L'académie des ninjas, épisode 2


Konohagakure no satô, Grande place centrale

flashbackAnnée -9 | Automne
Le Poing Divin

Tatatitatatatatatii tatatitatitititataaaaaaaa !!!

« Muahahaha ! Comment je suis grop content hihihi ! Ils sont trop stupides ces premières années. J’ai tellement gagné facilement… Pis pis pis… Ils y ont vu que du feu, ils savent même pas voir comment j’ai grugé… MUAHAHAHAHA !! »


Il se grattait le slip avec véhémence tandis que le minot circulait en mimant un rire diabolique. D’un point de vue extérieur, il ressemblait à un de ces enfants complètement débiles, profondément atteint par les dessins animés qui ne servaient qu’à l’ENDOCTRINEMENT d’un abrutisme profond. Et lui, il en était la parfaite incarnation. Il se voyait tantôt héros, tant méchant d’une série télévisée au cours de laquelle il était un protagoniste aimé des foules. Ce jour-là, il avait vu de nombreux VISAGES s’horripiler d’effroi tandis qu’il avait triché coup sur coup, sans vergogne aucune pour voler toutes les cartes Pokekettemon des plus jeunes.

« MUAHAHAHA regarde ça ! J’ai même réussi à lui voler son Pikakachu en ultra rare à ce gros demeuré. Oh purée de purée de… »


Il regarda autour de lui

« merde ! »


Il avait peur de se faire gronder.

« Je vais faire comment pendant les vacances d’hiver à la maison ? Pépé il va me claquer des coups de POIREAUX sur la caboche s’il voit toutes ces cartes… Il va comprendre que je les ai […] »


A nouveau un regard à gauche, un regard à droite

« […] niqué ces gros abrutosors MUAHAHAHAHA !!
Faut vraiment que je trouve une super cachette, parce que ça va être « mission impossible »… En plus je peux pas prêter ça à un copain parce que j’ai pas de copain ici, je suis le SEUL génie, pas de ma faute si ils ont le cerveau CONCAVE. »


« MUAHAHAH je sais même pas ce que ça veut dire concave mais c’est ce qu’il a dit le prof toute à l’heure, et moi j’innove toujours. Fais moi un bisous sur la main ! (J’ai vu ça à la téloche AHAHAHA) »


Il se frottait frénétiquement les mains comme une petite moule tentait frénétiquement de ne jamais lâcher le rocher auquel elle était axccrochée. De l’extérieur, il ressemblait à un parfait débile. Vraiment. Les jambes à demi-fléchies, le regard vitreux, la bouche béante pleine de bave dégoulinant, les yeux s’avoisinant d’un strabisme momentané. Pourtant, il ne mimait en aucune façon la démarche absurde de l’ESCARGOT. Non, il était juste ravi d’avoir été un odieux petit délinquant en puissant. Il souffrait d’oxyurose, alors son petit trou trou le démangeait, tandis qu’il s’abaissait à la tache ingrate de soulager son envie. Le pire dans tout cela, c’est qu’il suait, au point que son doigt frottait un ilot si humide qu’un cafard se serait cru en bord de PLAGE. Quel honteux petit être…

« Je crois que Pépé il va m’arracher les poux de la tête… Mais je m’en fous j’ai même MIAOUTOU, le légendaire MUAHAHAHA ! Vivement la prochaine récré ! Tant que les maigres et les maigresses se rendent pas comptent de ce que je fais, je vais finir riche AHAHAHAH ! Riche riche riche !!! Et un jour je vais pouvoir faire les championnats et tous les vaincre ces raclures de pouilleux ! »


Il pensait pouvoir HIBERNER tout en se contentant de son vilain larcin. Son vocabulaire était… A la hauteur de son absurdité. Oui, il avait de grosses difficultés à prononcer les « TR ».

Publié le 14/10/2020 à 03h40

Eisenin Maudit

HRP : https://shinobi-rpg.ovh/sujet-621


Encore une longue journée à l'académie ! La petite Uzumaki savait pourtant que ce n'était pas finis. Elle allait rentrer, et son père allait lui accorder moins de cinq minutes de répit avant d'entreprendre ce qu'il appelait "Le vrai entrainement".
La petite rouquine quitta l'académie en compagnie de son ami Kotaro, un gamin d'à peu près le même âge qu'elle. Elle l'aimait beaucoup parce qu'il était plus gentil que la plupart des garçons. A la sortie de l'école, Shinji en profita pour la bousculer sur le passage tout en lui lança des gros mots. A cette époque, Kazami était loin de comprendre qu'il s'agissait là d'un mode classique de communication des garçons pour attirer l'attention des filles. Mais pour elle, il était simplement débile et méchant. Un vrai TV : Très Vilain. Comme cette fois-ci Taram n'était pas là pour la défendre, elle se contenta de baisser les yeux lorsqu'il l'insulta, puis se rapprocha de Kotaro pour le suivre comme une ombre.

Ils n'eurent pas à faire beaucoup de pas pour découvrir un enfant dans une position très étrange, entrain de se parler à lui-même avec un air de psychopathe. Elle le pointa du doigt pour le montrer à Kotaro.

« Eh mais c'est le junin de la dernière fois ! »


En effet, ils avaient déjà rencontré cet énergumène il y a quelques jours. Il avait rejoins le petit groupe de ninja de l'académie et avait prétendu pouvoir leur apprendre une technique secrète. Bien entendu, tout le monde y avait cru, elle la première. Il avait su utiliser ses quelques techniques Katon pour faire un carton auprès de la classe.
Kazami s'approcha alors de lui.

« La lame du dragon ! C'est toi ! »


Elle vit alors toutes ses cartes Pokekettemon, et fut immédiatement impressionnée.

« Ouahhh t'as plein de cartes ! Comment tu les as eues ? »


Elle voulut s'approcher pour regarder les cartes de plus près.

Publié le 14/10/2020 à 04h03