Sur la piste du Prince

Année 9 | Été
Chakra bleu

Personne ne pouvait nié que le petit groupe dédié à la recherche de l'éternel Prince avait connue des début difficile. Le groupe hétéroclite était un paris risqué pour le succès de cette mission et des tension avait eu lieu dés le début. Bien que la groupie du Prince ai décidé de faire cavalier seul, les trois autre membres se mirent donc en route. Le commandant ayant attribué certaine ressource de la légion à ce petit détachement, des chevaux furent mis à leurs disposition et le groupe longeant donc là coté afin de rejoindre le plus rapidement la région de Cha. Ce choix de chemin leurs permis essentiellement de gagné du temps sur le trajet. Évitant ainsi de devoir traversé les montagne ou de passé dans la toundra ce qui accentuer les chances de tomber sur des imprévues.

Durant le voyage, la renarde c'était surtout abstenue de tout commentaire. Spécialiste des mission en solitaire, faire ami-ami avec ces camarades n'était pas son intérêt premier. Elle se contentait donc de suivre les instructions de Sekushi sans rien dire. Seul compter l'accomplissement de la mission.

Après plus d'un mois de voyage le groupe avait rejoins l'entré d'une petite grotte situé à plusieurs kilomètre de l'ancien fief des Kenketsu. Il était évident que la neige avait recouvert une bonne partie des piste que le geôlier du Prince avait pu laissé. Dans la grotte, il y avait encore quelque trace qu'un campement avait eu lieu, mais de nombreux animaux avait du passé par ici également.

« C'est donc ici que vous l'avez vu pour la dernière fois ? »


La renarde était toujours sur ces gardes. Makoto devait être considéré comme un potentiel obstacle à cette mission et, bien qu'il était peu probable qu'elle ai pu retrouver le lieu de la rencontre entre Sekuchi et le Gaikotsu seul, il était fort possible que leurs route ce croisent à nouveau.

Publié le 30/08/2020 à 11h44

Chakra bleu

La petite équipe venait de rejoindre la zone montagneuse enneigé à proximité de l'ancien village des Kenketsu. C'est ici que pour la dernière fois, la tri centenaire avait vue le prince promené comme un toutou par le Gaikotsu. La neige et les animaux avait fait des ravages malheureusement, il ne restait pas grand chose à pister. Mais la grande force quand on est immortel, c'est d'avoir le temps. Ils allait sillonner les environs à la recherche d'un indice. D'une trace à exploiter. La belle Kenketsu, ne mis pas longtemps à examiner le campement, et avec un raisonnement logique, elle savait qu'il ne s'était pas dirigé en direction de Cha, mais à son opposé. Le Gaikotsu avait besoin de s'abriter, il ne pouvait pas faire le chemin d'une traite, mais il y avait la mine abandonnée entre le village et la civilisation. C'était peut-être une piste totalement fausse, mais c'était la plus logique. Sekushi rassembla alors ses hommes pour leur dire.

« Bien, comme je le redoutais, les traces ont disparu, cependant avec un minimum de déduction, j'en suis venu à la conclusion que nous devrions prendre la direction des anciennes mines. Je m'explique... »


La jeune femme redressa un peu sa robe avant de continuer à parler.

« Le Gaikotsu fuyait Cha, tout le chemin en direction de Cha est donc inenvisageable. De plus il ne peu traverser les montagnes en une seule fois. Il lui faudra un abri. La logique me pousse à envoyer nos recherche vers les mines... C'est le seul abri visible entre ici, et les terres plus hospitalière... A ma connaissance en tout cas... »


La belle Kenketsu prit alors la tête du convoie, sentant le regard lubrique de son maître des illusions sur son postérieur... Elle lui arracherait les yeux après cette mission.

Publié le 01/09/2020 à 15h06

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Ce groupe était étrange et la cohésion avait déjà éclaté rapidement. Pfff ça m’ennuyait terriblement tout ça mais bon. Je suivais sans dire mots les deux femelles, quelques pas en arrière pour observer surtout le corps magnifique de Sekushi... dire que si je la touchais simplement, je pourrais jouer de son corps comme bon me semble pendant un assez long moment... voir très longtemps.

Oui n arrivait à l’endroit où Sekushi avait vu le Prince pour la dernière fois... entre nous, qu’était il venu foutre ici. Ce gars n’avait aucune logique et il n’agissait que pour son intérêt personnel, en n’hésitant pas des fois à sacrifier son propre peuple , en plus il manigançait avec un Gaikotsu... si ce n’était que pour moi, je ferai comme Makoto et je disparaîtrais... hélas, aimant les belles femmes, je m’étais fixais un tout autre objectif pour cette mission.

« Déduction logique, je connais un peu ses mines et c’est un véritable labyrinthe, peu de monde peuvent s’y aventurait sans se perdre... et puis il n’y a rien... »


Je réfléchissais un instant.

« Il y a quand même plusieurs poste de garde abandonné, de quoi faire un break et se mettre à l’abri. »


J’ignorais complètement l’autre Kenketsu en fait, j’étais obnubilé par l’énorme poitrine de Sekushi et de ses fesses rebondis... elle devait beaucoup chevaucher pour avoir de telle fesses si ferme !

« Des terres plus hospitalière ? J’ai de gros doute... on verra de nous meme, ne perdons plus notre temps... surtout que je commence à avoir faim ma belle ! »


Publié le 02/09/2020 à 07h52

Chakra bleu

« Bien. »


La traque n'était pas spécialement le domaine de prédilection de la renarde. Leurs chef s'y connaissait beaucoup plus et son choix semblait logique. Les terres enneigés de la région n'était pas des plus hospitalière pour les humain et il était évident que quiconque chercherai à se protéger du climat et de la faune. Au moins pour ce reposer. Les mines semblait donc les candidate idéal pour cela. L’illusionniste mis son grain de sel d’ailleurs ce qui ne manqua pas de faire rouler des yeux la renarde qui n'avait pas enlever son masque.

« Le Gaikotsu a beaucoup d'avance sur nous. Je ne m'y connais pas assez pour savoir si on a une chance de trouver une piste ainsi... Mais vous dite qu'il fuyait Cha. On peut donc supposer que son but premier de ne pas croiser la route de membre de notre clan. Peut-être que l'on devrait essayer de trouver ou il chercherai à se rendre ? »


Elle jeta un nouveau un regard au seul homme du groupe et il était clair qu'il n'était pas insensible au charme de Sekushi. Non pas que kunoichi immortelle qu'elle était en soit jalouse. Mais elle ne comprenait décidément pas les priorité des hommes.

Publié le 03/09/2020 à 14h04

Chakra bleu

La piste était vraiment compliquée à suivre, aucun novice n'aurait pu, mais Sekushi avait quasiment trois siècles d'expérience dans le pistage, elle n'était donc aussi inexpérimenté que tout ces humains qui laissait des traces, parfois minuscules, mais qui s'échappaient jamais eux yeux de la vampire éternellement sexy. Le seul homme de la bande sembla avoir bien remarqué cela d'ailleurs, ce qui dérangeait grandement la femelle vampire. Elle n'avait aucunement l'intention de satisfaire ses désirs, et ce même s'ils étaient les deux derniers êtres vivant sur terre. Alors qu'il l'appelait une nouvelle fois "ma belle" l'immortelle sera le poing. Elle devait se retenir, elle ne pouvait pas faire se séparer l'équipe d'un membre de plus, pas si la mission devait être une réussite. Elle se contenta de ne rien dire en continuant sa route en direction de la mine sans fond.

Il ne fallut pas longtemps à la jeune femme pour trouver ce qui semblait être les restes d'un campement, bien sûr rien ne supposait qu'il s'agissait bien de Kitai, mais la coïncidence était trop belle, surtout que les montagnes n'était pas le lieu à la mode pour le camping. Et puis au pire, si ce n'était pas lui, les vampires trouverait leur prochain dîner. La route continuait, et aucune trace n'était exploitable, la neige avait d'ailleurs recouverte une partie du campement, mais il était sur la direction des mines. En continuant si ils en trouvait d'autres comme celui ci, cela prouverait que l'équipe était bien sur la bonne direction.

« Ouvrez l'oeil en route. Voyait toute bosse dans la neige qui pourrait être du à un autre campement, où à un cadavre, le malheureux est peut-être mort de froid, et le prince attend patiemment à côté... Non il y a peu de chance pour ça, mais on peu rêver. »


Plus ils se rapprocheraient des mines, plus la petite équipe était susceptible de tomber sur des ennemies. Et puis, en quittant les montagne il y avait les bancs de neige... Plein d'Ours de loup, et puis sans le prince et la traque folle des Kenketsu a leur encontre, les Minashigo était sans doute devenu plus nombreux. Il y avait beaucoup de chose à prendre en compte, même cette idiote de Makoto pouvait être n'importent où. Bref la mission était de haut risque, et cela ne faisait que commencer.

Publié le 05/09/2020 à 17h28

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Mais quelle ennui profond, j’étais vraiment un suiveur car j’étais incapable de suivre quelqu’un à la trace. Ce n’était pas mon job et je m’en moquais complètement à vrai dire. Je passais le temps en matant cette créature divine et je m’imaginais tout ce que je pourrais lui faire... si je n’étais pas distingué, je banderai comme un cochon et j’userai de mes talents d’illusionniste pour la prendre sauvagement dans la neige... il fallait mieux arrêter de fantasmer.

Elle découvrait un campement, ça pouvait être simplement des trappeurs ou des idiots qui aimaient le froid. J’avais envie de dormir, quand elle parlait c’était soporifique et je ne lâchais qu’une bête phrase.

« Moi aussi j’aime rêver. »


Je faisais mine de regarder autour de moi alors qu’on se rapprochait des mines. Un endroit où il pourrait y avoir un peu plus d’action... j’avais envie de torturer les esprits.

« Les mines sont in dédales labyrinthique. Pour se cacher, ça peut le faire , pour fuir ça m’étonnerait. Je me demande d’ailleurs pourquoi ils amènent le prince dans cette direction... il compte peut être le dissimulé. Personnellement, j’aurai été en bateau pour le balancer dans le fond de l’océan. »

Publié le 09/09/2020 à 22h02

Chakra bleu

La renarde écoutait et exécutait silencieusement les ordres. Observant l'environnement à la recherche de la moindre anomalie suspecte laisser par leur proie. L’illusionniste avait soulever un point intéressant. Les mine était un lieu idéal pour se cachait. Mais, bien que sa fidélité à l'éternel semblait très limité. Souleva un point intéressant. Ce n'était pas le lieu le plus adéquate pour dissimiler le prince, surtout sur son propre domaine. D’ailleurs, pourquoi ne pas l'avoir simplement éliminer s'il en avait eu la possibilité? Pour retrouver leur proie, il fallait suivre son raisonnement.

« C'est pas bête, il y a quelque chose qui nous échappe dans le raisonnement de notre cible. Le prince étant en position de faiblesse, pourquoi ne la t'il pas éliminer? Si son but est de le dissimuler, il ne devrait donc pas rester sciemment sur notre territoire. Si des Kenketsu on survécu et fuis cette bataille, il avait de grande chance de les croiser. Surtout en se dirigeant vers les mines... Tien. »

Plusieurs "bosse" dans la neige attirèrent son attention. Se rendant sur place, ces dernière correspondait à plusieurs cadavre de loup. La faune étant de grande taille par ici, il était plutôt anormal de trouver autant grouper. A croire qu'une partie de la meute fût décimer. Le froid avait permis de conserver en partie les carcasses et les blessure ne correspondait pas vraiment à celle qu'un ours aurait plus infliger.

Publié le 10/09/2020 à 11h02

Chakra bleu

Sekushi et son équipe tournait plus ou moins en rond dans cette traque. En même temps, une mission de traque avec un tel décalage, dans la neige c'était peine perdu, mais le gros pervers souleva un point intéressant. Ce jeune Gaikotsu manquait de logique, mais Sekushi le savait, il ne voulait pas tuer le prince, sinon pourquoi l'aurait il défendu quand elle les avait rencontré.

« Ce jeune homme ma empêché de tuer le prince quand je l'ai rencontré, il veu le cacher, il le veut pas le tuer. Je ne sais pas si on le trouvera vers les mines, mais il y a de très forte chance pour que l'on trouve plus d'indices qu'ici ! »


La belle vampire avait à peine fini sa phrase que l'équipe tomba sur une meute de loup morte. En examinent les cadavres, aucun doute qu'ils étaient mort par la main de l'homme, ou d'un vampire... Ce qui était sur, c'est que cela prouvait qu'ils allaient trouver quelque chose au bout du chemin.

« On va aux mines ! On ne s'arrête plus en chemin, sauf si on trouve une piste plus intéressante. Je tâtonne, c'est le seul endroit qui semble logique pour le moment, la bas on verra où la suite nous mène. Cela fait plusieurs siècles que les Kenketsu son sur cette terre, nous avons le temps ! »


HRP : Je laisse le prochain lancer un rp aux mines.

Publié le 11/09/2020 à 17h04

Afficher les techniques utilisées