L'alcoolique

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10223
Là où tout le monde eus connu le petit Jin fougueux, ce jeune garçon à la chevelure flamboyante qui n'hésitait pas à donner son point de vue de façon bien trop crue. Ce petit gamin immature qui n'avait pas hésité à plonger dans la haine avec ses compères Uzumaki. Ceux-ci avaient fuis, le laissant pour compte, sur le côté dans ce pays toujours aussi pourri qu'avant.

Le jeune ninja avaient dû d'abord lors d'une longue année expier ses erreurs passées en prison comme il commençait à en avoir l'habitude. Dans cet endroit on lui apprit de bien des manières à aimer son prochain cependant son immaturité était grande, trop grande et le gamin ne retenu qu'nue chose : l'abandon de ses partenaires d'autrefois et la perdition de son village dans cet apocalypse dessinée en parcimonie. Les traîtres étaient héros et les guerriers étaient maintenant les criminels de cette société.

Loin était le petit assassin têtu. Là maintenant perdu dans une négligence notable le jeune garçon avait maintenant le corps d'un homme âgé. Sa barbe avait poussé ainsi que ses cheveux qu'il n'avait pas coupé depuis la perte de son honneur. Sortit de prison une année après sa condamnation le jeune homme fut tout de suite mis de côté. Sûrement jugé trop "dissident" pour être assigné aux hauts postes que possédait le village le jeune homme se réfugia dans la seule chose qui put le réconforter.

Un cliquetis, une flamme jaillissante et en une expiration le barbu crachait une fumée épaisse devant lui, soupirant, repensant à toutes ces choses qu'il avait déjà depuis bien longtemps laissé derrière lui. Loin était l'époque où il en voulait aux Chikaras, aujourd'hui il n'était plus que ce pilier de bar qui se battait pour une pinte de bière. Jugé par tous comme un déchet de la société le jeune homme était las comme à son habitude, allongé sur le parquet du bar qu'il avait l'habitude de squatter celui-ci fumait... Regardant le ciel se dégager celui-ci évacuait la gueule de bois de la veille tandis qu'un vieil homme venait lui rappeler qu'il avait nombreuses dettes à écumer.

D'un grommellement l'ex-ninja rétorqua au barman mécontent. Celui-ci menaçait d'appeler les autorités cependant cela n'avait pas réellement beaucoup d'effet, à part être jeté mis en garde à vue quelques heures ou encore en dégrisement il ne risquait pas grand chose. Et puis après tout que pouvait-on réellement faire à un ninja d'élite comme le petit roux ?

« Yare yare,....
J'ai soif... »

Publié le 09/10/2017 à 23h50

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10236
Grande place centrale de Konoha, peu avant l'investiture du nouvel Hokage, Shinji Kitto.

Seul, debout devant la dernière marche du Temples de la Prêtresse, faisant face à la route et tournant dos au Temple, Ike hésitait. Il hésitait à quitter ce qui avait été son foyer depuis l'année écoulé. Il hésitait à avancer de nouveau dans ce monde qu'il avait tenté de fuir en rentrant dans ce lieu sacré. Il hésitait à avancer de peur que ces résolutions nouvelles soient anéanti par le monde réel. Cependant, il devait être présent. Il devait mettre à l'épreuve ses convictions. Il devait montrer au monde qu'il avait changé. Inspirant profondément, il enfila son sac en bandoulière et commença à se diriger vers la grande place de Konoha. Autour de lui, de nombreuses personnes semblaient se diriger dans la même direction. Avançant au rythme de celle foule grandissante, Ike commença à se placer sur les côtés afin de ne pas rester au milieu et se sentir écraser. Bientôt, il le savait, il ne pourrait plus avancer et se retrouverait bloquer sur une place noir de monde.

Soudain, alors qu'il dépassait l'un des bar de la rue, Ike entendit le tenancier jurer et menacer l'un de ses clients d'appeler les "nouvelles" forces de l'ordre. Surement un mauvais bougre ayant trop abusé d'une quelconque liqueur alcoolisé. A moins qu'il ne s'agissait d'un mauvais payeur. Peut-être même des deux. Néanmoins, se trouvait à l'intérieur de cet établissement une âme à sauver. Une première. Alors, sans vraiment le décider, Ike se dirigea vers l'entrée de l'établissement au débit de boisson incessant et y pénétra.

Sans prêter attention à ce qui l'entourait, l'attention d'Ike se porta immédiatement sur l'homme allongé à quelques pas de lui, non loin du comptoirs, sur le sol boisé de l'établissement. Ce qui avait attiré l’œil du Kitto, ce fut la couleur des cheveux -et des poils- du pauvre homme, sans doute déjà bien enivré. L'ensemble formait une tâche rouge reconnaissable entre mille. Un Uzumaki.

« Et bien jeune flammèche que t'arrive-t-il ? Quel sorte de raison pousse un homme aux jambes valide à se retrouver ainsi allongé sur le sol d'un tel établissement ? »

Publié le 10/10/2017 à 10h50

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10296
C'est là que l'on reconnait un homme. La main tendue vers le ciel, la bouche pâteuse et les cheveux éparpillé sur le parquet moyen d'un bar. L'homme ne cherchait pas à se rapprocher du ciel en faisant ce geste symbolique, non, là où tout les adeptes de la masturbation intellectuelle auraient "intelligemment" interprété ce geste comme un souhait de délivrance, de liberté, de rébellion c'était en fait tout autre. C'était un appel mais pas à toutes ces broutilles, non, c'était un appel à la pinte. Une main levée vers le barman pour que celui-ci vienne lui servir un verre bien rempli d'une liqueur mousseuse qui viendrait le réveiller d'une joyeuse matinée.

Un homme ne tarda pas à le rejoindre. Un blondinet, une personne tout à fait banale qui n'avait rien de très intéressant. C'était un homme lambda au premier abord, notre protagoniste se démêlait le cerveau se demandant s'il avait auparavant déjà connu cette frimousse. Malheureusement les neurones détruites par des cuites à répétition l'Uzumaki n'arrivait pas à se rappeler. Oui, car si l'alcool est réputé pour vous faire oublier ne croyez pas que c'est au bout de deux verres que vos peines seront évanouies, cependant après plusieurs mois de comas éthyliques intensifs ne doutez surtout pas, vous oublierez votre passé tout comme votre avenir.

C'était là le destin de cette homme qui trempait sa barbe dans sa pinte en buvant une grosse gorgée désaltérante. Pendant ce temps là, après un long regard dévisageant le grand roux répondit d'un air plutôt questionneur à son interlocuteur :

« L'alcool bien sûr,... question con ça ! *ajoutait-il d'une voix plus douce mais audible* »


Le roux fit un geste rapide de la main en posant à nouveau ses lèvres sur sa pinte adorée :

« Au lieu de parler l'ami, paye plutôt la prochaine tournée !... Tu sais une conversation avec un ivrogne, ça coûte... »

Publié le 10/10/2017 à 22h36

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10346
Vu que l'alcool fait des ravages, Tu t'es pas rattrapé et sans même te retourner, J't'ai vu t'éloigner du rivage. Ike avait pensé à ses phrases sans même s'en rendre compte. Sans même savoir pourquoi. Cependant, il devait bien avouer qu'elles se prêtaient fort bien à la situation de cette pauvre âme solitaire qui lui faisait face. En effet, ce dernier semblait s'être égaré sur la route de la vie et n'avait trouvé que pour compagnie l'alcool. Et, au vue de la situation actuel, cette compagnie ne devait être bonne que pour lui et seulement durant d'éphémère instant. Néanmoins, Ike en était persuadé, cet homme n'était pas encore perdu. Il ne faut jamais abandonné une âme sombrant dans les Ténèbres. Ike était prêt à se battre contre les ténèbres entourant la vie de cet homme. Il était fin prêt et déterminé à le sauver. Désolé mon ami, je serais en retard.

« Je suis désolé pour toi. »


Ike se tourna alors vers le barman et lui commanda deux bières fraîche ainsi qu'un verre d'eau. Puis, lorsque sa commande arriva, le jeune homme aux cheveux blond prit un tabouret près du bar, s'y assis et se tourna vers l'homme toujours allongé au sol et lui dit:

« Tu as soif d'alcool et moi de savoir. Alors jouons à un jeu. Je vais te poser des questions. Si tu y réponds bien et que les réponses me semblent satisfaisante,
je te donnerais une bière et en commanderais une autre. Si ce n'est pas le cas... Disons simplement que tu souhaites pas savoir si ce qui se passera. Souhaites-tu jouer ?
Si tel est le cas, répond à cette question: Sais-tu quoi que ce soit sur la cérémonie d'aujourd'hui ? »

Publié le 11/10/2017 à 20h31

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10397
L'homme a la chevelure était sage, comme à son habitude ses yeux étaient mi-clos, celui-ci dévisageait son interlocuteur, se questionnant sur le niveau intellectuel de celui-ci. Si les informations que notre protagoniste possédait valait plus qu'un pinte pourquoi ne pas faire cet échange après tout c'est tout à fait rentable. Acceptant d'un geste de la tête le jeune homme commença par répondre à la question. Cependant ce n'était pas réellement facile, car il fallait déjà comprendre la question... Déçu le crinière rousse se réveilla petit à petit pour pousser une légère gueulante :

« Je ne connais pas la cérémonie d'aujourd'hui, vous savez un alcoolique comme moi oublie tout jusqu'à la date du jour,... surtout la date... »


Se grattant le crâne celui-ci reprit son visage endormit, prêt à tomber à la moindre pichenette sur son nez de déchet mais il ajoutait :

« Soyez plus précis, si vous voulez que je réponde à vos questions mieux vaudrait-il que je sache exactement ce à quoi vous voulez répondre... Peut-être un indice sur la cérémonie du jour m'aiderait à mériter ivresse. »


C'était là une remarque plutôt logique qu'apportait un homme attiré par l'humble odeur de l'alcool qui était présente dans tout l'air de ce miteux bar. C'est finalement sur ces quelques mots que le jeune homme retourna à son occupation principale c'est à dire boire. Attendant des informations pour pouvoir mieux renseigner son collègue et de ce fait, picoler à son tour.

Publié le 12/10/2017 à 22h08

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10438
En réalité, la proposition d'Ike était une sorte de test afin de savoir à quel niveau de déchéance se trouvait l'individu qui lui faisait face. Et ce dernier avait lamentablement échoué. Au grand damne du jeune homme, l'individu était tombé bien bas. En effet, Ike était maître du jeu, juge et bourreau à la fois. L'Uzumaki pouvait répondre correctement sans pour autant qu'Ike ne lui décide de lui offrir quoi que ce soit. Cet homme n'est plus qu'un fantôme dans le monde. Néanmoins, Ike n'était pas injuste et ne cherchait qu'à aider l'homme encore allongé à terre. Il voulait l'aider à se relever. Encore faut-il qu'il comprenne qu'il avait besoin d'aide et qu'il l'accepte.

Ike écouta la réponse apporté par l'ivrogne avec intérêt. Elle ne semblait pas être dénué de sens ou de vérité, cependant, elle n'était pas plaisante à écouter. Elle ne plaisait pas à Ike. Il ne voulait pas entendre de tel chose même si l'homme avait sans aucune doute besoin de les dire -et de les comprendre tel qu'elle devait être comprise. Alors, comme promis, Ike pris l'une des chopes de bière et commença à en boire une gorgée. Tandis que le flux de boisson passait sur sa langue, Ike sentit un goût amer très léger aux arrière gout de houblon suivit d'une légère sécheresse dans sa bouche. Cette bière, blonde de toute évidence, ne plaisait guère à l'ancienne grenouille de Konoha. Ce fut donc sans aucun remord que Ike commença à déverser, lentement, la bière par terre, non loin de la tête de l'Uzumaki tout en le regardant. Puis, le bond se mit à dire

« Comme promis, voila la récompense qui t'attend si la réponse ne me plait pas.
Enfin, l'une des récompenses.

Mon jeu. Mes règles. Ma façon de poser des questions. Si cela ne te plait pas, libre à toi d'arrêter de jouer. Mais tu n'as pas de nouvelle bière. Je peux te l'assurer. »


Inspirant profondement, le Kitto reprit alors sa conversation avec l'Uzumaki

« Une dernière chose: Si je te pose une question, aussi bête soit-elle, c'est que je ne connais pas la réponse, n'est-ce pas ? Alors il m'est impossible de préciser ma question. Réponds-y donc. Et, donne moi également ton nom, afin que je puisse savoir à qui je vais offrir ces bières. »

Publié le 13/10/2017 à 13h09

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10505
Yare Yare on dirait bien que tout cela allait être bourbier... L'homme en face de notre protagoniste était quelqu'un de plutôt têtu et fier, pour lui donner une information de plus pour avoir la réponse attendue n'était pas "logique", cependant n'importe quel bon interrogateur n'aurait pas hésité à donner une information pour avoir la réponse escompté... Peut-être n'était-ce pas réellement un interrogatoire, peut-être que le jeune alcoolique était en train de se faire piéger, m'enfin de son point de vue il n'en avait que trop peu à foutre.

Alors que son interlocuteur versait le liquide blond sur le sol comme le Manneken-Pis le roux en réagissait pas, stoïque face à ce terrible blasphème. Après tout ce n'était pas non plus la première fois qu'il voyait de la bière gâché, et le jeune rouquin avait beau avoir bafoué son honneur en devenant un pauvre pilier de bar il lui restait une certaine dignité qu'il n'était pas prêt d'oublier. Et peut-être qu'en grattant un peu on retrouverait l'arrogance qui faisait autrefois la légende de ce petit rouquin devenu criminel.

Mais aujourd'hui il serait difficile de le reconnaître :

« Koda, mon nom est Uzumaki Koda... *sortant une petite pièce d'identité où le prénom Koda était lié au visage de l'homme* »


Oui il avait falsifier ses documents, mais être un ex-criminel n'était pas facile dans cette société, surtout que le crime qu'il avait autrefois commis n'était pas un simple vol à l'étalage, tentative de génocide et appel à la haine voilà de bien grands mots pour si peu d'actes au final. Jin était donc devenu Koda, du moins lorsqu'il le souhaitait, après tout un nom n'était qu'un mot d'une consonance parfois gracieuse censé vous définir cependant comme chaque objet peut changer de nom au fil du temps Jin était devenu Koda pour l'instant. Après tout porter le nom d'un génocidaire dans une époque où tout le monde est obnubilé par la paix relevait du suicide.

« Satisfait ?! »

Publié le 14/10/2017 à 15h10

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10523
« Disons que je ne suis pas pleinement satisfait. Et, il ne tiens qu'à vous, Koda, de me rendre pleinement satisfait. Ce qui, j'en suis sur, vous satisfera également.
Voyez-vous, je suis "revenu en ville" après une quelques temps hors du village, durant une sorte de retraite. Durant cette période d'isolation, je n'ai pu me tenir au courant de l'évolution du monde extérieur et, à présent, je me retrouve plongé dans Village que je ne reconnais pas. Dont je me sens étranger. Lorsque je vous ai vu, menacé par un homme n'ayant aucun réel pouvoir sur vous... »


Ike entendit soudainement toussoté derrière. Sans même se retourner vers le tenancier visiblement contrarié, il lui lança d'un froid

« -Si Mr le Tenancier, menacer quelqu'un par l'intermédiaire de quelqu'un d'autre ce n'est pas avoir du pouvoir ou de l'emprise, c'est avouer sa propre faiblesse. Mais cela ne fait pas de vous un mauvais homme. C'est peut-être même le contraire. Vous ne succomber pas aux Ténèbres de cette manière. »


Même si de pars votre travail et cette attitude, vous forcer les autres à y plonger , pensa le blonde. Néanmoins, cela n'était pas le sujet du jour. Il reprit donc le monologue entamé

« Ou en étais-je. Ah oui ! Je disais donc que je suis venu à votre rencontre poussé par la compassion et le destin. Et, lorsque je vous ai vu, je me suis senti.. lié à vous. Sans pouvoir l'expliquer. Sans doute votre condition m'a-t-elle rappelé celle qui fut la mienne durant un temps. »


Ce qu'il ne pouvait expliquer à l'ivrogne, c'était la raison de cette similitude entre eux. Et surtout de quel manière, par quels étapes, il était passé afin de remonté la pente. Même si la plus part d'entre elles n'étaient guère glorieuse.

« Toujours est-il que je vous ai posé une question sur les événements du jour car moi même, revenant tout juste dans notre Village, je ne suis au courant de rien. Et, plutôt que de passer pour un ignorant aux yeux des gens civilisé, je préfère passer pour un crétin auprès d'un homme bourré. Et puis, si pouvez m'éviter de me ridiculer autant vous récompenser. Non ? »


Il avait annoncé cela avec une franchise déroutante. Désarmente. Afin, pour une personne avec un minimum d'ego. Sans doute cette pique ne toucherait-elle même pas l'homme allongé à terre, sirotant autant de bière que le sol en avait épongé par terre ou que ces habits en était imprégné.

« Alors, MR Koda, que ce passe-t-il dans le centre-ville pour que la moitié du Village y cours ainsi ? »

Publié le 14/10/2017 à 23h31

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10545
Voilà un bien étrange discours que tenait ce jeune homme. Ses cheveux blonds et son regard azur ne sied guère sa froideur et sa vivacité d'esprit. C'était un serpent, un reptile prêt à vous sauter à la gorge à la moindre faiblesse. Pourtant cet homme au regard si atypique avait dans sa voix quelque chose d'étrangement intéressant. Il semblait trop direct, trop vif, trop tranchant dans ses propos. Prêt à calmer le jeu le jeune homme à la chevelure écarlate releva son buste auparavant affalé sur le sol. Son visage était d'un coup plus expressif. Ne souhaitant pas forcément gagner de puérile bière qui ne valaient quelques sous Jin était maintenant intéressé par cet étrange personnage et souhaitait le cuisiner de la même manière qu'il était sûrement en train de le faire.

« Cet attroupement là-bas ? Je vous rassure tout le monde au village en parle, vous n'avez pas besoin de vous ridiculiser mais juste à tendre l'oreille. C'est la promotion du Kitto Shinji au grade d'Hokage qui s'installe aujourd'hui... Bientôt il sera notre guide suprême et nous serons ses serviteurs. Enfin.. certains plus que d'autres. »


Ayant répondu à sa question Jin n'attendit pas l'approbation de son collègue et s'empara directement de la pinte pour en boire une très grande gorgée puis la claquant sur la table d'un bruit sourd. S'essuyant la bouche vulgairement il ajouta :

« Actuellement tout le monde parle de paix, les Kittô's sont presque tous partis du village et seuls quelques-uns d'entre eux conservent cette "paix". Cependant contrairement aux idées reçues et à l'endoctrinement qu'on pourrait entendre un peu partout la haine n'a pas disparus. Ce n'est pas quelques cours sur vivre en société et accepté son prochain qui auront fait oublier des siècles de haine et de servitude... Mais bon sûrement que ces dirigeants sont trop cons pour le réaliser... »


Ricanant fort l'alcoolique cria extrêmement fort dans le bar de manière à ce que tous entendent :

« En fait aujourd'hui on couronne le ROI DES CONS ! »

Publié le 15/10/2017 à 16h47

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-824-1#msg10654
Ike observait attentivement le comportement de son interlocuteur, son positionnement, ses gestes mais également sa façon de parler. Il avait quelques peu changé. Quelque chose en lui c'était éveillé, réveillé et commençait à le transformer lentement. Il se tenait -à présent- le buste presque droit et regardait le jeune blond avec force. Le regard vitreux de l'ivrogne ne semblait être qu'une histoire ancienne. Il s'exprimait également différemment. Il employait des mots plus fort sur un ton énergique, incisif presque colérique et revendicatif afin de critiquer le régime qui semblait se mettre en place avec celui du précédent Kage. D'ailleurs sa dernière phrase, presque hurlé pour que l'extérieur l'entende également, semblait être presque personnel, presque dirigé contre Shinji. Contre l'ancien rival de la grenouille.

Ike se mit à réaliser que, jamais plus, il ne pourrait de nouveau revoir son ancien camarde Kitto de la même manière. Il y aurait toujours ce nouveau lien hiérarchique entre. Il ne serait plus les deux rivaux. Non, il serait seulement un Shinobi rêvant de devenir -redevenir- l'ami de l'actuel Chef du Village Caché de la Feuille.

Laissant cet nostalgie derrière lui, Ike se focalisa de nouveau sur l'individu qu'il souhaitait aider. Ce dernier avait, sans le vouloir, fait un progrès sur le chemin de la lumière. Bientôt, il serait sauvé. Sauvé des ténèbres. Sauvé de lui même. Mais, jusqu'à ce que cela soit fait, je me dois d'être à ses côtés. Il est ma première âme en peine. Mais, pour qu'il puisse être sauvé -et peut-être qu'il puisse sauver à son tour- Ike devait connaître les différents maux qui rongeait l'homme aux cheveux rouges. Après tout, l'alcool n'était qu'un moyen d'échapper à ses problèmes. On tentait de les noyer dans le fond de la choppe que l'on buvait. Ainsi, l'alcool n'était qu'un moyen de lâche pour ne pas affronter les problèmes que l'on pouvait avoir. Et cet homme doit en avoir une sacré tripoté pour se retrouver dans cet état. Après tout, personne ne choisit délibérément de finir tel un détritus. L'ego de l'homme peut le sauver. Mais peut également le damner.

« Un Kitto, arrivant tel un élu, parlant de paix et de respect mutuel ? Avons-nous déjà connu une tel personne ? Cela ressemble quelque peu à une vieille histoire que j'ai entendu il y a bien des années. Pas vous ? Cependant, dans cette histoire, le fameux Kitto ne semblait guère être esclavagiste. Et puis, une mauvaise personne pourrait-elle rassembler autant de monde -sans force de l'ordre ? Je n'en suis guère sur. Mais donnez moi votre ami, je serai ravi de l'entendre. Et une critique constructive, pas cet espèce de beuglement d'âne capable de rendre sourd n'importe quel humain. »

Publié le 19/10/2017 à 12h42

Activité du forum

Statistique
- 562 sujets RP dont 15 en 24h
- 191 sujets HRP dont 2 en 24h

- 8131 messages RP dont 44 en 24h
- 1786 messages HRP dont 3 en 24h