Retour de mission
[an 8]

Chakra bleu

En savoir plus
« Miwaku Genichi, tu peux rentrer. »

Inutile de décliner l'identité d'un individu à Masashi, il connaissait le Chakra de la plupart des individus du village. Celui de Genichi, l'homme semblait particulièrement s'en souvenir. Celui-ci était tout juste revenu d'une mission capitale et était malheureusement arrivé au mauvais moment à Kumo. Depuis lors, Masashi avait été bien trop occupé pour convoquer l'individu. Ainsi, suite à la réunion de crise, le Raikage avait enfin convoqué le Miwaku. Une fois l'interlocuteur dans le bureau, le Kage prenait la parole comme à son habitude.

« Je n'ai pas eu le temps de te convoquer avant. La situation actuelle est compliquée et je devine malheureusement le résultat de ta mission. Je suis déçu et admiratif. Déçu car j'imaginais que tu étais en capacité de retrouver un enfant et admiratif car Gareki respecte les conditions de son contrat. Il est capable de te cacher la position de mon fils. Cela signifie que les ennemis possèdent la même difficulté à le débusquer. »

« Cependant, je suis tout de même intéressé par ton voyage en terre inconnue. Tu as été capable de retrouver quelques traces des deux disparus ? Initialement, Gareki ne devait revenir qu'une fois Rin apte. Il semble prendre ça à cœur. »

Ou bien... Ils étaient décédés. Masashi ne pouvait y croire. Le Hattori était l'actuelle pièce maîtresse de son armée. Un Shinobi reconnu et apprécié par la totalité du village. Il faisait la pluie et le beau temps chez la plupart des Kumojins. Et Rin ne pouvait pas bêtement mourir ainsi, impossible.

« Ne t'inquiètes pas, je ne compte pas te tenir fautif. J'ai de nombreux projets pour toi, ce n'est qu'une défaite parmi d'innombrables victoires. »

Masashi était tranquillement positionné dans son siège, pieds sur son bureau.

Publié le 30/06/2019 à 11h47

Chakra bleu

En savoir plus
Genichi avait recu la convocation de son Kage tot dans la matinée, dès lors, il c'était tenu pret et avait directement filé a son bâtiment. Il attendait stoïquement dans ce que nous pourrions appeler la salle d'attente de Masashi lorsqu'il entendit la voix de son maitre au travers de la porte qui l'invitait à prendre place devant lui. Comme à son habitude, le premier reflexe du Miwaku était de plier les genoux devant son Raikage. Visage fixant le sol, il écoutait ce qu'avait à lui dire le plus puissant des Hattoris jusqu'à ce qu'il est l'autorisation de prendre la parole.

« Veuillez excuser mon echec, Raikage... »


Relevant le visage afin de regarder le chef du village au travers des deux trous de son masque, il reprit:

« La mission m'a emmené en divers comtés éloignés. J'ai pu suivre une piste qui ne laissait aucun doute quant à l'identité des deux protagonistes, à savoir Gareki et votre fils, Rin. Certaines traces de campement étaient irréfutables quant à la durée des séjours, seulement quelques-uns sur chacun d'entre eux. Ce qui me permet de valider l'identité est le fait que sur chacun de ses fameux lieux, un morceau de tissu était dissimulé. Cet indice portait constamment la lettre G, vulgairement cousu. Le problème étant le suivant, le peu de temps restant sur un campement identique et la rareté de ceux-là rende la recherche difficile et l'étendue du périmètre beaucoup trop vaste. Ainsi, je conclus en affirmant à 80 pourcents que l'équipe est a ce jour, toujours vivant. Si tel est votre désir, je reprendrais la route et continuerai mes recherches. »


Terminant son analyse, Genichi regarda de nouveau le sol, attendant les nouveaux ordre du Raikage...

Publié le 01/07/2019 à 08h35

Chakra bleu

En savoir plus
Masashi n’était nullement étonné par les dires de Genichi, Gareki était parfaitement adapté à cette mission et il faisait en sorte d’être totalement invisible. Le Raikage ne pouvait être déçu, son fils était en train d’apprendre le nécessaire pour se défendre. Rin se devait de réaliser cette tâche pour ensuite pouvoir gouverner.

« Miwaku Genichi, tu es un élément important au sein de Kumo, je ne peux me permettre de continuer à te réquisitionner plus longtemps. Hattori Rin est vivant et c’est exactement ce que je souhaitais entendre. »

Le ton du Hattori semblait froid, il n’était malheureusement plus intéressé par le fait de faire revenir son fils au village. Il était finalement trop tôt pour cela, cet ennemi supplémentaire était problématique. Rin ne représenterait ainsi qu’un boulet pour le Kage de la foudre. Il aimait son fils, suffisamment pour estimer qu’il pouvait être un problème. Toujours confortablement posé dans son siège, Masashi jouait de sa barbe.

« Ton retour au village de la foudre était un peu mouvementé. Je suis relativement inquiet vis à vis des événements récents. Comme tu le sais, ton ancien partenaire, Hattori Usagi, n’est plus. Il s’est sacrifié pour mettre à mal une offensive d’un ennemi assez mystérieux. Malheureusement, cet incident est plus problématique qu’il semble l’être. Comme tu le sais, nous ne pouvons nous permettre une énième attaque de Kiri. C’est pour cette raison que la présence du village de l’eau est problématique. »

Se repositionnant correctement, Masashi se levait avec lenteur pour ensuite s’accoler contre la fenêtre, dos à Genichi.

« Dans ce village, les conflits sont nombreux. De plus, celui-ci est clairement en train de se faire envahir par la race Kenketsu. Ainsi que par le dénommé Hatsuharu… Cet homme est dangereux, nous devons impérativement l’assassiner. J’ai ainsi décidé de t’envoyer sur place pour infiltrer Kiri et éliminer cet homme. »

Le plan n’était pas réellement si simple, il allait s’effectuer en deux temps. Masashi le savait, le fait de détruire symboliquement les habitations n’était qu’un moyen de déporter temporairement le problème. Sur le long terme, il allait sûrement être nécessaire d’éliminer définitivement les Kaguya, les Mitsuna et les Gaikotsu. Un réel massacre de plus en plus indispensable. Le chef des Hattori n’aimait pas réellement cette idée.

« Au même moment, les troupes de Shinichi détruiront la séparation entre le restant des Kirijins et des Kenketsu. Une terrible confrontation et, tu le devineras, une énorme pression pour toi. Tu comprendras que l’objectif est de perturber les potentiels senseurs, tu ne seras plus qu’un ennemi parmi de nombreux. Nous disposons de quelques armes de siège sur place. »

Masashi observait un insecte tentant de grimper sur la fenêtre de son bureau. Il essayait, mais… N’était-ce pas qu’une simple ascension dénuée du moindre intérêt ? Ne pouvait-il pas se limiter à son présent ? Que gagnait-il à monter sur des monts inaccessibles. Savait-il seulement ce qu’il allait y trouver ? Ou bien, était-ce simplement dans sa nature ?

« Les masques rouges seront présents. Je ne souhaitais pas permettre une cohabitation entre Kazuna et Yomeï au sein de Kumo. De plus, elle déteste Hatsuharu et ses troupes sont spécialisées dans l’extermination. La plupart d’entre eux sont des Hattori expérimentés et très expérimentés dans le domaine. Les résidus de la génération de nos aïeux. Ils rejoindront le champ de bataille pour attaquer la partie Kenketsu par l’entrée Nord. Nous prendrons ainsi en tenaille les sangsues, entre les Gaikotsu et les Masques Rouges. Au même moment, Hidemi indiquera la position des Kumojins pour bombarder les Kenketsu via nos armes de siège. »

Un plan simple et efficace. Cependant, celui-ci n’était malheureusement pas suffisant pour certifier la mort de Hatsuharu. Cet homme était fourbe et stratégique, il possédait aussi cette jeune senseur… Il était malheureusement essentiel de mettre à mal son armée sans le prioriser pour autant. Genichi était-il suffisamment expérimenté ? Sa lumière ne serait pas suffisante pour vaincre rapidement le monstre. Celui-ci pouvait voyager de jour comme de nuit sans jamais se fatiguer. Masashi le savait plus que quiconque…

« Une fois ce conflit terminé, Hidemi aura le choix d’exterminer ou non les Kirijins survivants. Je suppose que cela dépendra de nombreux facteurs. »

Publié le 01/07/2019 à 12h13

Activité du forum

Statistique
- 820 sujets RP dont 5 en 24h
- 325 sujets HRP dont 0 en 24h

- 11240 messages RP dont 7 en 24h
- 2561 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :