Foutu chat


« Et merde. »

Son chat s'était fait la malle. Il n'était pas dans la maisons, et la fenêtre grande ouverte ne laissait aucun doute sur la sortie qu'il avait sans doute utilisée... Il grogna. Pourquoi s'était-il barré ce foutu chat ? Pourquoi est-ce que sa journée allait se transformer en une partie de cache cache ?

Il pensa, un instant, à simplement s'allonger sur son lit et attendre qu'il revienne. Mais s'il arrivait malheur à Kaze, il ne se le pardonnerait pas. Alors, il se résolut à transformer son aprem en mission de rang D non payée et sortit de la maison.

D'habitude, quand le félin partait... il partait vraiment. C'est à dire que ses recherches ne pouvaient pas se limiter aux quartiers claniques. Non, bien sûr, il fallait qu'il aille jusqu'à l'autre bout du village pour trouver le petit malin qui savait se faufiler partout.
Pourtant, cette fois là , il l'aperçut vite. La boule de poils gris qu'il connaissait bien était juste aux pieds d'un garçon aux cheveux noirs.
« Kaze !!!! »

Il attrapa le chat avant même que celui-ci puisse songer à s'enfuir et, le tenant fermement. Accroupi, il releva les yeux vers le garçon :
« Ah euh désolé, c'est le mien. »

Il écarta un peu de lui le chat, pour bien le regarder dans les yeux :
« Quand est-ce que tu vas arrêter de jouer à cache cache toi hein ? Euh... Une minute.... »

Là, entre les jambes, ce n'était pas exactement ce qu'avait Kaze la dernière fois qu'il l'avait vu... C'était moins...
« AHHHHH !!! Mais qu'est ce que... Pourquoi t'as castré mon chat ?! Qu'est ce qu'il t'avait fait ?! »

Il avait relevé les yeux vers l'adolescent, une nouvelle fois. Il n'était pas agressif, juste paniqué :
Le dit chat grogna, n'appréciant visiblement pas le vacarme, et lui griffa le dos de la main.
« Aieeee ! »

Il regarda son chat.... et s'arrêta sur les yeux de celui-ci. Verts. Ils étaient verts. Ceux de Kaze étaient bleus. Sous le choc, il en lâcha le chat qui n'était pas le sien. Celui-ci ne se gêna pas pour s'écarter un maximum de lui.
« Euh.... »

Comment avoir l'air stupide devant quelqu'un que vous venez de rencontrer. Oh bon sang, quand il réalisait la situation c'était franchement embarrassant.... Allez, il fallait qu'il trouve quelque chose à dire pour rattraper le coup....
« C'est le tien ? Désolé en tout cas j'ai euh... quelque problèmes de vue ? »

Et voilà qu'il s'inventait un souci de santé pour excuser son comportement ridicule. La classe. Allez, il fallait trouver autre chose à dire parce que là c'était carrément gênant....
« Je m'appelle Dai Chikara. C'est quoi ton nom ? »

S'il avait su, il ne se serait vraiment pas levé ce matin.

Publié le 20/11/2020 à 09h40


Encore une belle journée dans le village de Konoha, l'occasion pour Katsuo d'aller faire une petite balade avant d'aller s'entraîner. C'est avec son habituel air détendu que le garçon déambulait dans les rues du village. Le centre ville aux abords de la grande place centrale était assez calme pour une si belle journée d'été. Il pourrait en profiter pour se détendre en buvant un thé ou en dégustant des brochettes.

Alors qu'il hésitait sur l'échoppe qu'il allait dévaliser en première, il aperçut un félin qui se dirigeait vers lui. C'était rare que des animaux inconnus s'approchent de cette façon, c'était peut être un signe. Katsuo s'approcha et eu à peine le temps de se pencher légèrement en avant.

« Oh un ch.... »


C'est alors qu'un garçon déboula de nulle part en hurlant avant de se jeter sur le chat pour l'attraper. Apparemment c'était son chat... Katsuo le regardait parler au félin et le manipuler pour l'observer, sans rien dire. Puis soudainement l'autre garçon remarqua quelque chose et accusa le Kitto de l'avoir castrer. C'était absurde, pourquoi aurait-il fait une chose pareille ?

« Euh... »


Il n'avait même pas eu le temps de répondre que le chat avait griffé son ravisseur pour se faire la malle. Katsuo avait légèrement envie de rire de la situation, mais il se dit que ce serait sans doute mal interprété par cet autre garçon, alors il se retint et observa simplement. Apparemment il y avait eu erreur sur le félin, ça pouvait arriver. Mais le garçon évoqua des problèmes de vues et demanda si le chat était le sien.

« Non ce n'est pas mon chat, je l'ai juste croisé par hasard alors je m'apprêtais à le saluer. »


Il planta ses yeux bleus dans ceux de son interlocuteur en souriant légèrement.

« Si tu as des problèmes de vues tu devrais penser à porter des lunettes. Surtout si tu es un shinobi, la vue c'est important ! »


Quoi qu'il en soit, le garçon s'était présenté. C'était maintenant au tour de Katsuo.

« Enchanté Chikara Dai. Je suis Kitto Katsuo, futur ninja d'élite de Konoha ! »


Il avait peut être besoin d'aide pour retrouver son chat, ça tombait bien Katsuo n'avait rien d'autre à faire de sa journée, et puis ça lui ferait un petit entraînement. C'était toujours assez sportif de courir apprès un félin.

« Un jour je ferais partie de l'Anbu. Mais aujourd'hui je t'aide à retrouver ton chat ! »


Le jeune garçon leva le poing en l'air comme s'il venait d'annoncer qu'il partait pour une mission de rang S. C'était assez cocasse de voir toute la motivation engendrée par un évènement aussi anodin.

Publié le 20/11/2020 à 12h30


Bon apparemment, ce n'était pas son chat. La boule de poils avec laquelle il avait confondu Kaze filait d'ailleurs déjà.
Il ignora le commentaire sur ses présumés problèmes de vue. Il était déjà suffisamment dans la mouise pour ne pas en plus s'enfoncer dans son mensonge.
Au moins le garçon ne lui en tenait pas rigueur. Faut dire qu'il avait eu peur de voir s'énerver le Kitto... ou de se faire purement et simplement ignorer.
« Enchanté ! Je suis aussi un futur ninja d'élite ! »

Être déjà un peu plus mature serait pas mal. Il avait quand même 17 ans.
Oh ? Katsuo visait l'"Anbu" ? Il avait un bel objectif... qui n'était pas vraiment celui du Chikara. Lui ne savait pas vraiment encore précisément devenir. Augmenter son niveau était bien sûr son objectif permanent, mais ensuite ?
Mais la fin de la phrase le sortit de sa très brève réflexion. Oh ? Il voulait l'aider ? Et bien il ne disait jamais non quand il s'agissait de faire connaissance avec quelqu'un de son âge. Qui sait, peut-être Katsuo était-il un futur partenaire de farces ? Et puis franchement, un peu d'aide ne pouvait pas faire de mal...
« Cool merci ! C'est super sympa ! Mais hésite pas à partir si un moment ça te saoule parce que franchement le chercher ça peut être super long !! Alors, début de la mission spéciale : trouver Kaze ! Signes particuliers de la cible : petit, poilu, gris... »

Qu'il rajoute "a quatre pattes" pendant qu'il y était ! Se rendant compte qu'il venait de décrire une bonne partie des chats de Konoha, il essaya d'affiner sa description :
« Yeux bleus et euh.... Ah ! Et petite cicatrice près de l'oreille droite ! »

La griffure sur le dos de sa main pouvait attendre.... Ce n'était pas trop douloureux. Pour faire bonne mesure, il enroula tout de même un bandage autour en deux secondes. Vu son habitude à se blesser, il était presque passé pro dans le maniement des pansements.
« Début de la mission... maintenant ! »

Et il se mit à courir, cherchant du regard le chat :
« Kazeeeee ?!!! »

Publié le 20/11/2020 à 18h57


L'autre aussi était persuadé qu'il allait un jour devenir un ninja d'élite. Katsuo l'observa un peu mieux pendant leur bref entretien, il avait l'air d'être plus âgé que lui il ressemblait presque à un adulte à côté du jeune Kitto. Celui-ci se demanda alors s'il il était déjà devenu fort à cet âge... bien sûr il courait après son chat et il l'avait confondu avec un autre. Mais ça arrive de faire des erreurs et les apparences peuvent parfois être trompeuses. Katsuo fouilla brièvement dans sa mémoire, quel était le pouvoir héréditaire des Chikara encore ? Quelque chose en rapport avec la matérialisation du chakra. Peut être que c'était un pouvoir surpuissant et que le garçon en face de lui était capable de le tuer en une fraction de secondes. Le jeune garçon décida alors dans sa tête qu'il affronterait un jour Dai dans un entraînement pour comparer son niveau au sien.

Mais le Kitto s'égarait dans ses pensées, l'autre garçon le prévenait sur la nature fastidieuse de la mission, c'est vrai que chercher un félin dans un village aussi vaste que Konoha devait être une épreuve. Mais il fallait bien que quelqu'un le retrouve.

« C'est justement parce que ça risque d'être super long que je veux t'aider jusqu'au bout. Si on cherche à deux on aura un champs de vision plus large et ce sera plus facile de l'attraper. Je vais quand même pas te laisser galérer tout la journée ! »


Voyons les choses avec aspect pratique, plus tôt le chat serait retrouvé, plus tôt il pourrait proposer à sa nouvelle connaissance un petit combat amical. Ce dernier commença d'ailleurs une description... peu convaincante de son ami à quatre pattes. Petit, poilu et gris ? Il allait falloir faire mieux que ça si il voulait que Katsuo le reconnaisse. Le Kitto se gratta l'arrière de la tête en affichant un sourire de façade. Heureusement il rajouta deux signes plus distinctifs qui aideraient sans doute à identifier formellement le félin s'il le voyait. Avait-il remarqué son embarras ? Difficile à dire mais en tout cas il s'était vite rendu compte que sa description était maigre.

« D'accord, ça devrait être suffisant pour identifier le VIP. J'accepte la mission de sauvetage, il est hors de question qu'on laisse Kaze en solitaire dans la nature ! »


Katsuo trouvait ça amusant de surjouer pour donner un aspect dramatique à leur petite mission improvisée, c'était aussi un moyen de se mettre en situation et de rendre la tâche plus attractive. Pendant que l'autre garçon se faisait une bandage, il expliqua comment il comptait opérer.

« Je vais te suivre par les toits pendant que tu cherche dans les rues. Comme ça je pourrais le repérer si il est en hauteur et toi tu pourras voir dans les ruelles et les recoins qui m'échappent depuis là haut ! »


Sur ce il fonça en direction d'un arbre sur lequel il grimpa en effectuant quelque acrobaties avant de faire un bond pour atterrir sur un toit bordant la grand place. Utilisant la vue panoramique à sa disposition, il suivit le garçon qui criait après son animal en cherchant des yeux sur les toits environnants et partout où son regard pouvait porter.

Publié le 21/11/2020 à 15h17


« Ouais, plus tôt on l'aura retrouvé, mieux ce sera ! »

Parce que mine de rien, il l'aimait, son foutu chat. Il était soulagé de voir que Katsuo rentrait à fond dans la "mission", c'était le signe que ça ne l'ennuyait pas trop. Le Kitto avait raison : ils iraient deux fois plus vite, et en plus, ce serait tout de même plus amusant de chercher Kaze avec quelqu'un de son âge.
Pendant qu'il pansait sa main, Katsuo lui expliqua son plan d'attaque... qui lui convenait très bien.
« OK, on fait comme ça ! »

Il le regarda grimper adroitement à l'arbre, puis sauter sur un large toit. Belle agilité... Il s'interrogea sur les capacités du Kitto. Le kekkai de ce clan consistait à annuler ceux des autres, se souvient-il, mais Katsuo pouvait aussi avoir d'autres cordes à son arc. Le taijutsu en faisait-il partie ? L'idée d'un petit entraînement lorsqu'ils en auraient fini germa dans son esprit.... mais il verrait ça plus tard. Kaze était sa priorité.
Courant partout, il cherchait frénétiquement du regard le dit félin. Ils mettaient du temps à parcourir le village, mais au moins, avec quatre yeux au lieu de deux, il était sûr de ne passer devant la boule de poils sans la voir.
Il finit par freiner devant une ruelle sombre. Il entendait des feulements et divers autre bruits mais ne voyait pas grand chose.
« Kaze ? »

Il concentra son chakra dans sa main et, sans faire le moindre mudra, s'éclaira d'une petite flamme. C'était la première technique Katon qu'il avait apprise, celle qui lui avait fait découvrir son affinité.
« Oh merde.... »

Deux chats se battaient au milieu de la ruelle, et pas qu'un peu. L'une des deux boules de poils ressemblait pas mal à la sienne.... Instinctivement l s'approcha et agita la main qu'il utilisait pour garder allumé sa flamme.
« Allez ouste ! Ouste j'ai dit ! Laisse mon chat tranquille sale bête ! »

La méthode marcha : le chat roux qu'il ne connaissait pas déguerpit après un feulement particulièrement furieux. Le seul problème, c'est que le gris décampa aussi en sauta sur quelque piles instables de cageots, prenant progressivement de la hauteur.
« Katsuo ! Tu peux l'attraper steu'plaît !? »

Publié le 21/11/2020 à 19h51


Katsuo sautaient de toit en toit avec une certaine agilité en parcourant l'horizon à la recherche du fameux Kaze. Cela dura un certain temps, le village était assez grand et ces animaux pouvaient se faufiler et se cacher absolument n'importe où. Mais il faisait confiance à Dai, en tant que propriétaire du chat en question, il devait avoir quelques idées d'où le félin pouvait se trouver. Il le suivait donc à la trace depuis les hauteurs alors qu'il parcourait les rues à toutes vitesse. Le Kitto aperçut bien quelques félins, mais aucun ne correspondant vraiment à la description donnée par le Chikara.

Alors que Katsuo commençait à se demander si leur stratégie était la bonne, il entendit soudainement les pas de son camarade se stopper en contrebas, puis il entendit ce dernier appeler son chat avec une autre intonation. Il était l'entrée d'une petite ruelle que le soleil n'éclairait pas en raison de sa petite largeur. En s'arrêtant, Katsuo constata effectivement que des cris de félins résonnaient dans la ruelle qui courait juste devant lui, et les félins en questions étaient vraisemblablement en train de se battre.

Le Chikara s'avança donc dans la ruelle en brandissant un jutsu katon basique en ordonnant à l'autre chat de s'en aller et de laisser le sien tranquille. Katsuo s'agenouilla au bord de la ruelle pour observer, prêt à intervenir. La technique de Dai s'avéra effectivement efficace pour faire fuire le chat roux mais évidemment ce satané Kaze prit également ses jambes à son cou. C'était prévisible, mais il ne pouvait pas vraiment en vouloir à son camarade d'avoir agit dans la précipitation en voyant son chat potentiellement en danger. Mais maintenant il fallait faire quelque chose et vite ! Si ils perdaient la trace du chat gris ils seraient repartit pour des heures de recherches et leurs efforts seraient réduits à néant.

Le Kitto observa l'itinéraire de fuite de Kaze tout en le suivant en sprintant le long de la ruelle depuis le toit. Quoi qu'il arrive il devrait trouver un moyen d'atteindre le chat sans se blesser et risquer une chute depuis ce toit élevé était un risque qu'il ne prendrait pas pour un chat. Katsuo déroula une certaine longueur de fil ninja qui se trouvait à sa ceinture, et fit rapidement passer une boucle autour d'une des cheminées métallique qui constellaient ce toit. Le chat était en train de grimper sur une pile de cageots en équilibre les uns sur les autres, il prenait de la hauteur mais il risquait de se faire la malle s'il ne l'attrapait pas vite.

Katsuo entendit Dai qui lui cria de l'attraper, bien évidemment il n'allait pas le laisser filer ! En se jetant dans le vide, le garçon du clan Kitto cria à son partenaire.

« Je le tiens !! »


Attaché par la ceinture à son fil ninja lui même solidement ancré à la cheminée, le jeune Shinobi avait fait le grand saut, faisant confiance en la solidité de ce fil capable de supporter des charges importantes. Il attrapa de ses deux mains le félin avant de poursuivre sa chute l'espace de 2 ou 3 mètres, après quoi on entendit un claquement lorsque le fil se tendit violement en stoppant le garçon dans les airs. Évidemment le fil était accroché au niveau du toit, Katsuo et Kaze balancèrent en direction de la pile de cageot qui se trouvait heureusement entre eux et le mur. Le Kitto tourna le dos à la pile en protégeant le félin de l'impact avec son corps, et lorsqu'il heurta la pile en son centre, cette dernière s'effondra dans la ruelle avec grand fracas.

Le chat n'avait visiblement pas aimé l'expérience puisqu'il se débattait en tentant de griffer Katsuo au visage alors qu'il pendouillaient tous les deux à plusieurs mètres du sol. Les mains tendues en tentant de se protéger des attaques du félin, Katsuo criait en panique.

« STUPIDE CHAT, ARRÊTTES DE M'ATTAQUER !!! TU VOIS PAS QU'ON EST DANS UNE SITUATION COMPLIQUÉE !!!? A L'AIDE ! JE VAIS LE LÂCHER !! »


Effectivement Kaze commençait à glisser entre les doigts de Katsuo. Le garçon ignorait si le chat pouvait tomber de cette hauteur sans risque, mais il ne voulait surtout pas qu'il soit blessé par sa faute. Et puis, il risquerait de s'enfuir à nouveau.

Publié le 21/11/2020 à 21h18


Il vit Katsuo se jeter dans le vide, les yeux exorbités. Eh oh, il lui avait demandé de l'attraper, pas d'ainsi risquer sa peau. Avec plusieurs mètres de chute, ça risquait de faire mal ! Mais le Kitto se stoppa soudain dans l"air, comme retenu par une force invisible, le chat dans les mains. Il ne s'attarda pas sur la question et fonça lorsqu'il entendit les cris de son coéquipier.
Il se positionna juste en dessous et tendit les bras en l'air :
« C'est bon ! Tu peux le lâcher ! »

Le chat tomba presque aussitôt dans ses mains, sans trop cesser de se débattre. Il se recula en essayant de calmer celui ci, qui était encore relativement agressif, mais releva presque aussitôt la tête, préoccupé par la situation assez délicate de coéquipier du jour :
« Tu t'en sors ou t'as besoin d'aide ? »

Katsuo pouvait-il revenir sur le toit ou sur le sol tout seul, et sans trop de casse ? Kaze, qui se débattait dans ses bras se calma après quelque distraites caresses sur le ventre. A part quelque griffures sur les flancs, le félin avait l'air de bien se porter.
« En tout cas merci ! Grâce à toi, il va bien. »

Son chat changeait vite d'humeur : il était à présent presque en train de ronronner entre ses bras. Petit filou tiens. Il n'avait même plus envie de l'engueuler alors que la boule de poils ne se privait pas pour lui montrer ses beaux yeux. Ceux qui disaient "C'est pas ma faute j'ai rien fait et de toute façon tu peux pas m'en vouloir parce chui trop mignon".
« Y a quelque chose que je peux faire pour te remercier ? »

Publié le 22/11/2020 à 14h03


Fort heureusement le Chikara avait réagit à temps, et lorsque Katsuo lâcha le félin, il le réceptionna sans trop de problème. Kaze était maintenant sain et sauf entre les mains de son propriétaire.

« Ouf... C'était moins une. »


Malgré les quelques griffures occasionnées par la panique du chat sur ses avants bras, et sans doute un hématome sans gravité causé par la collision, le Kitto s'en était également sorti indemne. Suspendu à plusieurs mètres du sol, il souffla un coup en observant le petit carnage qu'il avait provoqué dans la ruelle. Malgré tout, il était fier que la mission soit un succès, ils avaient bien travaillés tous les deux. Dai demanda lui demanda alors s'il allait s'en sortir.

« T'inquiètes pas, tout va bien ! »


Le jeune Shinobi se balança pour atteindre le mur proche et se propulsa à l'aide de ses pieds contre la paroi afin d'atteindre une gouttière située en face. En deux temps trois mouvement, il était de nouveau sur le toit et sectionna son fil à l'aide d'un kunai. Il regardait maintenant son camarade examiner son chat dans la ruelle en contrebas, celui-ci lui apprit qu'il allait bien.

« Il n'a rien ? Tant mieux ! Mission accomplie alors, bien joué ! »


Kaze était déjà en train de se calmer grâce aux gestes d'affection de son maître, Katsuo afficha un sourire devant cette scène, le chat était probablement considéré comme un ami proche par le garçon. Ce dernier lui demanda d'ailleurs comment il pouvait le remercier. Katsuo n'avait pas vraiment besoin d'être remercié, au final il s'était bien amusé, mais il avait bien une proposition pour le Chikara.

« Inutile de me remercier. Mais si tu veux vraiment faire quelque chose pour moi, affrontes-moi en combat amical. Confrontons nos forces, pour voir qui en sortira vainqueur ! »


Le Kitto aimait les défis. Il voulait toujours se surpasser et devenir meilleur, et pour évaluer son niveau, quoi de mieux qu'affronter un autre shinobi de Konoha ? Si il parvenait à battre un garçon plus vieux que lui, peut être qu'il atteindrait un jour son objectif de rejoindre l'Anbu. Mais juste après sa proposition, des bruits de pas résonnèrent dans la ruelle, accompagnés de cris.

« NON MAIS C'EST QUOI CE VACARME !!? BANDE DE SALES GAMINS !! »


Trois commerçant en colère débouchaient de l'autre bout de la ruelle et couraient vers le Chikara en brandissant des bâtons en bambous, visiblement furieux de l'agitation et des dégâts matériels causés par la mission de sauvetage. Katsuo cria vers Dai.

« Vite cours !! Retrouve moi dans deux heures aux terrains d'entraînement si tu acceptes ma proposition ! »


Puis le Kitto bondit sur le toit opposé et quitta rapidement les lieux.

Publié le 22/11/2020 à 16h40


Un combat ? Il ne savait pas trop pour qui était la récompense là.... Continuant à câjoler son chat d'un air absent, il fut d'abord tenté d'accepter et de se ruer au terrain d'entraînement avec Katsuo sans plus attendre. Mais il se souvint ensuite de plusieurs petites choses. Primo, il avait intérêt à ramener Kaze avant s'il ne voulait pas que le félin s'enfuit à nouveau. Deuxio, il n'avait pas son arme préférée sur lui, celle qui lui permettait de s'en sortir au corps à corps.

Or, ce n'était pas un combat d'entraînement. C'était un défi. Et Dai, même pour un combat amical, avait tout de même un esprit relativement compétitif. Alors s'engager dans un combat avec un handicap ? Hors de question.
« Bah écoute je.... »

Il pouvait foncer chez lui puis retrouver, dès qu'il aurait déposé Kaze et récupéré son arme, Katsuo au terrain d'entraînement ? Mais il n'eut pas le temps de proposer ça au Kitto : trois personnes pas très contentes de leur comportement les interrompirent. Et elles avançaient vite.
« Oups.... »

Courir ? Il n'allait pas se gêner, pensa-t'il en voyant les bambous des commerçants. Ils n'avaient rien fait en plus... ou presque. La ruelle se transformant en un terrain de course d'obstacles, il suivit le conseil du Kitto.
Dans deux heures au terrain d'entraînement ? C'était tout simplement parfait.
« J'y serai ! »

Dommage que Katsuo soit sans doute désormais trop loin pour entendre sa réponse.

Publié le 22/11/2020 à 17h12