Départ pour la grande ville


Kimino l'avait décidé plus ou moins sur un coup de tête. Aujourd'hui il partait pour la grande ville, il ne serait pas présent pour les soins de Seito, mais il savait que Mako et Kano serait parfaitement capable de se débrouiller sans lui. Il avait une chose plus importante à faire pour le village et pour la prospérité de celui ci dans le futur. Il se rendrait à la grande ville de Tekunoroji, il négocierait avec le gouverneur, dans l'espoir de créer une alliance durable entre le village, et cette ville civil, qui était la plus puissante du continent. Il faudrait bien ça pour se protéger de l'éventuel menace de Kumo et de Gekido. Même si Kimino se demandait de plus en plus si le danger viendrait reelement de Gekido, et pas plutôt de ce Sugishi. Le Hokage voulu partir seul, mais le conseil des chef lui avait imposé une escorte. Il avait donc lui-même choisi le Mitsuna pour le tester, et les Kirishitan lui avait demander d'emmener un jeune homme du nom de Zackley, car ils pensaient qu'il avait besoin d'aventure.

Devant les portes, Kimino fut le premier à arriver. En regardant la forêt, il pensa à son oncle Gokoro qui était parti la veille, il espérait que tout ce passe bien pour l'équipe. Gokoro était dur, mais il était le meilleur pour mener ce genre de mission. Il n'y avait sans doute pas de soucis à ce faire. Une chose chiffonné le Hokage cependant. Les deux ninja prévu pour son escorte était en retard. Être en retard pour une mission avec le Hokage, c'était plus que limite... Il y avait environ deux milles kilomètres entre le village de Konoha, et la ville de Tekunoroji. Autant dire que le voyage allait durer un petit moment, passer par la forêt de Konoha, une partie de la plaine de Kusa, en prenant soin d'éviter les villages pauvres de Ame, et les abord de la citadelle. Avec une voiture et les bon chevaux pour la tirer, quinze jour de voyages minimum pour arriver à la grande ville. Autant dire que partir en retard n'était pas la chose qui faisait le plus plaisir à Kimino en ce moment.

« Qu'est-ce qu'ils fabriquent... Est-ce que Same a compris ce qu'on lui avait demandé au moins ? »


Le poisson avait de petit problème de compréhension. Disons qu'il comprenait vite, mais il fallait lui expliquer longtemps. Kimino pensait que lui donner une escorte était une énorme bêtise, car en cas de combat ce serait sans doute lui qui protégerait les autres et pas l'inverse. Mais maintenant que c'était décidé il ne pouvait pas partir tout seul. Il s'assit donc le dos contre les portes, en attendant ses "gardes du corps".

Publié le 23/09/2020 à 11h16


J’avais passé une très bonne nuit, l’alcool m’avait aidé à dormir profondément, même un peu trop. Je me réveillais et j’allais me baigner histoire de me réveiller et manger un bout. J’étais vraiment bien mit ici et Monsieur Kage était bon avec moi. D’ailleurs, il me semblait que je devais faire quelque chose avec lui aujourd’hui... je cherchais après un papier que j’avais eu et ce que j’avais pu en lire... je comprenais juste l’heure et... je étais en retard.

Je me dépêchais afin de le rejoindre à la porte. Mais... j’étais perdu... je n’avais pas l’habitude de ce village et je demandais mon chemin mais les gens fuyait en hurlant... pas évident de communiquer ici. Je finissais par tomber sur un garde et je tentais au mieux de lui expliquer. Il l’escorta jusqu’au porte de Konoha... je voyais monsieur Kage qui semblait un peu nerveux..

« Désolé monsieur Kage, j’avais oublié et ne sachant pas lire. Je n’ai pas trop compris a part les chiffres indiquant l’heure. »


Je reprenais mon souffle.

« Et en plus je ne connais pas bien Konoha... je le suis perdu et un gentil garde m’a amené jusqu’ici. »


Ne sachant pas lire, il ne savait pas pourquoi il était ici.

« Qu’allons nous faire Monsieur Kage? »

Publié le 23/09/2020 à 11h45


Zackley était en retard. La chose était rare tant il aimait être ponctuel. Cela était même une seconde nature pour lui. Pourtant ce coup ci il l'était vraiment la faute à une nuit difficile pendant laquelle des heures durant, il n'avait su trouver le sommeil. La veille donc, le clan lui avait transmis un message de la plus haute importance pour lui : il devait accompagner l'Hokage dans son périple. Une marque d'estime donc, une marque de confiance qu'il ne devait pas briser. Toute la nuit durant, le Kirishitan repensa donc à ces moments qu'il devait passer avec le Kage. Il devait lui servir de garde du corps assez étonnant sachant que le Kage était l'un des konohajins les plus puissants et pire, lui ne s'estimait pas nécessairement si fort qu'il puisse postuler à la garde rapprochée du Kage. Mais les choses sont ce qu'elles sont.

« Hokage sama ! »


Fit Zackley en agitant le bras droit de loin. Il venait en courant, bien conscient qu'il avait merdé. Une très mauvaise manière d'entamer ses rapports avec le dirigeant de Konoha. Et dire qu'il l'appréciait énormément malgré la perte de points dans les sondages récemment du à ses tendances violentes envers les jeunes pousses du village. Zackley avait fini par arriver auprès du maître des céans. Il fit alors une salutation plus appropriée avant de se redresser et de se figer.

« Quoi ? »


Les mots ne parvenaient pas à lui sortir de la bouche. Étonné, le Kirishitan retrouva assez vite le contrôle de lui-même. De visu en tous cas, il se trouvait face à un ennemi, si ce n'est du village, au moins de son clan. Il porta un coup d’œil rapide vers le Kage qui ne semblait pas le moins du monde choqué. Tout autour de lui la vie semblait suivre son rythme normal quand bien même certains passants regardaient avec intérêt "l'étranger".

« Que signifie ceci ? »


Demanda Zackley incapable de dire autre chose. Il ne pouvait citer la race de l'humanoïde à ses côtés et encore moins le considérer comme un être humain. A ses yeux, les Mitsuna n'étaient autre que des démons qu'il fallait purger de la surface de la terre afin d'assurer l'Eden. S'il en restaient des vivants alors qu'il faudrait un jour terminer le travail de purge entamé.

Publié le 23/09/2020 à 19h25


Enfin, les deux Shinobi en charge de la garde personnel du Hokage étaient arrivés. Kimino n'en voulait pas à Same, le pauvre semblait avoir fait ce qu'il pouvait pour arriver jusqu'ici. Et les Konohajin n'étaient pas très à l'aise avec les Mitsuna. On pouvait dire ce que l'on voulait sur Kimino, mais il n'avait pas le défaut d'être raciste.

« Ne t'inquiète pas, tu es là c'est le principale. »


Le racisme, cela ne semblait cependant pas étouffer le Kirishitan qui venait d'arriver. Risako avait parlé à Kimino des antécédents entre les Mitsuna et les Kirishitan. Kimino décida de ne pas relever pour le moment, ce contentant de regarder Zackley de travers. Il ne valait mieux pas pour lui qu'il tente quelque chose sur Same.

« En route. »


Kimino sorti du village, et alla jusqu'à la charette prévu pour le voyage. Il y avait quatre bon chevaux pour la tirer, rapidement les Konohajin arriverait à la grande ville. Ce n'était que l'affaire d'environs cinq jours à une semaine avec ce moyen de transport. Une fois sur la charette, le Hokage prit lui-même les commandes. En pénétrant la forêt, le Hokage se rempli les poumons de l'air de l'extérieur. Cela faisait presque un an qu'il n'avait pas quitté le village.

« Bien, je vais vous faire un point sur la mission. Nous allons nous rendre à Tekunoroji, votre rôle est de me protéger durant le voyage. Mon rôle sera de négocier avec le chef de la ville. »


Kimino n'avait pas besoin d'être protégé, mais au moins il ne serait pas seul pour le voyage. Et en cas d'attaque en surnombre il aurait des renforts.

Publié le 23/09/2020 à 22h56


J’étais content que Monsieur Kage ne soit pas en colère, je ne connaissais pas bien Konoha et je n’osais pas trop me balader. Je préférais rester le plus discret possible et rester dans mon coin. Il y avait un drôle de type qui nous rejoignait, vu sa couleur de peau et son air face à moi, je devinais bien que c’était un Kirishitan ´. J’avais entendu le massacre des miens... je me demandais pourquoi, on ne leur avait rien fait je pense ou je ne suis pas au courant . Il ne m’avait rien fait et je le saluais car j’étais poli.

Monsieur Kage se mettait en route et je le suivais, il était fort mais je ferais en sorte de le protéger pour sa bonté. Il menait naturellement notre groupe. Le pays était beau, très vert... bien plus beau que ma région. Il y faisait agréable. On arrivait dans la forêt et on y entrait. Le kage faisais un topo. C’était une négociation, je suppose qu’il ne fallait taper sur personne pour ça.

« Bien Monsieur Kage, je vous protégerai au péril de ma vie et l’homme au cheveux bizarre aussi. »


Tout en avançant, j’essayais de scruter une rivière ou autre, j’avais envie de nager un peu.

« Sur notre route. Il y aura un point d’eau quelques part? J’aime votre région et l’eau doit être pur ici! »

Publié le 24/09/2020 à 11h33


Zackley était étonné de la présence de l'homme a la peau pâle, pour ne pas dire de l'homme poisson. Il ne s'en rendait même pas compte, mes ses réactions laissaient entrevoir et même clairement comprendre ce qu'il pensait de son coéquipier. Zackley avait été de ceux qui avaient opéré la purge sur les Mitsuna. Il s'était "sali" les mains car la terre que leur avait offerte mère nature était une terre polluée par la présence de ces humanoïdes, de ces êtres tout droit sortis d'un autre monde. Il fallait faire le sale boulot se retrousser les manches et occire en masse. La chose était faite sans états d'âmes. Tout comme on détruit sans pitié les cafards qui pullulent dans une demeure pleine de vivres fermée trop longtemps ces hommes poissons avaient été massacrés sans sommation.

Zackley hocha la tête suite aux propos du Kage. Il porta son regard vers l'homme poisson, un regard dur qui ne cachait guère son animosité. Le pouvait-il ? Pas le moins du monde. C'était ça que d'être raciste et de ne pas en être conscient. L'on est habité par un sentiment de supériorité absolument injustifié. Allez tenter de l'expliquer au Kirishitan... Zackley ne répondit pas aux salutations du bonhomme. S'il devait souffrir sa présence en compagnie du Kage, il le ferait par respect de la hiérarchie et rien d'autre. Qu'on ne lui demande pas plus !

Zackley suivit le Kage jusqu'à la charrette tractée par quatre chevaux. C'est cette charrette qui devait les mener à Tekunoroji l'endroit où le Kage était attendu pour négociations. Le Kirishitan ne connaissait guère le continent. Il ne connaissait qu'Iwa et Konoha et ses immenses forêts. Cette mission était donc la bienvenue pour ce qui était de l'amélioration des connaissances géographiques du Kirishitan. Encore heureux qu'il devait jouer les gardes du corps étant donné que pour ce qui concerne les aspects diplomatiques... Laissez tomber !

Le trajet avait débuté et déjà l'homme poisson demandait à rejoindre son banc et barboter dans l'eau. Zackley resta de marbre regardant droit devant lui tout en restant parfaitement sur ses gardes. A aucun moment il ne baisserait sa garde face à ce faux-cul de Mitsuna avec ses airs de bons samaritains.

Publié le 25/09/2020 à 10h56