Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /datas/vol3/w4a160257/var/www/shinobi-rpg.ovh/include/views/topic.php on line 9

Opposition politique


Les choses ne se passait pas comme prévu à Konoja, depuis le départ de Kimino, beaucoup de chose se passaient mal, et le peuple fondaient de plus en plus. Je faisais parti de l'Anbu, les forces spéciales du village, dirigeait par Mako Uzumaki, malheureusement, c'est elle qui était au sein de toute cette controverse, elle qui faisait gronder le peuple avec sa prise de pouvoir après le départ de Hokage. Je ne pouvais pas laisser le village imploser sans rien faire, de par mon sang, de par mon poste d'intendante du Hokage, je ne pouvais laisser le pouvoir être pris par un Putch politique, peu importe la section à laquelle j'appartenais.

J'avais offert mon soutien à Mako, sur le coup, je pensais qu'elle avait les bonnes idées, qu'elle était celle qui changerais la république. Et puis, elle a mis un coup de pied dans la fourmilière, un violent coup de pied, trop violent. Les chefs de clan supprimait passe encore, même si je n'aimais pas trop la perte de pouvoir que cela offrait au Chikara. Non le véritable problème pour moi fût la libération de Kazami. Cette garce génocidaires en liberté ? Dans les rues de mon village ? Après le mal fait à mon clan ? Mako avait clairement choisi l'extension du pouvoir Uzumaki, et je ne voulais plus soutenir quelqu'un qui allait réduire la puissance de mon clan, et part conséquent ma propre puissance et ma richesse !

Pour ce faire, j'avais moi-même mené mon enquête, s'il avait était présent, j'aurais sans doute était trouver Keisan, mais n'étant pas là j'avais du enquêter pour trouver quelqu'un. C'est pour ça que j'avais mis aussi longtemps, mais j'avais le candidat idéal, l'homme qui allait pouvoir pourquoi pas, devenir un allié dans mon plan.

J'étais dans le quartier Chikara, vêtu d'un kimono de soie, portant des bijoux en or orné de diamant. Ma famille était incroyablement riche, incroyablement influente au seins du clan Chikara. La vente d'armes dans un monde dicté par la guerre était un marché florissant. Rapidement, j'arrivais devant la porte de Chikara Oni, je frappais délicatement trois fois sur la porte, attendant une réponse. Quand la porte s'ouvrit, je fit mon plus beau sourire, dévoilant mes dents blanches éclatantes, puis je dis.

Dialogue de personnage
« Je peu entrer ? J'ai plusieurs choses à m'entretenir avec toi ! »


Je savais qu'il allait me dire oui, on ne dit pas non à l'intendante du Hokage.

Publié le 22/11/2020 à 21h14

Ninja au Bob

J'entourais mon peignoir autour de moi sortant tout juste d'une bonne douche après un petit déjeuner. J'avais pu pour une fois passer une bonne nuit, je me sentais bien. Encore une bonne journée pour flâner dans les rues de Konoha. Alors que je me baladais presque nu, j'entendis frapper à ma porte doucement. Qui pouvait bien venir frapper de bon matin ?

Direction la porte, j'ouvris en grand laissant ma chevelure mouillé dégoulinais le long de mon peignoir. Un éblouissant sourire se trouvait derrière la porte... Je me mis à bégayer rapidement ;

Dialogue de personnage
« Shi.... Shiii... SHIRONAAAAA ??? »


Cette femme était magnifique et elle venait de bon matin chez moi me demandant si elle pouvait rentrer et si elle pouvait s'entretenir avec moi. Etait-elle toujours avec Shinji, ou venait-elle faire l'amour avec le grand Oni... Mes pensées ne devraient pas avoir lieu face à une telle personne, mais sa beauté devait certainement en déstabiliser plus d'un. Une légère bosse sous mon peignoir commençait à se dessiner au moment où mes yeux se posèrent sur son décolleté. Me retournant rapidement afin qu'elle ne voit rien je dis alors :

Dialogue de personnage
« Je vais m'habiller, attends moi 5 minutes. Il y a du thé dans la théière, et les tasses sont à côté. Fais comme chez toi Shirona. »


Repartant dans la salle de bain je mis mon kimono me sécha rapidement les cheveux. J'enfilais ensuite mon bob afin de cacher les épis incoiffable dans mes cheveux. Retournant dans le salon, Shirona m'avait également servi une tasse de thé. M'asseyant à ma table, je lui dis alors :

Dialogue de personnage
« De quoi veux-tu me parler Shirona ? »

Publié le 22/11/2020 à 21h30


Pendant un instant je me surpris à me demander si j'avais enquêté correctement, je me demandait moi, la grande Shirona, si j'avais choisi la bonne personne pourquoi ? Parce que j'avais bien remarqué ce qui c'était passé sous son peignoir. Il était mentalement faible à ce point ? Non je n'avais pas pu faire une erreur aussi grande, mais il était certainement comme tous les hommes. Des ours devant du miel tout simplement.

Cependant le temps n'était pas à la séduction, et heureusement pour Oni, sinon il serait déjà mon esclave. Non le temps était à la crise, aux problèmes internes, à la résistance. Nous ne pouvions pas parler de rébellion, la rébellion c'était Mako qui l'avait fait de manière déguisée. J'allais alors dans sa cuisine, et servit rapidement deux tasses de thé. Il allait bien avoir besoin de ça après ce que j'allais lui annoncer. J'étais assise, attendant son retour, je lui fit signe de la main de s'assoir devant moi. On était chez lui, mais j'étais tout de même celle qui donnait les ordres.

Dialogue de personnage
« Bien, tu te doutes que je ne suis pas là pour tes beaux yeux... »


Aïe m, je n'avais même pas fait exprès d'être aussi peste, c'était tout simplement dans ma nature.

Dialogue de personnage
« Je voulais simplement avoir ton avis, que pense tu de la ressente prise de pouvoir de Mako, et surtout... De la libération de Uzumaki Kazami... »


C'était ça que je ne dirigeais pas. Même Kimino qui était pourtant très attaché à la rousse n'avait pas osé la faire libérer, et il n'en avait sans doute même pas eu l'intention. Mais bien que j'avais dit la soutenir il y a plusieurs mois, les ressent événements m'avait totalement fait faire volte-face. En même temps je suis comme ça, je prend ce que j'ai à prendre... Mais là plus rien n'allait dans mon sens, et c'était un grave problème.

Dialogue de personnage
« Parle librement, personnellement je ne suis pas pour ! »

Publié le 23/11/2020 à 00h01

Ninja au Bob

La blonde me fit signe de m'asseoir comme si nous étions dans son bureau. Elle avait tout préparé correctement afin de pouvoir passer un agréable moment. Assis confortablement, je pouvais ensuite écouter ce qu'elle avait à dire. Elle me disait qu'elle n'était pas la pour mes beau yeux. Je ne voulais pas qu'elle soit là pour mes yeux mais bien autre chose. Le cyclope avait ses envies comme tout le monde.

Juste après, je senti une tension légèrement palpable à ma table. Je savais que la prochaine phrase sortant de sa bouche serait sérieuse. Prenant une bonne gorgée de thé, j'écoutais les dires de l'intendante du Hokage. Le problème était bien que Kimino n'était plus au village. Certain prenait ces aises pour agir alors que d'autres ne le faisaient pas sous peine d'être vu de la même manière que la première. Elle en venait au fait directement et me demandait ce que je pensais de l'affaire Mako mais aussi la libération de l'Eiseinin. J'avais pu parler avec les deux femmes Uzumaki. La puissance femme en face de moi me demandait mon avis. Avais-je un droit de porte parole sur tout cela ? Je m'impliquait bel et bien dans mon clan et dans mon village et je prenais soin de la nouvelle génération, mais pourquoi venait-elle à moi aujourd'hui ?

Puis elle finissait son discours en me donnant son avis. Etait-elle du côté de Mako ? Faisait-elle exprès pour me lancer un piège ? De toute manière, je ne cachais jamais rien et Mako elle-même avait pu avoir mon point de vue sur la situation. Il n'était plus l'heure à la rigolade, et le cyclope l'avait bien compris. Mon faciès reprit un aspect plutôt neutre et je pris la parole pour lui répondre :

Dialogue de personnage
« Sa prise de pouvoir est totalement déplacé au vu de la situation. Il y a eu trop de changement avec Kazami et sa mise en lumière alors que les grosses têtes ne sont pas présente. Mako m'avait invité à sa réunion, et Azukiyo et mou-même sommes parti en claquant la porte. Les Chikara ont totalement refusé. J'ai également embauché Kitto Kotaro en tant qu'agent infiltré sous ma tutelle afin d’enquêter au plus proche de la dame de fer. J'ai bien peur que cela créer un recommencement des évènements futurs... Cependant... »


Coupant ma phrase à ce moment, je réfléchissais quelques instants pour reprendre ensuite :

Dialogue de personnage
« Actuellement, il n'y a aucun chef de clan Kirishitan et Chikara. Il est grand temps de créer une élection afin de réunir les portes paroles. S'il y avait eu un quatuor complet, Mako n'aurait certainement pas pu manipuler les gens à sa guise en piochant quelques personnes pour se les mettre de son côté mais également la libération de Kazami. »


Elle était puissante et avait son mot à dire à Konoha, alors je lui avais donné mon état d'esprit et mes analyses. Me levant de ma chaise, je mis mes deux mains sur la table et a regardant droit dans les yeux :

Dialogue de personnage
« Je suis la personne qu'il faut pour le clan Chikara. Mais un élection devra tout de même être effectué. Je ne peux pas agir comme le ferait Mako. Le clan Chikara m'apprécie, et si tu es venue me voir aujourd'hui, c'est que peut-être tu me considères comme le porte parole le plus adéquat nan ? »


Buvant une gorgée de thé, je me repris ma place sur ma chaise et j'allais maintenant parler de Kazami :

Dialogue de personnage
« Quant à Kazami, je suis allé lui parlé, et pour moi elle n'es qu'un pion utilisable pour Konoha. Peu importe ce qu'elle fera, elle sera toujours vu comme la fautive. Si tu as entendu parlé de sa dernière altercation avec un enfant... On ne peut pas nier qu'elle a une utilité au sein de Konoha, mais elle a tué beaucoup trop de personne. J’œuvre avec mon équipe pour l'unification des clans. Je leur apprend également le pardon, mais jusqu'à quel degré devrait-on pardonner ? Si Konoha ne veut pas la tuer, elle devra être banni du village... »


Puis une idée me vint à l'esprit je repris de plus belle pour annoncer cette idée :

Dialogue de personnage
« Ou alors lui donner une dépendance en dehors du village afin que le village se sente en sécurité, mais Kazami travaillera pour Konoha. Elle souhaite redorer son image, alors si ce qu'elle dit est vrai, alors elle nous aidera peu importe ou elle se situera. Il faudra bien évidemment des surveillances. Elle ne sera pas emprisonner et sera un peu plus libre, mais le village se portera mieux sans elle selon moi. »


J'avais beaucoup parlé, mais je sentais que Shirona m'écoutait attentivement. Dans ces moments là j'étais vraiment plus que sérieux. On parlait de l'avenir de Konoha. Qu'allait-elle répondre à tout cela ?

Publié le 23/11/2020 à 23h00


Bien, nous semblons être sur la même longueur d'onde avec Oni. Comme moi, il n'aimait pas les changements que Mako avait apporté à la république. Elle qui était une fervente défenseure de la démocratie c'était attribué les pleins pouvoirs, laissant au passage moins que des miettes aux Chikara. Je n'aurais pas à user de mes charmes de manière plus illusoire, Oni me mangeait déjà dans la main. C'était sans doute parce que au vue de ses regards sur mon corps, il avait envie de manger autre-chose. Bref j'avais un premier allié qui allait en apporter d'autres avec lui.

Dialogue de personnage
« Bien, je vais essayer de rencontrer Kitto Kotaro. »


Puis il essaya de se vendre comme nouveau chef des Chikara. Ce n'était pas une mauvaise idée, mais il l'avait dit lui-même, seul une élection permettrait cela, nous devions retrouver les vrais valeurs de la république.

Dialogue de personnage
« Je suis d'accord avec toi, cependant nous n'avons qu'un pouvoir limité sur le clan Kirishitan. Mais nous devrions réussir à unifier une fois de plus le clan Chikara ! Bien sûr l'élection est la seule manière d'agir, mais je montrerais mon soutien envers toi. »


Kazami, voilà un problème sur lequel nous n'étions pas tout à fait d'accord. Buvant délicatement ma dernière gorgée de thé, j'allais donner mon avis sur cette affaire.

Dialogue de personnage
« Peu importe sa rédemption ! On ne peu pas avoir de rédemption suite à un crime contre le village aussi grave qu'une trahison et une tentative de génocide ! L'utilisation de Kazami rend le village faible aux yeux des autres puissance. Crois tu que Kumo réhabilite ces traîtres ? Peu importe sa rédemption, elle doit être exécutée ! Un bannissement est trop dangereux, elle en sait trop sur le village, Mako à était beaucoup trop laxiste avec elle ! »


Voilà qui était dit. Je suis l'intendante de Kimino après tout, je n'avais déjà pas compris pourquoi ce n'était pas moi qui avait dirigé durant son absence.

Dialogue de personnage
« Nous organiserons des élections dans les prochains jours. Puis nous feront en sorte de rallier les clan à notre cause, même le Uzumadono devrait nous soutenir à son retour de mission. »


Je me levais alors, j'avais terminé ce que j'avais à faire ici.

Dialogue de personnage
« Merci pour cette entretiens,
je ne te dérange pas plus longtemps. »


Je me retournais et marchait sensuellement jusqu'à la porte afin de quitter les lieux.

Publié le 24/11/2020 à 11h00