La guerre est fini

Année 6
Chakra jaune

Mes membres tremblaient, pas de peur, non loin de là, mais d'excitation, l’adrénaline du combat m'avait totalement submergé. Mes yeux étaient injecté de sang, mes muscles bandés, et mon tenu imbibé du liquide rougeâtre si important a la vie... Combien j'en avais tué ? Sincerement, je ne savais pas, mais un grand nombre c'était certain... J'arpentai les souterrains terrains à la recherche de Saru. Lui n'avait pas eu la chance de pouvoir participer, le lapin lui avait interdit.

Je rentrai dans une pièce bien trop sombre et trouvais le singe assis dans un coin, je lui lançai d'une voix maniaque:

« Putain un carnage ! Un véritable carnage ! »


J'étais monté sur le ressort. Rien ne m'excitait plus que la mort, le combat, la guerre... J'étais totalement dans une phase d'euphorie maniaque... J'ôtais mon masque avec désinvolture et fis essuya le sang qui glissait encore sur celui-ci.

« Regardes moi, sérieusement ! Je dégouline de sang ! Je n'ai jamais vue aussi mauvais combat que ton ancien peuple Saru ! »


Mes mouvements était accéléré par l'agitation. Je détachais mes sabres et les posa sur une table qui se trouvait juste a coté de moi.

« Tu as vraiment loupé un truc la ! »

Publié le 13/08/2019 à 13h46

Chakra bleu

« POURQUOI!? »


Le vampire frapper sans relâche une pauvre paroi rocheuse qui n'avait rien demander à personne.. Il était en colère contre le lapin. Fait plutôt rare d’ailleurs. Le vampire ce défouler contre le murs jusqu'à ce que ces main soit bien trop ensanglantée et douloureuse pour qu'il puisse continué. il fini simplement par s’asseoir au sol à ce morfondre. Ces mains guérirez très vite de ces blessure, l'un des avantage à être immortel, mais l lui faudrait plus de temps pour avoir louper le massacre des Kiri-jin. Ces dernier avait oser défier Kumo une nouvelle fois.

Le hic, c'est qu'il n'avait pas le droit d'y participer, et désobéir à Usagi n'était même pas envisageable. Jamais l'adolescent n'aurait oser. même si toute sa rage contre son ancien peuple bouillonnait en son sein. C'est d’ailleurs l'odeur du sang qui le fît tiquer en premier. Se retournant, il ne pouvait que jalousait le cafard. Lui avait eu le droit d'y participer. Tel un animal, il se rapprocha rapidement du cafard pour humait cette odeur de sang encore frais. C'était vraisemblablement le massacre du siècle.

« Putin, sa devait être une vraie boucherie... »


Instinctivement, il passa sa main sur l'un des sabre du cafard pour y récupérer du sang qu'il porta à ces lèvre et grimaça. non seulement il gouttait un peu de son sang, mais il reconnu le sang d'un Mitsuna. C'était un très mauvais mélange.

Publié le 13/08/2019 à 14h06

Afficher les techniques utilisées
Chakra jaune

Saru avait surgi avec rapidité vers moi, l'odeur du sang avait dû le travailler bien avant que je rentre dans le lieu. je le regardai lecher le sang qui coulait de mes sabres pendant que je détachais les poids qui étaient encore attachés à mes chevilles. Alors que je les laissai tomber à mes pieds dans un bruit sourd, je continuais de parler:

« Franchement, ce Gochiro est vraiment un malade, il a même envoyé des gamins combattre... J'ai dû en tuer quelques-uns qui n'étaient pas plus vieux que dix ans... J'ai lu la peur dans leurs yeux, mais, ils se sont pas dégonflé ! »


Mon agitation était encore palpable quoique mes tremblements commençaient à se calmer....

« Par moments j'avais l'impression d'etre un foutu pêcheur avec les hommes poissons ! Ça mordait à la ligne ! Mais, c'était des bons combattants ! »


J'enlevai ma veste et me trouvais torse nu devant le singe. Mon visage inspectait mon torse et j'apercu une plaie qui saignait encore. Mais l'adrénaline empêchait mon corps de sentir la douleur.

« Je sais que tu aime le sang, Saru. Mais tu n'as pas intéret a essayer de me bouffer sous pretexte que je saigne ! »

Publié le 13/08/2019 à 14h21

Chakra bleu

« Ouais sa se sent que ta combattu de la poiscaille. C'est infect. »


L'immortel accompagna ces dire d'un crachat sanguinolent. Les mitsuna n'était pas du tout au goût du jeune vampire qui s's'empressa de goûter la seconde lame. Cette fois, ce n'était pas du sang mitsuna, ce qui était bien plus agréable.

« Gochiro n'est qu'un faible... J'espère qu'il a souffert. Il ne mérite pas plus... »


La rage s'entendait dans la voix du singe. Il haissait réellement gochiro. A la fois pour sa nouvelle condition, mais pour l'envoie de la jeunesse de Kiri. Car malgré sont statut, le songe avait beaucoup de pitié pour les gens. Il avait eu du mal a digérer la mort du vieux Shinayaka il y a des année. Et savoir que de jeune Gaikotsu et Kaguya crever inutilement ne pouvais le laisser indifférent.

« T'a pus l'affronter? »


S'approchant du cafard, il le renifla un coup avant de tirer la langue. Imitant un dégoût certain.

« Même pas en rêve! Je préfère encore le sang de poisson. Je suis un vampire délicat je re signale me faut de la qualité!!! »


Prenant un air sérieux avant d'éclater d"un rire de folie. Un vampire qui faisait la fine bouche. Il trouvait cela comique.

Publié le 13/08/2019 à 14h32

Chakra jaune

Le singe me demanda si j'avais pu affronter Gochiro, hélas, je ne l'avais pas croisé. Même pas aperçu sur le champ de bataille. Non pas que cela m'aurait dérangé, bien au contraire, j'aurai adoré me confronter à la puissance d'un Kage....

« Pas vue le Mizukage... Dommage, j'aurai aimé le combattre... Parce que franchement, je tuais de la vermine, c'était pas plus difficile que de passer un coup de balai... »


Je m'étais redressé de mon assise afin d'aller fouiller dans les placards de la pièce. Le bon côté de vivre sous terre avec un type du genre du Lapin c'était qu'il y avait des ustensiles médicaux à chaque endroit ou l'on se trouvait. Donc sans aucune difficulté, je trouvai du fil et une aiguille pour venir suturer ma blessure.

« Fais pas le fine bouche, je suis certain d'etre succulent ! »


Je commenca a planter l'aiguille dans ma peau et sentit le file s'y glisser, heureusement l'adrénaline camouflait la douleur. Petit a petit, je recousais ma plaie.

« Si ca se trouve j'aimerai bien le sang moi aussi... »


Je vins faire un noeud avec le fil puis le craqua avant de m'avachir sur le dossier de mon assise.

« Franchement dommage de pas avoir pu partager ca avec le singe ! »

Publié le 13/08/2019 à 15h00

Chakra bleu

« Succulent?! Toi?! Faut pas rêver!!! »


Nouveau rire du vampire. Le sang du cafard ne l'intéressais guère tout comme celui du lapin. Mentalement, il c'était persuader que ces proche ne ferai pas un très bon repas.

« Pff, sa m'étonnerait pas qu'il doit trop lache pour y avoir participer. Il doit se terrer dans un trou.. tout tremblotant de peur! »


Riant, il savait que Gochiro, même fou, ne fuirait pas. Mais c'était un moyen de ce délester du fait de ne pas avoir participer a la guerre. Ce droit qui lui fût retirer au dernier moment. Le vampire ne comprendrais le sens de cette acte que bien plus tard dans sa vie.

« Moi aussi sa me fait grave chier!!! J'aurais voulut sentir leur os craquer sous mes coup, leur sang sur mes main. Voir leur dernier souffle s'échapper de leur corps sans vie... »


« Faut te faire soigner le monstre... »


Sans son masque, la personnalité du singe était sous l'influence de ces bas instinct de kenketsu. La dissociation des personnalité de Kitaï était un moyen de protection efficace. Il éviter ainsi de culpabilisait des atrocité de sa nature d'immortel.

« Y a eu des prisonnier? »

Publié le 13/08/2019 à 15h24

Chakra jaune

Des prisonniers ? Oh oui, il y en avait. Trop ou pas assez ? Ça dépendait des points de vue. Mais une chose était certaine: leurs sorts. Ils serviraient d'esclave pour les nobles Hattori jusqu'à la fin de leur vie, aucun doute là-dessus. Avachi, le visage basculé en arrière, je répondis d'un air détaché:

« Oh, oui il y en aura de quoi divertir et servir les Hattori... »


L'adrénaline commençait à chuter, mon corps et mon esprit se calmaient. Mon sens du jugement se verrait de nouveau apte à servir. Peut-être commencerai-je même à avoir des remords pour avoir assassiné froidement des enfants ? Non... C'était la guerre... Et je n'étais qu'une arme qui devait suivre les ordres pour la sureté du village....

« Dans le fond... C'est peut-etre pas plus mal que tu n'ai pas participé... C'était ton peuple a l'époque... Peut-etre aurais tu eu des remords... Peut-etre meme aurais-tu été incapable d'en tuer un eul par culpabilité... »


Je redressa mon visage afin d'observer la réaction de mon ami.

Publié le 13/08/2019 à 15h41

Chakra bleu

« ... »


Le regard du vampire devint subitement froid au dernier propos du Miwaku. Non, le fait que des Kiri-jin serve d'esclave ne le dérangeait pas le moins du monde. Mais le cafard sous-entendait que, peut-être, le singe aurai pu avoir des remord à massacrer son ancien peuple. Cette idée lui retourner les entraille et semblait faire bouillir son sang à l'intérieur. Pour autant, le Miwaku avait raison. Kitaï aurait sans doute culpabiliser ainsi que le singe. Seul Gochiro méritait réellement sa haine.

Sur le champ de bataille, il aurait même était possible qu'il croise Inoïa ou Bakura et qu'il change de camp. Mais ceci n'est qu'une supposition car cette rencontre n'aurait pas lieu. Actuellement, il n'était pas le singe que Genichi côtoyait habituellement. Il était le vampire. La sangsue qui fût torturer par Kiri avant d'être offert en pâture à Kumo. Il était restait des mois affamé, une lame transperçant ces entrailles jour et nuit. Son cachot accueillant même parfois les rayon du soleil. Toute cette souffrance attisait la haine du monstre qui ne pourrait leur pardonner. Le vampire incarnait la part sombre du singe et cette dernière pris très mal les propos du cafard.

« Tu ose dire que je serait incapable d'éliminer ce qui m'on sacrfier? Ce qui mon torturé? Considérait comme une simple chose ayant moins de valeur qu'un rien? Je n'aurai jamais autant de plaisir que de pouvoir arracher le cœur encore battant de Gochiro et de le broyer devant ces yeux avant qu'il ne trépasse... »


Cette simple idée le fît sourire. un sourire effrayant. Signe d'une personnalité qui n'était très rarement laisser en liberté.

Publié le 13/08/2019 à 16h01

Chakra jaune

Je me rendit rapidement compte que mes propos avait blessé le singe, ou du moins le vampire. J'apercevais que ses muscles s'étaient bandés, probablement du a la colère que mes paroles avaient créé en lui. Un sourire en coin apparut sur mon visage. Bien que mon adrénaline diminuait et mon corps se calmait, il m'en fallait peu pour refaire naitre une pulsion dévastatrice en moi. Je plongeai mon regard dans le visage sombre et ténébreux du vampire, pour tout vous dire, je ne l'avais que rarement vu dans un tel état, et cela m'amusait grandement...

« Tu vois, tu parles encore de Gochiro, toujours de lui... Mais sur le champs de bataille, je l'ai pas vue lui ! »


« Les victimes c'étaient pas Gochiro, c'étaient des individus qui n'avait rien a voir dans ta condition. Tu ramenes tout a lui, mais c'était pas lui que je tuais... »


« Alors, tu t'en serai sentit capable... Vampire ! »


Je cherchais volontairement a engendrer d'avantage de colere en Sarui. Pourquoi ? Je ne le sais pas, mais l'adrénaline qui avait grimpé en moi m'animait...

Publié le 13/08/2019 à 16h14

Chakra bleu

Le sourire sadique du vampire ne fît que s’agrandir. La réaction du singe sans son masque semblait lui plaire. Mais l'homme ne pouvait réellement comprendre ce qu'était le kenketsu qui lui servait d'interlocuteur. Oui, Gochirô était le but principale de sa haine. Mais simplement car, malgré la dissociation mental des personnalité de Kitai. Le tout restait l'adolescent de Kiri. De ce fait, même les pulsion vampirique y était lié. Il souhaitait voir gochiro mourir et souffrir et, pour cela, il aurait certainement était prêt à tout. Ce type avait tué son maître et, en cela, il méritait de mourir de la main de son disciple. personne d'autre n'avait le droit de lui ôter la vie.

« Et alors? Ce sont des ennemie qui doivent périr. Ces abruti l'on soutenue et mérite de l'accompagner. Accepterait tu que l'on t'épargne alors que l'on tuerai ton cher Kage devant toi? »


Cette fois, il ria d'un rire sadique.

« Il n'ont rien à voir? Les Gaikotsu on accepter de renié leur principe pour leur survit. Les Kaguya on suivit Gochiro dans sa folie et je devrait les prendre en pitié? Tu a raison, je les aurais massacrer avant de m'attarder sur le Kage. C'est lui qui les aurais tué, pas moi! »


Cette derniére phrase sembler plus calme que les autre. Probablement car cette dernière était accroché au peu d'humanité qui animait le singe à ce moment. Il repris cependant son rire avant d'aller récupérer une poche de sang et la mordit pour étancher sa soif naissante. Parler de ce massacre lui ouvrait l'appétit.

Publié le 13/08/2019 à 16h25

Chakra jaune

Le singe était sorti de ses gonds et je trouvais cela plaisant et marrant de le voir ainsi. Pour tout vous dire, même si la situation me faisait rire intérieurement, Saru se montrait effrayant, démoniaque, comme prit dans une folie hystérique... Alors, je me redressai de mon siège afin de prévoir une possible attaque de mon ami. J'étais toujours torse nue, ma sueur commençait diminué à la même allure que le sang séchait sur ma peau.

« Effectivement, je préférerai la mort plutôt que de voir mon Kage périr... »


« Mais nous ne pouvons pas vouloir à ce peuple à voir suivi leur Chef, aussi fou soit-il... Nous en aurions fait autant... Nous sommes des armes le singe, des armes qui doivent servir leurs maitres ! »


Je regardais le vampire croquer une poche de sang. Et je ressentis un brin de culpabilité pour la phrase que je lui avais dite. Alors, avec amicalité, je m'approchai du demi-mort de Saru et lui tendit ma main en avant.

« Je m'excuse le singe de t'avoir provoqué... Je regrette seulement que nous ayons pas fait équipe sur ce coup... »


Mes excuses étaient sincère, mais je préférai le prévenir de ne pas s'habituer a cela.

« Mais ne prends pas l'habitude que je m'excuse... cela est rare et le restera ! »

Publié le 14/08/2019 à 10h28

Chakra bleu

« Il est a clairement envoyé au casse pipe vainement... Il n'y a pas de quoi être fière de l'avoir suivit. »


Il comprenait ou voulait en venir le cafard. Les shinobi était des armes vivant. Mais ce n'était pas forcément une raison pour ce négliger. L'instinct de préservation n'existait pas en vain. De toute façon, il ne pleurerait pas ces imbéciles.

« Un maître qui ne sait pas manier son arme finira par ce blesser... »


Sous entendant par la que les arme aurait pu ce rebeller. Mais encore une fois, il était trop tard.

Finissant sa poche de sang, il s'en débarrassa vulgairement lorsque le cafard s'approcha, main tendu. Visiblement, il avait volontairement provoquer le vampire qui, légèrement en transe avec l'odeur du sang ambiant, venait simplement de s'en rendre compte. Ce comportement tellement inhabituelle chez le Miwaku semblait avoir allumer un brin de raison chez l'immortel.

Se secouant la tête, il sortit son masque de singe pour se le remettre au visage. Il l'avait enlever depuis bien trop longtemps.

« Excuse acceptée! Moi aussi je devrais... Le sang me monte vite a la tête ahah »


Le simple fait de porter le masque semblait changer l'adolescent. Il semblait subitement plus joyeux. Il accepta d'ailleurs de serrer brièvement la main de l'homme

« Roh c'est dommage! C'est si mignon un cafard qui s'excuse. Je devrais raconter sa a Usagi-san hihi »


S'écartant subitement, il éclata d'un rire plus habituel pour l'audition du Miwaku. Ce tenant prêt a une réaction de ce dernier. Le cafard n'aimait pas trop être taquiné.

Publié le 14/08/2019 à 17h55