Rencontre imprévue
[an 7]

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12566
Avant même que le géant ne puisse répondre, Seijuro alla murmurer aux oreilles de ses équipiers. Ils étaient probablement inquiets et tentait de trouver une stratégie contre elle. Cela fit soupirer la jeune femme. Puis il lui parla enfin à elle, mais elle n'écoutait qu'à moitié. C'était le baratin habituel de tout les konoha-jins qu'elle croisait depuis son départ de Konoha. Son regard était fixé sur le géant, attendant toujours l'orbe. Puis soudain, elle entendit deux noms. Deux noms qui touchèrent directement son coeur. Shimazu et Kimino. Ses yeux changèrent immédiatement de cible pour regarder enfin Seijuro. Milles questions lui virent, mais surtout : allaient-ils bien ? Cependant, aucune ne sortit de sa bouche. Seul son regard la trahissait.
Ainsi Konoha souhaitait son retour au village. Mais à quel prix ? Après un instant de silence, elle répondit, d'une voix étouffée :

« Tu crois que je ne veux pas rentrer au village ? Konoha c'est toute ma vie, je me suis battue pour lui et je continuerai à me battre... Mais il y a des dangers dans ce monde qui menacent Konoha que tu ne peux même pas imaginer ... »


Elle serra les dents. L'envie de rentrer avec eux était si forte que la réprimer demandait un effort mental fatiguant. Le village de Konoha ... il était devant elle, avec ses arbres verts et maisons colorées ... Le visage souriant de Shimazu était là en lui tendant la main ... Heureusement, le géant la sortit de ses pensées par ses remarques stupides. L'ex junin n'avait qu'une envie c'était d'enfoncer son poing dans sa figure.

« Tu ferais mieux de me donner cette orbe avant qu'il n'arrive. Si non, j'ai bien peur que sa colère ne provoque ta mort. Et la mort de tes coéquipiers par la même occasion. »


Elle le regardait avec sévérité. Kazami savait qu'elle ne mentait pas. Et les Konoha-jins le savaient probablement aussi. Il jouait à un jeu dangereux. Au fond d'elle, la jeune femme espérait que le géant change d'avis .. elle ne pouvait plus voir encore d'autres victimes de cette chose.

Publié le 25/12/2017 à 14h55

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12600
HRP : Desoler j'ai un peu tarder a repondre :/


Les deserteur de konoha en avait donc bien apres un objet qui devait etre en la possesion du geant. Dumoin le pensait t'elle. Peut importe si l'orbe etait entre les mains de l'elfes ou du geant. Si les derserteur le souhaitait, en aucun cas les shinobi de Kononah ne devait les laisser s'en emparer. De toute facon, les neutraliser etait maintenant une priorité. Gekido ne semblait pas encore s'approcher suffisament pour inquieter le senseur etranger. On pouvait donc aisement supposer que la menace qu'il representait etait encore éloigné. La femme se retrouver seul contre 4 et, bien qu'elle soit un ninja expérimenté, sa capture ne devrait pas prendre bien longtemps si on agissait rapidement. Le seul problème etant la coordination.

« Tu à raison, mais il n'est pas la pour le moment. Si tu ne veux pas te rendre,
tu ne nous laisse pas le choix. »


L'homme effectua alors des mufras dans le but de plonger la femme dans une illusion. Le but etant de renforcer un sentiment d'abandon, essayant de la destabiliser pout qu'elle se rende sans violence.

« Honnetement, je pense plutôt qu'il ne viendra pas. Tu veux juste nous intimider... Dernière chance Kazami. Rend toi maintenant. »


La violence n'était pas le fort du Kitto et il co tait sur sa technique pour pousser la femme a ce rendre sans violence. Mais si elle refusais, il n'hesiterai plus.

Publié le 29/12/2017 à 21h15

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12627
Aussi mauvais combattant que stratège, le Akimichi ne souhaitait pas réellement s'élancer dans un combat d’idéaux. Cette femme semblait certaine de vaincre et elle recherchait fermement l'orbe, tout ceci dépassait totalement le géant. Il était déboussolé et il s'inquiétait pour son ami transportant son lourd héritage. En se préparant à riposter, l'homme se mit à dire d'une voix ferme :

« L'objet dont tu parles ne peut te servir ! »

« N'imagines pas le récupérer. »

Ōkuninushi ne devait pas parler de l'homme du clan Mori, il était préférable d'être à 4 face à des ennemis potentiels que de ralentir Tsukasa dans sa quête.

« Nous ne vivons pas dans le même monde, tu n'as pas le droit d'intervenir dans les problèmes de mon clan ! »

Le géant ne supportait plus cette situation qui ne semblait cesser, cette mission était un échec, son échec. Il pouvait malgré tout encore aider à l'accomplissement de celle-ci.

Publié le 03/01/2018 à 22h27

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12644
Il était clair que, comme Kazami s'y attendait, le géant n'allait pas lui donner l'orbe. Il était probablement aussi têtu qu'elle et ses avertissements n'avaient servit à rien. Il la sous-estimait peut-être. Surement. Quand aux Konoha-jins ... Malgré leurs paroles de vipères, ils n'engageaient pas le combat....

« « Honnetement, je pense plutôt qu'il ne viendra pas. Tu veux juste nous intimider... Dernière chance Kazami. Rend toi maintenant. » »


Il ne viendra pas ? Ces paroles, qu'elle savaient fausses, semblaient tout à coup plausible. Elle se sentait seule. Pourquoi Gekido n'étaient t'il pas encore venu ? Pourquoi Konoha lui semblait si loin d'elle ? Et Shimazu ... Kimino ... si loin . .. Ils ne voulaient plus la voir, plus jamais entendre parler d'elle. Le genjutsu avait frappé son coeur en plein fouet avec un sentiment qu'elle ressentait depuis longtemps.
Kazami serra les dents. Ses yeux commençaient à s'humidifier et elle ferma donc les paupières. Une main sur son front, elle tentait de faire passer ce malaise.

« Sors ... DE MA TETE !!! »


En un instant, la rouquine se jetta sur Kotaro pour lui infliger un coup de poing remplit de haine. Comment osait-il jouer avec ses sentiments ? Etait-ce seulement humain d'infliger une telle peine ? Kazami était hors d'elle. C'était la goutte d'eau qui faisait déclencher le combat. A présent, rien ne l'arrêterai.
Kazami n'engagea pas le combat au corps à corps avec Kotaro. Après son coup de poing, elle pris un peu de recul en quelques bons et fit ses mudras.

« Il va venir ... il suffit ... de l'appeler ! Katon, Mammuru No Jutsu ! »


Un cercle de flamme entoura le petit groupe. Plus personne ne pouvait entrer ou sortir. Et les flammes étaient assez grande pour que Gekido les repère au loin. Bientôt, il sera à côté d'elle. Ce sentiment chassa les derniers effets du genjutsu de Kotaro.

Publié le 12/01/2018 à 15h37

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12653
Le genjutsu n'avait pas eu l'air d'avoir eu l'effet attendu. La rousse ayant décider d'attaquer au lieu de se rendre. L'initiative du Kitto n'était peut-être pas la bonne finalement mais il était trop tard pour revenir en arriéré. Plaçant ces avants bras pour parer le coup, le ninja recula également. hors de question de rester au contact de l'ennemi. Il n'était pas spécialement avantagée dans cette situation.

« Il va venir ... il suffit ... de l'appeler ! Katon, Mammuru No Jutsu ! »


La déserteuse et avait former des mudras, piégeant le groupe dans un cercle de flammes. Il ne pouvait donc pas s'échapper mais c'était valable dans l'autre sens. Sa seul échappatoire devait alors reposer sur l'arriver de son compagnon. La neutraliser rapidement devenait une obligation. Kotaro aurait préférer également une autre issu ne serait-ce que par sympathie pour les proche de la femmes mais il était trop tard. Elle avait choisit sa voix et devrait en payait le prix.

« Tu a fais ton choix Kazami... »


Seijuro était certainement d'accord avec lui. Composant de nouveau mudra, le jeune shinobi était décider à faciliter la tache des ces alliée au front. Faisant en sorte de croiser le regard de la Kunoichi, cette dernière verrait ainsi des liane jaillirent du sol pour l'entraver. Rien n'était réel mais cela ouvrirait forcement une ouverture à ces alliées.

HRP : Petit poste court comme Seijuro revient bientôt et que je suis dans l'action de Kazami, je me suis permis de poster avant lui. Si jamais sa dérange je supprime ^^


Publié le 14/01/2018 à 18h47

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12662
Comme à son habitude, le géant observait la scène avec une certaine hauteur. Son angle de vision était bien différent de celui des autres personnes du secteur. Il était bien évidemment au-dessus de la foule, contemplant la moindre opportunité. Sa grandeur n'était pas qu'un défaut, il suffisait s'y trouver l'intérêt. L'Akimichi s'en servait principalement pour la force et la robustesse, mais son père semblant en user bien plus intelligemment. Dans les légendes de son peuple, il était dit que son paternel était quasiment imbattable, capable de repérer des ennemis à longue distance, il possédait la capacité d'empêcher quiconque de l'atteindre. Ōkuninushi n'imaginait nullement l'égaler un jour, à son grand malheur.. Face aux actions très mouvementée de la rouquine, le géant ne possédait pas réellement un choix autre que d'agir. Saisissant un tronc d'arme de taille moyenne, il comptait bien se servir de sa force pour vaincre.

« Cet objet n'est pas à toi !
Tu es en train de te mettre dans un énorme merdier, femme ! »

Sans attendre, le géant balança le bois sur son interlocutrice, le tronc était suffisamment grand pour la blesser. Le Akimichi se fichait bien des Konohajins, il comptait vaincre quiconque se dressant face à lui. Il connaissait sa principale force et il n'allait pas offrir la chance à cette irresponsable de rejoindre son ami. Dorénavant, il était apte à tout pour enfin remplir sa tâche ; Protéger l'orbe d'or.

Publié le 15/01/2018 à 19h31

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12712
Le tourment de la femme semblait avoir attiser une colère emplie de tristesse. Peut-être était-ce là la carapace d'une sensibilité qu'elle cherchait à refouler, peut-être était-ce là le véritable visage de cette femme qui avaient fait face à de nombreuses tempêtes. La clé de voûte se trouvait sans nul doute derrière le masque de cire qui cherchait lui-même à disparaître par l'effritement. Elle s'était présentée tout bonnement devant eux, avec un visage simple et ne cherchant pas à dissimuler une possible forme de compassion, un certain manque. Ses gestes en dessinaient toute l'expression pleine de regrets et d'amertume, Kotaro venait de toucher une corde sensible de la jeune rouquine au travers de son genjutsu, assurément. Il était ainsi, un utilisateur de cet art de manipulation mentale. C'était une nouvelle véritablement bonne pour le combat, car c'était sans aucun doute cela, dont Seijuro avait le plus grand besoin pour affronter une kunoichi de cet acabit.

Mais, était-ce réellement les intentions de cette femme ? Elle effectua quelques mudras afin de déployer un cercle de feu, emprisonnant tous les protagonistes à l'intérieur. Mais le manque de vigueur de son coup de poing, ayant précédé ce jutsu, était trop suffisamment poignant pour être le juste témoin d'un refus de combattre. Elle, qui se voulait si forte d'extérieur, se retrouvait fragilisée, recroquevillée sur ses propres sentiments. Son visage, plein d'innocence, était désormais transparent d'une aigreur, d'une âme en perdition. Elle ne se sentait probablement pas rassurée, et pourtant elle venait de commettre là, une erreur. En enfermant ses agresseurs à l'intérieur de ce périmètre enflammé, elle s'était elle-même faite prisonnière...

Qu'espérait-elle ? De pouvoir tenir suffisamment de temps, pour que le redoutable Gekido n'arrive ? Mais que connaissait-elle ? Que savait-elle des capacités des uns et des autres ? Moji était un senseur, il déterminerait l'arrivée d'un chakra sur une distance suffisante pour permettre le repli, Kotaro était un adepte du genjutsu, difficile d'user de ses pleines capacités devant cela. Okuninushi, lui, était une force de la nature, et ses gestes en exprimèrent toute la grandeur. Il se saisit d'un tronc arbre à main nue pour s'en servir en tant qu'arme. La lourdeur de l'instrument ne l'empêcha en aucun cas de s'en servir en tant que projectile... Et Seijuro... Seijuro n'avait encore jamais témoigné de sa pleine puissance, il était ce spécialiste du taijutsu, mais, il rodait bien des mystères qui seraient suffisants pour mettre un terme à la course effrénée de la jeune femme. Qu'espérait-elle vraiment ?

Seijuro composa quelques mudras, ses yeux s'illuminèrent, puis ses mains finirent de composer la série de signes incantatoires. C'était à son tour d'intervenir, la femme aurait vraisemblablement du mal à tenir le rythme face à des enchaînements incessants. Il n'y aurait aucun mot, chaque shinobi devrait en deviner la logique. Seijuro comptait cependant laisser une opportunité pour Kazami, lui laisser une chance de mettre un terme à la folie de ce combat, inutile en quelques sens. Pourtant, Seijuro avait cette rage en lui vis-à-vis de ses actes passés, vis-à-vis des souffrances qu'elle avait pu infligé à tous les membres du village caché de la feuille. Il avait cette envie de sortir son sabre, et d'enfoncer la lame dans la poitrine de Kazami, transperçant un poumon, le coeur, incisant les artères. Il avait cette haine qui s'envenimait un peu plus à chaque pensée, il avait cette volonté d'assouvissement, un esprit vengeur. Et pourtant, il savait qu'en son devoir de shinobi, il se voudrait moins agressif, il se voudrait une fois encore, une ultime fois, conciliant.
Un explosion de chakra, survenue de derrière les deux principaux guerriers de front, souffla sur l'arène de combat. Les flammes provoquées par le jutsu de feu de Kazami s'affaissèrent quelques instants pour mieux se redresser et affirmer leur caractère intangible. Du chakra émanait désormais du corps du Kitto de Konoha, du chakra à outrance.

Il se souvint de la première rencontre avec cette femme... Dans l'arène de Konoha, elle tentait de déblayer le terrain. Elle avait fait preuve d'un mépris son nom, blasphémant l'honneur de Keisan, et atteignant celui de Seijuro. Les deux hommes s'étaient montrés peu courtois, mais l'indignité du comportement de la kunoichi avait marqué les esprits. Elle était bien plus puissante que les deux compères de Konoha, en cette époque, et elle ne s'était pas ménagée pour administrer une raclée à l'ancien ivrogne. Mais le temps s'était écoulé. Seijuro n'était plus le même homme.
Il s'élança comme un missile, droit devant, chargeant la jeune femme de front. Sa propulsion était rapide et semblait quasi inénarrable. Passant devant Okuninushi et Kotaro, Seijuro brisa la distance de sécurité que Kazami avait instauré, s'arrêtant à la distance d'un combat rapproché. Mais, il n'allait pas engager d'avantage le combat. Il avait prit la dernière initiative de conciliation. Affrontant le regard méfiant de la nukenin, il détacha quelques mots, chuchotant presque.

« Kazami, n'est-il pas temps que cette course effrénée cesse ? N'est-il pas temps d'apaiser les cœurs de tant de konohajins ? Vous ne résisterez pas éternellement, aussi puissants que vous puissiez être, Gekido et toi... Si ce n'est pas nous qui vous arrêtons, tant d'autres prendront le pas, et vous poursuivront... J'imagine qu'il serait plus simple que tu baisses les armes aujourd'hui... Gekido et toi devez assumer de vos actes... Pour vous, pour tous ceux qui ont péri... Pour Shimazu... Pour Kimino...
Si tu te rends, Gekido suivra... »


Il posa sa main droite sur l'épaule de Kazami. Un geste faussement amical, un geste sournois, uniquement réalisé dans le but d'éviter un combat inutile. Mais il en était un geste doux, un geste qui se voulait de faire revenir à la raison une femme qui semblait se perdre progressivement.
Les yeux du Kitto brillaient d'une lueur clanique puissante et radieuse, le bras gauche de Seijuro se voulait méfiant, gardant la possibilité d'une réaction agressive. Mais sa main droite posée délicatement souhaitait la description du contraire.

HRP : 1 action cachée et dissimulée, qui ne sera dévoilée que dépendamment du contexte :) --> EDIT : L'action cachée est l'utilisation du Yin no Jutsu, préparé au moment où Seijuro activa ses pupilles (ayant pris soin de décrire le fait que les mudras se soient terminés après l'apparition des pupilles, c'était donc en réalité un second jutsu qui était préparé juste à la suite). La marque est apposée au moment où Seijuro place sa main droite sur Kazami.
Et j'ai anticipé que le tronc d'arbre serait évité ou repoussé, ou même cassé par Kazami, je ne sais pas trop, en fonction je rééditerai, mais il fallait que je réponde :p

Publié le 17/01/2018 à 17h48

Afficher les techniques utilisées
Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12729
Le genjustu de Kotaro venait encore serrer le coeur de Kazami, ce qui la rendait encore plus incontrôlable. Mais elle n'était pas idiote, et de cela elle devait éviter le contact visuel ou physique avec lui si elle ne voulait pas subir un autre genjutsu. Elle n'eut d'ailleurs pas le temps de lui accorder un regard puisque le géant lui balança un tronc d'arbre avec une force qu'elle ne pu qu'admirer. D'un bon, elle esquiva le lourd objet qui vint s'éclater sur le sol dans un fracas bruyant.
Elle affrontait 3 adversaires en même temps et pour cela elle devait garder son attention sur tout ce qui bougeait. Elle se remis ainsi en garde tout en surveillant ses adversaires. Seijuro ne tarda pas à faire son entrée en déployant son chakra. La rouquine ne pu s'empêcher de remarquer à quel point il était stupide de dépenser si précocement autant de chakra. Mais elle était prête à l'accueillir. Elle composa ses mudras et déjà, il était sur elle. Mais, contrairement à ce qu'elle s'attendait, il vint simplement poser sa main sur son épaule. A moitié surprise, elle écouta ses paroles.
Un discours ... moralisateur ... se servant à nouveau des noms de ses êtres chers. De quel droit se permettait-il cela ? Kazami serra les dents. Ses mudras étaient finis. Seijuro lui tenait le bras. Il était trop tard pour lui.

« C'est toi qui est aveugle de ce qui se passe, Seijuro. »


Kazami priva son adversaire de sa vue. L'art médical était peu connu à Konoha et Seijuro ne s'était probablement pas méfié de cette technique. Au corps à corps, les ninja médecins étaient très redoutable. Et pour le coup, Seijuro avait lui-même provoqué cette proximité. La rouquine profita de son opportunité. Il était près d'elle aveuglé momentanément pas le jutsu. Elle misa toute sa force sur plusieurs coups de poings et pieds dans le but de le mettre KO pour le reste du combat.

HRP : Je suis pas sûre qu'on doit respecter l'ordre de RP, plutôt fonctionner avec la logique genre là je pense que Seijuro devrait répondre en premier parce que de sa réaction dépendra l'action des autres je suppose.

Publié le 18/01/2018 à 04h43

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12734
Moji était toujours en arrière plan, scrutant à la loupe chaque moindre fait et gestes des personnes devant lui. Comme il s'en doutait bien, les esprits se sont échauffés rapidement et un combat prit place. D'un côté, le jeune Kotaro semblait usé de technique plutôt psychique que physique, d'un autre côté, Oku' se servit de son incroyable force physique pour arracher et lancer un tronc d'arbre à la rouquine ennemi. Comme supposé par Moji, cette dernière esquiva d'un bond le fruit de la nature. Ce geste de Oku' vint quelque peu frustrer le Kirishitan, qui louange la nature de par son clan. Seijuro se mit ensuite en scène, tentant de calmer les choses et de forcer Kazami à se rendre, grossière erreur. D'un geste rapide, elle passa sa main devant le visage de Seijuro. Moji n'avait pas bien vu ce qui s'était produit, mais il avait remarqué que le Kitto semblait surpris, voir figé sur place. Après que Seijuro eut reçu plusieurs coups au corps de la part de son adversaire, Moji passa à l'action.

« Un peu de respect pour mère Nature, Oku' ! »


S'exclama t-il en transformant son bras droit en longue et branche d'arbre, qui vint s'enrouler autour de la taille de Seijuro pour ensuite le ramener vers lui, derrière Oku' et Kotaro qui faisaient maintenant office de première ligne. Moji venait de dévoilé à tout le monde son pouvoir qu'il cachait depuis le début de cette mission, mais l'heure n'était plus aux cachette et il se devait de prendre position dans cette bataille. Maintenant en retrait, Moji et Seijuro pourront vérifier l'ampleur de dégâts encourus par le ninja de Konoha. Si Seijuro ne se voyait pas en état de combattre, le géant et Kotaro devront combattre l'Uzumaki de front, alors que Moji continuerait de les soutenir à distance.

« Tout va bien l'ami !? »


Dit-il, s'adressant à Seijuro maintenant à ses côtés. Pré-occupé par l'état de son compagnon, le Kirishitan ne portait plus une attention aussi soutenue à la venu d'un visiteur.

Publié le 18/01/2018 à 10h19

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12744
HRP : Selon les nouvelles descriptions de l'iroujutsu, je perds la vue pour une durée approximative de 15 secondes, c'est de ce postulat là que je pars pour la rédaction de ce nouveau post.
Je me permets également de dévoiler l'action que j'avais caché dans mon dernier post, t'invitant donc Kazami à aller relire la modification HRP, et l'utilisation d'une technique que j'ai pris soin de dissimuler


Finalement, Kazami avait refusé l'offre de Seijuro de se rendre, profitant du contact de proximité avec son adversaire pour lui lancer une technique médicale que le Kitto avait déjà subi par le passé en affrontant Kimino. Quelque part, ses différents affrontements avec Kimino avaient préparé le terrain pour ce combat avec Kazami, il savait que le disciple avait probablement hérité du style de combat de celle qu'il avait un jour considéré comme sa sensei. Et effectivement, Kazami priva instantanément Seijuro de la vue, le plongeant dans le noir. A l'instant même où Seijuro le réalisa, il perçut un mouvement de corps de la part de la nukenin, c'était vraisemblablement le signe qu'elle s'apprêtait à attaquer à nouveau. Seijuro bloqua instinctivement, et aveuglément un coup, mais il ne put contrer ce qui sembla être un enchaînement. Les coups étaient appuyés, mais insuffisants pour abattre véritablement le Kitto. Ce dernier perçut soudainement une étreinte multiple qui l'enlisa pour mieux le ramener en arrière, et Moji sembla s'inquiéter en se souciant ainsi de l'état de santé de l'homme aux pupilles lumineuses. C'était donc de lui que provenait cette étrange sensation, qu'est-ce donc ? Une technique clanique ? Peu probable, puisqu'à son contact elle aurait immédiatement disparu... Était-ce une affinité particulière ? Une capacité unique peut-être, venue d'un autre continent ? Le konohajin était toujours privé de la vue, progressivement le noir s'amenuisait pour laisser place à un flou véritable. Le fait d'être en supériorité numérique lui offrait la capacité de pouvoir s'exposer ainsi, et c'était finalement tout ce dont il avait eu besoin. Kazami s'était laissée feinter par l'approche hypocrite de l'homme à la crinière noire, ne se souciant que trop peu des détails de réelle importance. Le Kitto avait voulu lui offrir une porte de sortie, mais par la même occasion, son approche allait être celle qui aurait la capacité de sceller le combat aussi rapidement qu'il avait pu commencer.

« Merci Moji-san de m'avoir ramené plus en arrière. Tout va bien, ce ne sont pas quelques coups qui viendront à bout de la colère qui m'anime. »


Les secondes s'écoulaient, offrant une visibilité plus nette, à chaque seconde. Le flou était encore bien trop important pour que Seijuro puisse véritablement connaître la position de la jeune femme. Mais, il n'en avait plus besoin.

« Mes yeux se sont peut-être fermés à de trop nombreuses réalités Kazami, mais je suis porteur de la volonté de justice de Konoha, je suis porteur d'une réalité qui s'est enracinée dans le village par vos actions, à Gekido et à toi-même. Vous avez décidé d'inséminer la plus grande des douleurs, la plus profonde des peines, par une effusion de sang honteuse ! Et il semble que la folie se soit accaparée totalement de ton esprit pour ne pas même avoir la conscience d'en venir assumer la responsabilité, pour te rendre afin de tarir le deuil de tous ceux que vous avez trompé. A mes yeux, tu fais honte à ton rang de kunoichi médecin ! Alors, il est temps de mettre un terme à ton périple ! »


Seijuro porta immédiatement sa main à sa besace, sortant alors un petit parchemin. Il le déploya et en l'espace d'un court instant une quantité pharaonique de sabre en tout genre fit son apparition. Il s'agissait-là d'un rouleau d'invocation supérieure, un parchemin qui lui permettait de faire le lien entre sa salle de scellement à Konoha, et l'endroit où il se trouvait. Depuis de nombreux mois, Seijuro avait accumulé des sabres en tous genres, des projectiles, des armes atypiques, des débris métalliques. La première invocation de Seijuro lui permit de faire apparaître l'entièreté de sa collection de sabre. Un deuxième emplacement portant l'inscription en kanji "invocation" restait en suspens. Il reprit son parchemin, le replaçant dans sa besace. Les sabres étaient extrêmement nombreux, trop pour en déterminer un nombre précis.
Seijuro s'accroupit un instant, tout en composant quelques mudras. Sa vue commençait réellement à revenir, son cristallin commençait de nouveau à accommoder les images pour affiner et amplifier la netteté de tous les détails environnants. Le Kitto venait de terminer de composer l'ensemble des mudras. Déposant ses mains sur la pile des sabres entreposés en désordre, les lames des plus superficiels se mirent à scintiller progressivement. Cette lueur correspondait à l'apposition d'une nouvelle source du chakra, un chakra extrêmement dense. Il s'adressa à nouveau à la nukenin.

« Vois-tu Kazami, le temps s'est écoulé depuis ton départ, depuis ta fugue. La vergogne s'est emparée de certains d'entre nous, nous motivant à développer de nouvelles capacités, à devenir immensément plus forts.. »


Les lames de chacun des sabres étaient désormais toutes scintillantes, toutes brillantes. La lueur était douce, mais le fluide dense semblait danser en harmonie, individuellement. Les sabres bougeaient étrangement entre eux... Leurs oscillations ressemblaient à la force de répulsion qui engendre le mouvement d'un aimant lorsqu'on approche de ce dernier un second aimant. Seijuro se releva, portant à bout de bras une quinzaine de sabre. Il reprit.

« Lorsque tu m'as laissé t'approcher, inconsciemment, tu t'es laissée perdre ce combat... »


D'un mouvement de rotation sur lui même Seijuro prit de l'élan en accomplissant une rotation complète sur 360 degrés, à la fin de cette dernière il en profita pour lancer l'intégralité des quinze sabres qu'il venait de ramasser, en l'air. Les directions de chacune des lames semblaient anarchiques, car aucune ne prenaient réellement la direction de la jeune Uzumaki. Mais lorsqu'il joignit les mains...

« Yang no Jutsu !! »


L'intégralité des sabres prirent pour direction la jeune femme, la pointe des lames ne fixant qu'un seul et unique point. Une cible qui ne pouvait se dévier aussi simplement. Un point qui s'était formé sous l'insouciance, sous l'excès de confiance d'une kunoichi qui sembla avoir grandement sous-estimé son adversaire. Cette femme s'était laissée approcher, elle ne s'était pas même rendue compte qu'au moment où le Kitto avait posé sa main sur son épaule, il en avait profité pour laisser une marque de chakra.
C'était cette même marque qui allait être la pièce maîtresse de l'attaque. Seijuro venait de réaliser une technique particulière, à l'initiation d'une force gravitationnelle, une force d'attraction presque indéfectible. La marque déposée sur le torse de Kazami possédait la puissance d'une marque attirante. Toutes les lames que Seijuro venait de lancer dans les airs, portaient un chakra d'une autre nature, un chakra "attiré" qui se voulait d'être aspiré, comme par un vortex, par le chakra "attirant". Il ne s'agissait pas d'un simple lancer d'arme, la trajectoire était dictée par une force issue de l'intensité du chakra déployé. Les deux points étaient amenés à se rejoindre, comme par une relation naturelle.
Les lames convergeaient les unes à la suite des autres.
Comment allait pouvoir réagir Kazami, face à cette force dont elle ignorait toute la capacité ? Comment pourrait-elle seulement se rendre compte de l'endroit où allaient s'abattre les sabres, alors qu'une multitude de lame s'étaient élevées devant elle, pour mieux entamer une descente meurtrière, la prenant elle-même pour cible ? Pouvait-elle réellement ne se focaliser que sur l'attaque de Seijuro ? Le Kitto n'était pas seul, il espérait que Kotaro comprendrait l'intérêt de son intervention, s'il pouvait déstabiliser la jeune femme, alors le potentiel de réussite de sa capture serait presque assuré.

Publié le 18/01/2018 à 17h34

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12746
Previsible, la femme n'allais plus se laisser avoir par les illusions si facilement. Cette derniere faisant tout pour eviter le regard du jeune homme. Il aurait pu tenter une approche plus physique pour lancer le genjutsu mais le corps à corps etait egalement plus dangereux. De toute facon, il risquait plus de gener les vrai combatant comme le geant qui venait tout simplement de lancer un tronc sur la deserteuse. Serieusement, sa force etait impressionnant. Mais les actes qui suivirent etait tout aussi impressionnant.

Avant meme de comprendre, Seijuro etait au contact de la femme et semblait lui... Parler ? Quoi qu'il se disent, la rousse eu l'air de ne pas apprecier et attaqua l'Homme. Kotaro profita alors de ce moment pour se deplacer de facon a echapper a la vu de la femme. Decaller, il observa l'etrange affinité du Kirishitan. Du bois !? Cela ne pouvait qu'être une affinité special car au un jutsu clanique n'affecter pas les Kitto mais cela, l'homme à la peau d'ébène ne pouvait le savoir.

Legerement decaller du reste du groupe, elabora un plan qui ne lui plaisait pas particulierement mais tout etait a faire pour vaincre cette femme. Apres quelque mudra, l'homme changea d'apparence pour prendre celle d'un ninja que Kazami connaisait bien. Ainsi, il emprunterait temporairement l'apparence de Kimino pour forcer la femme a l'observer, Composant de nouveau mudra, il se dirigea vers cette derniere, elevant la voix pour l'appeller.

« KAZAMI ARRETE ! !! »


Cria t-il, essayant d'imiter la voix du Konoha-jin. Il esperait qu'elle le regarderai pour l'immobiliser via son genjutsu. S'il elle l'ignorais, il irait au contact pour la plonger dans son illusion.

Publié le 18/01/2018 à 19h44

Afficher les techniques utilisées
Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p4/rencontre-imprvue.html#msg12911
Alors que la kunoichi défoulait sa colère sur le corps aveugle de Seijuro, elle vit à peine la branche le lui voler. Cette dernière pris le corps telle une poupée de chiffon et le ramena près de Moji. Le Mokuto. Elle regarda son adversaire se remettre sur pied malgré ses coups, il en avait fait du chemin depuis l'arène. Tous. Le chemin de la rouquine était devenu plus rude tandis qu'eux avaient courut vers le progrès, la force. Elle, avait sombré dans la colère et l'amour aveugle.

« Katon, Enkei no Jutsu ! »


Une fumée peu épaisse s'installa sur l'aire de combat. Kazami préparait le terrain pour la suite. La voix de Kimino la tira de ses plans. Par réflexe, son regard se tourna vers .... et là, elle comprit la supercherie. Mais il était trop tard, Kotaro avait profité de sa faiblesse pour lui soumettre un nouveau genjutsu. Son corps semblait paralysé.

« C'est ... très ... bas ... siffla-t-elle entre les dents en direction du faux Kimino »


De l'autre côté, Seijuro ne semblait pas avoir appréciés les coups que lui avait porté Kazami. Il commença à déblatérer des choses que Kazami n'écouta que d'une oreille. Elle sentait une présence familière s'approcher, une silhouette se dessiner dans les flammes ... Etait-elle entrain de rêvé ? Soudain, elle vit les sabres de Seijuro se diriger vers elle. Vers le sceau qu'il lui avait posé sur l'épaule. Kazami était bloqué par le genjutsu de Kotaro. Elle tenta de se débattre, mais les lames étaient rapides et en un clignement de paupières, elle les sentit s'enfoncer dans sa chaire. Son épaule ressemblait à un porc-é-pic si ce n'était le sang abondant qui commençait à couler.
Le hurlement de douleur déchira littéralement le genjutsu dans lequel elle était prisonnière. Sans tarder, elle ôta les lames de son épaule et les planta dans la terre. Les lames avaient également coupé le bandage qu'elle avait sur le bras. Il tomba à terre comme une feuille morte, offrant à tous un spectacle d'horreur. La peau mutilée de la jeune femme semblait pas lui appartenir tellement elle était différente du reste de son corps. Mais Kazami n'y accorda pas plus d'attention. Déjà, ses blessures s'illuminaient d'un halo verdâtre.

« Vous êtes des idiots ... vous protégez cette orbe sans savoir ce qu'elle représente et ce qu'elle peut apporter à Konoha. Vous allez regretter ce moment. »


Son bras se soignait peu à peu, et Kazami préparait déjà sa technique suivante. Ce n'était que le début.

HRP : Désolé pour le retard !!! :'(

Publié le 31/01/2018 à 13h24

Afficher les techniques utilisées

Activité du forum

Statistique
- 768 sujets RP dont 2 en 24h
- 301 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10670 messages RP dont 4 en 24h
- 2420 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents : Chikara Matsuo