Entre dans la lumière

Année 8
Chakra bleu

La belle Sayuri avait été pénétré par la lumière il y a de ça quelques jours. Sa cicatrice ressemblait à un tatouage, et la jeune femme comptait bien parler de sa religions avec le Hokage. Nagisa ne lui avait pas demandé de faire ça, c'était une initiative personnelle de sa part. Prétextant un autre rendez-vous, elle réussit à venir au contact du Hokage. Le but était que la religions ne soit pas considéré comme une secte dans le village.

Vêtu d'une simple robe de Kimono, la jeune femme parcourait le village. Les pervers se perdant dans son décolleté plongeant pouvait y voir la marque de la lumière. Arrivant dans le bâtiment, la jeune femme fut rapidement reçu par Kimino une fois dans le bureau. Elle attendit qu'il lui donne la parole pour parler. Elle avait beaucoup de respect pour l'homme qui l'avait recueillie.

Publié le 07/07/2019 à 15h13

Chakra bleu

Cela faisait plusieurs jours que l'échange avec Iwa était terminé et Risako et Kimino était enfin parvenu à un accord pour leur deux villages. Aujourd'hui Sayuri, une des participantes du tournois avait demandé à avoir un rendez-vous pour discuter de sa place au sein du village. L'attendant assis à son bureau, le Hokage vit arriver la charmante jeune femme Uzumaki. Il devrait peut-être la mettre en relation avec Imawara, cela lui ferait du bien de fréquenter quelqu'un. Debout devant lui, sans dire un mot la jeune femme semblait attendre les ordres.

« Je t'en pris, Sayuri c'est ça ? Dis moi, pourquoi es tu l'as. »


Quelque chose sauta aux yeux de Kimino, cette marque dans son décolleté lui rappelait quelque chose. Était-ce la même que sur son torse ? Il ne s'attarda pas pour ne pas passer pour un pervers, mais cette chose là rendait encore plus intrigante.

Publié le 07/07/2019 à 15h26

Chakra bleu

La jeune femme voyait bien le Hokage loucher avec insistance sur sa marque. Elle se doutait bien que ce n'était pas pour ses formes, mais bien pour le dessin qui se cachait en dessous. Alors, avec la voix le plus zen possible, la jeune femme vint lui dire.

« Avez vous entendu parler du Dieu du jour et de la religion de la lumière ? »


La jeune femme lui fit un doux sourire, et s'approcha un petit peu. Elle avait tellement de bonheur et de plaisir à partager sa religion avec autrui.

« J'aimerais m'entretenir avec vous sur le sujet. »

Publié le 07/07/2019 à 15h30

Chakra bleu

Kimino avait bien vu, avait il fait entrer une fanatique religieuse dans le village. Cette jeune femme faisait parti du même culte que cette folle avec qui il avait passé une nuit, et qui l'avait marqué à vie. Sans rien répondre, le jeune homme retira son haut pour se mettre torse nu. Sur son pectoraux, Kimino avait une cicatrice boursouflée représentant un flambeau. Exactement la même marque que la jeune femme, sauf que la cicatrice n'était pas belle du tout.

« Il y a environs deux ans, j'ai passé la nuit avec une jeune femme... ensuite sans rien me demander elle m'a marqué. Depuis je vis avec cette marque indélébile sur le corps... »


Kimino n'était pas du tout pour le fait d'avoir un groupe religieux fanatique au sein du village. Il était même hors de question de laisser du pouvoir à ce genre de personne.

« La lumière est quelque chose qui ne m'intéresse pas... »

Publié le 07/07/2019 à 15h36

Chakra bleu

La jeune femme s'attendait à tout sauf à ça. Elle ne pensait pas que le Hokage lui-même était un élu de la lumière. Délicatement elle passa le bout de ses doigts sur la cicatrice du jeune homme. Lui aussi avait était marqué par Miko ? Elle l'avait donc reconnu comme un enfant de la lumière.

« Mais c'est merveilleux, vous êtes donc un enfant de la lumiere comme moi ? »


La jeune femme détacha alors la ceinture de sa robe, et la laissa tomber, se retrouvant totalement nue face au Hokage. Il pouvait voir la même marque que lui sur le haut de son ventre et dans le milieu de ses seins.

« Nous sommes les mêmes, comme les membres d'une même famille, pourquoi Miko ne m'a jamais parlé de vous ? »

Publié le 07/07/2019 à 15h43

Chakra bleu

« Je n'ai rien à voir avec cette religion ! »


Le corps de la jeune femme était sublime, et le Hokage ne devait pas se laissé aller à ce genre de pensées. Cela lui était déjà arrivé une fois avec cette prêtresse de la lumière. S'approchant tout de même de la jeune femme au corps dénudé, et la fixant dans les yeux il lui dit.

« Je n'ai aucun lien de famille avec vous ni avec votre prêtresse ! »


Il s'approcha encore un peu lui disant.

« Vous me remerciez ainsi pour vous avoir recueilli ? »

Publié le 07/07/2019 à 15h51

Chakra bleu

Sayuri frémissait un peu en voyant le corps de cet homme s'approcher d'elle. Mais cet effet ne dura pas longtemps lorsqu'il prit la parole. Est ce que sa cicatrice n'était pas belle parce que les ténèbres s'étaient emparées du cœur du Hokage ? Dans ce cas la mission de Sayuri et Miko était d'autant plus importante. Elle devait guider le Hokage et tout le village vers la lumière. Sans un mot, la jeune femme se retourna, et se pencha en avant pour récupérer sa robe et se rhabiller.

« Je vois que les ténèbres son fortement présente ici. Le dieu de la nuit ne devrait pas avoir sa place ici. »


Puis elle continua de marcher jusqu'à la porte, elle n'avait pas l'intention de rester plus longtemps dans cette pièce bien trop chargé en ondes négatives.

« Adieu Hokage-sama »

Publié le 07/07/2019 à 15h59

Chakra bleu

Le Hokage n'aimait pas user de son pouvoir pour remettre le peuple dans le droit chemin. Il n'était pas Gekido ni Yasuo. Il ne voulait pas régner par la peur. Mais la il avait l'impression de ne pas avoir le choix. Alors que la jeune femme partait en lui tournant le dos, il vint l'attraper et la plaquer contre la porte.

« Je suis votre chef, et il n'y a ni dieu du jour, ni dieu de la nuit... Aucune religions n'existe et vous devriez vous mettre ça en-tête. Il n'y a pas d'adieu, mais simplement un au revoir, vous êtes sous mes ordres comme tout le monde. »


Le Hokage la fixait de son regard perçant et serra un peu plus l'étreinte contre elle avant de la lâcher et lui dit.

« Maintenant tu peu t'en aller ! »


Le Hokage lui tourna le dos et retourna à son bureau.

Publié le 07/07/2019 à 16h03

Chakra bleu

Sayuri fut effrayé par la férocité soudaine du Hokage. Effrayé et légèrement émoustillé par cette démonstration de puissance. Sayuri marchait sur la corde entre lumière et ténèbres. Et les ténèbres de cet homme l'attirait. Elle le laissa parler, et ce contenta de lui répondre.

« Bien Hokage-sama... »


Puis elle se retourna et passa la porte, certaine d'avoir rencontré l'envoyé du dieu de la nuit sur terre. Cette homme aux allurent lumineuse dégageait tellement de ténèbres... Sayuri n'était plus dupe, elle voyait maintenant en lui la séduction de la nuit, la fourberie et la ruse. Il était sa Némésis, elle héraut de la lumière, lui héraut des ténèbres.

Publié le 07/07/2019 à 16h07