L'amour pour principe et le progrés pour but!

Nekketsu boy

En ce levant ce matin, le jeune Chikara avait mauvaise mine, il n'était pas d'humeur d'une part l'annonce de Mako hier l'avait remué, mais il savait qu'il ne pourrait pas y changer grand chose. Il s'était décidé à devenir plus fort pour aider son village à revenir sur pied, à son échelle, mais il souhaitait réellement faire de son mieux pour que tout puisse devenir paisible. L'idée d'avoir un village en paix pour les futures générations lui semblait être une idylle, mais il y croyait.
Comme à son habitude, il part s'entraîner et prévient sa sœur aînée pour qu'elle puisse prévenir ses parents si jamais ils venaient trop l'attendre pour le repas. S'il y avait une chose qu'ils savaient au sujet de leur fils, c'est que dès qu'un entraînement était en cours, il n'était même pas la peine d'essayer de parler au jeune genin car sa concentration l'empêchait de voir le temps passer.
Il préférait s'entraîner seul, une histoire de fierté probablement, mais depuis certains temps, la progression semble s'être arrêté et le genin n'arrive pas à s'en sortir. Du moins pas seul, et une ballade en forêt semblait être un bon moyen de remédier à ce problème.

Plus qu'une ballade, c'était un footing pour lui sortir les idées du crâne, mais il venait juste de se faire une raison : s'il ne trouvait pas rapidement un sensei, son évolution au sein du monde ninja ne serait rien de plus qu'un rêve qu'il ne pourrait simplement effleurer du doigt. Il continue à courir en prenant soin de bien contrôler son souffle. Il avait entendu parler de plusieurs techniques pour améliorer ses capacités en traînant pas trop loin du terrain d'entrainement, mais peut importe ses efforts, ils ne parvenaient pas à sortir de cette spirale d'echecs.
Il décide de fermer les yeux un instant en poursuivant sa route, cela était probablement son pire et son meilleur choix. L'une des choses les plus compliquées à faire lorsque l'on ferme les yeux, c'est probablement de voir ce qui se trouve devant soit et c'est bien là le problème, car le jeune homme n'avait pas vu la racine qui sortait de la terre.
Il se prend les pieds dedans et trébuche avant de ce retrouvé le visage complètement écrasé contre le sol. Il s'appuie sur ses mains pour se relever et secoue la tête pour revenir à la réalité.

« Mais quel abruti je suis... »


Il s'énerve et met un coup-de-poing dans un arbre pour sortir sa frustration et relâcher la pression qu'il se mettait seul. Mais après un pugilat pour le moins pitoyable de sa part contre un arbre, il se contente de rester immobile un temps et reprendre son échauffement en s'enfonçant dans la forêt. Après 5 min de course, il pense faire une pause et se décide d'aller vers un ruisseau, d'une parrt pour se rafraichir et ensuite parce que l'eau avait le don de le relaxer.
En se rapprochant du cours d'eau, le ninja met la main dans sa poche et sort un paquet de cigarettes et un briquet. Sans trop attendre, il allume sa cigarette et garde la fumée un instant avant de tout relâcher et de s'asseoir au bord de l'eau en la fixant silencieusement. Il tend l'oreille et se concentra sur le sifflement des oiseaux qui batifolaient non loin de lui. Mais il semble entendre un bruit beaucoup moins amicale dans le fond et se met sur ses gardes avant de se diriger lentement vers la source de ce bruit sourd. Il était déjà en train d'établir une stratégie si jamais il venait à tomber nez à nez avec une bête en pleine chasse. Il s'approchait lentement de la source de bruit et se met derrière un buisson, il prenait une grande inspiration avant de sauter et de se retrouver les yeux dans les yeux avec... Un homme endormit.

Il reste figé et se sent stupide de ce qu'il venait de faire, confondre les ronflements d'un homme avec le râle d'un animal enragé. Il se contente de regarder l'homme et se rend rapidement compte qu'il s'agit d'un membre de son clan, Chikara Oni. Il lui vient un éclair de génie. Il avit déjà entendu parlé de lui et ses talents de shinobi n'étaient pas des moindres. Il ne lui coûterait rien d'essayer de faire de lui son sensei, si l'on oublie le fait que son ego risquait d'en prendre un coup, cela ne serait rien comparé aux possibles progrès qu'il pourrait accomplir grâce à son aide. Enfin, c'était son idée, mais il est rarement anodin de demander à un homme qu'on vient d'agresser de lui rendre pareil service.

Publié le 12/10/2020 à 21h39

Ninja au Bob

Il fallait pas que je me fasse voir, on connait que trop mes petites cachettes pour passer du bon temps. Le soleil en cette saison frappait vraiment fortement. Rien de mieux que de se positionner dans la forêt pour garder la fraicheur pour une bonne sieste.

« Oh oh oh !!! Direction la forêt !!! »


Parcourant la forêt en sautillant tel un enfant. J'aimais l'été, la saison ou les femmes se dénudaient. De mon œil aguerris camouflé sous le tissu de mon bob, je scrutais le moindre bout de peau de ces dames. Mais c'était l'heure du repos désormais. Je m'enfonçais plus en plus dans la forêt afin d'y trouver un bon arbre. Me positionnant parfaite, je ne mis que quelques minutes pour m'assoupir. Les bruits de la forêt étaient très apaisant.

Cela faisait peut être maintenant une bonne demi-heure que je me reposais, quand soudain le tronc de ma cabane se mit à vibrer. Levant discrètement mon bob pour jeter un œil juste en dessous de moi, je vis une chevelure bleue accroupi au pied de l'arbre. Cela éveilla mes sens. Que pouvait-il bien ressentir. Ce genin semblait chercher quelque chose. Puis après s’être repris, il reparti de plus belle dans un beau pas de course. Me levant rapidement, je le pista en sautant de branche en branche.

Le poursuivant pendant plusieurs minutes, il semblait s'être arrêté vers un ruisseau craquant une cigarette. Ce n'était pas une bonne chose pour un shinobi de son âge. Pourquoi ne s'intéressait-il pas au femme comme passe-temps ? Suis-je le seul ? J'étais pratiquement au dessus du jeune homme sur un arbre très bien caché, quand soudain un bruit derrière un arbre se fit entendre. Le destin me disait que je devais peut-être intervenir pour ce Genin. Un animal devait certainement se trouver derrière se tronc. Le jeune ninja au cheveux bleue l'avait également perçu. C'était une bonne chose à première vu, il restait toujours à l'affut, même pendant un petit moment de détente comme celui-ci.

Usant d'une technique clanique pour me déplacer très rapidement derrière l'arbre, j'enchainais avec une autre technique clanique afin d'accrocher des fils de chakra sur ce petit groupe de lapin en train de jouer afin de les envoyer valser à plusieurs mètres. Prenant rapidement leur place, je m'allongea contre le tronc et ferma les yeux pour faire semblant de dormir.

Quelques secondes après, je vis d'énormes yeux me fixant à quelques centimètres....

« Yo Kodomo ! Tu veux m'embrasser ou quoi ? J'aime pas les hommes dégages de là !!!! »


Ma jambe le poussa fortement dans le ventre afin qu'il prenne de la distance avec moi. Me redressant quelque peu je repositionna mon bob devant le visage tout en disant :

« Va jouer ailleurs veux-tu ? Je suis très occupé comme tu peux le constater !!! »

Publié le 12/10/2020 à 23h00

Nekketsu boy

Le choc fut direct quand le Chikara ouvra la bouche, il n'avait qu'entendue parlé de lui par son cousin, mais il semblait avoir omis quelques détails de sa personnalité. Sans trop comprendre ce qu'il se passait le genin se retrouve avec un pied sur l'estomac et se fait propulser en arrière en un clignement d'œil, rien d'étonnant venant d'un ninja de ce gabarit.
Le genin reste bouche bée et regarde Oni remettre son Bob avant de se faire directement envoyer balader.
Occupé? À quoi il était en train de dormir, le jeune Hikaru hausse un sourcil d'un air inquisiteur et le regarde avec un regard plein de doute.

« Hum, Désolé? »


Il ne savait pas trop quoi dire, il était perdu et avait oublié sa récente reflexion, car d'un coup l'image qu'il s'était faite venait tout bonnement de s'écrouler en un éclair. Mais il venait tout juste de revenir à la raison et un mot semblait l'avoir fait tiquer.

« J... Jouer? Je ne suis plus un gamin! Je suis un Ninja! »


Il se sentait un peu vexé du fait d'être pris de haut sans raison valable, bien qu'être en face d'un jonin soit une raison bien plus que suffisante. Il le regarde de haut en bas et affiche une expression pleine de doute et de question.

« Vous ne m'avez pas l'air fortement occupé! Vous étiez en train de dormir je vous rappel ! »


La situation ne s'arrangeait pas et le garçon continuait de laisser son ego parler pour lui. Cela lui avait coûté un œil au beurre noir ou deux par le passé, mais la leçon ne semblait pas vraiment le marquer. Son caractère était probablement ce qui l'empêchait d'avancer correctement sur le chemin de la grandeur. Mais qu'importe l'état dans lequel il finissait, il ne semblait pas prêt à comprendre. Il regrettait déjà ses paroles, car pour lui il était maintenant encore plus impossible de lui demander d'être son maître. Mais la machine était lancée et il n'avait pas l'intention de faire marcher arrière et d'admettre ses tords.

« Je suis certain que tout ce qu'on raconte sur vos capacités ne sont que des ragots ! Un type avec une dégaine pareil ne peut pas être un jonin digne de ce nom! »


Ca y est, les mots sortaient sans réfléchir et le gaçon s'approche de son interlocuteur tout en se mettant sur la pointe des pieds pour ne pas perdre la face. Il tente de le provoquer en lui posant la main sur son épaule pour le pousser légèrement. Malgré son apparence qui laisse croire qu'il maîtrise la situation, son mental est tout autre. Il panique et semble vraiment regretter le fait de provoquer un homme qui serait capable de le tuer en moins de temps qu'il ne puisse l'imaginer. Mais ne serait-ce pas stupide de juste s'excuser d'un coup? Après tout c'est lui qui avait commencé à le provoquer non? Mais d'un côté , il revenait peut-être de mission et était en train de se reposer et c'est lui qui venait de le déranger.
Les idées se chevauchaient les unes après les autres et le genin essayer de garder la face et ne pas montrer son conflit interne.

Publié le 13/10/2020 à 15h39

Ninja au Bob

Le jeune shinobi semblait revenir à la charge. Quelque chose ne lui avait pas plus peut-être ? Il ne se laissait pas abattre, et j’appréciais. J’espérais qu'il continue et qu'il me montre un peu le fond de son âme. L'homme à la chevelure bleu prétendait être un shinobi ? Restant tranquillement sur ma position pour dormir, j'avais comme l'impression que j'allais pas réussir à me reposer en ces lieux avec ce gamin me collant aux basques.

Comme si dormir n'était pas une occupation. Ces jeunes d'aujourd'hui n'ont aucune connaissance quant au meilleur passion dans la vie. Le Genin me surprit sur ces dernières paroles me piquant afin de me faire réagir je supposais tout en me poussant l'épaule. Il était très mal tombé avec moi. Poussant un ricanement faisant taire toutes les animaux de la forêt je dis :

« C'est sure que tes capacités de shinobi à s’entraver dans une racine d'arbre doivent certainement me surpasser ! Ahahaha ! Pour moi tu n'es qu'un oisillon tomber de son nid cherchant la force de remonter auprès de sa mère au lieu d'essayer de prendre son envol ! »


Je le provoquais fortement afin de voir sa réaction. Comment allait-il supporter que quelqu'un le pique comme il le faisait juste avant mais avec plus de confiance. Mon corps se leva gentiment. Déployant lentement mon corps, celui-ci ne semblait pas s’arrêter. Ma grande taille me permettait désormais de regarder le jeune shinobi de haut.

« Qui es-tu pour juger la force des autres ? Montre-moi un peu la tienne !!! »


Je me fis face au jeune shinobi à une bonne distance en prenant un semblant de position de garde. Puis de ma main gauche, je fouillai dans sacoche afin de prendre un kunai. Faisant un mouvement vif celui-ci se planta juste à côté du pied droit du jeune Chikara. Je rétorqua par la même occasion :

« Pourquoi veux-tu devenir plus fort ? Crois-tu pouvoir faire quoi que ce soit contre moi ? Si tu ne t'en sens pas capable, prend cette arme et ton courage pour t'ôter la vie gamin !!! »


Le silence s'installa dans cette forêt. Une question forte en émotion, des paroles stridente pour jauger les réactions du shinobi face à moi. Les paroles et le mentale lorsqu'on fait face à quelqu'un peut déjà te faire gagner un combat. Comment allait réagir le ninja après tout cela ?

Publié le 13/10/2020 à 23h23

Nekketsu boy

Le jeune shinobi écartait les yeux quand il fait écho à sa chute survenue un peu plus tôt et se rend compte qu'il était en réalité suivi depuis un petit bout de temps déjà. Il se sentait stupide de ne pas avoir senti la moindre présence, mais semblait ne pas vouloir le faire savoir. Les mots qu'il venait d'entendre lui allaient directement dans le cœur, mais il ne savait pas trop si c'était un coup de poignard ou juste un écho de vérité qui venait juste de sonner.
Le jonin, se redressait et il faisait bien une tête de plus que le garçon, en pleine croissance certes, mais bien petit par rapport à lui, ce qui eut le don de faire reculer le jeune Chikara d'un pas pour ne pas ressentir de trop la pression qu'il tentait de lui faire subir. Oni venait de le mettre au défi, il ne savait pas quoi faire, il ne faisait clairement pas le poids face à lui, mais il avait l'air d'être déjà trop tard, car le shinobi était déjà en garde et prêt à contrer la moindre de ses attaques.

Il n'eût pas le temps de cligner des yeux qu'un kunai s'était planté à côté de son pied sans qu'il puisse le voir. Cela ne présageait rien de bon s'il venait à combattre cet homme, mais apparemment la fougue de la jeunesse était plus importante que de reconnaître ses torts et de tout bonnement s'excuser. Le silence avait réussi à le calmer et il lève son regard vers Oni et le fixe avec le plus grand des calme tout en prenant une profonde inspiration. Il décale son pied vers le kunai et par un mouvement habile et rapide le fait voltiger verticalement pour le récupérer et se mettre en position de garde.

« Konoha n'a que trop souffert ces dernières années! Je veux protéger les miens... »


Il semblait sincère dans ses paroles et cherchait à se concentrer par la même occasion. Ces dernières questions avaient eut pour effet un véritable écho qui réveilla sa frustration. Il fermait les yeux pour se ressaisir et sans la moindre hésitation, il se dirige de front vers son opposant. Une bien mauvaise tactique, il en avait conscience. Mais peu lui importait.

« Je refuse de voir mon village sombrer d'avantage! Tant pis si je dois y perdre la vie. Mais je ne l'abandonnerais pas sous prétexte d'être faible! »


Son regard semblait empli de rage, non pas dû à la provocation enfantine qu'il venait de recevoir, mais par son propre manque de capacité et de retenu. Il savait pourquoi le shinobi venait de le provoquer pour le tester, mais son immaturité avait eut raison de lui et il ne semblait pas prêt à faire marche arrière. Il avait décidé de l'affronter et c'est ce qu'il était sur le point de faire. Il ne lâcherait prise que lorsque qu'il sera à terre et incapable de se relever. Ce ne serait peut-être que l'histoire de quelques secondes, mais ce sera pour lui des secondes qui lui permettront d'en apprendre plus sur ses lacunes.

Publié le 15/10/2020 à 20h25

Ninja au Bob

Le faciès de mon visage restait neutre afin de ne laisser aucune information à mon adversaire même si j'avais envie de sourire lorsque je vis sa réaction. D'un geste, il prit mon kunai afin de l'utiliser contre moi-même. Il savait pertinemment que c'était cause perdu, mais ces principes semblaient être plus important que sa vie. Une qualité comme un défaut. Le jeune homme aux cheveux bleus semblait avoir un grand cœur.

J'écoutais ces paroles, les miennes semblaient avoir provoqué chez lui l'effet escompter. Le shinobi se sentait acculé et il jouait le tout pour le tout. Son buste se descendit alors comme pour me courir droit dessus. Une erreur de sa part, d'attaquer un shinobi tel que moi en me fonçant droit dessus. L'adrénaline avait certainement prit le dessus le faisant agir un peu contre son gré. Il était idiot dans son comportement, mais tellement héroïque. Cette fois-ci je ne pu me retenir de sourire. Le voyant courir à toute vitesse contre moi, je fis des mudras rapidement tout en disant :

« Je vais te prouver que ce ne sont pas des ragots !!! Doryû Taiga no Jutsu !!! »


Le sol devenait un fleuve de boue sous les pieds du jeune shinobi. Il allait certainement être destabiliser. Sans attendre j'enchainais 2 combos de mudras afin de combiner 2 techniques à la suite rapidement. Mon corps fut propulsé en avant passant rapidement aux côtés du shinobi dans la boue. La suite du combo me permit de poser un fil de chakra sur le kunai en main de mon adversaire. L'effet de surprise du fleuve de boue lui avait certainement fait perdre sa concentration. Tirant son kunai des mains, je l'attrapa afin de me retourner pour le bloquer vers son cou. Puis mon ton changea du tout au tout :

« Tu as réussi mon test Hi-Ka-Ru !!! Bien joué ! La prochaine fois que tu combattras un ennemi que tu penses plus fort que toi, ne te laisses pas submerger par tes émotions, reste calme et établi une stratégie. Une attaque rectiligne de ce genre comme tu as pu le constater et facilement esquivable et peut jouer contre toi. »


Le fleuve de boue disparu après quelques secondes. J'avais pu lui montrer mes prouesses et il pouvait certainement se faire une idée de mes capacités désormais. Rangeant mon kunai qui m'appartenait dans ma sacoche, je lui devais quelques explications.

« Chikara Oni, ton sensei ! Enchanté. Le Hokage m'avait demandé de venir à toi. Tout ce que j'ai dis était simplement pour te faire réagir. Ta réaction est digne d'un de mes élèves. Fait attention à tes émotions... »


Son mental n'était pas encore au point, mais il avait les bons mots et la bonne attitude. Je venais de rencontrer mon premier deuxième élève. En effet, j'allais pouvoir lui faire rencontre son camarade une prochaine fois. Marchant vers un arbre, je fis signe à Hikaru de venir me voir. J'allais devoir lui poser quelques questions :

« Quel shinobi veux-tu devenir ? Pourquoi veux-tu mon enseignement ? »


Des questions simples, mais qui pouvaient-être difficile à répondre. J'attendais que le jeune Chikara me réponde désormais...

Publié le 15/10/2020 à 22h41

Nekketsu boy

Sans grande surprise, il se fait maîtriser en un clin d'œil par une technique de dôton. Il avait beau être lui-même détenteur de cette affinité, il n'avait pas eu le temps de réfléchir à la suite de ses actions et se retrouve les pieds embourbés et il finit par glisser dans la boue. En un éclair, il se retrouve plaqué contre un arbre, le kunai qu'il tenait il y a moins d'une seconde dirigé vers son coup. Son souffle s'était coupé et il ne savait pas quoi faire. Il savait qu'il allait perdre, mais il aurait apprécié que le combat ne se termine pas en moins de temps qu'il lui faut pour allumer sa cigarette.
Il lâchait un soupir et relâche complètement la pression qu'il s'était imposée en baissant le regard pour ne pas faire face à son opposant.

Opposant qui du tout au tout change de ton et le relâche en lui parlant bien familièrement. Non pas qu'Hikaru fut des plus aimable tout à l'heure. Le garçon reste bouche ouverte et ne pouvait s'empêcher de cligner des yeux d'incompréhension. Il retrouve sa stabilité quand la boue redevient terre. Quand il relève les yeux pour de nouveau regarder l'étrange personnage qui était en face de lui, il fut de nouveau surpris de le voir se présenter comme étant son maître. Il n'avait pas effectué de demande, c'était probablement la dernière chose qu'il avait envie de faire, mais comment cela pouvait-il être possible ? Est-ce que l'un des membres de sa famille l'avait fait sans le prévenir ? Il réglerait cette question une fois à la maison. Il ne savait s'il avait l'intention de les remercier ou de leur faire la tête, c'est une décision qu'il allait prendre en chemin.

« Je sais qui... »


Il s'arrête de parler subitement, il savait que son caractère laissait à désirer et qu'il devait faire quelque chose à ce sujet. Il serre les poings et allonge ses bras le long de son corps avant de faire une révérence et de reprendre avec un ton, pour le moins forcé.

« Enchanté de faire votre connaissance... Sensei. »


Il se redresse et reste de marbre ne sachant pas réellement comment lui parler. Quand l'homme au Bob lui fait signe de s'approcher, il s'exécute. Aussi étrange que cela puisse paraître, il était conciliant et réfléchit quand il était calme. De plus, un entraînement était pour lui presque un rituel religieux qu'il ne gâcherait pour rien au monde. Si un homme prétend être son mentor en ce qui concerne la voie shinobi, il n'allait pas vraiment se montrer sur la défensive, du moins s'il n'a pas l'air complétement louche. C'était le cas d'Oni d'après le genin, mais ayant déjà eut vent de lui, il décidait de laisser son instinct au vestiaire pour une fois.

« J'aimerais devenir plus fort pour protéger mon village... Pas nécessairement me battre, mais si un jour quelqu'un venait à reproduire l'acte de Gekido... »


Il cessait de parler un instant et semble retenir sa colère, on pouvait voir que ces yeux se remplissaient de larmes et que sa gorge se serrait d'émotion.

« Si jamais quelqu'un venait à reproduire ce genre d'événement, je voudrais être capable de venir en aide aux Konohajin. Je me fiche des histoires de clans... Je veux simplement devenir utile pour mon village. Prouver qu'on peut avoir un sombre passé, mais retourner à la lumière ! »


Il ferme les yeux et reprend ses émotions en prenant une profonde inspiration et il se redresse pour se tenir droit et refaire sa révérence, mais ce coup-ci de manière bien plus sincère.

« Je suis immature et impulsif... Apprenez-moi à maîtriser cette partie de moi pour devenir un être meilleur et devenir un meilleur Shinobi! »


Il reste dans sa position de révérence, silencieux, il n'attendait rien en particulier. Il tenait simplement à prouver sa sincérité.

« Je ne pourrais pas progresser sans votre aide... »


Il ne bougeait plus, il attendait simplement une réponse de la part du Chikara qui se trouvait en face de lui. Son regard fixait le sol et la seule chose qui lui garantissait de ne pas parler dans le vide était le petit bout de kimono vert voletant au vent et les sandales d'Oni.

Publié le 16/10/2020 à 21h00

Ninja au Bob

La volonté du feu, voilà la vision du jeune shinobi qui était en train de me parler à cet instant. Plus j'écoutais parler cet homme, plus j'avais l'impression qu'il me ressemblait. Le destin m'avait donc amené cet élève. Mon faciès fit apparaitre un léger sourire des qu'Hikaru me salua. La suites de ces paroles m'allaient réellement dans le cœur. Il ne s'en rendait peut être pas encore compte, mais il avait une vision totalement élargie. Il ne voyait pas que par son clan comme beaucoup, mais il voyait déjà le village dans son entièreté. Une grande force qu'il avait là. Il ne prétendait pas devenir fort pour se battre, mais bien dans un esprit de protection.

Le ton du jeune homme changea quelque peu, sa posture également, ces épaules se relâchèrent pour tirer une nouvelle révérence. Fixant le sol, je laissais quelques seconde avant de poser ma main sur le haut de sa tête :

« Crois-tu que l'immaturité et l'impulsivité te font défaut ? Ton meilleur ami tombe sous l'ennemi, tu n'as que très peu de temps, mais tu considères que tu peux le sauver. Que fais-tu ? Crois-tu pas que dans cette situation, ton impulsivité et ton immaturité deviennent une force incroyable. Impulsif car tu foncera sans te poser de question. Ton immaturité parce que tu auras pensé qu'à toi et à sauver ton ami. »


Je lui donnais déjà des sortes de leçon et un conseil des plus important :

« Un jour viendra où tu n'écouteras pas mes ordres car tu en penseras tout autre. Crois-tu que c'est le mauvais choix ? Il faut parfois écouter son instinct et pas obéir aveuglément. Alors redresses-toi devant moi Hikaru, tu es plus fort que tu ne le penses et tu as bien des qualités dont tu ne te rends pas encore compte. »


Mon message était passé et j'allais maintenant revenir sur quelque chose de plus concret.

« Ecoutes bien ! Tu as parlé que tu te fichais des histoires des clans, et bien je vais te donner ma vision. Tu rencontreras certainement bientôt un de mes élèves Kitto. Et je dois rencontrer un Uzumaki également. Je veux que notre équipe devienne l'image du futur de Konoha. Qu'on démontre que les frontières claniques n'existent pas. Nous allons devenir un mini Konoha dont tout le monde souhaite. »


Ma vision était-elle trop utopique ? J'avais déjà rencontré le Kitto et il avait globalement la même vision qu'Hikaru. Je savais déjà que les deux allaient bien s'entendre. Je mettais également de la pression sur les épaule du jeune konohajin au cheveux bleus. Nous allons devenir plus fort ensemble c'était impensable autrement.

« Nous allons progresser ensemble. Chikara Hikaru acceptes-tu mon enseignement quel qu’il soit ? »


Je terminais sur cette dernière question afin de valider notre relation ici-même. J'attendais qu'il réponde également sur la vision que j'avais de notre équipe. L'équipe était maintenant bientôt prête pour leur première mission. Elle arriverait certainement prochainement.

Publié le 16/10/2020 à 23h23

Nekketsu boy

Le silence pesait sur le jeune shinobi qui n'avait pas bouger d'un millimètre en attendant la réponse de son sensei. Il sent sur sa tête une main se poser délicatement et il se raidit en appréhendant ce qu'il allait lui être dit.
Il écoutait avec attention chacun des mots que prononçait Oni, utilisant ce qu'il n'appréciait pas chez lui comme étant finalement sa force. Il ne l'avait jamais réellement perçue de cette façon. Pour lui, ce n'était qu'un frein à sa progression, mais le véritable frein ne serait-il pas le fait de vouloir changer ce qui fait qu'il est lui au final ?

Il retenait sa respiration pour éviter de laisser ses émotions le submerger. Il savait que s'il se laisser faire ce, il ne finirait pas craquer. Il avait conscience que pleurer n'était pas une faiblesse en soit mais il ne voulait pas se laisser abattre par ses propres émotions. L'idée même qu'il vienne à désobéir à un supérieur lui était improbable actuellement, mais l'avenir lui permettra de découvrir d'autre facette de sa personnalité en grandissant. Ses opinions changeront, elles seront plus réfléchis et plus raisonnable... Ou non, mais au final, il avait la certitude au fond de lui que ce qu'il ferait serait le bon choix au final. Il écoutait avec une grande attention la leçon d'Oni et fini par se redresser en prenant une grande inspiration pour montrer qu'il avait toute son attention.
Il fut surpris quand son tout récent maître annonça l'idée d'équipe qu'il avait en tête, un Uzumaki, un Kitto et un Chikara... Cela sonnait comme le début d'une mauvaise blague, mais ce n'était pas si stupide au fond. Comment prouver au village qu'il est possible de s'entendre si on ne fait pas un petit pas en avant après tout ?

« C'est une idée qui va faire du bruit au village... Vous allez vous faire des ennemis... »


Il sent en lui une vague d'énergie qui remonte et son regard change du tout au tout. Il se montrait plus assuré, plus confiant et c'est accompagné d'un sourire de satisfaction accompagné d'un léger rire que le jeune genin hoche la tête en regardant son sensei droit dans les yeux... Du moins ce qu'il pouvait en voir, car le bob qu'il portait les dissimulait quasi-entièrement.

« C'est une idée qui me plaît ! »


Il affichait un grand sourire et tendait la main vers son ainé pour montrer qu'il adhérait totalement et acceptait la proposition de tutorat de sa part.

« On commence par quoi Oni-sensei? »

Publié le 17/10/2020 à 22h33