Rencontre imprévue
[an 7]

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12484
Le géant en avait vraiment ras le bol. Depuis le début de son aventure, il y avait des gens pour venir s'en mêler. Au début, il a trouvé ça sympa de faire de nouvelle rencontre. Et puis il y a eu trop de rencontre, et depuis l'arrivé de ces Konohajin, plus rien ne semblait aller. Ils étaient bien aimable, là n'était pas la question, mais à cause d'eu et du temps qu'ils avaient fait perdre, Okuninushi avait perdu sa quête. Sa chance de devenir le prochain chef de son clan. Il était plutôt en colère, et maintenant qu'il avait décidé de partir à la rencontre de son possible ennemi pour aider Tsukasa. Voilà que les Konohajin sont de retour, ce collant comme des mouches à du miel après lui. Et tout ça pour quoi ? Une jeune femme frêle ? Sérieusement ? C'est quoi ce village qui est effrayé devant une femme seule. Elle est peut être puissante, mais mince ils sont trois. Cinq en comptant Moji et Okuninushi. Vraiment, ils baissaient tous dans son estime sur ce coup là. Le géant sorti du lot, et avança de quelque pas devant Kotaro pour parler avec la belle Uzumaki.

« C'est donc toi qui inquiète tout le monde ici ? Je ne vois pas vraiment pourquoi. »


Okuninushi la fixait avec un visage sévère. S'en était fini de son visage amical comme depuis le début de cette aventure. Maintenant, il était en colère, la quête d'une vie, gâché par une femme et des bon à rien. Il ne voulait plus jamais avoir quoi que ce soit à faire avec Konoha. Peut être partirait il avec Moji après tout ça. Une chose est sur, il ne pourra surement pas retourner sur l'île, la honte sera trop grande. Comment regarder le reste de son peuple dans les yeux. Les géants avait était désigné, et c'est un elfe qui va accomplir la quête. Oku vient d'offrir une honte sans précédent pour tout son peuple.

« Moji ! Tu n'as pas envie des les laisser se débrouiller avec leurs histoire ? J'aimerais bien voir ton village, parce que personnellement, et bien qu'elle soit sexy,
je me fiche complètement de cette jeune femme. Je ne la connais pas, ils la connaissent tous. Donc ce n'est surement pas après nous qu'elle en a. »


C'était un raisonnement tout à fait logique, cependant ce n'était pas la réalité. Le géant restait en position, attendant une réponse de Moji pour bouger, et si elle était négative, et bien il bougerait tout seul. Dire qu'il a fait demi-tour pour arrêter une sois disant danger, qui n'était qu'une Nukenin de Konoha. Elle était surement bien loin de se douter de la présence de Tsukasa, et elle ne devait même pas ce souvenir de lui. Non, elle n'était décidément par un danger.

Publié le 20/12/2017 à 22h20

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12488
Le vent tourne et les choses s'accélèrent. Les hommes c'étaient enfin tous réunit, mais ce ne fût que pour un bref instant. L'Akimichi semblait en colère, c'est alors que Moji se rendit compte qu'il allait à contre-sens de tout le monde et de son partenaire l'elfe, du même coup. Quelques instants plus tard, c'était la débandade. L'ambiance désordonné avait changé pour le calme plat. Une jeune femme, cheveux de feu, fit son apparition. Il s'agissait donc-là de la personne qui les suivait depuis le début. Jusque-là, rien ne choquait Moji, si ce n'était que du sex appeal que cette femme dégageait. Suite à la description de sa personne par Seijuro, une air à glacer le sang vint parcourir le dos de Moji, montant jusqu'à sa nuque. Elle était donc une criminelle recherchée et pour son compatriote, il n'avait à parier qu'il ne saurait tarder. Ni une, ni deux, le senseur se concentra sur les environs, ne faisant qu'un avec la nature. Il n'avait peut-être pas son mot à dire dans cette histoire, mais ce qu'il pouvait faire pour le groupe de Konoha, c'était de s'assurer qu'aucune surprise ne leurs tombent dessus. Jusqu'à ce moment, rien ne semblait aux alentours, mais les dons de senseurs de Moji ne sont pas infaillible tout de même. Oku' semblait proposer au Kirishitan de quitter et de laisser les Konoha-jins régler leurs problèmes entre eux. Ce scénario sciait le jeune homme en deux. D'un côté, il y avait un homme qu'il considérait comme un ami qui désirait voir son village et de l'autre côté, un groupe d'homme possiblement en danger. À bien y penser, Moji ne pouvait pas quitter le groupe ainsi. Pourquoi ? Car il a quitté son village pour explorer les terres avoisinantes et pour découvrir Konoha. Cette partie de la mission n'était pas encore remplit et maintenant, il possédait la chance de créer un lien spécial avec les gens du village de la feuille. S'il parvenait à les aidés à s'occuper de ces Nukenins, Moji allait assurément créer des bases très solides pour des échanges favorables entre le village de la feuille et celui des montagnes.

« Je suis désoler de te dire ça Oku', mais je dois rester avec ces hommes. Je dois voir Konoha, pour mon village. Si tu es mon ami, tu resteras à mes côtés et je te montrerai la beautée d'Iwa une fois tout ceci terminé. De toute manière, j'ai crus comprendre que plus rien ne te retenait maintenant dans ton monde. »


Le jeune homme se mit à se concentrer à nouveau, restant quelque peu à l'extérieur de leur conversation, mais il pouvait tout de même entendre leurs échanges.

Publié le 20/12/2017 à 22h55

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12496
Seijuro et Kotaro ne masquèrent pas leur surprise lorsqu'ils la virent arriver. Les deux autres étaient également surpris, mais pas dans le même sens. Il était vrai que Kazami ne montrait en rien sa force, ce qui lui avait plutôt servit pour disparaitre du radar de Konoha.

« Seijuro ... Kotaro ... ravie de vous revoir. Vous avez l'air ... en forme ! »


Elle leur sourit, sincèrement. Kotaro lui rappela leur première rencontre et s'approcha d'elle. Kazami voulut lui faire une accolade mais se retint, ils allaient probablement prendre cela comme une menace. Elle se contenta de lui répondre simplement :

« Je pensais pas que tu l'avais garder .. Je pensais que tu l'avais brûlé ou quelque chose comme ça. »


Elle laissa échapper un petit rire nerveux. Kotaro avait également demandé si elle venait pour lui mais elle ne répondit pas. Le géant demanda alors à la personne noire de peau de partir. Heureusement, ce dernier refusa. Après tout, Kazami était là pour lui. Elle tourna alors son attention vers eux et les questionna :

« Est ce que vous êtes amis avec Seijuro et Kotaro ? Je m'appelle Uzumaki Kazami. Et vous ? »

Publié le 21/12/2017 à 00h29

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12498
Tetsu et Kotaro acquiescèrent tous deux. Chikara Tetsu prit donc le chemin qui le ramenait vers Konoha, en s'élançant aussi vite qu'il le pouvait. Kotaro quant à lui, suite à un léger hochement de tête, s'avança vers Kazami, et il échangea quelques mots avec la kunoichi. C'était parfait, l'espace de quelques instants permettrait à Seijuro d'analyser la situation. Pourquoi Kazami était-elle seule ici ? Où était Gekido ? Elle semblait se montrer soucieuse des konohajins, mais pour quelle raison ? Avait-elle oublié ses derniers actes avant de s'enfuir du village ? Avait-elle oublié qu'elle était l'investigatrice d'un massacre souhaité du clan Chikara ? Comment pouvait-elle se présenter, et se vouloir amitieuse, alors qu'elle s'adressait à deux shinobis qu'elle avait trahi par son comportement ? Elle n'avait peut-être jamais exprimé de haine envers le clan Kitto, mais pour autant, c'était à cause de son action que la prêtresse et que bon nombre de Kitto étaient partis du village, et probablement même du Yuukan. Que venait-elle faire dans les parages ? Qu'avait-elle en tête ?
Okuninushi intervint encore une fois, pour essayer de convaincre Moji de partir avec lui vers les terres prometteuses d'Iwa. Décidément, lui, qui se voulait être le rejeton du chef du clan des géants, n'avait aucune considération pour les konohajins. Jusqu'à quel point un homme pouvait-il être autant centré sur lui-même ? Il semblait se dédouaner de la situation, ne comprenant probablement pas qu'il était totalement impliqué dans la situation. Moji refusa la proposition, décidant de remettre à plus tard l'escapade vers Iwa en compagnie d'Okuninushi. L'homme à la peau d'ébène avait su se montrer dès leur réconciliation d'une aide franche, dévouée et véritable. Il n'avait jamais fait faux-bond, et il le prouva une fois de plus, en refusant l'offre du géant.
Kazami s'adressa alors à Moji et à Okuninushi. Les deux hommes ne la connaissaient pas, ils pourraient se fier à son apparence trompeuse. Le sort d'Okuninushi était regrettable, mais Seijuro s'était rendu las d'assister à la désinvolture du géant.

Le Kitto s'était détaché de la situation, il regardait tout cela d'un œil extérieur. Les prochains échanges seraient probablement déterminants pour élucider le fond intentionnel de la femme Uzumaki. Une chose était sûre, c'est qu'elle n'était pas là par hasard. Ses yeux exprimaient une sincérité qu'il était difficile de nier. Regrettait-elle sa condition ? Être devenue nukenin et rejetée par tous, elle qui avait autrefois entretenu la dévotion de nombreux konohajins... Était-ce là une épreuve plus difficile à endurer qu'elle ne pouvait le supporter ? Ou était-elle en train de feinter simplement, tenter une approche amicale pour atténuer la vigilance des shinobis présents. Pourquoi s'intéressait-elle à Moji et à Okuninushi ? Seijuro se gardait d'intervenir, il la fixait simplement. Moji s'était exprimé sur ses capacités de senseur, c'était à lui qu'incombait la lourde tâche de couvrir le périmètre par son talent, permettant ainsi au petit groupe de rester sereinement en supériorité numérique face à cette femme. Le nombre n'était pas suffisant, Kazami était reconnue pour ses talents de combattantes, qui plus est, elle s'était rendue experte dans le domaine de l'Iroujutsu. Même à plusieurs, l'issue d'un potentiel combat n'était pas certain.
Le sang de Seijuro bouillonnait, ses mains tremblaient. Il la voyait là, l'une des coupables de toutes les souffrances de tant de personnes... Seule la raison de l'incompréhension le poussait à ne pas attaquer de front. Attaquer ainsi aurait probablement était suicidaire... En dehors de cela, Seijuro n'avait aucunement confiance dans l'attitude désinvolte du géant, il ne connaissait rien des capacités de combat de Moji, et ses connaissances sur Kotaro n'étaient pas suffisantes. Attaquer sans un plan serait sans doute la pire idée. Tentant de rester calme, objectivant la raison d'une temporisation. Ses yeux brillaient tandis que son silence le torturait.

Il fallait ne pas la lâcher du regard, pas même un seul instant. Détailler tous ses mots, tous ses gestes.

Publié le 21/12/2017 à 01h09

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12506
Le géant sembler sous-estimé grandement la femmes qui etait au centre des attention. L'individu semblait d'ailleur moin sympathique qu'aux debut de leur rencontre. Seijuro avait t'il fait quelque chose pour l'offusquer de la sorte ? Ou cela avait un rapport avec le depart de l'elfes ? Le kitto n'en savais rien. Le seul detail qui le marqua et son envie de partir avec Moji, qui refusa. Renforcant le sentiment que le peau d'ébène souhaitait noué des liens entre son peuple et Konoha.

Ne quittant pas la femme des yeux, il observa ces moindres actions, mots et gestes, cette deserteuse ne pouvais etre sous-estimé comme le pensais le géant. Surtout que son compagnon était possiblement dans les environs.

« Evidemment que je l'ai gardé.
Cette Kazami n'a pas tenté de commettre un génocide... »


La reponse se voulait froide et c'était le but. Il lui etait difficile de rester amicale sachant ce qui c'était passer. Evidemment cette derniere avait ignorer la question sur sa venue ici. Certainement pas pour tailler causettes. L'interet qu'elle portait a Moji et Oku était suspecte au yeux de Kotaro. Sur un ton moin froid, il continua qon interrogatoire ?

« Tu as retrouvé la raison et tu viens te rendre ? Ton compagnon t'a abandonné ?
»

Publié le 21/12/2017 à 10h26

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12511
Bon, Moji avait refusait la proposition du géant. Et il se voyait mal demander l'hospitalité du Kirishitan, s'il l'abandonné ici. De plus, la tension était monté d'un cran depuis l'arrivé de cette poupée. Qui était elle, pour inquiéter autant ces deux Konohajin. Oku eu un petit élément de réponse dans les propos de Kotaro. Un génocide ? Cette magnifique créature avait vraiment prit part à un génocide ? De plus, le Kitto qui l'avait accompagné jusqu'ici était bien silencieux. Et son regard était des plus étrange maintenant. Avec tout ce bazar, le géant n'avait même pas eu le temps de répondre à la belle rousse. C'était très impolie de ne pas répondre à une femme, surtout à une aussi jolie.

« On ne peu pas dire ami, ce sont des connaissances, mais ils ne sont pas désagréable. Je me présente, je m'appelle Akimichi Okuninushi. Et mon ami à la peau d'ébène, et bien c'est à lui de voir s'il veux dévoiler son nom. »


Le géant avait bien fait une différence, il avait dit que Moji était son ami. Une Uzumaki, ce peuple au cheveux rouge. C'était le deuxième représentant que Oku rencontrait en peu de temps. Le premier avait vraiment était très très accueillant. Cette jeune femme, s'il n'y avait pas eu les mises en gardes des Konohajin, le géant l'aurait trouvé tout aussi accueillante. Mais Okuninushi se méfiait d'elle, il ne connaissait pas bien ce monde, et si tout le monde même Tsukasa était d'accord pour dire qu'elle était dangereuse, et bien il allait les croire.

« Qu'est ce qui vous amène par ici Kazami ? Je sens que personne n'ose vous poser la question, alors je me lance. Vous ne semblez pas avoir beaucoup d'amis par ici, alors pourquoi vous montrez à nous ? »


Le géant essayait de briser la glace, car une très mauvaise ambiance c'était installé avec l'arrivé de cette Uzumaki Kazami.

Publié le 21/12/2017 à 17h38

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12512
C'était à ne rien n'y comprendre, cette femme est une Nukenin du village caché de la feuille, mais se présentait ainsi à eux comme à de vieux amis. Quelque chose clochait, Moji soupçonnait un complot, un piège, il redoublait de vigilance en scrutant les alentours, à la recherche du moindre signe hostile. L'autre option, et celle qui semblait la plus probable, était celle de l'arrogance. Cette femme qui avait supposément émis un génocide contre Konoha ce présentait ici visiblement seule, c'était là de l'arrogance selon Moji. Elle se croyait donc tout permis et suffisamment puissante pour tenir la distance contre eux tous si jamais ça dégénérait. Elle est Nukenin et eux Konoha-jin, croyait-elle qu'ils allaient prendre le thé ? Assurément qu'ils allaient tenter de l'arrêter et de la ramener pour la traduire en justice. À tout le moins, c'est ce que le Kirishitan aurait fait à la place de Seijuro et sa troupe. Quelque soit la puissance de l'ennemi, il ne pourrait se regarder à nouveau dans le miroir s'il avait croisé un ennemi de sa patrie et qu'il n'avait pas tenté de le mettre hors d'état de nuire. Selon ces dires, elle semblait s'intéresser à lui, pour sa part, il n'avait pas le moindre intérêt. La situation se voulait critique et à risque de tout débordement, l'ombre d'Iwa n'avait pas le temps pour des choses aussi futiles que des présentations à une criminelle. Comme il est une ombre, il doit resté dans l'obscurité, derrière, analysant chaque mouvement, chaque mimique et réagir avec aplomb au moment propice. Il préférait laisser la place aux hommes de Konoha, il se contenterait de leur apporter son soutien, ce qui l'avantageait bien, puisqu'il ne s'agit pas du plus redoutable guerrier corps à corps, mais plutôt d'un très bon support avec ses techniques Mokuton.

HRP : Petit tour d'observation pour Moji, je ne voulais pas retarder le sujet :-)

Publié le 21/12/2017 à 19h20

Chakra rouge

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12517
La réponse de Kotaro fut cinglante. On pouvait ressentir toute l'animosité qu'il ressentait pour Kazami. Pour cette dernière, cela était de l'ingratitude. Tout ce qu'elle avait voulut c'était de sauver Konoha de ce complot de Chikara. Et même, au dernier moment, elle a sauvé Konoha de la destruction par Gekido. Elle avait sauvé Konoha. Elle avait fait ouvrir les yeux aux konhona-jins aveuglé par les Chikara. Et tout ce qu'elle avait en échange, c'était de la haine.

« Je vois qu'il n'y a pas que moi qui ai changé. Je ne suis peut-être plus la Kazami qui n'avait pas voulut commettre un génocide mais tu n'es plus le gentil Kotaro plein d'innocence qui a dessiné mon portrait. »


Elle jeta un coup d'oeil à Seijuro qui restait silencieux. C'était bien son genre. Dans sa tête, les hypothèses et les plans devaient fuser à toutes allure et cela fit doucement rire intérieurement la jeune femme.

« Oh ne t'inquiète pas, Gekido-sama n'est pas loin ... Il viendra si je tarde trop ici. Mais je doute que tu veuilles le voir, pas vrai ? Et ... Je suis désolée, mais je ne suis pas venue pour toi Kotaro-kun ... »


Si la rouquine était craint de certains ninja, Gekido était le vrai ninja à craindre. Ils avaient une puissance presqu'égale mais ce qui les différenciait c'était que Kazami, ou du moins ce qui restait d'elle, connaissait la pitié et la compassion. Une part d'elle qui s'effaçait au fil du temps passé aux côtés de son amant desctructeur.
Kazami tourna son regard vers le géant qui se présenta et lui posa des questions. Apparemment, l'homme à la peau noire ne semblait pas enclin à lui révéler son identité. De toute façon, elle n'en avait que faire, elle n'avait qu'une mission et cet homme n'en faisait pas partit.

« Je suis venue pour lui. »


Elle désigna le géant du menton. Le groupe ne devait pas s'attendre à cela. Bien qu'elle ne le connaissait pas, cet Okuninushi commençait à lui casser les pieds. Déjà, il était bien trop proche d'elle et deuxièmement, elle n'amait pas qu'on sous-estime les femmes. Il l'avait appelé "sexy" et rien que pour cela elle n'attendait qu'une opportunité pour lui mettre une raclée.

« J'ai besoin de l'orbe d'or que tu possèdes. Donnes-là moi. »


Kazami tendit simplement la main vers lui en le regardant. Il allait probablement refuser, mais au moins sa réponse allait l'avancer dans sa quête.

Publié le 22/12/2017 à 00h50

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12530
Seijuro était resté à écouter la femme sans rien dire, se contentant de détailler sa gestuelle. Il avait senti le traquenard depuis le début de son apparition, il avait ressenti l'illogisme de la situation. Son observation lui avait permis de comprendre, la gestuelle de la kunoichi n'était pas anodine, elle se sentait rassurée, confiante, quand bien même elle se retrouvait face à deux hommes dont elle ne connaissait pas la force, quand bien même ces deux hommes étaient accompagnés de deux shinobis de Konoha, dont elle ne pouvait juger la force actuelle. Et pourtant, elle était là, arrogante dans sa démarche. L'incision de Kotaro avait fonctionné, elle s'était sentie blessée visiblement. Selon ses mots, Gekido n'était pas loin, et il ne tarderait pas à rappliquer si jamais elle tarderait trop. Pourtant Moji ne semblait pas s'alarmer d'une présence environnante... Gekido était-il accompagné par un senseur ? S'approchant de Moji, Seijuro souhaitait lui transmettre une information.

« Moji, je m'en remets à vous, cette femme est seule actuellement, mais son binôme est l'ancien Hokage de Konoha. Dans cette situation, nous sommes avantagés,
mais si jamais Gekido Uzumaki devait rappliquer, alors nous n'aurions probablement aucune chance. La fuite serait la seule option valable. Je compte sur votre talent de senseur. »


Allait-il s'adresser à Okuninushi ? Finalement il était le seul à être véritablement en danger ici, son mépris envers les Konohajins avait altéré la volonté du Kitto de pouvoir l'aider. Pour autant, il était un ami de Moji, il était cet homme qui semblait pouvoir un jour donner une source de vérité sur l'aïeul de Seijuro... Et il y avait cette femme, que Seijuro ne pouvait sciemment laisser partir.

« Vous devriez partir Oku-san. S'ils en ont après votre orbe, ils iront probablement s'en prendre à votre ami l'elfe. Nous la retiendrons ici, pour couvrir. Je suppose que c'est la seule chose que nous sommes en mesure de vous proposer. Le temps gagné sera probablement suffisant. »


Le Kitto s'approcha de son compagnon de Konoha.

« Kotaro, Kazami est seule, c'est notre chance. Moji couvrira nos arrières. Si Gekido devait s'approcher, alors nous serions obligés de battre en retraite. Notre "unité" ne serait pas en mesure d'affronter les deux communément. Je passe devant. »


En disant cela, il espérait de Kotaro qu'il saisirait l'opportunité d'ouverture que le Jônin allait lui laisser. Seijuro était désormais devant Kotaro, face à Kazami, éloigné de quelques mètres. Il regardait la femme d'un regard plein de mépris, plein de haine. Son petit jeu ne l'atteignait, les feintes ne prendraient que sur les esprits faibles.

« Uzumaki Kazami, les crimes dont tu t'es rendue coupable ne t'accordent pas la libre circulation devant nous autres Konohajins.
En revanche, pour les bienfaits de ton passé, pour tous les services rendus au village lorsque la folie ne te possédait pas encore, ton sort n'est pas scellé. Il a été convenu qu'une chance te serait laissée de rattraper tes fautes et tes erreurs. Uzumaki Shimazu, Uzumaki Kimino et bien d'autres encore ont plaidé en ta faveur.
Le village a tranché : si tu nous accompagnes, si tu te rends sans causer de problème, alors ton jugement sera bien différent... Une majorité souhaite ton retour au village... »


Il était prêt à combattre, mais avant cela, il souhaitait offrir cette "opportunité" à Kazami. Il savait que cette femme s'était battu pour le village caché de la feuille... Il souhaitait qu'elle ait espéré cette chance que Seijuro lui laissait. Était-ce un piège ? Probablement, mais personne en cette situation ne pouvait l'affirmer honnêtement. Seijuro savait pertinemment que cette femme s'était pendant de nombreuses années battue pour le bien du village. Il était à supposer qu'elle aimait Konoha, qu'elle aimait les Konohajins... Sa situation de déserteuse ne devait pas lui apporter la même joie qu'autrefois, au sein du village... Son visage était triste, ses paupières légèrement oedématiées, les conjonctives de ses yeux témoignait d'une rougeur discrète... Avait-elle pleuré ? Était-elle heureuse ?

Publié le 23/12/2017 à 12h03

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12545
Kotaro ne se souciait pas réellement de ce que Kazami pouvait penser de lui. Son avis n'avais plus de réel importance bien qu'il aurait aimer que cette situation ne se soit jamais présenter. La réel information importante était que Gekido était réellement pas loin ce qui n'envisageait rien de bon. Bien qu'il était en supériorité numérique, un combat n'était pas réellement avantageux. Le Kitto ne connaissait pas les capacité de ces alliée ce qui rendrait leur coopération difficile. La femme révéla également l'objet de sa venue. Cette dernière souhaiter apparemment un artéfact qui devait être en possession du géant. Cette objet avait-il a lien avec sa quête ?

Le Kitto était restait silencieux suite au propos de la femmes. Il avait obtenue les information qui l'intéresser, surtout que Seijuro passa alors devant lui. Lui glissant quelque information. Le ninja en profita alors également.

« Je te laisse la premiére ligne dans ce cas... »


Ce contenta t'il de glisser à Seijuro le temps de son bref passage. Se préparant alors à combattre, le jeune homme fixait attentivement Kazami, guettant la moindre action hostile de cette dernière. Seijuro souhaitait donner une chance à la femme de se rendre. Le Kitto en aurait fait autant mais il savait également qu'il y avait peut de chance qu'elle accepte. Après tout, elle avait choisit de déserter avec Gekido et il semblait peut probable qu'elle le trahisse en se rendant.

HRP : Petit poste court, c'est surtout pour pas bloquer :)

Publié le 24/12/2017 à 13h12

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12554
Mais Seijuro avait qu'à aussi dire les capacités du géant, l'endroit où ils devaient se rendre pour la quête. Fort heureusement, il ne savait pas tout ça, et il ne l'avait pas dit fort, la jeune femme au cheveux rouge n'avait sans doute rien entendu. Mais il n'écouta pas Seijuro, Okuninushi vint prendre place aux cotés des Konohajin et de Moji. La jeune femme devrait se rendre, ce serait plus prudent pour sa vie, plus prudent pour son avenir. Et si elle était une traitresse, ce serait plus raisonnable de sa part que d'écouter les conseils de Seijuro. Il semblait bien sage en effectuant cette approche. Au sein du clan de Okuninushi, ce qu'elle semblait avoir fait serait puni de peine de mort sans hésitation et sans jugement.

« Les gars, je vais plutôt rester avec vous. Je ne vois pas du tout de qui tu parles Seijuro, et quand à toi Kazami, une orbe ? De quel genre ? Ronde ? En or ?
En or massif ? Ou plaqué or ? Tu as un croquis que je me fasse une idée ? »


Il la prenait pour une imbécile, c'était pour bien lui faire comprendre qu'il n'allait rien lui dire. Et qu'elle n'aura jamais aucune information au sujet de l'orbe de sa part. Cependant, elle n'était pas sensé avoir compris qu'il ne l'avait plus sur lui. Elle comprendrait cette histoire d'elfe qui si elle arrivait à le mettre K.O et s'il y a bien une chose difficile en ce monde. C'est de mettre un Akimichi K.O. Les géants étaient un peuple ne se sentant bien qu'à la guerre. Leur simple présence dans une bataille suffisait à renverser la faveur. Et Okuninushi n'avait pas reçu une éducation martial différente de celle de ses ancêtre.

« Il serait plus simple pour tout le monde d'en rester là. Pourquoi n'accepte tu pas la chance que Seijuro te donne Kazami. Je ne connais pas le passif entre toi et le village, mais tu as l'air de pas avoir fait que des choses jolies, jolies. Tu n'obtiendras jamais mieux je pense. »


Le géant la fixait avec un regard noir. Il n'avait plus envie de rigoler, c'était son genre de rigoler à tout pourtant. Mais le moment semblait trop grave, et cette tension palpable ajoutait vraiment un malaise dans ce moment. Mais enfin, tout le temps perdu dans ce round d'observation était bénéfique à Tsukasa, et c'est tout ce que Okuninushi cherchait.

Publié le 24/12/2017 à 15h30

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/978/p3/rencontre-imprvue.html#msg12562
Ils avaient maintenant la raison de la venue de cette femme, Kazami. Elle n'étais donc pas là simplement pour faire la causette ou même pour se repentir de ses erreurs passées. Elle voulait donc un objet qui semblait être détenu par Oku, notre géant préféré. Celui-ci avait semble t-il en sa possession, un orbe en or, mais à quoi pouvait bien servir un tel objet ? Moji n'en avait pas la moindre idée, comme il ne savait pas non plus qu'il s'agissait en fait, de l'elfe qui avait ce fameux orbe. Donc, plus ils perdaient de temps et plus l'elfe et sa mission était en sécurité. Seijuro semblait vouloir donner une dernière chance à la rouquine de retourner aux villages, pour être jugé de ses actes. Moji voulait bien laisser le Kitto gérer la situation à sa manière pour son village, mais suite à la réponse de Kazami, Moji se devait d'intervenir, laissant savoir ce qu'il pensait de la situation.

« Seijuro-San, elle n'est visiblement pas ici pour se repentir avec ces dires. Orbe ou non, de ce que j'ai compris elle est une criminelle recherché de votre village et il faudrait se hâter avant que son compagnon ne vienne lui prêter main forte. »


Avait-il dit à voix haute, il n'avait pas besoin de cacher ses intentions, même Kazami avait pu entendre son discours. Moji voulait qu'il passe à l'action, pendant qu'il n'avait toujours pas ressenti le chakra du membre de son duo. Il resta tout de même sur ses gardes, les choses pourraient dégringoler assez rapidement.

Publié le 24/12/2017 à 21h14

Afficher les techniques utilisées

Activité du forum

Statistique
- 763 sujets RP dont 0 en 24h
- 296 sujets HRP dont 0 en 24h

- 10625 messages RP dont 0 en 24h
- 2398 messages HRP dont 0 en 24h
Shinobis présents :