Mission rang S - Pêche à l'information

Année 9
Chakra bleu

7 heures, le soleil vient tout juste de se lever sur Konoha, Shimazu est aux portes du village et il y retrouve son jeune élève.

« Je vois que Imawara n'est pas encore arrivé. On ne peut pas lui en vouloir, nous sommes arrivés en avance. »

Effectivement, le rendez-vous était initialement fixé à 7h15, mais le Uzumaki avait été plus ou moins réveillé par le Hokage, celui-ci souhaitant présenter sa fille adoptive à sa véritable mère. Durant un échange relativement court, le Shimazu avait été clair, l'enfant ne devait rien savoir, elle était bien trop jeune et Tsubasa bien trop attachée. Kimino avait insisté pour effectuer un Fuinjutsu sur le chef du clan Uzumaki expliquant par la même occasion l'intérêt de la technique. Enfin bref, une matinée très chargée était finalement la suite logique de la la veille...

« Je suis désolé de te mêler à une telle histoire aussi tôt dans ton apprentissage, Matsuo...
Le raisonnement de Kimino est logique et notre duo est dorénavant au point. »

« On profitera de ce voyage pour s'entraîner, on risque d'avoir un peu de temps d'ici ce soir.
Je dois en savoir plus sur ta maîtrise des pantins. »

Le Uzumaki en était certain, cette mission n'allait pas être simple et il allait faire son possible pour éviter de prendre tout risque. Pour cela, il comptait bien agir avec prudence. Shimazu le savait, il lui manquait quelque chose dans son style de combat et sans cela, il ne pourrait jamais espérer combattre un monstre tel que Gekido. Ainsi, il allait falloir trouver cet inconnu pour espérer vaincre l'amant de sa sœur.

Publié le 10/06/2020 à 14h22

Chakra bleu

Le réveil sonna : 6 heures. Le chuunin était totalement dans la brume … Matsuo avait passé toute sa nuit à bidouiller Hamaki. Jusqu’au dernier moment il avait modifié son pantin pour le rendre plus flexible, plus adapté à la mission mais surtout plus performante. Le Chikara venait tout juste d’être promu, s’il mourait durant cette mission de rang S il ne pourrait pas en profiter bien longtemps. Mais fatalement il avait fini par s’endormir et, instinctivement, il avait manipulé sa marionnette pour qu’elle le monte dans sa chambre et qu’elle l’installe confortablement dans son lit.

Donc, à six heures du matin il se leva, prit une douche -se doutant qu’il ne pourrait pas en prendre d’autre avant longtemps- et descendit se préparer un petit déjeuner. En rentrant la veille il n’avait pas eu l’occasion de croiser Dame Michiyo et comme elle n’était pas encore levée il attrapa un papier, un stylo et écrit un mot à destination de sa tutrice pour la prévenir qu’il serait hors du village pour un moment.

Enfin il fit le plein de provisions et des diverses choses qui seraient utiles à sa survie dans les jours, voire les semaines à venir. Puis, il mit en branle Hamaki et prit la direction de la porte du village. Il était en avance mais il avait tellement la tête dans le derrière qu’il ne s’en était pas rendu compte. Son maître le rejoignit bientôt et entama la conversation. Entre deux bâillements il crut comprendre que son maître était désolé pour lui blablabla …
« -Pff … Z’inquiétez pas chef. J’ai passé ma nuit à travailler sur ma marionnette, ils ne pourront pas m’avoir ! »


En disant ça il tapa sur les dix bons centimètres de blindage de la marionnette en souriant.
« -Oué … Maintenant qu’on se connait mieux, on est plus efficaces ! »


Son maître enchaîna ensuite en disant qu’il voulait s’entraîner avec lui pour en savoir plus sur sa marionnette.
« -Vous allez devoir attendre, j’ai déjà prévu de m’entraîner avec Imawara. Et puis si c’est juste pour en savoir plus sur ma marionnette je peux vous expliquer toutes ses fonctions … Dis bonjour Hamaki ! »


Instantanément la lourde marionnette se mit en mouvement et prit le chef de la mission entre ses bras. Cela fit bien rire Matsuo. Mais son sensei avait raison sur ce point : depuis qu’il s’entraînait avec Hinae il n’était pas parti en mission avec l’Uzumadono, il ne connaissait donc pas Hamaki, sa marionnette lourde.
« -Si j’ai un seul conseil à vous donner : ne la bousculez pas trop sinon on risque de tous partir dans un grand BOOM ! »

« -Héhé … »

Publié le 10/06/2020 à 19h30

Chakra bleu

Suite au conseil de défense qui a eu lieu la nuit dernière, Imawara se prépara, lui et son arsenal, afin de palier aux diverses possibilités durant cette mission de rang S, même pour le bras droit du Hokage c'était quasiment une première de réaliser une mission d'une aussi grande difficulté et dangerosité.

Il est désormais temps de rejoindre Shimazu et le gamin aux portes de Konoha.

Une fois arrivé sur place, le rouquin pu constater qu'il était le dernier, cependant il semblait à l'heure, les deux autres ont certainement du arriver en avance.

« Yo la compagnie, navré du retard mais ça prend un temps fou de préparer chacune de mes armes voyez-vous. »


Imawara serra la main de Shimazu et de Matsuo mais aussi celle de la marionnette imposante.

« On part quand vous voulez. »

Publié le 13/06/2020 à 15h45

Chakra bleu

« Prends soin de ne pas sous-estimer nos potentiels adversaires. »

« J'ai hâte de constater tes progrès, Matsuo ! »

Quelques secondes plus tard, Imawara débarqua de nul part et avec de l'avance. Le trio était donc au complet, inutile de patienter plus longtemps dans les parages. Sans attendre, Shimazu prit donc la parole :

« Sans des moyens exceptionnels, nous ne pourrons pas rejoindre le lieu de rendez-vous en temps et en heure. Le Hokage a donc décidé d'allouer un important budget à notre escouade. Plusieurs compatriotes gèrent les environs, nous ne devons pas nous arrêter, qu'importe le méfait interrompu. »

Des brigands ? Dans une telle mission, Shimazu s'en fichait bien ! Il ne souhaitait qu'une chose ; comprendre les antécédents de Uzumaki Kazami et mettre la main sur Gekido. Pour cela, le Shinobi de Konoha s'était perfectionné jour et nuit depuis de nombreux mois. Il n'était pas totalement innocent vis à vis des insomnies de Tsubasa. La femme était inquiète pour son mari soit-disant fictif, les deux tourtereaux semblaient plus proches que prévu...

« Allons-y ! »

Soudainement, les trois ninjas prirent la route en direction des plaines de Kusa. Shimazu le savait, il allait avoir plusieurs heures de libre en soirée, mais il comptait bien en profiter pour tenter de trouver l'élément lui manquant.

Publié le 14/06/2020 à 21h44

Afficher les techniques utilisées