Rencontre parapluie

Alors que Saori fuyait la pluie, elle se réfugie dans un entrepôt, mais cela prend une tournure inattendue.

Cela faisait un an qu'elle avait quitté Chiemi. Ses boîtes de gélules se terminaient plus vite que prévu et elle pourrait bien y retourner incessamment sous peu. Depuis cette rencontre, les choses avaient changé, elle faisait beaucoup moins de crises, elle entendait moins souvent ses voix. En revanche elle était devenue addict à la cigarette et devait trouver des moyens de les payer ou de les voler assez régulièrement au vue de sa consommation.

Elle voulait commencer à retourner vers Koya, doucement, elle n'était pas pressée mais elle savait qu'elle préférerait avoir de l'avance. Malheureusement, aujourd'hui il avait commencé à pleuvoir au bout d'une heure de marche, ce qui ne l'arrangeait pas du tout. Elle avait quitté Tekunoroji où elle avait un travail de serveuse qui lui permit d'amasser assez d'argent pour l'ensemble de son voyage et était partie vers le nord. Le printemps était bien installé et elle voulait attendre le retour des temps plus chauds pour entrer dans la toundra d'Ame. Mais il pleuvait beaucoup ces derniers temps, ce qui la retardait, après tout elle n'était pas pressée.

Elle courrait, avec son sac sur la tête pour éviter les quelques gouttes d'eau qu'il était possible d'éviter. Il y'avait une sorte d'entrepôt, elle le voyait à quelques centaines de mètres, elle courra et cracha tous ses poumons dans sa direction. Quand elle arriva, la porte était déjà entrouverte, il y'avait du monde à l'intérieur. L'odeur de l'alcool empestait, une dizaine, voire une vingtaine d'hommes étaient là, festifs. Il n'était pourtant qu'environ 15 heures et elle ne croyait pas que c'était une heure pour commencer à boire, mais bon, elle en profiterait.

Il y'avait les affaires de tout le monde dans un coin, et elle était plutôt à court de cigarettes, si elle pouvait éviter d'en payer, cela l'arrangerait. Elle regarda autour d'elle et prit une sorte de poche dans laquelle il y'avait ce qu'elle recherchait, normalement personne ne l'avait vu, elle alla se poser dans un coin à l'opposé des ivrognes afin de ne pas trop être dérangée par le bruit, elle allait juste attendre la fin de la pluie.

Dialogue de personnage
« Qui m'a volé ?! »


Hum.. Cela allait tourner au roussi pour elle.

Dialogue de personnage
« Je suis sur que c'est la petite peste là bas, elle vient d'arriver et un vol se produit. »


Bon, comme prévu. Elle se demandait comment elle allait s'en sortir, elle pourrait probablement battre chacun en face à face, mais ils étaient beaucoup, et elle n'avait pas envie de courir sous la pluie.

Dialogue de personnage
« J'espère que tu ne parles pas de moi, ivrogne malodorant »


Elle savait pertinemment qu'il parlait d'elle, mais autant se montrer confiante. Le temps qu'elle se relève, elle vit l'ivrogne en question se ruer sur elle, visiblement affaibli par l'alcool. Elle n'avait pas envie de perdre de temps avec lui, ni avec eux d'ailleurs. Elle esquiva son coup de poing et lui mit un coup derrière la tête afin de le faire tomber. Ainsi elle ne devrait pas être embêtée d'avantage, elle espérait leur faire peur. Ce qui marcha visiblement pendant une demie seconde avant que les ivrognes crient en coeur.

Dialogue de personnage
« Tuez cette pute ! »


Ca n'avait pas marché autant qu'elle l'espérait, si elle devait battre tous ces bouseux, elle le ferait, elle se mettait en position prête à répondre, mais.

Dialogue de personnage
« ARRÊTEZ »

Publié le 17 Avril 2024 vers 18h


Cela faisait un moment qu'il était dans un entrepôt avec une dizaine d'hommes, c'était rigolo, ils buvaient ensemble, fumaient ensemble, la plupart étaient très sympas et c'était ça qu'il voulait vivre finalement. Au bout d'un moment la pluie était tombée et d'autres hommes les avaient rejoint. A partir de ce moment-là il avait plus été dans son coin en regardant les autres, le temps que l'alcool redescende un peu, de toute façon il y était plutôt résistant. Il avait aussi trouvé le temps de se faire à manger.

La plupart des hommes dans cet endroit n'était pas des ninjas, il le savait plus ou moins il y'avait simplement des civils mais surtout quelques bandits armés, il s'en fichait étant donné qu'il ne prévoyait pas de se battre. A un moment, une présence entra dans cet entrepot, il ne pouvait l'expliquer, mais cette femme était une utilisatrice de chakra, il n'avait pas de capacités de senseur, simplement il le savait. Comment ? Son attitude. Il l'observa un instant, l'homme allongé à sa droite était à peine conscient à cause de la substance.

Dialogue de personnage
« Ca va devenir drôle ! »


Il était un peu en hauteur, posé sur des sortes de grosses caisses en bois, l'alcool qu'elles contenaient était plutôt pas mauvais. De ce qu'il avait compris, les gardes de cet entrepôt proche de la ville en avaient eu marre de garder ces merveilles sans pour autant y goûter, puis de fil en aiguille... Shogo était quasiment persuadé que la garde ne tarderait pas à venir, il doutait du fait de laisser un entrepôt gardé uniquement par deux ivrognes.

La jeune femme ne tarda pas à voler un paquet de cigarettes dans les manteaux laissés sur le côté par les fetards, ça allait devenir encore plus drôle qu'il ne le pensait. Il ne voyait pas comment un vol, de l'alcool et des ivrognes pouvaient bien se finir. Et comme il l'avait prévu, les alcooliques ne tardèrent pas à soupçonner la femme aux cheveux noirs. Shogo quant à lui frétillait d'impatience, qu'est ce que cela allait donner ?

Cela dégénéra plus vite que prévu et un combat était plutôt inévitable, il notait simplement que la fille avait de la répartie, il aimait bien ! Elle sécha assez rapidement le premier, mais cela allait se compliquer pour elle. Il ne voyait pas trop comment cela ne finirait pas dans un bain de sang. Autant il aimait s'amuser, autant voir des morts ne l'amusait pas tant que ça.

Dialogue de personnage
« ARRÊTEZ »


C'était bien dommage, mais il n'avait pas vraiment le choix, une prochaine fois peut-être.

Dialogue de personnage
« Je vous propose un combat singulier, celui qui gagner récupère les cigarettes, ça vous va ? »


Il s'arreta une seconde, la femme aux cheveux noirs semblait confiante à cette idée et il était sur qu'elle n'en ferait qu'une bouchée, malgré le fait que ce soit une bonne femme, une utilisatricee de chakra contre un qui n'en utilisait pas, c'était perdu d'avance. A ses mouvements il avait pu largement confirmer sa thèse d'ailleurs

Dialogue de personnage
« En fait je propose que la voleuse soit en 1 contre 3, ce n'est pas très juste sinon. Qu'en pensez vous ? »


Là au moins, il y'aurait plus de challenge, et donc plus de jeu ! Même si les 3 hommes en question étaient remplis comme des fûts de bière pleins.

Publié le 18 Avril 2024 vers 14h


Dialogue de personnage
« Il nous veut quoi cet imbécile ? Il se prend pour qui ? »


Elle partageait grandement cette vision, elle n'était pas enchantée à cette idée mais au moins cela lui évitait de se faire mettre dehors par une douzaine d'hommes qui puent l'alcool.

Dialogue de personnage
« Ca me va. »


Peu importait qui serait ses adversaires et leur nombre, elle se contenterait de les mettre au tapis rapidement et ce sera tout, elle aura eu un paquet de cigarette gratuitement. Elle se plaça face à ses 3 adversaires, un était gros, l'autre était plutôt chetif et en conséquence il avait l'air complètement soûl, et l'autre avait plutôt l'air d'être une sorte de montagne de muscles complètement débile.

Quoi qu'il en soit, ses trois adversaires avaient pas mal bu dans les heures passées et donc il serait plutôt simple pour elle d'être plus rapide qu'eux. Maintenant, au moins deux sur trois avaient plus de force brute qu'elle donc elle n'avait pas intérêt à se prendre le moindre coup, cela lui serait fatal. Surtout que pour s'être déjà battu avec des personnes soûles, leurs coups sont aléatoires et surtout lourds. Donc ils sont dangereux et imprévisibles, elle devrait être sur ses gardes.

Dialogue de personnage
« T'as intérêt à les saigner comme des porcs. »


L'homme qui les avait interrompues sauta de sa pile de caisse et reprit la parole, elle ne supportait pas de devoir se coltiner chacun de ses mots.

Dialogue de personnage
« J'arbitre ce combat, c'est moi qui fixera les règles, battez vous maintenant. »


Elle ne l'avait pas remarqué plus tôt, mais il avait les cheveux blancs et les yeux gris, c'était donc un Kaguya ? Elle ne les aimait pas de manière générale et celui-ci ne semblait pas être différent des autres.

Dialogue de personnage
« J'espère que tu tueras ce Kaguya après avoir éventré les autres. »


Ce n'était pas une mauvaise idée. Mais elle n'avait pas vraiment le temps d'y penser étant donné que le plus massif des trois se rua sur la Chikara sans aucun état d'âme, elle l'esquiva sans problèmes, son corps était lourd il se laissait donc facilement entrainé par son poids, et par l'alcool de toute évidence. Elle voulait d'abord les jauger avant de les mettre au sol, histoire de ne pas se précipiter, même si elle avait un avantage certain. Le plus chétif des trois sortit un couteau de son sac, là il n'y avait plus du tout jeu égal. Elle regarda l'homme aux cheveux blancs qui ne dit strictement rien. Elle n'avait pas son sabre sur elle mais elle aurait bien aimé l'apporter au final.

Celui de derrière revint à la charge, Saori se contenta de bloquer son crochet du droit avant d'enchaîner avec un coup de genou bien placé, il baissa donc sa garde et elle en profita pour lui mettre un coup de coude dans le nez. Profitant de cette opportunité, le plus gros des trois s'approcha dangereusement d'elle, ainsi que l'homme au couteau, elle fit un bond en arrière.

Elle n'avait pas spécialement envie de tuer qui que ce soit, bien que ses voix n'étaient pas du même avis, donc sortir une arme n'était pas spécialement dans ses plans. Elle ne s'en était pas rendue compte sur le coup, mais il lui avait mis un sacré coup tout de même, elle aurait mieux fait de l'esquiver que de le parer, mais c'était trop tard et au moins il était K-O.

L'attaque au couteau n'était pas spécialement dangereuse étant donné que l'homme avait simplement mis son bras devant lui et avait simplement avancé, elle pu donc saisir son bras d'une main et lui mettre un coup au niveau du poignet, fort pour lui faire tomber son arme, elle en profita également pour lui mettre un chassé à l'aide de son pied droit, puis se baissa pour ramasser le bout de métal.

Dialogue de personnage
« Il ne me semble pas que les armes soient autorisées ! »


Etait-il sérieux ? Peu importe, elle ne voulait pas se fatiguer, donc elle lança le couteau à l'autre bout de l'entrepôt, une petite seconde plus tard, le plus lourd des deux combattant restant en face d'elle se remit à le charger. Elle se dit que la bonne méthode était de se servir du poids de son adversaire et donc esquiva son coup de poing, se baissa pour lui een mettre un dans le ventre, lui mit un coup de pied dans son épaule. Elle était souple et plutôt aidée par le fait qu'il n'était pas très grand. Elle le poussa ensuite sur son camarade chétif, toujours au sol après s'être cogné la tête. Cela devait lui avoir fait mal, mais il apprendra qu'on ne sort pas une arme dans un combat en un contre trois. Enfin, elle, l'aurait fait, mais ça ne se faisait pas.

Dialogue de personnage
« Mmh ? Qui est là ?! »


Des gens à l'extérieur avaient prononcé ces paroles, elle ne savait pas qui c'était, mais il semblerait qu'il serait préférable pour la jeune fille de ne pas rester ici, surtout si la pluie s'était apaisée.

Publié le 18 Avril 2024 vers 15h


Shogo appréciait fortement le combat, le Kaguya aimait beaucoup avoir la mainmise sur les évènements et leur cours, surtout que la fille aux cheveux noirs ne se battait pas si mal que ça. Il afficha tout de même un air surpris, le temps d'un instant, quand un des trois hommes sortit un couteau. En fait il s'en fichait royalement, il voulait simplement voir cette fille user de chakra. C'est tout ce qui le comblerait. Simplement par égo, il voulait avoir juste sur sa théorie de base. Et puis, si cette gamine n'était pas capable de battre trois hommes ronds comme des queues de pelle, elle ne battrait personne et n'était clairement pas digne d'intérêt.

Alors que quelques minutes plus tard, le combat arrivait à son terme, la garde arrivait avec lui, plus ou moins comme il l'avait prévu. Comment allaient-ils se sortir de là ? Il n'en avait aucune idée mais il voulait voir comme la gagnante du jour allait s'en sortir. Il retourna sur une des caisses en hauteur, l'observant, il avait hâte de voir la suite des événements. Tout d'un coup, 7, peut-être 8, soldats entrèrent dans l'entrepôt. La plupart des hommes étaient restés stoique devant l'entrée, la jeune femme, elle, s'était cachée deerrière quelques caisses.

Les soldats étaient probablement des mercenaires chargés de garder l'endroit, selon son analyse ce n'était pas des ninjas des différents villages car personnes ne payerait autant pour garder de simple tonneaux entreposés. Non, c'était des gens qui n'utilisaient pas le chakra, il s'en farcissait un bon nombre au petit déjeuner des comme ça. Ils commencèrent d'ailleurs assez rapidement à taper sur les ivrognes, ça devait être ce qu'ils avaient reçu comme ordre, difficile de leur en vouloir. Et puis, pour ces pauvres hommes, ils ne gagneraient pas cette bagarre désarmés et avec plusieurs grammes d'alcool dans le sang. La jeune femme commençait déjà à essayer de se faufiler derrière les gardes pour s'enfuir sans problèmes. C'était un jeu dangereux, mais il avait une idée.

Dialogue de personnage
« Derrière vous ! Il y'en a une qui tente de s'enfuir ! »


Cela l'amusait beaucoup. Ces braves défenseurs de local, ayant déjà assez ammochés les détritus, se retournèrent vers la femme aux cheveux noirs. Il aimerait voir ce qu'elle donnait contre des vrais adversaires, mais ils étaient nombreux et armés, il allait tout de même lui donner un petit coup de pouce. Il sauta pour se joindre au combat.

Dialogue de personnage
« Je crois qu'on devra se battre ensemble princesse »


Shogo fit jaillir de son corps des pointes osseuses et fit en sorte de ne plus sentir la douleur pendant une durée limitée. Les autres soldats possédaient des tonfas, ils étaient donc capables de faire mal mais pas de blessés. Donc si il ne pouvait pas ressentir la douleur, il serait comme invincible. Aussi il fit sortir des cornes de sa tête, cela évitera tout coup malencontreux qui pourrait lui coûter la vie, du moins la prison. Il avait 4 mercenaires face à lui, et le femme en avait donc 3. Il allait prendre son temps et savourer l'autre combat, qui l'intéressait bien plus que le sien. Il se contenterait simplement de parer chacune de leurs attaques avec les os qui sortaient de son corps, pendant qu'il observerait comment l'autre s'en sortait.

Elle avait une sorte d'aura intrigante. Et ce n'était tout de même pas tous les jours qu'il croisait une utilisatrice de chakra aussi jeune. Voilà un vrai défi pour elle !

Publié le 19 Avril 2024 vers 00h


Les soldats se mirent à entrer dans l'entrepôt, Saori quant à elle s'était cachée. Elle n'avait pas vraiment envie de se battre autant que ça, surtout que son bras lui faisait relativement mal. Il avait une grande force, elle l'avait tout de même étaler cela dit. La Chikara voyait ces gardes taper les hommes qui se trouvaient à l'entrée, certains étaient plus reculés. Elle se disait que c'était le moment, que dans le bruit et l'action, elle ne se ferait pas voir si elle passait juste derrière eux, discrètement. C'est ce qu'elle tenta alors de faire avant qu'ils ne se retournent à cause de l'homme aux cheveux blancs qui les avait alerté de la position de la femme.

Dialogue de personnage
« Qu'est ce qu'il nous veut lui ? Saori, tue le dès que possible. »


Il était énervant à la fin, un rapide coup d'œil donné aux hommes lui permit de se rendre compte qu'ils étaient tous à terre et que les soldats devaient simplement être las de taper sur des pauvres ivrognes. L'homme aux cheveux blancs descendit de ses caisses et toutes sortes d'os sortis de son corps. Ils allaient devoir se battre ensemble, main dans la main. Et autant dire que ça n'enchantait pas vraiment la Chikara. Les techniques que le Kaguya utilisait été très impressionnantes, elle ne connaissait ces pouvoirs qu'en théorie et les voir en vrai était pour le moins intéressant.

En attendant, elle avait 3 hommes armés et ceux-ci n'étaient pas alcoolisés, comment allait-elle pouvoir se sortir de ça ? Déjà, elle devait récupérer une arme, pour cela elle fit des sortes de pas de côté, entraînant les 3 soldats un peu plus loin, elle esquivait pendant ce trajet les différents coups de tonfa qui venaient parfois séparément, parfois ensemble. Elle récupéra enfin le couteau de combat, il était d'ailleurs plutôt bien pour un simple couteau possédé précédemment par un ivrogne. Elle se mit donc à rendre les coups, si un coup de tonfa venait, elle essayait de riposter.

Simplement, elle ne désirait pas spécialement faire de morts, après tout ils ne faisaient que leur trava.. Elle para un coup de tonfa avec le haut de son bras gauche et elle le repoussa assez fort pour déséquilibrer le garde, elle en profita pour enchainer avec un coup de pied au niveau de sa hanche et se rapprocha de lui pour lui mettre un coup de coude tout en déplaçant son bras gauche, armé du couteau, pour se remettre face à ses deux autres ennemis. Elle jeta d'abord un coup d'œil à l'homme au sol qui avait l'air d'avoir du mal à se relever. Elle fit sortir 5 fils de chakra de sa main droite afin de lui subtiliser son tonfa. Elle coupa ensuite les fils et rattrapa l'arme qu'elle avait jeté en l'air. Elle la rejeta presque instantanément à la tête d'un des soldats, qui la parut avec sa propre arme. La Chikara en profitant pour se jeter en avant, couteau le premier au bras qui tenait l'arme.

Elle planta son couteau dans le poignet de l'homme, ce qui lui fit lâcher son tonfa et elle surenchérit avec un coup de poing au visage, si il ne l'avait pas mis ko, il n'était pas dans une bonne posture non plus. En parallèle, elle esquivait un autre coup qui venait de sa droite, de justesse. Elle finit simplement le dernier ennemi en, dans le même mouvement, ramassant une des deux armes au sol et lui donnant un coup dans le ventre avec celle-ci. Elle regarda désormais le sol, un des ennemis était ko, l'autre n'était plus capable de se battre car il n'avait plus de souffle, mais où était donc le premier ? Soudain, elle se prit un coup de tonfa dans le dos. Pas très puissant car l'homme devait être très fatigué suite aux évènements, mais assez fort pour la faire tomber au sol et lui faire mal. Elle eut le réflexe de le balayer afin de le faire tomber au sol, mais elle perdit rapidement le contrôle de ses mouvements.

Dialogue de personnage
« Tue-le »


Dialogue de personnage
« Si tu as une once de dignité tu dois l'éliminer. »


Dialogue de personnage
« MAINTENANT »


Son corps ne répondait plus, elle mettait des coups de couteaux ici et là, ses mains se remplissaient de sang au fur et à mesure, ses vêtements rougissaient encore et encore. Elle l'avait éliminé, comme elle ne le voulait pas.

Publié le 20 Avril 2024 vers 15h


Shogo observait le combat de la femme aux cheveux noirs pendant qu'il se contentait de repousser toutes les attaques des différents tonfas. Ces armes étaient efficaces pour faire mal, mais si elles ne pouvaient atteindre aucun des endroits du corps, elles étaient inoffensives. Il mettait tout de même des coups de pression régulier en mettant des coups afin qu'ils n'aillent pas interferer dans le combat de la femme. Il se régalait devant ce spectacle, il n'avait pas eu autant d'amusement depuis un sacré bout de temps et cela le revigorait. Au moment où le Kaguya sentait que le combat qu'il observait allait devenir de plus en plus fade, il commença à réduire le nombre de ses adversaires avec une plus grande facilité. Il était trop au-dessus de leur niveau et l'utilisation de son pouvoir clanique de manière défensive le rendait invincible pour ses adversaires.

Il n'en restait alors plus qu'un pour lui et il semblait que la femme au cheveux noirs en avait presque terminé, il se contenta alors de l'assomer. Il voulait de base simplement profiter de la fin de l'autre combat, mais il vit que la combattante avait d'autres problèmes, comme par exemple poignarder un homme, il n'avait pas de problème avec ça cela dit. Mais quand elle commençait à ne pas s'arreter, il se décida à intervenir, il vint sur le flan de la jeune femme et mit un coup de pied pour lui faire arreter cette scène. Il ne s'y attendit pas du tout, mais elle para son coup avec son bras. Cela devait lui avoir fait mal car même si il n'avait pas mis toute sa puissance, il y avait mis une bonne partie de son poids. Il avait tout de même réussi à l'éloigner du cadavre du pauvre homme.

Dialogue de personnage
« Tu auras du mal à le tuer plusieurs fois »


Il fit une pause, la jeune fille avait l'air complètement indifférente à tout ça. Le Kaguya pensait de toute façon qu'une autre patrouille passerait peut-être bientôt, lui ainsi que la femme aux cheveux noirs avaient tout interet à deguerpir de là, et rapidement.

Dialogue de personnage
« Allez, sortons dehors. Il ne pleut plus, on discutera sur la route. »


Il semblait soudain se rappeler qu'il n'avait pas été très sympathique avec la voleuse dans les derniers moments et qu'il lui avait causé pas mal de problèmes et que c'est lui qui avait en partie, ou totalement généré cette situation. Mais en même temps il s'était bien amusé et n'en avait pas fini avec elle, elle était très intrigante et ce n'était pas vraiment habituel pour Shogo de croiser des utilisateurs de chakra aussi forts et intéressants qu'elle l'était.

Dialogue de personnage
« Et pourquoi je viendrais avec toi ? »


C'était une bonne question, et Shogo n'en avait pas la réponse. Simplement il en avait très envie et même si il n'avait pas d'arguments particulier, il aurait ce qu'il voulait.

Dialogue de personnage
« Pourquoi devrait-il y avoir une raison, faisons un bout de chemin ensemble voilà tout »


Ca irait pour l'instant, il ne savait pas comment pensait cette femme ni ce qu'elle voulait ni ce qu'elle ferait. Mais de son côté, il s'assurera de continuer cette intrigue tant qu'elle avait une suite.

Publié il y a moins d'un mois


D'un coup, elle vit une jambe lui venir dessus, par réflexe elle parut ce coup, cela lui avait fait mal, elle aurait aimé se relever pour finir le travail, mais le ninja aux cheveux blancs lui barrait la route. Voilà qui était fâcheux. Saori se releva, le couteau duquel glissait du sang, tenu fermement dans sa main. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi cet homme voulait être avec la Chikara, elle le détestait, et ce n'était pas la seule :

Dialogue de personnage
« Si tu vas avec lui, c'est pour le tuer dans son sommeil. »


Il était vrai qu'elle n'avait pas vraiment envie de faire autre chose avec lui que cela. Sa crise retombait peu à peu, les hallucinations qu'elle voyait de part et d'autre disparaissaient peu à peu elles aussi. Elle avait vu pendant une vingtaine de secondes cette salle remplie de rouge, et en feu. Si l'enfer devait être décrit, c'est ce qu'elle avait vu, des barrières rouillées, des trous dans lesquels était un liquide rouge et orange qui avait l'air brûlant. Mais désormais tout se mettait à disparaître de son champ de vision, l'entrepôt retrouvait sa normalité, un sol gris clair, sur lequel étaient parfois de grandes caisses en bois, une sorte de fenêtre au plafond de part et d'autre du milieu du toit au taule. L'homme saignait encore mais ne vivait plus, contrairement à ce qu'elle avait vu jusqu'à récemment.

Dialogue de personnage
« Pourquoi pas, mais ma compagnie n'est pas gratuite. »


Elle avait assez d'argent pour ce qu'elle voulait faire, mais elle ne serait jamais trop prudente, elle lui réclamait de l'argent et de la nourriture, puis étant donné ses pouvoirs, il pourra protéger la Chikara le temps qu'elle récupère un peu son bras gauche qui lui faisait plutôt mal, ce qui ne la dérangeait pas pour autant.

Dialogue de personnage
« Et surtout, quel est ton nom »


Elle se fichait bien de son prénom en réalité, elle était presque sûre que c'était un Kaguya d'après ce qu'elle savait et ce qu'elle connaissait du monde ninja, mais elle n'était sûre de rien.

Dialogue de personnage
« Kaguya Shogo... ~ Et toi donc ? »


Pouvait-elle vraiment donner son nom ? Après tout, il n'était pas affilié à Konoha. A cause de ce village, elle était obligée de vivre d'une façon bien différente de ce qu'elle pourrait vivre. Il fallait remonter à loin pour tout comprendre...

FLASHBACK
Saori ressentait des délires, des visions, entendait des voix. Sa mère, alors médecin spécialisée en psychologie, lui dit que c'était de la schizophrénie. Elle n'en savait rien, elle avait 16 ans et tout son monde venait de s'écrouler. Elle ne savait pas d'où cela venait, Saori avait toujours voulu se battre en tant que ninja, elle avait toujours été très forte, et aujourd'hui elle ne pourrait peut-être plus rien faire à cause de cela. Sa mère lui déconseilla d'en parler à qui que ce soit "ils te prendront ta liberté" qu'elle disait. "Tu finiras dans une cellule blanche et sans barreau à être considérée comme la plus grande des folles". Elle suivit les conseils de sa mère. Mais quand elle n'a plus été là, que pouvait faire cette gamine ?

Les jours passaient, puis Saori se sentait de moins en moins à sa place, elle n'avait plus le traitement que lui donnait sa mère et les délires recommençaient, encore plus fort que jamais. Elle se sentait lésée et infiniment seule dans sa paranoia, elle n'osait aller voir personne, et elle devait se sauver, elle commençait donc à réfléchir à une désertion. Pas pour faire de l'ombre au village, pas pour fuir le village, mais pour justement les aider. Elle refusait de perdre sa liberté, donc il y'avait une forme d'égoïsme dans ce choix. Elle reviendrait peut-être un jour, quand le village serait différent et qu'elle aurait progressé dans la vie, qu'elle serait devenue quelqu'un d'autre, qu'elle se serait soignée.


Dialogue de personnage
« Chikara Liya. Viens on sort je crève la dalle. »


Et puis tant pis, elle l'avait dit et voilà. Elle porta une cigarette à ses lèvres et marcha vers la sortie de cet entrepôt, il fallait sans doute qu'ils ne tardent pas trop de toute façon, une autre patrouille serait susceptible d'arriver, et il se pourrait largement que l'absence des premiers soldats se fasse remarquer assez vite.

Dialogue de personnage
« Attends sérieux, t'es une déserteuse ? Hahaha j'y crois pas. »


Sa réaction ne plaisait pas, mais alors ;pas du tout à la femme en noir, elle aurait prefere que son nom de famille fasse moins de vagues.

Dialogue de personnage
« Je t'ai dit que j'avais faim, fais moi manger et t'auras toutes les explications que tu voudras. »


C'était faux, la Chikara ne comptait pas du tout lui donner les détails dont il avait envie, mais au moins cela lui donnerait un peu de temps et surtout à manger, elle ferait taire sa curiosité pour l'instant et c'est ce qui comptait. Elle prononça ces paroles en passant par la porte de l'entrepôt et alluma sa cigarette, il y'avait quelque chose dans l'air qu'elle n'aimait pas vraiment.

Publié il y a moins d'un mois


La gamine venait donc de Konoha ? Hahaha ~ lui qui la pensait déjà très intéressante voilà qu'il était servi, il n'aurait pas pu rêver mieux, les déserteurs étaient très rares, en général, de son expérience, soit ils se cachaient des forces spéciales soit ils mourraient en les affrontant. Les désertions n'avaient pas souvent de fin joyeuse, et c'était encore plus le cas avec Kumo. Lui avait réussi mais ce qui étaient allés dans ce village maudit n'en était jamais sorti, enfin il n'en avait plus vu aucun. Il aimerait sincèrement en apprendre plus sur la deserteuse, mais faire à manger à une femme c'était un peu inverser les rôles ce qui ne lui convenait pas vraiment. Mais peut-être que sa soif de curiosité l'emporterait sur sa misogynie, qui sait.

Dialogue de personnage
« A vos ordres, ninja de Konoha ! »


Ils sortirent et prirent un petit chemin qui menait à un bois non loin de là, Shogo chassait pendant que la personne qui accompagnait temporairement son chemin essayait de faire quelque chose avec son bras, le Kaguya ne comprenait pas trop quoi mais il s'en fichait et se contentait de chasser pour manger ce soir. Dès qu'il avait fini la chasse, il se mit à la cuisine et était donc en droit de commencer à poser des questions à la Chikara alors que le soleil commençait à tomber.

Dialogue de personnage
« Ça fait combien de temps que t'es dehors ? Et t'as quel âge maintenant ? »


Là n'était que l'entame des questions, il en avait bien d'autres, tellement d'autres qu'il peinait à se souvenir de la plupart et ne retenait que les questions essentielles au final. De toute façon Shogo prévoyait de faire du chemin avec cette femme encore un moment, les questions lui reviendrait au fur et à mesure.

Dialogue de personnage
« Si tu veux ne pas répondre pour n'importe quel raison, dis le moi »


Il marqua une très courte pause avant de reprendre

Dialogue de personnage
« Non je rigole je m'en fiche, pourquoi as-tu déserté ? »


Il n'y allait pas de main morte, mais il voulait vraiment savoir un tas de choses. Les déserteurs de manière générale n'étaient pas très intéressants, ou très fuyards ou très ennuyants. Aucun n'avait un peu de jugeote, enfin, aucun qu'il n'avait rencontré, et en fin de compte il se disait que peut-être les seuls ninjas courageux venant de Konoha étaient ceux dans les forces spéciales. Puis il se rappela que ces nuls portaient des masques d'animaux pour cacher leurs visages, tu parles de courage. Il ne comprenait pas vraiment ce village, ils étaient tous un peu nuls, ou un peu niais mais la plupart du temps c'était quand même les deux ensemble.

Dialogue de personnage
« C'était qui le ninja le plus fort de ton village ? »


Il avait toujours voulu se comparer aux plus grands ninjas du Yuukan, lors de l'attaque à Kiri, il fut frappé d'une terrible désillusion, autant il se savait moins bon qu'un bon nombre de shinobis de son village, particulièrement des Kaguya, mais ceux de Kumo étaient encore plus forts. De plus Shogo avait entendu dire que Kumo serait bien plus fort que Konoha. Il voulait savoir à quel point. Car il avait aussi entendu des louanges de certains ninjas de ce village et voulait mesurer tout ça.

Dialogue de personnage
« C'était parce que t'étais pas assez forte que t'as déserté en fait ? Parce que dans le combat tu m'avais l'air bien molle »


En vérité il avait trouvé Saori plutôt convaincante, ce n'était pas pour rien qu'il était en train de lui faire à manger, ce qu'il ne faisait même pas pour lui, il la portait plutôt en haute estime. Ce qui n'était pas habituel pour les ninjas de manière générale et encore moins pour les femmes. Mais elle était vraiment très intéressante et intrigante. Alors le voilà, ici, avec elle en train de manger du ragoût de lapin. Cette journée se finissait plutôt mal alors qu'elle avait si bien commencé. Le début de la journée avait été rythmé par l'alcool et les bons plats et se terminait sur de l'eau et du ragoût, bien triste cheminement. Cela dit dans l'ensemble cette journée avait été une des plus amusantes depuis longtemps alors il n'avait pas vraiment le droit de se plaindre.

Publié il y a moins d'un mois


Saori répondait aux questions du Kaguya avec peu d'entrain, elle n'était pas ravie de le faire car elle n'était pas encore en paix avec sa désertion. La Lune était désormais présente et la nourriture de Shogo plutôt bonne bien qu'il répétait des discours et slogans misogynes. Mais malgré tout elle n'était pas atteinte par les critiques et questions intimes du Kaguya, elle répondait à tout en restant la plus vague possible. Elle se demandait quand est-ce que ce gros lourd allait la lâcher, mais apparemment ce n'était pas prévu de suite. Elle préférait tout de même répondre aux questions impersonnelles qui étaient moins intrusives

Dialogue de personnage
« Je dirais.. le Hokage Uzumaki Kimino »


Cela faisait un bail qu'elle n'avait pas posé un pied au village, mais à l'époque en tout cas elle pensait que c'était Kimino, bien qu'elle ne l'eut jamais vu combattre, c'est la réponse qu'elle donnerait. Le temps passait, les questions avec elles, et Shogo sortit une bouteille d'alcool qu'il avait gardé. Les deux nouveaux compagnons se mirent donc à boire, à faire des blagues et à devenir de plus en plus festif. Comme quoi derrière l'homme niais et derrière le connard misogynes il y'avait quelqu'un de bien, en tout cas quelqu'un de drôle. Elle avait toujours été fascinée par la capacité des hommes à devenir quelqu'un d'autre sous l'emprise de l'alcool. Elle pouvait parler mais c'était un peu le cas pour elle aussi. Déjà elle n'était plus la même personne mais en plus cela lui faisait plus ou moins pareil avec ses cigarettes.

D'ailleurs elle ne pourrait jamais vraiment savoir si c'était les cigarettes qui la calmait ou si c'était les médicaments qu'elle prenait de manière hebdomadaire, elle aimait se répétait que c'était le poison pour le coeur mais en réalité elle savait qu'elles n'avaient que très peu d'impact dans les symptômes dans la maladie, enfin très peu d'impact positif en tout cas. La soirée avançait et ils rigolaient aux éclats dans le silence ordinaire de la nuit rompu par les quelques oiseaux nocturnes et les voix des deux nouveaux comparses. L'alcool prenait le dessus et ils commençaient à s'apprécier malgré eux, puis finirent par s'endormir une petite heure après, fatigués, mais repus et déshydratés.

Publié il y a moins d'un mois