Au 46 de la boustifaille !
[an 8]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1152/p1/au-46-de-la-boustifaille.html#msg13528
        Arrivant à la taverne quelques minutes plus tard, ils s’installèrent à table. Pour sa part, Seitô commanda pas moins de 3 entrées, et d’un super-maxi-barbecue pour lui (normalement, pour 4 personnes), disant se réserver pour le dessert. Et à peine l’entrée fut annoncée qu’il se jeta dessus, l’engloutit, avant de se remettre à parler à son camarade, tout en mangeant sa seconde entrée. Après tout, après une telle séance d'entraînement, et au vu de l'énergie du jeunot, rien d'impressionnant au fait qu'il mange comme 4.

« Alors, chi ta une idée pour Hataku ? Chi ais un peu réfléchi pendant le vochage et… *Avalant* Parce que c’est la force centrifuge qui me transporte tu vois ? J’ai plus beaucoup de mal à porter l’épée, mais lorsque je donne mon coup, je n’exerce pas assez de résistance pour égaler la force de frappe que je mets dans le coup en l’additionnant avec la masse de l’épée. Le truc, c’est que si je mets moins de force, je donne un coup super-méga-lent, alors c’est un peu nul. Mais bon, avoir une grosse épée, c’est taille de classe ! Tu ne trouves pas ? T’en penses quoi ? Alors c’est bon ce que tu manges ? Moi c’est super bon ! »


Et c’était repartie pour une vitesse de discours bien au-dessus de la normale.

Publié le 12/03/2018 à 15h05

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1152/p1/au-46-de-la-boustifaille.html#msg13530
Le Chikara s'installa à côté de Seitô. A peine assit, il entendait le jeune freluquet passer sa commande.
« Euh... Seitô, tu commande pour toute une famille là, tu n'abuse pas un peu ? -se tourne vers la personne de salle- Je prendrais juste un plat, s'il vous plaît. »

Quel manque d'éducation, non seulement le gamin parlait la bouche pleine mais, en plus de ça, il avait oublié de remercier la personne chargée de nous servire. C'était surement du à l'empressement de vouloir parler du maniement de son arme. D'ailleirs, le Chiraka ne mit pas longtemps à lui en parler.
« Hé, Seitô. Que dirais-tu, au lieu de foncer comme un giga-mega-guedin... D'essayer de faire contre-poids à Hataku quand tu t'en sers ? Tu ne crois pas que tu gagnera déjà un peu plus d'équilibre ? Puis, au sol, tes appuis ? Es-tu sûr qu'ils sont bons ? Te sens-tu à l'aise quand tu ne fais que la tenir ? As-tu essayé différentes postures ? »

Le jeune adulte posa son menton entre son pouce et son index et réfléchissa un court instant.
« J'AI UNE IDÉE !!! On s'essaiera à diverse choses, non pas se battre, mais à t'entraîner au maintient corporel durant le maniement de l'arme ! Bon, ça prendra du temps, SURTOUT avec toi, mais bon... Je m'y suis déjà fais. »

Il finisait sa sauce juste après avoir mis ses idées sur table. Mais le Chikara se posais tout de même la question si la force était un rôle majeur ou non dans cet exercice.

HRP : Pour le titre du RP, ceux qui connaissent, référence aux 2 minutes du peuple !

Publié le 12/03/2018 à 17h34

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1152/p1/au-46-de-la-boustifaille.html#msg13543
« J’suis en pleine croissance, faut que je mange beaucoup et sainement ! »


Il ne savait pas trop ce qu’il devait entendre par sainement, mais en tous les cas, il avait bien saisi le sens de beaucoup. Alors que Saeki lui répondait, il avait réussi à engloutir finir sa troisième entrée. Essayer de faire contre-poids ? Il avait déjà essayé, sans succès. Enfin, en tous les cas, il allait répondre aux questions de manière la plus précise possible.

« En fait, Hataku mobilise absolument toute ma force pour effectuer un véritable coup. Déjà, rien que lorsque je la porte, elle me demande vachement beaucoup de force. C’est aussi pour ça que je suis rapide avec mon petit sabre, il est tellement léger, que c’est vraiment super-méga-facile et maniable ! Bon après, ça reste difficile pour un non-initié hein ? Toi tu serais dans la grosse galère, Saeki-kun ! »


Puis, il commença à faire griller ses grillades sur le gigantesque barbecue

« Donc en gros, je ne peux pas faire contre-poids, car je mets déjà toute ma force dans la masse de l’épée. Donc le vecteur de force du coup est supérieur à la résistance que j’approuve, du coup, bah je m’envole. C’est un problème d’épéiste relativement élémentaire ! Ce n’est pas une question d’appui, mais une question d’équilibre des forces. Si je frappe trop fort, je m’envole. Si je frappe avec trop de retenue, l’adversaire esquive facilement. Mais je me fais pas trop de soucis, j’y arriverais ! Je dois absolument le faire ! »


Puis, avalant une brochette d’un coup.

« Te moques pas ! J’apprends plutôt vite ! Keisan-Sensei il a dit que j’étais plein de potentiel, tu sais ? Et c’est l’ex-régent de Konoha ! Et toi, Saeki-kun ? Pourquoi tu m’aides ? T’as un domaine de prédilection ? C’est sûr que c’est pas le sabre, c’est limite si tu sais manier un balai ! »


Disait-il dans un grand sourire moquer.

« Plus important, t’as quel âge au fait ? Ça fait combien de temps que t’es Ninja ? Est-ce que t’avais une copine avant d’avoir ça sur la tronche ? Mon frère, il dit que les cicatrices, ben ça fais cool et que ça plaît aux filles ! En plus, tu fais genre que tu es un héros de guerre et tout ! C’est super-méga-giga-cool pour draguer, nan ? »


Il fit ensuite une pause fanfaronne, assise cette fois.

« Moi, j’ai pas mal de succès avec les filles de mon âge, tu sais ? »

Publié le 12/03/2018 à 23h47

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1152/p1/au-46-de-la-boustifaille.html#msg13550
Saeki écoutait les réponse du jeune homme, n'y connaissant rien au sabre, ni en arme particulière, il se sentait bien idiot de ne pas avoir pensé à tout ça avant. Il fit un mouvement de tête désignant un manque de réponse quant à tout ça.
« N'a t-il pas une personne qui manie le sabre dans le village qui pourrait t'aider ? Là au moins la personne serait en mesure de se rendre utile,
comparé à moi. »

Il le regardait engloutir la nourriture et parler sans cesse, c'était presque effrayant de voir un gosse manger autant. Le jeune parla de son senseï, personne très connue du village dont il venta son bien évidemment son ancien statut et se moqua légèrement tentant d'en savoir plus au sujet du Chikara.
« Oh, oui... Keisan. Un ninja respectable parmit tant d'autres et très apprécié du village, c'est ninja honnorable mais je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de parler avec lui. »

LE gamin tenta ensuite d'en savoir un peu plus sur les façon de combattre de son interlocuteur lui demandant avant pourquoi il souhaitait l'aider.
« Pourquoi ne pas essayer ? Nous n'avaons pas les mêmes ambitions, certes mais tenter d'aider, c'toujours à prendre, après tout. Ça me rappel quelque chose d'ailleurs, pas toi ? Tenter d'aider -tout en rigolant-. Mon style de combat ? La ruse. Réfléchir et tout miser sur la concentration en sortant avec le moins blessures que possibles aussi bien pour moi que mon adversaire. Et si un jour je tombe en difficulté et bien... Je me donnerais à fond, je n'en suis pas au point de me laisser tuer non plus. Et sache, garnement, que je manie très bien le balais !!! C'est très propre chez moi, figures-toi. »

Le jeune garçon se mit à lui poser des question un peu plus personnelles, sans même réellement le savoir.
« Mon âge ? La vingtaine tout rond. Et je dirais environs 5 ans, ce n'est pas ce qui m'importe le plus dans la vie, ninja ou non, ma vie ne changerait pas vraiment, du moins mes ambitions. »

Arriva les question sur son visage... Saeki perdit le sourire totalement et pris un air totalement sérieux.
« Pour être tout à fait franc, Seitô... Ton frère n'a peut être pas tort mais en ce qui me concerne, je préférerais avoir un visage des plus banals.
Oui, ça peut leur plaire, mais je te rappel pourquoi je cache mon œil gauche ? Je ne pense pas que tu ai oublié l'histoire entre Gekido, membre de ton clan et moi... Pour l’œil, ce n'étais qu'un "accident" visiblement, mais le reste, son katon me hantera pour longtemps, je pense. Je n'ai rien d'un héro, en revanche j'ai tout de la parfaite victime du coup. Tu aura donc compris, je ressens ses marques plutôt comme un châtiment de la part de Gekido, qu'une grande classe,
comme tu dis. »

Il regarda le jeune Uzumaki en regagnant un peu le sourire., limite forcé.
« Tu as tout ton temps pour les filles va, t'en fais pas, j'espères tout de même que tu en trouvera une bien, qui saura te concocter de bons plats pour te remettre des tes entraînement à la dure, haha. »

Malgré ses sourires, le Chikara se sentait mal. Ces souvenirs le hantait et voulais tenter de les oublier à tout prix. Il ne savait même pas s'il supporterait à nouveau un conflit d'une telle ampleur entre les deux clans, mais pour lui c'était totalement impossible, la cohésion du village était bien trop importante en ces temps pour que ça dérape, il était confiant quant à ça. Il avait peur que le jeune Uzumaki se rende compte du mal-être qui envahissait le chûnin, il plongea donc entre ses doigts le bas de son visage, jusqu'au dessus des lèvres tout en haussant les sourcils et fermant les yeux faisant mine que tout allait bien.

Publié le 13/03/2018 à 02h59

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1152/p1/au-46-de-la-boustifaille.html#msg13586
        S’il y avait une personne ? Seitô n’en savait rien. Il savait qu’il y avait de très bons épéistes au village de la feuille, mais il ne savait pas vraiment à qui s’adresser. Après tout, il ne connaissait pas vraiment les meilleurs de manière personnelle. Et pour cause, il n’était qu’un Genin, fraîchement promu, en attente de faire ses preuves !

« Dis pas que tu n’es pas utile ! J’ai appris pleins de trucs avec toi durant l’entraînement ! »


Lui disait-il avec un grand sourire, le regard obnubilé par la surveillance de sa viande sur le grill.

« Il est super cool ! C’est mon Sensei ! Il a une blessure à l’œil lui aussi ! Franchement, vous avez tous les deux la grande classe ! »


Le jeune Genin disait cela d’un air particulièrement convaincu, alors que son camarade lui répondait.

« Ah ouais ? Moi à chaque combat, je me donne à fond, au moins je ne regrette rien ! Même si je perds ! »


Puis, il retourna la viande une énième fois, avant d’appuyer dessus, et de s’écrier, la bouche pleine de salive.

« Oh ! C’est prêt ! ITADAKIMASUUUUU ! »


Et d’engloutir pas moins de trois morceaux de bacon d’une seule bouchée. Petit garçon, mais gros appétit. Enfin, cela ne l’empêchait pas de suivre la conversation, d’une oreille un peu distraite… Jusqu’à ce que son regard se posa de nouveau sur son camarade, lorsqu’il parla de sa blessure.

« Je sais pas pour les filles, mon frère il m’a juste dit que ça fais cool quand y en a plein autour de toi. »


Puis, il entama une de ses côtes de bœuf, la dévorant, comme à son habitude, bien trop rapidement.

« Après être victime d’un fort, on veut soit même devenir fort pour pas que cela arrive de nouveau, nan ? Et du coup, la victime devient un héros surpuissant, qui va pouvoir vaincre son agresseur. Et comme ça, il protège les potentielles victimes qui du coup, sont heureuses. Y a que les mecs forts qui peuvent décider du bonheur ou du malheur des gens plus faibles que lui. »


Après avoir bu un grand verre d’eau, il continua.

« Moi, c’est différent. Mon papa, il me disait toujours que la défaite est la plus riche des victoires, donc je sais que cela va me rendre plus fort. Alors du coup, je peux difficilement être malheureux, car même si je perds, je sais qu’il me suffit de recommencer, encore et encore, jusqu’à réussir. C’est pour ça que je ne pense pas que tu devrais avoir honte ou désirer un visage « normal ». Moi je t’admire. T’es plus fort que moi, et tu as survécu à une technique méga-balèze. Ça fait très super-héros. J’aime bien. Tu ne penses pas que tu devrais l’aimer, toi aussi ? »


Il lui disait ça avec un sourire assez innocent, manquant un peu de tact, mais étant dans une vérité qui lui semblait évidente, il était quasi-impossible pour le jeune adolescent de prendre des gants.

Publié le 14/03/2018 à 01h35

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1152/p1/au-46-de-la-boustifaille.html#msg13603
Saeki était ravi de voir toute la bonté du jeune homme. Il n'en avait pas vraiment l'habitude, à vrai dire il était plutôt seul. Il était surpris de voir cette pointe de maturité. Il le regardait manger, comme un gouinfre, et se demandait où pouvait-il mettre tout ça.
« Je n'aurais jamais cru que tu aurais mangé autant si je n'étais pas là. Tu dois faire attention quand même, même si tu te dépense beaucoup. »

Il laissa flotter un court instant, laissant place aux sons agréables de viande qui grillait sur le grill.
« Je ne m'entraîne pas pour être fort spécialement, surtout pour pouvoir défendre les gens à qui je tien. Tu me dira qu'il faut être fort pour ça, mais va savoir, un combat ne se gagne pas forcément par la force ? »

La fixette sur la force agaçait quelque peu le Chikara.
« Dans une optique de pouvoir total, ouais il faut être fort, et après ? Il y aura toujours plus fort que sois. Même notre kage n'est pas le plus fort du monde, certainement du village, oui. Mais si une force plus imposante attaque ? Qui pourra faire quoi que se soit ? Personne, si ce n'est qu'une négociation... Au détriment de quelques vies, peut être ? »

Il serra le poing, regardant dans le vide.
« La défaite est une victoire dans l'unique sens où tu sais en tirer ce qu'elle a à t'offrir. Si tu ne l'exploite pas, tu n'avance pas, c'est ce que j'en comprends. Et dans mon cas, je ne compte pas tuer pour être sûr d'avoir appris, ou même juste gagner. »

A l'écoute des mots sur son visage, le Chikara resta surpris par le jeune Uzumaki.
« Je devrais l'aimer ? Certes ça a en quelques sortes forgé mon caractère, mais... Je suis comme ça parce qu'il m'est arrivé quelque chose, non pas parce que ça a toujours été ma principale ambition, tu comprends ? J'ai comme l'impression que Gekido a décidé de mon avenir en quelques sortes. Et pourquoi ne m'a t-il pas tué ? »

Il s'emportait un peu, la colère l'envahissait peu à peu. Il hésitait entre rester ou partir... Retenant ses larmes. Il se sentait mal, un peu. Dans ce moment, il commanda un plat supplémentaire. Il prit un grand verre d'eau, espérant que ça le calmerait un minimum. Il fixait la sortie avec pour envie de la prendre mais il ne voulait pas décevoir le jeune rouquin, il décida donc de prendre sur lui comme il le pouvait et de tenter de changer de sujet.
« Et si on parlait de ta technique de combat ? Qu'en dis-tu ? »

Il esquissait un sourire douteux, mais il se sentait vraiment mal.

Publié le 14/03/2018 à 19h16

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1152/p1/au-46-de-la-boustifaille.html#msg13646
         Le jeune Uzumaki écoutait Saeki, tantôt fixant son visage, tantôt fixant sa belle viande juteuse grillant sur les plaques de fer rougeoyantes. Sur le paragraphe de la force, il commenta.

« C’est vrai, mais la stratégie ou la ruse sont d’autres types de force. Au final, on en revient toujours au même, c’est celui qui a le plus de force, et qui sait l’utiliser, qui gagne toujours ! »


Puis il entama la fin de son plat principal, avant de commander pour direct après une glace XXL triple boules vanille, fraise, banane, avec un supplément de fruit et de chantilly. Même s’il semblait distrait, le jeune Uzumaki en avait suffisamment eu dans la bouteille pour comprendre les émotions intérieures qu’essayait de cacher son ami. Malheureusement pour lui, pendant et après la guerre civile, l’ensemble des personnes s’adressant au jeune ninja affichait tous la même expression. Finissant son plat, il ajouta simplement.

« Donc, au final, tu préfères te morfondre et te détester ? »


Il fronça légèrement les sourcils, comme s’il avait tiqué.

« T’aurais préféré mourir et laisser ta famille derrière toi ? T’as qu’une cicatrice, ce n’est pas la fin pour autant. Moi si c’est pour défendre ceux que j’aime, je suis prêt à faire tout ce qui sera nécessaire. Peut-être qu’il voulait te tuer, mais que t’as survécu parce qu’il ne t’a pas vu survivre, c’est tout. Et puis, si tu veux vraiment une réponse, il est toujours en vie non ? Bah tu as qu’à le chercher, le trouver, et lui demander au lieu de pleurer. »


Enfin, le serveur arriva, et posa la glace devant l’Uzumaki, récupérant le barbecue et débarrassant le reste de la table. Le faux sourire de Saeki ajouta la goutte faisant déborder le vase. D’un mouvement d’une de ses mains, l’Uzumaki posa vivement sa coupe devant Saeki, ajoutant un simple.

« Non, j’ai pas envie. Et j’ai plus faim, manges-là. Allez, salut ! »


Sans attendre la réponse de son camarade, comme déçu, il posa de l’argent sur la table, lâchant un simple.

« Vous pouvez garder la monnaie. »


Avant de se diriger d’un pas vif vers la sortie de la taverne, se dirigeant vers son sanctuaire.

Publié le 15/03/2018 à 16h11

Activité du forum

Shinobis actifs au cours des dernières 24h : Kirishitan Moji
Statistique
- 768 sujets RP dont 0 en 24h
- 302 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10675 messages RP dont 0 en 24h
- 2424 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :