Les dents de la mer
[an 7]

Chakra bleu

En savoir plus
HRP : Ooooops désolé j’ai total miss click dans mon post précédent, du coup je décale la suite ici. Si d’éventuels lecteur sont présents ce homicide est la suite de « Que la paix vienne ».


Donc c’était ça, la première étape de leur quête, une baignade. Sana avait hâte, l’empressement montait en elle. Qu’allait-il se passer une fois dans l’eau ? Quelle enseignement pourrait-il bien lui transmettre ? Arrrrrg vite vite vite ! Il faut sauter dans l’eau tout de suite !

« Réfrène tes émotions Sana ! La passion mène à l’erreur, tu ne peux pas te le permettre ! »


Tranquillement, Sana enleva son Kimono, laissant apparaître un pantalon en coton et un simple t-shirt en lin. Elle se tourna vers Salomon et lui fit un signe de la main qui signifiait en gros : tourne la tête gros pervers ! Enfin elle enleva le reste de ses vêtements et entra dans l’eau d’un pas décidé.

Ne portant que ses sous vêtements l’eau lui parut très froide, même glaciale à vrai dire. Sa peau fut subitement parcouru de frissons intenses, malgré une surface légèrement tiédi par le soleil, un courant horrible circulait en dessous. Une fois arrivé à une position convenable elle questionna Salomon

« Bien et maintenant maître ? »

Publié le 10/10/2017 à 21h54

Chakra bleu

En savoir plus
Salomon observait son apprenti se préparer à entrer dans l'eau. Cela le fit sortir de sa sagesse quelques instant. Il ne pu s'empêcher de contempler son corps, elle était incroyablement belle et incroyablement sexy. Les pensés impure ne durèrent que quelques secondes, mais elles furent suffisante pour troubler l'homme. Il détourna le regard à la demande de la jeune femme. Puis la regarda de nouveau une fois qu'elle fut en position dans l'eau. On ne peu pas dire que la vue fut moins agréable ainsi. Mais bref ce n'était pas la raison de cet entrainement.

« Maintenant, patience. Reste en position et dit moi ce que la nature te fait ressentir. N'oublie rien. Le sensation sur ton corps, sur ton esprit. Ton ressenti en ce moment. »


La jeune femme n'avait pas trop hésité à rentrer dans l'eau. Et elle n'avait remarqué le courant que plus tard, elle aimait tellement la nature qu'elle ne semblait pas faire attention à ces dangers. Il fallait qu'elle prenne conscience que la nature est aussi belle que dangereuse. Qu'elle était la vie, mais également la mort.

« Laisse toi flotter sur le dos, essaie de méditer dans cette position. »

Publié le 10/10/2017 à 22h01

Chakra bleu

En savoir plus
Ce que je sens c’est qu’elle putain de froide ! Voilà ce que Sana aurait aimé hurler à cet instant là. Mais elle n’en fit rien. Depuis son plus jeune âge, elle avait appris à réfréner tout élan de colère, toutes émotions superflues si bien quel venait de se surprendre à ressentir deux fois quelque chose de fort. Elle ne souhaitait pas s’écarter de son but, tout ce qui comptait, en cette instant, c’était de se calmer, de trouver la paix à l’intérieur d’elle même pour quelle s’exprime à travers ses sens. Elle pris une grande inspiration et s’élança sur le dos.

Elle était froide, toujours, mais son corps s’habituait, peu à peu une chaleur l’engloutissait. Elle ferma les yeux, se laissant emporter par le calme. L’eau atteignait ses oreilles, à travers elles elle pouvait entendre le bruit des vagues s’écraser contre le sable. La vie était présente ici bas, bien plus qu’à la surface étonnamment.

« La souffrance... c’est ça que je ressens, souffrance et colère... c’est horrible... peut-on l’apaiser ? »

Publié le 10/10/2017 à 22h16

Chakra bleu

En savoir plus
Salomon l'observait, mais cette fois s'en était fini du regard impure. Il la regardait pour voir ce qu'elle ressentait. Elle semblait avoir déjà mis le doigt sur quelque chose. C'était une partie de ce qu'il voulait lui faire comprendre. Les monstres comme son peuples les appeler ces hommes poissons. C'est de l'océan qu'il venait, c'est la nature qui a créée l'océan. Maintenant la nature souffre par notre faute. Nous qui sommes d'après notre religions les gardiens de cette nature, les seules à la mériter, pourquoi alors est ce nous qui la faisons souffrir.

« Tu ne peux l'apaiser que si tu t'apaises toi même. Tu as encore trop de colère en toi, je peu le voir. Détend toi, oublie ta vie, oublie ce que notre peuple à fait.
Oublie le l'espace de quelques secondes, et écoute à nouveau la nature. »


On ne peu comprendre les choses si on les regardes à travers un voile. Nos sentiments sont un voiles, et il ne doive pas prendre le dessus sur notre raison. Salomon se releva doucement. La jeune femme ne l'avait pas remarqué. Il se tenait maintenant debout sur la roche l'observant.

« Fusionne avec l'océan, comprend ce qu'il veut te dire »

Publié le 10/10/2017 à 22h22

Chakra bleu

En savoir plus
Toute cette souffrance ! Comment la calmer ? Comme l’arrêter ? C’est horrible... insupportable.. je n’y arriverais pas.. la tâche est trop grande... Pensait Sana, seule au milieu de l’océan. Sana céda à la panique, son corps plongea à pic. Elle s’engouffra dans les ténèbres peu à peu... elle se débattait dans tous le sens mais rien n’y faisait. La rage, la panique, la peur, la souffrance, toutes ces émotions encombraient son esprit dorénavant.

« Tu peux l’apaiser si t’apaise toi même, fusionne avec l’océan, comprend ce qu’il veut te dire. »


Elle décida de croire, croire en cet homme. Elle lâcha prise, dégagea d’un coup toutes ces émotions qui emplissaient son âme. Elle pris une énorme respiration, gorgeant ses poumons d’une eau glaciale. Et la elle comprit. La puissance ! Voilà ce qu’était la nature, l’espoir aussi. Ce mélange était subtile et agréable, si plaisant, si apaisant, voilà ce qu’on appelait la paix.

« Je crois que j’ai saisi... c’est incroyable »
.

Sa tête venait d’émerger hors de l’eau et elle fixait Salomon dans les yeux.

Publié le 10/10/2017 à 22h58

Chakra bleu

En savoir plus
Salomon l'observait s'enfoncer dans les profondeur de l'océan, il hésita à aller la chercher. Mais elle devait apprendre par elle même. Il attendrait le dernier moment. Mais ce ne fut pas la peine, la jeune femme fit surface, et on pouvait dire que son regard avait changé. Debout sur son rocher, Salomon la regardait avec fierté. Un petit sourire se dessina lorsque la jeune femme dit avoir saisit.

« Viens avec moi sur la plage. »


Salomon se retourna et marcha doucement jusqu'à la plage. Elle avait saisit une partie de la nature, mais n'en avait pas encore capté l'essence, et cela n'aurait surement pas lieu aujourd'hui, il fallait des années de pratique pour réussir cela. Mais le pasteur faisait confiance à son élève, elle y arriverait avec le temps. Une fois sur la plage, il ne lui laissa pas le temps de retourner vers ses affaires qu'il était déjà vers elle.

« Tu as compris des choses, mais tu n'es pas encore vers la vérité. Maintenant, tu vas devoir épuiser ton corps. Va t'habiller, nous allons nous battre. Si tu veux pouvoir défendre la nature, tu dois pouvoir te défendre toi même. »

Publié le 10/10/2017 à 23h06

Chakra bleu

En savoir plus
« Bien alors nous allons nous battre hein ? Pourquoi est-ce que l’on en revient toujours à ça ? Quoi qu’il se passe, il y a en permanence une affaire de gros muscles. Comment se battre peut-il m’aider, là, maintenant. Épuiser mon corps, d’accord allons courir, non ? »


Sana marmonnait dans son coin alors qu’elle était en train de s’habiller. Elle enfila a nouveau son pantalon en coton et son t-shirt de lin. Le blanc lui allait plutôt bien. Elle en profita pour fixer la ceinture de son Kimono a sa taille, celle qui contenait les poches ou se trouvait son matérielle. Se battre était vraiment la dernière chose dont elle avait envie. Non pas que cela l’effraie, qu’elle soit plus nul qu’un autre ou qu’elle ai une quelconque maladresse, mais voilà, se battre, c’est mal. Oh bien sur elle avait saisi la chose, ce n’était qu’un entraînement et elle ne devait pas le prendre de la sorte, mais tout de même, pourquoi ce battre ?

« Maître.. Ainsi nous allons combattre.. »


Elle ferma les yeux face à son maître, rassembla ses forces, essayant d’écouter la Nature qui les entourait. Elle lui prêterait sa force, elle ne l’avait jamais trahi pour l’instant, le but était de trouver la communion parfaite. Elle fit un mouvement circulaire de la jambe, s’abaissant un petit peu sur ses appuis pour plus de stabilité. Elle attrapa un kunai dans la poche de sa ceinture, le mis en garde face à elle et ouvrit les yeux avant de dire :

« Alors allons y ! »

Publié le 11/10/2017 à 09h41

Chakra bleu

En savoir plus
Salomon regarda la réaction de son élève, elle n'avait pas l'air de saisir ce qu'était ce battre. La nature entière était en combat de manière contente. Les animaux chasse pour survivre, l'arbre pousse la terre pour prendre racine. L'eau use les rochers sur lesquels elle s'abat. Elle devait comprendre que combattre ne signifié par forcément mal et violence. Salomon ce devait de remettre les idée de Sana au clair.

« Avant de commencer, je voudrais t'expliquer. Combattre n'est pas quelque chose de mauvais. L'enfant ne se bat t'il pas pour sortir du ventre de sa mère ? La mère ne combat elle pas également pour l'aider à sortir. Tout dans la nature n'est que combat. »


La jeune femme avait sortie un kunaï. Une arme bien vulgaire pour une femme qui respectait la nature. Cette arme devait être forgé, et pour cela, il fallait frapper le fer, faire bruler le fer. Des choses que la nature ne fait pas d'elle même. Enfin bref, elle n'était qu'au début de sa formation.

« En garde ! »


Salomon fonça sur Sana suite à ces mots, il n'était pas un maitre du taijutsu, et elle serait sans doute plus rapide et plus agile que lui en vue de sa corpulence. Seulement, lui était plus fort physiquement. Il tenta tout de suite de mettre un violent coup de paume au niveau de l'estomac de son élève.

Publié le 11/10/2017 à 12h08

Chakra bleu

En savoir plus
« C’est vrai, la nature est en perpétuel combat maître, mais il y a je pense une différence énorme entre le combat qui est juste et celui qui nourri la rage et la haine. Combat est juste lorsque qu’il n’entraîne pas de revanche, si le cercle de la haine est abreuvé, jamais il ne s’arrête. »


Sana avait des idées bien arrêté sur le sujet. Lorsque qu’ils avait détruit les hommes poisson, ils avaient nourri leur haine et dorénavant ils ne connaîtrait de répit qu’une fois les Kirishitan vaincu. La seule porte de sortie était alors de détruire toute trace de cette race pour anéantir le cercle. Voilà ce qu’est la violence, un engrenage qui ne fini jamais. Le combat contre sois même est le seul vraiment justifiable, c’est celui là qu’il faut mener.

Sans perdre plus de temps, Salomon passa à l’action, il fonça sur elle pour essayer de lui assener un coup de paume au niveau de l’estomac. Puissant ! Cet homme était évidement plus fort qu’elle, rien que le fait qu’il soit homme suffisait à validé cet hypothèse. Il fallait agir vite et évité de se faire frapper de plein fouet si tôt dans un combat. Rapidement Sana ouvrir la bouche et de la sorti un long bloc de bois qui voulait frapper le bras du guide pour le clouer au sol. L’action eu aussi pour but de propulser Sana loin en arrière. Encore en l’air, elle fit jaillir de son bras droit une nouvelle branche, qui se dirigeait a vive allure sur son Sensei. La force du bois, le tranchant du fer.

Publié le 11/10/2017 à 12h36

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Comme il s'y attendait, Sana ne compris pas tout de suite les paroles qu'il venait de dire. Mais ce n'était pas grave, ils verraient ça à tête reposé. Pour le moment c'était l'heure du combat. Salomon allait à l'attaque en premier, aillant comme but de venir mettre rapidement K.O la jeune femme. Mais elle se défendait bien malgré son pacifisme. Le premier jet de bois fut esquivé de justesse part Salomon, mais Sana réussit tout de même à se propulser au loin. Le guide n'eu pas le temps de se remettre de la première attaque qu'une deuxième arriva déjà. Il se propulsa rapidement sur la droite, mais le Kunaï vint lui entailler superficiellement l'épaule. Rien qui ne pourrait l'empêcher de bouger le bras. Mais suffisamment pour que son sang commence à couler.

L'homme ne pris aucun repos et fonça directement sur son élève le temps que son bras de bois ne redevienne normal. Effectuant quelque mundras, il fonça pour mettre un coups de poing dans le corps de la jeune femme. Des éclairs apparurent autour de l'élu. Même si la jeune femme venait à esquiver, elle allait être secoué par les éclair juste en restant proche de l'homme.

Publié le 11/10/2017 à 12h52

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
« * Raiton ! La Nature lui a donc offert la maîtrise de la foudre * »


Salomon avait réussi a esquivé ses attaques, il était d’une réactivité assez impressionnante. Ce duel s’annonçait ardu, pour sur. A peine Sana était retombé au sol, libérer de son bois, que déjà le guide fondait sur elle pour la frapper de nouveau. Arf, cette fois si, il allait être compliqué d’évité ce coup, la jeune guerrière n’avait pas eu le temps de s’y préparer et la frappe était vive. Lorsque le coup vint à elle, elle ne pu que se décalé de quelque centimètre pour laisser passer le coup juste a droite de son aine. Mais la foudre avait fait son travail. Sana pris une décharge électrique qui la propulsa deux mètres plus loin, elle eu vraiment du mal à se réceptionner, son corps encore engourdi.

Cette sensation était de loin l’une des plus désagréable qu’elle avait connu, bien que la foudre n’était pas surpuissante elle le fut assez pour qu’elle sente son pied d’appui tressaillir. Elle exécuta quelque murdra. Gardant un main prête et saisissant un kunaï de l’autre. Il était trop tard pour agir maintenant.

Publié le 11/10/2017 à 13h12

Chakra bleu

En savoir plus
Salomon n'avait pas touché la cible encore une fois. Mais la foudre qui l'entourait avait fait son oeuvre, et Sana fut propulsé. De retour les pieds sur la terre ferme, Salomon fit disparaitre la foudre autour de son corps. Il y avait une branche assez longue et qui semblait plutôt solide sur le sol. Il la saisit et avant ça en courant sur son élève. Il vint rapidement et assena un violent coup derrière la nuque de la jeune femme pour la mettre KO. Il voulait mettre fin au combat avant quelqu'un ne soit blesser. Le but était de lui faire perdre conscience. Le coup était violent, mais pas suffisamment pour casser quelque chose ou la tuer. Salomon savait parfaitement comment frapper avec un bâton, et était capable de maitriser sa force.

hrpg : fait rapidement sur téléphone

Publié le 11/10/2017 à 13h19

Afficher les techniques utilisées

Activité du forum

Statistique
- 820 sujets RP dont 5 en 24h
- 325 sujets HRP dont 0 en 24h

- 11240 messages RP dont 7 en 24h
- 2561 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :