Une nuit à Konoha [OUVERT]


République de Konoha, Bâtiment du Ministère

Année 15 | Printemps

Visite de l'Okasan
La nuit venait à peine de pointer le bout de son nez. L'Okasan n'arrivait pas à dormir et se contentait de veiller, peut-être que des curieux tenteraient de s'en approcher malgré les interdits ?
La Sainte Vierge

Il n'était pas loin de vingt-trois heures du soir. La nuit se faisait plus fraiche en cette saison printanière et la solitude s'installait péniblement. L'Okasan, malgré le danger qui pouvait survenir à n'importe quel moment, se posait sur le bord du petit balcon en robe de chambre blanche ornée d'un magnifique gilet brodé en blanc, les cheveux longs et détachés, scrutant ainsi les magnifiques rayons de la lune en demi croissant et gardant son éventail en main.

Habituellement habillée d''une face neutre, ce soir là son visage n'exprimait que chagrin et mélancolie. Elle ne savait pas et ne voyait pas que sa petite sœur avait tant souffert au point d'en être la responsable. Elle se trouvait les pieds sur une cordée bien instable et à laquelle l'erreur n'était pas admise. C'était-elle, durant tout se temps, laisser bercer par ses propres illusions ? À quel moment ne voyait-elle pas la détresse de sa cadette ? Quand commençait-elle à la jalouser dans son ombre ? Et pourquoi ? La vie de Kazuko était de loin la plus enviable ! D'ailleurs, elle ne pouvait s'empêcher de laisse un long soupire s'échapper à la limite de laisser des larmes couler le long de ses pommettes roses.

Songeuse, perdue, ailleurs... Son état d'esprit ne lui permettait aucunement de recevoir quelqu'un. Heureusement que l'entrevu avec Kimino était de courte durée plus tôt. Elle ne savait pas si elle aurait tenu la face aussi longtemps qu'à son habitude. La Miwaku venait d'être profondément blesser dans sa propre estime. Elle qui avait pourtant du faire un long chemin pour en arriver jusque là... Alors quoi ? Elle devait accepter que son ennemi jurer porte le même sang qu'elle ? Impensable... Et pourtant.

Dialogue de personnage
« ... »

Publié le 05/05/2022 à 18h30


Je vins frapper à la porte. Pas n'importe quelle porte, celle du destin. Tout va se jouer maintenant pour le destin. Le destin de cette jeune femme, probablement endormie de l'autre côté de cette porte.

Dialogue de personnage
« Voyons voir... »


Ma mission touche bientôt à sa fin. Comment les choses vont-elles se dérouler désormais ? Est-ce que Genichi aura accompli sa mission de son côté ? Je l'ignore, mais... Je me dois d'exécuter la mienne. Lentement je lève le bras pour venir frapper à la porte, mais...

Dialogue de personnage
« Eri-san ? Que faites-vous ici ? »


Oh... Je vois. L'Okasan est gardée par un anbu. Je n'ai le choix que d'user de ruse pour m'en sortir.

Dialogue de personnage
« Et bien... »


Dialogue de personnage
« Je suis venue voir sir tout se passait pour notre invité... »


Dialogue de personnage
« Tout comme vous j'ai reçu l'ordre de veiller sur elle. »


Mes ces ordres ne venaient pas du même patron à proprement parler. Et les ordres étaient même bien plus obscure que ça.

Publié le 08/05/2022 à 11h53


Depuis que la Okasan était à Konoha, Celui que l’on nommait Ryu était affecté à sa protection. Derrière ce masque de dragon impassible toutefois se cachait un homme bien moins strict que ce qu’il ne laissait paraître… il se tenait là sur le balcon, son Yari en main, laissant à la Miwaku son espace d’intimité. Sans pour autant oublier de veiller à sa sécurité comme sa mission le lui commandait. Et ce soir, elle semblait bien morne dans son humeur. Si en temps normal, il aurait dû ne pas s’enquérir de son état et se contenter de surveiller, Ryu avait l’habitude de prendre certaines libertés. ANBU ou pas… tournant légèrement son maque vers elle il dit alors calmement.

Dialogue de personnage
« Le mal du pays Okasan?… »


Sa question était somme toute banale et possiblement intelligente. Comme une porte ouverte à une discussion si elle le désirait… si elle ne souhaitait pas répondre, il n’insisterait pas bien sûr. Mais il pouvait tout même diffuser une aura apaisante ne serait ce que pour lui rendre ce moment plus agréable…

Dialogue de personnage
« Il n’est jamais évident de délaisser son chez soi pour une contrée lointaine… si vous avez besoin de quelque chose, je peux vous le faire quérir? »


Propose t’il sur un ton neutre, masqué par la figure du dragon tout en observant l’horizon à la recherche d’éventuels dangers à l’encontre de sa protégée.

Publié le 08/05/2022 à 16h44

La Sainte Vierge

Dialogue de personnage
« .... »


Dialogue de personnage
« Hein ? »

La jeune femme à la longue chevelure rose n'avait pas entendu cet homme masqué arriver. Elle se sentait d'abord mal à l'aise ne connaissant aucunement ses intentions, mais très vite elle ressentait une sorte d'aura bienveillante.

Dialogue de personnage
« Veuillez... m'excuser un instant. »

Elle partait à vive allure, mais à pas léger mettre un dessus de kimono pour camoufler sa tenue légère du soir. Kazuko était en quelque sorte pudique et montrer ses vêtements pour dormir à un inconnu la mettait très mal à l'aise. Elle tentait tant bien que mal d'habiller son visage d'une neutralité totale, mais rongée par la tristesse, elle n'y arrivait pas.

Dialogue de personnage
« Je m'excuse de ce court temps d'attente. »

Elle effectuait une légère révérence avant de fixer le masque cherchant le regard de celui qui lui adressait la parole. De la même façon que lui, elle échangeait son sentiment intérieur à travers cette technique un peu spécial pour montrer uniquement qu'elle ne lui voulait aucun mal en retour.

Dialogue de personnage
« Si je puis me permettre, le mal du pays n'y est pour rien de mon air désolée. »

Ce Konohajin était emplis de bonne volonté, mais personne ne peut quérir les sentiments des gens.

Dialogue de personnage
« Votre compassion est sincère. Je peux le ressentir... Hélas, l'on ne peut changer l'amour propre d'une personne... »


Dialogue de personnage
« ...et encore moins ses sentiments à notre égard. »

Elle faisait bien référence à l'entrevu chaotique avec sa sœur cadette. L'Okasan dans sa poésie pleine de drame et de chagrin abaissait son regard sur les quelques feuilles situées sur les arbres non loin de son balcon.

Dialogue de personnage
« Mais dites moi plutôt. Que me vaut une telle quiétude à mon égard venant de votre part ? »

Publié le 10/05/2022 à 14h45


Dialogue de personnage
« Si vous ne me croyez pas demander à notre Hokage... »


Dialogue de personnage
« Il serait ravit d'apprendre que vous m'empêchiez d'exécuter ses ordres... »


Il est important en tant que femme d'user un peu de son charme en tentant le bluff. Mais notre cher chevalier protecteur se résigne à me laisser passer. Pouvais-je vraiment lui en vouloir de faire son travail comme il se doit ? Pas le moins du monde. Je suis même plutôt fier qu'il existe en ce monde des personnes contentieuses dans leur travail.

Dialogue de personnage
« Dans ce cas apporte moi une preuve de ce que tu avances ou vas chercher une lettre de la part de notre grand maître. »


Dialogue de personnage
« Que vous pouvez être désagréable en cette belle soirée. Mais qu'il en soit ainsi, je m'en vais chercher cette lettre et vous prouver vos tords. »


Je vais devoir patienter encore quelques instants avant de pouvoir accéder à la chambre de la belle enfant. Oh Okasan, cela fait si longtemps que nous ne sommes plus vu... Il est temps de chercher cette fausse lettre et de prendre cet homme en grippe. Je pars en direction du bureau de Kimino-sama. Après tout, sous une autre apparence j'étais une très bonne secrétaire ou coéquipière. Cela dépend des personnes qui me connaissent.

Publié le 10/05/2022 à 14h52


Cela faisait un moment que l’ANBU la qu’éveillait dans l’ombre pourtant. Mais il ne devait pas non plus faire en sorte qu’elle se sente trop surveillée. Ou que ça se sache trop. Il stoppa son aura ou moment où elle fit apparaître la sienne. Bien qu’il n’en montra rien, il fut très surpris de voir quelqu’un d’autre que lui maîtriser cette technique.

Dialogue de personnage
« Mis à part moi, je n’ai encore rencontré personne capable de maîtriser cette technique… c’est un don rare… »


A travers le masque elle pourrait y voir un regard bleu azur.

Dialogue de personnage
« Les sentiments d’une personne a notre égard peuvent évoluer. Dans un sens où dans l’autre. Mais rien n’est jamais irréversible Okasan. »


Il en savait quelque chose… hier encore Yuko voulait le tuer et aujourd’hui elle le tolérait. Peut être même qu’elle l’appréciait. Il se refusait à y croire sincèrement, parce que ça restait Yuko, mais parfois il se plaisait à le croire…

Dialogue de personnage
« Parfois cela demande juste un peu de temps… »


Quant à sa question, il l’élude rapidement.

Dialogue de personnage
« J’ai pour mission d’assurer votre protection. Bien que vous soyez d’une nation ennemie, vous êtes ici en mission diplomatique. Je n’ai donc aucune raison de vous traiter comme une criminelle ou une prisonnière. Je dois donc m’assurer que votre séjour à Konoha se passe dans des conditions correctes. Et vous sembliez troublée… »


Il retourne la tête vers l’horizon avant de continuer.

Dialogue de personnage
« Mais pardonnez moi. Je ne sui pas sensé vous déranger. »

Publié le 12/05/2022 à 00h34

La Sainte Vierge

Peut-être avait-il raison ? Peut-être qu'avec le temps Kohana serait plus mature et moins rancunière. Hélas, les dons de clairvoyance de la Miwaku ne présageait nullement ses souhaits. Un jour, les deux sœurs se rencontreront à nouveau et cette bataille sera décisive. En revanche, prédire qui des deux mourra la femme à la longue chevelure l'ignorait, mais se préparait mentalement à être celle qui faudra enterrer.

En attendant, discuter ainsi permit à celle-ci d'avoir le cœur plus léger. Relevant la tête avec grâce pour y observer les yeux azur de son interlocuteur, Kazuko lui disait:

Dialogue de personnage
« Je vous remercie infiniment Konohajin. »

Puis un sourire naturel se dessinait sur son visage, retrouvant un petit espoir même si elle connaissait la finalité indirectement. Les ruelles de Konoha étaient très belles dans l'obscurité, baignées par la lumière des réverbères. Elle se demandait....

Dialogue de personnage
« Dites moi, Konohajin. »


Dialogue de personnage
« Je me doute que vous soyez en mission, mais je n'ai put réellement profiter de visiter votre magnifique village. »


Dialogue de personnage
« Pouvez-vous m'y accompagner ? À moins que cela ne soit trop en demander ? »

L'Okasan de nature curieuse et rebelle, n'aimant que très peu les formalités et la diplomatie, tentait tout de même de négocier une sortie nocturne.

Publié le 12/05/2022 à 15h50


Le ANBU grimace sous son masque à cette demande. Ses intentions pouvaient être tout à fait innocentes comme elles pouvaient être de chercher diverses failles dans le village de la feuille. Kenshin était certes gentil mais pas non plus stupide… de plus il risquait gros en faisant cela… il allait être dans l’obligation de rendre triste la charmante jeune femme avec qui il conversait… il n’avait malheureusement pas d’autre choix…

Dialogue de personnage
« Je suis désolé Okasan, mais je ne peux malheureusement accéder à cette requête… »


Répond le ANBU. Mais s’il ne pouvait y accéder, il pouvait cependant lui expliquer au moins la raison.

Dialogue de personnage
« Sans une autorisation du Hokage en personne, je prendrais de gros risques en faisant cela… »


Elle n’était certes pas en prison avec les criminels mais bien plus dans une prison dorée…

Dialogue de personnage
« Cependant je puis vous proposer de lui demander demain. S’il s’avère qu’il autorise cette visite, alors je prendrai les dispositions nécessaires à votre escorte pour le soir. »


Propose t’il ensuite. Car après tout, demander ne lui coûtait rien…

Publié le 14/05/2022 à 22h14