Le premier rassemblement

Année 7
Chakra bleu

Quel beau temps, j'avais réussi à faire un bon petit recrutement. Malheureusement je ne connaissais pas tous les membres de l'organisation. Il fallait nous réunir au plus vite pour lancer un assaut dévastateur. Pour cela ont devaient en discuter ensemble. Comme à chaque fois j'étais le premier homme au lieu de rendez-vous. En même temps je suis l'un des plus compétent. Et je me devais d'être le plus sérieux et plus mature. Dans ma tenue habituelle. J'allais prendre mon rôle très à cœur et éliminé tous les imbéciles de se monde. Je ne devais pas faillir aux ordres du chef. En attendant je joué avec de simple caillou. Les souvenirs de l'époque refaisait surface. Il ne me restait plus qu'a attendre l'arrivée d'autrui. En même temps je suis le plus sage attendre ne me pose aucun problème.

Publié le 13/07/2019 à 12h58

Chakra bleu

Une organisation dévastatrice ? Un changement radical de l'ordre des choses ? De nombreuses rumeurs aussi nombreuses qu'irréalistes. Yin n'était pas ce genre d'individu, mais il était étonné par les dires énigmatiques de cet homme venant de Kumo. Un déserteur de ce village n'était pas chose fréquente et le brûlé le savait mieux que quiconque. Il avait échappé à la mort à de nombreuses reprises et il gardait dorénavant en lui une certaine haine envers les différentes nations. Un homme patientait calmement au lieu de rencontre. Qui était-il ? Yin n'en savait rien, il en savait si peu... Le Miwaku était resté très vague. Il se souvenait seulement avoir changé d'avis soudainement sur le fait de s'y rendre. Il n'en revenait toujours pas. Sa présence était plus qu'étonnante.

« Qui es-tu petite perruche ? Tu attends tes copines pour mettre au point un plan diabolique ?
J'ai été approché par ton chef et je ne connais rien de vous. »

« Tu vas tout me dire, hein ? »

Yin était, comme à son habitude, quelque peu provocateur. C'était en lui, il n'y pouvait rien/ Rejoignant l'individu, il se postait à sa droite. Il n'hésiterait pas à le combattre si cet homme venait à être violent.

« Tu es sûrement un énième déserteur, ils pleuvent en ce moment. »

À son époque, déserter n'était pas ce que c'était aujourd'hui. Le soleil était présent, Yin avait assez chaud sous ses bandages. Ses brûlures étaient encore désagréables, elles pourrissaient, mais les infections n'étaient pas un problème pour lui...

Publié le 18/07/2019 à 22h53