Le mystérieux attaquant
[an 8]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14130
« Seigneur Raikage, nous sommes dans une situation critique.
Les cachots sont attaqués. D'après un gradé, des Kirijins tentent de s'enfuir en ce moment. »

Qui pouvait bien prévoir cela ? Une attaque au sein même du village. Était-ce une énième tentative de la part de Hattori Kazuna ? Peu de chance, celle-ci était constamment sous surveillance et depuis sa collaboration pour sauver Miwaku Asae, il était peu probable que celle-ci prenne autant de risque. Pour autant, il était inimaginable de ne pas la suspecter. Malheureusement, l'heure n'était pas à la suspicion. Dans ce comportement terroriste, il était fort à parier que l'objectif était de perturber la défense de Kumo. Attaquer un Jeudi matin n'était pas anodin pour une personne résidant à Kumo, la plupart des Shinayaka étaient en entrainement. De plus, cette journée signifiait aussi que les Hattori surveillaient les frontières du pays.

« L'heure est grave, faîtes sonner la cloche du secteur Nord, la population doit se cacher. Les femmes et les enfants ne pourront être sauvés par des ninjas, nous ne pouvons pas prendre le moindre risque. »

« Seigneur Raikage, plusieurs Kumojins sont morts à la tâche. Ils ne sont pas blessés, comme foudroyés par une puissance divine. L'attaquant semble bien renseigné. Il est possible que cet individu souhaite vous débusquer en vous obligeant à vous montrer... »

C'était probable, les choses corrélaient vers cela. Le Raikage n'allait pas pouvoir rester inactif et son don pour le fait de repérer du Chakra était un réel avantage dans une situation du genre. L'homme se lève.

« Je ne vais pas intervenir. Du moins, pas pour le moment. Cependant, je vais tâcher de repérer la cause du problème et diriger nos hommes vers notre adversaire. De plus, nous devons aussi contenir la fuite des Kirijins au maximum. Du moins, il faut éviter qu'ils s'attaquent à des innocents »

Sans plus attendre, le Raikage prit soin de rejoindre le toit en quelques secondes. La femme était partie, elle allait se charger de répandre la nouvelle pour organiser les troupes. Se concentrant, le Shinobi pouvait bien évidemment ressentir un Chakra prononcé vers les prisons, mais celui-ci était différent, il semblait appartenir à deux êtres simultanément. Il semblait combattre un homme, sûrement un garde... Les Kirijins s'étaient empressés de fuir, rien de plus prévisible. Soudainement, une femme fit son apparition.

Publié le 15/05/2019 à 11h34

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14131
« Hattori Hidemi, au rapport votre majesté. »

Hidemi n'était pas une femme stupide, tout au contraire et son rôle était crucial ; elle devait coordonner les troupes de sorte à limiter les morts au combat. De cette façon, elle devait comprendre l'ennemi pour choisir des combattants expérimentés face à ses capacités. Si celle-ci était face au Raikage, c'était simplement pour énoncer une certaine incapacité. Le genou à terre, la femme prit la parole :

« La situation est critique et j'éprouve une certaine incapacité face à cet homme. J'ai envoyé deux hommes et ils sont blessés. Hattori Reiko est en train de le combattre, il n'est pas forcément approprié, mais comme vous le savez... »

« Il n'en fait qu'à sa tête. »


Se redressant pour se mettre debout, la femme reprit la parole :

« Nous devons impérativement éviter des attaques de masse, l'homme possède une capacité inconnue. Il semble préparé à combattre des Hattori et il possède une technique similaire à Miwaku Kohana. »

Le Raikage semblait étonné. Il connaissait ce nom et il le redoutait. Cette femme était une déserteuse combattue par le passé par Hattori Buichi et Hattori Masashi. Le problème étant que celle-ci était morte.

« L'homme est relativement jeune, il est possible qu'il soit son fils. Je ne sais pas. C'est une hérédité récente. Notre attaquant semble suffisamment compétent pour utiliser ses explosions au corps à corps. Son premier adversaire était un Shinayaka, mon garde rapproché. Il a perdu un bras durant l'affrontement. J'ai envoyé un utilisateur du Doton, du Suiton et du Raiton, de quoi l'éloigner et le vaincre rapidement, mais... Ses mouvements sont incohérents et il change de style de combat à une vitesse impressionnante. Il semble gagner et perdre en niveau constamment, c'est étrange. »

L'heure n'était pas à la théorie et il fallait agir. Hidemi le savait, ce n'était pas le moment pour Kumo de sombrer et il fallait agir rapidement pour éviter des victimes supplémentaires.

« J'ai décidé d'envoyer un Shinayaka et un expert en Ninjutsu. Je viens d'envoyer l'invitation, ils vont rapidement rejoindre l'homme. J'ai croisé les deux monstres, ils vont vers les fuyards de Kiri. Je ne suis pas certain que cela soit une bonne idée, mais bon... À ma connaissance, Genichi doit revenir dans la journée de sa mission de recherche de Hattori Rin, il pourrait être un adversaire de choix face à ce type... Dommage... »

Masashi était un adversaire idéal face à ce type, mais il devait absolument tenir la situation et communiquer les faits et gestes des Kirijins. De plus, cette attaque n'était peut-être qu'un début dans l'objectif de distraire le village. Tout cela, Hidemi le savait et elle comprenait le Kage sans même lui parler. Il était sûrement en train de bouillir de rage.

Publié le 15/05/2019 à 20h39

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14133
Kazuna comme à son habitude depuis sa libération des cachots de Kumo, aimait se promener dans le village, profiter de sa liberté. Elle savait bien que les forces spéciales du villages était tout le temps derrière elle, en train de scruter ces moindres faits et gestes. Mais la jeune femme s'en fichait pas mal. Toute ces années de souffrance pour renverser le pouvoir, et malgré tout ça être toujours en vie, la femme prenait ça comme une bénédiction. Profiter de l'air frais sur son visage, de la douce mélodie des oiseaux, c'était devenu un rituel routinier pour Kazuna. L'ancienne leader des masques rouges apprécié ce genre de moment, sans doute suite à toute ces souffrances et à ce manque de liberté constant depuis presque trois ans.

Ce matin là, quelque chose vint troublé sa plénitude, une violente explosion, puis la panique qui gagnait les rues, une attaque sur Kumo ? Et cette fois la jeune femme et les masques rouges n'en étaient pas les commanditaires. Comme cela était il possible ? Le village était la plus grande puissance mondiale, qui serait assez fou pour l'attaquer ? Enfin qui d'autre qu'elle ? Bien sûr, c'est ce que ce dirait Masashi, il allait croire que c'était un coup de Kazuna, elle ne pouvait pas risquer sa liberté, il fallait qu'elle intervienne. Les ninja afflué sur le lieu de l'attaque, cela semblait se passer non loin des donjons que la jeune femme connaissait que trop bien.

A toute vitesse, elle se précipita vers le palais, entendant les cris derrière elle, il semblait y avoir un véritable massacre en ville. Qui pouvait être assez fou pour orchestrer une chose pareil. Qui pouvait réussir à taper aussi fort dans la ville sans être arrêté, malgré toute ces tentatives la jeune femme n'avait jamais obtenu un tel résultat. En arrivant vers le palais, elle remarqua Masashi sur le toit de celui ci. La panique général et le manque d'effectif du au combat, permirent à Kazuna de rapidement ce frayer un chemin jusqu'au Raikage. Il l'avait sans doute déjà senti arrivé, mais il lui tournait le dos tout de même.

« Je veux que tu saches que je n'ai rien à voir dans ce qui est en train de se passer. Et je suis prête à apporter mon aide pour le prouver. »


La jeune femme à la démarche féline avançait en direction de Masashi et Hidemi, puis elle s'agenouilla devant le Raikage, chose qu'elle ne pensait ne plus jamais faire.

« Je sais que tu me considères comme une ennemie et à juste titre... Mais aujourd'hui laisse moi être ton allié, tu n'as pas à me faire confiance, ce ne serait pas possible de toute façon.. Mais fait confiance en mon amour pour ce village, je ne veux pas laisser quelqu'un le détruire. »


La jeune femme aux formes généreuses resta un genou à terre attendant un ordre de Masashi pour se relever. Elle ne voulait pas lui manquer de respect pour qu'il comprenne que les intentions de Kazuna étaient louables. Au moins pour cette fois.

HRP : Je me permet de répondre ici, je suis de retour pour rp avec mes DC

Publié le 23/05/2019 à 21h44

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14134
« Kazuna. »

Le Raïkage était peu étonné par cette intervention, cette vipère était incapable de se terrer et d’attendre avec courtoisie. Bien que sa simple figure était écoeurante pour Masashi, il était parfaitement conscient de l’intérêt de la garder en vie. Cette femme, aussi ignoble soit-elle, avançait dorénavant à masque découvert. Il était impensable qu’un inconnu reprenne les masques rouges, il serait ainsi nécessaire de recommencer au début. Cette organisation était une partie du village, il était donc impossible de s’en débarrasser sans en mettre le temps et les moyens.

« Je ne suis pas étonné de te voir ici à te défendre. Je connais ta considération pour Kumo et je sais aussi que tu n’es pas à l’origine de ce conflit de taille. Tu es surveillée et tu le sais. »

Tout en discutant avec calme, le Shinobi continuait à surveiller la zone de combat. Reiko était en difficulté. Il n'allait pas pouvoir tenir bien longtemps face à cet individu. Chose étrange, il avait dominé le combat, quelque chose avait changé. L'adversaire semblait doté d'un don de l'analyse incroyable. Fallait-il intervenir ? Que faisait Hidemi ? Les renforts n’étaient pas encore arrivés !? Bien que son Chakra était proche de Kumojin, elle semblait aussi être très proche de Kirijins. Était-elle bloquée ? Mettant fin à sa recherche sensorielle, le Raikage reprit la parole :

« Ton frère est en danger. Pour la première fois de ma vie, je vais te demander un conseil. Bien que tu ne sembles pas ressentir la moindre compassion, penses-tu que je dois intervenir malgré le risque que cela représente ? »

Hattori Reiko n’était pas un amateur, il n’était pas un grand combattant, mais il n’était pas un homme suicidaire. Il devait donc faire durer le combat en attendant les renforts, pourquoi ne pas le faire ? Masashi avait un mauvais pressentiment. La zone touchée était vraiment stratégique et l’attaquant semblait tout autant motivé à libérer les Kirijins que le dignitaire Kaguya, Kaguya Mishi. Étrange, cet homme n’était pourtant plus vraiment lié à son propre clan. L’information est aujourd’hui connue, le vieil homme avait préféré trahir sa propre famille en échange d’un traitement favorisé. La guerre à Kiri était bien plus compliquée qu’elle ne semblait l’être.

Publié le 29/05/2019 à 11h42

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14145
Kazuna était rassuré de voir que Masashi ne pensait pas qu'elle pouvait être à l'origine de cette attaque. Mais cela ne résolvait pas le plus gros problème, qui était à l'origine de cette attaque ? Voilà la véritable question qu'il fallait se poser. Comment les lignes défensives de Kumo avaient elles pu être déjoué aussi facilement. La vipère connaissait plus que parfaitement cette ligne défensive et la savait totalement imprenable. Alors qu'elle essayait de comprendre ce qui avait bien pu se passer, le Raikage prit la parole pour lui demander conseil. Reiko était vraiment un idiot, le frère et ancienne amant de la belle Kazuna c'était jeté tête baissé sur l'assaillant, et maintenant il attendait l'intervention du chef du village. C'était mettre en danger le village tout entier que d'agir de la sorte.

« Tu ne dois pas intervenir ! Reiko connait les risques dû à notre vie. Et tu dois accepter les pertes humaines pour la sureté du village. Cette manière d'agir, il s'agit sans aucun doute d'un piège. Le but de cet assaillant est de t'attirer, Reiko n'est pas assez fort pour le contenir, il n'est déjà pas assez fort pour me contenir avec une seule main. Mais si tu interviens, je pense que les choses vont empirer pour le village. »


Kazuna se leva, et s'approcha d'une démarche féline pour se tenir au coté de Masashi regardant au loin. Cette posture était symbolique, pour la première fois depuis de nombreuses années, ceux qui avait était dans le passé senseï et élève se tenaient côte à côte avec un but commun. La jeune femme les yeux toujours rivé sur la fumée émanant du lieu de l'attaque dit.

« Je n'ai pas d'ordre à te donner, et je ne peu juger à ta place... Mais tu ne dois pas écouter ta compassion. Mon frère va sans doute mourir, et bien que cela semble difficile à croire, ça me chagrine énormément. Mais par mon expérience, cela semble être une diversion. Le but de l'assaillant de Reiko est de t'attirer à lui, peut être est il assez sur de sa puissance pour penser te défaire. Où alors, peut être n'est il qu'un pion dans ce combat. Et il est aisé de sacrifié un pion pour faire tomber le roi adverse. »


Kazuna regarda Masashi avec un ton sévère, elle était sérieuse, si le Raikage tombait, il en était fini du village. La jeune femme marqua une pause et dit avec un voix bien plus ampli de peur que précédemment.

« J'ai un mauvais pressentiment... »

Publié le 30/05/2019 à 12h43

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14146
Ce Chakra, il n'y avait pas le moindre doute, c'était bien celui de cette femme Miwaku. Même Rin possédait un Chakra différent à celui de son père, mais cet enfant semblait être l'exact portrait de sa défunte mère. Cependant, il semblait se confondre si bien avec plusieurs masses énergétiques qu'il était quasiment impossible de comprendre réellement cette puissance spirituelle. Masashi était inquiet, il se sentait clairement coupable de ce conflit, il avait été incapable de le faire il y a dorénavant plus de 10 ans. Ce jour-là, il avait bien vu des nourrissons, mais il n'avait rien fait. Sa bienveillance semblait se retourner contre lui aujourd'hui.

« Kazuna, tu étais avec moi ce jour. Te souviens-tu de l'affaire Miwaku Ichiko ?
De sa capacité hors-norme à modeler sa sueur en nitroglycérine ? »

À cette époque, Kazuna était l'élève et Masashi le maître. Ils étaient accompagnés par le terrible Buichi Hattori et c'était sûrement l'époque du recrutement de Kazuna par les masques rouges. À ce moment de sa vie, le futur Raikage effectuait de nombreuses missions pour asseoir sa domination. Il devait prouver à son peuple qu'il était le digne héritier de son père. Ichiko était une simple fuyarde, mais elle possédait aussi une hérédité nouvelle. Malheureusement, elle devait servir de mère porteuse pour mettre au point un nouveau clan, chose qu'elle refusait grossièrement. Les trois Hattori étaient donc chargés de la ramener. Durant l'affrontement, elle s'était tuée en se faisant sauter. Un combat difficile, sa puissance était dé-mesurable. Avant de rentrer au village, le Hattori et son élève était rentré dans son habitation de fortune et trois bébés étaient posés dans un lit d'infortune.

« Les trois bébés, je mentais et tu le savais. Ils étaient les enfants de cette femme. Je ne sais pas comment, mais elle avait été capable de mettre bas plus tôt dans le plus grand des secrets. »

« C'était nécessaire, les ramener ou les tuer. Je pensais qu'il allait mourir naturellement, je faisais mon possible pour mon convaincre, mais... Je ressentais un autre individu se cachant dans les entourages. »

« Voici le résultat. »

Le ton formel du Raikage était bien strict, il se reprochait la situation. Face à lui, il voyait son erreur prendre de l'ampleur.

Publié le 30/05/2019 à 13h46

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14148
La jeune femme était loin de s'imaginer l'étendu de la situation. Le problème était vraiment critique, et là ça ne faisait plus aucun doute dans l'esprit de la vipère, le Raikage ne devait pas sauver Reiko. Il y avait trois bébés, et il n'y avait qu'un seul assaillant, la jeune femme savait que son frère n'aurait pas tenu le coup ne serait ce que contre deux. Lorsqu'il lui rappella les fait, la jeune femme écarquilla grand les yeux. Il aurait du tuer les bébés, mais c'est sa compassion légendaire qui avait primé ce jour là.

« Ta compassion à créé ça, tu en as tiré les leçons, ne laisse pas ta compassion envers mon frère prendre le dessus. Il connait les dangers s'il doit mourir pour la survie du village qu'il en soit ainsi. »


Le pouls de la jeune femme s'accélérais, elle ce souvenait de l'enfer qu'avait était ce combat, et à l'époque Hattori Buichi était là, et ils avaient fini y rester tous les trois. Levant son bras droit où le Raikage avait coupé la main de la vipère, elle dit avec un petit sourire.

« Si seulement j'avais encore mes deux mains... J'aurais pu t'aider à les combattre, mais là je ne peu que t'offrir mon esprit stratégique, et même si tu ne veux pas l'avouer, tu sais qu'il est bon. Il y avait trois bébés, il n'y a qu'un seul attaquant, sinon mon frère serait mort déjà. Donc deux options, soit un seul à survécu... Soit les deux autres attendent que tu sortes pour te tendre une embuscade. Tu te souviens de la peine que l'on à eu à trois contre un avec cette femme. Cette fois ce serait toi en situation de handicape. Tu ne peu pas foncer tête baissé... Mais tu ne peu pas non plus rien faire, on doit élaboré un plan. Mais par pitié pense avec ta tête et pas avec ton coeur. »


La nostalgie était présente, on se croirait revenu à l'époque où Kazuna et Masashi s'entendaient bien, et où ils élaboraient des plans ensemble. Espérons qu'il le ressente aussi comme ça et non comme un manque de respect.

Publié le 30/05/2019 à 21h45

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14151
Pour Masashi, la mort de Reiko n'était pas si pesante, tout au contraire. Le Kage semblait même y déceler une certaine rédemption, le frère de Kazuna allait enfin pouvoir être considéré pour autre chose qu'un paria par une majorité du village. Au fond de coeur de Reiko, l'acceptation était d'une énorme importance. Pour le moment, il résistait, mais son Chakra ne semblait cesser de faiblir. Les troupes dans le secteur n'étaient pas prompts à intervenir, la situation était donc sans issue pour le cousin du Raikage. Ainsi, la seconde branche de la famille Hattori était en train de s'éteindre sous les jougs d'un combattant inconnu. Bien que la compassion de Masashi était encore un problème d'actualité, il ne comptait pas offrir à son ennemi ce qu'il souhaitait. Du moins, pas pour le moment. Se mettant à observer la vipère dans les yeux, le Kage était dorénavant résolu à trouver réponse à ce conflit.

« Une majorité de nos troupes sont absentes, expliquant la problématique en cours. On peut aisément en conclure que c'est calculé. Pour autant, le déplacement des Shinayaka est une information secrète, tu es bien évidemment au courant que nous dissimilons cela à nos adversaires pour qu'ils ne puissent rien préparer. Un homme doit prévenir nos troupes, cela va prendre du temps. »

« On peut donc en conclure que notre ennemi est en train d'intervenir sous les jougs de la colère, il attendait un tel jour au sein du village. Il est forcément Kumojin. Je reconnais plus ou moins une partie de son énergie. »

Les informations n'étaient que peu nombreuses, mais suffisantes pour établir un plan. Les renforts n'allaient pas tarder et logiquement, d'autres intervenants allaient tenter de mettre l'ennemi à mal. Chose semblant mal partie pour le moment. Il était intéressant que Masashi prenne ce rôle, mais la quantité de Chakra utilisée par l'homme était inquiétante. Se remettant à observer l'horizon, le Hattori fit soudainement une révélation :

« Il y autre chose, son Chakra semble changer et passer d'un stade à l'autre selon le besoin. Ses compétences sont évolutions et dégénératives, il peut donc s'adapter à son adversaire. Pour déterminer, son Chakra ne semble pas perdre en qualité ou en quantité. Il est éternellement endurant, c'es une situation très mystérieuse et j'aimerais vraiment voir cela de plus proche. Je suppose que c'est son objectif. »

L'inconnu était préparé et il faisait durer le combat pour une raison précise, il était ici pour accomplir des objectifs. Il n'avait pas attaqué cette face de la prison pour rien, il s'était occupé du cas du traître Kirijin. Kaguya Mishi avait soigneusement était éloigné de ses congénères dans une prison décrite comme luxueuse pour semer le doute. Pour faire imaginer à Kiri que l'homme était récompensé pour quelque chose. Ceci était suffisant pour exaspérer des barbares et transmettre la rumeur d'un traître. En soit, ceci n'était pas si faux, le ninja en était un, il avait tué une émissaire de Kumo durant la phase de négociation d'entre-guerre. Bien que celle-ci avait décidé d'agir de son propre chef, le fait qu'un Kirijin ose la tuer était un affront en temps de guerre. Ainsi, l'inconnu attaquant les entrées de la prison se doutait sûrement que les barbares ne sortiraient pas de Kumo sans tuer Kaguya Mishi. Chose aujourd'hui réalisée.

Publié le 01/06/2019 à 12h57

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14160
Kazuna savait la mort de son frère proche, et avec ceci la branche de sa famille serait éteinte et ces plans de prise de pouvoir terminé. Mais elle savait déjà que ses plans avaient échoué depuis longtemps. Elle avait perdu ces plus fidèles supporter, elle s'y était résolu. Masashi resterait le Kage du village. Mais ce qu'elle pouvait faire maintenant c'était bonne impression, se rattraper pour grappiller les quelques miettes de pouvoir que Masashi semait derrière lui. Leurs deux yeux jaunes en contact, elle écouta le chef du village lui expliquer la situation. Elle ne fit qu'un signe de la tête. Puis lorsqu'il se tourna vers l'horizon et parla de l'adversaire, la jeune femme compris qu'ils n'avaient d'autre choix que d'intervenir.

« Je sais que ce que je vais te dire va te sembler fou. Mais je pense que nous devons faire sérieusement équipe pour sauver le village. Tu n'es pas sans savoir qu'il reste des masques rouges. Certes moins nombreux que pendant notre conflit. Mais on a besoin de tous les renforts nécessaires non ? »


La jeune femme attendait de voir la réaction de son cousin avant de continuer. Puis voyant qu'il l'écoutait, elle continua à exposer son plan.

« Il me faut environs cinq minutes pour rassembler mes hommes. Ensuite nous pourrions partir combattre cet assaillant ensemble. Mes hommes autour de nous, nous aurions une sorte de bouclier nous permettant de voir arriver une embuscade. On doit protéger le village à tout prix je ne suis peut-être pas ninja senseurs, mais j'entends bien le rythme des explosions augmenter. »


Kazuna et Masashi avait un point commun de taille, ils voulaient protéger le village. Les méthodes divergeaient, mais l'intention était la même et aujourd'hui ils avaient trouvé une raison de combattre côtes à côtes. Les deux ennemies ensemble face à un ennemie commun. La vipère attendait l'approbation de son kage pour mettre son plan à exécution.

Publié le 04/06/2019 à 10h41

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14176
Se déplacer ? Attaquer en groupe ? En soit, l'idée était bien évidemment dans le crâne du Raikage, mais pourquoi se déplacer maintenant ? Venait-elle de comprendre l'urgence ? Si tel était le cas, Reiko était-il en train de sacrifier sa vie inutilement ? Malheureusement, c'était une possibilité, il était victime d'une décision trop réfléchie. Pour autant, fallait-il s'abaisser à combattre cet homme en groupe ? N'était-ce pas un risque ? Le combat au corps à corps face à un tel type, c'était tendu, surtout en groupe. Actuellement, un Shinayaka et un Hattori étaient en train d'appuyer Reiko, mais cela semblait perdu. Le Chakra du frère de Kazuna, suffisamment pour imaginer qu'il était en train de mourir. Positionnement sa main droite sur son crâne, Masashi se mit à répondre :

« Décidément, tu as toujours ce don pour te contredire. Tu as cependant raison, nous devons être accompagnés si une embuscade est prévue. Je ne suis pas certain que l'individu soit seul, des capacités permettent potentiellement de brouiller mes capacités de Shinobi senseur. Je préfère émettre un doute. »

Le Raïkage était dorénavant dans la certitude que cette journée ne pouvait que se clôturer par une catastrophe. C'était évident, l'ennemi cachait quelque chose.

« Allons-y. »

Le Shinobi n'avait pas besoin de se préparer, ses techniques suffisaient.

HRP : Un peu court, je vais continuer ici. Tu peux déplacer mon personnage et le faire arriver à destination.

Publié le 05/06/2019 à 10h20

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14179
« Je ne me contredit pas. Je pense toujours que c'est une très mauvaise idée de se rendre sur place. Mais vu l'intensification des explosions... je pense que c'est une idée encore plus mauvaise de ne pas intervenir. »


La jeune femme sorti une fusée de son sac, et tira en l'air. Une fusée de couleur rouge vive explosa dans le ciel. Et en a peine deux minutes onze masques rouges arrivèrent et ce mirent genoux devant Kazuna.

« Aujourd'hui est un jour spécial, les vieille querelles doivent cesser. Nous devons combattre ensemble pour protéger Kumo. Vous allez nous escorter Masashi et moi jusqu'au lieu de l'attaque. »


Un des hommes se leva brusquement.

« Je ne protégerais pas cet homme il n'est pas mon... »


Il n'eut le temps de finir sa phrase qu'un Shuriken vint lui trancher l'aorte. Se vidant de son sang, étouffant au sol suffoquant à petit feu. Kazuna regarda les autres et dit

« Quelqu'un d'autres à une remarque ? »


Puis elle se tourna vers Masashi et dit

« On est à tes ordres. »


Puis les deux Shinobi accompagné par dix masques rouges autour d'eux. Ils partir à toute vitesse dans les rues du village. C'était la panique.

Publié le 05/06/2019 à 12h23

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/1231/p1/le-mystrieux-attaquant.html#msg14180
« Touché !! »

Le bras du Shinayaka adverse venait d'exploser en des milliers de morceaux de chaire. Hao attendait ce jour depuis plus de deux ans, il pouvait enfin se venger et prouver la force de son clan. Il le savait, il allait modifier l'histoire par ses propres moyens. Il n'était habituellement pas du genre à se faire connaître par simple plaisir d'indiquer son nom sur des plaques commémoratives, mais il retirait une satisfaction énorme à modifier son destin. Il n'était plus le simple Miwaku, il vengeait aujourd'hui sa mère et il ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin. Au sol, deux Hattori semblaient agoniser.

« Oh ! Voici notre seigneurie le Raïkage et celui-ci est accompagné par ses meilleurs ennemis !
Je suis vraiment ravi de vous voir. »

« Je vais enfin pouvoir venger ma mère de la fourberie qu'est Kumo.
Je vais vous tuer. »

Le Miwaku semblait serein. Cette journée était parfaite pour accomplir cette vengeance. La fin d'une ère et le début d'une autre. Hao n'était pas intéressé par le titre de Kage, il souhaitait purement se venger. La suite, il s'en fichait bien. Il avait déjà eu la chance de tuer cette ordure de Mishi Kaguya. Les prisonniers étaient libérés et permettaient d'occuper les Kumojins. Le seul comprenant la situation était le Kage de Kumo et celui-ci était étrangement accompagné par des masques rouges. Ironie.

Publié le 05/06/2019 à 13h44

Activité du forum

Statistique
- 816 sujets RP dont 3 en 24h
- 322 sujets HRP dont 1 en 24h

- 11184 messages RP dont 5 en 24h
- 2557 messages HRP dont 1 en 24h
Shinobis présents :