Le retour tant attendu
[an 8]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1206/p1/le-retour-tant-attendu.html#msg13962
Aujourd'hui, Sawako avait terminé de travailler à son hospice au alentour de midi, lorsque le soleil était à son zénith. Elle avait passé la totalité de sa nuit à travailler, ne s'accordant qu'une courte nuit d'environs deux heures. Effectivement, elle avait reçu un patient blessé par la chute d'un arbre et malheureusement, celle-ci avait dû lui amputer la jambe, et stopper l’hémorragie à l'aide de son chakra. C'était totalement épuisée de ses forces qu'elle avait fini son opération. Le pauvre homme ne remarcherait jamais sans l'aide de béquille, mais au moins, grâce à elle, il avait la vie sauve et pourrait tout de même voir ses enfants grandir...
Exténuée, elle arriva au sein de sa maison, qui se trouvait en réalité qu'a quelques pas de l'hôpital, elle avait choisit une telle proximité afin d'être toujours présente en cas d'urgence médicale. A peine venait-elle de franchir le pas de sa porte, qu'elle enleva la plupart de ses habits, se retrouvant en sous-vêtement au milieu de son salon. C'est dans un soupire de fatigue qu'elle se sentait enfin alaise. Une bonne sieste l'attendait, mais avant de s'adonner au bras de Morphée, comme chaque jour, elle priait Mère Nature de lui rentre son futur mari... Jusqu'à présent, ses paroles ne fut jamais écouté ou alors non exhaussé, mais elle ne perdait pas foie...

« Mère Nature montre-lui les secrets de ton cœur.
Montre-lui où il c'est écarté du chemin.
Montre-lui comment retrouver son chemin.
Vole devant lui, illuminant ses pas.
Vole devant lui, pour lui montrer la route large
Qui mène à son meilleur futur. Montre-lui la voie !
Prépare le chemin pour ses pieds qui le cherchent!
Ô Mère Nature, ramènes moi Moji... »


Une perle coulait sur son visage, cela faisait désormais des mois que Moji était partit en mission et dont nul Kirishitan n'avait de nouvelle, des mois que celle-ci attendait le jour où il franchirait le pas de sa porte, des mois qui avait commencé par de l’inquiétude et finissait de tristesse, se persuadant jours après jours que l'homme qu'elle avait aimé avait périt, loin de leur village... C'est donc avec de telle idée qu'elle se retrouvait là, debout au milieu de son salon à attendre un miracle...

Publié le 06/04/2018 à 11h32

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1206/p1/le-retour-tant-attendu.html#msg13979
Plusieurs mois c'étaient écoulés depuis le départ de Moji en direction de l'inconnu. Le senseur avait été choisit par Risako parmi les siens afin de voyager et découvrir le monde qui les entours. Le périple avait été long et sinueux, mais il avait fait de très belles rencontre et découverte. Durant son voyage, il s'est lié d'amitié avec plusieurs personnes et avait même prit part à son premier vrai combat en tant que guerrier. Être à l'extérieur du village est une permission et un privilège énorme et il s'agit-là de quelque chose d'extrêmement plaisant pour Moji qui se décrit comme un gitan. Il aime la solitude et l'aventure, mais il devait avouer que sa femme lui avait terriblement manqué lors de sa mission. Il s'ennuyait de la sincérité de son sourire, l'affection de son touché, l'amour dans son regard et la douceur de ses lèvres.

En bon ninja, dès son retour, Moji s'était rapporté au chef de son village afin de lui faire un long rapport de sa périlleuse mission. Les longs mois à l'extérieur du village ainsi que les centaines d'informations cruciales recueillies lors de l'aventure n'avait pas été en vain, puisqu'ils lui avait valu le prestigieux titre d'Ambassadeur d'Iwa, lui procurant par le fait même la place de bras droit de Risako. C'était donc avec une fierté immense que le Kirishitan était revenu chez lui, parmi les siens. Maintenant qu'il avait accomplit son devoir en tant que ninja, il allait enfin pouvoir s'occuper de son rôle de mari. Il s'était dirigé en direction du domicile de sa compagne, Sawako. Il fut heureux de constaté qu'il avait toujours accès à l'endroit, malgré le temps passé. Peut-être ne l'avait-elle pas remplacé après tout ? Ce doute régnait constamment dans son esprit alors qu'il se trouvait à l'étranger, Sawako est jeune femme très jolie, en demande, et Moji pouvait facilement passé pour mort après cette longue absence.

C'est sans réel étonnement qu'il se rendit compte que la propriétaire de la maison n'était pas sur place. Pourquoi sans étonnement ? Car Moji connait bien sa femme et il la sait très, voir trop, travaillante. Cette dernière devait assurément se trouver encore à l'hôpital, Moji allait donc attendre sagement. Quelques minutes plus tard, il pu entendre la porte s'ouvrir. Il usa de ses pouvoirs de senseur pour s'assurer qu'il s'agissait bel et bien son tendre amour et non pas un malfaiteur. Discrètement, il regardait sa femme se déshabiller une fois rendu au niveau du salon. Le jeune homme pouvait admirer la silhouette parfaite de la jeune médecin, quel magnifique cadeau de retour, se dit-il. Il l'écoutait récité une prière qui lui était destiné. Moji n'est pas l'homme le plus croyant de son village mais cette attention le faisait tout de même sourire légèrement, quelle femme incroyable. Malgré tout ce temps, elle l'avait attendu patiemment, sans même savoir s'il était toujours en vie, alors qu'elle aurait pu refaire facilement sa vie avec n'importe quel autre homme digne de ce nom. Lentement mais surement, Moji avançait furtivement en direction de sa femme qui lui faisait dos. Il se trouvait maintenant à quelques centimètres d'elle sans même qu'elle ne s'en rende compte, il était sur le point de réalisé ses prières et ses souhaits les plus chères.

« Croyais-tu sincèrement que quelqu'un dans ce monde pourrait parvenir à m'empêcher de te rejoindre .. »


Lui souffla t-il doucement à l'oreille à voix basse. Son amour se tenait derrière elle, droit et fort comme un chêne. Le moment tant attendu était enfin arrivé et l'heure était maintenant aux retrouvailles.

Publié le 07/04/2018 à 19h45

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1206/p1/le-retour-tant-attendu.html#msg13991
Rêvait-elle ? Venait-elle réellement d'entendre la voix de son futur mari, Moji ? Ses yeux s'écarquilla, des larmes se mirent à couler de plus belle. Sawako n'osait pas se retourner, il était là, enfin de retour... Non, elle ne rêvait pas, non elle n'était pas sujette à des hallucinations, c'était bel et bien réelle... Des perles de larme coula sur ses joues et vint finir leurs courses sur la poitrine quasiment nue de la soigneuse. Mère Nature avait donc finalement entendu ses prières et les avaient exaucer... Elle prit une grande inspiration puis se retourna, faisant face à l'homme qu'elle avait tant attendu ses derniers mois... Son plus beau sourire au lèvre, ses yeux bleus azure plongée dans le regard ténébreux de Moji durant quelques secondes, elle s'agrippa autour du cou du ninja et lui dit à l'oreille:

« Moji... J'étais tellement inquiète pour toi... J'ai priée Mère Nature chaque jour depuis ton départ pour que tu me revienne sain et sauve! »


Elle se détacha après quelques secondes supplémentaire d'étreinte et fit un pas en arrière. Elle dévisagea de bas en haut l'homme, tentant de voir si celui-ci avait reçu la moindre blessure durant son périple, mais à première vue, il était redevenu indemne.

« Ce monde est-il aussi grandiose et extraordinaire que l'oasis dont tu m'as fait découvrir ? »


Sawako était si curieuse de savoir ce que Moji avait pu vivre durant ses derniers mois, ce qui se tramait sur ce nouvel eden, qu'elle avait hâte d'entendre l'histoire de l'homme, mais avant ceci, elle désirait rappeler une promesse que celui-ci lui avait tenu avant son départ...

« Ta promesses de faire de moi ta femme tient toujours, Moji ? »

Publié le 08/04/2018 à 19h18

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1206/p1/le-retour-tant-attendu.html#msg13994
L'homme se tenait toujours derrière la femme qu'il aime et qui lui a tant manqué. Il ne pouvait s'empêcher de regarder de haut en bas, regardant la longue chevelure la jeune femme descendre jusqu'à son derrière dénudé, il lui fallait une très grande discipline pour ne pas laisser allez ses mains comme il le souhaiterait. Il humait le doux parfum de Sawako, cette odeur lui avait terriblement manqué durant tout ce temps. Une fois qu'elle lui fit face, Moji pour apercevoir des larmes couler le long des joues de la femme qu'il aime, larme qu'il s'empressa d'essuyer avec ses pouces. Son cœur battait à la chamade mais en bon macho qu'il est, il ne laissait pas transparaître l'émotion avec toute l'intensité qu'elle contenait en réalité, un simple sourire avec un air supérieur, comme s'il était au dessus de ses affaires. L'étreinte qu'elle lui donna lui fit le plus grand des biens, tous ces kilomètres parcourus valaient la peine pour cette simple accolade.

« Ce monde est à la fois merveilleux et maudit, Sawako. J'ai vu tant de superbe paysage et de chose stupéfiante. Peux-tu croire que je me suis lié d'amitié avec un Géant mon amour ? Il faisait plus de trois mètres de haut, c'était hallucinant! »


Dit-il avec exclamation, ce remémorant le doux souvenir de Oku', Bokyoku et lui autour du feu à rire et se raconter des histoires. Puis son visage changea d'expression.

« Mais à la fois, le mal et la guerre s'est emparer de ces terres. L'histoire est longue, mais j'ai combattu aux côtés d'un groupe de ninja représentant le village de Konoha, un village important et puissant de ce Yuukan. Nous avons tentés, sans réussire, à capturer une criminelle de leur village qui c'était échappé. Il s'agissait-là de ma porte d'entré dans ce village, sans quoi je n'aurai jamais recueillis les précieuses informations que j'ai pu rapporté à notre chef, Risako. Parlant d'elle, es-tu en mesure de m'expliquer comment elle en est à perdre la vue ? Elle m'a dit pour la jeune fille qu'elle a secourus mais je ne sais rien de plus comment a t-elle pu devenir aveugle ? Sans parler de cette cicatrice autour du cou .. »


Effectivement, toute cette histoire était belle et bien étrange et Moji n'allait pas la laisser ainsi, il traquera et trouvera la personne qui a oser s'en prendre à son chef et lui fera payer le prix fort. Il s'agissait-là de l'un de ses nouveaux buts, mais ça, personne ne le savait encore, il en faisait une affaire personnelle. Le senseur souri à pleine dent suite au rappelle de la médecin.

« Oui mon amour, ma promesse tien toujours. Je ferai de toi ma femme et Mère Nature sera témoin et juge de notre amour. »


Dit-il en déposant un doux baiser à sa copine en apposant ses mains contre son visage.

Publié le 08/04/2018 à 19h54

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1206/p1/le-retour-tant-attendu.html#msg13997
Un géant de plus de trois mètre ? Cela paraissait vraiment ahurissant, pendant quelques secondes l'esprit curieux de Sawako s'imagina entrain d'analyser ce fameux être à des fins médicales. Suite à quoi elle écouta le court récapitulatif de la mission, parlant de guerre, de criminel, de traque... Ainsi ce nouvel Eden semblait corrompu par le péché... Peux-être les Kirishitans devraient finir par s'en-mêler des affaires de cette nouvelle terre afin de propager les enseignements de Mère Nature... Puis, Moji interrogea la soigneuse afin de savoir ce qui avait pu arriver à leur Cheffe, Risako... L'air troublé, elle répondit:

« Risako c'est laissée attendrir par le vue d'une fillette apeurée et l'a fait pénétré au sein d'Iwa, plus précisément dans le domaine du maître. Après plusieurs minutes de discussion, elle aurait tournée le dos à la démone... Elle serait dotée de capacité... étonnante... Elle aurait réussit à l'immobilisée sous terre, ne laissant que la tête ressortir du sol, aurait apposée ses mains sur ses yeux et une à fait apparaître une lumière si puissante qu'elle lui à brûler les yeux... Pour ce qui est de sa cicatrice, elle ai arrivé ici avec ce qui semblait être un collier de ... lumière... comme si cette trace était un rayon de soleil à part entière... Puis, heure après heure, la lumière diminuait et à finit par laisser place à une sévère brûlure... »


« Mais ce qui est étonnant, c'est que Risako à stipulé qu'un homme à finit par prendre la parole dans la pièce, alors qu'elle à jurer qu'elle ne se trouvait en présence que de la petite fillette... »


Se secouant la tête pour faire sortir ces images troublante de son esprit, doucement, elle laissa réapparaître un sourire sur son visage alors que son homme lui expliqua que tout deux s'uniraient sous les yeux de Mère Nature, tout en venant déposer ses mains sur son visage. Celle ci vint faire de même et caressa le visage de Moji...

« Tu dois être épuisé d'avoir passé autant de temps hors de notre village, Moji... Viens te reposer auprès de moi... Ma nuit fut également très agitée et quelques heures de sommeil nous ferait le plus grand bien...Tu ne crois pas ? »

Publié le 08/04/2018 à 20h40

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1206/p1/le-retour-tant-attendu.html#msg13999
Tout ce que Sawako racontait était vraiment intéressant et triste à la fois. Risako avait donc fait là une grave erreur. Ses intentions derrières ses actions étaient très nobles, de venir en aide à une jeune fille sans défense de la sorte. Moji aurait surement fait la même chose mais néanmoins, il n'aurait pas agit seul, il aurait surement demandé l'aide de quelqu'un, tout en avertissant les autorités, pour être sûr que tous soit en sécurité. Bien sûr il est plus facile de juger d'une situation après coup. Risako avait été imprudente et en avait payé le prix fort, perdant ainsi la vue. Sawako lui révéla une information cruciale, un détail qu'elle aurait pu omettre de dire involontairement et qui aurait grandement nuis à Moji. À la fin de la scène, une voix masculine se serait fait entendre dans la pièce. Le senseur se mit à imaginer les différents scénarios possible. Soit la jeune fille avait un complice qui avait réussit par on ne sait quelle manière à pénétrer au sein du village ou bien il s'agissait plutôt d'une métamorphose de la part de la jeune fille. Peu importe, Moji savait maintenant qu'il avait un homme à retrouver, mais comment ? Là était la question. Pour le moment, il préférait davantage le plan de sa bien aimée qui lui proposait d'allez se reposer pour une bonne nuit de sommeil, chose qu'il n'avait pas eu depuis belle lurette. D'autant plus, une nuit aux côtés de la femme qu'il aime, à la caresser et la serrer contre lui, se serait un moment de pur bonheur pour l'homme qui fut si loin des gens qu'il aime pendant tout ce temps.

« Oui, allons-nous reposer mon amour, demain matin je te raconterai le reste de mon périple autour d'un bon petit déjeuner si tu le veux bien, tu pourras aussi me dire ce qui s'est passé au village, autre que cet effroyable événement. »

Publié le 08/04/2018 à 21h38

Activité du forum

Statistique
- 763 sujets RP dont 0 en 24h
- 296 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10625 messages RP dont 0 en 24h
- 2398 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :