Un pour tous et tous pour un !

Année 7
Chakra bleu

Ca y est, de retour de ce désert aride, la mission de Sana commençait. Elle avait accepté de former une équipe de trois jeune Ninja, la cheffe comptait sur elle et elle ne comptait pas la décevoir. Elle pris donc les devant et décida d’envoyer une missive au trois jeunes. Elle consultait ses dossiers, seul dans la foret.

Il y avait deux petit garçons. Tomohiko pour commencer, Sana n’avait pas d’information sur lui, son dossier était quasiment vide. Il était le plus grand et le plus vieux des trois. Il serait naturellement un leader physique et sa puissance brute serait forcement plus importante que celle des autres. Ensuite venait Mokojin, un enfant de 8 ans à peine mais qui montrait des signes d’une précocité effrayante. Rien d’étonnant quand on savait qu’il était le Neveu de Salomon-Sama. Plutôt drôle non ? L’élève qui enseigne au neveu de son maître.

Il y avait aussi une fille, au grand plaisir de Sana. Hazuki était son nom. De un an la cadette de Tomohiko elle semblait peser déjà sensiblement le même poids, cette petite devait être puissante pour son age. Normalement, il avait du recevoir le message et ne devrait pas tarder à arriver. Elle les attendrait ici, dans cette clairière qu’elle avait choisi pour l’occasion.

Publié le 01/11/2017 à 10h52

Le soldat
Chakra bleu

Enfin, enfin il a allait rencontrer Sana, sa sensei, son enseignante, celle qui lui ferait découvrir l'inconnu, celle qui lui ouvrirait l'esprit, celle qui allait créer une version améliorer de lui-même. C'était d'autant plus officiel puisqu'il avait reçu une lettre le convoquant dans une clairière proche du village. Il c'était préparé, de la même façon que pour son entretien avec Risako. Il avait programmé son réveil plusieurs heures à l'avance afin d'être prêt. Bien que lors de sa dernière convocation, il avait chuté juste devant la Cheffe du village et que ces nombreux effort afin de paraître parfait était tombé à l'eau à seulement quelques seconde du moment fatidique, cette fois-ci ça serait différent, il en était sur. Peut-on lui en vouloir d'avoir trébuché ? Pas réellement, un de ces deux œils avait un léger dysfonctionnement et cela depuis son plus jeune âge. Son œil droit était opaque ce qui entraînait une moins bonne perception des couleurs et des contrastes ainsi qu'une sensation de voile sur cet œil là, heureusement, il lui restait le second, qui lui, fonctionnait parfaitement. Bref, avec beaucoup d'avance il partit à la rencontre de Sana, alors il traversa la ville en se pavanant, faisant gaffe à ces moindres pas, il ne trébucherait pas cette fois-ci. Pas après pas, il se rapprochait de la clairière où il était censé retrouver sa sensei. Alors avec un peu d'avance, il arriva sur place.

« C'est vous Sana ? »


Il affichait un grand sourire, certes, impossible a savoir puisque sa bouche était caché derrière un tour de cou, et son visage camouflé sous une capuche. Mais le ton de sa voix se voulait être joyeux et amical. Étant persuadé que cette jolie femme à la peau qui semblait si douce était bel et bien Sana, il continua simplement.

« Ravie de vous rencontrer Sensei ! »


Il était beaucoup plus a l'aise et moins intimidé que par sa Cheffe Risako, le fait de n'être point tombé devant elle lors de leur première rencontre jouait certainement un rôle dans cette confiance en lui. Enfin... L'aventure allait pouvoir débuter !

Publié le 02/11/2017 à 09h51

Chakra bleu

Et le premier ne mis pas longtemps à arriver. Derrière sa capuche et son tour de cou on n’arrivait vraiment pas à distinguer son visage, ce serait donc une énigme pour commencer. Au vu de sa taille et de son gabarit, Sana aurait plutôt pencher pour Tomohiko.

« Tomohiko c’est ça ? »


Sana espérait ne pas s’etre trompé sur le nom, en même temps, qu’elle idée d’appeler son fils comme ça ? C’était bien trop long et bien trop compliqué, elle lui trouverait vite un surnom plus adapté et plus facile à retenir.

« Bienvenue dans l’équipe Sequoya. »


Oui, Sequoya, c’est le nom qu’avait choisi Sana pour sa toute jeune équipe, un nom qui rappelait les grand sapin qui pullulait autre fois sur l’ancien Eden. C’était court, simple, et ça inspirait le calme et la sérénité.

« Tu es plus qu’a l’heure, c’est bien ! Tu es prêt, nous allons discuter de ce que chacun sait faire aujourd’hui. Qu’elle sont tes qualités à toi ? »

Publié le 02/11/2017 à 10h49

Le soldat
Chakra bleu

« Oui c'est bien ça ! »


Ainsi, c'était officiel, il avait en face de lui sa Sensei. Et c'était d'autant plus officiel lorsqu'il entendu le nom de son équipe, Sequoya. Son équipe avait un nom ! Là ça devenait du sérieux, finit les gamineries, finit de se comporter comme un enfant... Bien qu'en réalité cela avait terminé le jour de l'éruption du volcan, mais aujourd'hui, c'était la véritable phase de transition, celle où il mettait un pied dans le monde des adultes... Ou presque...
Tomohiko écouta la femme le félicité pour son avance, comme quoi, s'être levé de si tôt était une bonne chose, il marquait un point se disait-il. Puis vint la question destructrice "Qu'elle sont tes qualités?". Sincèrement, le gamin lui même doutait en posséder, il était une moitié de borgne incapable selon lui... Alors, il posa son fessier au sol, caressa l'herbe de la clairière du bout de ces doigts en réfléchissant, puis il leva le regard vers Sana, un astre lumineux vint éclairer son visage.

« Baaah... Franchement... Je sais pas trop... »


Il se mit à faire la moue derrière son tour de cou avant de reprendre.

« Euuuh... En cachant mon œil fonctionnel, j'arrive à améliorer mon audition et mon toucher... Mais j'suis pas sur que ça soit vraiment une qualité puisque je perds une partie de ma vision en échange... »

Publié le 02/11/2017 à 17h22

Chakra bleu

Suite à leur court entretient avec la cheffe du clan, l'équipe de Hazuki avait été attribuée à une sensei nommée Sana. Elle leur avait donné rendez-vous dans la forêt, dans une clairière plus précisément, là où se rendait donc notre jeune kunoichi. Ses affaires étaient prête depuis la veille, ses cheveux bien brossés, tout était parfaitement parfait prêt à toute occasion.
Mais lorsqu'elle arriva à la clairière, elle vit une fois encore que Tomohiko était arrivée avant elle. Hazuki serra son poing tout en masquant une grimace. Comment faisait-il ? Devait-elle venir encore plus à l'avance ? Est ce qu'il faisait ça pour la provoquer ? Oui, c'était certain. Il voulait être son adversaire, son rivale ! Hazuki s'avança jusqu'à eux et se présenta fièrement :

« Je suis Hazuki, Sana-sensei ! Très heureuse de vous rencontrer ! »


Elle lui tendit la main pour une salutation plus formelle.

Publié le 02/11/2017 à 19h39

Chakra bleu

Forêt de l'Eden, Village d'Iwa, Quelques temps après la convocation de Risako, Présent

Une nouvelle fois. Une nouvelle missive avait été apporté à Mokojin. Cette dernière contenait une nouvelle convocation pour le jeune garçon. Une nouvelle fois, la convocation émanait d'une femme. Décidément, cela commençait à devenir une habitude. Mais était-elle automatiquement mauvaise ? Mokojin n'avait que faire de cela, il ne voyait qu'une seule chose: il allait devoir de nouveau sortir de son lit pour rencontrer quelqu'un qu'il n'avait pas envie de rencontrer. Cette fois, il devait rencontrer sa futur professeur. Cette dernière, qui répondait au nom de Sana selon l'ex-compagne de son oncle, devait lui inculquer sagesse, force et valeur. Un travail de longue haleine tant pour la jeune femme qui devrait supporter Mokojin que pour le jeune garçon qui commençait à réaliser les efforts nécessaires qu'il devrait déployer. Des efforts. Rien qu'en pensant à ce mot, le jeune garçon commençait à trembler et à suer. L'une de ses craintes allaient devenir réalité...

Ce fut sans hâte que Mokojin arriva finalement à l'endroit indiqué par la missive. Une clairière dans la Forêt proche du Village où trois personnes semblaient l'attendre. Deux d'entre elle étaient déjà connu. Il s'agissait du casse-pied et de la pimbêche et, c'était sans joie qu'il les retrouvaient. Je vais être condamné à me retrouver avec eux le reste de ma vie, pensa tristement Mokojin en observant les deux autres enfants. Puis, son regard se porta sur la seule adulte du groupe. Ce devait être elle, leur professeur. Ce devait être elle, Sana. Ainsi, conformément à son habitude, il salua l'ensemble du groupe d'un ton neutre mais néanmoins poli:

« Bonjour. »

Publié le 02/11/2017 à 23h01

Chakra bleu

Le petit avait donc déjà compris que cacher certaine de ses sens permettait une meilleur communions avec la nature, ainsi ou pouvais mieux développer les autres. Jeune mais loin d’être bête.

« Tu es malin Tomo, tu ira loin je pense. »


A peine eu-t-elle le temps de discuter avec le premier, que les deux autres venait déjà, elle les salua chaleureusement et sera la main tendu vers elle. Les petit semblaient d’attaque, on allait passer une bonne journée.

« Bien je vois que tout le monde est là, parfait.
Je vous ais demandé de venir ici, en forets pour qu’on soit au calme.
On vas commencer par une petite évaluation de votre niveau, histoire de savoir de quel base partir.
Vous allez devoir faire équipe, laisser un de vos compagnon derrière vous sera synonyme d’échec et nous devrons recommencer c’est clair ? »


Sana avait préparer un petit parcours à travers la foret. Elle avait planté des balises le long d’un sentier, pour indiquer le chemin à suivre, au bout se trouvait une bannière.

« Vous voyez ce sentier la bas ?
Au bout il y a une bannière rouge, le but étant de l’atteindre tout les trois, attention, la tache est parfois plus compliqué qu’elle en à l’air.
A oui, j’oubliais, sortir des balises est aussi synonymes d’élimination. »


Le chemin était en réalité truffé d’embûche, Sana ne les avait pas ménagé, mais ça, c’était une surprise.

Publié le 03/11/2017 à 11h27

Le soldat
Chakra bleu

La sensei félicita Tomohiko, d'ailleurs, elle ne l'avait pas appelé ainsi, mais lui avait attribué un surnom: Tomo'. Cela suffisait à combler le jeune gamin de joie, il lui en fallait que très peu pour le rendre heureux. Puis quelques instants après, les deux autres compatriotes Kirishitan pointa le bout de leurs nez. Comme d'habitude, Hazuki avait une entré en la matière très solennelle, poignée de main et tout le tralala pensait Tomohiko... Mokojin, toujours aussi froid... Il détourna le regards des deux autres enfants afin de se reconcentrer sur Sana.
Selon les dires de la femme, ils allaient devoir tous les trois, suivre un sentier tout tracé dans la forêt, ne pas s'en éloigner et arriver au bout tous ensemble sinon ils devraient recommencer. Cela ne semblait pas si difficile que ça.
il prit la parole: Ca voix n'était pas très forte et quelque peu aigü, retenu par le tour de cou qu'il avait.

« Euh... J'ai pour avis que vous passiez devant moi... Avec ma mauvaise vue, je ne serais qu'un fardeau en première ligne, alors que si je passe après vous, je pourrais m'aider de votre bruit afin de mieux me diriger. »


Il baissa sa capuche, laissant apparaître une chevelure foncée et éparpillée, puis détacha son tour de cou qu'il enfoui dans la poche de son pantalon. Alors le visage à découvert, il conclut :

« C'est parti ? »

Publié le 08/11/2017 à 23h37

Chakra bleu

Mokojin arriva en dernier comme ils s'y attendaient tous. Hazuki lui lança un regard dédaigneux avec les sourcils levé. Puis leur sensei leur expliqua la tâche. Un simple parcours d'obstacle. Cela avait l'air plutôt facile. Tomo proposa de ne pas se mettre en premier et Hazuki sauta sur l'occasion :

« Moi je veux bien aller devant ! »


Sans attendre la réponse de ses camarades, la jeune fille se lança sur le chemin.

« Bon vous venez les garçons ? »


Pff les garçons étaient toujours si lents, heureusement qu'ils l'avaient dans l'équipe pour un peu remonter le niveau.

Publié le 12/11/2017 à 14h59

Chakra bleu

Une épreuve ! Génial ! Sans préambule ni mise en bouche, la jeune femme voulait déjà tester les trois enfants. Mokojin était dépité, désemparé et déjà fatigué à l'idée de devoir se fatiguer durant l'épreuve qu'elle leur avait concocté. Et, pour couronné le tout, il était déjà désespéré de devoir faire équipe avec les deux autres pot-de-colle-à-adulte. Un long soupire, bruyant, s'échappa des voix respiratoires du jeune homme. Vraiment, il n'était guère enchanté.

« Je serais derrière. »


Il n'avait pas choisit cette position dans leur cortège pour rien. C'était la place la moins épuisante, il suffisait de suivre le mouvement imposé par la personne de tête en faisant, simplement, attention à ce que le jeune garçon malvoyant ne se perde pas. Aucune décision. Aucune chance de tomber dans un piège. Un emplacement parfait pour fuir. Une situation parfaite pour le jeune Mokojin.

« Je suis prêt. »


[HPR: Désolé pour ce RP de piètre qualité]

Publié le 13/11/2017 à 12h55

Chakra bleu

Les trois genin étaient ainsi prêt au départ. La sensei déclara le début de l'épreuve et Hazuki s'envola. Sautant de branche en branche le long du parcours, elle était pleine de vivacité. Elle se retourna quand même pour voir si ses coéquipiers la suivait.

« Allez, dépêchez vous ! »


Ils ne semblaient pas prendre au sérieux cette épreuve. En tout cas, c'est ce qu'en jugea la petite kunoichi. Soudain, une explosion souffla Hazuki sur le côté et elle se cassa la figure. Elle avait probablement marché sur un parchemin explosif. Elle se rattrapa au dernier moment mais se fit quand même mal à la jambe.

« Outch ! Attention aux parchemins explosif ! cria-t-elle pour prévenir ses coéquipiers »

Publié le 10/12/2017 à 17h32

Le soldat
Chakra bleu

Les trois marmot s'enfonça dans la forêt après que leur sensei ai donné le coups d'envoi. Les positions se trouva rapidement, Hazuki, la seule fille du groupe était en tête de ligne, secondé par le borgne Tomohiko et Mokojin venait fermer la marche. Leurs buts étaient simple, suivre un chemin balisé, arriver jusqu'au bout de celui-ci ensemble. Chose qu'ils étaient entrain d'effectuer, la jeune gamine semblait alaise dans ce milieu, criant même sur ces deux compagnons d’accélérer le rythme. Tomohiko tenta aussi bien que possible de suivre la cadence imposé par Hazuki, bien que son manque de vision le pénalisait grandement, il manqua de peu plusieurs chute en s’agrippant les pieds dans ce qui semblait être des racines. Puis, une explosion se fit entendre, le borgne leva les yeux et vit son équipière se faire éjecter sur le côté, mais elle parvint à se rattraper. Mais le garçon venait de faire exactement la même erreur à quelques mètres seulement de la fille. Il avait également activé un piège, un parchemin explosif... Un souffle propulsa le gamin contre un tronc d'arbre.

« Ça va... Ça va... »


Le gamin n'avait rien de casser, mais un simple mal de dos dû au choc contre le tronc de l'arbre... Il resta assis quelques instants avant de se redresser et retourner au près de ces camarades... Il renfila sa capuche et dit:

« Je pense qu'il serait préférable si nous mettions un peu plus d'espace entre nous... Afin d'anticiper... »

Publié le 12/12/2017 à 21h50