Village réhabilité

Année 9
Esprit invisible
Chakra bleu

« T'es qui toi ?
Dégages d'ici ! »

Alors que le vieux poulpe vivait tranquillement dans les restants de l'ancien Iwa, il fut dérangé par un jeune homme. Il ne le savait pas, mais cette rencontre ne signifiait strictement rien de positif pour lui. Aoi vivait encore en titubant constamment, il avait été plus qu'heureux d'éviter la guerre face à Kumo, mais il se retrouvait dans une situation bien pire encore. Il était difficile de faire quelque chose de plus horrible que d'enfermer des individus dans des geôles, mais pourtant...

« Quoi !? T'sais pas parler toi ?
C'est mort ici, c'est chez moi tronche de cake ! Hic ! »

En face lui, un simple gosse semblait sûr de lui semblait préférer le silence à la discussion. Il observait les alentours avec un brin de déception. Comme si il venait de rater quelque chose... Il ne restait plus grand chose de Iwa, les Kirishitan étaient soigneux et étaient capables de démonter des habitations à une vitesse ahurissante. C'était parfait pour un ivrogne, rien à récupérer donc aucun risque. Au fond, il souhaitait simplement vivre ici pour se fabriquer son alcool à base d'algues marines.

Publié le 11/05/2020 à 14h56

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Le gosse déserteur de Kumo était ici pour une raison bien précise ; le Mokuton. Il espérait récupérer cette affinité afin de se venger du Raikage et ainsi contrer son puissant Raiton. Malheureusement, ce village semblait bien vide et la chose en face de lui n'était qu'un poulpe pouvant parler. Hao n'était pas très renseigné vis à vis de l'histoire des clans et il ne connaissait absolument pas les particularités physiques des Mitsuna. Ainsi, il ne soupçonnait pas le fait que cet homme était une véritable source de pouvoirs.

« Toi, sais-tu où sont les Kirishitan ?
J'ai besoin de parler au chef de ce clan. »

Sans la moindre vergogne, l'ancien membre du clan Miwaku s'adressait à son interlocuteur sans lui répondre. Il était clair que ce poulpe était saoul et maladroit, il lui semblait donc totalement inutile de s'énerver pour quelques critiques idiotes. Le corps de Hao n'avait pas encore intégralement récupéré et il se devait donc de se ménager. Les derniers mois n'avaient pas été aisés, mais ils lui permirent de gagner en maturité.

Publié le 11/05/2020 à 15h07

Esprit invisible
Chakra bleu

« Je ressemble à un Kirishitan peut-être !? Hic !
T'es un drôle de gamin, t'sais ! »

Le Mitsuna s'était alerté pour rien, ce gosse n'était pas ici pour lui ou pour attenter à sa vie. Il avait débarqué en bougeant comme un Shinobi, mais il n'était pas forcément ici pour l'assassiner. Ainsi, il décida de calmer le jeu à sa manière.

« Moi j'te dis, ils sont plus là ! Ils sont à Konoha j'crois !
Enfin, tu m'demandes ça à moi, mais j'suis sûrement pas le plus informé ! Hic ! »

Bien plus grand que son interlocuteur, le poulpe ne cessait de bouger de gauche à droite, l'apesanteur n'était plus trop son fort.

« Et puis, j'te dis de faire attention, mon p'tit !
T'sais, ils disent qu'ils sont pacifistes et tout ça, mais mes frères Mitsuna se sont fait tuer par eux ! Hic ! »

Il pourrait bien retourner chez les Mitsuna du lac central, mais il se refusait à cela. Ils étaient trop fermés d'esprit et l'alcool y est moins iodé.

Publié le 11/05/2020 à 15h24

Chakra bleu

« Tu es en train de me dire que tu es membre de l'illustre clan Mitsuna ? »

Le jeune homme souriait bien étrangement. Il venait tout juste juste de poser ses yeux sur une nouvelle cible. Pour autant, il se devait d'être vigilent. Bien qu'alcoolisé, son adversaire faisait presque trois fois sa taille et sa force était sûrement conséquente. De plus, le ninja ne s'était pas préparé et il n'avait pas eu l'idée d'activer son artefact. Pourquoi le faire face à un être alcoolisé ? Il n'avait pas eu l'impression d'être face à un ninja de haut niveau. Les membres de cette famille sont rapides, puissants et utilisent un type de Taijutsu totalement unique. Il permettrait de contrer celui du Raikage avec une facilité déconcertante.

« Ah ... Pouvez-vous m'excuser ?
Je dois prier mon Dieu ! »

Le poulpe semblait étonné de cela, mais il était face à un gosse plutôt frêle, il le laissa donc faire. Une fois agenouillé, l'ancien Miwaku posa ses deux mains sur une des boules de verre accrochée à son collier. Il se releva ensuite.

« Je vous remercie pour vos explications. »

Il tendit sa main en guise d’au-revoir. L'objectif était simple, il allait utiliser le pouvoir de l'une de ses âmes pour anéantir cet homme.

Publié le 11/05/2020 à 15h36

Afficher les techniques utilisées
Esprit invisible
Chakra bleu

Ce gosse était si petit que le géant possédait un mal fou à atteindre sa main. Ajoutons à cela qu'il n'était pas sobre et ce fut presque la chute assurée. Mais ne l'oublions pas, l'homme était un ninja et une simple poignée de main était tout de même à sa portée. Attrapant la main de son interlocuteur, il le regretta quelques secondes plus tard. Son bras se fit atomiser tel un vulgaire pétard.

Bien étrangement, l'information fut longue à remonter à son cerveau et il fut particulièrement serein après cela. Il se mit à rire.

« Ha Ha Ha Ha... Tu viens de m'exploser ma main ... »

Dans le plan de Hao, cet homme était censé mourir immédiatement, mais il n'avait pas prit en considération que le corps d'un Mitsuna était bien différent d'un corps lambda. Sans même offrir une seconde répit à son ennemi, Aoi saisit ses nombreux sabres, un par tentacule et le dernier dans sa main restante. Pourquoi user du Ninjutsu quand on peut trancher avec autant de membres ? C'est ainsi que les larmes tentèrent de toucher l'ennemi à une vitesse ahurissante. L'ennemi semblait lent et handicapé par sa jambe droite, c'était un jour de chance pour le Mitsuna.

« J'VAIS TE DÉCOUPER EN MORCEAUUUUUU !
ET JE ME SERVIRAI DE TON CRÂNE POUR BOIRE !!!! »

Il était rare de voir Aoi dans une telle colère, lui qui était généralement plus intéressé par la boisson que la bataille. Au lieu de participer à la guerre de Kumo, il s'était tout de même échappé de l'armée Kirijin pour voler des boissons aux riverains du pays avoisinant le village de Kumo.

« HA HA HA HA HA »

Il saignait énormément et cette agitation ne l'aidait pas réellement à limiter cet afflux sanguin. Pour autant, il semblait dominer l'enfant sans le moindre problème.

Publié le 11/05/2020 à 15h59

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Hao ne s'était nullement préparé à une telle confrontation. Il avait préféré miser sur un coup de grâce pour s'offrir le luxe d'éviter le combat. Malheureusement pour lui, l'ennemi avait su en réchapper et cela était un véritable problème pour l'ancien membre de Kumo. Il était encore faible et sa jambe droite lui faisait encore mal. Ainsi, il était difficile d'assumer un combat d'une grande ampleur. De plus, il possédait un mal fou à communiquer avec l'âme. Sa mère avait été clair à ce sujet, il ne fallait jamais déconsidérer l'avis des âmes. Ainsi, Hao n'avait plus le consentement pour utiliser les pouvoirs de cette enveloppe spirituelle. En y repensant, Miwaku Kohana n'était pas spécialement pour le fait de tuer des individus pour le plaisir... Elle n'avait désiré qu'une seule et unique chose ; se venger des Hattori.

Contrairement à ce que Kumo pouvait penser, Hao n'était pas le fils de Miwaku Kohana, c'était bien plus complexe que cela... Le jeune homme allait devoir avoir une longue discussion avec l'âme de cette femme, il ne pouvait pas se permettre une telle désobéissance. Pour cela, il était prêt à tout. Par chance, il possédait la bague des âmes et elle n'était bien heureusement pas totalement vide de Chakra depuis la dernière confrontation. Alors qu'il allait tenter une contre-attaque, le poulpe finit par réussir à le toucher, transperçant ses deux épaules par la même occasion.

« Tu es bon... »

Soudainement, la perle droite de son collier se mit à briller alors que la gauche s’éteignit. Hao plaça ses phalanges de sa main droite en direction de son adversaire et tira une salve. Il venait de survivre à l'attaque adverse grâce à Kaguya Mishi. De nombreux mois suffirent à trouver un commun accord entre les individus. Il bondit en arrière après que les deux lames explosèrent au contact des os du bouclier Kaguya.

« Pas de chance. »

En reculant, ils composa des mudras afin d'activer une technique lui permettant d'être insensible à la douleur. Cela allait fortement lui servir, car être dans son corps était actuellement un véritable calvaire.

Publié le 11/05/2020 à 16h27

Afficher les techniques utilisées
Esprit invisible
Chakra bleu

Habitué aux combats rapides, Aoi ne pensait pas devoir s'opposer à un Kaguya aussi étrange. Il ne possédait ni cheveux blanc ni sauvagerie. Il se demandait qui pouvait bien être cet individu... Malheureusement, cet attribut héréditaire était fortement gênant pour un épéiste. Il se retrouvait ainsi blessé par 5 morceaux de phalange au niveau de son thorax. Cela commençait à faire beaucoup... Pas le choix pour le poisson, il se devait de passer à un tout autre style de combat.

« Yare Yare ... Je déteste devoir utiliser ça.
Pwah ! »

Le poulpe lâcha la majorité de ses lames et il n'en préserva finalement que deux dans ses tentacules. Il en était parfaitement conscient, cette bataille allait se révéler décisive. Concentrant son énergie au même moment, il inspira le plus profondément possible. Ce jutsu était de rang B, mais il était possible de le rendre plus puissant en y consacrant quelques secondes. Cela tombait plutôt bien, l'ennemi était en train de constater les dégâts perçus. Il devait imaginer que son adversaire n'était qu'un simple épéiste de pacotille. Soudainement, il tapa dans le vide. Rien. Son ennemi se mit à rire avant de ressentir la puissance de l'onde répulsive.

Le poulpe se mit à courir dans la direction de son adversaire, il fallait profiter de ce moment pour lui donner le coup fatidique.

« Il est temps d'en finir ! »

Publié le 12/05/2020 à 10h49

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

« Tch... C'est redoutable...
C'est donc ça, le pouvoir des Mitsuna ! »

Lutant face à l'onde répulsive, le ninja arriva finalement au bout de ce qu'il pouvait contrer et fut projeter une trentaine de mètres plus loin. Terriblement affaiblit depuis son combat face au Raikage, Hao n'avait plus vraiment la force de contrer cela. Son niveau en jutsu Kaguya n'allait pas suffire. Un câble ninja ? Un moyen de repli ? Rien, il n'avait rien. Ne l'oublions pas, l'ancien Miwaku n'était qu'un gosse qui n'était que sensiblement éduqué à l'art ninja. Il n'avait qu'hérité d'un pouvoir exceptionnel. Il retrouva au sol et en moins d'une minute, le géant poisson se retrouva au dessus de lui. Hao aurait pu potentiellement utiliser l'explosion à ce moment, l'âme l'accepterait sûrement. Cependant, il eut peur. Peur de mourir.

Alors qu'il pensait voir sa dernière seconde se profiler face aux sabres se rapprochant dangereusement de son corps, il fut étonné de voir le Mitsuna s’effondrer sur la droite... Il était sauvé, mais comment ? Il n'eut le temps de réellement y songer qu'il tomba dans les vapes...

Publié le 12/05/2020 à 11h03

Esprit invisible
Chakra bleu

Aoi ne s'était jamais déclaré comme un combattant, il avait toujours préféré la boisson au combat. Pour dire, il n'avait même pas imaginé vaincre un gosse de cette façon. Il le savait, son adversaire était déjà blessé avant le début du combat. Pour autant, il avait vu en ce fait, la chance de pouvoir vaincre. Lorsqu'il se retrouva au dessus du jeune, il se mit à dire :

« Tch, tu viens d'me gâcher ma semaine, espèce de merdeux ! »

Malgré les nombreuses blessures, le véritable titan était capable de rester debout. Alors qu'il allait enfoncer ses deux lames dans le corps du jeune Miwaku, il succomba à une vive blessure sur la flanc gauche de son corps. Son corps transpercé de part en part, il y succomba instantanément. En tombant, il eut l'impression d'apercevoir le visage d'une femme aux yeux rouges... Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Aoi n'en avait jamais trop demandé, il souhaitait simplement picoler en paix. Sa vie se terminait alors d'une drôle de façon. En mourant, il repensa au lac des Mitsuna et de son départ pour Kiri. Au fond de lui, il savait qu'il avait vendu la sécurité pour jouir de la liberté. Était-ce la bonne solution ? Seul Dieu le sait. Pour autant, il avait eu l'impression de réellement vivre une fois sa désertion de Kiri.

Il avait recherché ses camarades des côtes de Iwa pour ne pas se retrouver seul, mais il ne regrettait pas de n'être tombé sur personne. La vie en solitaire, le voyage et la débrouillardise, tel était son paradis.

Publié le 12/05/2020 à 11h10