Combat #2 : Kioko VS ?? : bats toi ou me

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10369
Comment en suis-je arrivée là ? Cette question, Kioko se la répétait sans cesse. C'était une boucle dont elle ne trouvait aucun échappatoire. Assise dans sa cellule, à même le froid de la pierre brute, son corps semblait séparé de son âme. Son regard était vide, laissant s'échapper ses pensées, sa dernière liberté. Un bruit sourd la réveilla. Un garde venait de frapper contre les barreaux et commençait à lui crier dessus. Pendant une fraction de seconde, on aurait pu lire la peur sur son joli visage. La peur conditionnée par les précédents passages du gardiens qui étaient tous d'une grande violence. Mais très vite son expression changea en un sourire amusé. Son masque qu'elle mettait pour affronter chaque situation.
Elle se leva lentement sans arrêter de regarder le garde. Elle savait ce qui l'attendait. Elle avait entendu les rumeurs dans les couloirs. Une arène. Des combats forcés. Des gladiateurs.

« C'est enfin à mon tours alors ? Tant mieux je m'ennuyais ! »


Il ouvrit la porte et la jeune femme se faufila dans l'ouverture le menton bien levé, telle une princesse qui sortait de sa demeure. Elle jeta un regard négligent autour d'elle puis suivit la petite équipe qui était venu la chercher.
Au fond d'elle, c'était l'angoisse. Ces combats étaient-ils une mise à mort ? Comment allait-elle s'en sortir ? Qui allait-elle affronter ? Et s'il s'agissait d'un ami ? Arriverait-elle à le tuer ou c'est lui qui la tuera ? Elle n'était pas une kunoichi incroyable. Elle n'était pas "forte". Son utilité dans la guerre n'avait été que très limitée. Brièvement espionne, très vite démasquée, faible en combat ...

La lumière de l'arène lui éblouis les yeux pendant plusieurs minutes. Elle suivit les gardes à tatons jusqu'à la place qui était la sienne, proche du centre. Lorsque sa vue revient, elle vit d'abord que son adversaire n'était pas encore arrivée. Puis elle vit la foule, calme pour le moment, qui la regardait. Elle avait l'impression d'être une bête de foire. Certains la pointait du doigts, d'autres la dédaignait du regard. Ses longs cheveux blonds-blancs ne devaient pas passer inaperçus.
Kioko soutenu la foule du regard : même esclave, elle ne perdrait jamais la face. Mais pour elle, elle ne pu s'empêcher de murmurer une fois encore :

« Comment en suis-je arrivée là ? »


Publié le 12/10/2017 à 14h30

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10388
Elle l'entendait. L'orage, au loin, grondait. Elle l'entendait et elle frissonnait.

Aohime était devenue femme. La guerre Kumo-Kiri l'avait fait éclore telle une vierge fleur. Elle s'était jetée dans la bataille pour y planter ses racines couvertes de sang. Son corps avait tremblé, comme il n'avait alors jamais tremblé. Sous les coups et les blessures qu'elle ne ressentait plus, elle était tombée, un regard jouissif. Mais pourtant, elle n'avait pas été rassasiée et elle demandait plus. Elle souhaitait vaincre à nouveau, sentir chaque parcelle de son corps s'illuminer de plaisir ; sentir ce feu vrombissant qui lui remontait des entrailles jusqu'à la tête. Aussi, malgré le voile obscur qui lui avait barré la vue, Aohime s'était accrochée à la vie et avait été faîte prisonnière. Malgré le temps passé à lécher ses blessures et aiguiser ses os, Aohime avait étonnement bien maîtrisée sa fougue, isolée au fond de sa cellule humide. Kaguya jusqu'à la moelle, elle savait qu'elle devait respecter le vainqueur de la guerre, se plier à ses lois. Mais ses bonnes moeurs n'étaient pas tout : au loin, l'orage grondait.

Menée vers l'arène, Aohime se délecta du soleil. Instinctivement, sans réellement pouvoir y ajouter une pensée claire, ses sens s'éveillèrent et elle sentie montée la frénésie du combat. L'odeur du sang lui emplissait les narines, le bruit de la foule lui bourdonnait aux oreilles. À l'instar d'un nourrisson qui sait comment téter, Aohime s'abreuvait déjà du massacre à venir. Silencieuse malgré l'excitation, un petit rire monta de sa gorge tandis que son corps frémissait.

Puis elle croisa le regard de son adversaire.

« Kioko... »

Béate, la Princesse Kaguya contemplait son adversaire du jour. Interdite, son instinct semblait avoir plongé dans le plus profond de sa mémoire pour...
NON ! Il revint, plus sombre encore et plus vorace qu'à l'accoutumée ! À la simple vue de son ancienne équipière, Aohime comprit. Elle comprit qu'elle devait protéger ses acquis, qu'elle devait s'imposer ! Telle une bête sauvage, elle se dressa de toute sa petite taille et bomba sa poitrine voluptueuse.

« Je vais t'écraser, toi et tes petits seins. »



Publié le 12/10/2017 à 20h18

Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10463
Il ne passa pas beaucoup de temps avant que la porte d'en face s'ouvre. Une silhouette entourée de gardes, comme pour Kioko, sortit de l'ombre. Le visage de la jeune femme se figea : elle avait immédiatement reconnu la silhouette aux formes généreuses. Il s'agissait de Kaguya Aohime, une kirijin que Kioko connaissait mais n'avait pas revu depuis son emprisonnement. D'abord heureuse de savoir qu'un membre de son village était en vie, son humeur redescendit rapidement quand elle réalisa qu'elle devait l'affronter. Si c'était un match amical, comme elle en avait l'habitude auparavant près de la rivière, elle aurait pris plaisir. Mais le fait d'être forcée à combattre pendant que des ennemis la regardaient, cela l'énervait au plus haut point.

« Aohime ... murmura-t-elle »


Mais le visage surpris de son adversaire se transforma rapidement en voracité. Aohime ne semblait pas avoir laissé tombé les bras. Au contraire, son ton condescendant était plus éclatant que jamais. Quelque part, cela encouragea Kioko. Elle glissa alors un petit sourire accompagné d'un gloussement :

« Aucune chance ma belle ! »


Les gardes évacuèrent l'arène pour laisser uniquement l'arbitre qui déclara le début du combat par un "Hajime !" vif. Kioko ne laissa pas le temps à son adversaire d'agir. Elle sauta immédiatement en l'air et fit ses mudras.

« Katon ! Goukakyuu no Jutsu ! »


Trois boules de feu fusèrent en direction de la Kaguya.

Publié le 13/10/2017 à 19h32

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10466
Une princesse de guerre. Une princesse qui baignerait dans le sang de ses adversaires. Une princesse qui gronderait comme l'orage et resplendirait comme le soleil. Aohime avait toujours su qu'elle aspirait à devenir une combattante ultime. Son clan, sa rage, sa folie ; ils bouillaient en son sein, tel un volcan en éruption. Elle n'avait jamais compté que sur elle-même, elle s'entraînait sans relâche. La douleur ne lui faisait pas peur, elle n'enviait personne, elle...

C'était faux. Malgré tous son talent brute, Ao cherchait encore quelque chose. Un homme. Un homme qui la prendrait, l'enfanterait, la rendrait mère. Secrètement, sans réellement y penser — elle ne pensait pas tout le temps, d'ailleurs — elle avait ce fantasme de transmettre sa force à une progéniture. Sans pouvoir le définir, c'était pour cela qu'elle était si jalouse des femmes dans le genre de Kioko. Belles et voluptueuses, qui dégageaient un certain charme et s'attiraient les faveurs des hommes. Son caractère brute était un peu la honte de la Kaguya. Une honte qui faisait bouillir en elle le désir d'étriper toutes celles qui se dressaient sur son chemin.

Les boules de feu fusèrent mais un mur d'écume s'interposa. La défense n'était pas parfaite et ne se voulait pas ainsi. Aohime voulait sentir la chaleur, les brûlures, qui lui rappelaient la morsure du soleil. La souffrance n'était pas à évitée, elle ne devait juste pas l'handicapée. Aussi, elle alla à la rencontre de Kioko promptement, faisant jaillir un os de son épaule. Elle la cueillerait en vol, puisque Kioko avait sautée, afin de la frapper dès qu'elle toucherait sol.

« MEURS!! »


HRP : Aohime n'utilise pas d'armes, la technique sabre est simplement pour montrer sa maîtrise.

Publié le 13/10/2017 à 20h25

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10514
Comme Kioko s'attendait, Aohime ne se laissa pas faire : elle utilisa une technique connue de Suiton pour éteindre les flammes. Une technique qu'elle même connaissait bien, ce qui lui fit naitre un petit sourire en coin. La kaguya traversa l'écume pour l'attaquer de face avec un de ses os. Les techniques Kaguya avaient toujours un peu répugné la belle jeune femme, mais cette fois elle apprécia la familiarité de cette attaque.
L'os accueillit Kioko à sa réception mais elle se tenait prête : sa main était chargée de Raiton et elle attrapa directement l'arme de Aohime. En effet, l'écume avait rendu le corps et l'arme de son adversaire conductible, ce qui était parfait pour le raiton. Il allait pouvoir se propager facilement et électrocuter tout son corps. Ca, ça allait la réveiller cette petite !
Le jeu des affinités était le préféré de Kioko. Si seulement un jour elle pouvait tous les contrôler, comme son père jadis. Peut-être même allait-elle en découvrir de nouvelles, que lui même ne connaissait pas.

Publié le 14/10/2017 à 16h41

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10549
La décharge pénétra Aohime violent. Si cela la blessa sur le moment, la douleur ne devint rapidement plus qu'un léger picotement qui faisait tressaillir ses muscles. Repoussée dans son élan, elle semblait en déséquilibre, prête à tomber à tout moment.

« J'vais t'saigner. »


Son visage se crispa momentanément et dans une impulsion de force, elle se cambra à nouveau et propulsa sa tête à pleine vitesse vers celle de Kioko. Son crâne était désormais garni d'os, une véritable couronne pour la princesse qu'elle était. Mais au-dernier moment, Aohime plongea plutôt vers le sol, sautant sur le côté. Sa paume vint frapper violemment la terre, et l'eau en jaillit à toute vitesse. Le Kamikari no Jutsu était l'une des rares techniques de ninjutsu qu'Aohime appréciait. Tout comme elle, la vague faucheuse fonçait droit sur son adversaire.

Aohime se préparait, son arme d'os à deux mains. Un large rictus fendait son visage.

Publié le 15/10/2017 à 19h44

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10588
L'électricité se propagea dans le corps d'Aohime et Kioko en fut satisfaite. Personne n'arrivait à défaire cette technique. Elle lâcha alors son adversaire et pris immédiatement un peu de recul. Mais Aohime ne lâcha pas l'idée du corps à corps en se faisant pousser des cornes sur la tête et en venant droit vers elle. Kioko leva ses mains, prête à composer des mudras pour la repousser mais subitement, la Kaguya changea de trajectoire et vint frapper le sol pour utiliser une technique suiton. Surprise, Kioko ne pu que prendre la vague en pleine figure. La force de l'eau la fit tomber au sol et rouler sur quelques mètres. Quand elle se releva au milieu de la grosse flaque d'eau, elle était trempée et rouge de colère.
Elle était couverte d'égratignure et de terre dans les cheveux. Aohime devait être heureuse de la voir dans cette situation là. Elle ne semblait plus aussi belle et voluptueuse à présent. Kioko rassembla son chakra et le mélangea avec son envie de gagner ce combat.

« Suiton, Suiryuudan No Jutsu ! »


Née de l'eau au sol, un dragon aqueux s'éleva devant la jeune femme puis fonça sur son adversaire.

Publié le 17/10/2017 à 11h32

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10608
Deux belles esclaves qui jouent avec de l'eau, fut la pensée perverse qui traversa l'esprit d'Aohime lorsque la bête élémentaire se projeta vers elle. À quelques secondes de l'impact, Ao souleva son os et frappa le flot monstrueux.

« VIENS!!! »


Elle y mit toute sa force, toute sa rage, afin de contrer la technique. Son corps fut emporté malgré elle. Une clamée se souleva dans l'arène lorsque l'eau retomba et dégagea la vue sur le corps inerte de la Kaguya. Le sang de la princesse se mêlait aux flaques d'eau.

Viens.

Ao remua.

Viens !

Elle se souleva.

VIENS !

« Huhuhuhuhu, tu m'fais... mal... »


Son regard fou de plaisir perçait derrière son masque de sang. Elle était haletante, la douleur était terrible. Son poing, qui n'avait pas lâché son arme, se resserra. Son corps était aussi pesant que la plus lourde des épées. Ses vêtements aussi avait été happés par la technique et elle avait les seins exposés. Elle en empoigna un et grogna lorsque le choc électrique de la douleur fit trembler son corps.

« Pis c'bon... »


Péniblement, elle se redressa. Plus ses ongles s'enfonçaient dans la peau de sa poitrine, plus son regard devenait hagard. Ainsi exposée, l'esclave était laide et désolante.

« Teikou. »


Elle poussa un cri de rage lorsque la douleur disparut ! Elle la voulait, elle la voulait encore ! Elle devait souffrir plus ! PLUS !

« Toi. »


Elle s'élança vers Kioko. Cette fois elle y mettrait toute sa force. Lorsque la technique prendrait fin, elle devrait en mourir !

HRP : Technique Ken rang A pour démontrer la force d'Aohime, mais n'attaque qu'avec son os précédemment créé. En gros, elle fait juste attaquer Kioko en utilisant le Teikou pour outrepasser les dégâts. Mode berserk activé.


Publié le 18/10/2017 à 06h41

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10611
Le dragon fonça sur Aohime et l'engloutit jusqu'à ce qu'on ne puisse plus la voir. Kioko resta sur ses gardes. Son adversaire était très maligne et pouvait surgir à tout moment. Mais finalement, lorsque l'eau se calma, on découvrit le corps inerte de la petite Kaguya. Kioko eut un pincement au coeur : en avait-elle trop fait ? Etait-elle blessée gravement ? Contre toute attente, elle se releva non sans difficulté.

« Arrête ! cria-t-elle »


Mais Aohime n'en faisait qu'à sa tête. Malgré ses blessures, elle voulait gagner, elle voulait se battre. Comment pouvait-elle encore se déplacer ? Les Kaguya étaient spéciaux, mais Kioko n'avait pas pensé que ce combat pouvait aller jusque là. Que cherchait-elle à prouver ?
Son adversaire s'élança vers elle avec un rictus qui effraya Kioko. Elle savait que si elle était à la portée de l'arme d'Aohime, elle allait y passer. La Kaguya ne semblait pas du tout dans la mesure et son coup allait probablement être mortel. Sa précédente technique lui avait coûté beaucoup de chakra et il ne lui en restait pas énormément. De toute façon, il était hors de question de blesser encore une fois quelqu'un de son village.

« Raiton, Raichuubu No Jutsu ! »


Un éclair jaillit et vint entourer Aohime pour la paralyser. Elle allait probablement résister, mais Kioko tenait bon.

« Arrête ! Ils ne valent pas la peine qu'on se blesse d'avantage Aohime. Abandonne. »

Publié le 18/10/2017 à 11h22

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

En savoir plus
Partager
http://shinobi-rpg.ovh/sujet-837-1#msg10648
La foudre paralysa Aohime. Arrêter ? Elle ne sentait pas totalement l'éclair, comme un vague fourmillement. Elle grogna, car il lui était difficile de comprendre son immobilité. Elle se débattait toujours lorsque Kioko lui demanda de ne pas la blesser. Arrêter ? Huhuhu, comme elle était mignonne quand elle pleurait.

« C'est lorsqu'nos pupilles s'gorgent de sang, lorsque notr' propre respiration nous étouffe pis qu'nos mains s'dénouent pour v'nir embrasser celles des valkyries qu'nous sommes les plus heureux. Nous avons bien combattu, maintenant il est temps de r'joindre ceux qui nous ont d'jà quitté. »


Une citation, transmise de mère en fille depuis des générations dans la famille d'Aohime. Sa grande soeur, morte au combat, ne semblait jamais l'avoir compris. Aohime elle, la vivait chaque jour.

« Dans l'sang j'suis né. Dans la victoire j'me suis él'vé pis dans une ultime défaite j'retourn'rai au sang. Sang d'ma naissance, sang d'ma r'naissance. »


Elle força contre la chaîne de foudre, qui lui répondait en grésillant. Elle ne sentait rien, elle n'avait pas peur. Elle n'avait rien à prouver, rien à gagner. Seulement tout à vaincre, tout à combattre. Elle voulait plus. PLUS.

« Han ! »


Elle fit éclater sa prison de foudre, car elle ne connaissait pas ses limites. Pourtant, son corps en écopa sauvagement. Rapidement, elle se mit à voir embrouillé, car elle avait déjà perdu beaucoup de sang. Étrangement, sa tête tournait, mais sans la douleur, la sensation était euphorique. Ses membres étaient lourds et lents. Elle s'avança d'un pas pesant vers Kioko, la folie au fond de l'oeil. Même si elle se l'ordonnait, elle ne pouvait plus courir. Ce combat, elle le finirait. Car elle ne combattait pas pour son image, mais pour son plaisir !

Publié le 19/10/2017 à 08h25

Activité du forum

Statistique
- 562 sujets RP dont 15 en 24h
- 191 sujets HRP dont 2 en 24h

- 8131 messages RP dont 44 en 24h
- 1786 messages HRP dont 3 en 24h