La demeure de Uzumaki Gokoro

Année 7
Chakra bleu

« Ne vous inquiétez pas pour l'erreur d'hier soir. J'étais bien plus mauvais à votre âge, il faut faire des erreurs afin d'apprendre.
Inutile de vous en vouloir. »


Le début d'après-midi était relativement clément. Il faisait plutôt beau et Shimazu avait récupéré depuis la veille. Il souhaitait avoir un minimum de force avant de débarquer chez Gokoro, il ne l'avait pas vu depuis longtemps et ses contacts avec Konoha n'était jamais très bons. Surtout depuis que Gekido l'avait considéré comme un déserteur. S'extirpant les dernières branches obstruant sa vue, le ninja découvrit la maison de l'homme. C'était donc ici, l'havre de Paix.



« Restez sur vos gardes, je n'ai pas vu notre ami depuis des années et je ne sais pas réellement ce qu'il pense de Konoha. Ainsi, je ne peux que vous conseiller de vous ... »


Des chevaux étaient en train de s'échapper ? Un homme semblait courir derrière, il ressemblait vaguement à une version plus jeune du gérant des lieux. Sûrement le fils de la légende.

« Aidez-le à rattraper ses montures, je vais rejoindre Gokoro pour l'instant. »


Les bêtes semblaient prendre des directions opposées, cela n'allait pas aider les deux Genin. Durant ce temps, Shimazu avait bien mieux à faire dans ce lieu à plus de sept kilomètres de Tekunoroji. Il prit ainsi la direction de l'entrée.

HRP : N'hésitez pas à créer votre propre topic dans le lieu ! ;)
On parle un peu avec Gokoro avant ! :)

Publié le 31/10/2017 à 13h37

Chakra bleu

Cela faisait quelques temps déjà que Gokoro avait quitté Konoha, laissant derrière lui son village et une partie de sa famille, en Taram, sa petite. Les décisions prisent au sein du village ainsi que de son clan l'on profondément déçu et il avait préféré partir que de rester et causer problème. Le jeune Gekido avait été choisit pour diriger clan et ça, ça lui était passer vraiment de travers dans le gorgoton. À vraie dire, ça ne lui ait jamais passé, lui qui se voit comme un grand leader, de par sa force, son courage ainsi que sa compréhension. Depuis sa tendre enfance, il convoitait ce titre prestigieux. Il croyait avoir toute les chances avec lui pour l'obtention de ce poste important, mais il fut finalement préféré à un jeune loup prometteur. Gokoro ne pouvait pas lui en vouloir, le jeune était doué, avide de connaissance, impliqué et plutôt belle gueule. Non pas jaloux mais plutôt grandement déçu, Gokoro avait décider de vivre une vie plus paisible, en campagne. Son avis était toujours discuté lors des réunions et depuis l'ascension de Gekido, plus personne n'avait de yeux que pour lui. Quitte à rester dans un village qui ne veux pas de lui, Gokoro s'en était allez. Mais pas un jours passait sans que l'homme ne pense à son clan et sa patrie. Pour un homme fier et loyal comme Gokoro, il était presque mortel d'être aussi loin des siens, mais il en ressentait le besoin. Il possédait maintenant une terre à lui, une ferme et quelques bétails. Parlant de ces mêmes bétails, il vit deux de ses cheveux s'enfuir plus loin sur sa propriété, son fils tentant tant bien que mal de les rattrapés. Son jeune était encore assez inexpérimenté et gaffeur. Gokoro lui avait demandé de changer leurs fers, mais il a dû mal refermer l'enclos, encore une fois. Il sorti donc de chez lui pour crier un coup à son garçon de se dépêcher un peu.

« Allez! Un peu d'effort petit! »


Cria t-il puissamment avec sa voix très grave et en riant de bon coeur, de quoi faire sursauter ceux qui ne lui sont pas habitués. C'est ensuite qu'il se rendit compte qu'il y avait des intrus sur sa propriété. Le colosse bondit donc de son porche jusqu'aux visiteurs, deux jeunes garçon avec un jeune adulte à la longue crinière rouge. Rendu plus près, c'est là que Goroko reconnu Shimazu, un jeune membre de son clan qu'il a vu grandir au fil des années, un bon garçon. La nostalgie reprit donc le dessus, Gokoro était content de voir un visage familier.

« Yo, Shimazu-kun! Qu'est-ce qui t'amène chez moi ? »


Dit-il en souriant à pleine dent et en lui donnant une tape amicale dans le dos. Avec la morphologie du colosse, cette petite claque amicale se transforma rapidement en coup violent, faisant presque tomber le frêle Shimazu. Le bruyant homme attendait impatiemment la réponse du jeune Uzumaki, se demandant bien ce qui pouvait l'amener, accompagné de deux jeunes.

Publié le 02/11/2017 à 13h28

Chakra bleu

Les années ne semblaient pas affecter Gokoro, il était identique à l'époque où Shimazu n'était qu'un bambin. D'ailleurs, l'homme possédait une très bonne mémoire, il semblait se souvenir de la figure du ninja. Dans un sens, il se doutait sûrement de l'arrivée de l'homme suite à la dernière lettre expédiée. Vibrant suite à la claque dans le dos du frêle ninja, Gokoro semblait exprimer sa joie de retrouver un camarade. Les deux Genin pourchassaient les chevaux, ils n'allaient sûrement pas tarder à revenir. Le Uzumaki ne possédait pas la visibilité pour les repérer, mais il était totalement inutile de s’inquiéter de cela. La zone n'était pas dangereuse.

« Gokoro-san, ça fait vraiment longtemps !
Je suis heureux de pouvoir te revoir après les derniers événements. Lors du dernier communiqué, je t'ai parlé de Kazami. Elle est toujours introuvable et elle accompagne sûrement Gekido dans sa haine. »


Shimazu n'aimait pas spécialement en parler, il ressentait une certaine honte à avouer les pêchés de sa soeur, il aurait été bien plus simple qu'assume ses crimes afin de mieux passer à la suite. Ce monde semblait décidément se morfondre dans la cruauté et la haine. Observant son aîné dan les lieux, le Uzumaki reprit :

« Je n'ai pas pas donné une raison à ma venue, c'était simplement car je ne devais pas prendre le risque que cette histoire s'ébruite sans l'officialisation du Hokage. Il craignait que je sois suspecté de ramener des alliés pour un second massacre. Tu n'imagines pas comme les clans se regardent avec peur au sein du village.
Comme je viens de te le dire, Shinji-san accepte ma requête. Je souhaite te transmettre mon titre de chef du clan Uzumaki. Tu le mérites plus que moi et tu seras plus écouté par les jeunes que je le suis. Cependant, cela exige que tu reviennes définitivement à Konoha d'ici la semaine prochaine. C'est important, le Hokage souhaite sûrement converser avec toi, il ne te connaît que par mes récits. C'est notre chance de redorer le blason du clan.
Tu dois m'aider à vaincre le mal dans les yeux des membres de notre famille. J'ai besoin de toi. »


Il connaissait déjà une grosse partie de l'histoire, Shimazu aimait correspondre avec cet homme depuis déjà plus de trois ans. Dans un premier temps, il l'avait fait secrètement, craignant la colère de Gekido.

« Je suis désolé de venir avec un si lourd fardeau.
J'aime beaucoup ce que tu as fait ici. C'est magnifique.
Si les villes civiles estiment ton travail, c'est simplement car tu travailles comme eux, sans Chakra. »

Publié le 02/11/2017 à 19h19

Chakra bleu

Ainsi donc, la situation à Konoha était maintenant donc devenu insoutenable, comme le craignait Gokoro. Gekido, ce petit profiteur avait donc abusé de tout le monde, des siens ainsi que de son village, pour sa puissance personnelle. Le grand Uzumaki commençait à bouillir de l'intérieur, il sentait son sang se réchauffer, son corps devenait comme engourdit, son coeur battait tel un tambour sur un champ de bataille. La colère pouvait se lire dans son regard, mais il ne devait allez plus loin, démontrer un manque de sang-froid pourrait remettre en doute le choix du jeune Shimazu de lui laisser sa place de chef. Parlant du petit, il était un choix super pour les siens, car de son souvenir, il se rappel d'un homme priorisant les autres à lui-même et parfois, même un peu trop. Le puissant colosse prit donc la parole, de sa voix grave et réconfortante.

« Pour toi petit, ça et ça, vont ensemble. »


Dit-il en déposant l'un de ses gros index tout d'abord sur le torse du jeune ninja, au niveau du coeur puis ensuite il prit sa main et la pointa aussi.

« Tu as le coeur sur la main. »


Puis il marqua la fin de sa phrase avec un long silence, son regard projetté dans celui du jeune chef, accentuant ainsi la sincéritée de ses dires. Goroko s'était toujours voulu comme une figure paternel au sein des Uzumaki et il était plus que temps que Papa revienne pour gronder les petits qui désobéisses au règlement. Mais avant d'accepter, il devait parler à ce nouvel Hokage, le puissant Sannin avait besoin de certitude avant de se lancer.

« Si tu sens que le poids de ce fardeau est trop lourd à porter sur tes épaules et que tu as besoin de souffler, appuies-toi contre moi. »


L'image se voulait forte de sens, lorsque l'on regarde la carrure de cet homme, il était vraiment quelqu'un sur qui l'on pouvait compter. En ce qui attrait la ferme, Goroko avait déjà parler à son fils d'un éventuel retour à Konoha pour lui et le jeune était motivé à reprendre le flambeau.

« Bien.. La nuit va bientôt tombé et votre voyage a dû être épprouvant. Je vais donc vous offrirs refuges ce soir pour que vous reprenniez des forces, nous partirons demain à l'aube. Une fois à Konoha, je m'entretiendrai avec ce Kitto Shinji que tu m'as parlé lors de nos correspondences. »


Goroko rentra ensuite chez lui pour préparer ses trucs avant un long voyage. Il allait aussi préparer dequoi manger pour ses invités qui devaient être affamé. Ne restait plus que Shimazu revienne avec ses deux disciples, Gokoro ferait sûr de les connaîtres un peu plus ce soir lors du repas.

HRP : [HRP: Tu peux indiquer que tu vas chercher Imawara et Tetsunosuke et ensuite ils pourront rejoindre ce poste, on fera un petit time skip jusqu'au repas, histoire de discuter un peu de la situation à Konoha et de tous se connaître un peu mieux!]

Publié le 02/11/2017 à 21h30

Chakra bleu

« Gokoro-san, tu n'estimes sûrement pas les problèmes au village. Ce rôle, je peux le porter, mais je ne le porte que pour mieux être surveillé. Je suis le frère de Uzumaki Kazami et je suis désigné comme un futur traite. Le matin, j'ai parfois l'impression d'être observé en allant boire un thé dans le bar du centre. Je ne peux pas continuer
à agir parfaitement avec tant de pression. Je te soutiendrai, mais j'ai besoin de me concentrer sur ma vie familiale. »

« Ah ! J'ai oublié de te dire ! Je suis papa !
C'est assez récent ! Haha »


        Gokoro était un homme bon, il semblait correspondre avec une certaine assurance permettant à Shimazu de se reposer sur cette personne si forte physiquement. Cela allait-il suffire ? Il était l'homme de la situation, mais le niveau de Gekido était extrêmement haut. Il était indéniable que l'ancien Hokage pouvait réaliser un massacre et c'est pourquoi le frère de Kazami se promettait de l'arrêter et de récupérer sa sœur. Au fond d'elle, elle était au courant du danger de son amant, elle préférait se voiler la face, mais elle agissait comme une femme battue, protégeant l'entourage du monstre qui semblait être nappé d'une profonde haine.

« Je dois protéger cet enfant. Les Chikara sont dorénavant des dangers à Konoha, certains semblent douter de la place des Uzumaki. Je suppose que le massacre raté n'y est pas pour rien. Nous devons nous préparer au pire, mais nous devons garder ce village. Tout y est si simple... »


        L'homme ne gardait pas une haine profonde envers les Chikara, mais il ressentait comme une crainte, comme une tension palpable pouvant tout détruire à tout moment. La haine, elle se transmettait comme une saleté de maladie et il était urgent de faire quelque chose avant que l’abcès ne reprenne le dessus.

« Je vais chercher les mioches !
On se rejoint chez toi ! »


HRP : Considérant inutile que d'intervenir dans le RP de Tetsunosuke et Imawara, ils peuvent potentiellement avancer dans le combat tout en postant dans le repas ? Je te laisse le soin de créer un nouveau topic ou de continuer ici (ce qui, en soit, n'est pas gênant)

Publié le 03/11/2017 à 00h31

Chakra bleu

Une heure après l'arrivée de Shimazu et son équipe chez Gokoro.

Shimazu avait relaté des faits forts intéressants lors de leur entretien un peu plus tôt, Gokoro allait devoir remettre les pandules à l'heure avec le jeune Uzumaki sur quelques points, mais ils étaient un peu trop indiscrèt pour être discuté ouvertement à la table lors du repas. Gokoro avait préparé un ragout contenant des légumes frais ainsi que des cubes de cerf qu'il avait chassé un peu plus tôt dans la journée. Tout le monde était à table, tout le monde sauf son fils, qui était resté dans sa chambre, prétextant qu'il ne se sentait pas très bien. Gokoro savait pertinemment que c'était son départ qui le rendait ainsi, mais le jeune homme avait besoin de prendre un peu sur lui et d'agir en homme. Gokoro arrivait donc à la table avec de grands bols bien remplient de ce délicieux ragout, sa spécialitée, un nuage émagnait des bols chauds et une odeur réconfortante remplissait la pièce.

« Bon appétit! »


S'exclama t-il de sa forte voix comme à son habitude. Gokoro était un bon vivant et il aimait bien prendre un peu d'alcool après une grosse journée de travail. Il offrit donc une bière à Shimazu et prit une gorgée de la sienne avant de s'intéresser aux deux jeunes.

« Alors les jeunes, vous n'avez pas eu trop de difficulté à rattraper mes chevaux? Au fait, pendant que j'y suis, Shimazu vous en as surement déjà parlé, mais je suis Gokoro, Uzumaki Gokoro, et vous? »


Dans la frénésie du moment, tout le monde n'avait pas eut le temps de se présenter officiellement. Goroko prit une autre gorgée de sa bière bien froide avant de s'attaquer à son repas.

HRP : [ HRP : Ils peuvent poster dans l'autre topic et ici à la fois sans problème! À vous, Imawara ou Tetsunosuke :-) ]

Publié le 03/11/2017 à 01h25

Chakra bleu

Les trois ninja étaient désormais ensemble à la table de gokoro et Ikuto était dans ça chambre à ce morfondre , il ' était pas le seul en effet , après l entraînement de cette après midi , imawara était au plus bas mais ne le montrais pas spécialement .
« Je m appelle imawara Uzumaki enchanté gokoro . »

La soupe qui faisait face au rouquin semblait délicieuse mais néanmoins imawara n avait pas faim , malgres tout il ce força mais attendit que les autres ai commencer à manger pour s y mettre aussi , ceci lui rappeller un peu son passé .

Publié le 03/11/2017 à 01h39

Chakra bleu

Tetsunosuke était installé sur une chaise plutôt confortable de chez l'homme roux et barbus répondant au nom de Uzumaki Gokoro ,cet individu peut commun est particulièrement spécial sembler en réalité être quelqu'un de bien .

Observant fixement de manière assez intriguée le futur dirigeant du clan Uzumaki en train de boire ça bière le jeune Chikara semblé totalement perdus dans ces pensée à vrai dire il était comme absent , il faut croire qu'il repensée sans aucun doute à l'entrainement fait précédemment avec son coéquipiers, en effet il paraissait rongée par les remords ..

Après quelques minutes de silence abyssale sans prononcé le moindre mot ou même manifesté la moindre expression faciale ,Tetsunosuke s'apprêta à répondre à Gokoro cependant ces deux pupilles ne pouvait s'empêcher de lancée quelques regard à son binôme qui d'après sont apparence actuel sembler en souffrance émotionnel,ce simple réflexe oculaire le déconcentrés totalement ainsi il était dans l'incapacité totale de répondre à Gokoro sur le moment..

Mais finalement il réussis à reprendre ses esprits , posant à nouveau sont regard incroyablement pur et remplie d'une débordante naïveté sur Gokoro Uzumaki.

« Hmm.. Eh bien pour les bête c'était plutôt facile bien qu'elles avait l'air très énergétique ahah , je me nomme Tetsunosuke Chikara ravis de faire vôtre connaissance . »


Suite à ces mots Tetsunosuke qui avait ces iris étonnamment brillante et pulpeuse, ne semblait pas tellement à son aise en effet, cependant ces derniers temps cet sensation c'était vu beaucoup trop répétée tellement qu'a la longue le jeune et énigmatiques blondinet n'y prêtait quasiment plus attention pensant qu'avec le temps il se débarrassera totalement de cet gêne.

La seul chose qui le préoccupait ces derniers temps était surtout l'État moral actuel de son partenaire shinobi Imawara ,il se sentais d'aileur liée d'une grande amitié envers lui bien que jamais il n'exposerait réellement ses émotions à l'égard de son coéquipier après tout Tetsunosuke avait beau être un individu généreux au grand coeur et serviable il n'en demeurée pas moin qu'il ressentais de la gêne à la moindre manifestation de tout lien amicaux .

Publié le 03/11/2017 à 02h06

Chakra bleu

Continuant de dévorer son ragout, Gokoro tendait tout de même l'oreille, il était intrigué par les deux individus choisis pour accompagner Shimazu dans cette quête. Ses idées furent confirmées lorsque les deux jeunes se présentèrent. Celui à la chevelure rouquine était bel et bien un Uzumaki comme lui et le blondinet, un Chikara. Gokoro avait l'air très occupé à se goinffrer, mais en réalité, il analysait les deux garçons. Lorsqu'il se leva pour allez chercher un deuxième bol, l'homme jetta un coup d'oeil aux deux compagnons, l'Uzumaki semblait vivre le cafard tandis que son partenaire ce préoccupait visiblement bien de lui. Shimazu avait donc fait un bon travail avec ces deux-là, deux jeunes issus de clan différent sans affinité particulière, qui veillaient l'un sur l'autre. Ça augurait bien pour les générations futures, maintenant il fallait trouver un moyen d'éteindre le feu allumé par l'acte de Gekido, et Gokoro avait sa petite idée en tête.

« Eh bien, eh bien.. un Chikara et un Uzumaki, intéressant. Qui sont tes parents Iwamara? Peut-être que je les connais. »


Gokoro n'était pas au courant de la disparition des parents de l'Uzumaki, sans quoi il ne lui en aurait pas parlé. Il adressa ensuite la parole à Shimazu.

« Shimazu-kun.. Peux-tu m'expliquer à quelle point la situation est grave à Konoha? »


Gokoro voulait l'heure juste, afin de se préparer mentalement à ce qu'il devrait faire face à son retour, en plus du jugement des gens qui le considérait peut-être comme un traitre. L'homme musclé s'assit aux côtés de ses invités avec un nouveau et .. oh! Une bière en plus.

Publié le 03/11/2017 à 04h03

Chakra bleu

« Gokoro... Yusuke et Akane ...
Enfin... Ils sont.. introuvables ... »


Shimazu repensait à sa promesse, le jeune devait sûrement souffrir dû à cette mission, il espérait sûrement retrouver ses parents au premier voyage. Malheureusement pour lui, le Uzumaki n'imaginait que faiblement la survie des deux individus en terrain hostile pendant une période si importante.. Il valait mieux changer de sujet pour éviter que Imawara se focalise sur cette histoire. Après avoir avalé un morceau de patate douce, le ninja reprit :

« Depuis le départ de Gekido et Kazami, l'ambiance est spéciale. Certains semblent s'atteler à se venger des fuyards alors que d'autres doutent de la coalition qui règne sur le village. La prêtresse n'est plus à Konoha, le clan Kitto semble, majoritairement, avoir le même avis. C'est un réel travail de restructuration, nous ne possédons plus le temps d'antan pour créer la paix. Nous devons rapidement trouver la solution. Ajoutons à cette histoire un climat de peur, tu le sais sûrement, Kumo en a terminé avec Kiri. »


Il était sûrement temps d'en parler.

« D'après plusieurs Konoha, des Kirijins seraient passés par ici pour se réfugier après la guerre. Est-ce vrai ? Je ne te le reproche pas, Gokoro-san. Malgré tout,
je suis chargé de me documenter sur la mort de Chikara Yasuo et j'aimerais ainsi interroger des membres de ce village. »


La force de renseignement de Konoha était forte dans le secteur depuis la guerre. Effectivement, le village craignait que des Kirijins se vengeant sur le village de la feuille, mais cette idée était finalement totalement saugrenue

« Je ne suis pas optimiste sur le futur de Konoha, nous nécessitons des hommes de ton importance pour changer les choses. Nous devons rallier définitivement le clan Chikara à la cause et nous devons impérativement retrouver une force suffisamment grande pour renouveler Konoha. Deux clans sont réellement présents dans le village... Les Kitto n'étaient pas nombreux dans l'armée, mais ils apportaient un soutien... »

Publié le 03/11/2017 à 09h42

Chakra bleu

Suite aux déclarations de Shimazu à propos des parents de Iwamara, Goroko s'étouffa quelques peu avec sa nourriture, réalisant la bourde qu'il venait de commettre. Il se racla la gorge et se leva de son siège, étirant son long bras jusqu'à Iwamara, déposant sa main sur son épaule.

« Nous les retrouverons, petit. »


Éternel prophète d'espoir, Gokoro espérait que sa déclaration redonnerait un peu de tonus au gamin, il ferait de cette mission un cas personnel et joindra le petit dans sa quête de retrouver ses parents. Malheureusement, Gokoro ne connait que trop bien le sentiment de grandir sans parent, ce qui a forgé l'homme qu'il est aujourd'hui, puissant et dévoué. Par la suite, Shimazu se mit à converser sur des sujets qui ne plaisait pas réellement à Gokoro, il s'agissait là de sujet bien trop important pour être discuté devant des bleus. Il le fit donc comprendre au jeune chef de clan en lui lançant un regard soutenu, fronçant les sourcils, il espérait que le jeune Shimazu comprendrait qu'ils devraient discuter de cela à nouveau, en privé. Gokoro laissa planer quemques secondes de silence puis dévia sur un autre sujet, un sujet que les deux gamins pouvaient écouter.

« Je sais que tu m'en as déjà parlé lors de nos échanges de courriers, Shimazu, mais peux-tu men dire plus sur ce jeune Kitto, le nouveau Hokage. Comment est-il et quel message proclame t-il au peuple ? Plus important encore, quels impressions te donne t-il? »


Gokoro avait beaucoup parlé, sa bouche était asseché, il prit donc une autre grande gorgée de sa délicieuse bière en écoutant les réponses de Shimazu. Il était curieux de savoir ce que la prochaine génération pensait de tout ça, plus en particulier un jeune Chikara, comment avait-il vécu ce drame?

« Et toi, Tetsunosuke, que pense-tu de toute cette histoire? Quel sont tes sentiments personnels, ressens-tu de la haine, un désir de vengence quelconque? Si oui, envers Gekido ou bien les Uzumaki en géneral peut-être? »


Biensûr, il n'aurait pas été très intelligent de la part du gamin d'évoquer la dernière option de Gokoro, puisqu'il était entouré de trois Uzumaki, mais sait-on jamais, la vie est pleine de surprise.

Publié le 03/11/2017 à 10h18

Chakra bleu

Imawara était toujours assis sur son tabouret en bois avec un silence de mort , il semblait ' éprouver plus aucune émotion , néanmoins lorsqu gokoro voulut parler des parents d'imawara , Shimazu avait répondu à la place du rouquin et sans expliquer ce que il en était , mais le rouquin au cheveux flamboyant mit un terme à son silence et prononça ces paroles :
« En effet yusuke et akane ,
c'est bien les noms de mes parents et sa m étonnerait que tu les connaissez , ils ont disparut lors d une mission urgente à suna alors que j avais encore 8 ans... »

Shimazu et gokoro continuaient de parler des clans à Konoha , tout ceci ennuyait profondément imawara mais après tout la mission était de cet intérêt donc il ne pu rien dire . Il faut dire que le rouquin n était pas très bavard en temps normal en encore moins après ce qui c est passé .

Publié le 03/11/2017 à 10h32