Ambassade d'Iwa
[an 8]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13566
Les trois Iwajin venaient de rejoindre "leur" ambassade, tout bonnement créer sur ordre de l'Hokage pour le tournoi des Chuunin, où se trouvait invité les différentes nations du Yuukan. Comme stipulé par Kitto Shinji, les Konohajins avaient abattu leurs arbres les plus précieux pour créer un tel endroit. Bien que le final était d'une beauté et d'une finesse de travail exquise -selon les dires de Moji, puisqu'elle même ne pouvait le vérifier- mais malgré tout, la nature avait dû payer de sa "chair" pour créer un tel édifice, alors que les Kirishitans avaient apprit à user du Mokuton pour éviter cela et créer du bois à partir de leurs chakras... Certains Kirishitans continuaient d'utiliser les arbres offerts par Mère Nature pour leurs travailles mais bien nombreux étaient ceux qui, en contre partie, usait du Mokuton pour faire réapparaître un arbre au même emplacement, c'était le principe de l'échange équivalent, un arbre détruit pour un arbre replanté...

Risako était également ébahi par la grandeur des pièces dont ils disposaient, chacun avait une chambre luxueuse à disposition, mais la Cheffe des Kirishitans avait décidé que chacun des trois Iwajin ne disposeraient pas de leurs chambres individuels. Alors, elle lança à ses deux compagnons:

« Nous dormirons tous dans la même pièce, déplacé le nécessaire et aménagé les lieux... Non pas que je n'ai nullement confiance en ce village,
mais je préfère que nous soyons présent les uns pour les autres en cas de besoin... Vous voyez ce que je veux dire ? N'oubliez pas que nous avons exterminé un village entier pour nous installer, et ce fameux Shinji en a là connaissance... Les représailles ne sont pas à écarter... »


Des tas de pensés fusait dans l'esprit de Risako qui tentait de se remémorer chaque parole échanger avec le dirigeant de ce village. Elle analysait chaque propos tenu, tentant de décrypter les arrières pensées de l'homme... Puis, elle releva le visage et s'exclama :

« Moji, use de ton talent pour savoir combien de personne usant du chakra son disposé autour de notre ambassade, et vérifier que nous ne soyons pas surveillé de l'intérieur... »


« Après quoi, nous avons de grande chose à nous dires, nous trois... »

Publié le 13/03/2018 à 19h35

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13619
Le trio de Iwa avait suivit l'Hokage, Kitto Shinji, jusqu'au dortoir du village caché des montagnes. Cet endroit allait servir de repaire pour le Kirishitan pour les semaines à venir, jusqu'à ce que Saïto ait prouvé sa valeur aux yeux des autres villages. Une fois arrivé sur les lieux, Shinji les avaient laissés se reposer entre-eux. Moji ne c'était donc pas fait prié pour visiter les lieux qui étaient d'une grandeur et d'une splendeur incroyable. Le Kirishitan ne manquait pas de décrire chaque recoin du domaine à ses comparses aveugles, afin qu'ils puissent mieux s'imaginer l'endroit. La chambre de Moji était spacieuse et confortable, ce dernier c'était étendu dans son lit, les mains croisées derrière la tête, prêt à pioncer un peu. Son repos fut interrompu par Risako, cette dernière insistait pour que le trio reste réunit et dorme au même endroit. Bien que Moji eut envie d'un peu de solitude, il comprenait très bien le raisonnement de son cheffe. Expirant un profond coup, il se releva et traîna son matelas ainsi que tout le reste pour sa nuit de sommeil, à la grande salle principale du domaine, rejoignant ainsi les autres. C'est alors qu'à la demande de son cheffe, Moji se mit à analyser les lieux, dénombrant les Konohajins mit à disposition pour surveiller le clan basané.

« J'en compte quatre, placé tout le tour du bâtiment. Pour ce qui est de l'intérieur, à moins d'un système d'écoute électronique, je ne ressens aucun chakra qui pourrait s'apparenter à une technique d'espionnage. »


Il attendait maintenant le briefing de son compatriote Saïto qui pour sa part, c'était occupé pendant ce temps, de chercher les dits systèmes d'écoute électronique, s'il y en avait. Bien qu'il soit aveugle, la cécité qu'il possède depuis sa naissance n'en est plus vraiment un handicape et c'est pourquoi il était aujourd'hui assez habile pour développer des trucs pour parer à cet inconvénient. Moji se demandait aussi ce que Risako avait comme idée derrière la tête concernant cet examen '' Chuunin '', il s'agissait aussi là d'une occasion en or pour créer des liens politiques et la femme avait surement déjà un plan.

Publié le 15/03/2018 à 12h43

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13658
Les coutumes de Konoha était bien étrange au yeux du peuple d'Iwa. Le fait de détruire leur plus beau arbre pour accueillir la délégation des Kirishitan aurait pu être flatteur si leurs cultes n'était pas une adoration pour l'œuvre de Mère-Nature. Le pauvre Hokage avait du ce sortir gêner de la réponse de leur cheffe qui ne s'était point gêner pour le sermonner. C'était plutôt comique comme scène bien que l'aveugle avait gardait tout son sérieux. Non pas qu'il n'en avait pas envie, mais l'homme se devait de rester dans son rôle. Il est le champion choisit par leurs cheffe pour représenter la force de son peuple. Le représentant des homme et des femmes qui avait braver l'océan en quête d'eu nouvelle-Eden ainsi que ce qui on sacrifier leur vie pour gagner leur place sur ce continent. Oui l'homme pensait porter ce poids sur ces épaule et ne comptait pas fléchir ne serait-ce qu'un instant au sein de Konoha.

Une fois seul dans le bâtiment, à la beauté sans conteste d'après les dire de Moji ce qui était le minimum au vue du sacrifice qui avait permis sa construction, le shinobi se mit rapidement explorer l'environnement. Prenant attention à écouter les différent sont des matériaux lorsqu'il frappa dessus avec sa canne ou sa main. A la recherche du moindre mécanisme comme Moji avait laisser supposer l'existence. Il ne pensait néanmoins pas que le Kage du pays du feu s'abaisse à ce genre de manœuvre. Du moins, il le pensait jusqu'à qu'il parle du sujet tabou des Homme-poisson. L'origine de ces information étant pour lui un mystère. Rejoignant le reste de la troupe, il se permit de s'assoir sur le matelas qu'il avait installer un peu avant. Après tout, la cheffe voulais qu'il reste tous grouper ce qui était loin d'être une mauvaise idée. il était en pays étranger après tout. Bien que, en cas d'attaque, en infériorité numérique évidente.

« Je n'ai rien trouver de suspect ici personnellement »


N'ayant point l'air détendu, il enchaine avec sérieux.

« Il semble assez bien renseigner sur notre arrivée apparemment... Mais je ne pense pas qu'il y ai danger immédiat. Cette "hokage" semble avoir d'autre idée en tête. Inviter ainsi des étranger est loin d'être annodin... D'ailleur avait vous une idée de ce qu'est leur "examen chuunin"? »

Publié le 15/03/2018 à 21h25

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13823
Les trois Iwajins étaient là, regroupé dans la même pièce à dormir. La suite si luxueuse avait désormais prit un semblant de campement improvisée, des matelas étaient entreposés à même le sol, un de chaque côté du lit de la Cheffe du Village. Ainsi, ils seraient prêt à riposté de manière concrète en cas d'attaque de l'ennemi... Ennemi ? Etait-ce bien ce nom là qu'ils devaient utiliser ? Ne les avaient-ils pas convié à un événement, bâtit une demeure, offert le couvert... Mais si tout cela n'était-il qu'un plan pour exterminer les individus à la peau ébène qui avait eux-même -plusieurs mois au préalable- anéantit un campement d'homme poisson ?
Risako vint s'asseoir sur le bord de son lit, les bras posés sur ses genoux et répondit à Saïto:

« Je doute qu'il ai de nombreuses connaissance quant à notre arrivée.... Mise à part le simple fait que nous ayons exterminé ces hommes-poissons... L'hokage n'avait certainement pour but dans cette phrase que de créer un semblant de contrôle, de savoir et au même titre, espérer que nous lui offrons les informations dont il ne possède pas... Peut-être attendait-il que nous exprimions des regrets, des remords ? Tsss... »


Risako laissa son corps chuter en arrière, sur le matelas. Puis vint glisser ses deux mains derrière sa nuque, mimant de fixer la plafond... Puis lança de manière décontracté malgré l'importance du sujet.

« Si j'ai accepté cette invitation, ce n'est pas sans raison diplomatique, vous vous doutez bien... Nous devons récolter le maximum d'information concernant leurs villages, leurs coutumes, leurs traditions, leurs croyances, leurs religions, leurs rapports avec la nature, tout ! Nous devons devenir de véritable éponge, nous imbiber de leurs modes de vies afin de mieux les comprendre... C'est lorsque nous seront capable de nous comporter comme eux que nous comprendrons leurs véritables points faibles et comment les dominer, les contrôler... »


« A la fin de notre séjour, nous devrons être capable de connaître chacune des failles de leurs villages et de leurs habitants... Avez-vous entendu ? Ces imbéciles, bien qu'accueillant, ont coupé ce qu'ils considère comme leurs plus précieux arbres, pour quoi ? Pour créer une maison ? Tsss... Nous devons vraiment imposer notre croyance et nos traditions... Mère Nature nous remerciera... »


« Dès demain, nous irons chacun de notre côté arpenter les ruelles de ce village... Je doute que nous ayons à craindre pour notre vie dans les rues. Cela serait bien trop risqué d'un point de vue politique que l'un de nous décède en pleine ruelle, ils prendraient le risque de perdre toutes crédibilité en tant qu'hôte et par dessus tout, prendraient le risque d'ouvrir une guerre contre un clan ennemi dont ils ne connaissent que trop peu...
Moji, pour toi, cela sera relativement aisé, tes repères visuels nous seront d'une grande aide... Pour Saïto et moi-même, nous devons jouer sur notre cécité pour demander un guide et ainsi ouvrir de nombreuse discussion, nous permettant d'en apprendre d'avantage ! »

Publié le 24/03/2018 à 21h28

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13826
Maintenant bien installé, le trio d'Iwa pouvait enfin discuté de politique, probablement le point où Moji excellent le plus en tant que ninja. La stratégie ainsi que les pourparler font de lui un membre important au sein d'un village et il était temps pour lui de prendre part d'avantage dans cette mission. Le métisse jetait un coup d’œil autour de lui mais plus important encore, il tendait l'oreille. Comme il s'en doutait, Risako avait une idée derrière la tête, ce qui ne manquait pas de le rassurer. Elle voulait donc recueillir d'avantage d'information sur les coutumes du village et comment il fonctionne afin de pouvoir mieux le prendre de court. Il s'agissait-là d'une façon de faire qui plaisait bien au senseur. Ce dernier ce doutait bien qu'Iwa, malgré la qualité de ses combattants, n'avait pas la force militaire afin de soumettre un village de l'envergure de Konoha, l'idée de leur cheffe était donc excellente.

« Je suis d'accord avec votre façon de faire, Maître. Pour ma part, je me tiendrai près de leur zone d'entraînement afin d'en apprendre un peu plus sur leur façon de former la relève. Peut-être qu'avec de la chance je verrai quelque chose d’intéressant. Si j'en ai la possibilité, j'irai voir l'Hokage afin de tenter d'en apprendre d'avantage sur la situation concernant ce Yuukan. »


Dit-il en s'adossant contre le mur, les bras croisés et un pied à plat contre le mur. Kitto Shinji est un homme accessible et ouvert d'esprit que Moji a déjà eu la chance de rencontrer auparavant, suite à la mission de capture à laquelle il avait prit part. Le lien avec l'Hokage et lui est bon, avec de la chance et un peu de diplomatie, il arriverait surement à en apprendre plus sur l'histoire de ce monde, tout ce qui c'est passé avant l'arrivé des Kirishitan. Le métisse s'étira un moment, tout ce trajet l'avait bien fatigué, il avait bien hâte de retrouver son lit et de souffler un peu, demain sera une journée importante et occupé pour le bras droit du Tsuchikage.

Publié le 24/03/2018 à 22h24

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13840
La politique n'était décidément pas la tasse de thé de l'aveugle. bien que ce petit jeu semblait fort intéressant, les règles semblait destinée à lui échapper. Acquiesçant les propos de la cheffe d'Iwa, il se contenta d'écouter en silence. Assis sur son matelas en tailleur. Il posa son fourreau sur le coté de ce qui lui ferait office de couchette pour la nuit.

« C'est vrai qu'il semble bien enclin à détruire leur nature. Leur cheffe ne c'est d'ailleurs pas manquer de les déclarer comme des "pyromanes"... Mais je pense qu'il faut attendra attendre la fin de notre séjour pour réellement savoir de quel bois les Konoha-jin sont fait. »


« Si jamais ce dernier et pourris, je pense qu'il entendrons rapidement parler de nous. »


Bien que sa voix fût bien plus sérieuse que son habitude. Laissant planait l'idée qu'une relation autre qu'amicale pourrais avoir lieu entre Konoha et les Kirishitant. Lh'omme se mît rapidement à rire pour détendre l'atmosphère. Chose lui ressemblant si peu.
«
Mais nous n'en somme pas la ahah. D'ailleurs je me ferais un plaisir de me faire guider dans ce village. je ne suis qu'un pauvre homme non voyant après tout. Ahah »


Riant de nouveau, l'homme avait déjà sa petite idée. Le fait de profiter de se jouait ainsi de sa condition était forte amusant pour ce dernier. Lui qui n'aimait pas être traiter autrement par son peuple, allait user de son handicap pour découvrir ce village et les coutume des ces habitant.

« Mais plus sérieusement... Pour ce qui de la raison de ma venue.... Je suppose que je devrait obtenir le plus d'info sur eux tout en conservant un maximum de nos capacité secrète n'est-ce pas Cheffe? »

Publié le 26/03/2018 à 21h12

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13864
L'ambassadeur du village de Iwa,Moji, ainsi que le champion des Kirishitans, Saïto, semblait avoir comprit l'intérêt de leurs venus et par dessus tout, prêt à participer à la collecte d'information... L'idée de Moji, celle de se pavaner en direction des camps d'entraînements semblait être judicieuse, seul lui pouvait être le plus apte à ce rôle, étant donné la cécité de Saïto et Risako...

« Très bonne idée Moji... Rien de mieux que de comprendre leurs entraînements pour découvrir une potentielle faiblesse exploitable dans celui-ci... »


Puis Risako prit en considération les propos tenu par Saïto, et lui lança avec un regard ténébreux:

« Si le bois est pourri... Alors, nous le traiterons et feront en sorte que la forêt refleurisse à nouveau... »


La Cheffe du village se redressa de son lit, et se mit à trifouiller dans le sac de voyage que chacun des trois voyageurs avaient préparée. Elle en extirpa de celui-ci une long peignoir fait de soie qui lui servirait de tenu pour la nuit... Tout en commençant à défaire son haut, et laisser apparaître sa chair, elle lança à Moji:

« Retournes-toi Moji... Tu ne voudrais pas mettre mal à l'aise ta Cheffe ? Seul Saïto à le droit d'observer ma nudité Ah Ah »


Risako souhaitait détendre quelques peu l'atmosphère en blaguant sur la cécité des deux comparses... C'est donc entièrement nue qu'elle reprit son discours:

« Tu es l'un des éléments clés Saïto... Tu es celui qui devras évaluer leurs capacités à combattre lors du tournoi. Mais plus complexe, tu devras être dans la mesure de dévoiler suffisamment nos capacités pour dissuader quiconque de s'en prendre à notre village, mais garder une certaine pudeur dans tes capacités afin de conserver un effet de surprise lors de nos conquêtes... »


Ayant terminer de nouer la ficelle permettant de garder fermer son peignoir, elle reprit:

« C'est bon Moji, tu es libre de te retourner... Désormais, nous verrions mieux de reprendre des forces... Les prochains jours à venir seront certainement épuisant... »

Publié le 29/03/2018 à 10h56

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13869
Le senseur continuait d'observer la scène, avec son air habituel qui lui donne l'impression d'être désintéressé. Tout à coup, lors des explications de Saïto, ce dernier mit l’emphase sur un point concernant la nature. Moji commence à bien connaître son chef, c'est alors que suite à cette déclaration, il leva un sourcil et jeta un regard en direction de Risako. Il pu constater un changement au niveau facial de la cheffe suite à ces propos, comme Moji le savait, elle était sur le point d'exploser. Lorsqu'elle prit la parole de nouveau, elle commença par approuver les mesures prisent par Moji puis lança un regard sombre en direction de Saïto.

« Si le bois est pourri... Alors, nous le traiterons et feront en sorte que la forêt refleurisse à nouveau... »


Cet air ! Comment pouvait-elle devenir aussi effrayante tout à coup ?! La chair de poule pénétra la peau du jeune métisse, heureusement pour lui que ces deux compagnons sont aveugles car son visage reflétait la peur.

Visage de Moji.

Ce dernier reprit son air normal pour quelques instants jusqu'à ce qu'il se rende compte que sa cheffe du village allait se changer devant lui, en feintant de retirer son haut, à ce moment, l'expression facial revint de plus belle. Naturellement Moji se retourna mais il y avait quelque chose qui lui donnait envie de se retourner, comme un appel .. Le jeune métisse tentait tant bien que mal de ne pas retourner la tête mais c'était plus fort que lui, seulement quelques centimètres du chemin étaient déjà effectué, pas assez pour voir quoi que ce soit encore.

« * Les deux sont aveugles, personne ne le saura si je matte ... * »


Son menton continuait de se diriger lentement en direction de son épaule.

« * Non, c'est ton cheffe .. et tu as une femme ! * »


Sa tête continuait de se tourner, juste un petit coup d'oeil, personne ne le saura jamais. Le débat persistait dans sa tête, le jeune homme se devait d'être fort!

« * Sawako, Sawako, Sawako, SAWAKOOOOO * »


Dit-il en continuant son combat pour ne pas jeter un coup d'oeil au corps de la femme juste à ses côtés! Heureusement pour lui, avant qu'il ne voit quoi que ce soit, Risako fut déjà changée.

« * Fiou .. Sauvé! * »


Moji reprit enfin ces esprits et vint se jeter sur son lit repensant à Sawako et ses fameux mouvements circulaires.

Publié le 29/03/2018 à 18h44

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1156/p1/ambassade-d-iwa.html#msg13894
Ecoutant les paroles de ces compagnons de chambres. Il ne fût pas surpris que le fait que Moji aille observer l'entrainement des Konoha-jin plaisant à la cheffe. Cette dernière était une guerrière et voyait cette invitation diplomatique comme une façon simple de découvrir les failles d'un potentiel ennemie. Des trois comparse, le senseur était sans doute celui qui envisager le moins cette possibilité. Surtout quand cette dernière réagi au parole de Saïto. L'aveugle savait très bien ce que la cheffe voulait dire. Il faudrait certainement ce peuples comme les hommes-poissons qui avait eu le malheurs de croiser leur chemin. Triste sort certes, mais il restait de l'espoir pour les habitants du pays du feu. Ces quelque jour en leur compagnie serait décisif sur l'impression que garderait les Kirishitan.

Tandis que Risako se changeait, après une blague qui évidemment visait majoritairement le seul voyant de la pièce, cette dernière enchaina sur le discours. L'homme aurait sans doute pu s'assurer que Moji obéisse mais cela ne l'intéressait guère. Après tout, il pouvait considérer cela comme un manquement à sa parole envers Sawako et si cela arrivait. Enfaite, il faudrait même mieux ne pas savoir ce qui arriverait au senseur. Pour en revenir au parole de la femme, ces dernière accentuait la pression qui semblait vouloir s'abattre sur le sabreur. Non seulement il fallait pousser les adversaire à dévoiler leur jeu tout en limitant le sien. Cependant, il fallait en même temps les impressionner pour les dissuader d'attaquer Iwa. Il allait sans dire que ce ne serait pas facile d'autant plus que l'aveugle était désavantagée par sa cécité. Découvrir un nouvelle environnement était une tache ardu, encore plus en plein feu de l'action.

« Je ne vous décevrez pas cheffe! »


Dit t'il avant de retirer son haut et de s'allonger. S'assurant une nouvelle fois de la position de son arme en cas d'événement suspect au cours de la nuit, il se permis enfin un peu de repos. Après tout, ce n'était pas un petit voyage qu'il avait entrepris et il se devait d'être au mieux de sa forme pour satisfaire les ambitions de la chef pour ce séjour à Konoha.

Publié le 31/03/2018 à 01h28

Activité du forum

Shinobis actifs au cours des dernières 24h :
Statistique
- 768 sujets RP dont 0 en 24h
- 302 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10675 messages RP dont 0 en 24h
- 2426 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :