En chemin

Année 9
Chakra rouge

C’était à la lisière entre l’immense forêt du Pays du Feu et les plaines vides de Kusa que Shinji s’arrêta. Il leva son bras droit en guise de signal et la centaine de personnes qui le suivait de près cessa d’avancer comme un seul homme. L’ancien Hokage l’avait décidé : le clan Kitto ne ferait pas un pas de plus aujourd’hui.

« Shodai Hokage... Devrions-nous pas avancer plus loin ? Si on accélère le pas, on pourrait arriver au village des chasseurs avant minuit... »


Shinji prit du temps avant de réaliser que le jeune Kitto lui adressait la parole. Shodai Hokage... Il n'était plus habitué à ce titre. En réalité, il ne l'a jamais été. Les choses sont toujours allées trop vite à son goût. De fils unique d'une petite famille modeste du village, il était devenu shinobi et rapidement, il avait commis ses premiers assassinats, opéré ses premières tortures. De la prison où il régnait en tant que maître et gardien, on l'avait propulsé à la tête du village où il devait établir l'ordre d'une main de fer dans une République qui renaissait de ses cendres. Il avait dû ensuite partir en mission, pour retrouver les siens et les sauver, avant d'affronter son prédécesseur qui n'était plus grand chose aujourd'hui qu'un démon. En un quart de siècle à peine, il avait eu assez d'aventures pour le restant de ses jours.

Il reprit toutefois ses idées pour répondre au Kitto.

« Je pense qu'il est plus sage de camper ici ce soir. D'un côté, et de ce que j'ai entendu, Konoha se prépare à une guerre. Je ne pense pas qu'un groupe aussi nombreux que le nôtre puisse circuler dans un pays en état de siège, et cela en pleine nuit, sans danger. De l'autre, le clan est fatigué. Cela fait déjà plusieurs jours que nous marchons sans relâche. »


Shinji était lui-même extrêmement fatigué. Son combat contre Gekido ne l'avait pas laissé indemne et même s'il devait garder la tête haut pour montrer l'exemple, il savait qu'il avait également besoin de repos.

Très rapidement, les membres du clan Kitto s'organisèrent pour installer le campement. Shinji aperçut, au milieu des tentes, sa femme s'approcher.

« Kalia-san... Tout s'est bien passé ? »


Avec d'autres ninjas de formation, Shinji avait demandé à sa femme de protéger les plus fragiles : les femmes enceintes, les personnages âgées et les enfants.

« Nous nous approchons de Konoha... Inquiète ? »

Publié le 26/07/2020 à 22h37

Chakra bleu

« Inquiète... Salomon-sama ne m'aime pas trop... Les membres de mon clan sont arriérés 'ttebane ! »

« Mais j'ai le meilleur passe-droit pour venir à Konoha ! »

Je ne pouvais pas prétendre le contraire, je ne risquais rien si Shinji était là. Il était un ancien chef et celui de l'un des plus grands villages militarisés de ce monde. Il avait affronté Uzumaki Gekido, un monstre de ce monde et il avait retrouvé son propre clan pour le mener vers la bonne voie. Konoha ne pouvait pas discuter sur le fait que Kitto Shinji était un héro. Ainsi, je n'avais donc rien à craindre... Malgré cela, je redoutais la rencontre prochaine avec Kirishitan Risako... Cette femme savait se faire entendre. Après plusieurs mudras, un dôme de bois se fabriqua à partir de mon Chakra. L'odeur de la terre fraîchement retournée était agréable...

« Ne t'inquiètes pas pour moi 'ttebane »

« Je défendrai les tiens. J'ai confiance en ta vision du monde, Shinji. »

Était-il possible de faire autrement ? Shinji était un homme intelligent et aussi un véritable philosophe... Il était le seul à pouvoir guider le monde vers la paix. Je le savais pertinemment, je devais l'accompagner pour cela afin de l'aider à sauver ce beau continent...

« Tu penses que Konoha va accepter les Kitto de nouveau ? J'entends souvent parler de ton village, il me semble dangereux... »

Publié le 27/07/2020 à 12h14

Afficher les techniques utilisées
Chakra rouge

Dans l’effroyable dureté du monde, Kalia était pour l’ancien Hokage la touche de douceur dont il avait besoin. Il avait de la chance de l’avoir à ses côtés car plus qu’une alliée, elle était une femme aimante qui lui apportait joie et réconfort. Mais Shinji ne se méprenait pas : lorsqu’elle le souhaitait, son épouse était capable d’une force sans pareille. Elle en fit d’ailleurs la démonstration lorsqu’elle fit sortir du sol un dôme de bois en guise de protection pour la nuit. Pour l’épauler, il ouvrit la paume de sa main droite et en fit jaillir une petite flamme. Il s’en servit pour allumer un feu devant leur abri de fortune.

Les yeux rivés sur la flamme qui crépitait, il répondit à l'interrogation de sa femme.

« La vérité est... que je n'en sais rien. Des quelques rumeurs que j'ai pu entendre, Konoha semble avoir bien changé. Les tensions sont toujours présentes et la République survit sur une Unité qui n'est qu'une illusion.
De plus, les habitants du Pays du Feu supportent mal la désertion et la fuite de mon clan peut être assimilée à une trahison... »


Shinji ne le remarqua pas avant qu'une douleur vive vienne prendre son bras déjà blessé, mais il serrait fortement de sa main droite le manche de son bras. Plus que de la colère, c'était de la frustration que l'ancien Hokage ressentait face à la chute progressive d'un Régime qu'il avait lui-même construit pour sauver la destinée des konohajins. A son retour, une discussion avec les différents chefs de clans et Hokages s'imposerait.

« Dis-moi, Kalia-san, comment sont les Kirishitan ? Et quelle est la mentalité de leur cheffe, cette Risako dont je t'ai déjà étendu prononcer le nom ? »

Publié le 27/07/2020 à 20h40

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

« C'est un endroit où on ne peut partir lorsqu'on le souhaite ? Drôle de lieu.. Je pensais Risako plus attachée aux valeurs des Kirishitan... Sans parler de Salomon.. »

« Les Kirishitan sont des êtres pacifiques depuis tout temps... Mais, les figures politiques et religieuses sont malheureusement corrompues... Par la haine et par le désir de trouver une nouvelle terre d'accueil... Une vraie merde 'ttebane »

Kalia n'aimait pas son clan, simplement car elle connaissait les limites de celui-ci. Malgré tout, elle ne pouvait rejeter l'intégralité de son éducation, seul le monde était responsable de sa malchance.

« Risako est une femme qui sait diriger son peuple comme personne. En pleine mer, elle savait le contenir malgré des mois difficiles. Contrairement aux souhaites de la religion, elle sait prendre les choix difficiles, même lorsqu'ils ne sont pas éthiques... »

Kalia admirait cette femme tout en la craignant. Elle plaça alors ses mains au-dessus du feu et reprit :

« 'ttebane ... Depuis Gekido, je me demande si votre monde possède un avenir... L'homme avec lui, il me semblait malsain et manipulateur. Et cette Kazami, étais-ce certain qu'elle s'est rendue à Konoha comme elle l'a juré avant de fuir ? »

Publié le 30/07/2020 à 13h20

Chakra bleu

Enfin nous nous arrêtons, je commence à en avoir marre de marcher comme ça depuis des lustres, un peu de repos fera pas de mal à tout le monde ici. Je m'assois sur un tronçon d'arbre couper et j'écoute les ordres comme tous bons Kitto. Donc Konoha se prépare à une guerre, cela serait peut-être le moyen idéal pour redorer le blason du clan et se faire accepter plus facilement chez les Konohajins. Je garde ça pour plus tard, je vais aider les plus faibles d'entre nous pour le moment. Je commence à monter le camp avec d'autres membres du clan, quand un petit garçon vient me voir pour me demander de l'aide, je m'accroupis à sa hauteur et je lui souris.

« Qui a-t-il mon grand, tu veux un coup de main ? Oh j'ai compris, t'inquiète pas je vais arranger ça. »


Le jeune Kitto vient de m'annoncer qu'il a perdu plusieurs piqués de tente et ne veut pas en parler à ses parents de peur de se faire enguirlander, je fais quelques mudras rapidement et je fais sortir de terre des petites lances d'affinité Doton pour faire en sorte que les quelques habitations sans structure tienne pour la nuit.

« Voilà mon petit, tout est réglé pour cette nuit ne t'en fais pas, je garderais ça pour moi. »


Le campement est maintenant fini, je peux enfin me reposer, je m'allonge sous ma propre tente et je réfléchis à plus tard, serons-nous vraiment acceptés par Konoha . Serait-il possible de les aider dans le combat pour être à nouveau accepté comme villageois ?

« Hum... Je vais lui en parler... »


Je prends mon courage à deux mains et je me dirige vers les autres tentes, quand j'aperçois Shinji créer un feu de camp avant de rentrée dans une construction en Mokuton. J'avance le pas léger mais le cœur lourd, d'un coup d’œil rapide et vif je vérifie que mes frères et sœurs de sang aillent bien avant de tousser à côté de la tente privée du couple.

« Hokage-Sama... Puis-je m'entretenir avec vous quelques instants . Les plus fragiles d'entre nous sont maintenant dans leurs tentes et le campement est fini, je vais quand même surveiller les alentours cette forêt n'est pas réputée pour être la plus inoffensif... »


J'attends la tête haute qu'il me réponde, je fais le ninja sûr de lui et infatigable alors que je suis mort de fatigue, nous marchons depuis plusieurs jours, mais je dois être fort pour mon clan et pour leur faire honneur.

« J'aimerais vous parler de Konoha... »

Publié le 08/08/2020 à 20h57

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

« 'ttebane ... Nous partagions un moment d'intimité ! Rah les Kitto, toujours à vouloir parler de truc sérieux et spirituels ... »

La Kirishitan le pensait, les membres de ce clan se prenaient toujours pour des héros... Cet homme venait de gâcher un moment d'intimité entre les deux tourtereaux, Kalia prit sur elle. Shinji n'avait pas eu le temps de vraiment lui répondre. L'ancien Hokage prit la parole avec un sourire moqueur envers sa compagne :

« Kalia... »

Il regarda ensuite le Kitto.

« Bonjour Sasuke, de quoi veux-tu me parler ? »

Le ton de Shinji était ferme sans être agressif, l'homme à la pupille était curieux d'entendre son confrère.

Publié le 09/08/2020 à 13h36

Chakra bleu

J'espère que je ne les dérange pas trop, je devrais sûrement m'excuser pour cette intrusion... Comment vais-je bien pouvoir lui dire ça, je vais y aller directement, droit au but et sans passer par quatre chemins.

« Hokage-Sama... Je vous ai entendu dire que Konoha préparé une guerre, j'ai pensé que si nous participions nous aussi a cette guerre afin de les aider à gagner celle-ci avec le moins possible de perte dans nos deux camps, peut-être que les dirigeants de Konoha seront plus cléments sur notre potentiel retour au village... Qu'en dites vous ? c'est une simple idée qui m'est passé par la tête... »


Je sais bien que les Kitto ne veulent plus se mêler de quelconques conflits, mais avec cette action on aurait plus de chances de revenir à Konoha, je le pense vraiment... J'avais des amis à Konoha, avec qui j'ai grandi, traverser des épreuves et je ne peux pas les laisser partir en guerre sans rien faire pour essayer d'aider...

« Je ne dois pas être le seul dans ce cas, mais j'ai encore des amis à Konoha et si jamais ils viennent à entrer en guerre j'aimerais les aider du mieux que je puisse... Bien entendu seul les combattants de notre clan pourrait aider, en aucun cas je mettrai la vie des citoyens Kitto en danger. »


Je pose un genou au sol en regardant Shinji, puis je baisse la tête en signe de respect en prenant un ton déterminer.

« Hokage-Sama, je comprendrais votre refus, mais sachez que je ferais tous pour aider Konoha, sauf votre respect laissez-moi y aller seul si jamais vous refusez... Dans les deux cas Konoha ne prendra pas ça comme un affront, s'ils gagnent la guerre je dirais que vous m'avez envoyé pour un soutien militaire, si jamais je viens à mourir j'aurais donné ma vie pour Konoha et ils vous accepteront surement plus facilement au sein du village. C'est tout gagnant pour vous et surtout pour le clan... »


Je me relève doucement, je regarde en direction du dôme de Mokuton créer plus tôt par la Kirishitan et je souris avant le lui lancer une petite phrase.

« Désolé pour le dérangement, je vous laisse bonne soirée à vous encore désolée ! »


Publié le 09/08/2020 à 16h24

Chakra bleu

« Je partage tes ambitions, Sasuke. »

« Je ne suis plus votre Hokage, inutile de faire preuve de tant de respect. »

Shinji se mit à rire, ce titre semblait lui coller à la peau. Les Kitto n'étaient au courant de sa démission que depuis peu de temps.

« Le clan Kitto rejoindra Konoha et nous combattrons à tes côtés. Nous méritons de participer à cette bataille décisive et je suis vraiment heureux de constater ton envie de défendre nos terres. Je suis certain que la prêtresse ne disait pas totalement faux et qu'un avenir radieux se profile. Nous devons le construire et tu nous aideras à le faire. »

L'ancien Hokage en était certain, Konoha était sur le point de revivre. Les erreurs du passé devaient être oubliées, d'une manière ou d'une autre.

« Et je vous aiderai ~ttebane ! Demain est un nouveau jour et lorsque nous arriverons à Konoha, nous nous liguerons pour convaincre les Hokage ! »

« Kalia a bien raison, nous devons nous reposer... Bonne soirée à toi, Sasuke. »


HRP : Je vais faire suite aux portes de Konoha. Shinji n'étant pas actif, je me permettrai de jouer son personnage.

Publié le 10/08/2020 à 18h39