Le fanboy et son idole [Hokage-sama]
[an 8]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1150/p1/le-fanboy-et-son-idole-hokage-sama.html#msg13512
        Ce jour-là, Seitô ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. C’était, pour lui, le début d’une journée des plus banale. Comme à son habitude, il traîna pendant une heure au lit jusqu’à que sa mère vienne le tirer de là avec la fameuse et terrible technique du verre d’eau ! Nul ne pouvait résister à cette technique secrète, transmise de mère en fille, afin de faire sortir les sales garnements traînant un peu trop au lit.

Bref, après un énième petit-déjeuner englouti, il se leva avant d’aller dans le jardin. Aujourd’hui, il allait simplement flâner. Il n’y avait rien d’intéressant à faire, alors il décida de s’entraîner au sabre, une énième fois. Hataku (écrase’face) était une épée encore hors de portée pour le jeune garçon, l’entraînement avec Saeki l’avait démontré. Il devait encore se perfectionner avant de pouvoir arriver à maîtriser une lame si imposante.

Hataku était en effet, une lame assez impressionnante lorsqu’elle était maniée par le jeune shinobi. Elle faisait presque sa taille, et était au moins 1 fois et demi plus large que le garçon. Enfin, ce n’était pas vraiment difficile. Malgré le fait qu’il mangeait beaucoup, Seitô souffrait d’un retard de croissance. Si les garçons de sa taille faisaient presque un mètre cinquante, c’est tout juste si celui-ci pouvait arrondir à un mètre quarante-cinq (il mesure actuellement un mètre quarante-trois).

« Yosh ! Encore une petite série ! »


Enfin, c’était une journée qui s’annonçait calme. Du moins, avant que sa mère n’annonce le fait qu’il était convoqué par l’Hokage pour une raison inconnue.

« Qu…Quoi ?! L’Hokage veut me voir ? YAHOU ! »


Il hurla de joie, si bien que l’on devait l’entendre à des kilomètres à la ronde. Sans perdre un instant, le jeune garçon pris une rapide douche, s’habilla à la quatrième vitesse, et fonça en cinquième jusqu’aux bâtiments ministériels ! Il allait rencontrer l’homme le plus important du village ! C’était un autre pas vers la gloire ! Un autre pas vers le sommet de la cool-attitude !

Arrivé devant la porte, essoufflé, il reprit sa respiration, avant d’entrer, plein de pression, dans le bureau de l’hokage. Il attendit devant, patiemment malgré son excitation, jusqu’à qu’on l’invite a entrer. À l’intérieur, il regarda l’homme qu’il admirait, l’homme le plus cool du village (et probablement du monde) : Kitto Shinji !

Pétillant à son habitude, il prit une pose fanfaronne, avant d’annonce fièrement.

« Vous m’avez appelé, et je suis venue, Hokage-Sama ! Me voilà, Uzumaki Seitô, ma lame prête à vous servir ! »


Il n'avait pas vraiment peur du ridicule, il fallait l'admettre.

Publié le 11/03/2018 à 23h37

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1150/p1/le-fanboy-et-son-idole-hokage-sama.html#msg13520
Qui dit nouvelle année dit nouvelle génération fraichement promue de l'académie. Or, c'était le rôle de l'Hokage de rencontrer ces nouveaux genins. Cela lui permettait de prendre la température : il allait connaître leur parcours, découvrir leurs desseins et déceler leurs atouts. Cela lui permettrait ensuite de les répartir de façon intelligente dans les futurs missions. Mais si cette promotion était particulièrement importante, c'était parce qu'elle portait en elle les germes de l'Unité de la République. Les divisions claniques étaient en apparence terminées. Le village s'était relevé. Ces shinobis en puissance allaient donc devoir montrer l'exemple aux aînés et montrer que Konoha avait réussi à tourner la page.

Le genin qu'il recevait ce jour-là était un rejeton du clan Uzumaki. D'après son dossier académique et les appréciations de ses différents professeurs, le garçon avait du potentiel, mais celui-ci était souvent gâché par ses différences réactions impulsives et son hyperactivité. Il le remarqua d'ailleurs de lui-même lorsqu'il se présenta à lui. La fougue qu'il exprimait fit sourire Shinji. Lui-même avait été aussi impétueux !

L'Hokaga montra de sa main droite le siège face à son bureau, pour inviter le gamin à s'installer.

« Assis-toi, je t'en prie. »


Il se montrait le plus sympathique possible, de façon à ce que le genin ne soit pas du tout stressé par la situation.

« Il n'y a rien de grave derrière ta convocation, ne t'inquiètes pas. Je voulais juste savoir comment se déroulait ta nouvelle vie de shinobi. »

Publié le 12/03/2018 à 00h55

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1150/p1/le-fanboy-et-son-idole-hokage-sama.html#msg13521
        Lorsque l’Hokage fit un signe de la main pour s’asseoir, Seitô s’exécuta prestement. Il avait hâte de savoir pourquoi il était là ? Est-ce qu’il allait le prendre sous son aile personnellement ? Est-ce qu’il allait faire de lui son élève secret comme dans les films ? Est-ce qu’il allait le mener sur le chemin de la gloire et de la cool attitude ? La tension était à son comble lorsque le tout puissant Hokage annonça son verdict…

Savoir comment il allait dans sa vie de Genin ? Malgré le fait que l’entretien soit moins palpitant que prévu, l’Uzumaki répondit assez spontanément.

« Ma vie de Genin hein ? Et bien, j’ai rencontré mon Sensei ! C’est l’ancien régent de Konoha, Kitto Keisan. Il est vachement cool ! Non pas que vous n’êtes pas cool vous aussi hein ?! Vous avez franchement grave la classe en vrai ! J’en reçois plein la tartiflette ! Enfin les mira… Bref vous m’avez compris, n’est-ce pas, Hokage-sama ? Bien sûr que vous m’avez compris ! Un ninja aussi cool que vous ne peux pas ne pas me comprendre ! »


Il parlait à une vitesse assez hallucinante. Et maintenant qu’il était lancé, difficile de l’arrêter.

« Et du coup, on c’est entraîner avec Keisan-Sensei, et mon nouveau camarade, Chikara Kano ! Bon, il est un peu pommé, à vrai dire ! C’est un blondinet avec un bonnet, et il dort tout le temps ! Je n’ai pas vraiment l’impression qu’il se donne à fond, alors j’essaye de l’aider en me donnant à mille pourcents ! Au moins, ça lui permet de ne pas être trop stressé ! Puis ils pensent que je peux devenir le meilleur épéiste du monde ! Non pas que j’en doute, mais souvent, on pense que je n’y arriverais pas sous prétexte que je ne suis pas assez discipliné ! Mais sérieusement, est-ce que j’ai l’air pas discipliné ? »


Puis, il marqua une courte pause, avant de reprendre, comme s’il cherchait l’approbation de son interlocuteur.

« En vrai, je suis super-méga-giga discipliné ! Je m’entraîne dur tous les jours pour maîtriser Hataku (écrase’face) et ne pas perdre mes mouvements à l’épée ! Et puis, même si je n’y arrive pas trop, je sais que ce n’est qu’une question de temps pour que j’y arrive ! Hataku, c’est mon épée, elle est super-grosse, et giga-lourde ! Donc quand je m’entraîne avec, je m’envole encore un peu. Mais je vais y arriver, j’en suis sûr ! D’ailleurs, quand je me suis entraîné avec Chikara Saeki, le chûnin, et ben j’ai presque failli le battre avec ma technique secrète ! Je vous le jure, Maître Hokage-Sama ! »


Il se levait un peu de sa geste, parlant en bougeant vivement ses mains, aux rythmes de ses paroles.

« Un jour, je vais réussir à le battre à plat de couture ! Et après, je deviendrais le plus grand épéiste du village ! Que dis-je ? Du monde entier ! Au moins, plus personne du village n’aura peur, sauf les ennemis quand je sortirais mon épée giga-méga-classe ! Et alors, je serais super-méga-cool, et du coup, et ben tout le monde nous respectera, et je ferais la fierté du village ! Vous allez voir, je vais assurer, et c'est vous qui en aurait plein l'andouillette ! Et après, vu que je serais super-méga-fort, et super-méga-classe, et bien ce sera la paix de partout ! »


Il lui fit un grand sourire chaleureux.

« Je sais que je dois beaucoup travailler pour le devenir. Ma mère me le répète souvent, en plus que c’est dangereux, tout ça ! Mais je m’entraîne et je travaille dur pour y arriver, je vous le jure ! Et un jour, j’y arriverais ! »


Puis, affichant de nouveau un regard plein de motivation, il se posa la question.

« D’ailleurs, pourquoi vous me demandez ça ? »

Publié le 12/03/2018 à 01h44

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1150/p1/le-fanboy-et-son-idole-hokage-sama.html#msg13529
Le gamin parlait à une vitesse impressionnante. Heureusement que Shinji avait une bonne oreille car dans le cas contraire, il aurait eu du mal à suivre toute son histoire. De ce qu'il retint, il souhaitait devenir le meilleur épéiste du continent pour pouvoir protéger le village de ses ennemis. C'était une noble cause à laquelle pouvait se rallier facilement l'Hokage. Au fond, lui aussi voulait la même chose : la paix. Mais l'Uzumaki était encore trop jeune et crédule pour réaliser à quel point le monde qui l'entourait était perverti. La paix était possible certes, mais certains sacrifices allaient devoir être faits. Toutefois, Shinji estimait qu'il fallait préserver l'innocence du garçon ; elle était certainement son atout le plus précieux.

« Tu dois certainement le savoir, mais le village sort d'une période sombre. Il fut un temps pas si lointain où les grands ninjas de notre village s'étripaient pour le pouvoir. Même si j'estime que ces conflits sont maintenant terminés, je dois m'assurer que les nouveaux genins tels que toi puissent se faire les gardiens de cette nouvelle Unité. »


L'Hokage prit un air beaucoup plus sérieux. Il posa son menton sur ses mains afin qu'il puisse pleinement plonger son regard dans celui de son interlocuteur.

« Je ne doute pas que tu sois discipliné, mais je ne tolérerai aucun écart, aucun manquement au devoir qui est maintenant le tien : celui de protéger la République. »


Il ouvrit le premier tiroir de son bureau. Il en sortit le dossier de Seitô, qu'il ouvrit devant lui.

« Tu fais donc équipe avec Chikara Kano... Une drôle de personnage, non ?
Que penses-tu du clan Chikara d'ailleurs ? »

Publié le 12/03/2018 à 15h30

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1150/p1/le-fanboy-et-son-idole-hokage-sama.html#msg13537
        S’il le savait ? Bien sur qu’il ne le savait que trop bien. C’était un épisode de la vie de l’Uzumaki, qui avait fait son deuil depuis. Enfin, là n’était pas le sujet. Il était très fier de voir l’Hokage lui confiait la mission de protéger et de garder la république saine et sauve. Il ne pu s’empêcher du moins de lui confier sa pensée.

« Je ne le sais que trop bien. »


Son visage avait perdu son habituel sourire.

« C’est à ce moment que mon père est parti, et qu’il n’est jamais revenu… »


Puis, son regard se fixa de nouveau dans les pupilles de l’hokage.

« Mais il a toujours œuvré et combattu dans l’intérêt de Konoha ! C’était un héro super-méga-giga classe, et il sera fier de moi, je le jure ! »


Bougeant sur sa chaise, il ajouta.

« Je ne sais pas trop comment il est mort, ni qui est son assassin. Probablement un Chikara, ou un autre Uzumaki. Mon père était plus pour l’unité que pour la division… »


Il devait le savoir, l’ensemble de ces données étaient probablement notés dans son dossier. Puis, lorsque l’Hokage lui posa la question, il répondit.

« Et bien, il ne fait pas trop d’effort je trouve. Il a toujours l’air triste ou ennuyé, je ne sais pas trop bien pourquoi. Mais je fais de mon mieux pour l’aider, et je me donne à fond pour compenser ! Quant au clan Chikara… »


Il se mit à réfléchir.

« Pas mal des miens sont méfiants vis-à-vis d’eux, mais je ne sais pas trop pourquoi. On est du même village. Saeki, il s’est fait blesser par un Uzumaki, et il est tout défiguré. Pourtant, j’ai l’impression qu’il m’aime bien, malgré le fait que je sois un Uzumaki. Et puis Kano, il est plutôt sympa, et il croit en moi ! Mon père, il m’a toujours dit qu’il fallait ne pas faire de généralité pour ne pas être surpris, et ne pas être un imbécile ! Lorsque y’a eu la guerre, tout le monde était triste, froid, et plein de souffrance. »


Il ajouta dans un sourire

« Alors je ne sais pas trop qui a tord ou raison, mais moi j’ai décidé de devenir le plus fort et le plus classe du monde ! Au moins, comme ce sont les forts qui décident, et bien quand je serais le plus fort, c’est moi qui déciderais, et on ne sera plus jamais malheureux ! Du coup, je ne sais pas qui sont les Chikara, mais je veux bien apprendre à les connaître ! »


Il lui fit un grand sourire, d’un regard plein de conviction.

« C’est ma réponse, Hokage-Sama ! »

Publié le 12/03/2018 à 21h21

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1150/p1/le-fanboy-et-son-idole-hokage-sama.html#msg13684
Le gamin avait beau être haut comme trois pommes, on pouvait percevoir derrières ses âneries et ses grandes paroles une maturité latente.

« Ce n'est pas la force, mais la persévérance qui fait les grandes choses.
On te l'a déjà dit, tu as du potentiel. Il te suffit maintenant de savoir l'exploiter... »


L'Hokage aussi avait été à la place de son interlocuteur. A l'académie, il était considéré par tous comme l'âne de service. Mais une fois devenu shinobi, il avait su se montrer utile et fidèle, et c'était ainsi qu'il avait réussi à monter les échelons et devenir l'Hokage le plus jeune que la République n'ait jamais connu.

« Tu vas d'ailleurs pouvoir me montrer ce que tu as dans le ventre au prochain examen Chuunin. Ce n'est pas encore officiel, mais Keisan-sama va certainement vous recommander.
Je te conseille alors de t'entraîner d'avantage que tu ne le fais aujourd'hui... Ce qui vous y attend sera certainement l'un des passages les plus difficiles de vos vies. Mais il ne faudra pas décourager. »


L'enjeu était aussi très important : montrer devant les autres puissances militaires invitées à l'évènement que malgré les divisions passées, Konoha était toujours debout et ne faiblissait pas. Les candidats à cet examen étaient alors tous des acteurs d'une grande pièce de théâtre. La victoire n'était pas importante. Ce qui comptait, c'était que le public soit satisfait.

« Pour ma part, j'enquêterai sur l'assassinat de ton père. Il est vrai que sa mort est mystérieuse... La haine clanique semble en être la cause, mais il ne faut pas écarter la piste des représailles. »

Publié le 17/03/2018 à 13h30

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1150/p1/le-fanboy-et-son-idole-hokage-sama.html#msg13817
« Et je me donnerai à fond, Hokage-sama !! »


Il leva son poing, comme dans un but inconscient de démontrer sa motivation intérieure. Après cet entretien avec l’hokage, le jeune homme était encore plus motivé et déterminé qu’avant de devenir encore plus fort. Après tout, ne venait-il pas de lui dire qu’il avait le potentiel de devenir le meilleur épéiste du monde ? Enfin…

L’examen Chûnin ? Déjà ? Le jeune Uzumaki regarda l’Hokage d’un air surpris. Il n’avait que peu d’expérience, pour ne pas dire quasi-inexistante, en tant que Genin. Alors en tant que Chûnin ? Sa surprise se transforma rapidement en un visage déterminé.

« Je compte bien devenir le meilleur épéiste du monde ! Alors je vais réussir cet examen haut la main ! Vous allez voir, Maître Hokage ! Je ne vais pas vous décevoir ! Je me donnerais à plus de mille pourcents !!! »


Et concernant la mort de son père, son sourire s’effaça.

« C’est vous le chef, Maître Hokage. Mais mon père ne voulait pas de cette guerre civile. Il est mort pour que l’on soit unie aujourd’hui… Si je sais qui est son assassin, j’aurais probablement envie de me venger… Et alors, son sacrifice n’aura servi à rien. »


Il tourna le regard. Au fond, son père lui manquait terriblement. Après tout, c’est lui qui lui avait appris les rudiments du Kenjutsu… C’était lui, son premier héros. Puis, il raffichat son beau sourire.

« Si vous êtes trop impatient pour attendre l’examen Chûnin, je peux vous le montrer maintenant ce que j’ai dans l’ventre hein ? A moins que vous vouliez me voir pour autre chose ? »


Si ce n’était pas le cas, et en cas de refus, l’entrevue allait pouvoir se terminer. Mais au fond de lui, le jeune genin l’espérait : il voulait absolument montrer ce qu’il avait dans le ventre à l’Hokage.

Publié le 24/03/2018 à 19h48

Activité du forum

Statistique
- 763 sujets RP dont 0 en 24h
- 296 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10625 messages RP dont 0 en 24h
- 2398 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :