Rencontre imprévue
[an 7]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg12919
Kotaro écouta la deserteuse sans reellement reagir a ces premier propos. Oui usait de se subterfuge etait un coup bas mais cette femme etait reellement dangereuse et tout pes coup etait permis.

« Si on en arrive la, c'est uniquement la cause de ton refus Kazami... »


Lacha t'il froidement. Tout cela était uniquement de sa faute deplus, les Konoha-jin n'était pas la pour proteger un quelconques objet.

« Regarde ou tout cela te conduits. »


Les blessures que la femme exhibait maintenant etait plutot impressionnante. La cause devait en etre terrible mais le temps n'etait plus a la pitié. Apres quelque mudras, le chuunin ce contenta d'envoyer quelque shuriken imbibé de chakra Katon en direction de Kazami. Aattendant une nouvelle occasion d'user du genjutsu. Pour le moment, la femme devait s'attendre a de nouvelle illusion ce qui imoindrirait l'effet. Le ninja ne manqua pas de remarquer que la légère fumer sembler attiser les flammes des shurikens.

Publié le 01/02/2018 à 16h13

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg12923
La jeune femme décida d'obscurcir encore la visibilité sur le champ de bataille, usant d'une fumée légère. Il était désormais assez difficile de distinguer aisément les traits sur le visage de la déserteuse. Les flammes, qui délimitaient l'arène de combat, semblaient légèrement plus virulentes suite à l'apparition de cette fumée. Kotaro avait bien réagi à la manœuvre précédente, prenant l'apparition du disciple tant aimé de Kazami, afin de détourner son attention quelques secondes. Ces quelques secondes furent probablement les plus importantes de tout le combat, tant elles s'apprêtaient à signer un tournant définitif à la bataille. Sous un ciel obscurcit par les différentes fumées, la déferlante de sabre que Seijuro avait lancé finit par faire mouche, s'abattant comme une pluie providentielle sur la cible désignée. Un hurlement tressaillant déchira le silence... Elle avait été touchée. Le cri qu'elle poussa à cet instant meurtrit les lieux d'une atmosphère glaciale et dérangeante. Les sabres s'étaient plantés dans son épaule, les lames traversant les muscles, ciselant probablement des structures adjacentes, ligamentaires, vasculaires, nerveuses, osseuses. Prenant le temps de retirer les lames une par une avant de les enfoncer dans le sol, la kunoichi faisant bien peine à voir, dans cet état. Était-elle réellement en train d'essayer de se battre ? Son visage était empreint d'un vide innocent, d'un trouble qui pouvait se ressentir au combat. Elle semblait se laisser dominée, au détriment de son état. Les lames, une fois toutes retirées semblaient avoir provoqué des blessures sérieuses, du sang gisant abondamment de l'épaule de la femme rousse... Son autre main s'illumina d'un reflet verdâtre qu'elle vint apposer sur la plaie de ses nouvelles blessures. Un bandage était tombé quelques instants auparavant, laissant apparaître une cicatrice abominable sur le corps de la jeune femme... Elle semblait n'être plus que l'ombre de ce qu'elle fut autrefois.

Kotaro ne semblait vouloir fléchir le mouvement, n'offrant aucune cesse à la déserteuse. Son attitude était la plus louable, car elle permettrait probablement la capture de la nukenin. Le soin de son épaule lui prendrait probablement du temps, fonction de la blessure qu'elle venait de se voir infligée. Il ne fallait lui offrir aucun répit, l'empêcher ainsi de se soigner, tout en l'épuisant. Il prit l'initiative d'envoyer quelques shurikens enflammés, des flammes qui, traversant la légère brume de fumée, semblèrent s'accroître légèrement.
Il fallait enfoncer le clou. Mettant une main dans sa besace, Seijuro sortit de nouveau son parchemin qu'il tint fermement dans sa main. Il restait une partie des sabres qu'il avait invoqué avec ce dernier, gisant sur le sol, tandis qu'une seconde moitié se trouvait du côté de la kunoichi.

« Kotaro, il est temps de mettre un terme à ce combat, capturons-la. »


Seijuro s'élança alors vers le géant, et effectua un saut sur son épaule avec de rebondir pour s'élancer plus haut encore dans les airs. Espérant que le géant ne se vexerait pas de l'utilité de sa taille, Seijuro se trouvait désormais à plusieurs mètres dans les airs, déployant son parchemin pour effectuer la deuxième et dernière invocation que ce dernier lui permettait. La première invocation avait permis l'apparition de nombreux sabres, celle-ci ne fit apparaître que 3 projectiles de lancers. A ce détail près, que l'un des trois shurikens était d'une taille absolument inimaginable. Composant quelques mudras avant que les armes ne retombent, Seijuro attrapa le plus gros des shurikens qui s'illumina au moment où les mains du jônin se posèrent sur l'arme. Le shuriken était extrêmement lourd, son tranchant était incomparable. D'un demi tour sur lui-même, il lança le shuriken à la taille titanesque en direction de la jeune kunoichi.

« Yang no jutsu ! »


Kazami n'en avait pas conscience, mais la marque qu'elle avait reçue sur son épaule était toujours présente, une marque faite de chakra qui ne disparaîtrait pas aussi rapidement.
En retombant au sol Seijuro attrapa les deux autres projectiles qui retombaient en même temps que lui, un dans chaque main. Il s'agissait cette fois encore de shuriken géant, de taille toutefois inférieure à celui qu'il venait de lancer depuis les cieux. Prenant l'élan d'une rotation, il élança le premier shuriken en ligne droite, puis en continuant sa rotation sur 360 degrés il lança le second et dernier shuriken.
La cible du shuriken titanesque était toujours la même, une épaule meurtrie, en ce moment même recouverte d'une main souhaitant apporter du soulagement à la blessure. Les deux autres Shurikens n'étaient cependant eux, pas attirés par la marque que Kazami portait. Seijuro ne ménageait pas ses attaques, connaissant pertinemment le risque de tuer son adversaire avec des armes aussi puissantes. Mais, la Uzumaki avait refusé de se rendre, semblant sceller son destin à un combat ne lui proposant que d'avantage de souffrance.

HRP : Je ne sais pas si j'ai été bien clair dans la description xD
1 shuriken titanesque
2 shurikens géants

Publié le 01/02/2018 à 17h45

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg12947
Plus les choses se déroulaient et plus la jeune femme devant eux se trouvait en fâcheuse posture. Blessée par les sabres de Seijuro, elle fit distraction avec une fumée, le temps de se régénérer, il s'agissait-là d'une très bonne astuce, mais en vain selon le Kirishitan. Plus le combat progressait et plus Moji pouvait sentir que leur groupe prenait le dessus sur la Kunoichi. Sans même ce connaître, ils se trouvaient à former une équipe presque parfaite. Un jeune homme rusé comme un renard qui utilise le Genjutsu de manière stupéfiante, un senseur pouvant traqué à des lieux à la ronde, faisant aussi office de support non-négligeable, couplé à un homme dont la puissance et la fluidité de ses mouvements étaient hors du commun. Rajouté à cela un géant possédant la force nécessaire pour arracher un arbre de la terre d'une seule main et vous comprendrez dans quel merdier Kazami ce trouvait actuellement.

Malgré tout, il ne fallait pas avouer la jeune femme pour vaincu, d'après les dires des Konoha-jins, il s'agit de la Nukenin la plus redoutable et recherché de leur village et ce n'est surement pas sans raison. À la vue de la brume qui prenait place sur le terrain de combat, Moji mit plus d'amphase sur ses dons de senseur pour être certain de ne pas perdre la trace de la jeune femme, si jamais elle tenterait de s'enfuir. Avant l’enchaînement spectaculaire de Seijuro, ce dernier avait adressé la parole à Kotaro en lui indiquant qu'il fallait en finir. Moji n'appréciait pas du tout se sentir délaissé, oubliaient-ils qu'il était avec eux dans cette capture et que probablement que, sans lui, la réussite de cette tentative serait plus incertaine ? Fronçant les sourcils, le jeune Kirishitan avide de reconnaissance effectua plusieurs mudras rapidement et prit la parole.

« Ne m'excluez pas de cette mission, Seijuro-San! Norainu no jutsu! »


S'exclama t-il. Le jeune homme avait profité de la diversion de Kotaro et Seijuro pour effectué sa technique, en retrait. Plusieurs, trois pour être plus précis, pilier de bois sortirent du sol, des visages de chiens foo gravé sur le bois d'ébène. Le timing était parfait, alors que Seijuro venait à peine d’atterrir pour attrapé ses deux Shurikens Géants, les trois piliers étaient déjà en direction de Kazami, les trois piliers venaient d'angle différents, servant de distraction au Shuriken Titanesque, alors que les deux autres Shuriken suivaient derrières. Peu importe son choix, à moins d'une technique de défense d'une très grande puissance, la jeune femme était voué à être percuté par l'une des attaques.

Publié le 04/02/2018 à 13h55

Afficher les techniques utilisées
Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13069
Ses adversaires étaient bien décidés à en finir d'elle. Ils s'acharnaient à lui envoyer toutes sortes de projectiles que Kazami esquiva comme elle pu. Elle utilisa les piliers de bois sortis du sols pour que les shurikens qui la suivaient s'y plantent. Elle ne pu réellement finir la guérison de son bras, laissant une cicatrice sanguinolente sur ce bras déjà mutilé. Elle avait vu le regard de ces hommes face à l'atrocité de cette partie de son corps. Le même regard qu'elle avait à chaque fois qu'elle même enlevait son bandage. Le souvenir du jour où cette blessure lui était arrivé lui serra le coeur.
La rouquine virevoltait sur le champs de bataille, s'approchant parfois des flammes qui lui procuraient des frissons. Malgré toutes ces attaques contre elle, ses pensées étaient dirigés vers lui. Pourquoi n'était-il toujours pas à ses côtés ? Comment n'avait-il pas pu voir les flammes qu'elle avait créer ? Comment avait-il pu l'oublier ? Soudain, une idée, plus terrifiante que celle de l'abandon, naquit dans son esprit. Peut-être Gekido était en danger. Peut-être que c'était pour cela qu'il n'était pas là.

« Stop ! hurla-t-elle en levant la main. »


Un peu essoufflée, elle s'était arrêtée proche du cercle de flamme. La chaleur de celle-ci l'inspira.

« J'ai ... un message à transmettre ... et après ... vous ferez ce que vous voulez de moi. »


Elle les implora des yeux. La jeune femme paraissait, pour la première fois depuis le début, terrifiée. L'image de Gekido entrain de mourir était figée devant ses yeux. Il fallait qu'elle le retrouve.

Publié le 14/02/2018 à 20h20

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13080
Moji semblait vouloir appuyer sa participation à la tentative de capture de la nukenin. Il s'employa à la suite de quelques mots cherchant d'avantage de reconnaissance, à utiliser une technique assez étrange qui fit sortir du sol trois piliers qui semblait être en bois, présentant à chacun un ornement singulier, des têtes de lion que l'on pouvait retrouver en sculpture dans certains temples. Les pensées communes accordaient à ces félins légendaires des pouvoirs protecteurs mythiques, des pouvoirs suffisants pour les désigner en tant que protecteurs sacrés des âmes et des esprits. Cette technique semblait puissante, elle le semblait d'avantage encore de par la volonté perceptible de l'homme à la peau d'ébène. Cependant, la partie adverse prit avantage de ces piliers de bois afin de déjouer les projectiles lancés par les deux Kitto. Les piliers se brisèrent sous l'impact du Shuriken titanesque mais ils permirent cependant la neutralisation du jet. La rouquine semblait s'essouffler, d'un coup d'un seul elle se mit à hurler tout en levant la main, faisant la requête d'un message à transmettre. Que croyait-elle ? Le temps de la parole était révolu, elle en avait elle-même fait l'aveu, lorsque Seijuro s'était approché de cette dernière, profitant d'un instant pour le priver momentanément de sa vue, et tentant de l'envoyer au tapis. Désormais, côtoyant la chaleur des flammes qu'elle avait elle-même créé, repousser dans ses retranchements, sa langue voulait se délier. De manière dommageable, il était trop tard pour elle.

« Pardonnez-moi Moji, je ne souhaitais pas vous offenser. Votre technique est surprenante... Je m'en remets à vous également. »


Quelques mots glissés envers son nouvel allié, dans un murmure que le bruit du terrain enflammé dissimulait. C'était une manière de se racheter de n'avoir vu qu'en les quelques compétences qu'il avait constaté depuis leurs rencontres. De par ses techniques surprenantes, Moji était en mesure de soutenir les prochains mouvements de Seijuro. Il allait s'en remettre à lui, sans pour autant calculer ses actions. De par cette confiance, il espérait que le Kirishitan trouverait de lui-même les opportunités pour combler les potentielles failles que les futures manœuvres de Seijuro allait découvrir. Ce serait aussi vraisemblablement une diversion pour Kotaro.
S'avançant sans tarder, sans laisser la possibilité à Kazami de discuter d'avantage, Seijuro récupéra l'un des katana que la nukenin avait planté dans le sol. La lame était recouverte d'un sang, qui semblait déjà se coaguler progressivement. Une onde de chakra se mit à émaner du corps de Seijuro, repoussant les cendres environnantes de plusieurs dizaines de centimètres. Il y avait une harmonie dans la répartition de son chakra qui lui offrirait dans les prochains mouvements une fluidité digne de l'expert qu'il était devenu en taijutsu. En y associant la qualité du tranchant d'une lame, ses offensives se voudraient extrêmement dangereuses. A mésestimer de la sorte le Jônin qu'il était devenu depuis son départ, la femme issue du clan Uzumaki semblait de plus en plus se vouer au frisson de la défaite. Il n'y avait plus l'once d'une compassion dans les yeux de Seijuro. Elle avait refusé l'offre qu'il lui avait proposé plus tôt, elle devrait désormais faire face à la notion de la justice que le Kitto incarnait. Une punition expéditive, et sans faille. Une punition qui s'offrait à la volonté intarissable d'exprimer la justice pour les victimes de trop de vices. Il y avait une certaine droiture, une manière de penser qui s'était amorcée depuis bien des générations, et qui se perpétuait désormais au travers de cette lame. Elle s'effondrerait au sol avant de réussir à amadouer l'âme du sabreur, son corps se retrouverait sans force, réclamant le supplice, mais sans jamais le recevoir.

Pendant longtemps, cet homme aux pupilles colorées s'était perdu dans des idéologies irraisonnées, dans une culpabilité qu'il n'assouvissait que sous des torrents de breuvages fossoyant les bonnes vertus. Mais, il avait par retrouver la raison, se forgeant une opinion qui se jumelait à la voie du sabre que son aïeul lui avait transmis. La source de tant de maux se trouvait en partie devant ses yeux, affaiblie par une assurance exacerbée, par un orgueil démesuré. Sa lame ne dévierait pas de trajet, il n'y aurait aucune distorsion. Tout était devenu clair, les yeux de Seijuro brillaient d'une colère sincère, prenant racine dans les souvenirs de la souffrance partagée de son peuple. Son cœur autrefois pacifiste ne reconnaîtrait dans cet affrontement aucune compassion, le fourreau de sa lame n'existerait que dans l'assouvissement de sa colère, dont il était devenu le bras armé. Il ne lui offrirait aucun répit, aucun échappatoire.

« Le temps n'est plus à la parole, garde ta salive pour les geôles qui t'attendent. »


S'élançant brutalement dès la fin de sa phrase, le Kitto démontrait une vitesse impressionnante, ne laissant que peu de temps à un corps meurtri pour réagir. Une lame agressive qui prenait pour cible le thorax de son adversaire. Le coup était ascendant, et porté à l'oblique. C'était une manière pour lui d'asséner un coup qui trancherait aisément les tissus de la nukenin, une taillade profonde, mais insuffisante pour porter un coup fatal. Les tissus graisseux serviraient d'amortisseurs, tandis que le début de l'entaille serait suffisante pour affaiblir sa posture durablement. La vitesse de déplacement du jônin et la vitesse avec laquelle le coup était porté avait pour but d'empêcher Kazami de composer des mudras, profitant de l'instant d'élévation de sa main. Seijuro laissait échapper du chakra en abondance, mais il s'agissait d'un mal pour un bien, ses mouvements se voulait ainsi beaucoup plus puissants, et beaucoup plus rapides. La femme se débrouillait en taijutsu, mais le corps à corps était finalement le terrain de prédilection du shinobi de Konoha. Ses mouvements ordonnés et harmonieux donneraient une toute autre tournure au combat. Kazami semblait s'être sentie à moitié en sécurité par le combat à longue distance que le Kitto avait initié. Mais devant elle se déployait une rage qu'elle ne pourrait facilement contenir sans subir de lourds tributs. Derrière elle se trouvait sa propre prison de flammes. Le coup de sabre était parti.

Publié le 15/02/2018 à 20h33

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13115
Ce Seijuro se trouvait à être quelqu'un d'absolument surprenant. Moji pouvait déjà dire, au premier regard qu'il eut porté sur cette homme lors de leur toute première rencontre,qu'il était fort. Parcontre, jamais il n'aurait suspecté une telle puissance. Le sang de Moji bouillait à l'intérieur de ces veines, face à un tel homme. Ce dernier semblait posséder un talent spécial, il semblait pouvoir appliquer un sceau et attirer ce qu'il désirait à ce sceau à une vitesse faramineuse. Couplé à sa grande maîtrise des armes, il s'agissait-là de quelque chose de très redoutable. Ce qui surpris le plus Moji, c'est qu'il croyait avoir tout vu, mais c'est alors que le bretteur vint démontrer sa grande connaissance du Taijutsu. Cet homme avait-il donc une faiblesse ? Heureusement que Moji n'en était finalement pas arrivé aux coups avec ce Kitto, aux portes de Konoha, il y aurait assurément laissé sa peau.

Le combat était engagé de plus belle et cette femme devant eux, n'était visiblement pas n'importe qui. C'est d'une agilité déconcertante qu'elle se servit de l'attaque de Moji pour contrer celles de Seijuro. Bouche-bée, Moji restait-là, surprit de la tournure des événements. Il se trouvait presque gêné de par ce déroulement, il se sentait presque comme un boulet aux yeux de Seijuro et des autres. Mais, homme de caractère, Moji ne se laissait pas abattre par si peu. Les gens de Konoha comptait sur lui et il n'allait pas laisser une telle chose lui faire perdre son focus d'avantage. Il mit donc plus d’emphase sur son rôle, celui de soutient, un rôle à ne pas négliger car sans lui, Seijuro aurait prit d'avantage de dégâts lors de la première attaque de Kazami. Moji fut surpris de la demande de la femme, elle suppliait le groupe de l'épargner, après les avoirs attaqués en traître. Le senseur se doutait donc d'une supercherie et craignait que la femme tente de gagner du temps pour l'arriver de quelqu'un. L'ombre d'Iwa mit donc son attention sur les horizons, tentant de déceler le moindre chakra inconnus aux alentours pour ne pas que le groupe ne soit surpris de dos, il laissait Seijuro s'occupé de la femme en combat singulier, au besoin, Kotaro pourrait le soutenir dans le combat.

HRP : Suite au MP de Kotaro, je crois que c'est à Kazami du coup.

Publié le 19/02/2018 à 15h55

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13116
Depuis déjà plusieurs minutes, le géant était relativement inactif. Tentant d'aider face à cette terrible femme, son ami Moji s'était offusqué du manque de respect envers la nature de cet homme à la taille imposante. Le Akimichi s'était donc un peu éloigné pour observer la situation le plus bêtement possible. Au fond de lui, les paroles de son père retentissaient dans son esprit... Il n'avait finalement pas si faux, le monde ninja étant totalement infecté par la gangrène qu'est haine. Durant un manque de coordination plus que certain, l'homme se débattait entre les flammes et le bois l'entourant. Que faire en cet endroit où la guerre ne semblait plus sienne ? Pourquoi se battre contre une femme qui ne semblait finalement pas si puissante que ça ? Cette rousse, elle était si crainte, était-elle aussi démoniaque que ça ? Le géant était perdu dans ce quiproquo semblant gagner en intensité.

Approchant de la zone de Kirishitan Moji, le ninja au corps imposant prit ainsi la parole :

« Je ne comprends plus rien, moi...
C'est n'est plus ma guerre, je pense... »

Publié le 19/02/2018 à 16h37

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13156
Kazami Uzumaki semblait enfin entendre raison bien que tard et Seijuro comptait bien lui faire comprendre. Cette derniére avait choisit délibérément d'affronter le groupe connaissant la fameuse faculté du clan Kitto. De ce fait, elle partait évidemment handicaper de son talent héréditaire et pourtant cette dernière avait plutôt bien résister à un quatre contre un. Malheureusement pour elle, la supériorité du nombre ne lui avait clairement pas laisser d'ouverture pour porter de véritable attaque . Seul réelle victime de l'affrontement, l'arrivée de l'ancien Kage semblait bien moins problématique à présent.

Silencieusement, Kotaro n'avait pas clairement réagi à l'assaut mes cessa de projeter des projectile. Vu les blessures qu'elle arborait, la reddition semblait l'issus la plus favorable pour cette dernière mais son attitude chiffonner le Kitto. Une femme de sa trempe qui avait pu trahir un village par amour et engager le combat volontairement décider de se rendre? Simplement car elle se sentait dépasser? Elle aurait pu tenter de prendre la fuite également mais rien. Une simple reddition en échange d'une écoute... Une lueur de lucidité l'avait t'elle traversée et penser t'elle sauvait sa peau en vendant Gekido? Tant d'idée potentielle pouvait être à l'origine de ce soudain revirement. Mais en le principal était de la neutralisait. Ainsi le ninja rejoignit Moji. Ce dernier possédait une bien étrange affinité et peut-être pouvait t'il s'en servir pour "entravée" la déserteuse.

« Moji, serait tu en mesure de crée des "entraves" avec ton affinité ? »

Publié le 21/02/2018 à 18h10

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13160
Les konoha-jins ne lui laissèrent pas la chance s'exprimer. En particulier Seijuro, qui semblait au coeur des décisions du groupe dont il était probablement le chef. Peut-être cela aurait été différent qui Kotaro s'était exprimé, mais il n'en fit rien. Ce dernier, passif, ne contredit en rien la décision du junin. Bien qu'elle savait que sa requête allait probablement être rejetée, elle avait gardé espoir. Espoir qui disparut à l'approche hâtive de son adversaire. Elle n'eut pas le temps de contester ni de justifier. Il était rapide, plus qu'elle actuellement. Elle ne pouvait tenir au corps à corps contre lui et n'était pas assez bête pour relever le défit. Mais elle n'avait qu'une hâte : retrouver son partenaire, dont elle était persuadé être en danger.

Seijuro arriva face à elle alors qu'elle avait les flammes de sa propre technique dans le dos. Elle était piégée, prise en tenaille entre la lame et le feu. Elle choisit donc le feu. D'un saut elle recula, passant par les flammes devenues plus grandes et féroces grâce à sa technique précédente. Si Seijuro voulait poursuivre le combat il devait également passer par la barrière de feu.
De leur côté, le petit groupe pouvait voir la silhouette de Kazami se redresser suite à sa réception, indemne. Par intermittence des flammes qui dansaient, on devinait son visage inquiet.

« Gekido-Sama ... murmura-t-elle »


Il était temps de partir. Mais, acharnés comme ils étaient -de vrai Konoha-jins-, ils n'allaient pas manquer une si belle occasion pour poursuivre et capturer la déserteuse. Pour autant, Kazami se refusait de les blesser, ou pire, de les tuer. La jeune femme au coeur déchiré serra les dents. Elle fit ses mudras et dans sa tête, elle pensa fort au message dont on l'avait privé de communiquer, comme si quelqu'un pouvait lire dans ses pensées.

« Shimazu ... je reviendrai, je te le promet ! Katon, Hijigoru No Jutsu ! »


Une petite boule de feu rapide s'échappa de sa bouche et traversa à toute vitesse le mur de flamme. Il frappa alors le sol, au milieu du cercle. Un énorme feu apparut comme si l'air était constitué uniquement d'oxygène. Une véritable explosion de chaleur qui souffla au visage de Kazami. Les flammes avaient dépassés le cercle initial, créant un véritable feu de forêt. Kazami ne perdit pas une seconde et profita de cette diversion pour partir vers son amant le plus vite qu'elle pu, passant à travers les flammes comme s'il s'agissait de simple rideau de fumé.

« Prenez soin de Konoha, Kotaro-kun et Seijuro-kun ... »

Publié le 21/02/2018 à 22h12

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13193
Son visage disparaissant au milieu des flammes, il n'y avait doute quant à la tentative de piège que leur avait laissé la nukenin. Ils étaient tous les quatre enfermés au milieu des flammes. Lorsque Seijuro comprit que la jeune femme comptait s'échapper en traversant le feu, il lâcha immédiatement le sabre qu'il détenait entre les mains pour attraper son second rouleau d'invocation supérieur, se trouvant dans sa petite besace. Le déployant immédiatement, et brisant l'un des sceaux qui s'y trouvait. Apparaissant au milieu de nulle part, un énorme fléau allait être leur porte de sortie. Seijuro n'aurait pas le temps de faire comprendre à ses coéquipiers quelle devrait leur réaction, ils devraient comprendre instinctivement que chacun d'entre eux devraient soit ouvrir une brèche dans le cercle que Kazami avait formé précédemment, soit se rapproché du Jônin qui s'en chargerait à leur place, en dehors de quoi ils y laisseraient probablement leurs vies. L'arme était lourde, son maniement provoquait des douleurs invraisemblables dans chacun des muscles du Kitto. Son chakra lui permettait toujours de se déplacer à une très grande vitesse, et il en profita pour venir faire écraser l'arme sur l'un des bords du cercle de flamme, étouffant ainsi une partie du feu contre le sol des plaines de Kusa.

Sautant sur l'arme gigantesque avant de sauter à nouveau en dehors du cercle de feu, Seijuro ne perdit aucune seconde, la nukenin était en train de composer des mudras, il y avait danger. Kotaro et Moji semblaient avoir trouvé un échappatoire par les compétences assez particulière de l'Iwajin. Seijuro se mit alors à courir en ligne droite, à la plus grande vitesse qu'il pouvait déployer. Il allait perdre momentanément de vue la Nukenin, mais les capacités de senseur de Moji lui permettrait de la retrouver rapidement. Soudainement, une explosion de chaleur se fit ressentir depuis l'arrière, tandis que du feu semblait se propager à une vitesse plus grande encore que celle que Seijuro pouvait avoi Le feu gagnait du terrain, et il rattrapa sur ses derniers mètres d'expansion le shinobi de Konoha. Le feu ne l'emprisonna qu'une poignée de seconde tant la vitesse du Jônin était impressionnante. Traversant les flammes pour se sortir du périmètre d'embrasement, Seijuro ne se souciait pas des blessures qu'il avait reçu. Déchirant le haut de sa combinaison, les rougeurs sur son corps témoignaient de la puissance du jutsu de Kazami. Toutefois, il ne semblait pas blessé en profondeur. La chaleur avait provoqué une inflammation de ses zones dermiques, ce qui aggraverait la douleur à chacun des coups qu'il recevrait par la suite.

« Moji-san, quelle direction ? »


Moji semblait avoir comprit que dans l'immédiat, l'important était de traquer la femme en fuite, comme une bête blessée qui semblait certaine de pouvoir s'échapper. Désignant d'un doigt la direction à prendre, Seijuro ne perdit pas d'avantage de temps. Il se savait nettement plus rapide, il la savait blessée. La rattraper ne lui prendrait qu'une poignée de secondes. Cette fois-ci, il ferait cavalier seul, ses deux camarades le rejoindraient aussi vite qu'ils le pourraient, mais il ne pouvait se permettre de les attendre à cet instant.
Seijuro fonça tête relevée, prenant la direction que le Kirishitan venait de lui indiquer. Quelques instants plus tard, il apercevait la nukenin au loin, tentant de fuir. Effectivement, les plaines de Kusa était une zone plate, permettant une visibilité sur des dizaines kilomètres à la ronde. Seijuro continua d'accélérer son rythme de course, gagnant progressivement du terrain. Au bout de quelques minutes de course, il l'avait enfin rattrapé. La dépassant en l'espace d'une seconde il s'arrêta face à elle, l'obligeant à stopper sa course. Son regard était haineux.

« Tu n'iras nulle part, Kazami ! »


En un contre elle, l'ancienne kunoichi de Konoha semblait avoir d'avantage de chance de l'emporter. Néanmoins, les deux adversaires n'étaient pas au mieux de leur forme. Seijuro avait délaissé derrière lui, la plupart de ses armes, qui devaient à ce moment-là, demeurer au milieu des flammes. Kazami, présentait une blessure sérieuse qu'elle n'avait pu soigner correctement, entraînant probablement un handicap dans sa mobilité.
Seijuro se projeta vers l'avant, son chakra dessinant une ruée à la vitesse toujours inégalable. Il ne fallait pas lui laisser le temps de composer des mudras, Kazami était une spécialiste en l'affinité du Katon, ses attaques à l'instar de sa dernière étaient dévastatrices. Enchaînant avec force et vitesse les attaques poings-pieds, Seijuro voulait écraser son adversaire. Ses réserves en chakra avaient été bien entamées. Mais face à cet adversaire, il n'était pas question de rentrer dans des calculs inutiles. Il fallait se battre en exploitant le maximum de son potentiel. Ses poings, entourés de chakra venaient s'écraser contre le corps de Kazami comme des briques lancées contre un mur dans le but de le faire s'effondrer.

HRP : J'ai anticipé pour Moji et Kotaro, selon votre post, j'adapterai le mien également.

Publié le 24/02/2018 à 12h10

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13198
Le combat continuait de faire rage. Malgré ses blessures, la Kunoichi démontrait encore un esprit combatif qui était impressionnant à voir. S'agissait-il de sa réelle force ou plutôt de ses derniers retranchements ? Moji n'en avait pour l'instant encore aucun idée mais la questions sera bientôt mise au clair. Le géant était toujours aux côtés du Kirishitan, il semblait perdu et désintéressé face à ce combat. Le jeune senseur du village d'Iwa était quelque peu déboussolé de devoir faire un peu de psychologie durant un combat, mais le bien-être de son ami était important pour lui, d'autant plus que le métisse comptait bien retrouver le géant à la suite de cette mission périlleuse.

« La guerre amène la paix et la paix amène la guerre, mon ami. Celle-ci ne te concerne peut-être pas autant que tu le croyais mais elle pourrait te permettre de créer des liens importants pour celles à venir. On ne sait jamais ce qui nous attends au virage. »


De cette simple explication, il espérait avoir rassuré son compatriote et par le fait même, lui avoir permit de comprendre qu'une futur alliance entre les différentes légions pourrait être intéressante. Il lui sourit simplement, jusqu'à ce que ce soit au tour de Kotaro de se rapprocher de l'utilisateur du bois. Le Kitto lui demandait s'il lui était possible de créer des entraves à la Kunoichi avec son affinité. Il en était effectivement bien capable, il s'adressa donc à Kotaro.

« Oui je ... ATTENTION!! »


S'exclama t-il alors que la Kunoichi utilisa une autre technique puissante de Katon. D'une vitesse surprenante, Moji effectua les quelques mudras demandés pour sa technique et agrippa le maître des illusions qui se trouvait à ces côtés, d'une accolade. Il fit pousser du bois de ces jambes pour projeter les deux individus vers le ciel. Les deux ninjas se retrouvèrent à l'extérieur de la zone enflammé, ils ne savaient toujours pas comment Oku' s'en était tiré, ce dernier était beaucoup trop lourd pour que Moji puisse l'amener avec lui. Il espérait que le puissant et résistant géant ait une façon de contrer cette explosion de flamme pour s'en sortir. L'ombre d'Iwa ce mit ensuite à analyser les lieux, il avait déjà repéré le puissant chakra de la Kunoichi qui avait visiblement utilisé ce stratagème comme d'une porte de sortie vers la fuite. Voici donc la réponse à sa question initial, cette femme était dans ses dernier retranchement, tel un animal blessé acculé au pied du mur, sa dernière chance de survie était la fuite. Quelques instants plus tard, Kotaro et Moji purent voir Seijuro s'extirper des flammes via un fléau gigantesque et impressionnant. Le senseur savait déjà ce que le ninja de Konoha allait lui demandé.

« À dix heures ! »


Lui cria t-il, en pointant la direction prise par la criminelle. Ils se mirent tous en route, à la poursuite de Kazami qui avait quelques dizaine de mètre d'avance. Moji croyait être en mesure de suivre Seijuro, mais ce dernier, poussé par l'adrénaline et la haine, avait déjà prit une longueur d'avance, dès qu'il avait reçu l'information sur l'emplacement de la femme cible. Chacun des pas du Jonin était propulsé par du chakra, ce qui faisait en sorte d'arracher de la terre suite à chacune de ces enjambés, sa vitesse était impressionnante. Néanmoins, Moji avait toujours une manière de connaître leurs emplacements, Kotaro et lui les rattraperont un peu plus tard, le Kirishitan ne s'inquiétait pas pour Seijuro. Bien que fatigué, il le sentait toujours en avance sur Kazami en combat un contre un, elle qui avait été blessé plus tôt. Le métisse avait une pensé pour Oku', il espérait du plus profond de son coeur que son ami s'en soit tiré sans trop de mal. Ça lui déchirait le coeur, mais sa présence dans cette mission était beaucoup trop importante pour qu'il abandonne Seijuro. Il avait donc décidé de mettre sa confiance sur le géant pour s'en sauver, il n'en était surement pas à sa première situation du genre.

Publié le 24/02/2018 à 16h19

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p5/rencontre-imprvue.html#msg13268
Quel grave erreur avait commis le quittant en pensant que Kazami se rendait. Une bête acculé et blesser etait d'autant plus dangereuse et Kazami venait de le demontrer. Si Moji n'avais pas reagi rapidement et aggripper le Kitto, il etait fort probable que ce dernier soit rester dans ce deluge de flamme. Sous le choc, le ninja ne compris pas réellement ce qui se passais. Apres tout, passer par la voie des air après un simple attention pouvait etre assez perturbant.

Les seul information qui parvinrent a son esprit etait que Seijuro continuait la poursuite apres c'etre échapper de ce deluge de flamme. Quand au geant, aucune idée. Sa corpulence lui permetrait sans doute de resister un minima mais cette éventualité etait minime. De plus, il etait triste de le realiser mais l'important restait la poursuite de Kazami.

Remerci1nt Moji d'un simple signe de tête, il se mirent en route a deux. Seijuro faisait preuve d'une endurance impressionnante et le jeune homme le jalousait. Ce combat avait largement puisait dans son chakra et il doutait de pouvoir user encore du genjutsu ce qui limiterait largement son utilité. Le Kitto n'etait pas fait pour ce genre de mission.

Publié le 27/02/2018 à 11h00

Activité du forum

Shinobis actifs au cours des dernières 24h :
Statistique
- 768 sujets RP dont 0 en 24h
- 302 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10675 messages RP dont 0 en 24h
- 2426 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :