Duel au clair de lune

Année 8
Chakra bleu

La journée fut particulièrement longue pour le shinobi. Lui qui pensait revenir au village dans le calme et profiter d'un peu de repos, le voilà affublé d'une mission donné par on ne sait quel prétendu Hokage dont la puissance n'a d'égale que son égo ; et tout ça pour jouer la nounou à se crâmer le cul dans le désert de Suna. Oui il était énervé, et cet énervement pouvait se lire sur son visage ; et sans doute même sur son chakra qui devait émaner de lui, à l'image d'une aura colérique.

Alors, pour se changer les idées et ne pas gâcher la fin de la journée, il profita de son quartier libre pour marcher à travers les rues du village. C'était le soir, les marchants de konoha rentraient leurs étalages, les volets en bois annonçaient la fermeture des épiceries et des maisons dans un grincement familier. Une légère brise soufflait dans les cheveux du shinobi qui contemplait le crépuscule depuis les hauteurs d'une boutique. Une fois le soleil masqué par l'horizon pour laissé la place à sa comparse quotidienne, l'homme descendit aisément de son pied d'estale pour reprendre sa promenade nocturne.

Ses pas le conduisirent jusqu'à l'enceinte de l'arène qui rappela à l'ancien élève un flot de souvenirs. Ses premières armes en tant que Genin et Chunin, les tournois, les missions, la vie au village comme il savait l'apprécier à l'époque. Maintenant ce n'était plus qu'un loup solitaire, que l'on envoyait faire la sale besogne, car il la faisait bien ; rapidement et proprement. Et il n'y avait pas à dire, ça payait bien.

L'homme à la prothèse s'engouffra derrière ces murs et rentre dans l'arène dont le calme et la sérénité régnaient en maître. Il avança d'un pas lent jusqu'au centre et leva les yeux au ciel pour admirer les étoiles. Droit comme un pic, sa main factice posée sur le manche de son arme qui ne le quittait jamais.

Publié le 02/08/2019 à 16h54

Chakra bleu

Kimino était loin d'avoir terminé sa journée de travail, mais il avait besoin de se détendre. À chaque fois qu'il avait besoin de se detendre, il se rendait jusqu'au arène. Il avait toujours était un combattant, et cette inactivité pesé trop à sa vie, retourner à l'arène lui rappeler l'ancien lui, le guerrier. Malheureusement une fois sur les lieux, le jeune Hokage remarqua qu'il n'était pas seul, et la personne présente n'était autre que ce Chikara qui lui avait fortement manqué de respect dans l'après-midi. Peut-être que les deux hommes avait un point commun finalement. Approchant lentement, le Hokage entama la conversation.

« Cet endroit à un côté apaisant, et peu de personne ressente cela... Je remarque que nous avons donc un point commun... »


Kimino n'avait rien contre les Chikara, pour preuve, il avait été follement amoureux d'une Chikara il y a quelque années. Non il avait un problème avec la vieille génération qui était bloqué dans le passé de cet ancien conflit.

« Tu sais, j'ai beau être un Uzumaki, et avoir été élevé par un homme comme Gokoro, je n'ai rien contre les Chikara, et je ne fais aucune différence entre nos clans. Ce n'est pas pour ça que je t'ai manqué de respect tout à l'heure, mais parce que tu as été un vieux con bloqué dans le passé. »


Venant faire face au combattant expérimenté en face de lui, le Hokage lui dit.

« Le destin nous a rassemblé en ce lieu, combat moi ! Vois par toi-même pourquoi je suis Hokage ! »

Publié le 02/08/2019 à 22h48

Chakra bleu

Il aurait presque pu être surpris par l'intervention de l'Hokage si seulement il ne vivait pas constamment sur la défensive. Les années et les traquenards l'avaient forgé à toujours être sur ses gardes et préparé au pire. Il se retourna calmement vers l'individu qu'il laissait le rejoindre au centre de l'arène. Un point commun dit-il ? Ils en avaient certainement plus qu'un, mais la fierté des deux hommes se résumera certainement à ce seul point.

« Tu ne fais pas la différence entre nos clans car tu n'es pas de la même génération. Tu n'as pas du endurer tout ce que ton oncle et moi avons du endurer. C'était plus que des querelles, c'était ... la guerre. »


Il soupira légèrement tout en baissant la tête vers le sol regardant le passage du vent soulever des grains de poussière.

« Même si maintenant un semblant de paix est maintenue, les rancoeurs demeurent dans les esprits et dans les coeurs. Et ça aucune trève n'en viendra à bout. »


Et il redressa la tête pour défier le jeunot du regard.

« Le passé reste le passé et rien ne pourra changer ça. Peut-être que j'ai été le vieux con que tu penses ; mais peut-être que l'endoctrinement subis dans ton enfance par Gokoro te voile la face. »


A sa proposition d'affrontement il répondit en se positionnant sur ses gardes. Un pied glissé vers l'arrière pour conserver un appui stable, sa prothèse maintient le fourreau de l'arme et dont un doigt fit sortir la lame de quelques centimètres. Sa main droite se saisit du manche et ainsi il se tient prêt à esquiver ou contre-attaquer une attaque plus directe au corps-à-corps.

« Je t'attends, Uzumaki ! »

Publié le 02/08/2019 à 23h42

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

« Justement, la génération est celle qui apportera la paix à votre guerre ridicule ! »


Kimino se préparait mentalement à une rude bataille, bien qu'il était sur de ses capacités, le Hokage n'en sous estimait pas pour autant son adversaire. Kimino sourit et lui dit.

« Je n'ai subit aucun endoctrinement,
mon oncle à le même discourt que toi ! Et je me suis toujours disputé avec lui pour cela. Ce que je souhaite, c'est aider à établir une paix durable entre nos clan ! »


Le temps n'était plus aux paroles dorénavant, les deux hommes allait en découdre. Le combat était lancé et le manipulateur de Katana était sur ses gardes sabre en main. Kimino fit craquer sa tête et fonça sur son adversaire en lui lançant une salve d'aiguilles facile à parer pour le Chikara. C'était le round d'observation, le moment où Kimino allait voir ce qu'il avait réellement dans le ventre. En courant le Honage fit des mundras et lança une poignée de terre dans le visage de son adversaire, avant de venir lui lancer de violents coups de poings au corps à corps.

Publié le 04/08/2019 à 14h09

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Le combat ne se fit pas attendre et l'Uzumaki répondit bien évidement à l'appel du duel. Azukiyo ne savait pas vraiment à quoi s'attendre, ne connaissant rien des capacités du rouquin. Ni ses atouts, ni ses faiblesses, ni même l'affinité de son chakra lui était connu ; il allait devoir faire comme avec un ennemi inconnu et improviser ses mouvements selon ceux de son adversaire. Ce dernier engagea les hostilités en envoyant une multitude d'aiguilles que le jônin balaya sans mal de quelques coups de lames. Il pensa alors que soit l'Hokage le sous-estimait, soit cette attaque n'était qu'une diversion.

Il n'allait pas tarder à connaître la réponse lorsqu'un doton viscieusement placé l'obligea à se protéger le visage à l'aide de sa prothèse. C'était au risque de briser sa défense que l'Hokage perça sans difficulté avec quelques coups de poings. Azukiyo réussit à en parer un ou deux avec le manche de son arme mais à cette allure le combat risquait de couper court. Il devait prendre ses distances et c'est ce qu'il fit grâce à une impulsion de chakra pour s'éloigner rapidement de son adversaire. Son pied reprit appui au sol et glissa de quelques centimètres pour freiner le bond.

Le shinobi ne tarda pas à riposter, il planta la lame de son arme dans le sol et effectua une courte série de mudra avant de reprendre la dite arme. Deux de ses doigts glissèrent sur le flanc de la lame qui s'enflamma au contact du chakra katon. L'homme sembla se figer un court instant, lame dirigée vers le duelliste qu'il affrontait ; avant d'effectuer un nouveau bond vers lui, la pointe de l'arme en avant.

Publié le 05/08/2019 à 18h55

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Kimino se sentait bien, il n'avait pas combattu depuis un moment, il se sentait un peu rouillé, mais le combat était palpitant. Son adversaire était un grand guerrier, son oncle lui avait assez pourri ses soirées d'enfance à lui raconter leur affrontement. L'homme semblait un expert au combat aux sabres. Le voyant foncer sur lui pointe en avant, Kimino fit quelques mundras et laissa échapper de la fumée de sa bouche directement sur l'épée.

Ce jutsu était volatile et ne durait pas longtemps, juste assez pour augmentait drastiquement l'intensité des flammes de l'épée et venir déranger le champs de vision de l'adversaire ainsi que le brûler légèrement. Kimino n'était pas tellement dans la force brut, mais il savait retourner les jutsu de son adversaire contre lui. Profitant de la montée soudaine des flammes, Kimino sorti son Katana, et para le coup du Chikara avant de lui asséner un violent coup de pied.

Publié le 07/08/2019 à 07h56

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Le dueliste ne devait clairement pas être pris à la légère. Bien qu'Azukiyo n'était pas encore persuadé que le jeune Uzumaki méritait son titre d'Hokage, il ne faisait aucun doute que ses capacités au combat n'étaient plus à prouver. Il avait en face de lui un shinobi capable d'analyser et de prendre parti des situations pour les tourner à son avantage. Une vision du champ de bataille que le vieux jônin ne connaissait que trop bien. Et ce dernier allait devoir mettre en application ses propres talents si il souhaitait tenir tête à l'homme à la chevelure de flamme.

Azukiyo recula la tête par réflexe en se protégeant les yeux d'un revers de manche tandis que les flammes grandissaient devant lui, venant lui brûler les quelques poils d'une barbe mal rasée. Puis vint le tour du coup de pied qu'il essaya de bloquer mais trop tard. Il se prit le coup de plein fouet dans l'estomac, l'obligeant à se plier légèrement. Il en profita alors pour lâcher son arme et se saisir du pied de son adversaire pour le soulever brusquement afin de lui faire perdre l'équilibre. Une courte suite de mudras fit apparaître un clone de lui-même qui bondit sur l'Uzumaki pour lui asséner une série de coups de poings ; tandis qu'Azukiyo imposa une nouvelle distance entre lui et son adversaire.

Publié le 07/08/2019 à 22h52

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Les deux hommes se combattaient avec un certain respect. Kimino ne se donné pas à fond pour ne pas blesser son adversaire à la veille d'une mission. Mais il devait tout de même prouver à cet homme pourquoi il était Hokage. Et jusque-là, il n'en avait pas réellement la preuve, contrant plus ou moins tous les coups du rouquin. Alors lorsque le Chikara lui souleva la jambe pour le faire tomber, Kimino fit un flip arrière pour se réceptionner, il fit des mundras et entoura ses mains de chakra, venant d'un coup sec trancher la gorge du clone.

« Je vais te montrer pourquoi je suis Hokage maintenant ! »


Kimino fit disparaître le chakra autour de ses mains, et son chakra commença à s'évaporer par tous les pores de sa peau. Sa vitesse se démultiplia, et il fonça sur son adversaire en faisant des mundras. Le premier coup de Kimino était léger au visage de l'homme. Mais il allait devenir aveugle pour une durée de quinze secondes. Kimino profita de se moment pour faire tomber l'homme au sol avant de lui mettre un violent coup à l'estomac et de lui dire.

« Tu serais mon ennemi, tu viendrais de mourir par ma main ! »

Publié le 09/08/2019 à 07h12

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

A ces mots, le shinobi souria. Enfin l'Uzumaki allait devenir sérieux. Parce que les pas de danses qu'ils effectuaient depuis quelques instants c'était sympa mais ils étaient là pour déterminer, non pas qui était le plus fort, mais si l'Hokage méritait vraiment son titre, selon Azukiyo. Ce dernier se prépara à encaisser un jutsu particulier ou une attaque surpuissante ; mais c'est tout autre chose qui l'attendait. A l'instant où le rouquin disparu de son champ de vision, il concentra son chakra dans ses pieds pour se propulser en arrière.

A vitesse équivalente la technique serait sans doute passée mais l'effet de surprise de l'Uzumaki avait l'avantage et il réussit à porter son coup pour aveugler le Jônin. Aveuglé, le viel homme n'eut le temps de relancer sa technique de déplacement rapide et il sentit ses jambes se dérober ; l'entraînant dans une chute inévitable. C'était sans compter sur ses réflexes de survie et malgré le manque de vision il effectua une courte série de mudras et relia ses mains à une rambarde de l'arène par des fils de chakra. Il tira vivement dessus pour se déplacer et ainsi éviter in-extremis la frappe de l'Hokage.

Azukiyo freina son élan un peu plus loin, genou au sol. Même à cette distance il avait senti le sol trembler sous la puissance de l'impact. Il annula sa technique de fils et après un court instant à reprendre son souffle il se redressa pour rejoindre l'Hokage.

« Belle démonstration de force Mr l'Hokage. »

Publié le 09/08/2019 à 18h12

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Ok cet homme était fort, le dernier combo de Kimino, même Seijuro c'était fait surprendre. Et pourtant Kimino n'avait jamais réussi à battre le Kitto. Regardant son adversaire fuir la zone de combat alors qu'il venait de frapper violemment le sol, le Hokage dit au Chikara.

« Ta réputation n'est pas infondé, il fallait un certain niveau de puissance pour esquiver ça. »


Kimino n'était pas à cent pourcent, le chakra autour de lui disparu, et la vu de son adversaire devait être revenu à la normale maintenant. Il lui dit.

« Je pense que nous n'avons pas besoin d'aller plus loin... Demain tu pars pour Suna et tu ne devrais pas risquer une blessure. Car si on continue tu en auras. »

Publié le 09/08/2019 à 20h32

Chakra bleu

Lorsque l'homme repassa à côté de son arme précédemment lâchée il attrapa cette dernière par le pommeau et rangea la lame dans son fourreau. Un certain niveau de puissance ? La puissance n'avait rien à voir là dedans, c'est le résultat de nombreuses années à exploiter son environnement pour survivre combiné à une chance non négligeable. L'Uzumaki ne trahissait en rien le mérite de son poste, même si cela lui coûtait de l'admettre. Si les deux s'étaient affrontés en tant que véritables ennemis, Azukiyo ne s'en serait pas sorti indemne. Il surpasse en tous points son oncle qu'il avait combattu il y a quelques années et dont la seule fierté de celui-ci était de lui avoir prit son bras.

« Ce fut divertissant. Je reviendrai de mission avec les rapports attendus. »


Azukiyo salua son adversaire et s'en alla dans ses quartiers.

Publié le 10/08/2019 à 11h26

Chakra bleu

Hum cet homme était fort, et Kimino aurait pu être blessé dans cet affrontement. Comme l'homme n'avait montré aucun signe de respect à Kimino après le combat, celui ci en fit de même, et ce contenta de lui répondre.

« J'attendrais »


Sur ces mots, le Hokate quitta l'arène, il ne semblait pas plus essoufflé que ça, comme ci il n'avait pas tout donné dans son combat, et c'était bel et bien le cas. Personne ne dévoile l'intégralité de sa puissance en entrainement. Seul la bataille est faite pour cela. Le Hokage retourna alors à ses occupations, espérant que le Chikara et Tomohiko ne rencontre pas trop de résistance lors de leur voyage.

Publié le 11/08/2019 à 11h06