Tester ces limites

Année 9
Chakra bleu

« Bon... faut assumer maintenant... »


L’illusionniste c'était sans doute laisser emporter, mais le sermon du Hokage l'avait vraiment motiver. il allait donc réellement affronter un kage? Lui même commencer à douter de l'origine de cette idée plus que folle. Par le passé, il c'était déjà mesurer à Kimino et avait perdu. Maintenant, le fossé entre eux c'était énormément creuser. L'un avait reçus le titre de Kage après tout. Pourtant, une part de lui était terriblment motivé. Ce qui était plutôt rare. Comment aller t'il s'en sortir dans un duel ou il était totalement désavantager. Il connaissait un peu le style de combat du kage, mais ce dernier savait que le Kitto était un utilisateur du genjutsu. Les Feinte n'en serait que beaucoup plus difficile. Quittant le bureau, le chef des force de police de Konoha alla directement ce préparer.

Il arriva une quinzaine de minute en avance afin de s'échauffer. Ce combat signifier énormément pour le shinobi. Plus qu'un test, c'était une façon pour lui de s'auto-évaluer. Il c'était bien trop longtemps reposer sur son rôle de support. Pourtant, il devait bien se douter que seul, il n'était pas capable de grand chose. L'attente de son adversaire était stressante.

Chose plutôt rare, le Kitto porter l'uniforme des ninja de Konoha. Depuis qu'il était à son poste, il l'avait tronqué avec des habit plus adapté à la vie courante. Preuve qu'il avait réellement décider de traiter ce duel amical comme un vrai combat.

Publié le 03/07/2020 à 18h07

Chakra bleu

Kotaro avait accepté de livrer un combat contre le Hokage, mieux c'est lui qui avait proposé. Kitto Kotaro, avait décidé de s'améliorer, de devenir plus puissant. Quand on voyait Seijuro, Keisan, Shinji, on pouvait être sur que le clan Kitto était un clan regorgeant de guerrier. Et à côté de ça Kotaro faisait effectivement un peu tache, mais Kimino voyait le potentiel en lui.

Le Hokage terminé ce qui semblait avoir été la journée la plus longue de sa vie. Le départ de l'équipe Shimazu ce matin, l'entretien avec Kazami, le discours, le repas au stand de ramen, le rapport de mission, et maintenant le combat avec Kotaro. Grande chance pour Kimino, il n'utilisait presque pas de jutsu clanique, il n'avait pas à changer grand-chose dans son style de combat. Kotaro était déjà là, et en tenu de Shinobi qui plus est. Le Hokage avait réellement eu des mots qui avait su marquer l'esprit du chef de la police. Kimino se plaça donc devant le Kitto, il était en tenu de combat.

« Bien ! Commençons, un combat à mort alors ? »


Kimino attendit quelque seconde et rigola. Si Kotaro avait pu voir l'expression sur son visage. Les deux avaient été coéquipiers dans un temps lointain, mais bizarrement il ne passait presque aucun temps ensemble.

« Je plaisante, un entrainement comme au bon vieux temps. Hajime ! »


Kimino laissa quelques seconde et dit les mundras. Un clone de boue apparu et parti en courant en direction de Kotaro.

Publié le 03/07/2020 à 21h36

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Kimino ne tarda pas à arriver. Si le Kitto trouvait qu'il avait eu une dur journée, celle du hokage ne devait en être que bien plus terrible. Sur ce point, le poste ne faisait certainement pas. Les poste à responsabilité était compliqué pour l'illusionniste. il s'en sortait pourtant pas si mal en tant que chef de la police. Il inspira et expira un grand coup. Essayant de ne pas se mettre plus la pression qu'il ne l'avait déjà. Il ne pouvait pas se permettre de perdre trop rapidement. Mais il devait également viser la victoire. S'il partait perdant, aucune chance de progresser.

« Heu... »


Comment ça un combat à mort? Il n'avait pas du tout signer pour cela. Bon, il avait échoué avec Jin, mais sa valait pas la peine capital si ? Non, c'était juste le roux qui se payer sa tête évidemment. mais le Kitto était tellement tendu qu'il l'avait pris au sérieux.

« Ouai, ne te retiens pas surtout! HAJIME! »


Le temps ou il furent coéquipier était lointain. Le Kitto n'avait jamais été du genre proche. Kotaro était un ninja sans doute bien trop fermé sur lui même. Accomplir les mission qu'on lui donnait était généralement son seul but. Il ne faisait que vivre ce qui se mettait sur son chemin. Il fût un temps ou il essaya d'agir, mais ce temps ne dura pas. C'était cela qu'il essayer de faire revenir. Ne plus suivre le mouvement mais devenir un acteur. Quelqu'un sur qui l'on puisse réellement compter et pas un membre de l'ombre à qui l'on faisait appelle car on n'avait pas mieux sous la main. Il était pourtant de la même génération que de nombreux grand nom du village, en bien ou en mal, alors pourquoi restait t'il toujours dans l'ombre ? Même lui au fond ne le savait pas, mais les évènement récent crée une frustration dont il souhaiter ce débarrasser.

Son adversaire du soir décida de composer des mudras. Le dernier combat remonter à de nombreuse année. Pour autant il se souvenait encore de certaine capacité du Kage. Ce dernier était doué au corp à corp et maitriser le katon. De plus, disciple de Kazami, il maîtriser également des jutsu médicaux qui pouvait être redoutable. L'affrontement direct serait extrêmement désavantageux. Surtout que ce dernier invoqua un clone à son effigie fait… de boue? Il avait donc deux affinité. Il en espérait pas moin d'un kage, mais le fossé qu'il voyait sembler déjà bien profond. Composant des mudras, il créant une flamme devant lui avant d'y projeter un grand nombre de shuriken enflamée. Il ne visé pas spécialement le clone. Ce dernier ne serait pas arrêter par ce genre d'assaut, mais plutôt la zone environnante. Certain se fichèrent dans le clone, d'autre au sol environnant. Peut-être que certain avait pu avoir le kage sur leurs trajectoire.

Si l'uzumaki avait progresser, le Kitto aussi avait quand même fait quelque progrès également. Il avait combler son manque de force au combat rapproché par la maîtrise d'une arme. Il avait donc pris la peine ce soir de ramener avec lui son bô, un bâton avec le quelle il s'entrainer régulièrement. Si cela ne lui permettait pas de dominer un expert au corp à corps, c'était largement suffisant pour le garder à distance. Il avait ainsi l'avantage de la porté. Chikara tetsu en avait lui même fait les frais. Le clone ne semblait pas très aboutit. Les clones Chikara étant capable de combattre efficacement au tai ainsi que de parole, voir d'autonomie, celui la semblait simplement foncer tête baisser. Soit, il fît s'abattre verticalement son arme sur le clone avec autant de violence qu'il le pouvait. Un deux contre un était à son désavantage. Le kage allait certainement le tester. Il devait imposer son rythme tant qu'il en aurait l'occasions. Il devait s'attendre au prochaine assaut de Kimino.

HRP : action:
1-lancer de shuriken enflammé sur la zone, certain sont intercepter par le clone, certain peuvent potentiellement te visé.
2- Il fracasse à grand coup de bâton le clone, pas de pitié

Publié le 04/07/2020 à 00h12

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Le combat était lancé, le Kitto avait apporté un Bô, il avait donc appris de nouveaux tour depuis le dernier combat entre les deux. Kimino ne se souvenais que de lanmaitrise du genjutsu de Kotaro. Cette fois, le chef de la police entama le combat avec un Katon. En d'autres circonstances, et surtout contre un autre Shinobi, le Hokagevaurait aisément esquivé avec son bouclier Uzumaki. Mais il n'y avait pas meilleur moyen de se faire toucher face à un Kitto. Il composa alors des mundras, et frappa violemment le sol pour faire apparaître un mur de terre suffisant pour arrêter une attaque frontale de Shuriken. De l'autre côté du mur, Kotaro était tombé dans le premier piège du Hokage, à l'instant où il frappa le clone de boue avec son bâton, celui ci durci. Le bâton du Kitto resta bloqué dedans. Il aurait pu le récupérer en disant le clone, mais Kimino ne lui laisserait pas tout ce temps.

Sautant par dessus le mur, il envoya un salve d'aiguilles en direction de Kotaro, le but étant plus de l'éloigner de son bâton que de le toucher. Kimino profita de ce moment pour courir en direction de son adversaire, et commencer à l'attaquer au corps à corps avec un violent coup de pied. Le Hokage était bien plus rapide qu'autrefois, et il n'avait pas encore dévoilé toute sa vitesse, ni utilisé son affinité principale. Le combat était encore en mode échauffement pour Kimino, à Kotaro de le pousser pour qu'il augmente le niveau.

Publié le 04/07/2020 à 10h08

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Le clone se solidifia au contact du bô. Merde! Le Kitto avait fit des progrès, mais il venait sans doute de perdre sa carte maîtresse dés le début du combat. Il n'en attendait pas moins d'un kage mais quand même. une bonne partie des shuriken c'était encastré dans le mut de roche de ce dernier. Les flamme sur ces dernière ne tarderais pas à s'éteindre. La situation était déja presque critique pour un ninja qui n'excellait que dans le soutien, mais ce n'était pas le souci. Il souriait, il souriait de cette mauvaise passe. C'était sa son niveau? piéger par de basse technique à la porté de beaucoups? C'était amusant et énervant.

Abandonnant son arme, Kimino ne comptait de toute façon pas le laisser faire, il en profita pour faire un premier jutsu. Comme Kimino lui fonçait dessus, il devait se doutait qu'il ne devait pas le laisser terminer un jutsu offensif. hors, le but de la manœuvre était de préparer le terrain. S'il ne pouvait gagner au corps à corps, il devait maîtriser la situation et prendre l'avantage maintenant. La première illusion était placé. Ce dernier était évidemment très simple pour le rendre bien plus difficile à comprendre. Les flammes des précédent shuriken s'éteignirent uniquement pour le roux. Evidemment, pour l'exécuter, le prix à payer autre que le chakra fût d'encaisser le coup violent de l'Uzumaki. Reculent sous le coup, il continua d’enchaîner des mudras.

Au yeux de kimino, le Kitto semblait tout simplement avoir abandonner l'idée de se débattre dans un combat au Taijutsu perdu d'avance. Il était déja totalement surclassé. Les dernier mudras servait simplement à préparer le Housenka no jutsu combiné au takameruhi. L'idée? les boule de feu ne furent point projeter par Kotaro mais depuis les flamme faiblissante des précédent shuriken. hors, ces dernière était maintenant invisible pour Kimino. Se subterfuge ne marcherais pas une seconde fois dans ce combat et il devait déjà réfléchir à son prochain coup. il lui fallait absolument récupérer son bô.

Publié le 04/07/2020 à 11h46

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Kimino ne s'attendait pas à ce qui allait se passer, ce fût une agréable surprise pour le Hokage. Agréable et douloureuse surprise, que de sentir les pétales de feu dans son dos. Il n'avait pas du tout eu les moyens d'esquiver cet enchaînement. Il ne maîtrisait pas le genjutsu, il pouvait le comprendre lorsque celui ci était flagrant. La mort soudaine de quelqu'un qui n'était pas présent, des lianes qui vienne le paralyser, mais quelque chose d'aussi simple que des flammes qui s'éteignent ? Le Hokage n'avait pas du tout vu venir ce coup là. Seulement, quand la première pétale de feu le toucha, Kimino compris, il esquiva les autres plutôt difficilement, ce faisait brûler de manière superficielle deux fois de plus. Mais il n'avait pas manquer de remarquer où était tombé les pétales, il n'allait pas se faire avoir deux fois.

« Bien joué ! »


Kimino était toujours à une distance de corps à corps de son adversaire. Mais ce n'était peut-être pas la solution, foncer tête baissée contre un utilisateur du genjutsu ? Erreur qui avait coûté à Kimino d'être touché. Il balança alors plusieurs pétales de feu en direction du visage de Kotaro. Il n'allait pas peiner à esquiver un jutsu frontal, le but était de boucher son champ de vision, et pendant ce temps Kimino disparu sous terre et exécuta des mundras. En apparaissant sous le Kitto, Kimino essaya de lui attraper les chevilles, en lui retirant le sens du touché pendant quinze secondes. Si Kotaro se laisse toucher, il ne sentira plus rien sur son épiderme, et Kimino pourrait sans difficulté l'enfoncer dans la terre et mettre fin au combat.

Publié le 05/07/2020 à 08h58

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Kotaro manqué clairement de physique. Le simple coup de Kimino lui laisser une désagréable sensation. Le combat n'était pas le domaine de prédilection de l’illusionniste. Il était compliqué d'user d'illusion en plein combat. Ces dernières ayant tendance à être brisé au moindre assaut. La situation était pire lorsque l'adversaire y avait déjà eu affaire. S'il prenait conscience de l'illusion, il était alors plus aisé de sortir du genjutsu. Pour autant. Certaine durée malgré la connaissance. Kimino ne c'était rendu compte que les flammes des shurikens brûlait toujours. Mais ces dernières n'étaient pas réapparues pour autant. Bien que touché, le Housenka no jutsu ne serait jamais suffisant pour terminer un combat contre un tel adversaire.

« Ce n'est pas assez... »

Il l'avait dit à voix basse. La phrase n'était que pour lui. Son katon manquait encore clairement de puissance. En terme de potentiel offensif, il se trouvait limité aux attaques surprise de faible envergure. Un autre problème qu'il devrait résoudre de plus. Sans arme, il était beaucoup trop vulnérable au corps-à-corps. La différence n'était plus un gouffre, mais un véritable abysse. Le Kitto était déjà à son maximum alors qu'il était évident que le Kage se retenait, lors de son match avec Imawara, ce dernier avait fait preuve d'une vitesse bien plus importante. Avec ça, il aurait pu le neutraliser bien plus rapidement. En vrai combat, ce serait un match à duel à sens unique.

Kimino ne tarda d'ailleurs pas à reprendre son offensive, usant lui-même du Housenka no jutsu, il visait cette fois-ci le visage du shinobi. Choix logique, il souhaitait limiter le champ visuel de Kitto pour limiter à la fois le dojutsu clanique et la possibilité d'user d'un autre genjutsu. Sauf que les pétales de feu étaient bien trop prévisibles. Même lui pouvait les éviter sans trop de mal. Par contre, la suite se passa rapidement. Le kage avait disparu et, avant même de comprendre ce qu'il venait de se produit, il se retrouvait au ras du sol. Surpris au début, il comprit. L'Uzumaki était passé par le sol et avait user du même jutsu qui lui avait privé la vue. Cette fois, c'était le touché. Le Kitto ne put que soupirer. C'était fini.

« Pfff...un Kitto de moins... »

Publié le 05/07/2020 à 13h32

Chakra bleu

Kimino avait gagné, il sorti de la terre, puis il se leva, il sorti le Kitto de la terre, et tapota sur sa tenue de ninja pour le dépoussiérer. Ce serait compliqué de dire au Kitto que le combat avait été incroyable, mais une chose était sur, il avait bel et bien le potentiel que Kimino pensait.

« Tes combo avec le genjutsu pourrait être tellement destructeur. Je me concentrais sur ce genre de chose en combat si j'étais toi. Tu es déjà le soutiens parfait en combat, tu dois devenir aussi fort en solo. »


Kimino lui tapota sur l'épaule en signe d'amitié, puis il parti de la zone d'entraînement. Il avait fait tellement de chose aujourd'hui, une bonne nuit de repos au côté de sa femme, c'était tout ce dont le jeune Hokage avait besoin.

Le chef du village parti en marchant, il leva la main sans se retourner pour faire signe à Kotaro. Il laissait le Kitto seul, avec le constat du gouffre abyssal qui c'était formé entre eux, et avec l'idée que Gekido était sans aucun doute bien plus fort que Kimino.

Publié le 05/07/2020 à 14h39

Chakra bleu

Le shinobi resta silencieux, encaissant le résultat de la confrontation en silence. Il n'avait pas osé espérer une victoire. Mais il pensait quand même tenir plus longtemps. Il avait blesser superficiellement le Hokage certes. Mais il n'arrivait pas à se satisfaire de cette situation.

« Oui... »

Il fit une révérence au kage qui ne tarda pas à partir. C'était évidemment un homme occupé et c'était déjà bien généreux qu'il lui a accordé un peu de son temps pour ce duel. Le chef de la police alla donc déloger son bô du clone de pierre solidifier. Il avait appris à manier cette arme, mais une fois désarmé, il ne valait plus grand chose au contact. Les attaques à distance n'était pas suffisantes pour oser tenir un 1 contre 1 correcte. Ces capacités létales étaient bien trop limitées. C'était horriblement rageant. Voilà le résultat de plusieurs années de paresse, un potentiel gâché. Excellant dans un rôle de soutien l'avait rendu beaucoup plus vulnérable seul. À trop vouloir aider les autres, il en était presque devenu dépendant. Il allait devoir redoubler d'efforts pour rattraper ce retard accumulé.

Publié le 05/07/2020 à 18h12