Visite surprise et familiale

Yogi veut éclaircir un problème familiale. Red le suit et s'écarte de ses projets. Que cache réellement cette réunion de famille ?

Red avait enfin atteint l'un de ses buts en anéantissant le roi des vampires. Ce n'est pas le seul événement majeur que nous avons vécu ensemble. Notre périple a été semé d'embûches et de surprises. Depuis, le singe s'est fermé bien plus qu'à l'ordinaire et ça me rendait souvent mal à l'aise. Il n'a jamais été très bavard et je l'agacerais toujours avec mon comportement imprévisible. J'ai grandi, surtout à ses côtés, mais je suis toujours le petit garçon timbré à toujours vouloir plaisanter et à jouer les durs à cuirs. En vérité, je ne lui ai jamais vraiment été utile sauf peut-être d'un point de vue tactique ou encore pour réfléchir à l'endroit où nous devrions faire nos recherches. Il a bien essayé de m'entraîner, mais j'avais plutôt tendance à fuir la réalité plutôt qu'à travailler d'arraches pieds.

Nous marchions depuis des heures dans les plaines de Kusa simplement parce que j'avais décrété que je devais régler mes problèmes familiaux. J'ai entendu dire que ma sœur était revenue dans le coin avec mon frère. Red avait accepté sans m'en donner la raison tout en laissant imaginer que ça ne l'enchantait pas. Au fond, il doit bien m'aimer pour accepter tous mes caprices. Peut-être que je ne suis pas si inutile après tout.

Dialogue de personnage
« Aaaaah, j'suis complètement paumé ! »


Hurlais-je comme une furie.

Voilà des mois, des années que je marche avec Red et je ne suis même plus foutu de retrouver le chemin de la maison de mes défunts parents.

Dialogue de personnage
« Attends ! C'est par là… ou peut-être par là ? »


Je tapotais mon index sur le bout de mon menton pour réfléchir avant de repérer un vieil arbre qui ressemblait fortement à celui où j'avais l'habitude de jouer. Ma mère m'y emmenait toujours avec de mourir.

Dialogue de personnage
« Ouais ! Ouais ! C'est par là ! Vers cet arbre, Red. »


Sans l'attendre, je pars me réfugier sous cet arbre. On pouvait y voir un cœur avec mes initiales gravés dans l'écorce. Je n'arrive pas à croire que ce soit encore visible. Je l'effleure du bout de doigt pendant que Red s'approchait de moi.

Dialogue de personnage
« Tu sais… j'ai jamais eu chance dans ma famille. J'pensais qu'en suivant mon frangin et ma frangine, on allait vivre de super moment et p'tetre même changer la face du monde. Je mettais trompé. »


Je soupire longuement en me remémorant ce qu'un marchand nous avait dit à Red et moi.

Dialogue de personnage
« J'peux pas m'empêcher de croire que ce marchant s'est trompé. Pourquoi s'raient-ils à la botte de ces satanés vampires ? T'crois pas qu'ils sont au courant de s'qu'on à fait ? »


Toujours le dos tourné, je continue à parler.

Dialogue de personnage
« J'sais pas s'qu'on va trouver, ni même si ça va changer quelque chose, mais j'dois en avoir le cœur net. Après ça, j'te promet de m'entraîner durement selon, tes règles, même si j'dois en crever. J'te suivrais jusqu'au bout parce que c'est grâce à toi que j'ai grandis. Alors… t'es avec moi pour ce coup-là ? »

Publié le 12 Mai 2024 vers 22h


Bien plus silencieux qu'avant, le singe suivait son partenaire de voyage sans grande conviction. La mort du Prince aurait des conséquences et il avait une étrange certitude. La patience n'était pas son fort, mais il ne devait pas se précipiter à la rencontre des Kenketsu. La fin de l'immortalité allait certainement créer un sentiment de peur chez ces derniers qui les rendrait sans doute plus réceptifs à la proposition qu'il pourrait leur faire. Une méthode qui ne lui aurait pas plu à la base. Mais son raisonnement changea légèrement depuis cet étrange rituel dans les marais.

Dialogue de personnage
« Pourquoi on ne l'abandonne pas déjà, celui-là ? Le Prince est mort. On n'en a plus besoin. »

Genichi se serait certainement demandé pourquoi Red se coltinait ce genre d'individu. Le jeune homme n'était clairement pas un shinobi accompli. Malgré les quelques années passées en sa compagnie, Yogi semblait toujours être cet adolescent plein de fougue, voyant le monde comme un terrain de jeux plein d'aventures. Sans le singe, survivrait-il seul, livré à lui-même ?

Dialogue de personnage
« Il te ressemble quand même un peu, Saru... »

Observant la vieille marque, il repensa lui-même à ces rêves d'enfant. Ou plutôt, à ceux de Kitaï. Les enfants avaient une certaine naïveté à l'égard de leur environnement. Certains rêvent de devenir des héros, d'autres une légende au sein de leur famille. La réalité avait tendance à les rattraper bien vite. Peu de personnes pouvaient se vanter d'avoir accompli leurs rêves d'antan.

Dialogue de personnage
« Les Kenketsu ne sont pas si différents des autres clans. Vivre en paria à l'écart du monde n'est pas si facile et les plus jeunes peuvent être encore attachés à leurs anciennes habitudes... »

Sauf si Makoto avait surmonter sa tristesse et avait reussi à sortir de tombeau bien évidement. Cependant, les chances était bien maigres au vue de l'impression qu'elle t'avait laisser. Au sein du clan des vampire, le singe rouges devait être une ennemi bien que les plus proches serviteur du Prince devait savoir qu'il n'était pas mort lors de la bataille. Avec le corps de Rei, certain savait pour sa vie. De ce fait, il n'était sans doute qu'un chasseur de vampire un peu trop populaire. Du moins, c'est l'image qu'il avait de sa propre réputation.
Dialogue de personnage
« Mais aucune chance qu'ils sachent pour ça. Le seul témoin n'est plus. »

Dit-il alors que son regard se perdait au loin, semblant se perdre de nouveau dans des souvenirs qui n'étaient pas les siens. Certaines sangsues aimaient rassembler des humains, leur permettant de garder un pied à terre dans le monde des simples mortels. Ou alors, elles faisaient office de garde-manger occasionnel. Une possibilité que l'ex-kirijin garda pour lui. Même s'il n'était pas sûr de ce que le jeune homme pouvait ressentir face à sa famille, il ne comptait pas forcément partir défaitiste. Initialement, ce n'était qu'un ado que Kitaï avait pris en pitié. Un gamin qui voulait voir le monde et qui s'était retrouvé mêlé à une quête qui le dépassait de très loin. La promesse faite au cafard lui semblait bien compliquée à accomplir maintenant.

Dialogue de personnage
« Ça m'embête de l'aider... Mais si on peut le tuer à la tâche après, j'en suis moi ! »

Les bras croisés, il allait encore se perdre dans ce flot obscur de souvenirs qu'il se remémorait si Saru ne s'était pas manifesté. Avoir cette agaçante personnalité avait parfois du bon.

Dialogue de personnage
« J'en suis... Tu as grandi dans le coin du coup? Car si tu me fait encore marchez des heurs pour rien... »

Il n'avait pas besoin de terminé. l'entrainement qu'il lui ferait vivre serait pire que la mort.

Publié le 13 Mai 2024 vers 17h


Dialogue de personnage
« J't'ai déjà dit que tu me faisais flipper quand tu parlais comme ça… »


Je côtoyais le singe depuis un long moment, mais il me fou toujours autant la trouille derrière son masque. Je n'avais pas besoin de lire sur son visage pour comprendre quand il était agacé ou qu'il était plus souvent premier degré. J'ai parfois l'impression qu'il se parle à lui-même comme s'il possédait deux personnalités. Ça me foutais une peur bleue.

Dialogue de personnage
« On a presque traversé tout le Yuukan sans jamais revenir chez nous, j'ai p't'être un peu perdu mes habitudes. T'inquiètes pas, on n'est pas loin. »


Dis-je sérieusement en fixant le cœur dessinait sur l'arbre.

L'heure n'était plus vraiment à la nostalgie et nos retrouvailles risquent de faire resurgir de bien pire souvenir. Je n'avais pas conscience de ce que j'allais découvrir. Je continue notre marche pendant que Red emboîte le pas, sûrement pressé que tout cela se termine. Après cette histoire, je lui serais sûrement reconnaissant une nouvelle fois. À ce rythme, je passerais d'acolyte à esclave.

Nous avons marché plusieurs kilomètres de plus sans même prononcer un mot. Je sentais mon ventre se nouer à chacun de mes pas et le singe devait le ressentir. Si mon corps n'était pas autant graisseux, il verrait ma sueur froide perler sur mon front. Malgré cela, j'étais déterminé à mettre un terme sur ces histoires et à dévoiler la vérité. Ma famille c'est eux, mais ce flippant shinobi avait pris une place importante dans ma vie. Il m'a transmis sa haine et sa détermination envers les Kenketsus. Nos péripéties m'ont convaincu de la légitimité de ses paroles et je continue à le suivre aveuglément.

Une maison se dessine peu à peu devant nous. Elle se trouvait au milieu de nul part, dans un endroit désert de la plaine. Les habitants semblaient être absents, mais nous pouvions déjà voir des traces de vie. Du linges étendus, des étales marchandes biens remplies et même une fenêtre ouverte. Je m'arrête quelques secondes pour contempler les alentours. Au loin, je remarque un petit lac artificiel où j'avais l'habitude de m'amuser quand j'étais gamin. Mon frère s'amusait à me noyer et je mangeais de savoureux gâteaux avec ma mère.

Dialogue de personnage
« On y est. C't'ci qu'j'ai vécu toute mon enfance. J'pas l'impression qu'ils soient là. »


Soudainement, une silhouette féminine sort de la maison les bras chargés de cagettes en bois. Je n'arrivais pas à distinguer ce qu'elles contenaient, mais je m'imaginais déjà des bocaux en verre remplis de sang pour nourrir ces hideux vampires. Sans réfléchir, je me mets à courir comme une furie dans sa direction.

Dialogue de personnage
« Yôgi ? »


S'exclama-t-elle en posant doucement ses cagettes.

Elle se jeta sur moi pour serrer dans les bras, mais je restais figeais, les bras pendant.

Dialogue de personnage
« Je suis tellement heureuse que tu ne sois pas mort, pourquoi t'es partie sans rien me dire ? »


Je fais la moue…

Dialogue de personnage
« J'en avais marre de suivre ce stupide Gekido. Je vois qu'il a réussi à ne pas te tuer… et qu'il n'est pas là. »


Dis-je sur un ton presque moqueur. Je détestais ce mec, il avait rendu ma sœur complètement folle.

Dialogue de personnage
« Yoji est avec toi ? »


Aussitôt son visage autoritaire et malicieux se montre sur le pas de la porte.

Dialogue de personnage
« Tiens, voilà le cancre de la famille. T'as fini par comprendre que voyager dans le Yuukan n'était pas fait pour toi ? Tu vas peut-être pouvoir nous aider à reprendre le commerce de Papa. »


Je préférais encore les remontrances de Red. Mon frère avait la fâcheuse habitude de me prendre de haut et de parfois me punir physiquement. Je me souviens encore de ses brûlures au moindre agacement.

Dialogue de personnage
« T'm'avais pas manqué toi ! »


M'exclamais-je comme un enfant gâteux. Je le voyais serrer le poing, il devait sûrement avoir envie de me corriger, mais la présence de Red l'en dissuadé.

Je prends mon courage à deux mains et décide de m'être un terme aux belles retrouvailles. À quoi bon s'enivrer de fraternité si c'est pour découvrir qu'ils ont pactisé avec le mal ! Je balais le vent d'un revers de la main comme pour renvoyer les paroles de Yoji en plein dans la tronche.

Dialogue de personnage
« J'suis pas là pour rester. J'ai rencontré s'gars quand j'suis partie du « feu de camps » avec Gekido. Manquait plus qu'la guitare. »


Dialogue de personnage
« C'mec il m'a fait découvrir tout c'que pouvait montrer notre monde. J'suis devenu plus fort et c'est pas grâce à toi Yoji. »


Un petit tacle qui me rendait fier et montrait à quel point j'avais pris de l'assurance avec le singe. Jamais je n'aurais osé parler de cette manière à mon frère.

Dialogue de personnage
« Vous avez r'pris l'boulot de Papa, mais à quel prix ? S't'a pas suffit de suivre un abruti comme le rouquin ? »


Je remarquais un mélange d'inquiétude et de questionnement dans le visage de ma sœur. Mon frère se montrait de plus en plus renfermé et colérique. Sans le singe, nous en serions sûrement déjà venu aux mains.

Dialogue de personnage
« J'vais pas passer par les quatres ch'mins ! Vous bossez pour les vampires ou pas ? »


Dis-je maladroitement sous la colère.

Dialogue de personnage
« Oui. »


Répondit-elle sans la moindre expression sur son visage.

Je la regardais avec effroi… je m'étais imaginé de nombreux scénarios et pourtant, je restais là, figeais, sans ne rien faire, sans ne rien dire… je savais ce que cela signifiait. Soit je leur donnais raison, soit je devrais agir et les obliger à arrêter. Peut-être que lui, le singe, saura mettre un terme à ce silence pesant et ennuyant…

Au loin, des Kenketsus se dissimulaient dans les plaines, surveillant les moindre faits et gestes de Yôji et Yôkia. Red l'avait-il remarqué ?

Publié il y a moins d'un mois


Le singe ne répondis de nouveau que par à silence à son camarade. Lui laissant une dernière fois le bénéfice du doute quand à son semblant d'incertitude sur le voyage. En tout cas, le bientôt n'avait pas la même notion quand à la proximité au vue des quelque kilomètre supplémentaire parcourut avant d'apercevoir une petite maison solitaire. Cette dernière ne semblait pas spécialement abandonné. Après tout, les lieu dévasté et à l'abandon, le singe en avait croiser bon nombre a travers le Yuukan.

Alors que l'Abura se précipitait vers une silhouette féminine fraichement apparus, le singe ce contenta d'observer de loin dans un premier temps. Malgré son apparente froideur. La faute à un masque particulièrement effrayant de base, il ressentit un peu de chaleur à cette scène de retrouvaille dont il n'écouta que peu les parole dans un premier temps. S'il avait la chance de revoir un proches, il aimerait sans doute un peu de temps pour soi. Malheureusement, la majorité était soit mort, soit de potentiel ennemi maintenant.

C'est seulement lorsque le frère de Yogi se montra que Red se rapprocha. Il semblait y avoir un peu plus de tentions à son apparition et, plus que souhaitant intervenir. Le singe se trouvait curieux du dérouler de cette "touchante" réunion de famille. Le plus âgé semblait clairement moins amicale à mesure que le partenaire de voyage de Red s'exprimer.

Dialogue de personnage
« Je crois qu'il peut nous en débarrasser tu pense pas? »


La remarque de Saru ne fît évidement même pas sourire Kitaï sous son masque. Mais lui donna une petite idée. Surtout que l'atmosphère était bien plus lourd maintenant que le plus jeune du trio avait lâché la bombe. Le tact n'était pas leur point fort à tout les deux. Mais là, il y était allait bien plus directement que le singe ne l'aurait attendu. Surtout qu'il semblait pesait bien plus ces décision depuis quelque temps déjà. D'un geste rapide mais sans force, l'homme au masque rouge vint frapper l'arrière de la tête du plus jeune.

Dialogue de personnage
« Voyons, on a tout notre temps pour notre petite affaire. Prend le temps de profiter des retrouvailles! »

Maintenant que la cause de leur visite était connue, difficile de la caché pour y revenir plus tard. Les Kenketsu était, même pour les moins subtile, plutôt discret pour leur activité avec les autre peuples. Leurs nature n'aspirait que peu souvent la sympathie et il était fort probable que la petite famille sous surveiller s'il était effectivement associé au sangsue.

D'ailleur, le duo remarquerait rapidement que le singe veillait à ce que sa peau ne soit nullement exposer au soleil. Depuis le marais, le singe n'avait pas repris son apparence non vampirique. Il supportait légèrement le soleil mais préférait toujours l'éviter.

Dialogue de personnage
« On sait déjà croiser non? J'aimerais bien en savoir plus à ce sujet d'ailleurs »

Le shinobi masqué avait bien remarqué qu'il avait toute l'attention ainsi que la méfiance des deux Abura. En particulier celui sur le palier qui avait envie dans découdre avec son frère. C'était aussi visible que la maison d'ailleurs. Une situation qui tombait particulièrement bien pour Kitaï. Yôgi avait la fâcheuse tendance à ce reposer sur lui et voila une occasion parfaite de le faire ce bouger un peu sans avoir à trop le couver. En tout cas pour le moment.

Dialogue de personnage
« Si vous souhaiter parler en privé encore un peu, pas de souci, j'attendrai par là. »

Le regard se porter uniquement sur Yôji à ce moment précis. Il sous entendait bien évidement qu'il ne se mêlerait pas de leurs petite querelle fraternelle et l'invitait même à ne plus se préoccupait de lui. Tant qu'il n'y avait pas de risque mortel, Red ne les interromprais pas.

Dialogue de personnage
« Pendant ce temps, on pourrais parler affaire également. »

Tu invitais clairement Yôkia à te suivre et à laisser ces frangin parlementer. Comment cette intervention ferait telle évoluait cette situation? Le singe n'en savait rien mais une part de lui s'amusait étrangement.

Publié il y a moins d'un mois


J’ai été surpris par la petite claque du singe, mais ce n’était pas un geste inhabituel. Une manière à lui de me remettre gentiment vers le droit chemin ou de me faire comprendre que je dois calmer mes ardeurs. Nous étions loin de ce que mon frère pouvait me faire endurer lorsque j’étais encore un gamin.

Dialogue de personnage
« Tu me fous la honte... »


Dis-je en faisant la moue.

C’est vrai, j’étais face à eux, fier comme un dur à cuire et voilà qu’il me manque de respect. Laissez-moi creuser un trou pour que je puisse m’y cacher. Malgré tout, je reconnaissais que je n’avais pas pris la peine d’être plus subtil, j’étais trop impatient de connaître la vérité et le comportement de mon frère ne m’aider pas à résister à la tentation.

Le singe se cachait du soleil sans que je ne comprenne pas réellement pourquoi. Il faut dire que je ne me posais jamais la question et c’est bien pour cela que je n’avais toujours pas découvert son plus grand secret. Au lieu de ça, c’est plutôt le souvenir de sa présence sur le camp de Gekido qui m’interpellait. C’est lorsqu’il avait décidé de nous abandonner que je l’ai fait à mon tour.

Je n’avais nullement envie de m’entretenir avec mon frère comme le suggérait Red. Certainement pas sans ma sœur. Pourtant, il ne me laissait pas vraiment le choix. Comme s’il voulait que je règle mes comptes une bonne fois pour toutes avec ce stupide Yoji. Néanmoins, j’étais intrigué par ce qu’il entendait « parler d’affaire ». Peut-être que cette conversation nous amènera vers une issue favorable.

Dialogue de personnage
« Qu’est-ce que tu peux bien lui raconter ? Ils commercent avec tes pires ennemis, qu’est-ce que tu crois qu’ils vont t’apporter ? »


Je parlais vite et à la limite de m’étouffer. Je sentais mon cœur battre à toute vitesse, la pression montait et toute l’huile de mon corps se mettait à bouillir. La situation me dépassait et j’avais peur de la tournure que prenaient les événements. Au fond de moi, j’avais espéré que nos informations étaient fausses…

Dialogue de personnage
« T’es toujours aussi nul, Yôgi. T’as peur que ton petit copain ne puisse pas te sauver les fesses ? »


Se moqua mon frère en se forçant à rire.

Dialogue de personnage
« T’crois que ton vieux pouvoir d’main chaude m’fait encore flipper ? J’te fou la gueule par terre quand j’veux ! »


Il avait vraiment le don de m’agacer et c’était à mon tour d’avoir le poing serré pour le défier. Plus jamais je n’aurais peur qu’il me brûle le corps, il ne m’atteindra plus.

D’un pas décidé, je me rue sur lui en marchant pour forcer le passage et rentrer à l’intérieur de la maison. Je l’avais bousculé très légèrement, mais suffisamment pour qu’il en prenne un coup dans son estime.

Dialogue de personnage
« Espèce de... »


Aussitôt, je lui claque la porte au visage pour lui interdire l’entrée de sa propre maison. Les yeux écarquillés et le regard plein d’effroi, je constatais vers quoi s’était tourné le commerce de mes parents.

Des tas d’objets rappelaient ce dont raffolait les Kenketsus, mais ce sont les carcasses d’animaux et les sceaux remplis de sang qui me dégoûtait le plus. Cette maison était devenue un cimetière d’animaux et de… d’humains ? Ni une ni deux, je sors de la maison et je vomis toutes mes entrailles. Mon frère se remettait à rire pour se moquer de moi pendant que Red et Yôkia se trouvaient déjà bien loin et en pleine discussion.

Le buste penchait et les mains sur les genoux, j’essayais de résister au prochain vomissement, mais rien n’y fait. Je venais de vomir la dernière pomme avalée pendant notre excursion jusqu’à la maison de mes parents. Le souffle court, je n’arrivais plus à contrôler mes émotions ni même à réfléchir. Comment avaient-ils pu en arriver là ? Eux ? Mes ennemis ?

Dialogue de personnage
« P’tain d’merde… vous… c’quoi c’bordel, hein ? … Vous êtes d’venus tarer ma parole. »


Je vomis encore une fois.

Dialogue de personnage
« C’toi qui a donné s’t’idée à Yôkia ? Jamais elle n’aurait fait ça. »


Le sourire au coin des lèvres, mon frère se penche vers moi et il me répond par la négation avec son index droit sous mon nez. Dans une colère noire, je frappe sa main et mon frère ne manqua pas de punir de cet acte. Je reçois un violent coup de poing en plein visage qui m’envoie valser au point de départ.

Dialogue de personnage
« Sale merde, je n’ai jamais aimé ton comportement. J’aurais dû te punir plus sévèrement parce que tu ne comprends toujours rien. Tu nous as abandonnés et c’est à cause de toi que l’on a dû travailler pour les vampires. TOUT EST DE TA FAUTE ! »


J’étais effaré par ses propos. J’ai toujours été malheureux face à sa méchanceté, mais jamais je n’aurais pensé qu’il me détesterait à ce point. Cette haine, je ne l’ai jamais comprise et je refusais de croire qu’il s’agissait d’une simple jalousie et pourtant…

Dialogue de personnage
« Même mourante, Maman ne pensait qu’à son petit Yôgi et si tu es encore vivant, c’est grâce à moi et pas grâce à ce stupide singe. »


Dialogue de personnage
« T’sais pas à qui t’as à faire, Yôji. C’toi l’plus stupide dans l’histoire. J’crois qu’au fond t’mérites de crever pour avoir emmené notre sœur dans c’bourbier. Si t’es avec eux, t’es contre nous. Ma famille c’lui maintenant ! »


Dis-je en me relevant et en essuyant le sang de ma bouche.

Avons-nous atteint un point de non-retour ? Notre lien fraternel semblait s’arrêter là, mais comment ?

Dialogue de personnage
« J’suis sûr que Red va r’venir pour m’dire que Yôkia n’a rien à voir là-dans. C’est toi qui vas payer pour ces conneries. »


Mon frère se montrait déterminé et j’avais bien l’impression qu’il s’apprêtait à me coller un second coup-de-poing pour me faire taire. Soudainement, il se jeta sur moi pour me frapper au visage, j’eus à peine le temps de décaler ma tête et c’est grâce à l’huile que je sécrétais depuis ma chute qui me sauva de cette attaque. Dans le même temps, je déposais un vers d’huile sur son épaule. Une bien faible technique, mais qui, grâce à sa morsure dans le cou, eu suffisamment d’effet pour le faire reculer.

Dialogue de personnage
« Toi et ton huile dégueulasse. Tu t’obstines avec ces techniques à la con. »


Ah oui… j’avais oublié, mon frère ne voyait rien de mieux que c’est technique enflammé. Oui, j’en portais encore les stigmates.

Au loin, les Kenketsus qui se trouvaient dans les hauteurs des plaines commençaient à se rapprocher, conscient de la tournure des événements. Pile dans la direction vers laquelle se dirigeait Red et Yôkia.

Publié il y a moins d'un mois