La guerre
[an 5]

Chakra bleu

En savoir plus
Le jour était arrivé la guerre entre Kiri et Kumo allait débuter. Seule au milieu d'un lac brumeux de Kiri Inoiya se préparait. La jeune femme qui autrefois était si douce était devenu une véritable tueuse ces dernières années. Et elle avait toujours le même rituelle avant une bataille. Seule au milieu du lac la jeune femme s'était totalement dénudée faisant la planche, seule sa lourde poitrine que sa sœur et elle avait hérité de leur mère, flottait au dessus de l'eau. Les yeux fermé, elle méditais vidant complètement son esprit. Seul la fraîcheur de l'eau parcourait son corps. Après quelques heures ainsi, la jeune Kaguya sorti de l'eau et commença à s'équiper. Celle qu'on appelait le fantôme de Kiri a cause de son teint pâle et de sa spécialité pour la discrétion était prête pour la guerre.

...



Cela faisait maintenant plusieurs heures que le cortège de Kirijin marchait en direction de Kumo. Menait par le Mizukage, ce monstre qui avait tué le bien-aimé de la jeune femme au cheveux d'argents. Elle était devenu aussi puissante pour un moment comme celui là. Si elle en avait l'occasion, elle le tuerait dans le chaos de la bataille. La marche fût longue avant d'arriver à Kumo, mais une fois fait, les hostilités ne mirent pas longtemps à démarrer. Mais en fine tacticienne la jeune femme compris rapidement qu'ils allait se faire massacrer. Alors qu'elle chercha un moyen pour fuir le centre de la bataille, elle vit un homme arriver un homme qui exterminait à lui tout seul les trois-quarts de l'armée. Le Raikage était maintenant face à elle. Un frisson parcourra son échine. Le plus grand combat de sa vie allait commencer.

Publié le 04/06/2019 à 08h49

Chakra bleu

En savoir plus
« Tu oses te mettre sur mon chemin ? »

« Soit.
Shinayaka, continuez à sécuriser la zone. »

Le Raikage n'était pas ici pour combattre, mais simplement pour réduire la force de l'armée Kirijin en éliminant le Mizukage. Masashi ne s'était pas rendu à Kumo depuis de nombreux mois et il revenait aujourd'hui pour mettre fin à une guerre. Pour cela, il s'était empressé de rejoindre Hattori Yomei afin de débloquer les forces spéciales. Effectivement, Kumo cachait un troisième clan depuis déjà des années. Les Shinayaka étaient spécialisés dans le corps à corps, chose intéressante en temps de guerre. L'attaque était directement concentrée sur la partie arrière de l'armée Kirijin, de sorte à prendre les ennemis en tenaille. Les Shinayaka étaient efficaces et les ennemis ne connaissaient pas ce pouvoir, un parfait contre face aux Mitsuna. Yomei était resté en arrière, ceci était préférable. De son côté, Masashi savait être le seul pouvant affronter Kaguya Gochiro dans un tel contexte.

En ordonnant de sécuriser la zone, le Hattori venait d'offrir la vie à la Kaguya. Du moins, pour quelques minutes. Une énergie grandissante se rapprochait. Le Mizukage allait bientôt se montrer pour faire preuve de sa toute puissance. Masashi attendait cela avec impatience. Effectuant quelques signes incantatoires, une armure d'éclair recouvrit le corps du Shinobi de Kumo.

« Je te laisse une attaque.
Une chance de me tuer.
Après cela, tu périras. »

Le Raikage était calme et il profitait de la situation pour sonder les énergies environnantes. Son rôle était clair ; éliminer les plus forts de l'armée. Bien évidemment, il ne pouvait pas rester ici éternellement et il allait devoir rapidement partir pour rejoindre le village. La position arrière était plutôt bénéfique pour le moment, mais elle pouvait rapidement devenir dangereuse pour le Kage de Kumo. Il ne fallait pas laisser la nouvelle se répandre. Des fusées rouges étaient lancées par les adversaires, accompagnées par des cris stridents... Le clan du son était donc encore existant ? Décidément... Les ennemis de Kumo étaient donc tous ici.


Publié le 04/06/2019 à 14h15

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Inoiya était tremblante, elle qui n'avait jamais été touché en combat depuis la mort de Dokho, elle qui avait massacré tout ces ennemies savait qu'elle ne s'en sortirait pas comme ça cette fois. La pression dégagée par la puissance de cet homme était pesante. Mais elle n'allait pas mourir sans combattre elle devait essayer au moins quelque chose. La jeune femme eu la chair de poule à cause de l'électricité qui se dégageait du Raikage. Elle tenta le tout pour le tout.

Elle composa les mundras, et cracha une grande quantité d'eau sur l'homme devant elle. Le but était de le ralentir un minimum, et de retourner son électricité contre lui. Mais c'était peine perdu. Elle se jeta en arrière tout en lançant l'eau, espérant ne pas être trop ridicule. Mais elle était heureuse elle savait qu'elle rejoindrait Dokho bientôt.

Publié le 04/06/2019 à 17h50

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Une persévérance de ce genre était un fait remarquable chez un Shinobi. Malheureusement, cette femme était une ennemie et la bravoure n'était absolument pas une raison satisfaisante pour survivre. La boule d'eau n'était pas suffisamment puissante pour outrepasser le puissant Raiton du Raikage. Bien évidemment, le fait d'user de l'eau était stratégique, mais ce n'était pas suffisant. Observant la situation avec un air affable, la légende de Kumo était dorénavant face à une piètre personne, elle semblait apeurée par sa propre bêtise. Avançant lentement vers cette femme semblant désarmée, le Kage ne pouvait que respecter cette tentative infructueuse.

« C''était une tentative.
Et elle se solde par un échec. »

Composant des mudras à une vitesse folle, l'homme à la puissance démesurée s'approchait lentement, son ombre couvrait petit à petit le corps de la femme. Une fois suffisamment proche de son ennemie, Masashi profita de son Taijutsu pour attraper la Kaguya par son visage.

« Tu es juste native de la mauvaise nation.
Adieu. »

Élevant la Kaguya dans les airs via son bras droit, le Hitai no Jutsu s'activa ensuite et se mit à décomposer son visage. Une brûlure indélébile. La femme souffrait, c'était certain. Sa technique d'insensibilité était active ? Allait-elle tomber dans les vapes ? Masashi n'en savait rien, il souhaitait limiter les victimes et le fait d'assassiner les responsables de cette mascarade était la seule possibilité envisageable. Soudain une énorme masse osseuse sépara Masashi de sa victime, celui-ci eut juste le temps de s'éloigner de son nouvel adversaire... Kaguya Gochiro.

HRP : C'est expéditif, mais je trouve le RP assez sympathique. Tu peux détailler tes sentiments dans la suite (par le fait d'être sauvé par une personne qui est l'assassin de ton amant et par cette cuisante défaite). Je vais jouer Gochiro pour continuer l'affrontement en FlashBack, c'est intéressant comme RP :)

Publié le 04/06/2019 à 22h18

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Quelle sottes, bien sur que le Raikage allait faire qu'une bouchée d'elle. Sa pathétique boule d'eau s'était lamentablement écrasé sur Masashi ne faisant que lui arroser le visage. Elle qui ne ressentait plus rien depuis des années sentait maintenant la peur. Cet homme était fidèle à sa réputation. Sa puissance semblait incommensurable. Sa force au corps à corps était tel, qu'il fit valdinguer Inoiya comme une vulgaire poupée de chiffon et la douleur commença à fortement s'intensifier. La peau de son visage cloquait et fondait, et la Kaguya pouvait le sentir. La mort était là, cela ne faisait aucun doute.

Alors que tout semblait perdu, une masse osseuse vint aider la jeune femme et lui sauva la vie. Le temps de reprendre ses esprits, redressant difficilement sa tête la jeune femme vit Goshiro. Non cet homme, celui qui lui avait tout enlevé, celui qui avait détruit sa vie. Cet homme venait de l'empêcher de mourir ? Comment pouvait elle à la fois éprouvé de la haine et de la reconnaissance pour cet homme ? C'était un sentiment étrange, et la jeune femme ne le supportait pas. Elle ne pouvait pas intervenir dans ce combat, ni pour l'un ni pour l'autre. Elle qui se croyait si forte était si pathétiquement faible face à eux. Sa vision se troubla, et la jeune Kirijin tomba dans les vapes suite aux atroce brûlures qui la defigurerait à tout jamais. La souffrance physique était atroce. Mais la souffrance mental de vivre grâce à Goshiro serait pire.

Publié le 04/06/2019 à 22h38

Esprit invisible
Chakra rouge

En savoir plus
Le Mizukage ressentait un mal en lui, le boost de cette vipère en était-il vraiment un ? Gochiro avait longtemps ignoré cette affirmation et il s’en rendait compte bien trop tard. Malgré cela, il se sentait plus fort et il se retrouvait dorénavant face à son adversaire ; le Raikage. Il était plus que temps de mettre à mal l’armée de Kumo en éliminant le Kage de ce maudit village. Sa queue osseuse n’avait pas été assez rapide pour éliminer cet homme, mais la femme Kaguya était en vie.

« Nous ne vivrons plus sous votre contrôle !!
PLUS JAMAIS !! »

Auparavant, le Kage de Kiri n’était pas du genre à agir ainsi, il se sentait plus énervé que jamais. Encore une fois, les drogues de Kazuna n’y étaient pas pour rien. Gochiro le savait, ce n’était pas la solution, mais cela était si bon et si simple… Son village le suivait sans broncher, c’était bien la première fois ! Usant de ses trois membres supplémentaires pour tenter de mettre à mal son ennemi, le Mizukage ne cessait de répéter :

« CREVES ! CREVES !! CREVEEESSS !!! »

Mais … Il était bien trop rapide, il évitait simplement les attaques et il attendait une ouverture. Gochiro était assez expérimenté pour comprendre le fait qu’il n’était pas assez fort pour le tuer. Sortant une énième seringue de sa poche, il s'enfonçait déjà dans sa jambe. Des veines violettes apparaissent dorénavant sur le visage du Mizukage. Sa vitesse était grandissante et son coeur battait dorénavant quatre fois plus vite qu’en temps normal. Son Chakra était instable, des os sortaient de son corps de … partout.

« TU NE SAIS FAIRE QUE CA ? TU ES UN LACHE !!
AFFRONTES MOI !! »

Le Mizukage ne contrôlait plus vraiment son propre corps. Il le savait, cette partie était la plus obscure en lui. Habituellement, il était en capacité de l'annihiler pour laisser place à la réflexion, mais … ce poison était cruel. Le Raikage venait de se faire égratigner lors d’une énième esquive. Gochiro le sentait, cette drogue pouvait lui permettre de tuer son ennemi, mais pas de survivre psychologiquement. Suite à ce combat, il deviendrait sûrement fou. Tel était donc le plan de la vipère de Kumo…

Publié le 01/07/2019 à 16h36

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Masashi était étonné, la rapidité de Gochiro se décuplait au fil des secondes. La piqûre injectée n’y était sûrement pas pour rien et les veines apparaissant sur son visage étaient sûrement les premiers symptômes d’un tel apport. Le Hattori s’y connaissait en poison et les effets étaient proches. Une aptitude neurologique suffisamment puissante pour faire oublier les limites du corps… Cela pouvait bien correspondre.

« Un Kaguya qui se drogue pour vaincre ?
La fierté n’existe donc plus au sein de votre clan ? »

Masashi prenait son temps pour répondre. Il souhaitait vaincre son ennemi en peu de coups. Malheureusement, il est souvent plus difficile d'estimer un adversaire évoluant au fil du combat, c'était justement le cas de Gochiro et de son bonus lié à la drogue ingéré. Il était plus rapide et il venait tout juste de toucher l'épaule du Kage. Ce n'était pas une blessure importante, mais le Raikage était le premier étonné.

« Tu es finalement un adversaire de taille.
Combattons. »

L'armure Raiton activée, le Shinobi continuait à éviter les attaques du Mizukage tout en composant des mudras. Se servant de ses capacités au corps à corps et de ses dons de senseur, Masashi évitait la plupart des coups de l'homme sans avoir le moindre contact avec son ennemi. Quelques égratignures, la punition était bien moindre vis à vis des techniques réalisées. Plusieurs lames noirâtres se confrontaient dorénavant aux queues osseuses. En découpant une puis une seconde, la légende se servait du tranchant évident de son jutsu tout en usant de son niveau impressionnant en Taijutsu pour découper les masses en question. L'adversaire était touché, sa jambe saignait. Il était difficile d'estimer la portée des deux sabres de foudre du Raikage. L'adversaire s'éloignait d'un bond via sa queue restante.

« Tu disposes encore d'une queue osseuse. Tu viens de tuer deux Shinayaka, je suis certain que tu possèdes encore un atout, je me trompe ? »

Publié le 01/07/2019 à 19h12

Afficher les techniques utilisées
Esprit invisible
Chakra rouge

En savoir plus
Gochiro n'avait pas le choix, il se devait de reculer. Il saignait et il ressentait comme un flou dans son esprit. Regardant autour de lui, les visages auparavant familiers semblaient se changer. Les Hattori étaient partout. Le Kaguya était seul. Il n'avait plus le temps, il devait faire durer ce combat pour espérer tuer le Raikage, il finirait peut-être par manquer de Chakra... Les Kaguya sont endurants, plus que la moyenne... Après avoir composé plusieurs mudras, Gochiro retirait sa colonne vertébrale pour ensuite générer un bouclier osseux.

« JE NE VAIS PAS ABANDONNER !!
JE SUIS SEUL MAINTENANT ! »

« Pardonnez-moi mes amis...
Je tuerai la totalité des Hattori !!!!!! »

Le Kaguya était fou. Il semblait dépasser les limites de son propre corps. Pointant sa main vers des hommes au loin, ses phalanges partaient déjà vers eux. Cependant, Gochiro estimait mal le physique des personnes environnantes. Il venait de toucher deux Gaikotsu.

« Les ordures de ton village ne font décidément pas attentions !!
Je vais te tuer dorénavant, enfoiré !! »

Faisant mine de se servir de sa queue, Gochiro comptait camoufler son attaque au fouet. Cette arme était plus flexible et rapide, elle permettait aussi de stopper une potentielle fuite.

Publié le 01/07/2019 à 20h41

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Il était déjà atteint ? Impossible, le poison de Kazuna était donc la cause de sa folie. Gochiro venait d'attaquer deux membres de son propre village. Il devenait fou et il confondait dorénavant les membres de son village aux Kumojins malgré une différence physique évidente. Le Mizukage était déjà mort, cette vipère osait un tel affront envers Kiri. Elle ne possédait donc aucune noblesse. Malgré ce combat relativement simple, Masashi ne pouvait éprouver la moindre satisfaction. Ce massacre était totalement inutile et dénué de sens. Cette guerre était celle de Kazuna et non celle des Kirijins. Totalement absorbé par ses pensées, le Kumojin ne réagissait pas et il se retrouvait entraver par le fouet de Gochiro après avoir découpé la queue restante de celui-ci.

« Mon bras droit. C'est ta chance. »

Le Raikage était calme, il connaissait déjà la finalité de cette confrontation. Le plan de Kazuna était imparfait, il délaissait plusieurs variables. Premièrement, hanter l'esprit d'un homme se retourne forcément contre lui. Il était inimaginable que celui-ci puisse continuer intelligemment cette confrontation. Deuxièmement, il fallait que ce Kage soit mieux accompagné pour espérer une quelconque victoire. Troisièmement, elle ne connaissait pas assez sa chose. Le Kaguya était en train de rire, il s'imaginait gagner avec si peu... Le fouet d'os n'était pourtant pas réellement en train de provoquer une quelconque douleur à Masashi... Il disposait encore de son armure et celle-ci était encore active.

« Tu cèdes à la folie. Tu étais sûrement un chef d'exception.
Je vais t'empêcher de plus te ridiculiser. »

Reprenant les mudras, Masashi semblait toujours imperturbable. Il n'était pas triste de tuer cet homme, il éprouvait simplement une certaine pitié. Pour un Kage, il était plus que difficile de mourir en laisser un souvenir négatif. Un Chakra électrique parcourait dorénavant la main droite du Raikage. Un jutsu d'assassinat très utilisé par les Hattori. Le Raikiri était malheureusement adapté à la situation. Deux secondes firent suffisantes à détruire le fouet osseux et à transpercer l'ennemi. Celui-ci était bien trop occupé à craindre des illusions... Déposant le cadavre du Mizukage au sol, Masashi reprenait stoïquement :

« Cette guerre était inutile. La finalité de celle-ci est évidente. Je tâcherai de ne pas annihiler ton peuple. »

Laissant le cadavre au sol, une fine pluie semblait démarrer... Masashi devait dorénavant quitter ce lieu pour ne pas permettre aux ennemis de se réunir ici.

« Adieu, Mizukage. »

Publié le 02/07/2019 à 00h27

Afficher les techniques utilisées
Esprit invisible
Chakra rouge

En savoir plus
Mourir ainsi ? Le Mizukage ne pouvait y croire. Il perdait du sang, suffisamment pour extirper le mal en lui et lui permettre quelques secondes de sérénité. Dohko... Gochiro comprenait enfin le mal en cet homme, il venait de ressentir la même chose. Mourir en défendant ses convictions, son ancien ennemi n'était finalement pas qu'un simple rebelle sans réflexion. Cela datait tellement... Le Mizukage n'était pas déçu de sa vie, mais il ne semblait pas accepter sa mort. Pourquoi ? Comment ? Les questions étaient multiples. Il en voulait d'autant plus à cette sorcière de Kumo. Elle ne lui avait nullement offert l'occasion de réfléchir à tout cela auparavant. Cette drogue n'était que tromperie. Bien que sa force supérieure, perdre sa réflexion était un sacrifice trop coûteux. Un trou béant dans l'estomac, Gochiro était encore capable de se soulever via son bras droit. Au sol, son propre sang. Il ne pouvait s'empêcher d'en cracher davantage. C'était décidément la fin. Le simple fait d'être encore capable de bouger démontrait la persévérance du Kage.

« Hattori ... Masashi... »

Sa voix était faible, à peine audible. Le Raikage ne l'entendait même pas. Gochiro ne pouvait donc même pas prévenir son propre peuple. Pourtant, il était nécessaire de tuer cet homme. Il était sûrement le plus gros problème. Son bras gauche était amoché, mais il était encore fonctionnel, fouillant dans sa sacoche, il extirpa une fusée pour ensuite l'activer et permettre une énorme explosion dans le ciel. Du noir. Cela démontrait la présence d'un ennemi important. Les Kaguya les plus belliqueux n'allaient pas tarder. Était-ce suffisant ?

« Je ... Peux ... Encore...
Je... Peux... »

Pointant son bras en direction Raikage, le bras entier du Mizukage fut extrait et projeté telle une lance. Le Raikage était retourné, il y avait oeitetrune chance... Une variante du Hessendan. À bout de force, Gochiro se laissait tomber au sol, sa figure baignant dans son propre sang.

« Dohko... Etsu... Oryu... Ma famille...
Je... Dois... Me reposer... »

Ses yeux se fermèrent. Le Mizukage était mort, le sourire aux lèvres. Avant de mourir, il venait de ressentir la présence de ses nombreux villageois. Au fond de lui, il espérait participer à la victoire de Kiri. Malheureusement, ceci n'était qu'un doux espoir...

Publié le 03/07/2019 à 13h34

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Masashi venait de se faire toucher. La blessure n'était pas mortelle, mais le Kage était subjugué par l'adaptation au combat du Mizukage. Celui-ci avait profité du fait que le Hattori était bien trop confiant de ses capacités sensorielles pour jouer de celles-ci. Il avait simplement recouvert son projectile d'un Chakra très concentré mais il avait volontairement placé la plus grande partie dans la partie droite. Masashi pensait ainsi connaître la largeur de l'os, mais son estimation était trompée par la présence de Chakra. Une erreur de quelques millimètres, chose suffisante pour abîmer le Raikage.

« Mort. Dommage, un combat sans artifice neurologique aurait été bien plus intéressant. »

« Elle gâche toujours tout. »

Masashi le savait, le combat aurait été bien plus stratégique sans l'utilisation de cette drogue. Dorénavant, il était trop tard pour y penser. Cette guerre était terminée. Il fallait emprisonner une partie des troupes restantes.

Publié le 08/07/2019 à 12h27

Activité du forum

Statistique
- 820 sujets RP dont 5 en 24h
- 325 sujets HRP dont 0 en 24h

- 11240 messages RP dont 7 en 24h
- 2561 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :