Rencontre imprévue
[an 7]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12189
La situation semblait s'échapper pour s'exprimer au gré du destin. Le géant amena des informations dans la conversation qui n'étaient pas des moindres. Moji quant à lui, décida de rejoindre le groupe laissé aux mains de l'elfe, afin de les convaincre de les rejoindre. La situation actuelle était extrêmement dangereuse, d'autant plus que le Kirishitan annonça aux deux autres hommes la présence de deux quantités de chakra malsaine et puissante non loin de là. Le moment de scission devrait être court, et il en incombait grandement à Moji de réussir à convaincre les autres de les rejoindre dans les plus brefs délais. Le Kitto espérait que ses compagnons de Konoha comprendraient la démarche, il fallait absolument réussir à en apprendre d'avantage sur le Yuukan. Trop longtemps les Kitto se sont montrés passifs, tandis que le monde évoluait, et le discours du géant confortait d'avantage cette idée. Seijuro souhaitait par la même occasion se regrouper avec les deux membres de son escouade, qu'il délaissa au profit de la poursuite d'Okuninushi. Il était grand temps de mettre plus d'ordre dans la poursuite de la mission qui prit un ampleur considérable.

Okuninushi était dans l'incapacité de livrer d'avantages d'informations quant à sa quête. Il aborda seulement un lieu tenu secret, un lieu sacré aux yeux des géants, qu'il désigna se situer dans le désert de Suna. Le discours que le géant tenait était celui d'un être supérieur, d'un être doté d'une grande sagesse et d'une raison véritable. Que pouvait bien cacher toute cette histoire ? Deux chakras semblèrent approcher selon les propos de Moji. Le loup qui accompagnait le géant se montrait plus hostile, les babines remontées. Tout corrélait.

« Oku-san, je vais vous accompagner pour le moment. Si j'entends vos dires, il est presque incohérent de vous avoir laissé seul accomplir cette quête, qui semble si importante. Moji nous a parlé de deux masses de chakra qui rôdaient aux alentours. Il est possible que vous ayez été suivi, voire traqué.
Il y a-t-il dans le Yuukan des gens au courant de votre quête ? »


Seijuro scruta les horizons, sa vue s'offrait sur plusieurs milliers de mètres, probablement quelque chose de l'ordre de cinq ou six kilomètres à la ronde. Il ne voyait cependant rien, et au loin, les éléments qui se dessinaient était bien trop petits pour pouvoir les discerner.

« J'imagine que vos capacités au combat dépassent mon entendement, mais restez vigilent Oku-san. Les autres ne devraient pas tarder à nous rejoindre, d'ici-là,
nous ne sommes que deux, et j'imagine que le moment serait idéal pour les potentiels ennemis de nous tomber dessus.
Il y a bien des choses qui restent inconnues aux yeux des hommes, les critères de victoire lors d'un combat sont très aléatoires, mais j'imagine que le destin n'est pas rendu au hasard. Moji nous retrouvera rapidement, d'ici là, je pense que le flair de ce loup sera notre meilleure arme pour prévenir le mouvement. »


La prudence était de rigueur. A la suite de quelques mudras, une lueur profonde éclaira le regard du Kitto.

« Allons-y Oku-san. Ne perdons pas d'avantage de temps. »

Publié le 11/12/2017 à 12h02

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12238
Le géant était donc maintenant avec un nouveau compagnon. Il lui posa rapidement des questions sur les deux masses de chakra. Non, Oku ne les connaissait pas, mais lui devrait les connaitres non ? C'est les Konohajin dont Tsukasa à parlé.

« Il se peut que des personnes soit au courant. Mais tu es sur que les masses de chakra ne vienne pas pour vous ? Tsukasa m'a dit que la Konohajin qui c'était rendu au tournois était dans le coin avec un homme. Peut être que tu sais qui c'est toi ? »


Le géant ne réalisait pas ce qu'il venait d'annoncer à Seijuro. Lui qui traqué Kazami et Gekido depuis presque deux ans. Il les avait là, si prêt de lui. Mais il ne pouvait pas aller à leur rencontre. Son escuade était bien trop faible, et y aller seul serait du suicide. Quant à Okuninushi, il était hors de question pour lui de ce mettre en danger.

« Bon allez en route compagnons. »


Avec beaucoup d'entrain, le géant repris sa marche. Pour lui, il n'avait plus d'ennemies à ses trousses. Il s'était fait un allié du Kitto, et la suite de son aventure allait se passer à merveille.

HRP : Hrpg : Désolé c'est court, mais je voulais pas bloquer, je manque de temps.

Publié le 12/12/2017 à 23h36

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12258
Les mots que le géant choisit à ce moment-là furent cruciaux. Il désigna selon les dires d'un certain Tsukasa que parmi les deux masses de chakra qui avait été perçues par Moji, se trouvait une certaine Konohajin qui "s'était rendue au tournoi", et qu'elle était accompagnée par un homme. Tsukasa devait donc être le nom de l'elfe qui avait accompagné Okuninushi avant que les deux hommes ne se séparent, il était probable que sa connaissance de Yuukan se proposait à une dimension autre que celle de simples shinobis. Les propos que l'homme à l'immense stature tint ne laissaient pas grand doute quant à l'identité des deux masses de chakra. Les konohajins à l'extérieur du village, les déserteurs n'étaient pas bien nombreux, mais il était encore plus précis d'avoir désigné la femme comme étant l'une des participantes au fameux tournoi... Était-ce donc Kazami ? L'homme qui l'accompagnait devait sans doute être Gekido... Mais, que viendraient-ils faire tous les deux dans les plaines de Kusa, à proximité de la forêt de Konoha ? Les deux individus étaient dangereux à n'en pas douter, mais le temps avait passé depuis leur désertion. Seijuro avait beaucoup progressé, mais surtout, il n'était pas seul.

« Si je m'en tiens à vos dire Oku-san, il doit s'agir là de la kunoichi et de l'ancien chef du village dont je vous ai parlé précédemment. Je n'ai aucune idée de la raison de leur présence ici, si mes soupçons s'avéraient être exacts. Tout ce que je peux je vous, c'est que quel que soit leur but, ce sont deux individus très dangereux. »


Il ne fallait cependant pas se montrer trop confiant dans une seule hypothèse.

« En revanche si ce ne sont pas eux, alors je n'ai aucune idée de l'identité de ces derniers. »


Seijuro scrutait toujours les alentours, tandis qu'il avançait accompagné d'Okuninushi. Le groupe de Kotaro ne tarderait probablement pas à les rejoindre. Les plaines de Kusa représentaient un vaste territoire. La route réserverait sans nul doute des surprises aux protagonistes présents dans ces lieux.

HRP : Désolé, j'ai peu de temps également en ce moment.
Mes prochains posts apporteront un peu plus de contenu. Pour le moment, je laisse un peu l'initiative.

Publié le 14/12/2017 à 16h28

Afficher les techniques utilisées
Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12337
HRP : J'ai crus comprendre que la suite se ferait dans ce rp (Kotaro, Moji et Mori rejoignent Seijuro et Oku), dites moi si je poste au mauvais endroit ! :)


Tandis que Gekido était partit de son côté rencontrer l'Uzumaki inconnu, Kazami s'était quand à elle tournée vers le plus gros groupe. Elle s'était approchée avec précaution, sachant qu'elle était devenue une cible facile puisqu'elle était seule à présent. Tel un chat, elle se faufila entre les rochers et arbres de la plaine, à l'affut du moindre bruit. Le plus grand groupe semblait se diriger vers le géant, et elle se contenta donc de luis suivre de loin.
Kazami était vêtue d'une tunique noire, son bras droit était entouré de bandages lui remontant jusqu'à la clavicule, masquant ses lourdes blessures qui déformaient sa peau. Ses cheveux rouges étaient lâchés et dessinaient les contours fins de son visage. Elle ne s'était pas pris la peine de se masquer : les konoha-jins n'étaient pas des imbéciles, ils allaient rapidement deviner qui elle était si elle se retrouvait face à eux. Se sentir aussi proche d'eux lui rappelait d'anciens souvenirs. Des souvenirs qu'elle s'interdisait souvent de ressasser. Elle voulait aller de l'avant, mais le passé vous rattrape toujours. Kotaro était un bon shinobi. Elle l'appréciait beaucoup à l'époque. C'était une personne à qui ont pouvait se fier. Quand à Seijuro ... elle en était moins proche. Elle pensait tellement à Konoha qu'elle en avait oublié le géant et ses deux acolytes inconnus. On aurait dit que sa mission à présent était de suivre les ninja de Konoha. Elle en était presque obsédée.
Si Gekido était là, il n'aurait probablement eut les mêmes sentiments qu'elle. Il n'aurait pas perdu de vue la cible. Mais il n'était pas là et Kazami s'autorisait alors des pensées prohibées. Elle s'imaginait de nouveau à Konoha, avec l'être qu'elle aimait le plus au monde, main dans la main. Arpentant les rues, souriant à ses amis, sont bandeau fièrement porté au cou. Etait-ce seulement possible de réaliser un tel rêve ? En avait-elle les capacités ? La force ? Le courage ? Combien de temps allait encore durer cette quête ? Konoha allaient-ils un jour l'accepter à nouveau ?
Sans s'en rendre compte, une larme se mis à couler sur la joue de la belle rouquine.

Publié le 16/12/2017 à 23h21

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12380
Oku et Seijuro avançait rapidement en direction du désert. C'était à environs une journée de marche à ce rythme. Mais ils allaient sans doute devoir faire des pauses. Disons que dans une journée et demi si tout ce passe bien, les deux devraient être dans le désert. Puis dans environs deux jours, ils seront au temple. Cependant, le loup de Tsukasa était en train de s'agiter à coté du géant. Pourquoi se mettait il dans cet état. Seul un Mori était en capacité de comprendre cet animal. Le géant s'arrêta pour le flatter un peu avant de dire.

« Seijuro, on devrait accélérait le pas. Je ne comprend pas du tout pourquoi ce loup est en train de nous faire une crise de nerf. Et c'est bien ça qui m'inquiète.
Il ne réagirait pas comme ça, si c'était Tsukasa et tes amis qui approchait de nous. Il doit y avoir un danger dans le coin, je n'ai aucune idée de quoi il s'agit. Mais si tu veux un conseil, on devrait accélérer. »


A peine eu il finit sa phrase, que le géant appliqua ses propres consignes. Il força le pas, partant à la plus haute vitesse qui lui était possible sans trop se fatiguer. Quelque chose de mauvais se tramé dans l'air. Pourquoi cette quête que tout le monde décrivait comme facile, était aussi difficile pour Okuninushi. Pourquoi fallait il que ce soit sur lui que ça tombe. Beaucoup trop de personne était dans cette plaine, et beaucoup trop de Konohajin était présent également.

« Seijuro, tu es sur que le problème viens pas de toi et tes camarades ? Personne n'est censé savoir pour moi ! Je pense qu'on ne me poursuit pas, je pense juste que quelqu'un à un problème contre Konoha. »


C'était juste une hypothèse, mais il fallait l'envisager. Pourquoi se serait forcément après lui qu'ils en auraient. Oku n'avait jamais rencontré personne ici avant aujourd'hui, donc personne ne le connaissait. Ce n'était pas logique que l'on s'en prenne autant à lui.

Publié le 17/12/2017 à 18h49

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12406
HRP : Je pense que tu es au bon endroit Kazami ;)


« Personne n'en a après Konoha, et encore moins après les Kitto. Depuis des générations, notre clan vit dans un pacifisme exacerbé. Et le village connait depuis désormais deux années une période de quiétude. En revanche Oku, vous ne cessez de répéter que vous avez une quête importante à accomplir, et me semble plus cohérent de supposer que certains de ce continent aient pu être mis au courant. Vous n'étiez pas sûr quelques minutes auparavant. »


Le loup de Tsukasa semblait effectivement s'agiter, mais les raisons qui poussaient l'animal à agir ainsi demeuraient encore inconnues pour le binôme. Kazami s'était rapprochée des deux hommes sans pour autant se dévoiler. Seijuro n'avait aucun talent de senseur, et Okuninushi ne semblait pas non plus sentir actuellement sa présence. Les fumées de l'incendie étaient désormais éloignées, mais le loup était-il seulement capable d'user de son odorat dans de telles conditions ? La kunoichi présentait-elle une aura meurtrière pour l'animal ? Il était difficile d'en juger. Seijuro s'approcha de l'animal, il le savait potentiellement dangereux. Un loup reste un loup, une bête instinctive, qui aime chasser en meute pour couvrir de sa faiblesse solitaire. Et pourtant, le loup ici présent semblait beaucoup plus gros que ceux que le shinobi du village de la feuille avait pu rencontrer jusque là. Il semblait agité, mais ne présentait aucun signe distinctif d'agressivité. Peut-être n'aimait-il simplement pas les nuages orageux qui se profilaient un peu plus loin...

« Allons mon brave, tout doux. »


Seijuro apposa sa main sur la bête, ce qui sembla l'apaiser immédiatement. La main de Seijuro était chaleureuse et sous cette onde de chaleur se dégageait une force véritable. Combien de temps encore faudrait-il se battre pour trouver une apaisement véritable ? Les cicatrices qui témoignaient de beaucoup trop de sang versé semblaient cicatrisées aujourd'hui, mais de combien de nouvelles l'homme devrait-il encore subir pour connaître une trêve de cette situation ?
Le loup était plus calme, c'était tout comme ci ce dernier ressentait le calme et la sérénité du shinobi aux pupilles de couleur améthyste. Les hommes, tout comme les animaux souffraient de trop nombreuses guerres, de trop nombreux crimes. La loi de la nature dicte la conduite qui induit à chacun un comportement pour sa survie... Mais depuis des décennies, les hommes s'étaient affranchis bien au-delà du simple nécessaire pour asseoir sa domination sur les autres règnes. Était-ce seulement là, légitime ?
Le géant semblait passé d'un état à un autre, d'une quiétude à une inquiétude soudaine... La situation devenait de plus en plus en étrange.
Le Kitto continuait de vérifier les alentours, mais rien.

« Oku, où se situe l'île où votre peuple vit désormais ? Vous avez dit un peu plus tôt qu'elle était à proximité du Yuukan, sans pour autant dévoiler l'emplacement. Votre révélation de tout à l'heure ne cesse de me trotter en tête, et je ne peux que difficilement imaginer que vous êtes les seuls dans ce cas... Existe-t-il plusieurs clans de géants ? Existe-t-il d'autres "races" si vous me permettez le terme... Les elfes, les géants... Les hommes depuis toujours ne cessent de conter des légendes et mythes... Et si chacune d'entre elles s'avérait réelle, j'imagine que de nombreuses découvertes restent encore à faire. »

Publié le 18/12/2017 à 19h32

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12413
Rejoindre le géant n'avait pas été bien difficile pour l'elfe, il avait tout bêtement utilisé son flair, il fallait avouer qu'un Akimichi n'était pas vraiment inodore. Les membres de cette famille ne se lavaient que rarement, bien trop habitués à sentir le chacal pour mieux vivre en autarcie avec la nature. Effectivement, ils chassaient les sangliers et les ours sans la moindre crainte, ils se camouflaient ainsi pour posséder une odeur assimilable à celle d'une bête. Bien évidemment, un Mori ou un loup ne pouvait se faire berner par ce vil stratagème. C'est ainsi qu'en trente minutes, Tsukasa se retrouva face au géant.

« Ton père semblait te faire confiance. J'ai voulu le respecter en t'offrant la chance de continuer ta quête. Bien malheureusement, tu sembles batifoler dans des histoires qui ne concernent pas ton peuple. Je ne souhaite plus perdre de temps. »

« Je suis désolé, mais donnes-moi l’orbe. »

Dissimulé dans le sac du géant, une orbe d'or se cachait. Un objet d'une valeur extrêmement rare offrant la possibilité d'accomplir de divers desseins. Mais pour protéger le monde de cette force incroyable, le rituel se devait d'être réalisé et rien ne pouvait arrêter Tsukasa, il connaissait la finalité de celui-ci mieux que quiconque. Tendant la main, l'homme fixait avec certitude la montagne. Plus tôt, le Mori n'avait pas continué la discussion avec le Kirishitan pour la simple et bonne raison qu'il semblait bien trop intéressé par tout cela.

« Je te laisse vivre avec ce peuple que tu sembles tant chérir, Ōkuninushi. Je ne peux plus t'offrir plus de temps et tu sembles bien trop curieux pour te délaisser des Konohajins. »

Le Mori sentait cette odeur du tournoi.. Cette femme... Uzumaki Kazami. L'homme se souvenait parfaitement d'elle et de son disciple ; Chikara Qazea. Depuis peu, elle n'était plus du village de la feuille et sa présence n'était sûrement pas anodine. C'est pourquoi le Mori ne comptait pas s'attarder ici...

Publié le 18/12/2017 à 21h08

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12419
Okuninushi avancé vers son objectif, il avait été quelque peu détourné c'est vrai. Mais maintenant, il ne comptait plus faire marche arrière. Le loup était paniqué, et Seijuro semblait bien curieux quand à la vie du géant tout à coup. Jamais le géant ne lui offrirais d'information, sans avoir complètement confiance en lui, et ce n'était pas encore le cas. Continuant d'aller le plus vite possible, le géant dit.

« Je ne peu te révéler l'emplacement de mon peuple. Ne le prend pas mal, mais je ne te connais que depuis quelques heures. Tout ce que je peu te dire, c'est que le Yuukan n'est pas le monde entier, il fait parti d'un monde bien plus vaste. »


Après une longue course à travers les plaines, Tsukasa apparu de nouveau face à Okuninushi. Ce fut d'abord avec un large sourire que le géant l'accueilli. Mais rapidement, l'elfe le mis en colère. Ok il avait déconné au début de la quête, mais maintenant il y allait. Et si au passage, il pouvait se faire des alliés où était le mal ? Non, il faudra plus qu'un désolé pour prendre l'orbe des mains du géant. Sans s'arrêter, il dit à son compagnons.

« Si tu veux l'orbe viens la prendre ! Je ne suis pas en train de rêver, je suis en route pour le désert figure toi ! Rien ne dit que je n'ai pas le droit de me faire quelques alliés sur la route. »


Le géant avança encore sur plusieurs centaines de mètre, puis il se rendit compte qu'il avait perdu trop de temps. Tsukasa était dans le vrai, Okuninushi n'était pas assez rapide pour rejoindre le désert à temps. Mais l'elfe le pouvait. Il s'arrêta alors, et dit.

« Bon d'accord ! Tiens prend là ! »


L'Akimichi fouilla dans son sac, et sorti une orbe en or massif. Elle était magnifique, et brillait de mille feu sous la lumière du soleil. En la regardant, on pouvait ressentir une étrange de sensation. Comme si une puissance inconnu était à l'intérieur.

« Je suis désolé Tsukasa. Je vais te faire gagner le temps que je t'ai fais perdre. »


Sur ces mots, le géant se retourna, il parti dans le sens opposé. Peut être rencontrerait il les personnes qui le pourchassaient, et s'ils avaient de mauvaise intention, le géant se chargerais de les arrêter. C'est le moins qu'il pouvait faire pour se faire pardonner par l'elfe et par son peuple. Au milieu de tout ça, Seijuro fut laissé en arrière. Il avait le choix, essayé de suivre Tsukasa mais il refusera sans aucun doute. Ou venir avec Okuninushi.

Publié le 18/12/2017 à 21h45

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12442
Le groupe comprenant Moji et les autres n'avait pas perdu de temps, dévalant la forêt à vive allure pour rejoindre Seijuro et le géant. Le jeune Kirishitan est quelqu'un de très en forme physiquement, mais l'elfe, dans toute son agilité, l'avait semé de quelques minutes, ce qui n'avait pas manquer de l'impressionner. Encore une fois, le Mori avait été plus rapide sur l'action, alors qu'il c'était visiblement passé quelque chose entre lui et Oku', car ce dernier faisait maintenant le chemin inverse, sans l'elfe. Moji demanda donc des explications rapidement à son ami qui fut assez bref, lui disant simplement que Tsukasa allait continuer la mission seul et qu'il se devait de vérifier l'identité de la personne qui les suivait vraisemblablement. Le jeune métisse se voyait donc-là dans une impasse, il ne comprenait plus rien à ce qui se passait. Il ne savait pas s'il devait rejoindre l'elfe afin d'assurer la réussite de leur mission ou bien s'il devait suivre son ami. Il se mit donc à réfléchir et se souvint qu'à la base, tout ce qui le préoccupait, c'était de prêter main forte à son ami.

« On est avec toi. Je te confirme que cette personne nous suis depuis un moment, il est temps d'en avoir le coeur net, je te montre la voie! »


Depuis qu'ils c'étaient mit en route pour rejoindre leurs compagnons, Moji ressentait le chakra de cette personne, derrière eux. Cette dernière ne possédait visiblement pas de don sensorielle, car pour suivre leurs traces, elles se devait de ne pas les perdre de vue, sans compter qu'en se tenant trop loin du groupe, les traces n'auraient pas été assez fraîche pour confirmer leurs directions. L'ombre d'Iwa avait préféré garder cette information pour lui jusqu'à présent pour ne pas inquiéter le groupe et risquer que la personne derrière eux se rende compte qu'ils avaient remarqué sa présence. Ils rejoignirent donc le géant et se mirent en direction inverse, suivant les indications de Moji qui mit son focus sur ces sens.

Publié le 19/12/2017 à 13h56

Afficher les techniques utilisées
Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12457
De là où elle était, Kazami ne pouvait entendre ce qu'il se disait. Cependant, le groupe ne semblait pas très organisé, ce qui le rendait imprévisible. La rouquine fut très surprise de voir le géant rebrousser chemin, se dirigeant vers elle accompagné de quelques personnes. Il était fort possible qu'ils avaient repéré sa position. Elle jeta un coup d'oeil pour voir si Gekido arrivait ce qui ne semblait pas être le cas. La jeune femme pris alors seule une décision à l'encontre des ordres directs de l'ex-Hokage.
D'un pas assuré, elle sortit de sa cachette pour se mettre sur le chemin du petit groupe. Elle marcha dans leur direction comme si elle se promenait dans la forêt. Bientôt, elle fut à leur hauteur. Elle garda une certaine distance avec eux, sans montrer aucun geste d'agressivité. Ses yeux clairs parcouraient les différents membres du petit groupe avec attention puis elle finit par lâcher :

« Salut les gars. »


Un sourire amusé naquis au coin de sa bouche, plutôt sincère. Elle était contente de revoir des Konohajins, même si ce n'était probablement pas réciproque. Elle avait l'impression d'être à nouveau dans son village. Une main sur la hanche, l'autre le long du corps, elle montrait une attitude presque nonchalante qui ne lui ressemblait pas vraiment.

Publié le 20/12/2017 à 03h51

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12479
Que se passait-il exactement ? Lorsque l'elfe fit son apparition, il sembla se quereller avec Okuninushi. Une histoire d'orbe dorée. Le mystère autour de la quête du géant s'épaississait tandis que Moji, Kotaro et Tetsu firent à leur tour leurs apparitions. Le groupe semblait désormais réuni et au complet, mais la chamaillerie entre l'elfe et le géant prit une tournure assez grotesque en somme. L'elfe requérait la récupération de l'orbe d'Okuninushi tandis que celui-ci s'élança en courant en direction du désert de Suna. Que faisait-il ? Prenait-il la fuite ? La scène ressemblait à une réprimande. Finalement le géant fit demi-tour pour donner l'orbe à Tsukasa. Les peuples étaient différents, leur interaction l'était tout autant. Seijuro ne prit pas part à l'échange, il regardait tout cela d'un œil extérieur, souhaitant enrichir sa connaissance des deux individus, et puis il n'avait pas sa place, il était simplement un intervenant lambda, un individu croisé prometteur d'un échange entre des "races" qui semblaient s'éviter jusque-là.
Okuninushi s'élança à nouveau, prétextant de vouloir effacer ses erreurs, combler la perte de temps qu'il octroya. Mais que faisait-il à courir en sens inverse ? Voulait-il véritablement aller à la rencontre des chakras que Moji avait repéré ? Dans quel but ? Personne ne savait réellement les enjeux derrière tous ces événements. Personne hormis le géant et l'elfe. Pour autant, ces deux-là ne semblaient pas vouloir réellement coopérer avec les shinobis de Konoha. Seijuro s'approcha alors de ses deux compères, Kotaro et Tetsu, il y avait ce sentiment de quiétude de les retrouver saufs.

« Tetsu-san, Kotaro-san. Je crois que cette histoire ne nous amènera aucune réponse définitivement. De ce que j'ai cru comprendre, Oku-san était porteur d'une quête, en rapport avec l'orbe qu'il vient de rendre à l'elfe. Pour autant, aucun des deux ne me semble véritablement enclin à partager des informations. Je suis désolé d'avoir scinder le groupe, il fallait prendre une décision, et je ne voyais pas de meilleures options dans l'immédiat. »


Se retournant vers Moji qui se tenait proche des Konohajins.

« Merci Moji-san d'être retournés les chercher. Je pense qu'il est temps pour nous de rentrer à Konoha, comme promis, nous te ramenons avec nous. »


Tout semblait indiquer la fin de l'intervention des konohajins, Seijuro savait qu'il avait emmené ses compagnons bien au-delà de l'ordre de mission originel. Pourtant, c'était aussi cela, quelque part, être un ninja. Il ne fallait pas savoir se contenter du minimum pour accomplir à bien une mission. Le recueil d'informations était important, même si dans la situation, tout cela semblait presque vain. Pour autant le sabreur avait appris l'existence d'un peuple de géant, qui vivait paisiblement sur une île au-delà du Yuukan. C'était une bonne chose. Dans le rapport qu'il rédigerait pour les instances supérieures du village, les informations relatant la quête du géant et de l'elfe resteraient floues, mais le village serait néanmoins au courant que des événements importants semblent se dessiner, selon des envoyés de peuples probablement millénaires.
Seijuro ne s'attendait cependant pas à la scène qui allait se produire. Alors qu'il s'apprêtait à prendre la direction de la forêt extérieure du village caché de la feuille, une tête à la crinière rouge, bien trop connue, fit son apparition. Kazami Uzumaki... Elle prit une attitude presque nonchalante avant de lâcher des salutations. Décidément, la journée revêtait son lot de surprise. Comment osait-elle apparaître ainsi, comment osait-elle seulement saluer des konohajins après tous les événements du passé...

« Tetsu-san, je suis navré d'avoir à vous demander cela, mais j'aimerais que vous partiez immédiatement chercher des renforts au village. Si Kazami Uzumaki est dans les parages, il y a fort à parier que Gekido, notre ancien Hokage rôde également aux alentours. Je crois qu'un Chikara serait une cible idéale à choisir pour ces fumiers. Kotaro et moi-même avons l'avantage d'être des Kitto. Je tâcherai de la retenir suffisamment de temps si un combat s'engage. Faites-vite Tetsu-san... »


Il n'avait toujours pas répondu aux salutations de la kunoichi. Il préférait pour le moment chuchoter à ses compagnons, des informations rapides devaient dicter les prochaines actions.

« Moji, cette femme est une criminelle, responsable d'une tentative de massacre à Konoha. Elle est l'une des deux plus dangereux fugitifs que le village traque.
Restez sur vos gardes. Kotaro, je vais avoir besoin de vous, engagez le contact si vous le voulez bien. J'ai besoin d'un peu de temps. »


Seijuro n'en dit pas plus, il n'avait pas le temps d'ajouter d'autres informations. Le délai de réponses des konohajins serait primordial pour appâter la femme rousse. Reculant d'un pas, il allait faire confiance à Kotaro pour la prochaine manœuvre.

HRP : Je modifierai un peu plus tard dans la soirée pour détailler le ressenti de Seijuro à la vision de Kazami, mais là au moins je vous permet d'avancer le RP

Publié le 20/12/2017 à 21h15

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p2/rencontre-imprvue.html#msg12482
Les événement s'enchainait assez rapidement et le shinobi ne comprenait lui même pas à quel moment cette mission avait dérailler. Sans doute lorsque l'ordre de mission consistait à identifier les attention d'un géant. Ouai c'était sans doute la le problème. Quoi qu'il en soit, la situation semblait retrouver un semblant de calme. Les konoha-jin furent finalement regrouper.

Le Kitto ne s'intéresser guère plus à l'elfes et au géant. Cette mission n'avait que trop durer et ce mêler plus de leurs affaire n'était pas spécialement un acte positif. Trop de curiosité était un défaut après tout. Les laisser régler leurs histoire semblait la meilleur chose à faire. Après tout, notre mission consistait à vérifier que le géant ne menacer pas le village. C'était chose faite.

« Ne t'en fait pas. On s'en ai très bien sortis. »


Puis sur un ton plus bas pour que le peau d'ébène n'entende pas.

« Au moins dans cette histoire, le kirishitan semble être un allié de confiance. De plus, l'Uzumaki est partit »


Après tout, aucun piège n'avait était tendu et il avait effectivement collaborer de plein grès avec les habitant du pays du feu. L'homme semblait réellement sincére par ces actions mais baisser sa garde trop rapidement pourrais porter préjudice au villages.

Restant silencieux, il écouta et approuva les dire de Seijuro. Le temps de rentrer était enfin venue de conclure cette mission. non pas que cette histoire lui déplaise, mais le jeune homme avait hâte de coucher sur papier les nouveau visage qu'il avait rencontrer. Un elfes et un géant, ce n'est vraiment pas chose courante après tout. Mais si cette journée semblait incroyable, la présence de la femme au cheveux rouge fît son apparition. Kazami Uzumaki, la traitresse et camarade de Gekido, venait de débarquer. Comment pouvait-elle osait se présenter ainsi, nonchalamment, devant les membres du village qu'ils avaient trahies.

D'abord incrédule, le ninja cacha rapidement sa surprise derriére un visage extrêmement sérieux. Si tout semblait s'arranger, la mission venait de passer à un tout autre niveau de menace. Si Kazami était ici, l'ancien Kage n'était certainement pas loin. heureusement, Seijuro commença à donner des instruction discrètement. Le Kitto devrait gagnait du temps apparemment. Chose qu'il pouvait faire sans trop de mal, la rouquine ne semblait pas hostile mais il ne fallait pas se fier à son air familier. Cette femme était dangereuse. Approuvant d'un signe de tête les paroles de Seijuro. Kotaro s'approcha de la déserteuse. Suffisamment loin pour ne pas la menaçait et pouvoir réagir. Se gardant de la menacer.

« Kazami! Crois-moi, je suis bien surpris de te voir en ces lieux. »


Souriant amicalement, il repensa à la première fois qu'il avait rencontrer cette femmes. Jamais il ne se serait douter des actes que cette femme pouvait commettre. Il lui était maintenant impossible de lui accorder la moindre confiance. Rien ne pouvais justifier ces actes.

« Tu sais que j'ai toujours ton portrait ? Mais je pense pas que tu soit venue pour me le demander je me trompe? »


Gagner du temps souhaitait Seijuro, du temps lui donnerais le Kitto. Se préparant à la moindre hostilité de la femme.

HRP : Je m'excuse pour les fautes, je corrige mais je savais pas si quelqu'un comptait répondre au même moment que moi lorsque je l'ai écris ^^'

Publié le 20/12/2017 à 21h52

Activité du forum

Statistique
- 763 sujets RP dont 0 en 24h
- 296 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10625 messages RP dont 0 en 24h
- 2398 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :