Suivre sa voie....

Année 8
Chakra bleu

Le singe c'était tromper? Peut-être simplement que la très longue vie du prince lui avait appris a garder son sang froid en toute circonstance; Le bruit de l'agitation commençait à se faire entre. Les immortel rassemblait leur force pour s'opposer au troupes de la prêtresse. Le conflit ne tarderait sans doute pas à éclater. Ce n'était qu'une question d'heure avant que Kitto, Gaikotsu, Kaguya et Kenketsu se regroupe pour s'entre tuer. La fuite était sans doute la meilleur chance de survit du singe dans ce conflit. La fuite était quelque chose qui connaissait bien. Après tout, rester en vie était une priorité. S'il mourrait, il ne pourrais aider personne. peut-être qu'il aurait du mordre la femme qui accompagner les enfant Gaikotsu à Konoha d'ailleurs. Car s'il mourrait maintenant, l'héritage que lui avait confiait Usagi disparaitrait vainement.

« Tu as raison, je devrais partir. Vous sembler bien connaitre votre adversaire... »


Oui, il n'y avait pas d'autre alternative. Il n'avait aucune chance de pouvoir empêcher ce conflit. Le singe était venue pour en apprendre plus, mais ce savoir finalement lui était peu utile. Il comprenait simplement que les gens faisait des choix, et que d'autre les suivait. Le Prince avait forgé le clan des vampires tel qu'il le connaissait aujourd'hui, et c'était cela qui provoquer ce conflit. la prêtresse et les Gaikotsu ce battait au niveau de la vengeance. les Kitto suivait la prêtresse et les Kaguya soutenait les Gaikotsu. Mais au final, qui voulait réellement ce battre?

« Vous avez tord, je suis autant l'un que l'autre! Si je suis venue, c'était dans le but de trouver le moyen de mettre fin à ce conflit… Mais j'ai échoué... »


Oui, le singe venait d'avoué sa motivation premiére. Mais il venait de faire face à la triste réalité du monde. Il ne pouvait rien faire. Ce conflit était inévitable. Il n'avait plus qu'à partir. Il ne pouvait rien faire de plus. kitai avait supposé que stopper ce conflit était son destin. Il allait certainement s'assurer qu'Inoiya ne soit pas sur le champ de bataille maintenant. S'apprêtant à partir, une dernière idée lui vint à l'esprit.

« Si… certain souhaite abandonner leur condition de vampire… Dite leur de me suivre... »


Ce contenta t'il de dire, avant de saluer le prince et de se préparer à partir. Peut-être qu'il y avait quelque âme encore sauvable.

Publié le 03/09/2019 à 14h00

Chakra bleu

Exister depuis toujours et traverser les âges, une lourde tâche pour un mortel. Le Prince se tachait de vivre au fil des décennies sans attendre de réels changements à son existence, mais il semblait aujourd'hui trouver une perturbation de taille à son présent. Ce Kenketsu semblait pouvoir contaminer un immortel afin de le rendre mortel. Chose peu banale.

« Te suivre ? Tu souhaites offrir vie et prospérité aux Kenketsu ? Tu es libre de tenter de convaincre les habitants de cette mine. Je te souhaite bon courage dans ta tâche. Tu as encore quelques heures, Kitaï. »

Le ton du Prince semblait mêler l'étonnement à l'amusement. Cet immortel était bien jeune et il ne pouvait comprendre la force de sa race. Un Kenketsu n'était que l'amélioration du genre humain, ultimement égoïste tout en était curieusement dépendant de son entourage. L'Amour pouvait-il bien exister au sein de cette fratrie ? Bien étrangement, certains Kenketsu continuaient a jouir des plaisirs du corps humain. Bien évidemment, la plupart étaient stériles, le corps ne s'adaptant point à une vie trop longue. Pour autant, quelques rares cas semblaient prouver la mutation du genre Kenketsu. Appelés les "Nés Immortels", ils pouvaient enclencher la phase d'immortalité définitivement. Cette jeune Kenketsu Kamira était bien évidemment un des rares cas...

HRP : Je te propose d'ouvrir un RP avec Kenketsu Kamira pour tenter de la convaincre de partir avec toi. Chose ironique, ta morsure n'agit pas comme sur n'importe quel Kenketsu sur elle ;) Je te laisse la surprise des effets procurés à une Kenketsu née comme Kenketsu. Je tiens à préciser que son cas est EXTRÊMEMENT rare chez les Kenketsu (le désir sexuel étant réduit suite à la transformation et les corps perdant rapidement cette fonctionnalité)

Publié le 10/09/2019 à 01h47