La Fine équipe (Partie 3)
[an 7]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12194

Ils venaient d'arriver, ils étaient devant des énormes murailles imposantes. Katakuna regarda attentivement autour de lui l'environnement était dégagé, ils avaient quittés la forêt il y a une demi heure donc aucun arbre à horizon. Des archers en haut des murailles et des gardes au pied des murailles. L'endroit n'était clairement pas propice pour une altercation entre la citadelle et les trois ninjas de konoha. Une imposante porte se trouvait en face d eux avec deux gardes de part et d'autre de l'entrée.

L'immense porte s'ouvrit et un homme accompagné de quatre soldat fit irruption. Ils s approchèrent et s arrêtèrent à bonne distance du groupe. L'homme qui n était pas armé regarda les trois ninjas et sortit un rouleau et le déplia. Il commença à lire un décret bidon censé présenter la cité à tout nouveaux voyageurs venant pour la première fois dans cette cité.

Katakuna qui visiblement était déjà agacé par le discours interminable se décala et laissa place à Gokoro pour parler, c'était la personne la plus qualifiée dans ce groupe pour parler à cet homme.

HRP : Excusez moi pour la qualité du message

Publié le 11/12/2017 à 21h34

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12240
Heureusement pour le groupe, ils n'avaient pas fait face à d'autre troupe ennemi pour le reste du voyage qui dura quelques jours. C'est donc sans réel anicroche qu'ils ont continués leurs missions jusqu'à ce qu'ils arrivent finalement à la Citadelle. Ce n'était pas la première fois que Gokoro visitait cette dernière, mais sa taille et sa sécurité l'impressionnait toujours autant. Par le passé, l'Uzumaki c'était rendu à cet endroit pour y rencontrer le Gouverneur, tout comme aujourd'hui. Mais à ce moment-là, c'était pour y passer un pacte avec le puissant dirigeant de la Citadelle pour obtenir le contrat sur la vente de chevaux aux civils des environs. Gokoro élevait donc les meilleurs chevaux du coin en pouvait les vendres librement aux gens de la Citadelle qui en avait besoin pour commercer dans les villes avoisinantes ou pour tout autre raison qui leurs sont propres. Aussitôt arriver, une poignée d'homme, quatre pour être précis, étaient venus accueillir les nouveaux visiteurs pour leurs expliquer les règles à l'intérieur de la Citadelle. L'une de ses règles était fâcheuse pour le groupe, celle qui interdisait l'usage de la magie en l'enceinte de l'endroit. C'est donc avec assurance et aplomb que le dirigeant de la troupe de Konoha prit la parole, décrétant leurs identitées et la raison de leurs venus.

« Nous comprenons et nous soumettons aux règles imposées par la Citadelle. Je réclame un entretiens avec le Gouverneur. Dites-lui qu'il s'agit d'un vieil ami qui demande à le voir, Uzumaki Gokoro. »


Dit-il fièrement. Réclamer pouvait sembler un bien grand mot de la part d'un visiteur, mais Gokoro savait très bien qu'il possédait une excellente relation avec le Gouverneur depuis leurs entretiens au sujet des chevaux. De plus, l'expérience du Chef Uzumaki lui avait apprit que dans une situation de la sorte, s'imposer de manière conséquente donnait plus de crédibilité à la demande.

Publié le 13/12/2017 à 03h02

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12347
« Et bien ! Et bien ! Votre voyage s'est-il bien passé ? »

Camouflé derrière ses nombreux gardes, le gouverneur de la citadelle finit par enfin apparaître face aux comparses de Konoha. Son air supérieur et son habit militaire présageaient un homme peu bavard et très désagréable, mais Borodari était tout le contraire. Il avait accepté cette réunion par curiosité, il ne pouvait refuser de discuter.

« Ils peuvent rentrer. Haruna-san, préparez la salle du thé. »

Souriant face aux Shinobi, il approcha à l'étonnement de tous. Plaçant sa main face à Gokoro, il attendait à ce qu'il lui serre.

« Si tu te déclares comme mon ami, je ne peux te refuser le droit de pénétrer dans l'enceinte de la citadelle. Suivez-moi, l'heure du thé semble nous rappeler à l'ordre. »

Ainsi, le gouverneur reprit sa marche en direction de la salle personnelle du Gouverneur. Une salle entièrement vide composée de 4 Tatami, l'un étant en face des 3 autres. Une femme était en train de préparer le nécessaire à la dégustation. L'homme prit sa place sur le Tatami le plus solitaire en se positionnant Seiza. Pour s’asseoir dans la position seiza, on commence par s’agenouiller, on assoit ses fesses sur ses talons, puis on place ses mains l'une dans l'autre. Un tissu rouge semblait recouvrir le Tatami central des invités, sûrement celui du principal interlocuteur. Une femme déposait les outils de rite un à un.

Publié le 17/12/2017 à 11h11

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12672
Les shinobis avait suivis le gouverneur et se retrouvaient désormais dans l'enceinte de la citadelle, des soldats les avaient escortés jusqu’à une salle avec des tatamis, sûrement l'endroit ou le gouverneur conversait avec ses invités. Une fois à l'intérieur de la salle, le gouverneur se posa sur le tatamis solitaire ce qui indiqua que les trois ninjas devait en faire de même sur leur tatamis respectifs. Katakuna s'installa sur le tatamis le plus à droite en croisant ses jambes et ses bras.
Une femme était en train de servir le thé à chacun. N'ayant pas la culture du thé, Katakuna préféra attendre avant de boire ne voulant pas offenser le gouverneur. Il regardait avec insistance sa tasse, il ne comprenait pas comment pouvait-on boire quelque chose d'aussi fade, il aurait mille préférer un verre d'alcool. Néanmoins il se taisa et attendit que l'on lui donna la parole.

Cela faisait un moment que Gokoro et le gouverneur discutaient, Katakuna ne les écoutait désormais plus et regarda attentivement la pièce. Une pièce vide uniquement éclairé par la lumière du soleil grâce à aux fenêtres qui se trouvaient derrière le gouverneur sinon il n'y avait rien, aucune décoration sur les murs, un simple plancher et des tatamis sur lesquels ils étaient assis. Le regarde de Kaku vint croiser celui d'un des gardes présents dans la pièce, ils se regardèrent avec insistance puis le garde détourna les yeux, Kaku vainqueur de ce duel de regards se concentration sur l'objectif de la mission et il lui semblait que les négociations avaient commencés.

Publié le 15/01/2018 à 22h45

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12870
L'homme montra finalement le bout de son nez, derrière plusieurs gardes bien armés. Un large sourire était affiché sur le visage de l'Uzumaki qui serra volontiers la main de l'homme en face de lui. Une poignée de main ferme et solide, l'imposante main de Gokoro venait presque envelopper celle de Borodari. Les hommes se mirent donc en route en direction d'une salle dénudée de décoration, simplement quelques tatmis à leur disposition. Gokoro comprit rapidement qu'il devait prendre celui du centre puisqu'il allait être celui qui allait négocier avec l'homme. Assit sur ses talons, Gokoro prit la tasse de thé dans ses mains veineuses et prit la peine d'attendre que le seigneur prit la première gorgée pour le suivre.

« Borodari, mon vieil ami. Vous vous demandez probablement ce qui m'amène ici aujourd'hui. Vous me connaissez bien et savez que je n'aime pas tourner autour du pot. J'ai récemment rejoins les rangs de mon ancien village, Konoha. Comme nous avions discuté à l'époque, j'avais quitté cette endroit remplit de honte. Les choses ont changées et ma valeur a été reconsidéré, je suis maintenant Chef de mon clan et je suis ici en tant que représentant du village de la feuille. »


Gokoro prit sagement une pause pour prendre une autre gorgée de son thé. Il a l'expérience de ce genre de discussion et sait pertinemment qu'il ne faut pas tout balancer d'un coup pour mettre les chances de son côtés.

« Les nouvelles voyagent rapidement et il n'a fallut que de quelques temps pour que les villages militarisées apprennent pour votre armé de Samouraï. Mon ami, les raisons qui vous pousses à monter cette armé sont plus que nobles, mais j'imagine que vous savez très bien qu'elles ne sont pas favorables pour nos villages et le mien du même coup. Je suis envoyé ici par mon Hokage, Kitto Shinji, pour connaître les raisons qui vous pousses dans cette voie. »


Gokoro attendait maintenant la réponse de l'homme en face de lui, il se demandait bien ce qui pouvait le pousser à mettre des bâtons dans les roues des villages militarisées. Gokoro en profitait aussi pour jeter un petit coup d'oeil aux deux Konoha-jin qui l'avait accompagnés dans cette mission, ils étaient très calmes et semblaient écouter attentivement, c'était parfait ainsi, ils pourraient apprendre comment des négociations fonctionnes.

Publié le 25/01/2018 à 14h29

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12878
Borodari était un homme possédant un calme olympique. Il n'était pas un dirigeant agissant sous la moindre colère, chaque acte et chaque parole était parfaitement réfléchie. Bien souvent, il répétait qu'un homme se laissant déborder par ses sentiments, n'était pas forcément quelqu'un de fiable. Buvant avec autant de gourmandise les paroles du Uzumaki que son propre thé, le borgne possédait sa mimique habituelle lors d'un discours d'un politicien adverse. Il souria ainsi légèrement et ferma partiellement son dernier œil.

« Gokoro-san, je suis très heureux de constater que le monde Shinobi s'intéresse enfin à mon peuple. Cette histoire est bien longue, mais je peux la conter sans le moindre bafouillage. »

Buvant une seconde gorgée après avoir aisément amené le haut de son corps vers le sol, l'homme reprit une position plus adéquate. Observant le roux les yeux dans les yeux, le gouverneur reprit la parole :

« Nous louons vos services depuis de nombreuses années. Bien évidemment, je ne peux reprocher les résultats de chaque mission effectuée.
Chaque ninja peut se vanter de valoir de nombreux hommes communs. Le problème ne possède donc pas le moindre lien avec votre légendaire efficacité. »

Soudainement, l'homme prit un air bien plus sérieux pour continuer son monologue :

« Cependant, votre peuple ne répond plus à la demande. Chaque guerre affaiblit votre intérêt politique sur le Yuukan. De nombreux politiciens se sentent menacés rien qu'à la présence d'un utilisateur du Chakra. Le second massacre de Kumo et la tuerie ethnique de Konoha ... Comment voulez-vous installer une confiance avec de telles actions ? Nous souhaitons installer une économie et rendre la vie plus simple. Le monde ninja ne s'est jamais adapté. »

Inspirer pour ensuite expirer... Le gouverneur était sûrement le plus habitué des hommes à exercer ce type d'entraînement à la concentration.

« Je m'excuse ! Ce sujet est relativement important pour moi ! Mes prédécesseurs se battaient déjà pour mettre fin au commerce du Chakra... Je suppose que c'est une bataille intragénérationnelle ! Haha »

Publié le 25/01/2018 à 22h26

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12879
Gokoro ne savait pas très bien comment réagir, il semblait bouche-bée, ses craintes ce montraient donc vrais, cette homme voulait mettre les ninjas sur la paille et il ne semblait n'avoir aucun complexe à ce sujet.

« Hum.. je vois. Il est vrai que la dispute du pouvoir est quelque chose de néfaste pour notre monde. Votre idée est intéressante, Borodari-San, mais comment pouvez-vous être certain que personne d'autre ne voudra s'approprier votre idée et monter lui aussi sa propre armé pour posséder la puissance millitaire ? Les esprits perfides sont partout, pas seulement chez ceux qui manient le chakra. Pour ce qui est de la guerre au sein de mon village, comme je le réitère, les choses ont changées à Konoha, sans quoi je me serais pas revenu. La preuve, les deux jeunes hommes qui sont à mes côtés sont des Chikara. Tout ceci pour vous dires que je suis d'avantage d'avis à ce que nous trouvions un terrain d'entente plutôt que de se faire du tord. Il s'agit de nos emplois qui sont en jeux, Gouverneur, comment pensez-vous que les moins pacifiste comme Kumo prendrons la chose lorsqu'ils apprendront que vous êtes la raison directe de la baisse de ses revenus, vous aurai alors besoin d'ami ou plutôt .. D'un vieil ami! »


Déclara t-il, les mains sur les genoux, le visage par en avant, vers son interlocuteur. Ce sujet s'avérait lui tenir aussi extrêmement à coeur. Konoha allait dans un vent de changement et Gokoro se devait de faire en sorte que Borodari le comprennent. Il s'agissait de la mission qu'il c'était lui-même imposé.

Publié le 26/01/2018 à 05h56

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12886
Un Uzumaki sachant discuter, c'était bien la veine du gouverneur, c'était un attribut bien rare à Konoha.

« Raisonnement logiquement, mon ami ! De nombreux individus souhaitent effectivement construire une force d'attaque suffisamment grande pour pouvoir mettre à mal le moindre adversaire. »

« Sachez que je me suis assuré que chaque dirigeant Omoinaosu ne souhaite point diriger. Moi-même, je ne suis pas spécialement pour le fait d'entraîner de nombreux hommes pour effectuer la sale besogne... »

Toujours face à l'homme et proche de son thé, le dirigeant ne semblait pas bien intéressé par sa boisson. Au lieu de ça, il réfléchissait déjà comment répondre à son interlocuteur le plus poliment du monde.

« J'ai eu vent de ce massacre au sein de votre village. D'après les dernières informations, les deux organisateurs sont encore dehors. Et selon une rumeur, l'ancien Hokage disposait d'un monstre enfermé au sein de son propre corps... Une telle personne ne doit pas gambader sans la moindre surveillance. Nous ne pouvons préserver une confiance en des dirigeants incapables de gérer les conflits internes. »

Reprenant du thé, l'homme marqua ainsi une courte pause. Profitant de celle-ci pour observer que très peu les deux accompagnateurs du roux, il reprit :

« Je ne peux que comprendre votre désarroi, mais il est bien difficile d'imaginer un avenir commun entre nos peuples. Cette énergie... Le Chakra.
Est-elle réellement utile à notre société ? »

« Et pour information... Je ne crains absolument pas le Raikage. »

Publié le 27/01/2018 à 01h13

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12891
Gokoro faisait des pieds et des mains pour filtrer ce qu'il devait dire au Gouverneur. Cette homme semblait réellement tester les limites de l'Uzumaki en affirmant des choses non-fondées dont il n'a clairement aucune idée.

« Gouverneur, j'avoue qu'il est difficile d'envisager un avenir où nos peuples collabores lorsque l'on saute aussi rapidement à des conclusions non-fondées. Je vous ai dis plus tôt que les choses changent à Konoha et que notre Hokage, Kitto Shinji a la situation bien en main, croyez-vous réellement que nous laisserions ces deux criminels en liberté sans un plan de traque? Mais sachez qu'il est difficile de former des millitaires ou de s'équiper pour une traque de cette envergure lorsque les missions de nos ninjas sont effectuées par des Samouraïs, d'où ma présence aujourd'hui. »


Il prit une légère pause pour hydrater sa bouche d'une gorgée de thé. Il s'avait montré un peu plus dur dans ces propos et c'était voulu, le Gouverneur allait trop loin dans ces affirmations et il devait réaliser que l'avenir passait par l'entre-aide et non le contraire. Si les Uzumaki et les Chikara en était capable, pourquoi ne pourraient-ils pas en être de même avec leurs peuples ?

« De plus, gardez en tête qu'il n'y a pas qu'au hommes du Raikage à qui vous prenez les emplois, tout les villages sont touchées par vos gestes. Êtes-vous réellement en position de tenir tête à tout les villages, Borodari? »


Il ne s'agissait pas d'une menace mais plutôt une constatation, le Gouverneur devait réaliser qu'il devrait faire face à tout les villages s'il poursuit ces démarches. Comment allait-il le prendre ?

Publié le 27/01/2018 à 22h58

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12892
Uzumaki Gokoro, cet homme n'était clairement pas ici pour simplement discuter du problème, il souhaitait convaincre convaincre le gouverneur. Bien maladroit, il se permettait des familiarités pouvant porter préjudices à son propre village. Cependant, Borodari n'était absolument pas revanchard, du moins... Pas aujourd'hui... Il connaissait parfaitement sa complainte et il ne doutait pas de la finalité de cette discussion. Une chose était certain ; l'ère des ninja se devait de prendre fin. D'une voix plus calme que son interlocuteur, il reprit :

« Gokoro, vous ne pouvez pas vous plaindre que votre interlocuteur souhaite s'armer pour se protéger. Vous et moi, nous pouvons aisément calculer le bénéfice de ce changement, nous perdons bien des ressources lorsque vos villages jouent à la guerre. Je suis rassuré quant à l'ancien Hokage et son ancien bras droit, mais ils ne sont toujours pas enfermés et ils causent toujours bien de problèmes. Un véritable gouffre économique que de traquer deux idiots.
Pensez-vous réellement que le Chakra est une bonne chose, Uzumaki Gokoro ? Au fond, n'est-il pas le principal problème ? Les deux fuyards Uzumaki ne sont plus que des armes au service de quiconque ... Un réel danger pour le monde en son intégralité. »

« Malgré tout, je ne peux pas exactement vous accuser de tout. Nous ne pouvons actuellement pas mettre fin à nos relations économiques.
Ainsi, je ne vous demande pas d'abandonner du jour au lendemain votre manière de vivre, mais de mettre en place un plan permettant de rendre rare l'apprentissage du Chakra. »

Sa tasse de thé était vide, le gouverneur n'allait pas se resservir de suite. Il semblait plutôt confiant et la discussion fonctionnait parfaitement. L'objectif était bien évidemment d'être bien trop radicale pour ensuite autoriser de nouveaux accords débouchant finalement sur la finalité espérée. Du commerce relativement simple.

« Connaissez-vous nos deux principaux problèmes ? Les nouveaux arrivants du désert et le clan Kenketsu. Hormis ça, nous pouvons aisément nous passer de Konoha et de Kumo. Ainsi, votre visite m'enchante grandement, je peux simplement vous prévenir que le commerce de l'armement ne durera pas éternellement. »

Clair et concis, l'homme venait de placer sa carte sur le jeu. La vérité quant à ce procédé était aussi simple que ça. Le gouverneur ne souhaitait que mettre en place un plan mettant à mal l'utilisation du Chakra. Rendre ainsi rare les quelques utilisateurs pour s'en servir qu'en cas d'urgence. Permettant ainsi de ne plus se retrouver avec des bandits usant de Ninjutsu surpuissants...

« Quant à une potentielle guerre face aux différents villages militarisés... Parfois, la quantité peut primer sur la qualité. C'est dans cette optique que je me dois d'évoluer. »

« Enfin, c'est bien sinistre ! J'espère sincèrement que vos supérieurs finiront par comprendre que le temps des Shinobi arrive à sa fin. »

Publié le 28/01/2018 à 13h17

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12893
Le temps n'était plus à convaincre, plus les hommes parlaient et plus ils se répétaient. Borodari ne voulait visiblement pas comprendre et Gokoro ne pouvait pas adhérer à une idée où les ninjas n'étaient plus de ce monde. De plus, ce n'était pas à lui de prendre cette décision, il se devait d'être l'intermédiaire entre le Hokage et le Gouverneur et pour l'instant il était allez au delà de sa mission en tentant de convaincre le Gouverneur.

« Détrompez-vous, Gouverneur. Il y a une différence entre s'équiper militairement car vous craignez les ninjas et bloquer les ninjas des missions offertes par les haut dirigeants du Pays. Bref, à la base, ma mission ici n'était pas de vous convaincre de quoi que ce soit, il s'agit-là plutôt d'un côté de ma personnalité qui a prit le dessus. Ce n'est pas à moi non plus de prendre de tel décision, je transmettrai donc vos paroles à l'Hokage et il décidera de la réponse qu'il donnera à votre question, nous serons appelés à nous rencontrer de nouveau je crois, pour finaliser l'accord. »


Il prit une petite pause pour terminer sa tasse de thé, en profitant ensuite pour mettre son sous-verre par dessus sa tasse de thé, pour indiquer qu'il n'en reprendrait pas.

« J'ai eu vent de quelques rumeurs concernant les vampires du clan Kenketsu, mais rien par rapport aux nouveaux arrivants du désert, pouvez-vous m'en dires plus ? »

Publié le 28/01/2018 à 20h42

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/999/p1/la-fine-quipe-partie-3.html#msg12895
La tasse du gouverneur était toujours vide et son objectif n'était pas réellement d'exiger qu'elle soit remplie de nouveau. Le réel intérêt de la chose était de déclarer qu'il était apte à discuter encore longtemps du sujet.

« Bien.
Sachez simplement que les dirigeants ne furent pas difficiles à convaincre... »

Pour sûr, ils craignaient le monde des Shinobi, du moins ils peinaient à imaginer un contrôle absolu avec de tels individus en liberté. Borodari se savait parfaitement berné par la politique, mais il possédait encore une énième carte en son jeu et il ne comptait pas se faire voler si facilement par les bureaucrates...

« De nombreuses rumeurs indiquent que de nouveaux hommes pillent des civils dans le désert. Ils posséderaient une peau noirâtre. Chose relativement peu commune. D'après nos informations, ils utilisent le Chakra avec un savoir faire évident. Je n'en sais pas plus. »

Konoha manquait décidément d'informations... Le village ne se chargeait même plus ses Shinobi d'inspecter un peu plus les différents lieux de ce monde...

Publié le 29/01/2018 à 01h07

Activité du forum

Shinobis actifs au cours des dernières 24h :
Statistique
- 768 sujets RP dont 0 en 24h
- 302 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10675 messages RP dont 0 en 24h
- 2423 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :