Les 3 lacs d'émeraude

Année 8
Chakra bleu

Craintif de faire face à sa propre perte, Nowaki s'était simplement chargé de survivre le temps de récupérer des forces. S'enfermant dans un amas de roches, il n'avait décidé de sortir qu'à deux ou trois reprises afin de se nourrir. Son campement d'infortune était suffisamment proche de la route pour entendre des Kumojins en patrouille... Pendant une semaine entière, il s'était totalement écrasé et avait survécu comme un renard piégé par l'homme. Durant une nuit, il s'était fait attaquer par un loup des montagnes de Kumo, il avait survécu de vitesse en profitant d'une rivière environnante. Plus d'un mois après, l'aventurier se retrouvait dans les environs de Kusa. Ce lieu était appelé ainsi vis à vis de sa proximité avec une ville civile environnante. Plusieurs plaines entouraient cette ville et de nombreuses routes couvraient géographiquement la zone. En prison, ce lieu avait été jugé intéressant pour se retrouver. Durant son voyage jusqu'ici, le Kaguya avait rencontré plusieurs survivants de Kiri ; 4 Mitsuna, 3 Gaikotsu et 2 Kaguya. Une pêche relativement maigre, mais les intervenants étaient en avance, la cavalerie n'allait pas tarder.

Face à une eau magnifique, Nowaki ne pouvait s'empêcher d'observer son propre portrait. Il était fatigué par cette fuite et il n'était certainement pas le seul. Il craignait pour les siens. Les uns après les autres, les Kirijins tombaient, utilisaient pour des causes diverses et variées... Kitai avait raison, il était grand temps de mettre fin au cycle de la vengeance avant d’annihiler définitivement les quelques survivants. Ce gosse... C'était tout de même formidable qu'il soit encore en vie... Et sa puissance, il s'était tellement amélioré...

« Je me demande si ce Miwaku est mort...
Son geste était si soudain... »

« Nous n'étions que les objets de son plan !
Les hommes sont tous pareils ... »

Mesaki était donc ici ? Il avait décidément un peu d'avance... Nowaki avait pourtant imaginé que l'homme poisson en profiterait pour simplement s'éloigner du conflit et ne plus jamais se battre pour quiconque...

« Tu ne veux pas te venger, c'est ça !? Tu ne respectes décidément pas tes ancêtres, Nowaki ! Comme durant notre combat ! Pwahahaha Vous êtes étonnants, les Kaguya ! Vous vous cachez tous derrière une barbarie, mais vous n'êtes plus que des fuyards ! »

« Et toi Mesaki... Que fais-tu ici ? Que veux-tu ? Tu le sais, j'en suis sûr... La cité des Mitsuna, elle n'existe plus. Certains disent qu'ils sont tous morts... D'autres imaginent qu'ils vivent loin d'ici... Nous sommes dans le même bateau... Nous fuyons comme des lâches et nous ne pouvons plus nous retourner. »

Le ton de Nowaki était sérieux, il ne regardait nullement son interlocuteur. Il continuait à observer son reflet. Le Mitsuna finit par le rejoindre pour faire la même chose à sa droite.

« Je le sais. D'après une rumeur, une grosse partie des Mitsuna sont morts sur des plages suite à l'arrivée d'un nouveau peuple. Nous nous faisons massacrer encore une fois ! »

« Oui, j'ai entendu cette histoire... Nous devons dorénavant nous retrouver. Et selon notre nombre, nous allons devoir effectivement fuir. La guerre n'est plus une possibilité. Nous ne sommes plus suffisamment, nous servons les autres depuis trop longtemps. »

Les deux hommes rejoignirent le réseau de grottes, attendant que la dernière semaine défile...

Publié le 28/06/2019 à 10h10

Chakra bleu

HRP : Je me permet de poster rapidement ici. On peu y jouer maintenant pour enfin relancer Kiri


Inoiya et Kitaï avait quitté la petite troupe de Kiri il y a plusieurs semaines. Inoiya n'avait aucune idée de comment avait fini cette bataille de qui avait survécu. Quel camp avait gagné ? Aucune idée mais c'était les vivant qui comptaient, et c'est justement eux que Kitaï et Inoiya allait rejoindre. Dans des temps lointains, juste avant la guerre avec Kumo, Nowaki et la jeune Kaguya avait parlé d'un plan de retraite dans les grottes proches des lacs d'émeraudes dans les plaines de Kuza. C'était un lieu relativement désert et aucune patrouille de Kumo ne mettait jamais les pieds dans cette région bien trop proche de Konoha.

« On est bientôt arrivé Kitaï. J'espère que Nowaki s'en ai sorti, et que l'on à pas envoyé le cafard de Kumo sur lui dans les montagnes. »


Les lacs était en vu, et la petite troupe arriva en quelques minutes. Cet endroit était magnifique, vraiment l'endroit parfait pour faire renaître le village de la brume. Mais Inoiya espérait déjà retrouver quelques survivant, ce serait déjà une victoire pour elle après avoir réussi à faire sortir les enfants Gaikotsu du village. Une fois devant le réseau de grotte, la jeune femme fit signe de la main de s'arrêter à Kitaï. Puis elle siffla, un sifflement que les Kirijin avait mis au point, une sorte de mot de passe pour qu'ils comprennent qu'un ami venait de rentrer dans le réseau de grotte.

Publié le 20/07/2019 à 21h44

Chakra bleu

« Nowaki-san, des individus approchent. Je crois reconnaître un Chakra, mais pas l'autre. »

Cet endroit était parfaitement surveillé, le réseau des grottes était suffisamment important pour cacher de nombreux Kirijins. De plus, il permettait d'accéder à un espace caché de tous. Le cratère d'une colline difficile franchissable sans reconnaître l'endroit. Cet endroit était une merveille initialement reconnue pour les bienfaits de son eau thermale. Nowaki se souvenait parfaitement du jour où il avait connu cet endroit, c'était lors d'une discussion avec Etsu Kaguya.

« Je vais aller voir. Les autres combattants doivent être aptes à m'épauler si il y a une confrontation. Quelle entrée ? »

« Nord, je vais réunir plusieurs Mitsuna.
Ils connaissent le signal. Restes sur tes gardes. »

Quelques minutes suffirent à Nowaki pour rejoindre l'endroit en question. Sur place, un Gaikotsu devait faire discrètement le guet. Il était adossé contre un mur avec Inoya et Kitai. C'était donc une bonne nouvelle, le neveux de Dohko ne pouvait qu'être rassuré.

« Ah Nowaki ! Tu devineras jamais, Kitai, il est ... »

« Vivant. Je souhaitais préserver la surprise au cas où il ne souhaiterait pas nous rejoindre. Mais oui, Gaikotsu Kitai est en vie. »

« Vous êtes un peu en retard, j'ai cru que le pire était arrivé. Je suis content de constater que vous êtes en vie... Ici, les choses sont dorénavant stables. Nous sommes plus de 200 dans le secteur. Bien évidemment, nous ne sommes pas tous ici, certains souhaitaient retourner à Kiri pour prévenir les autres. »

Publié le 21/07/2019 à 00h45

Chakra bleu

C'était beaucoup plus simple de simplement suivre que de prendre des décision. Inoiya érait une digne remplaçante d'Usagi. Même si l'envie d'agir a sa guise se fessait sentir plus souvent. Notamment avec les dernière parole d'Hinae. L'adolescent n'avait rien d'un "sauveur", mais si sa lui plaisait d'y croire, il n'avais pas démentis la chose et était simplement partit.

« T'en fait pas. Avec ce que je lui ai dit, sa priorité devait être Kumo a ce moment là... »


Il esperer ne pas ce tromper. Le cafard était un puissant adversaire, mais Kumo était toujours une priorité pour ce dernier.

Tandit que la Kaguya effectua un sifflement atypique, il se douta que ce dernier devait être un signal particulier. Il n'y avait donc qu'à attendre patiemment.

« Sont t'il partit récemment ? Si oui, il faut les arrêter. Kiri n'était que chaos quand nous l'avons quitter... »


Ignorant totalement le gaikotsu, le jeune homme alla droit au but, laissant le choix a Inoiya d'entrer plus profondément dans les détail ou pas.

Publié le 21/07/2019 à 18h13

Chakra bleu

Inoiya accueilli son ami Nowaki avec un large sourire. Que c'était bon d'avoir une bonne nouvelle après le chaos à Kiri. Le village n'était qu'une ruine, mais il n'était que des pierres, Kiri n'était pas le village, il était sa population, et une parti de celle ci était présente ici.

« Je suis heureuse que tu sois saint et sauf Nowaki, je me suis inquiétée pour toi. »


La jeune femme s'approcha de lui et lui mis une tape amicale sur l'épaule. Les deux étaient proche depuis des années, mais il y avait toujours eu très peu de signe d'affection entre eux, un peu comme un frère et une sœur qui savent qu'ils s'aiment mais qui ne se le dise pas pour autant.

« Le village on peu faire une croix dessus... On y est allé comme viens de dire Kitaï,
et c'est la raison de notre retard. Les Kenketsu on prit possession des trois-quarts, un simple mur séparé les sangsue des Kirijin survivant, pendant que nous étions la bas Kumo à attaqué le village, sûrement en répercutions de l'évasion. Le mur a céder les Kenketsu et les Gaikotsu restant ce sont entretués. »


La jeune femme hésita quelque instant et dit.

« Une jeune femme et un homme à la peau d'ébène on sauvé les enfants et les ont emmené à Konoha. Comme il n'était pas Kirijin et que je ne les connaissais pas je ne leur ai pas dit où tu te trouvais. »


Voilà, cela faisait beaucoup d'informations mais Nowaki était maintenant au courant de la situation. Elle venait de lui faire un rapport comme elle aurait fait au Mizukage à l'époque. D'ailleurs, il fallait un Mizukage pour diriger les survivants, Nowaki serait idéal. Mais ils en parleraient sans doute plus tard.

« Est-ce que on a un endroit pour se reposer ? »


Publié le 21/07/2019 à 19h41

Chakra bleu

« Je me doutais que Kiri allait être le terrain d'une bataille, mais je n'imaginais pas ça... C'est de notre faute, le résultat de nos erreurs et de notre fuite. J'ai fait une erreur, nous nous sommes trop attachés à notre survie sans prévenir nos anciens compatriotes. Les conséquences sont désastreuses. »

Nowaki n'avait pas imaginé une telle tuerie, il s'imaginait une annexion par Kumo. Mais, le Kaguya n'était pas au courant de la présence des Kenketsu sur les lieux, cela avait sûrement suscité une certaine crainte pour les Kumojins. Le plus simple était donc de bâtir sur des terres saines. Une erreur désastreuse pour Kiri. Dorénavant, cette nation, ce village et le reste, c'était terminé. Pour autant, Nowaki ne pouvait prendre le temps de se reposer sur ses lauriers, il était nécessaire de passer à la suite et d'avancer la tête haute. Reprenant son calme, il reprit la parole :

« Inori va tenter de rattraper nos comparses. Au lieu de Kiri, ils iront sur l'île des Kaguya. Elle est toujours habitée, de nombreux compères attendent de nos nouvelles. »

« Je vais y aller de suite. Je peux sûrement rattraper le départ de ce matin. »

Le Gaikotsu était déjà en route. Il restait encore un point à analyser, le transfert des enfants vers Konoha... C'était un problème sans en être un, il fallait simplement percevoir le pire des cas et imaginer un meurtre des enfants Gaikotsu. Dans un tel cas, Nowaki ne pourrait rien faire. Il accepterait ainsi la situation des jeunes Kirijins sans broncher. C'était bien le problème, risquer un potentiel conflit diplomatique, mais il était bien trop tard pour regretter cela.

« Yukiko va vous conduire dans notre dortoir.
Nous nous réunissons dans six heures pour mettre en commun nos informations.
Pourrez-vous participer ? »

C'était en soirée, lorsque la nuit tombait. Le Kaguya tenait à ce rendez-vous journalier pour échanger des avancements. Plusieurs Kaguya rejoignaient les individus pour les saluer, Yukiko allait réaliser sa tâche. Il était l'heure pour Nowaki de réunir plusieurs dignitaires pour discuter de Kiri...

Publié le 22/07/2019 à 01h55

Chakra bleu

Observant Inoiya lorsque cette dernière parla, il fût surpris que ne mentionna pas la présence du Hattori. Fin ce n'était pas le plus important. Nowaki était saint et sauf et n'avait donc pas croiser le cafard. Une chance pour ce dernier finalement.

Pour ce qui était du village, le gaikotsu regretter de ne pas être rester ce battre. Ce vampire qu'il avait rencontrer lui sembler détestable au plus haut point et il ne pouvait que souhaiter son trepas au cours de la bataille.

« je vois... »


Ce contenta t'il pour clôturer ce sujet. Vint ensuite la question a propos d'une réunion dans six heure, temps qu'ils consacrerait à ce reposer. En soit, il s'en fichait d'y participer. Il n'avait pas son mots à dire même si cela lui faisait plaisir d'être inviter. De participer a la prise de décision.

« Pourquoi pas si ma présence ne dérange pas... »


Il jeta un regard au autres survivant qui vint les saluer. Leur présence lui était indifférent même si certain d'entre eux avait certainement été pour son sacrifice.

Publié le 22/07/2019 à 18h37

Chakra bleu

« un peu moins de six heures de sommeil ? C'est plus que ce qu'on à eu depuis trois ans, je serais là. »


La jeune femme était pressé, elle allait avoir le plus long sommeil depuis une éternité. Enfin, elle allait pouvoir dormir en toute confiance. En pénétrant le dortoir, elle eu la bonne surprise de voir que pour le moment elle était seule avec Kitaï. Sans attendre, elle se mis en sous-vêtements, ne se souciant pas du regard du Gaikotsu, et elle s'affala sur le ventre sur un des lits disponibles. Enfin elle allait dormir. Il ne lui fallut que quelques secondes pour trouver le sommeil. Un sommeil fait de guerre et de tuerie, mais les cauchemars était chose récurrente chez elle, elle n'y prêtait même plus attention au réveil. C'est juste quelque minutes avant le conseil quelle se réveilla, la jeune femme remis rapidement ses vêtements, puis elle se pressa jusqu'au conseil.

« Kitaï en route ! »


Rapidement la jeune femme arriva au conseil, et adressa un doux sourire à Nowaki. C'était le seul avec Kitaï qui avait droit à quelques marques d'affection par la jeune femme parmis les Kirijin. Elle voyait la plupart des autres comme des brutes sanguinaires ne méritant pas leur place ici. Sans un bruit elle prit place, laissant le soin à Nowaki de lancer le conseil.

Publié le 24/07/2019 à 10h10

Chakra bleu

Un vrai lit, un vrai repos sans crainte d'un assaut ennemi? Il n'en faudrait pas plus a la Kaguya pour s'endormir rapidement une fois au dortoir. Kitaï l'envier un peu sur le fait. Torse nu sur son lit, il avait observer Inoiya un moment avant d'observer la cicatrice sur son ventre. Ce n'était pas une blessure de guerre qui lui rappeler de mauvais souvenir. C'était la preuve que Kiri l'abandonné à Kumo. Il n'était même plus traiter comme l'un des leurs alors qu'il n'avait même pas quitter le village encore.

« C'est dur hein? D'ètre avec ceux qui ton trahi. Usagi a de drôle d'idée parfois... »


« ... »


« Si tu veux mon avis, on devrait partir et profiter de notre liberté. Kumo ne nous cherchera pas mais eux si. Si on reste avec, on se met en danger! »


« C'est pas faux... »


Il jeta un nouveau regard a la jeune femme assoupi avant de soupirer et de fermer les yeux. Le repos ne lui ferai pas de mal et, au moins, les deux autres ne parlerons plus.

C'est l'agitation d'Inoiya qui le réveilla. Se préparant rapidement , il rejoignit le conseil et salua le reste des participant d'un simple signe de tête. Se demandant s'il avait vraiment sa place ici.

HRP : Me suis permis histoire d'intégrer plus facilement Kitai dans le conseil :D


Publié le 25/07/2019 à 09h23

Chakra bleu

« Mes frères ! Nous nous réunissons ce soir pour plusieurs raisons. Premièrement, nous fêtons le retour de Gaikotsu Kitai. Je tiens à exprimer ma joie à son sujet. Ne l’oublions pas, il était la marque de césure du précédent gouvernement, il a modifié à jamais le village de Kiri via son noble sacrifice. Aujourd’hui, nous le retrouvons et nous l'accueillons comme un frère. Secondement, je tiens à m’excuser. Notre fuite est aussi le synonyme de la fin de notre village et du meurtre de nombreux congénères. Je ne peux m’empêcher de ressentir une haine certaine envers Kumo et sa façon de détruire nos bâtisses. Pour autant… Nous ne pouvons nous battre. Nous sommes nombreux et nous pouvons aisément nous lier de nouveau pour énième guerre, mais nous souffrons le martyr depuis bien longtemps. Nous sommes les seuls à réellement considérer cette menace. Laissons notre place, ne jetons pas aux oubliettes le sacrifice vain du défunt Kaguya Gochiro. Malgré les nombreuses erreurs commises par sa main, nous sommes aujourd’hui libres en partie grâce à son acte. »

Nowaki était devant une assemblée, il était quelque peu en hauteur sur une estrade prévue à cet effet. Il supplantait aisément la population. Il se retrouvait seul sur scène sans la partager avec la moindre personne. Il n’était pas ici pour gêner Kitai ou asseoir son droit divin, mais pour annoncer une nouvelle façon de vivre. De nombreux flambeaux éclairaient cette vaste grotte, celle la plus proche du lac.

« Comme souvent, nous nous réunissons pour discuter de nos craintes et de nos faiblesses. Je ne souhaite pas porter notre peuple, mais lui offrir un dernier élan. Depuis plusieurs jours, j’écoute votre peur et vos envies de vivre une vie libre. Sans crainte. Malheureusement, je ne peux vous offrir mon accord sur le fait de vivre ici. Les Kumojins viendront si nous sommes pas capables de dissuader l’ennemi. Bien sûr, nous pouvons nous cacher pendant des années. C’est un choix à faire aujourd’hui. Devons-nous trouver des alliés pour prouver une certaine force de défense ou nous cacher et espérer ? »

Bien que complaisant et fort de sens, ce discours était difficile à avaler, même pour Nowaki. Un Kaguya n’avait pas à s’allier ou à se cacher. Il devait compter sur son clan et c’est tout. Observant ses comparses, il tentait d’offrir un regard à chaque individu présent. Plusieurs dizaines de personnes. Ceci était donc le renouveau des Kirijins ? Une vie de tristesse ? Nowaki le refusait et il n'allait pas à se laisser faire.Les individus discutaient déjà entre eux, il fallait offrir du temps pour que l’idée puisse germer. Nowaki était curieux de connaître l’avis des deux derniers invités. Quelques minutes suffirent à les trouver.

« Bien dormi ? Je suis désolé pour tout ça, nous sommes en train de veiller à trouver de nouvelles directions et … c’est encore très brouillon. Nous disposons de quelques contacts, mais… à quoi pouvons-nous faire confiance ? Certains souhaitent clairement se servir de notre passé tumultueux pour créer une atmosphère de crainte. Cependant, hormi quelques mafieux, ce n’est pas suffisant pour créer un sentiment de crainte chez un Genin de Kumo… »

« Et vous, qu'aimeriez vous faire ? »

Nowaki observait la femme Kaguya, attendant sa réponse.

Publié le 25/07/2019 à 09h48

Chakra bleu

Inoiya écoutait attentivement tout ce que Nowaki avait à dire. Pour le coup, elle aurait bien eu besoin d'une cigarette, les deux choix étaient d'horrible choix. Tomber sous la coupe de Konoha, qui soit dit en passant voudra sans doute des explications pour leur Hokage. Et Inoiya se souvenait que Nowaki était appliqué. Où se cacher, vivre reclus dans la peur de se faire retrouver par Kumo ou par les Kenketsu, devenir esclave ou se faire dévorer. Non les deux choix étaient loin de réjouir la jeune femme, mais c'était bel et bien les deux seules solutions s'offrant aux Kirijin. Mon Dieu il lui fallait vraiment une cigarette.

Voyant son vieil ami approché, la jeune femme lui adressa un petit sourire tendre, mais on pouvait lire l'anxiété sur son visage. Il voulait savoir son avis, il devait se sentir bien seul pour se tourner vers le seul visage amicale qui lui restait.

« On devrait trouver un endroit... un endroit loin de Kumo séparé par le pays du feu par exemple. On serait caché à la vue de tous, et si Kumo voulait passer dans le pays du feu Konoha ferait barrage. Une guerre entre les deux permettrait peut-être de suffisamment affaiblir les deux villages pour nous garantir la tranquillité... Mais il y a trop de paramètres hasardeux... On est pas sur de passer le pays du feu sans se faire massacrer. On est pas sur que pour éviter la guerre Konoha ne nous vendra pas à Kumo... Ce qui est de même si on entre sous leur protection... On doit partir en exode et trouver un endroit sur pour les nôtres... Voilà c'est ce que je pense que nous devons faire. Et pour ce que j'aimerais faire, c'est fumer une cigarette. »


La jeune femme rigola un peu, histoire de détendre cette atmosphère tendu. Puis avec un sourire plein d'affection cette fois.

« Tu as mon avis. Mais peu importe ton choix je te suivrai partout ! »

Publié le 25/07/2019 à 13h01

Chakra bleu

La réunion débuta et le gaikotsu se cacha dans le silence, observant simplement les participants, notamment Nowaki. Il se souvenait encore de leur combat et de leur discussion.

Son ventre sembla le brûler lorsque son "noble sacrifice" fût évoquer, mais il essaya de ne rien laisser paraître. Ce n'était point son choix a lui et il refusait d'y voir de la noblesse. Mais c'était du passé et, si Usagi avaitbsouhaiter qu'il quitte Kumo, ce n'était pas pour qu'il continue a haïr son ancien peuple.

« Il est clair qu'on ne peut retourner à Kiri ou se dresser face a Kumo. Répéter l'histoire ne mène a rien... »


Soupirant, il sembler évident que l'adolescent était contre un nouveau conflit avec Kumo. Hors, ce dernier serait inévitable. Les Kiri-jin avait montrer qu'il était une force a éliminer. Jamais elle ne pourrais ce soumettre à l'empire des Hattori. Konoha était une alternative possible, mais les Kaguya était trop fière pour tenter de les rejoindre.

« De jeune Gaikotsu on trouver refuge a Konoha récemment. Mais sans nouvelle, je pense qu'il est trop tôt pour y voir un allié. On ne sait pas ce qu'il sont devenue... »


Boule au ventre a ce sujet, il ne fallait pas rester sur une note pessimiste.

« ce cacher derrière Konoha pourrais être une idée à court therme. Mais ce serait lache de ne pas les soutenir en cas d'attaque de Kumo... »


Soupirant, tout cela ressembler à de la politique et il n'aimait guère cela. Surtout qu'avec son apparence d'adolescent, il devait faire une étrange impression.

« Personnellement, je pense que l'on a besoin d'information... J'aimerais enquêter sur les kenketsu. Ce comportement est nouveau et inquiétant. »


Le jeune homme avait eu accès a quelque écrit abandonner au pays des nuages, et certain parler d'un individu qui ferait figure d'autorité chez les vampires. Était-ce celui qu'il avait rencontrer a Kiri ou un autre ?

Publié le 25/07/2019 à 15h03