Rapport de mission

Année 2
Esprit invisible
Chakra bleu

J'arrivais donc, chancelant, vers ma destination : le bâtiment de l'Hokage. J'étais pensif. Comment détailler ma mission sans me mettre en valeur ? Dans mes missions sous les ordres de Yasuo, je n'avais encore jamais fais de rapport. Mais après tout, il y avait un début à tout. Cela signifiait, dans un certain sens, que j'avais pris du galon et que Kazami me faisait confiance. Je me présentai donc à l'accueil. Selon elle, Gekido-sama n'était pas occupé.

Je me mis au point sur le rapport : j'avais trouvé quelque chose qui résumai bien les évènements sans trop me mettre en valeur. Je suivis donc les indications de l'accueil et montai dans le somptueux bâtiment. Je trouvais la salle en question, facilement reconnaissable : une grande porte rouge sang portait un écriteau « Bureau de l'Hokage Gekido ». Je toquai trois coups et me tus. J'attendais devant la porte, espérant que Gekido se dépêche. Je ne tiendrai pas plus de trente minutes sans me reposer.

« Gekido-sama, c'est Qazea. Votre secrétaire m'a dit de monter. »

Publié le 07/05/2015 à 17h52

Chakra bleu



Bien évidemment, Kinkatsu était devenu tellement aimable que tout le monde le croyait. Son chef, aux portes du villages, l'avait laisser prendre sa pause repas à dix-huit heures. Alors qu'il avait déjà manger ce midi sans le noter, bien sûr. Kinkatsu était comme ça : manipulateur et prêt à tout pour devenir le chef de ce village. Même à tuer l'actuel Hokage. Après tout, Qazea était manipulable et accepterai facilement de tuer quelqu'un pour lui. Tout du moins, il l'espérait.

Il vit le comportement de Qazea avec la secrétaire de l'Hokage. Si l avait échoué à sa mission, il ne serai pas si pressé. Il devait avoir réussit. Kinkatsu avait tout de même du respect envers l'Hokage et décida donc d'attendre devant que Qazea ressorte du bâtiment de L'Hokage avant de tenter de le convaincre. Tout va à point à qui sait attendre. Il se mit dans un coin et murmura seul comme un fou que tout les pions étaient placés sur l'échiquier.

Publié le 07/05/2015 à 18h36

Chakra bleu

Une fois n'était pas coutume, Gekido prenait du bon temps dans son bureau. Alors qu'habituellement il se devait de signer des papiers plus ou moins important pour le village ou établir de nouvelle équipe pour le village, cette fois l'Hokage avait décider de faire une pause dans ses activités administratives pour passer un peu de temps à se détendre.

Ce fut donc avec un roman d'aventure à la main que le Kage du Village Caché de Konoha avait décidé de faire une pause. Cependant, le destin en avait décidé autrement. Alors qu'il était en pleine lecture, une personne frappa à sa porte. Sans faire de bruit, afin de faire comme s'il n'y avait personne, Gekido continua sa lecture. Mais, après quelques minutes d'attente, la voix de Qazea se fit entendre. Inquiet de savoir le ninja derrière sa porte, il fit:

« Entre Qazea. Il y a un problème avec la mission ? Personne n'est blessé au moins. »


Gekido avait de suite pensé au pire. Après tout, il était extrêmement bizarre que l'équipe de Kazami rentre aussi tôt de la mission que je leur avait attribué. Une journée n'était pas encore passé qu'il était déjà de retour, Qazea derrière ma porte. Quelque chose de louche ou d'inquiétant se tramait. Et je me devais de savoir quoi.

Publié le 07/05/2015 à 21h47

Esprit invisible
Chakra bleu

Trouvant le temps d'attente horriblement long, je me mis à parler. Selon l'accueil, il était là. Je compris que je devais le déranger pendant sa pause, mais Kazami m'avait ordonnée d'allez voir l'Hokage pour le prévenir de la réussite partielle de notre mission. Une fois le problème identifié, l'Hokage me demanda si personne n'était bléssé et m'autorisa à entrer.

Enfin, que personne n'était blessé… Non, sauf si l'on considérait mon apparence physique. Je n'étais certes pas blessé, mais peu de vitalité s'échappait de moi. Même un ninja novice aurait pu comprendre que j'avais épuisé toutes mes réserves de Chakra. Pourquoi ce jeune genin était-il tellement puissant ? Quelles étaient ses ambitions ?

« Non, Gekido-sama. J'ai juste épuiser un peu trop de Chakra. Jai bien quelques blessures mais rien de bien grave pour le moment. Nous avons rencontrer Jin Uzumaki à la frontière. Il était seul et avait appris à maîtriser des techniques de haut niveau. Il a par exemple invoquer quatre golems en terre. J'ai affronté Jin pendant que Kazami scellait les golems. Une fois débarassé des golems, elle ma rejoins et ous avons vaincu Jin. Kazami m'envoie donc vous faire un rapport. Pour conclure : Yasuo n'était pas avec Jin. Nous l'avons vaincu et Kazami l'ammène en ce moment même à la section Ruto de la prison. »


Je souriais bêtement. Je ne m'étais pas donné le beau rôle et avait été bref, voir concis. Plutôt un bon premier rapport de mission. Après tout, je n'avais pas déformé les choses. Kazami s'était essentiellement occupée des golems et m'avait soutenu face à Jin lorsque mon Chakra commençait à s'évanouir.

Publié le 07/05/2015 à 23h16

Chakra bleu

Qazea pénétra dans mon bureau d'un pas lourd et inconstant. Ce dernier semblait mal en point, blessé mais, surtout, il semblait faible. Sa faiblesse ne semblait guère être dû à ses blessures, à près tout, il arrivait à se tenir sur ses deux jambes sans avoir recoure à une éventuelle aide extérieur. Par ailleurs, ses traits semblaient tiré, comme si une fatigue immense c'était abattu sur lui d'un seul coup, sans prévenir. Regardant avec insistance le ninja, Gekido compris que son état était lié à son chakra. Certain souvenir remontèrent alors à la surface dans l'esprit du Kage. Une époque où le démon avec lequel il partageait actuellement son corps n'était pas encore installé. Une époque qui lui semblait à présent bien lointaine.

Revenant soudain à la réalité à l'évocation du prénom de Jin, Gekido écouta avec attention le Chikara qui semblait prendre la mesure de son rapport. C'était son premier rapport devant le HoKage Uzumaki et, c'était un rapport au combien important pour la suite des événements.

Gekido écouta à présent plus qu'attentivement les dires du jeune Chikara. Le Chuunin lui expliqua -dans les grandes lignes- le combat qu'ils avaient eu à livrer contre le déserteur Uzumaki. Jin avait usé de la force contre les ninja du Vilage de Konoha, et l'Hokage -qui connaissait les raisons réelle de l'absence de Jin- s'étonna du comportement du jeune homme. Il aurait du suivre les ninja envoyé pour sa capture. Il aurait même pu leur expliquer qu'il avait été envoyé à Kiri avec Yasuo afin d'établir d'éventuel lien diplomatique. Ce comportement était étrange. Très étrange. Par ailleurs, qu'il mette autant de temps à rentrer était encore plus étrange. Surtout qu'il était seul selon les dire du ninja. Yasuo n'était pas avec lui. Que lui était-il dont arrivé ? Que c'était-il passé à Kiri ? Gekido souhaitait avoir des réponses. Et, il n'y avait qu'une seule façon d'en obtenir.

« Je suis satisfait de ce rapport, Chikara Qazea. Je te remercie d'avoir arrêté ce déserteur et d'avoir effectué ce rapport. Cependant, une question m'interpelle: Qu'a fait Masato ? Tu ne l'as pas cité dans ton rapport, y a t il eu un incident avec lui ? »


Il était étrange qu'un ninja oubli l'un de ses compagnons lors d'un rapport de mission. Le Kitto avait du rester en retrait, Gekido ne voyait que cette possibilité.

« Bien. Je vais donc me rendre à la prison afin d'assister à l'interrogatoire de ce déserteur. Quant à toi, va te reposer. Et au vu de ta tête, cela ne sera pas un luxe. Je ne veux te voir sur le terrain, prêt à l'action, qu'une fois soigner et en pleine forme. »

Publié le 10/05/2015 à 20h19

Esprit invisible
Chakra bleu

Le Kage n'avait pas l'air attentif au tout début de ma conversation. Néanmoins, à peine le nom de Jin sortit de ma bouche que l'hokage se redressa, attentif à chaques mots qui sortaient de mes lèvres. Je réfléchis légèrement entre chaque phrase : je ne voulais pas être ventard ni me sous-estimer. Lorsque j'eus fini mon rapport, expliquant rapidement le combat que nous avions livrés ainsi que sa conclusion. L'Hokage fut perdu dans ses pensées : réfléchissait-il au déroulement du combat ou bien savait-il quelque chose que j'ignorais ? Je me tus néanmoins, n'écoutant point mes doutes. Il prit la parole en me disant qu'il était très satisfait de mon rapport, et me remercia. Il dit qu'il allait partir à la prison, et que je devais aller me reposer.

« J'avoue qu'une bonne nuit ne serai pas un luxe. Merci, hokage-sama. »


Je partis du bureau en saluant la secrétaire à l'accueil et fit quelques pas en direction des quartiers claniques.

HRP : Suite au départ de Nakatsu, je ne sais pas ce qu'il s'est advenu de son DC Masato, je vais donc éluder la question :p

Publié le 10/05/2015 à 21h13

Chakra bleu

Masayo. Qazea avait évité la question de l'Hokage. Il ne l'avait pas informé, comme ce dernier l'avait souhaité, des actions du ninja. Avait-il était inactif alors que ces coéquipiers affrontaient le déserteur Uzumaki. C'était-il abstenu de faire profiter à l'ensemble de son équipe de ses dons héréditaires ? Gekido restait inquiet quant à ce silence. Cependant, peut-être que Kazami serait plus enclin à répondre à cette question.

Regardant le jeune ninja tourner les talons, Gekido pris sa cape noir à capuche et sorti de son bureau. Et, alors que Qazea saluait la femme de l'accueil, le Hokage fermait la porte de son bureau. Puis, ordonnant aux gardes de faction à son bureau l'interdiction total d'accès à ce dernier -sauf pour lui ou son Bras Droit- il partit en direction de la prison.

Sur le chemin menant à la prison, il se mit à penser à ce que Jin pourrait dire lors de son interrogatoire et, surtout, à ce que lui pourrait répondre. Après tout, le jeune Genin de Konoha était parti avec Yasuo en voyage diplomatique à Kiri. Cependant, il est revenu seul, sans explication valable et c'est même battu contre l'équipe qui devait le récupérer pensa Gekido.

Publié le 10/05/2015 à 22h01

Chakra rouge

Kazami venait de quitter les portes du village pour retrouver Qazea et Gekido. Encore furibonde, chacun de ses pas martelait le sol. Masao prenait son rôle bien trop à la légère. Etait-il au moins doué pour récolter des informations ? Kazami l'ignorait, il fallait qu'elle se renseigne. En tout cas, la vieillesse ne rendait pas les gens modeste. Des tas de catastrophes se ruaient dans l'esprit de la jeune femme, dont beaucoup avaient pour cible Gekido-Sama. Qu'adviendrait-il d'elle s'il venait à mourir ? Kazami n'osait y penser.

La jeune femme aperçut alors une cape noire virevolter à la sortie du bâtiment Kage. Une cape et une attitude qu'elle connaissait bien. Elle fit alors les derniers mètres qui les séparaient en courant en l'appelant :

« Hokage-Sama ! »


Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, son regard croisa celui de Gekido. Comme à son habitude, son coeur se serra pour des raisons qu'elle n'avait toujours pas élucidées. Elle resta figée un instant, enfermée dans son angoisse puis se détendit et fit d'une voix douce que seul lui pouvait entendre :

« Dieu merci vous allez bien, j'avais si peur Hokage-Sama ... »


Ses yeux se baissèrent, à la fois par respect et par timidité. Puis elle se redressa et demanda :

« Vous avez croisé Qazea ? Où est-il ? Il n'allait pas très bien j'ai dut lui donner du chakra ... J'espère qu'il est arrivé jusqu'à son lit ... »

Publié le 10/05/2015 à 22h21

Chakra bleu

« Kazami-san ! »


Perdu dans ses pensées, le jeune Hokage n'avait pas entendu la jeune femme rousse se rapprocher de lui, malgré les pas rapides et lourds qu'elles avaient produits afin de rattraper son Chef. Ce fut donc dans cri étouffé que Gekido, surpris, répondit à Kazami. Puis, tout en se rappelant les paroles de Qazea, l'Hokage se demanda pour quelle étrange raison son Bras Droit se trouvait derrière lui au lieu de se trouver devant lui, à la prison. Qu'a-t-il bien pu se passer pour Kazami se retrouve derrière moi ?

Mais, le jeune homme ne put partagé ses doutes et son incompréhension avec la jeune femme. En effet, à peine Gekido l'avait-il salué que la jeune femme se mit à remercier Dieu de voir son Chef sain et sauf. Cette réaction, bien qu’excessive, fit plaisir à Gekido. Cependant, et il n'avait pas voulu l'avouer devant de Qazea, mais c'était lui qui se trouvait soulagé de voir Kazami saine et sauve. Il était même heureux qu'elle n'est rien du tout.

« Pourquoi tant d'inquiétude ? Ce n'est pas moi qui reviens d'une dangereuse mission à l'extérieur de Konoha. D'ailleurs, je suis heureux de te voir en pleine forme Kazami. »


Agrémentant ses paroles d'un sourire, il répondit ensuite aux questions que la jeune femme venait de lui poser:

« Qazea vient de sortir de mon bureau après un rapport, plutôt concis. Je l'ai envoyé se reposer afin qu'il puisse récupérer des événements.

Mais, dit moi, pourquoi te trouves-tu ici au lieux d'être à la prison ? Que ce passe-t-il dont ? »

Publié le 11/05/2015 à 11h44

Chakra rouge

Gekido semblait apprécier l'attention qu'elle lui portait, ce qui fit rougir encore plus la jeune junin. Elle n'osa plus se prononcer sur la raison de son inquiétude. La vérité était pourtant simple : elle ne se sentait bien qu'en sa présence. Elle veillait sur lui et il veillait sur elle. Une confiance commune qui s'été créer d'elle même.

Il l'interrogea alors sur la raison pour laquelle elle n'arrivait pas de la bonne direction. Kazami réfléchit très vite : devait-elle avouer au Hokage qu'elle avait dut chercher Masao à l'autre bout du village ? Devait-elle alors ainsi avouer sa faiblesse à gérer les shinobis de Konoha en tant que bras droit ? Devait-elle lui dire la vérité ? La rouquine, après réflexion, opta pour une semi-vérité :

« Je me suis effectivement rendue à la prison afin d'y enfermer Jin tandis que je vous ai envoyé Qazea. Il devait vous informer de la réussite de cette mission et j'ai donc pensé que vous voudriez voir immédiatement le déserteur. Je me suis donc assurée que la section Ruto soit informée de l'arrivée de Jin et soit présent lors de votre arrivée en prison, afin que vous puissiez en disposer à votre souhait Hokage-Sama. »


Elle s'inclina respectueusement puis après un instant d'hésitation, elle fit d'une voix neutre :

« J'ai dut passer aux portes du village récupérer Masao qui n'était pas à son poste. »


La jeune femme baissa les yeux, espérant que Gekido ne s'emporte pas et préféra changer de sujet :

« Puis-je vous accompagner jusqu'à la prison ? Nous pourrons parlez en marchant. »


Kazami ouvrit le pas vers la prison tout en demandant :

« Qu'advient-il de la team Ryuketsu No Poni à présent ? »

Publié le 11/05/2015 à 20h58

Chakra bleu

Gekido était attentivement Kazami. Il avait compris que quelque chose n'allait pas en voyant Kazami non loin de la Tour des Hokage qui se dirigeait vers le prison. Et, lorsqu'elle lui expliqua la raison de sa présence ici, Gekido fonça les sourcils. Il ne comprenait pas exactement ce que Masao faisait au niveau des Portes de Konoha. Qu'était-il aller faire si loin de la prison. Quel genre d'affaire avait-il eu à réglé si loin de fief ? Gekido devait en parler avec l'homme drapé de violet dès que cela serai possible.

Tout en acquiesçant à la question de Kazami et en avançant, d'une vitesse lente, vers la prison, il écoutait les paroles de la rousse. Ou plus exactement sa question. Une question que le HoKage ne comprenait pas. Que voulait-elle dire par là ?

« Je ne comprend pas ta question Kazami. L'Avenir de ton équipe te semble menacer ? Qu'est-il advenu pour que tu penses une telle chose ?! »


Gekido se demandait si cela avait un rapport avec l'inactivité de Masato durant leur combat. Mais, ne souhaitant pas orienté la question, il laissait à Kazami les pleins pouvoirs de sa réponse.

Publié le 12/05/2015 à 16h19

Chakra rouge

« Eh bien, Jin Uzumaki ne devait-il pas se trouver avec Yasuo-Sama ? Doit-on repartir à sa recherche ? Et si oui, quand ? »


La jeune femme venait de poser ses questions, elle allait à présent faire ses propositions. Chose qu'elle craignait encore. Elle ne voulait pas décevoir l'Hokage avec des conseils inadaptés, mais elle voulait également se rendre utile.

« Le tournoi des champions à lieu dans peu de temps. Ne serait-il pas idéal d'y mener notre enquête à ce moment là ? Nous serions plus discrets et plusieurs villages seront réunis. »


Elle hésita à nouveau puis regarda l'Hokage :

« Concernant la composition de l'équipe Ryuketsu No Poni ... Qazea et moi formons une bonne équipe. Notre combat contre Jin Uzumaki nous a fait nous connaître encore mieux ce qui permet un duo qui roule bien. Quand à Masato, il me semble pas très en forme ces derniers temps. Peut-être qu'une mise à pied temporaire, le temps que je l'examine, pourrait lui être utile. J'avoue ne pas avoir encore eut le temps de me pencher sur son cas. En attendant, il nous faudrait un remplaçant. Je pourrais jeter un coup d'oeil aux fiches ninja afin de voir quel shinobi correspondrait le mieux à notre team.... »


Kazami espérait avoir un peu de temps à Konoha avant de repartir en mission. Elle devait s'occuper de Sayan et de sa jeune élève, Haruhime. Et, dans le meilleur des cas, également voir son frère ... Mais elle savait la mission de retrouver Yasuo prioritaire, ce pourquoi elle ne dit mot au Hokage.

Publié le 12/05/2015 à 20h04