte ! Cette cicatrice représentait sa férocité et cela n'était pas plus mal avec les nouvelles idées qu'elle désirait partager...
Puis l'homme qui quelques minutes auparavant n'avait aucune idée pour une récompense avait enfin oser s'exprimer à ce sujet... Celui ci formula une requête et pas des moindres... Il désirait devenir le conseiller de Risako, l'homme qui l'accompagnerait lors de ses déplacements politique... Effectivement, la Cheffe du village avait besoin d'un homme portant cette fonction, certes, elle avait Salomon en tant que conseiller, mais nullement il ne pouvait l'accompagner lors de ces différents déplacements, elle devait avoir une personne de confiance totale pour régner sur Iwa durant son absence, et le Pasteur remplissait parfaitement cette fonction... Ainsi, Moji semblait être l'homme idéale pour devenir le second conseiller et l'accompagnateur politique...

« Accordé ! »


« Désormais, tu peux disposer Moji... Rentres combler ta femme... Je te convoquerai pour mettre au point ton nouveau statut au sein de Iwa... »

Publié le 24/03/2018 à 21h41

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1127/p1/le-retour-de-l-explorateur-risako.html#msg13859
Toute ces journées passées loin de la maison et de son village, à se demander si tout ce qu'il faisait pour ce dernier signifiait réellement quelque chose ou pire, à se demander si les siens l'avait oublié depuis tout ce temps. Tant de nuit à dormir seul, s'inquiétant du bien-être de son peuple et de sa futur femme. Nombreuses étaient les occasions que Moji avait pensé à Sawako, elle devait assurément se faire du mauvais-sang et ça le tracassait, il aurait bien aimé pouvoir communiqué avec cette dernière, simplement pour la rassurer. Lors de son voyage à Konoha, il aura apprit plusieurs choses très importantes et pertinente pour la suite de son aventure, notamment que sur ce Yuukan, les ninjas en mission communiquent avec les siens via des oiseaux entraînés, qui portent des parchemins. À l'avenir, Moji allait savoir comment donner des informations sur sa situation lors de son prochain départ. Ces mois à l'extérieur d'Iwa n'avaient été en vain, non, aujourd'hui il voyait sa récompense accordée. Au jeune âge de 24 ans, le Kirishitan allait obtenir le titre honorifique d'Ambassadeur d'Iwa. Un titre prestigieux qui souligne que les risques encourus pour son village sont reconnus et apprécié. Un mélange de fierté et de reconnaissance grandissait à l'intérieur de sa personne. Depuis ce jours, où ils ont décidés de poser le pied sur ce Yuukan, Moji avait su s'imposer pour les siens, que ce soit face aux hommes-poissons, en tant qu'explorateur ou même face à Salomon lui-même. Tout ça, il l'avait fait pour son peuple qui chérit de tout son coeur. Cette reconnaissance était donc le cadeau ultime pour lui et pourra lui permettre de continuer d'agir dans l'intérêt des siens mais cette fois-ci, en s'impliquant dans des décisions d'importantes capitales. Une main posé à plat sur son torse au niveau de son coeur, Moji baissa la tête en remerciant son cheffe.

« C'est un immense honneur que vous me faites, Risako-Sama. Je saurai m'en montrai digne. »


Il redressa la tête en direction de la femme la plus puissante de son village.

« Vous avez raison, Sawako-Chan mérite dorénavant toute mon attention pour cette absence. J'attendrai votre convocation. »


Dit-il en se retirant lentement du domaine du Maître. Une fois à l'extérieur, le jeune métisse leva les yeux au ciel, comme s'il cherchait Mère Nature du regard en guise de gratitude. Sourire au visage, il se mit en direction du domicile de sa bien-aimée, qu'il avait laissé seul beaucoup trop longtemps. L'heure était à l'unisson.

Publié le 28/03/2018 à 22h04

Activité du forum

Shinobis actifs au cours des dernières 24h :
Statistique
- 768 sujets RP dont 0 en 24h
- 302 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10675 messages RP dont 0 en 24h
- 2423 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :