A la recherche d'un frère perdu

Parti dans la nature depuis maintenant plusieurs semaines, Jiken est toujours au point mort, n'ayant pas obtenu le moindre indice sur la potentielle localisation de son frère disparu : Okawa, dont la piste tracée par Kumiko semblait mener vers ces plaines...

Le soleil pointait au dessus de ma tête, indiquant que la moitié de la journée venait déjà de s'écouler. Depuis maintenant deux semaines, j'arpentais les plaines, questionnant les marchands ou les villageois qui pourraient croiser ma route, espérant peut-être naïvement que l'un d'eux ne vienne m'apporter la moindre information sur un jeune homme blessé ayant peut-être emprunté cette route il y a 3 ans. A se le répéter comme ça, c'est sûr qu'une telle recherche à de quoi désespérer tant les chances de le retrouver semblent minces, toutefois, il était inenvisageable pour moi d'abandonner après avoir pris un tel risque en m'éloignant de Konoha sans prévenir. Je savais pertinemment que mon acte pouvait s'apparenter à de la désertion, mais pour mon frère, j'étais prêt à prendre ce risque quitte à devoir en assumer les conséquences à mon retour. En attendant, j'avais veillé à couper grossièrement mes cheveux, enlever mon propre bandeau et à couvrir ma tenue de shinobi par un manteau long afin de ne pas éveiller trop de curiosité. La dernière chose dont j'ai envie c'est d'être stoppé par un de mes confrère que je croiserais par hasard.

Quoiqu'il en soit, la matinée s'était déroulée calmement, se soldant par un bref passage dans un petit hameau du coin en quête d'informations. Malheureusement et comme précédemment, cette pêche aux infos s'était une nouvelle fois soldée par un échec. Je décida donc de me poser près d'un arbre, non loin du hameau afin d'y déguster les restes de mon repas d'hier, emballé dans un bout de tissu et rangé jusque là dans ma sacoche.

Les minutes s'écoulèrent tandis que j'observa les alentours du mieux que je pouvais afin de ne pas me faire bêtement surprendre. Jusque là, j'ai su échapper à tout type d'ennui en ne prenant qu'un minimum de risque mais il est connu que dans ces secteurs, on peut y croiser tout type d'énergumène, du plus amical au plus dangereux.

Publié le 18 Avril 2024 vers 18h


Rin n'en pouvait plus... Il courait derrière cette contamination depuis trop longtemps et à chaque fois qu'il pensait trouver une solution, il faisait face à un nouveau problème... De plus, il avait perdu la trace de Kirishitan Kalia et malgré de trop nombreuses péripéties, il ne savait guère où continuer. Le garçon, bien que fils de l'Empereur de Kumo, ne prenait plus la moindre précaution. D'après de récentes informations, Kumo était en train de réorganiser ses troupes et exigeait le retour des soldats en mission longue. L'Hattori ne cachait pas particulièrement ses yeux depuis quelques semaines, il avait gagné en confiance et il n'avait plus réellement peur de se confronter. Tandis qu'il marchait que Tiny se reposait dans son sac à dos, son ventre se mit à chanter.

Dialogue de personnage
« On ne peut pas éternellement ignorer la nature. »

Il n'avait pas mangé depuis plus d'un jour, il évitait de trop s'arrêter dans le secteur. La raison de ce petit détour était simple, une personne l'attendait non loin d'ici. Quelques mètres plus loin, un homme était en train de manger, il semblait profiter d'un encas tout en se protéger du soleil. Les feuilles rougeâtres des environs laissaient présager que le froid n'allait pas tarder à s'installer dans la région. Rin connaissait la météo de Kumo et il était fort probable que les premières gelées soient en cours. Il soupira et parla à voix basse :

Dialogue de personnage
« On va devoir attendre encore quelques heures, Tiny. »

Il n'avait rien à manger et il était impossible de s'arrêter ici pour chasser.

Publié le 19 Avril 2024 vers 10h

Bébé Tanuki

Le ventre du jeune maître se mit à gargouiller, mais ce n'était pas ce qui te réveillait... Non, tu venais de sentir l'odeur de nourriture. Quelqu'un était en train de festoyer sur votre chemin, alors ton instinct animal prenait le dessus. Tu sortais du sac avant d'atterrir sur l'épaule de Tyrin.

Dialogue de personnage
« Il y a de la nourriture dans le coin... »

En cherchant de tes petits yeux, tu apercevais au loin cet homme adossé contre un arbre. Les feuillages de l'automne était magnifique, mais tu remarquais surtout ce qu'il avait dans ses mains.

Dialogue de personnage
« Onigiri... ! »

T'écriais-tu. Tu ne cherchais pas à comprendre et tu sautais de l'épaule de ton jeune maître avant de te diriger vers ta "cible". Petite fouine que tu étais, tu t'approchais le plus furtivement possible, prête à voler les mets de l'individu pour les partager avec ton amant. Il était temps pour toi de partir de réussir cette mission impossible. T'approchant dangereusement de l'individu, tu tapotais avec ta petite patoune pour avoir l'attention de l'inconnu.

Dialogue de personnage
« *Chouine* »

Tu tentais tant bien que mal de le charmer avec ta "Kawaï" attitude pour obtenir ne serait-ce qu'un onigiri ou deux... Tu te roulais par terre devant lui pour montrer ton malaise, celui d'avoir terriblement faim.

Publié le 19 Avril 2024 vers 12h


Alors que je commençais lentement à me perdre dans ma réflexion quant à la suite de mes recherches, des petits bruits de pattes dans l'herbe suivi d'un appel de la patte vinrent m'interpeler. Surpris, je baissa la tête avant d'assister malgré moi à ce qui semble être un spectacle d'attendrissement de la part d'un petit animal incontestablement mignon.

Dialogue de personnage
« Tiens, qu'est ce que tu fais par là toi ? Tu as faim on dirait. »


Dis-je en souriant à la bête attendrissante. Je m'apprêtais presque à baisser ma garde avant qu'une autre présence me fasse lever la tête. Ce qui semble être un jeune garçon, encore assez loin, s'approcha de moi. Je me tena alors sur mes gardes au cas où, tout en essayant de laisser paraître un certain air détendu. Inutile de paraître suspect lorsqu'il n'y a pas de raison apparente de l'être réellement.

En attendant l'arrivée de l'inconnu, je saisis l'un de mes dernier onigiri avant de le tendre vers la petite boule de poils.

Dialogue de personnage
« Tu aime ça les onigiris ? Tiens prend le. »


Alors que l'homme se trouvait à une distance plus raisonnable, je pris l'initiative de l'interpeler en premier.

Dialogue de personnage
« Bonjour, cet animal est à vous ? »

Publié le 19 Avril 2024 vers 19h


Tiny n'était pas du genre discret et cet homme n'était pas du genre prudent.. En observant sa manière de se positionner et de préserver une distance entre lui et l'Hattori, Rin se doutait qu'il s'agissait d'un combattant... Mais, était-il possesseur d'une once d'énergie ? Rin n'était pas comme son père et il ne pouvait pas le ressentir... Qui plus, il ne pouvait pas compter sur un quelconque attrait physique pour le savoir. Bien qu'il ne semblait pas méchant, l'homme venait de faire une erreur de taille en considérant Tiny comme un animal. L'héritier décida de simplement l'ignorer. Il fixa alors l'individu et prit la parole :

Dialogue de personnage
« Tiny, partons. La nourriture d'ici est tout juste bonne à nourrir les bêtes. »

En réalité, l'Hattori tentait de protéger l'individu d'une énième colère de la boule poilue à conscience humaine...

Dialogue de personnage
« Tiny !! »

Plus sec, le garçon n'était pas réellement énervé, mais il craignait qu'elle réagisse mal en tentant une feinte.

Publié le 20 Avril 2024 vers 15h

Bébé Tanuki

Dialogue de personnage
« Arigato... »

Tu le remerciais de t'avoir partager son repas jusqu'à ce que tu entendes ce terrible mot... Cet affront de la part de l'inconnu ! T'as Kawaii attitude n'était plus et ton regard se plongea dans celui qui venait de t'offrir l'Onigiri.

Dialogue de personnage
« C'est qui que tu traite d'animal là ?! »

Oulala, celui-là ne devait pas tenir à la vie pour oser mal te parler en te traitant comme un vulgaire animal ! Tu n'étais pas du genre à laisser quelqu'un dire du mal de tes origines.

Dialogue de personnage
« Je suis une tanukienne ! Retiens-le bien ! »

Même si la nourriture était bon à donner à un chien selon Tyrin, tu savais que ton jeune maître avait très faim. Son estomac ne cessait de crier famine depuis un bon moment. Alors, en entendant pour la seconde fois ton prénom, tu te hâtais sur l'épaule du jeune maître tout en feulant sur l'autre là.

Dialogue de personnage
« Tiens, tu as faim. Mange. »

C'était ton rôle après tout de veiller sur celui qui t'a adopté, celui que tu considères comme ton amant. Tu lui tendais l'intégralité de l'onigiri de ta petite papatte. L'inconnu avait bien de la chance qu'il n'était pas ta priorité, sinon, il aurait subi ton courroux !

Publié il y a moins d'un mois


A ma plus grande surprise, l'animal supposé se mit à me parler puis même me menacer. Déconcerté par cette apparence trompeuse, mes yeux s'écarquillèrent face à la surprenante prise de parole. Alors que la créature se saisit de mon onigiri, celui-ci retourna auprès de l'homme s'étant désormais suffisamment approché de moi pour que l'on puisse échanger de manière convenable.

Dialogue de personnage
« Excuse moi pour la maladresse, "tanukienne", ce n'est pas tous les jours que l'on à la chance de croiser le chemin de tels êtres. »


Faisant cette fois attention à mes mots, j'essaya d'apaiser cette bête m'ayant précédemment lâché un regard presque méprisant. Je n'ai aucun intérêt à chercher des problèmes à qui que ce soit ici, seul mon frère compte, mieux vaut ne pas faire de vague.

Dialogue de personnage
« En tout cas, vu l'attitude de ta compagnonne, tu ne semble pas être le plus repus de hommes sur ces plaines. »


Saisissant alors la toute dernière portion de mon repas, je la tendis vers ce jeune homme dont l'aspect commençait à m'intriguer. De tels yeux, je ne connais pas 1000 clans portant de tels attributs si uniques. Par le passé, j'ai déjà fait la rencontre d'Hattori, deux femmes dont le nom m'échappe, celles-ci affichant les mêmes traits physiques que mon jeune interlocuteur. Quoiqu'il en soit, je ne suis pas sur les terres de Konoha et encore moins sur celles de Kumo, agissons donc de manière pacifique tout en essayant de cacher ma réelle appartenance.

Dialogue de personnage
« Servez vous tous les deux, j'ai déjà bien assez mangé de toute façon. »


Dialogue de personnage
« Dites moi, qu'est ce qui vous amène sur ces plaines ? vous habitez dans le coin ? »

Publié il y a moins d'un mois


Cette gentillesse et cette patience, cet homme était soit idiot soit Konohajin. Rin n'était pas un garçon particulièrement agressif, mais il avait perdu une partie de sa naïveté et il était plus que conscient que de la nourriture pouvait être un vulgaire piège. Malgré cela, le membre du clan Hattori ne pouvait nier le fait qu'il éprouvait une sensation de faim grandissante et qu'il était improbable d'imaginer de continuer sans se restaurer. S'arrêter était toujours un problème et que ça soit ici ou ailleurs, il allait devoir s'accommoder à la topographie, aux personnes environnantes et aux risques potentielles. Pour l'Hattori, ce type n'était qu'une variable. D'un ton neutre, il prit la parole en regardant l'homme, directement dans les yeux...

Dialogue de personnage
« Le peuple Tanuki n'est pas vraiment connu. Ils sont susceptibles. Je te déconseille de l'énerver, elle est dangereuse. »

Mettre de la pression était la base d'une bonne relation ninja, Gareki le répétait constamment, il était plus difficile pour un homme de cacher ses désirs lorsqu'il craignait qu'un élément tierce puisse lui poser problème. Les deux pupilles jaunâtres fixaient l'homme avec une certaine insistance. Rin ne craignait pas réellement le Genjutsu dans ce contexte actuel, Tiny était suffisamment proche pour lui porter assistance. Une fois de plus, il était important de faire croire à son interlocuteur qu'il ne maîtrisait pas réellement l'environnement et à ce sujet, le Genjutsu était sûrement l'art ninja le plus traitre du monde Shinobi. Tout en s'approchant de la nourriture, le gamin reprit la parole :

Dialogue de personnage
« Je suis Kumojin. Nous... Je suis en mission... Et toi ? »

Le garçon fit mine de jeter un coup d'œil vers des arbres au loin... Une énième ruse pour indiquer qu'il n'était potentiellement pas seul et que son interlocuteur ne devait pas jouer l'idiot.

Dialogue de personnage
« Un repas se partage. Il me reste quelques boulettes aromatiques, j'aimerais que nous partagions ce repas. »

Cette fois-ci, Hattori Rin jouait au jeu politique préféré de son paternel... Ce dernier l'avait surnommé ce dernier : "La souris et la vipère". Après sa courte marche, il décida de s'asseoir à l'endroit où le sac de l'homme était posé. Il avait volontairement contourné ce dernier pour ne pas rentrer dans sa zone de confort.

Publié il y a moins d'un mois

Bébé Tanuki

Dialogue de personnage
« Oh... »

En fait, le monsieur est drôlement gentil ! Il serait presque aussi craquant que Tirin, mais ton coeur est déjà prit depuis bien plus longtemps.

Dialogue de personnage
« Flatteur... »

Répondais-tu lorsqu'il s'excusait avec classe et sagesse. Tu ne savais pas réellement comment agir et tu te demandais même si tu pouvais réellement faire confiance à cet individu. Tu te souvenais du corbeau et du renard. Le conte que la nounou de Shizue lui lisait souvent les soirs avant de dormir.

Tu reniflais le reste du repas pour t'assurer qu'il n'y avait aucune odeur ou trace de poison, après être descendue de l'épaule du jeune maître. Evidemment, avais l'interdiction formelle de répondre à la place de ton amant. Une femelle se devait de respecter la volonté de son mâle. Malgré votre différence de race, tu appliquais cette règle pour Tirin aussi.

Dialogue de personnage
« Ca sent bon ! »

Tu te contentais de te comporter comme une mascotte, plutôt qu'une vraie tanukienne en ton genre. Tu laissais parfois tes émotions et tes sentiments prendre le dessus à la place de faire preuve d'une bonne conduite face à un inconnu.

Publié il y a moins d'un mois