Une inquiétante traversée vers Konoha

Année 8
Chakra bleu

Peu de temps après l'officialisation de la fusion entre Iwa et Konoha, Moji avait été convoqué par les deux chefs du village. Ce dernier était envoyé en mission spécial avec Shimazu Uzumaki, un ninja rouquin du village de la feuille. D'après le topo qu'il avait reçu, Shimazu se trouvait aussi être un ninja senseur. Les deux hommes devraient donc partir en direction d'une grotte, où un homme dangereux recherché depuis longtemps par Konoha, semblait avoir été repéré. Moji ne possédant pas de réel attache, était toujours prêt à partir. C'est donc après de bref adieux envers Sawako que le jeune Kirishitan parti avec l'Uzumaki en direction de cette fameuse grotte.

Après quelques heures de déplacements presque en silence en totalité, les deux ninjas arrivèrent enfin près des lieux décrits par leurs chefs. Moji fut stupéfait de ressentir une énergie familière près des lieux, celle de Salomon, le pasteur de son ancien village. Après avoir communiqué l'information à son partenaire, Moji utilisa son don élevé de senseur pour masquer sa présence et les deux hommes se mirent en chemin pour combler les quelques centaines de mètres qui les séparaient de la grotte en question. Une fois sur les lieux, une discussion ainsi qu'une mise au point se fit pour éclaircir le sujet. Salomon se retrouvait prêt à pénétrer dans la grotte, accompagné d'un autre homme à l'allure bestiale, mais suite à leurs arrivés, ce dernier préféra partir en loup solitaire. Moji trouvait bizarre la réaction de l'homme et se méfiait de lui, il prit donc soin de se souvenir de son allure et son énergie. Shimazu décréta un plan qui semblait bien, mais pas à l'abris de toute éventualité. Moji prit donc le droit d'émettre son opinion, tout en répondant au questionnement de Salomon.

« Salomon.. Je pourrais te retourner la question, toi qui ai disparus sans nouvelle depuis quelques semaines. Mais nous avons plus urgent en ce moment. Shimazu-kun, je respecte votre plan mais j'ai suffisament confiance en la force de Salomon-san pour intervenir seul par la gauche alors que vous serez à droite. Pour ma part, je juge plus sage de rester cambrer à l'arrière dans le noir, en supervisant la situation avec mes talents de senseur. Si cet homme venait à vous échapper, je serai prêt à l'intercepter. J'ai confiance en vous, je couvres vos arrières. »


Dit-il d'un ton assuré tout en faisant signe à ses acolytes d'avancés. Restant derrière en silence, l'ombre d'Iwa continuait de masquer son chakra et sa présence grâce à son talent de senseur. Ils n'avaient aucune infos sur cet homme et peut-être avait-il lui aussi le même don de perception. En croyant qu'il s'agit d'un binôme il serait ainsi surement poussé à tomber dans le piège de Moji. Ce dernier ne connaissait pas vraiment la valeur au combat de Shimazu, mais il connaissait très bien celle du Pasteur, le combattant le plus aguerri de son clan, pour l'avoir défié et combattu il y a longtemps après leurs arrivés en ce nouveau monde.

Publié le 12/08/2019 à 06h40

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

L'ambiance avait toujours était tendu entre Moji et Salomon. Mais le pasteur connaissait la valeur du Kirishitan, tout comme Moji connaissait la valeur du pasteur. Les deux avaient eux quelques différents après le génocide Mitsuna, et depuis la situation avait toujours été tendu. Avec attention, le pasteur écoutait tours à tours les plans de ses deux coéquipiers. Il n'allait pas mettre son grain de sel, l'important étant de sauver l'enfant, le pasteur allait se contenter de faire ce qu'on lui dit.

« Bien à votre signal. »


La petite équipe se sépara pour mettre le plan à exécution, Salomon était le seul à ne pas être senceur dans l'équipe, il était donc le seul à travailler à l'aveugle face à tout ça. Mais la peur n'était pas quelque chose qui faisait parti de l'esprit du Kirishitan. Attendant le signal de Shimazu, Salomon resta tapis dans l'ombre prêt à bondir tel un félin attendant sa proie.

Publié le 12/08/2019 à 08h25

Chakra bleu

Moji venait d'intervenir à l'aveugle. D'une façon totalement stupide. Oui, il ne connaissait rien de Masaru et son plan était malheureusement relativement risqué pour Salomon et Shimazu. Le Kirishitan n'en savait pas assez sur son adversaire et il oubliait qu'il n'était pas le chef de cette formation. Pour autant, le Konohajin ne pouvait lui en tirer vigueur, celui-ci imaginait simplement qu'il n'avait pas été assez clair sur le sujet.

Continuant à avancer dans une obscurité certaine, le frère de Kazami se savait de plus en plus proche de Masaru. Il ne bougeait étrangement plus. D'où il était, le Shinobi pouvait déceler une sorte de table de pierre ainsi qu'une multitude d'os autour de lui. Le sol était terreux, il ne s'était donc pas enfermé dans un amas de roches afin de pouvoir user de ses choses. Dans les parages, rien de plus... Logiquement, Moji n'était pas bien loin du Gaikotsu, sûrement à sa gauche ou face à lui. Quelques filets de lumière provenant d'un trou dans le plafond permettaient d'observer une autre partie de la pièce. Il y avait du sang, beaucoup de sang. Provoquant un signe de la main, Shimazu signifia à Salomon qu'il devait agir.

Peu de mudras furent suffisants afin de créer un trou directement sous les pieds du Gaikotsu. L'objectif final étant de l'enfermer ou de le déstabiliser. Le Konohajin le savait, cet homme était extrêmement prévoyant. Suite à cela, le Uzumaki envoya une salve préventive de Kunai dans la direction de l'homme.

« Masaru ! »

Publié le 12/08/2019 à 13h41

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Salomon attendait un signal de la part de l'homme à la chevelure de feu. Le pasteur s'inquiétait énormément pour l'enfant disparu, en voyant la quantité d'os et de sang présente sur les lieux. Ce monde n'était définitivement pas l'Éden, mais plutôt une sorte de purgatoire où les Kirishitan on était envoyé pour être puni, et pour se racheter de leurs crimes envers la nature.

La bataille commençait, Shimazu fit signe de la main et forma un trou sous les pieds de leur adversaire. Salomon servit alors de soutient, en peu de mundra, il envoya une rafale de vent en direction de l'ennemi, afin qu'il peine à ce mouvoir et donc à se dégager de ce trou. Une rafale brusque et rapide qui allait avorter une hypothétique tentative de fuite pas la droite.

HRP : Je me suis permis, je trouvais plus logique que Salomon n'attendent pas Moji pour attaquer.

Publié le 12/08/2019 à 13h53

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Après avoir fait part de son plan à ses deux comparses, Moji pu sentir quelques réticences du côté de Shimazu. Mais Moji préférait ne pas s'attarder trop à celà. Il était vrai qu'il ne se trouvait pas en charge de cette mission et qu'il ne connaissait pas grand chose de leur adversaire, mais il semblait d'autant plus logique pour ces raisons qu'il fallait être encore plus prudent et prévoyant. Le senseur continuait de suivre ses compagnons, quelques mètres derrière eux, tout en continuant de se focaliser sur les énergies environnantes, celles de ses compagnons, de leur ennemie et Moji continuait de chercher celle de l'enfant en otage. Quelques instants plus tard, les deux ninjas passèrent à l'action, Shimazu créant un trou sous Masaru, pendant que Salomon utilisait une technique pour tenter d'empêcher l'homme de se sauver de ce piège. Moji restait quant à lui aux aguets

Publié le 12/08/2019 à 15h50

Chakra rouge

« Prévisible. »

Gaikotsu Masaru n'était pas dupe et il avait bien évidemment été au courant de tout cela bien plus tôt. Il avait volontairement attendu ce moment pour signifier qu'il maîtrisait parfaitement la situation. Les os au sol n'étaient pas ici pour créer un atmosphère glauque et peu fréquentation, mais surtout pour parfaitement se jouer de la salle. Masaru était dans son domaine et il venait d'attirer de très bons spécimens dans son antre. Shimazu avait osé se jouer de lui et son Uzumaki avait fait en sorte de se jouer de Shimazu. Sa technique de partage de vision était un réel avantage stratégique, à moins que cette même vision soit falsifiée... Emmener le frère de Kazami dans un lieu aussi étendu que la forêt permettait de pouvoir potentiellement le séparer des autres... Oh, deux ou trois Kirishitan étaient bien évidemment acceptés. Masaru souhaitait justement en disséquer un.

En moins de deux secondes, l'homme composa des mudras et de nombreux morceaux des squelettes avoisinant s'approchèrent de lui à une vitesse ahurissantes. En très peu de temps, les os formèrent un genre de dôme autour du Gaikotsu. Ils étaient attachés les uns des autres, permettant à l'homme de ne pas tomber dans le trou.

« Je vous souhaite la bienvenue dans mon domaine, Konohajins... »

Publié le 12/08/2019 à 17h49

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

C'était bien lui et une fois de plus, il avait un coup d'avance. Masaru était un réel monstre, il contrôlait la mort sans jamais prendre en considération la vie. Shimazu observait cet impressionnant dôme de squelettes qui venait tout juste de se construire face à lui. Que faire face à un tel individu ? Malgré les deux Kirishitan l’accompagnant, le roux était totalement subjugué et craintif par ce pouvoir. Ce Gaikotsu possédait un pouvoir unique et il se jouait des villages sans craindre les représailles. Dans l'esprit du roux, cela signifiait que l'individu aux cheveux blancs avait un atout. Quelque chose de suffisamment puissant pour ne pas craindre la présence du Hokage...

Observant son offensive totalement réduite à néant par l'ennemi, Shimazu n'avait pas d'autre choix que de revoir sa stratégie. Le jutsu adverse était puissant, suffisamment pour rendre impossible les offensives de bas niveau. Avant que le Shinobi puisse avoir le temps de mettre au point un autre plan, des squelettes vinrent en sa direction. Saisissant le sabre accroché entre sa hanche et son obi, le Shinobi se mit à détruire les ennemis les uns après les autres. Il tentait de conserver une ouverture pour que Salomon puisse tenter d'atteindre Masaru, mais en était-il capable ?

« Salomon !
À toi !! »

Publié le 12/08/2019 à 23h34

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

L'homme qui avait enlevé l'enfant... il contrôlait... les squelettes ? Mais quel genre de monstre ce cache encore dans ce monde. La première attaque de Salomon et Shimazu avait totalement échoué, la deuxième attaque allait se montrer plus précise, et Salomon ne voyait qu'une solution mais il lui fallait du temps. Shimazu s'efforçait de créer une brèche pour Salomon, et Salomon n'avait qu'une seule chose dans son arsenal pour frapper de manière efficace.

Shimazu venait de lui crier à toi, il ne pouvait pas faire attendre l'Uzumaki plus longtemps. Il ne pourrait donc crée qu'un seul pilier il espérait que cela serait suffisant. Un genou à terre, un symbole se dessina sur la main du pasteur, et un pilier en bois à tête de chien sorti du sol. Salomon était concentré, il dirigeait le pilier pour qu'il frappe en plein dans la brèche crée par Shimazu. Si il y parvenait, une parti du dôme allait sans doute voler en éclat, quelques seconde avant l'impact Salomon cria.

« Shimazu écarte toi ! »


Le pilier allait s'engouffrer dans le dôme afin de frapper l'homme au cheveux blanc.

Publié le 13/08/2019 à 07h56

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Encore et toujours caché dans la pénombre, Moji se mouvait discrètement en prenant bien soin de ne pas faire de bruit. Quelques mètres devant lui, le combat faisait rage. Leur cible était l'homme aux cheveux longs et blancs. Ce dernier stupéfait Moji lorsque ce dernier vit à quel genre de jutsu cet homme avait recours. Cet être immonde pratiquait donc la nécromancie, le pouvoir de se servir des morts. Cette technique écoeurait le senseur, les morts méritent le repos éternel et cet homme leur retirait ce droit.

Plusieurs squelettes volaient en éclats sous les coups du sabre long de Shimazu. Ce dernier semblait avoir une certaine dextérité avec cet arme, grâce à celle-ci il pu ouvrir un chemin pour Salomon, tout en le couvrant. À quelques reprises, des squelettes s'approchaient de Salomon, faisant hésité Moji à brûler son invisibilité pour protéger le Pasteur, mais à chaque fois l'Uzumaki savait trouver le bon moment pour venir détruire les assaillants osseux. Salomon utilisait une technique puissante du clan Kirishitan que Moji connaissait bien. Ce dernier profita de l'attaque de Salomon comme diversion pour continuer son avancé en direction de leur adversaire, Masaru.

Tout en continuant de masquer sa présence, Moji continuait de ressentir les énergies environnants, ayant peur que le dôme de squelettes soit en fait une diversion pour que Masaru prenne la poudre d'escampette via une technique Doton ou autre. Leur adversaires semblait encore bel et bien au sein du dôme. L'ombre d'Iwa continuait de longé les parroies de la grotte discrètement, les squelettes ne semblaient pas avoir encore vu sa présence. Le but du Kirishitan était d'd'arriver derrière Masaru pour le surprendre d'une attaque surnoise au moment opportun. Pour l'instant, il ne pouvait faire confiance qu'à ses partenaires pour la suite des choses.

Publié le 13/08/2019 à 08h31

Afficher les techniques utilisées
Chakra rouge

Masaru le savait, l'utilisation du Mokuton était un réel atout face aux os du clan Gaikotsu. Le bois était fort et il permettait de détruire les masses osseuses les moins prédominantes. L'ancien Kirijin devait revoir sa stratégie, quitte à user de son atout. De plus, il constatait que les Konohajins étaient relativement distraits par la confrontation, ils semblaient oublier un fait de taille. Ainsi, l'homme à la chevelure blanchâtre se savait dans une situation confortablement périlleuse. Le bois pénétrant sa coque osseuse, un de ses propres squelettes se mit à l'extraire en l'attrapant par ses mains et le faisant valser en l'air. Simultanément, le Shinobi effectuait une multitude de mudras, il semblait ainsi composer les techniques les uns après les autres. Le déserteur était désormais au-dessus de la seule entrée, à l'opposé de ses différents adversaires.

Soudainement, des bruits se firent entendre dans la totalité de la grotte. Les squelettes étaient en train de se recomposer et une multitude d'autres sortaient dorénavant du sol. Contrairement aux précédents, ils possédaient une forme relativement humaine. Sous le Shinobi, un buffle osseux était en train de prendre forme. Les Konohajins ne tarderaient pas à être submergés par la diversité et le nombre des ennemis.

« Je suis déçu. »

Parlant seul, l'homme n'était sûrement pas audible pour quiconque.

Publié le 14/08/2019 à 02h12

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

« La situation est de plus en plus complexe, ils sont de plus en plus nombreux. »

Le ninja n'était sûrement audible que par son collègue le plus proche. Et pourquoi Moji ne réagissait toujours pas !? Il attendait sûrement une ouverte, mais il était en train de mettre en danger ses compagnons. Shimazu était clairement dépassé et son sabre était dorénavant bloqué par un squelette colossal. Un coup de pied suffit à démanteler son adversaire, mais il le savait, l'ancien Kirijin faisait volontairement durer la confrontation. Masaru possédait un contrôle de son environnement et il se jouait des Konohajins avec brio. Pour le moment, le meneur de l'équipe n'avait pas de solution de retrait, il lui fallait mettre à mal les squelettes environnants. Le problème du stratagème imaginé par le ninja, c'était que sa propre équipe pouvait être affectée. Pas moyen de faire autrement. Profitant de quelques secondes de répit, Shimazu planta sa lame dans le sol pour ensuite composer une série de mudra.

« Doton, Kataki no Jutsu. »

Sous les pieds du ninja, le sol devint rapidement boueux, les alliés n'avaient que quelques secondes pour réagir et trouver un sol solide. Masaru n'allait pas être affecté, il était sur son mur en pierre à attendre la suite des événements. Quant à Moji, il était relativement difficilement imaginable qu'il garde sa position secrète. Saisissant un Kunai dans sa poche, le Konohajin l'envoya instantanément en direction du Gaikotsu, une vulgaire provocation. Dorénavant, les squelettes seraient immédiatement immobilisés en sortant de la terre.

Publié le 14/08/2019 à 23h12

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Cet homme face à eux, il maîtrisait un art tellement abject, tellement contre nature. En fermant adorateur et défenseur de la nature Salomon ne supportait que l'on puisse utiliser quelque chose d'aussi naturel que la mort et l'utiliser. Tout ceci était en train de devenir personnel, et le Kirishitan ne comptait pas laisser Masaru sortir vivant de cette grotte. Alors que Shimazu rendit le sol instable, Salomon monta sur le mur de la grotte grâce au chakra, et il fit apparaître des racines sur tout le plafond, afin que le nécromancien soit bloquer en l'air. C'était le moment où jamais de frapper pour Moji.

« Maintenant ! »


Cria Salomon, ce message était pour Moji, mais Masaru pourrait très bien croire qu'il s'adresse à Shimazu, la couverture du jeune Kirishitan n'était donc pas détruite. Mais il ne devait plus trainer pour attaquer, ce combat était vraiment compliqué et l'ennemie avait très bien choisi son terrain.

Publié le 16/08/2019 à 08h38

Afficher les techniques utilisées