L'étudiant perturbateur

Une fois de plus, Hanabi doit aller récupérer Chikara Shunji car ce dernier s'est trompé de classe. L'Uzumaki en a marre et décide alors de lui parler pour que ce dernier arrête de perturber les cours.

Dialogue de personnage
« Tu peux vraiment être susceptible, Shunji. »

Pourquoi évoquer la mort ? Ces jeunes étaient encore des étudiants, des novices dans l'art académique, bien avant d'aborder des concepts aussi sombres que la transition vers l'au-delà. Il était primordial de maîtriser les bases avant d'aborder de telles notions. Alors, elle se tourna vers le soleil, lançant deux shurikens en direction de l'astre brûlant. Mais ce geste, apparemment simple, cachait une subtilité. Deux autres projectiles, dissimulés dans l'ombre des premiers, furent lancés simultanément, se dérobant à la vue, créant une confusion momentanée. Les quatre projectiles s'entrechoquèrent en l'air face au soleil, brouillant la vision. Deux d'entre eux furent redirigés habilement vers leur véritable cible : la jambe droite et le haut du crâne du garçon.

De biais, elle se mit à sourire.

Dialogue de personnage
« Shunji-kun, je ne vais me répéter, mais tu n'es pas tout seul. Ton sabre de Chakra, il ne se lance même pas.. »

Ce gosse parlait de quelque chose qu'il ne connaissait pas... Hanabi ne voulait pas trop en montrer, elle n'était pas ici pour faire l'intéressante, mais elle en avait plus que marre d'être ralentie par des idiots comme Shunji. Elle se tourna alors vers Uzumaki Yume pour lui dire :

Dialogue de personnage
« Coucou Yume ! Tu es trop belle, aujourd'hui ! Je vais bien et toi !? »

Nanako était dorénavant énervée... Ce n'était pas le but d'Hanabi, mais le petit blond se retrouvait dos au mur tandis que le senseï ne semblait pas vraiment savoir comment calmer ses troupes...

Dialogue de personnage
« Je suis désolée pour le bruit ! Hihihi ~ »

Pouvait-elle vraiment aider ce cancre ? Il semblait perdu... Elle ne pouvait pas supporter que le comportement égoïste pouvait être à l'origine de la mort de plusieurs futurs combattants... Il n'estimait guère l'importance de suivre un cours à son paroxysme... L'avenir n'était sûrement pas tout rose, son père en parlait souvent à la maison !

Publié le 11 Mai 2024 vers 14h


Dialogue de personnage
« Bonjour Yume! Comment tu vas?! »


Il demandait à sa camarade. Et voilà! Il savait qu’en l’ignorant elle viendrait à lui d’elle même ! C’était pas si compliqué que ça les filles après tout! Puis quand la rousse commença à lâcher des shurikens il détournait le regard vers ceux ci. Il était ébloui par le soleil. Ce qui le gênait énormément pour parer les shurikens arrivant vers lui. De son sabre de chakra il parvenait à en contrer un au dernier moment. Celui qui arrivait en direction de son visage. L’autre se plantant dans sa cuisse.

Dialogue de personnage
« Aïe! Ça fait mal! »


Se plaignait il en stoppant son sabre de chakra. Il réalisa quelques Mudras à nouveau faisant apparaître un parfait clone de lui même.

Dialogue de personnage
« Attends tu vas voir! La tornade de Shunjiiii!!! »


Il lançait son boken en l’air tout en attrapant les mains de son clone. Restait à savoir qui était l’un et qui était l’autre. Quoiqu’il en soit il se mirent à tourner tous les deux et l’un d’eux au moment où il se faisait projeter vers Hanabi attrapait le boken en filant vers elle. L’autre pendant ce temps, envoyait deux shurikens l’un après l’autre dans sa direction. De façon peu précise certes, mais c’était plus dans le but de la détourner du véritable danger. Le Shunji qui allait abattre un boken en plein sur son crâne! Une attaque qu’il travaillait depuis un moment tout seul à l’abri des regards.

Dialogue de personnage
« YAAATTAAAAA!!! »


Ce n’est qu’une fois cette attaque portée, qu’il se retournait vers la nouvelle venue. La regardant de bas en haut.

Dialogue de personnage
« C’est ta façon de t’entraîner toi de lire des bouquins débiles ! Si le bruit te gêne t’as qu’à garder ça pour le soir quand t’es seule! »


Les Uzumaki commençaient à sérieusement lui chauffer les oreilles aujourd’hui! Deux dans la même journée ça commençait à faire beaucoup!

Publié le 11 Mai 2024 vers 18h


J'avais bien observé le lancer de Hanabi, il n'y avait rien à dire, malgré son âge, en plus d'être parfaitement logique et mature, elle était très forte. Elle avait lancé un shuriken vers le soleil, enfin, en apparence ! Il y'en avait un deuxième qui était caché dans l'ombre du premier. Tout cela en utilisant le soleil pour augmenter la difficulté. J'étais vraiment admirative, autant je savais le faire et c'était simplement de l'entraînement, mais j'avais 3 ans de plus qu'elle ! Cette Uzumaki était vraiment impériale. Je savais qu'avec elle, bon elle n'était pas la seule, il y'en avait plein d'autres rien que dans la classe et puis moi, nous serions capable de former une relève solide pour le clan.

Dialogue de personnage
« C'est trop gentil merci beaucoup !! Je vais bien merci à vous deux. Tu essayes de lui apprendre à lancer des shurikens ? »


J'avais un peu rougi, les compliments me touchent beaucoup, alors quand en plus ça venait d'une personne que j'aimais bien. Shunji s'était d'ailleurs pris un shuriken lancé par Hanabi, ça ne m'étonnait pas, les lancers aussi parfaits étaient rares. Mais . . . Il fait quoi là ? Shunji était en train de faire une attaque... Particulière et inédite pour sur. Je ne saurais pas comment décrire une attaque autant particulière, mais en plus de ne servir à rien dans un vrai combat, je n'imaginais pas du tout Hanabi se faire surprendre par quoi que ce soit qui venait de cette attaque.

Dialogue de personnage
« Coucou Nanako, si tu veux il y'a un coin sous un arbre là bas, c'est très sympa et calme ! Je peux te montrer si tu veux ? »


J'aimais moi même lire des livres et il est vrai que le bruit pouvait être particulièrement fatiguant et déconcertant. Je partageais donc son énervement car il n'y avait pas grand chose de plus énervant que de se faire déconcentrer dans la lecture d'un passage intéressant d'un très bon livre. Dans les choses qui étaient plus énervantes encore, il y'avait par exemple un enfant immature incapable de se tenir et de respecter les consignes. Mais bon, on devait faire avec de toute façon. Il finira bien par grandir un jour.

Dialogue de personnage
« D'ailleurs, tu lis quoi ? »


Nanako également était une personne intéressante. Premièrement, son look était très atypique, et j'aimais beaucoup les personnes qui sortaient un peu de la norme, cela faisait de la diversité et c'était trop bien ! Ce n'était clairement pas mon père qui validerait ce genre de propos ahah. Enfin bon, même si j'étais plutôt populaire, je ne parlais pas assez aux personnes avec qui j'avais envie de parler, et j'avais pris la décision de changer cela ! Même si là, une migraine habituelle pourrait ne pas tarder à se manifester.

Publié le 12 Mai 2024 vers 01h


Hanabi n'était pas ici pour démontrer ses capacités ni pour ridiculiser d'un garçon. D'un oeil expert, elle le trouvait lent... Lorsque ce dernier tenta son attaque amatrice, il lui suffit de se décaler légérement vers la droite pour simplement éviter ce dernier. Son père n'aurait pas apprécié qu'elle abuse de son avance, elle décida alors de simplement se tourner pour ensuite parler sans même se tourner.

Dialogue de personnage
« Je voulais t'aider. Mais comme à votre habitude, vous ne faites qu'à votre tête... »

Sans le réaliser, la rousse venait de faire une généralité... Au fond d'elle, elle le pensait, les Chikara étaient souvent des individus problématiques. Pour autant, elle n'avait pas réellement de mauvais avis les concernant. Un peu énervée, elle prit encore la parole avant de s'éloigner du blondinet :

Dialogue de personnage
« Fais comme tu veux. »

Elle était vexée et en colère de ne pas pouvoir changer le gamin.

Publié il y a moins d'un mois


Comme à son habitude, Shunji se montrait d'avantage bruyant... En plus ça allait être de la faute de Nanako s'il était incapable de se canaliser ? En guise de réponse, elle lui balançait simplement son bouquin dessus.

Dialogue de personnage
« Bruyant personnage. »

Mais très vite, la douce Yume, fille populaire de la classe montrait de la bienveillance envers le garçon manqué. Nanako abaissait son masque, dévoilant rarement son joli minois.

Dialogue de personnage
« J'étais là bien avant, je ne vois pas pourquoi se serait à moi de bouger d'ici. »

Zut. Tentative de séchage de cours manqué... Le professeur et d'autres élèves sortaient de la classe, ils venaient d'atteindre la porte de sorte du bâtiment.

Dialogue de personnage
« Je lisais "l'art du lancer". »

Répliquait-elle de façon non-chalente. Bien évidemment, ce n'était pas le réel titre du livre. C'était une réponse qui montrait clairement l'agacement de la jeune Nanako. Le titre du livre s'intitulait "L'histoire romantique de Saïko".

Nanako tiquait par la suite sur la phrase d'Hanabi. Ce n'était pas son genre de mettre tout le monde dans le même panier. La pré-ado remettait son masque avant de demander à la fillette vexée et en colère :

Dialogue de personnage
« Attends... De qui tu parles en prononçant "vous" ? »

Nanako analysait avant d'agir. Elle osait espérer que la rouquine ne parlait pas d'elle et de Yume, car le seul élément perturbateur à ses yeux n'était autre que le dénommé Shunji.

Publié il y a moins d'un mois


Hanabi venait de réaliser qu'elle venait de dire quelque chose de très malsain... Involontairement, elle venait de stigmatiser les Chikara... Bien qu'au fond, elle le savait, elle n'était pas totalement dans le faux, ce n'était pas vraiment acceptable au sein du village actuel. Elle tourna alors vers Nanako.

Dialogue de personnage
« Oui ! Les garçons ! Ils ne sont jamais sérieux ! »

Enfin... Sauf un garçon Chikara... Il était l'exception au sein de ce clan. Elle ne tarda pas à ajouter :

Dialogue de personnage
« Nanako ! Tu sais bien que je n'ai rien contre toi ! »

Elle lui fit alors un clin d'œil. La rousse était fatiguée des enfantillages. Par politesse, elle continua :

Dialogue de personnage
« Tu me montres ton lancer, Nanako ? Je suis certaine que tu as pu apprendre de nombreuses choses dans ton livre, non ? »

Elle préférait ignorer le blondinet... Il pouvait tenter une énième offensive, il ne faisait pas le poids.

Publié il y a moins d'un mois

นรก

Dialogue de personnage
« อย่าเสียเวลาของคุณเลย ฮานาบิ »

สวรรค์เดินขึ้นไปบนสนามฝึก ซึ่งจ้องไปที่ฮานาบิในดวงตา และเพิกเฉยต่อคนอื่นบ้าง มีเพียงคนที่มีศักยภาพดีจากสถาบันเท่านั้นที่สมควรได้รับความพิจารณาและความเคารพของเขา ฮานาบิได้ทำให้ตัวเองเป็นที่สังเกตในแง่นั้นแล้ว

Dialogue de personnage
« ฝึกกับฉันเถอะ »

เมื่อเป้าหมายคือการเป็นที่หนึ่ง การฝึกกับคนอ่อนแอแทบจะไม่มีประโยชน์ สวรรค์ไม่เข้าใจด้วยซ้ำว่าทำไมฮานาบิถึงต้องยุ่งเกี่ยวกับตัวตลกคนนี้ เมื่อเดินมาถึงเขา เขาก็ทำท่าทางเล็กน้อยเชิงเชิญให้เขาออกไป โดยไม่แม้แต่จะมองเขาจริงๆ

Dialogue de personnage
« อย่าออมมือ »

โดยไม่ละสายตาจากฮานาบิ เขาพูดเพิ่มเติมด้วยเสียงที่เบาแต่เฉียบคม พูดถึงชุนจิซึ่งยังไม่ได้ไปไหน

Dialogue de personnage
« ถ้าคุณอยู่ต่อ มันก็เสี่ยงของคุณเอง »

ด้วยเสียงที่มืดมนและแสดงความดูถูกเล็กน้อย เขาไม่ยับยั้งที่จะพูดต่อว่า

Dialogue de personnage
« เวลาของการเล่นตลกจบลงแล้ว »

ทั้งสองฝั่งของสนามฝึกมีเป้าหมายวางไว้ แต่ละคนต้องป้องกันเป้าหมายที่อยู่ข้างหลังตัวเองและพยายามโจมตีเป้าหมายที่อยู่หลังคู่ต่อสู้ บางคนโง่พอที่จะหยุดชูริเคนด้วยร่างกายของตัวเอง...


___________________________________
Traduction



Dialogue de personnage
« Ne perds pas ton temps Hanabi. »

Sawan s'avançait sur le terrain d'entraînement, fixant la Uzumaki dans les yeux, et ignorant un peu les autres. Seuls les bons éléments de l'académie méritaient un fragment de sa considération et de son respect. Hanabi s'était déjà faite remarquer en ce sens.

Dialogue de personnage
« Entraînes-toi avec moi. »

Lorsqu'on a pour ambition de faire parti des meilleurs, il est pratiquement inutile de s'entraîner avec les faibles. Sawan ne comprenait même pas pourquoi Hanabi se donnait la peine de conseiller ce clown. Arrivant alors à hauteur de ce dernier, il fit un petit geste gracieux de la main pour l'inviter à se retirer, sans même réellement lui adresser un regard.

Dialogue de personnage
« Ne retiens pas tes coups. »

Sans détourner son regard de la Uzumaki, il ajouta, d'une voix plus discrète et plus tranchante, s'adressant essentiellement à Shunji qui n'étai toujours pas parti.

Dialogue de personnage
« Si tu restes, c'est à tes risques et périls. »

D'une voix plus sombre et qui laissait entrevoir un certain mépris, il ne se retint pas d'ajouter :

Dialogue de personnage
« L'heure des bouffonneries est terminée. »

De part et d'autre du terrain d'entraînement, des cibles étaient positionnées. Chacun devait protéger les cibles situées derrière lui et tenter d'atteindre les cibles dans le dos de son adversaire. Certains idiots arrêtaient parfois les shurikens avec leur propre corps...

Publié il y a moins d'un mois


Dialogue de personnage
« Je sais bien Hanabi... »

Alors, elle se demandait bien qui était ciblé hormis le jeune blondinet et surtout, pourquoi ce vouvoiement soudain. Soupirante, Nanako venait de se faire piéger par la petite rouquine. Bien que son attitude pouvait montrer une certaine froideur envers ces camarades, la petite brune ne pouvait pas vraiment refuser quoique ce soit aux filles.

Dialogue de personnage
« Très bien, j'espère que tu es prête à voir mes progrès dans ce cas... »

Alors que la Kitto se plaçait en récupérant les kunai déjà lancés, un autre phénomène en son genre faisait irruption dans leur petit groupe. Il s'agissait de messire Sawan exactement ! Nanako le portait encore moins dans son coeur que Shunji et c'était dire. Snobe, encore plus distant et froid que la petite Kitto, ce garçon montrait clairement aucun respect aux académiens de Konoha, à l'unique condition de pouvoir titiller sa curiosité.

Dialogue de personnage
« Désolé pour toi, mais elle est déjà occupée avec moi. »

La Kitto n'avait aucune envie de partager sa camarade avec ce sombre individu qui ne la calculait même pas. Lui non plus ne pouvait supporter la présence de Shunji, mais était-ce une raison valable de le traiter ainsi ?

Dialogue de personnage
« Sawan, fou lui la paix, tu veux ? Il a autant le droit d'être ici que toi et nous autres. »

Nanako, prônait la paix comme ses parents. Ils lui avaient apprit à avoir du respect pour les autres et de toujours résoudre les problèmes le plus pacifiquement possible.

Publié il y a moins d'un mois