Résultat des Tests Médicaux

Année 9
Another
Chakra bleu

HRP : Music: https://www.youtube.com/watch?v=95wKZegbPbo&t


Le chemin fut, encore une fois, assez rapide, même si la jeune demoiselle un peu plus les pieds. La brin de détermination fut envolée pendant sa petite promenade, laissant place aux doutes et à l'angoisse. Son envie de rencontrer les Hokage était clairement absent. Kana avait peur de revoir l'Uzumaki et ce, pour les mêmes raisons qu'hier. Les questions la hantaient dans son esprit, tel un mauvais souvenir. Alors, même sans réelle conviction d'y aller, la kunoichi suivit les deux adultes qui l'accompagnaient, depuis tout ce temps, par pur automatisme. Elle entra dans la place d'accueil avec les deux Shinobi, puis, les laissant parler avec la secrétaire des administrations, Kana, ne voulant guère créer d'ennui, prit place sur l'une des chaises. Elle gardait le plus grand des silences et faisait taire mentalement son côté curieux. Elle était de nature très calme. Néanmoins, malgré son visage inexpressif, son corps la trahissait. Il montrait bien aux personnes de la pièce que la kunoichi était stressée. Elle se grattait le crâne, plusieurs fois, nerveusement, tandis que son pied tapait frénétiquement le sol.

Heureusement (ou malheureusement) pour le trio, la secrétaire ne prit guère trop de temps avant de les rejoindre.

« L'Hokage du clan Uzumaki est prêt pour vous rencontrer. Veuillez me suivre, s'il-vous-plaît! »


Kanashisa, copiant les deux shinobi qui l'accompagnaient, suivit la secrétaire jusqu'à la porte. Elle cogna trois fois, faisant signe de sa présence, puis, la secrétaire laissa entrer les invités avant de saluer respectueusement l'Hokage. Maintenant devant le bureau, Kana leva son regard pour observer le rouquin devant elle, toujours d'un visage neutre. Elle ne démontrait aucune hostilité. Cependant, au fond elle-même, elle était pétrifiée. Cet homme lui faisait peur. Cet homme, ayant surement une grande puissance et ayant beaucoup de responsabilité dans le village, avait facilement le sang-chaud. Certes, c'était un jugement extrêmement rapide pour sa part, néanmoins, il y avait des preuves concrètes de son manque de patience; La blessure extrêmement grave de son ami qui avait, malheureusement, manquer respect au grand rouquin.

« Bonjour Hokage-sama. »


Après ses salutations, Kanashisa fit une révérence orientale, en guise de respect, puis, tremblotant des mains, elle tendit le rapport médical à l'Hokage.

« Voila les tests médicaux que vous avez demandé, Hokage-sama. »


Quand l'Uzumaki prit le portfolio, Kana se cacha légèrement derrière les deux shinobi, laissant ces derniers résumés les dires de l'infirmière.

« Nom: Uzumaki, Kanashisa
Âge: 14 ans
Rapport rédigé par Dr. Shinokawa Uzumaki, à l'Hôpital de Konoha
Résumé des tests:
Le groupe sanguin de la patiente concorde avec le groupe sanguin de Kanashisa Uzumaki
Matche d'ADN avec ceux de Kanashisa Uzumaki
Séquelle physique dû à sa malnutrition (carence en vitamine)
Nombreuses lésions importantes au niveau du dos
Identification du Fuinjutsu

Évaluation médicale antécédente:
Pathologie psychologie, suivit d'un traumatisme; Dépression et Anorexie
Tentative d'empoisonnement par biais d'une prescription médicale
Automutilation sur ses avant-bras »


HRP : Voila le dernier quote c'est un résumé de rapport de médical (comme jsuis pas médecin, je connait pas vraiment donc) Voila bon rp. Dite le moi si je dois changé quelque chose. Pour la description quelle a décrit pour le fuin sera sur l'autre rapport comme que, surement, ils mettent les info ensembles xDD

Publié le 24/07/2020 à 04h12

Chakra bleu

Kimino attendait ça depuis le retour de la jeune femme. Des tests, une preuve que la jeune femme n'était pas qui elle prétendait, une preuve que Masaru n'avait pas tendu un nouveau piège, où pire que cet Uzumaki qui l'accompagnait et qui était potentiellement le nouvel allié de Gekido, n'était pas derrière tout ça. La jeune femme entra dans le bureau avec deux autres Shinobi. Elle semblait avoir peur, et c'était compréhensible, même avant sa "mort" elle n'avait jamais rencontré Kimino, et le jour de leur rencontre, il avait manqué de tuer Seito, et tout ça à un mètre d'elle.

Sans un mot, le Hokage prit le rapport médical, le docteur Shinokawa était respecté, et les résultats avaient dû être vérifié à plusieurs reprise. C'était donc elle ? La jeune femme dont Matsuo assure avoir vécu sa mort dans ses bras ?

« Tout le monde dehors sauf Kanashisa. Allez me chercher Gokoro ! »


La suite allait sans doute être top secrète, le genre de moment que l'on ne partageait pas avec des gardes. Mais Kimino avait besoin de l'ancien Uzumadono, déjà pour avoir une preuve visuelle, et pour le sceau que la jeune femme avait dans le dos. Il n'allait pas demander à la jeune femme d'enlever le haut, seul avec elle, sans son ancien chef de clan présent. Le Hokage c'était déjà attiré trop de problème, et il n'allait pas s'en attirer d'autres bêtement.

« Assied toi, et n'ai pas peur comme ça. Je sais que nous présentation on était speciale... Mais tu ne crains rien, on va attendre Gokoro, mais avant, peu tu me dites ce dont tu te souviens avant ton retour au village ? »


Un fuinjutsu dans le dos, le kidnapping par Masaru... Cela faisait trop, trop de coïncidence, le village était encore en train de tomber dans un piège de cet Uzumaki... Mais comment décider d'emprisonner une jeune femme innocente sur des soupçons... Pas en ce moment, le village imposerait littéralement après un tel choix.

Publié le 24/07/2020 à 16h03

Yami.
Chakra bleu

« Bien Hokage-Sama »

Amoritia et lui sortirent du bureau en fermant la porte, Universa commençait déjà à partir lorsqu'une voix féminine l'interpella.

« Universa ! Ou va tu ? Nous devons aller chercher Gokoro-Dono »

La jeune femme avait à peine terminé sa phrase que Universa lui répondait avec froideur et une certaine colère se dégageait de sa voix.
« Je vais moi même le chercher et après je me casse. »

Universa était en colère d'être mis à l'écart, cela fessait pratiquement une vingtaine d'année qu'il protégeait se village et avait tout mis de coté pour celui-ci. Comment appréciez une telle politique d'éloignement du secret lui qui se décarcassait pour arriver à réaliser les objectif de ce village. L'Uzumaki avait ses hypothèses et alors qu'il avait du s'occuper de cette jeune fille, maintenant il était exclu comme si de rien ne s'était passé. Il avait l'impression de revenir en arrière lorsque que lui et son amie Shimazu détestait au plus haut point leur clan.
« Mais ou vas-tu aller ? »

Sa voix avait l'air d'être anxieuses et un peu triste, ce qui énervait d'avantage l'Uzumaki.
« Chercher la seule présences cultivé saine d'esprit et appréciable qui existe ! Cet à dire la mienne ! »

Et il s'en alla laissant la Chikara en face du bureaux de l'Hokage qui paraissait maintenant triste. Quinze minutes, quinze minutes avait suffit à Universa pour trouver l'ancien Uzumadôno et le ramener, il lui avait fait un bref résumé de la situation sur le chemin. Malgré l'odeur d'alcool assez présente qui signifiait qu'il devait être à moitié ivre, l'ancien Uzumadôno paraissait sérieux après ce bref résumé. Arrivée au ministère avec Gokoro-Dono il prit congé auprès de lui en lui promettant une soirée spéciale alcool ce qui fit rire le vielle Homme. Il commençait à partir en direction des terrains d'entrainements lorsqu'il se retourna pour regarder le bâtiments. Un certain sourire ironique traversait son visage.
« Uzumaki Kanashisa.. Va tu devenir une lumière ou une ombre pour notre village ? »

Il avait murmurée légèrement pour que les quelque personne autour de lui n'entende rien, il continua de nouveaux sa route pensant qu'il devrait garder un œil sur l'avenir de cette jeune fille.

HRP : Fin du RP pour Universa qui à accomplis cette mission de babysitteur, comme il le dirais.

Publié le 24/07/2020 à 22h28

Another
Chakra bleu

Prenant le rapport médical dans un silence les plus totales, le Kage consulta les notes, puis, d'un coup, il demanda aux deux ninjas de sortir. La kunoichi semblait tétanisée, vu que ce dernier voulait que Kanashisa reste. Elle qui avait peur de cette homme, la voila seule, devant lui. Elle avait bien lancé un regard de détresse à Amoritia et Universa, chuchotant quasiment au bout de ses lèvres de rester. Cependant, même s'ils avaient eu l'envie de rester, le Hokage avait donné un ordre et nous ne pouvions s'y opposer...

Bref, tournant la tête vers l'Hokage, Kanashisa prit place sur une chaise devant lui. Malgré qu'elle ne voulait guère le montrer physiquement qu'elle avait peur, son corps avait trahi sa volonté. L'Uzumaki savait très bien que la jeune demoiselle avait peur et tentait de la rassurée. Il avoua qu'elle ne craignait rien et qu'ils attendaient l'arrivée de ce fameux Gokoro. La demoiselle, sous ce nom, laissa un visage pensive, comme si elle cherchait où qu'elle avait entendu un tel nom, puis, répondit à la question du Kage.

« Euhm... je me souviens de mon enfance... je sais que j'ai perdu mes parents quand je n'étais qu'une enfant. M'enfin.. ils sont parti en mission à Suna, mais ne sont jamais revenue. J'avais décidé, pour ne plus souffrir, de ne plus avoir de contact réel. Perdre un être un cher, ça fait mal et , dans ma logique, si je n'avais personne en qui m'attacher... je souffrirais moins. Un homme, aux mêmes couleurs de cheveux que vous, est venue me ramenée à la raison...mais son visage est, toutefois, aucunement visible dans mes souvenirs... Euhm.. je me rappel aussi que j'ai voulu étudier la médecine pour pouvoir aider et soigner les personnes dans le besoin, peut importe le clan... Il y a certains souvenirs, comme mon amitié envers Kano, qui est apparu à sa rencontre. Mais sinon... je n'ais plus vraiment de souvenir concret. C'est encore assez flou dans ma tête.. »


La jeune demoiselle soupira, un peu désemparée de ne pas aider plus que ça, puis, reprit.

« Euhm... Hokage-sama, si je peux me permettre, l'infirmière m'a parlé qu'ils ont dû retirer certaines informations de ce rapport médical et que seulement le Hokage pouvait le consulter. Et aussi, elle nous a confirmer que le sceau dans mon dos a été créé par un Uzumaki déserteur... cependant, j'ai jamais rencontré un Uzumaki qui n'est plus du village. Certes, il me manque peut-être quelques souvenirs, mais j'ai un ressentie assez puissant. J'écoute mon coeur et ce dernier me dit clairement que cela n'a jamais été le cas. »


La demoiselle baissa légèrement la tête, un peu attristée.

« Je vous avoue ,Hokage-sama, que j'ai très peur de la suite des événements pour moi. Les personnes disent que j'étais morte, alors qu'il est clairement impossible de revenir des morts. Est-ce un signe d'un mauvais présage? Je ne sais pas, mais j'ai peur de la suite. Puis-je vous demander, Hokage-sama, de m'éclaicir sur mes doutes? Qu'est-ce qui va m'arriver par la suite? »


Kanashisa, sous ses dernières paroles, releva sa tête pour fixer l'Uzumaki

Publié le 25/07/2020 à 12h56

Chakra bleu

Qui était venu le déranger alors qu'il était tranquillement en train de boire à la taverne du coin. Un homme au nom peu commun, qui lui dit que Kimino voulait le voir. Non ? Kiki allait pas reelement le punir pour avoir fait un scandale durant le discours ? Puis après, l'homme lui expliquait que c'était en rapport avec la jeune femme morte, qui était finalement vivante. Sans plus attendre, et curieux de voir à quoi ressemble une morte vivante, Gokoro alla jusqu'au bureau de son neveu. Là il fit une entrée fracassante sans frapper et dit.

« Il est où le revenant ! »


Puis il regarda fixement la jeune femme. Elle ne semblait pas bien différente des autres. Bref, déception totale. Alors Kimino expliqua qu'il avait besoin de l'expertise de la légende Uzumaki en terme de Fuinjutsu pour un sceau dans son dos.

« Bien sur, fait moi voir ça gamine ! »


Puis la légende observa le sceau avec attention, un travail de génie sans aucun doute, tellement cela était complexe.

HRP : rp merdique, mais irl tendu en ce moment je rep pour pas bloquer. Le mdj peu prendre le relais pour dire ce que Gokoro a vue ou pas vue justement.

Publié le 28/07/2020 à 21h28

Esprit invisible
Chakra noir

Gokoro fut totalement incapable de lire le Fuinjutsu, pas la moindre parcelle. Il avait été décidé de lui confier le secret des médecins, Kanashisa possédait un sceau identique à celui inscrit dans le dos de Gaikotsu Akiko. D'après les derniers rapports, la pupille Kitto ne fonctionnait pas comme habituellement, le sceau se résorbait et revenait après quelques heures... Il était fort à parier que le créateur du Fuinjutsu de Akiko était le même que celui ayant fabriqué celui de Uzumaki Kanashisa...

Le Uzumaki légendaire se retrouva perplexe face à une telle complexité. Après lecture du rapport intégral, le Kage comprit que ce sceau était une sorte de clé et que celle-ci se construisait petit à petit. Le Chakra étranger en Kanashisa continuait de croître, petit à petit...

Publié le 28/07/2020 à 23h44

Chakra bleu

Une impasse, un gros doute sur le fait que le même Uzumaki avait apposé le sceau sur Akiko. Cette ombre de Masaru qui flottaitbau dessus du village, en mêle temps que l'ombre de Gekido, aucun doute, tout ça ne sentait pas bon du tout. Mais pour le moment rien ne permettait d'enfermer où bannir la jeune femme. Gokoro était parti sans pouvoir comprendre le Fuinjutsu.

« Bien, ne t'inquiète plus de ton sort. Tu peu reprendre ta vie, mais avec des conditions. Il faut impérativement que tu te rendent à l'hôpital une fois par semaine. Les médecins jugerons de ton état, et de l'évolution de ce que tu as dans le dos. N'hésite pas à le montrer aux autre Uzumaki, peut-êtreque certain auront une réponse. »


Kimino était fatigué, il n'avait pas envie de perdre plus de temps avec la jeune femme. La laisser en liberté était sans doute une erreur. Peut-être qu'ils pourrait essayer de la mettre en contact avec Akiko, mais c'était trop risqué. Si jamais les sceau venait à s'activer, et à répandre le malheur. La situation était mieux en stand bye.

« Tu peu partir. »


Pas un mot de plus, l'invitation à partir sans poser de question. Kimino avait du travail, et assez de temps avait été perdu aujourd'hui.

Publié le 29/07/2020 à 08h01

Another
Chakra bleu

Quand ce fameux Gokoro arrivant quasiment en défonçant la porte et ce, d'un caractère fanfaron, Kanashisa sursauta, surprise par son apparition si bruyante et soudaine du vieux Uzumaki. Son regard rubis se tourna vers Gokoro, le fixant d'un air neutre, inexpressif. Elle affichait un air froid, puis, sans broncher, elle enleva le haut de ses vêtements, montrant le fameux tatouage dans le dos. Ses joues prirent un teint rouge, alors qu'elle cacha ses attributs féminins devant les deux hommes, avec l'aide de ses mains, puis, après les quelques minutes d'observations, elle remit assez rapidement son t-shirt. Le vieux rouquin ne semblait pas savoir les origines de ce sceau complexe, mais il décida, sous un éclair de génie de consulter les résultats cachés de l'hôpital.

Kanashisa ne savait point combien de temps que les deux hommes avaient lu le dossier de long en large, mais ils laissèrent la jeune fille longtemps dans la confusion et l'angoisse sur la suite pour elle. Kana, absorbée par son inquiétude, laissait quelques signes voyant à l'oeil nu. Elle se grattait souvent la peau de son visage et son cuir chevelu, tapait légèrement, mais rapidement du pied, avait des goûts de sueur qui apparaissaient de temps en temps et etc.. Néanmoins, quand Gokoro quitta la pièce, le Hokage du clan Uzumaki répondit enfin à ses questionnements. Malgré tout, la réponse de ce dernier fut assez.. mitigé, dira-t-on. Certes, Kana pouvait reprendre un rythme de vie normal, sans trop de contrainte. Cependant, elle devait faire des visites médicales, au moins, une fois par semaine pour ce fameux sceau. C'était inquiétant, car elle-même, au départ, ne savait point l'existence de ce sceau et pourquoi que c'était sur son dos, mais cela semblait être quelques chose qui ne pouvait être résolu aussi vite. La kunoichi espérait juste de ne point avoir une mauvaise surprise avec ce tatouage..

Bref, sous les ordres de l'hokage qui semblait fatigué de son travail, la demoiselle hocha la tête et, quitta le bureau. Même s'il avait mille et une question qui bouillait dans sa tête, elle préférait de ne point importunée le Hokage d'avantage. D'ailleurs, pour même l'aider dans sa fameuse fatigue que son regard démontrait, Kana allait voir cette secrétaire, écrivant quelques ingrédients naturelles sur une feuille.

« Si vous avez un moment, offrez un thé à la camomille à l'Hokage, madame. Je crois qu'il y en a besoin pour le moment. »


N'attendant point la réponse de la brunette à lunette, Kanashisa quitta le bâtiment pour rejoindre sa maison.

HRP : Rp fini! Merci pour ce rp :3

Publié le 05/08/2020 à 16h33