Les 3 lacs d'émeraude
[an 8]

Chakra bleu

En savoir plus
Craintif de faire face à sa propre perte, Nowaki s'était simplement chargé de survivre le temps de récupérer des forces. S'enfermant dans un amas de roches, il n'avait décidé de sortir qu'à deux ou trois reprises afin de se nourrir. Son campement d'infortune était suffisamment proche de la route pour entendre des Kumojins en patrouille... Pendant une semaine entière, il s'était totalement écrasé et avait survécu comme un renard piégé par l'homme. Durant une nuit, il s'était fait attaquer par un loup des montagnes de Kumo, il avait survécu de vitesse en profitant d'une rivière environnante. Plus d'un mois après, l'aventurier se retrouvait dans les environs de Kusa. Ce lieu était appelé ainsi vis à vis de sa proximité avec une ville civile environnante. Plusieurs plaines entouraient cette ville et de nombreuses routes couvraient géographiquement la zone. En prison, ce lieu avait été jugé intéressant pour se retrouver. Durant son voyage jusqu'ici, le Kaguya avait rencontré plusieurs survivants de Kiri ; 4 Mitsuna, 3 Gaikotsu et 2 Kaguya. Une pêche relativement maigre, mais les intervenants étaient en avance, la cavalerie n'allait pas tarder.

Face à une eau magnifique, Nowaki ne pouvait s'empêcher d'observer son propre portrait. Il était fatigué par cette fuite et il n'était certainement pas le seul. Il craignait pour les siens. Les uns après les autres, les Kirijins tombaient, utilisaient pour des causes diverses et variées... Kitai avait raison, il était grand temps de mettre fin au cycle de la vengeance avant d’annihiler définitivement les quelques survivants. Ce gosse... C'était tout de même formidable qu'il soit encore en vie... Et sa puissance, il s'était tellement amélioré...

« Je me demande si ce Miwaku est mort...
Son geste était si soudain... »

« Nous n'étions que les objets de son plan !
Les hommes sont tous pareils ... »

Mesaki était donc ici ? Il avait décidément un peu d'avance... Nowaki avait pourtant imaginé que l'homme poisson en profiterait pour simplement s'éloigner du conflit et ne plus jamais se battre pour quiconque...

« Tu ne veux pas te venger, c'est ça !? Tu ne respectes décidément pas tes ancêtres, Nowaki ! Comme durant notre combat ! Pwahahaha Vous êtes étonnants, les Kaguya ! Vous vous cachez tous derrière une barbarie, mais vous n'êtes plus que des fuyards ! »

« Et toi Mesaki... Que fais-tu ici ? Que veux-tu ? Tu le sais, j'en suis sûr... La cité des Mitsuna, elle n'existe plus. Certains disent qu'ils sont tous morts... D'autres imaginent qu'ils vivent loin d'ici... Nous sommes dans le même bateau... Nous fuyons comme des lâches et nous ne pouvons plus nous retourner. »

Le ton de Nowaki était sérieux, il ne regardait nullement son interlocuteur. Il continuait à observer son reflet. Le Mitsuna finit par le rejoindre pour faire la même chose à sa droite.

« Je le sais. D'après une rumeur, une grosse partie des Mitsuna sont morts sur des plages suite à l'arrivée d'un nouveau peuple. Nous nous faisons massacrer encore une fois ! »

« Oui, j'ai entendu cette histoire... Nous devons dorénavant nous retrouver. Et selon notre nombre, nous allons devoir effectivement fuir. La guerre n'est plus une possibilité. Nous ne sommes plus suffisamment, nous servons les autres depuis trop longtemps. »

Les deux hommes rejoignirent le réseau de grottes, attendant que la dernière semaine défile...

Publié le 28/06/2019 à 10h10

Chakra bleu

En savoir plus
HRP : Je me permet de poster rapidement ici. On peu y jouer maintenant pour enfin relancer Kiri


Inoiya et Kitaï avait quitté la petite troupe de Kiri il y a plusieurs semaines. Inoiya n'avait aucune idée de comment avait fini cette bataille de qui avait survécu. Quel camp avait gagné ? Aucune idée mais c'était les vivant qui comptaient, et c'est justement eux que Kitaï et Inoiya allait rejoindre. Dans des temps lointains, juste avant la guerre avec Kumo, Nowaki et la jeune Kaguya avait parlé d'un plan de retraite dans les grottes proches des lacs d'émeraudes dans les plaines de Kuza. C'était un lieu relativement désert et aucune patrouille de Kumo ne mettait jamais les pieds dans cette région bien trop proche de Konoha.

« On est bientôt arrivé Kitaï. J'espère que Nowaki s'en ai sorti, et que l'on à pas envoyé le cafard de Kumo sur lui dans les montagnes. »


Les lacs était en vu, et la petite troupe arriva en quelques minutes. Cet endroit était magnifique, vraiment l'endroit parfait pour faire renaître le village de la brume. Mais Inoiya espérait déjà retrouver quelques survivant, ce serait déjà une victoire pour elle après avoir réussi à faire sortir les enfants Gaikotsu du village. Une fois devant le réseau de grotte, la jeune femme fit signe de la main de s'arrêter à Kitaï. Puis elle siffla, un sifflement que les Kirijin avait mis au point, une sorte de mot de passe pour qu'ils comprennent qu'un ami venait de rentrer dans le réseau de grotte.

Publié le 20/07/2019 à 21h44

Chakra bleu

En savoir plus
« Nowaki-san, des individus approchent. Je crois reconnaître un Chakra, mais pas l'autre. »

Cet endroit était parfaitement surveillé, le réseau des grottes était suffisamment important pour cacher de nombreux Kirijins. De plus, il permettait d'accéder à un espace caché de tous. Le cratère d'une colline difficile franchissable sans reconnaître l'endroit. Cet endroit était une merveille initialement reconnue pour les bienfaits de son eau thermale. Nowaki se souvenait parfaitement du jour où il avait connu cet endroit, c'était lors d'une discussion avec Etsu Kaguya.

« Je vais aller voir. Les autres combattants doivent être aptes à m'épauler si il y a une confrontation. Quelle entrée ? »

« Nord, je vais réunir plusieurs Mitsuna.
Ils connaissent le signal. Restes sur tes gardes. »

Quelques minutes suffirent à Nowaki pour rejoindre l'endroit en question. Sur place, un Gaikotsu devait faire discrètement le guet. Il était adossé contre un mur avec Inoya et Kitai. C'était donc une bonne nouvelle, le neveux de Dohko ne pouvait qu'être rassuré.

« Ah Nowaki ! Tu devineras jamais, Kitai, il est ... »

« Vivant. Je souhaitais préserver la surprise au cas où il ne souhaiterait pas nous rejoindre. Mais oui, Gaikotsu Kitai est en vie. »

« Vous êtes un peu en retard, j'ai cru que le pire était arrivé. Je suis content de constater que vous êtes en vie... Ici, les choses sont dorénavant stables. Nous sommes plus de 200 dans le secteur. Bien évidemment, nous ne sommes pas tous ici, certains souhaitaient retourner à Kiri pour prévenir les autres. »

Publié le 21/07/2019 à 00h45

Chakra bleu

En savoir plus
C'était beaucoup plus simple de simplement suivre que de prendre des décision. Inoiya érait une digne remplaçante d'Usagi. Même si l'envie d'agir a sa guise se fessait sentir plus souvent. Notamment avec les dernière parole d'Hinae. L'adolescent n'avait rien d'un "sauveur", mais si sa lui plaisait d'y croire, il n'avais pas démentis la chose et était simplement partit.

« T'en fait pas. Avec ce que je lui ai dit, sa priorité devait être Kumo a ce moment là... »


Il esperer ne pas ce tromper. Le cafard était un puissant adversaire, mais Kumo était toujours une priorité pour ce dernier.

Tandit que la Kaguya effectua un sifflement atypique, il se douta que ce dernier devait être un signal particulier. Il n'y avait donc qu'à attendre patiemment.

« Sont t'il partit récemment ? Si oui, il faut les arrêter. Kiri n'était que chaos quand nous l'avons quitter... »


Ignorant totalement le gaikotsu, le jeune homme alla droit au but, laissant le choix a Inoiya d'entrer plus profondément dans les détail ou pas.

Publié le 21/07/2019 à 18h13

Chakra bleu

En savoir plus
Inoiya accueilli son ami Nowaki avec un large sourire. Que c'était bon d'avoir une bonne nouvelle après le chaos à Kiri. Le village n'était qu'une ruine, mais il n'était que des pierres, Kiri n'était pas le village, il était sa population, et une parti de celle ci était présente ici.

« Je suis heureuse que tu sois saint et sauf Nowaki, je me suis inquiétée pour toi. »


La jeune femme s'approcha de lui et lui mis une tape amicale sur l'épaule. Les deux étaient proche depuis des années, mais il y avait toujours eu très peu de signe d'affection entre eux, un peu comme un frère et une sœur qui savent qu'ils s'aiment mais qui ne se le dise pas pour autant.

« Le village on peu faire une croix dessus... On y est allé comme viens de dire Kitaï,
et c'est la raison de notre retard. Les Kenketsu on prit possession des trois-quarts, un simple mur séparé les sangsue des Kirijin survivant, pendant que nous étions la bas Kumo à attaqué le village, sûrement en répercutions de l'évasion. Le mur a céder les Kenketsu et les Gaikotsu restant ce sont entretués. »


La jeune femme hésita quelque instant et dit.

« Une jeune femme et un homme à la peau d'ébène on sauvé les enfants et les ont emmené à Konoha. Comme il n'était pas Kirijin et que je ne les connaissais pas je ne leur ai pas dit où tu te trouvais. »


Voilà, cela faisait beaucoup d'informations mais Nowaki était maintenant au courant de la situation. Elle venait de lui faire un rapport comme elle aurait fait au Mizukage à l'époque. D'ailleurs, il fallait un Mizukage pour diriger les survivants, Nowaki serait idéal. Mais ils en parleraient sans doute plus tard.

« Est-ce que on a un endroit pour se reposer ? »


Publié le 21/07/2019 à 19h41

Chakra bleu

En savoir plus
« Je me doutais que Kiri allait être le terrain d'une bataille, mais je n'imaginais pas ça... C'est de notre faute, le résultat de nos erreurs et de notre fuite. J'ai fait une erreur, nous nous sommes trop attachés à notre survie sans prévenir nos anciens compatriotes. Les conséquences sont désastreuses. »

Nowaki n'avait pas imaginé une telle tuerie, il s'imaginait une annexion par Kumo. Mais, le Kaguya n'était pas au courant de la présence des Kenketsu sur les lieux, cela avait sûrement suscité une certaine crainte pour les Kumojins. Le plus simple était donc de bâtir sur des terres saines. Une erreur désastreuse pour Kiri. Dorénavant, cette nation, ce village et le reste, c'était terminé. Pour autant, Nowaki ne pouvait prendre le temps de se reposer sur ses lauriers, il était nécessaire de passer à la suite et d'avancer la tête haute. Reprenant son calme, il reprit la parole :

« Inori va tenter de rattraper nos comparses. Au lieu de Kiri, ils iront sur l'île des Kaguya. Elle est toujours habitée, de nombreux compères attendent de nos nouvelles. »

« Je vais y aller de suite. Je peux sûrement rattraper le départ de ce matin. »

Le Gaikotsu était déjà en route. Il restait encore un point à analyser, le transfert des enfants vers Konoha... C'était un problème sans en être un, il fallait simplement percevoir le pire des cas et imaginer un meurtre des enfants Gaikotsu. Dans un tel cas, Nowaki ne pourrait rien faire. Il accepterait ainsi la situation des jeunes Kirijins sans broncher. C'était bien le problème, risquer un potentiel conflit diplomatique, mais il était bien trop tard pour regretter cela.

« Yukiko va vous conduire dans notre dortoir.
Nous nous réunissons dans six heures pour mettre en commun nos informations.
Pourrez-vous participer ? »

C'était en soirée, lorsque la nuit tombait. Le Kaguya tenait à ce rendez-vous journalier pour échanger des avancements. Plusieurs Kaguya rejoignaient les individus pour les saluer, Yukiko allait réaliser sa tâche. Il était l'heure pour Nowaki de réunir plusieurs dignitaires pour discuter de Kiri...

Publié le 22/07/2019 à 01h55

Chakra bleu

En savoir plus
Observant Inoiya lorsque cette dernière parla, il fût surpris que ne mentionna pas la présence du Hattori. Fin ce n'était pas le plus important. Nowaki était saint et sauf et n'avait donc pas croiser le cafard. Une chance pour ce dernier finalement.

Pour ce qui était du village, le gaikotsu regretter de ne pas être rester ce battre. Ce vampire qu'il avait rencontrer lui sembler détestable au plus haut point et il ne pouvait que souhaiter son trepas au cours de la bataille.

« je vois... »


Ce contenta t'il pour clôturer ce sujet. Vint ensuite la question a propos d'une réunion dans six heure, temps qu'ils consacrerait à ce reposer. En soit, il s'en fichait d'y participer. Il n'avait pas son mots à dire même si cela lui faisait plaisir d'être inviter. De participer a la prise de décision.

« Pourquoi pas si ma présence ne dérange pas... »


Il jeta un regard au autres survivant qui vint les saluer. Leur présence lui était indifférent même si certain d'entre eux avait certainement été pour son sacrifice.

Publié le 22/07/2019 à 18h37

Activité du forum

Statistique
- 820 sujets RP dont 5 en 24h
- 325 sujets HRP dont 0 en 24h

- 11240 messages RP dont 7 en 24h
- 2561 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :