Début périlleux [ Norio ]

Année 8
Chakra bleu

Gokoro venait tout juste de sortir du bâtiment du ministère, accompagné du jeune Norio et de sa joie de vivre. Le petit Chikara avait été confié au puissant Sanin puisque son ancien tuteur, Kimino, avait été promu au poste le plus important du village, celui de Hokage. D'après les rumeurs, Norio serait un jeune homme doté de plusieurs bel attribut au combat, mais un réel problème entre les deux oreilles en ce qui attrait les Uzumaki. C'est tout ce que Gokoro avait entendu parlé entre les branches, pour ce qui est du reste, il avait refusé de consulter le dossier du Chikara, il préférait apprendre à le connaître par lui-même.

« Alors moucherons, parle-moi donc un peu de toi! »


Dit-il avec sa voix grave habituel. Il se doutait bien que le petit ne voudrait pas s'ouvrir à lui immédiatement, mais il tentait tout de même le coup en espérant avoir un peu de chance, sinon, ce sera une bonne occasion d'en apprendre un peu plus sur son caractère. Gokoro ne savait pas encore tout à fait quel approche il allait entreprendre pour ouvrir la coquille de cette huître. Allait-il devoir l'attendrire avec la confiance, le respect et les sentiments ? Ou au contraire, allait-il devoir user de la force pour tout d'abord briser son caractère? Tout ceci paraissait bien intéressant pour l'Uzumaki, alors que d'autre préfèrerait laisser tomber, lui c'était jurer de réussir à ramener ce petit dans le droit chemin.

Publié le 27/08/2019 à 10h52

Chakra bleu

Le jeune n'avait pas encore digéré le fait que son nouveau tuteur soit encore une fois un Uzumaki. Depuis la mort de ses parents suite à la guerre issue entre les Uzumaki et les Chikara, Norio c'était juré d'anéantir tout les Uzumaki, jusqu'au dernier. C'est donc avec une expression encore très peu sympathique que le Genin sorti du bàtiment du ministère, accompagné de cet abrutis de Gokoro.

« Je t'ai donné mon prénom, Uzumaki. Cesse de m'appeler le moucherons .. De plus, je n'ai pas du tout l'intention de te dire quoi que ce soit à mon sujet. »


Dit-il sur un ton froid. L'Hokage n'étant plus dans les parages, il se permettait maintenant d'éviter les bonnes manières et de s's'adresser à Gokoro à la deuxième personne du singulier. Les deux ninjas continuèrent de marcher en direction du domicile de Norio. Après quelques minutes de marche silencieuses, ils arrivèrent face à la porte d'entrée.

« C'est là .. Mais qu'est-ce que tu fouts !? »


S'exclama t-il avec stupeur lorsqu'il vit Gokoro entrée directement dans son domicile sans même y avoir été invité.

« Tu connais pas le respect, saleté d'Uzumaki !!? »


Norio était hors de lui, une colère grandissait en lui et était sur le point de faire irruption. Il suivit Gokoro à l'intérieur et leva sa main en direction de sa lance pour l'empoignée.

Publié le 30/08/2019 à 03h58

Chakra bleu

Comme ça le petit ne voulait pas coopérer .. encore une fois de plus. Le mastodonte commençait à en avoir ras la casquette de son attitude de merde et il comptait bien briser son petit caractère. Les deux hommes continuèrent de marcher en silence en direction du domicile du Chikara.

« Tu n'avais pas non plus l'intention que je vienne résider chez toi et pourtant regarde où est-ce qu'on se retrouve. BHAHAHA!! »


Son rire désagréable et fort fut sursauter une fois de plus le jeune Norio. Tôt ou tard, ce petit allait devoir baisser sa garde et laisser Gokoro apprendre à le connaître, que ça lui plaise ou non. Aussitôt que le Chikara lui indiqua l'emplacement de sa maison du bout du doigt, le puissant Sanin ne se fit pas prier pour pénétrer à l'intérieur du domicile. Il n'en fallait pas plus pour faire réagir le moucherons qui fit une crise, insultant par le fait même la famille de Gokoro. Ce dernier en avait marre, ce fut la goutte qui fit déborder le vase. Dans un élan rapide, il agrippa Norio par le collet d'une main, et de l'autre il referma la porte de la maison en tirant le Chikara à l'intérieur. Une fois la porte refermé, Gokoro vint plaquer le petit merdeux contre le mur et prit un ton sévère, limite agressif.

« Écoute-moi bien p'tit merdeux. Que ça te plaise ou non, c'est moi qui vais s'occuper de toi à présent! Continue de m'faire chier ou insulter mon Clan et tu vois cette main .. »


Dit-il en levant sa main de libre grande ouverte au niveau de son visage, cette dernière était si grosse qu'elle pouvait facilement envelopper le crâne du garçon.

« J'empoigne ta p'tite tête de chialeuse et je la broye. T'AS COMPRIS !?!! »


Hurla t-il aux oreilles du mouchetons qui semblait chier dans son froc. Gokoro repris ses esprits ainsi que son calme habituel et fit demi tour après avoir relâché le gamin qui pu enfin toucher à nouveau au sol.

« Je vais allez faire une sieste, tu m'as pris mon énergie. Je vais m'installer dans la chambre de tes parents et je ne veux las t'entendre chialer, pigé? Moucherons .. »


Dit-il en cherchant la dites chambre.

Publié le 06/09/2019 à 09h11