La vie des soldats

Année 9
Chakra bleu

Cette clarté de Lune prouvait que cette soirée était magnifique. Makoto aimait beaucoup l'obscurité comme elle aimait le Prince Kenketsu !
Mais il y a peu de temps, elle entendait des rumeurs le concernant: Était-il vraiment mort ou était-ce un leurre ? La colère la rongeait de l'intérieur tant l'idée lui était insupportable et notre jeune vampirette partait en quête de tuer le premier qui croiserait son chemin.

« Si la rumeur est vraie.... Je vengerai mon Prince !!!! »


La femme sauvage pestait comme ça pendant des heures et des heures à s'imaginer le pire pour l'élu de son cœur. Elle tournait en rond et cela ne faisait qu'accentuer son mépris pour la pourriture qui lançait une rumeur certainement fausse. Elle finissait par se diriger vers le camp.
Sur le chemin du retour, elle usait de sa vision Nocturne et percevait un homme qui se cachait dans des buissons au loin. Une embuscade ?

« Meisaigakure no Jutsu »
chuchotait-elle.

Elle s'approchait de la silhouette en question. Une fois dans le dos de celle-ci, elle pouvait entendre que cette crapule n'était autre qu'un espion ennemi qui tentait de compter le nombre de soldats que le camp possédait actuellement. RI-DI-CULE !
Dans sa folie meurtrière, elle invoquait son épée entièrement constituée d'eau pour tuer cet être inférieur.

« Que.... »


« La prochaine fois surveille tes arrières ! A-BRU-TI ! »

En esclaffant d'un rire plutôt sadique, elle léchait le sang de sa victime et se contentait de s'imaginer que son "Senpai" l'observait de là haut fier de son exploit accompli.

« Si seulement j'avais pu vous rencontrer en vrai ! Ma vie aurait été différente mon Prince. »


Après quelques secondes à rêvasser, la femme se ressaisissait et continuait son chemin comme si rien ne s'était passé.




Publié le 30/07/2020 à 17h44

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

C était encore une belle nuit de pleine lune, le ciel était totalement dégagé. J était couché au milieu d une clairière pour observer ce spectacle dont je ne me lassais jamais. Des fois, je me demandais bien ce qui pouvait y avoir là haut, il était impossible de s’y rendre et donc de le savoir. Le fait de rêvasser, ça faisait passer le temps... j avais répondu à l appel du clan, mais je n avais pas encore eu l occasion de trouver quelqu un ou que quelqu un me trouve. Je ne le voulais peut être pas inconsciemment... le temps défilait, mais j avais l éternité devant moi et je comptais bien en profiter.

Je me redressais et je me dirigeais vers le bois, histoire de voir si je ne trouvais pas quelques choses à me mettre sous les crocs.
Je pensais avoir trouver quelque chose qui éveillait ma curiosité et je trouvais une âme en vie... enfin, c était vite dit. Je l observais sans me montrer, je voulais voir ce qu elle faisait... Oh, une jolie proie qu elle aura trouvé avant moi... déception mais je savais a qui j avais à faire...

Je lui coupais alors la route bien gentiment... C était bien une comme moi, ma fois pas trop mal. Chez nous, l âge comptait peu, vu que la vieillesse n avait aucune emprise sur nous. Je décidais de la saluer avec élégance et de me présenter.

« Belle nuit n est ce pas ? Je suis Okushi et j ai répondu à l appel... je suppose que tu es là pour ça aussi ? »


Elle n était sûrement pas là pour le paysage et j avais au moins trouvé quelqu un qui savait se battre, ça pouvait toujours être utile. Mes compétences ne me permettaient le combat rapproché.

Publié le 30/07/2020 à 19h31

Chakra bleu

Surgissant de nulle part, un homme se dressait sur mon chemin. O-KU-SHI ? Lui aussi devait être du clan Kenketsu. Il la salua plutôt poliment pour un personnage sanguinaire. Quant à Makoto la salutation et la discussion n'étaient pas ses points forts.

« Okushi... Moi c'est Makoto. »


Que voulait cet étrange personnage ? Méfiante, elle dévisageait l'homme de la tête au pied avant de reprendre les blablatages.

« Est-ce que tu sais si les rumeurs concernant Sen... *hum hum* le Prince sont bien fondées ? »


Makoto espérait que tout cela soit une blague et qu'elle serait obligée de punir les gredins qui l'avaient lancé. Malheureusement, le fait que tous les vampires étaient appelé par le commandant signifiait que les rumeurs étaient vraies...
A bout de nerfs et ne sachant ni le vrai du faux, la jeune Kenketsu frappait du poing contre un arbre.

« ARGH ! Si mon Prince est mort, je peux t'assurer qu"il va y avoir beaucoup, beaucoup de sang !!! »


Toujours d'un ton agresseur et colérique, elle pointait du doigt sa victime.

« Si tu veux casser la croûte, tu peux piquer un bout du cadavre là-bas. Je peux te garantir que son nectar était plutôt délicieux. »


Makoto continuait sa marche. Son état d'esprit était entre la haine et l'amour pour son "Senpai". Cela la rendait malheureuse de savoir que l'homme qui était déjà inaccessible pour elle, venait de mourir. Peut-être un assassinat ? Un coup monté ? Absorber par ses pensées, elle déambulait dans la forêt.

Publié le 30/07/2020 à 21h42

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Nerveuse la petite... par son physique mais elle était bien puissante, mon instinct me le disait. Le pauvre arbre ne lui avait rien fait, elle était assez impulsive. Je ferai mieux de ne pas trop la titiller, je ne voudrais pas des embrouilles, je dois le faire des alliés à travers mon clan... chose que j avais du mal car je n étais pas vraiment comme eux.

« je suis ravi de faire ta connaissance Makoto. »


Une rumeur permettait de mettre des troupes à mal car des soldats sans commandant, cela créait bien souvent le chaos. Je n y croyais pas vraiment.

« Je ne sais pas trop quoi en penser... une rumeur déstabilises rapidement. Tant que je n ai pas de réel preuve, je ne pense pas que notre prince soit mort. »


J avais totalement raison, elle était très impulsive et cela me faisait légèrement sourire.

« Calmes toi, notre Prince n apprécierait pas que tu perdes ton sang froid . »


Cette expression me faisait assez rire, vu notre état. Elle me proposait de finir le type non loin de nous. Je le regardais là au sol... c était trop facile et sans réel plaisir.

« C est bien aimable de ta part, mais je préfère chasser moi-même. Le plaisir de torturer ma proie avant de la vider de son sang... c est unique et je ne ferai pas abstraction à ma règle. »


Maintenant que j avais trouvé une soeur... si on pouvait l’appeler ainsi et sachant se battre, je n allais pas la lâcher. C était un grand avantage stratégique pour moi.

« Cela ne te dérange pas que je t’accompagne, sur notre route... on trouvera sûrement des indigènes à massacrer pour se nourrir... tu pourras ainsi te défoule si ça te convient ?. »

Publié le 05/08/2020 à 21h39

Chakra bleu

« Je n'ai pas la tête à jouer avec de la nourriture, Okushi. »


Toujours d'humeur agréable, Makoto continuait son chemin avec son "camarade" ou "frère" de sang. Il faisait toujours aussi sombre dans la clairière par laquelle les deux Kekentsu se baladaient. Makoto trouvait ce monsieur assez collant pour quelqu'un de sanguinaire censé être solitaire tout comme la demoiselle. Elle dévisageait le vieux Kekentsu de la tête au pied et en concluait qu'il devait être fort, probablement.
Quelques instants plus tard, miss nocturne commençait à pester, car le chemin lui semblait bien long et tranquille.

« Je m'ennuie ! Pas d'ennemi en vue pour le mo... »


Elle ne terminait pas sa phrase et esquivait le shuriken qui lui avait été lancé. De faire la gueule, Makoto passait en mode sadique, le sourire aux lèvres et la volonté de tuer. Les Kekentsu se trouvaient dans une embuscade face à potentiellement des indigènes. Ils étaient au moins cinq contre deux. Cela ne semblait pas être de trop pour les deux sanguinaires l'une plus aliénée que l'autre.

« Une petite baston ça te tente ? Toi qui voulais faire la chasse aux indigènes tu es servi sur un plateau d'argent ! »


Ni une, ni deux, Makoto se cachait dans l'ombre pour une seconde fois. Elle attrapait l'un des cinq adversaires et le mordait de toute sa force dans la nuque. Le sang qui coulait encore bien chaud l'excitait encore plus et la demoiselle savait pertinemment qu'une victime ne suffirait pas à rassasier son appétit féroce de vampirette.

« Je vais vous montrer ce que c'est d'être de simple petites proies ! Niahahahahaha ! »

Publié le 06/08/2020 à 21h33

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Cette jeune fille m amusait dans son impulsivité... elle devait manque un peu d expérience de ce monde... j ai sûrement dû être comme elle, mais je ne m en souviens que très peu. Quand on vit longtemps, je pense que notre capacité à emmagasiner des souvenirs, on ne fait que garder les plus marquants.

« Il faut parfois se détendre Makoto... ça destresse, même si on pourrait prendre ça comme de la lâcheté de s attaquer à des faibles. »


Je la gardais dans mon viseur. Le noir de ce lieu était assez dérangeant pour ma vision. Elle devait sûrement pouvoir voir dans la pénombre... je me suis toujours dit que je devrais m entraîner à cette technique, mais j avais clairement trop la flemme et puis, j avais l éternité après tout.

Notre route devenait enfin intéressante, comme quoi trop en dire attire ce que l on désire... le destin ou simple coïncidence. Je méditerais là dessus quand j en aurais l envie....

« Ça me tente, mais je n aime pas me salir les mains... mais faisons nous plaisir. »


Il ne lui fallait pas longtemps pour se nourrir du sang d’un des indigènes ...j étais tout de même surpris de leur habilité. Je restais simplement la. Deux shuriken venaient de m effleurer... ils étaient plutôt mauvais viseur... pathétique mortel... Je voyais alors la jeune fille se faire plaisir... je vais lui laisser faire le gros du travail. Pendant qu elle vidait le sang d une de ses proies, mon regard se plongeait dans le sien... , Une vision haineuse, une vision d un corps baignant dans le sang qui se relevait a chacun des assaut de Makoto comme si celui ci la narguaient totalement et la provoquant d y aller plus fort car il ne sentait rien. Elle allait connaître une certaine furie plus forte qu elle n avait déjà. Je me tournais alors vers un des indigènes qui se trouvaient derrière moi... je pouvais déjà voir la peur dans son regard, je voyais qu il regrettait au fond de lui d être ici et de nous avoir attaqué, il savait déjà la fatalité de cette rencontre.

« Je t ai fait un petit cadeau, profites en. »


Je ressentais la peur de cette homme face à moi. Je le fixais de mon regard le plus sadique... tellement pitoyable des esprits aussi simple... je n allais pas dévoiler mes atouts... j aime ma discrétion qui m’a fait survivre jusque maintenant. L homme tentait de m attaquer à main nu... simplement de la folie. Je bloquais son bras, Je lui arrachais littéralement et d un simple geste avec mon kunai je lui tranchais la gorge avant de plonger sur lui pour boire son sang... un sang exotique qui me faisait grand bien. Ça faisait pas mal de temps que je m avais nourri... il fallait me rassasier.

« un peu trop simpliste face à des etres si primaire qui ne savent pas s organiser ou se battre... je te laisse les 3 autres Makoto... j ai mon repas. »





Publié le 06/08/2020 à 22h05

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

« Tu ne me le répétera pas deux fois, mon cher ! »


Makoto s'élançait sur les trois survivants en tant que bourrin sanguinaire ou plutôt bourreau sanguinaire dans une colère qui ne lui était pas familière. Une technique de ninja ? Peu lui importait, elle sautait virevoltant par dessus les trois attaquants restant. Martyrisant ses proies autant psychiquement que physiquement, elle déchiquetait le premier à pleine dents, arrachait les membres un à un au deuxième et découpait le troisième en mille morceaux avec le peu d'amour et de compassion qu'elle possédait. La peur et la douleur qu'elle pouvait lire dans les yeux de ses adversaires ne l'intéressait pas plus que ce pauvre Okushi. Les hurlements que produisaient les victimes, enfin de ce qu'il en restait, allaient potentiellement attirer d'autres ennemis s'il y en avait dans les parages. Ce massacre était une marre de sang et le seul plaisir que la jeune Kekentsu s'autorisait, était un bain de sang. S'allongeant au milieu des cadavres, elle s'amusait avec le sang encore tempéré des morts.

« C'est vraiment tout ce qu'il savait faire ? Quel ennui... »


Elle tournait sa tête vers son acolyte et le piquait verbalement.

« Pour quelqu'un qui est du même clan que moi, je te trouve un peu passif. »


Makoto prenait un temps de pause en observant le liquide rouge qui la recouvrait quasiment de partout. Prenant encore deux ou trois gorgée, elle se relevait plus rouge que jamais !

« Ne pas se salir les mains en tant que Kekentsu c'est impossible. Toi comme moi sommes nés pour les bains sanglants comme celui-là. »


Tournant les talons avec son air hautain, elle continuait la marche en direction du camp où se trouverait d'autres comme eux. La nuit promettait d'être longue et lassante. La jeune fille était encore très inquiète au sujet de cette stupide rumeur concernant son Lord.

« Mon Prince, j'espère que vous vous portez bien. »

Publié le 08/08/2020 à 10h19

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Je vidais ma victime en admirant le spectacle... C était de l art, permettre à autrui de s enrager et de faire la sale besogne, un spectacle magnifique, le sang giclait de partout à profusion... j avais presque envie de le récolter afin de faire une toile pour immortaliser cette scène. Elle était doué pour massacrer. Je prenais du plaisir à faire cela avant, mais avec le temps... ça devient ennuyant et on cherche d autres formes de plaisir. Pour Makoto, elle était recouverte de sang, excitant... j Avais envie de la prendre sauvagement... mais je savais garder mon sang froid. Je m’amuserais plus tard avec elle.

« Tu es jeune, avec l âge tu comprendras pourquoi certains d entre nous agissent différemment. Avant, j aimais les bains de sang comme tu le fais, je suis devenu plus raffiné. »


Je l admirais toute recouverte de sang.

« Tu sais magnifiquement te battre, tu seras très bien pour le front... pour ma part, je suis plus dans le soutien. J aime observer et agir avec un temps de réflexion . Ce qui me permet de survivre assez facilement et sans trop me mouiller... tu découvriras cela le temps voulu... »


Je me mettais à la suivre, le campus où nous devions nous rejoindre n était plus très loin. J avais été un peu diverti... j espérais encore d autres sauvages afin de réaliser une autre toile de mon art avec pour jouer Makoto.

« J espère que notre prince se porte bien en effet, cela fait si longtemps que je ne l ai pas vu. Je suis souvent isolé à Yuki no kunai... un endroit que j affectionne particulièrement... »


Je regardais son corps depuis un bon moment et je me devais de lui poser une question.

« es tu une sang pur ou tu as été transformé ? »



Publié le 08/08/2020 à 11h52

Chakra bleu

« Je suis née Kenketsu et je mourais Kenketsu ! Quelle question stupide et sans intérêt ! »


Les deux camarades se rapprochaient du camp et rencontraient d'autres de leur congénères qui attendaient eux aussi de savoir si les rumeurs étaient vraies ou fausses. Jetant son regard de droite et de gauche Makoto observait les siens. Certains étaient d'une classe sophistiqué et d'autres beaucoup moins allant jusqu'à une laideur indescriptible. Chacun s'occupait comme il le pouvait que ce soit en s'entre tuant, le jeu du couteau et de la main, des discussions qui n'ont ni queue ni tête, en rêvassant ou encore copuler les uns entre les autres. Une chose que la femme ne pouvait supporter de voir et même de pratiquer. La Kenketsu pur sang se précipitait de passer tous ces ringards préférant s'isoler dans son coin.

« Toutes ces choses futiles et sans intérêt... C'est d'un ennui. »


Les pensées de la femme se dirigeait une nouvelle fois vers l'homme de ses rêves. Elle rêvassait du moment ou peut-être elle pourrait le rencontrer. Elle savait très bien qu'elle serait incapable de prononcer un mot en sa présence tant elle admirait cet bête. Se rappelant que celui-ci n'était peut-être plus, Makoto était prise d'une nouvelle crise de nerfs.

« Quand est-ce qu'ils vont nous dire la vérité ?! »


La jeune Kenketsu furieuse de ne toujours pas savoir ce qui est vrai ou faux se tenait la tête ronger par la colère et l'amour. Pensant qu'elle ne devait pas céder une nouvelle fois à ses pulsions psychotiques. Le poing fermé, elle se frappait au visage pour revenir à la réalité et ne pas déambuler mentalement.

« Foutu troubles psychotiques ! Bordel ! »


La jeune dame se sentait constamment observer et décidait de se retourner. Là encore se trouvait le vieil Kenketsu qui avait bien décidé de ne pas lâcher Makoto.

« Encore là le vieux ? Qu'est-ce que tu veux ? »
d'un ton presque agacé.

Publié le 08/08/2020 à 21h26

Afficher les techniques utilisées
Chakra bleu

Une sang pur... je me demande bien qui sont ces parents.... j aimais en apprendre plus sur les êtres avec qui je fais un bout de chemin. Ça peut toujours être utile à utiliser selon les besoins.

« Je posais cette question par rapport à ton agressivité mais qui est tout simplement du à d autres problèmes d’ordre génétique alors. »


Je continuais de la suivre en honorant totalement toi ce t’as de cher putride et de sauvage... on ne devrait nullement faire de transformations et perpétuer notre descendance entre sang pur. Cette vue me dégoûter mais dans un autre sens, ils seront sacrifiables pour notre cause.

Makoto m ennuyait quelques peu à toujours se plaindre et elle semblait avoir une énorme affection envers le Prince... j aurai pu faire un subterfuge afin de voir à quel point, mais je vais m abstenir pour rester le plus discret possible... je n aime pas que l on découvre mon pouvoir.

« Que le prince soit mort ou vivant, nous devrons avancer ensemble quoi qu il advienne... garde ton sang froid. »


Je ne la quittais absolument pas d une semelle, elle m était utile, je devais la garder près de moi... pour le moment.

« Tu pourrais avoir un peu plus de respect pour tes aînés. Si je te suis c est pour la simple et bonne raison que nous sommes complémentaires pour le combat... mieux vaut rester à deux. On n est jamais trop prudent même si je peux me débarrasser de cette décadence que tu vois la. »


J étais navré de ce spectacle, c est pour ça que je me concentrais sur la jeune Makoto qui était plutôt bien foutue de prime abord... a voir dans les vêtements.

« Sais tu qui sera là et quand surtout... je n aime pas spécialement ce lieu de débauche... j ai une demeure bien plus respectable, si ça te dit? »


Un petit sourire narquois... je l inviterai bien afin que je puisse goûter à son sang dans un acte de coit extreme.

Publié le 08/08/2020 à 22h00

Chakra bleu

« Intéressant... Tu dis pouvoir te débarrasser de tous en même temps ? »


Makoto dévisageait de plus en plus ce mystérieux Okushi. Intriguée de savoir qu'elles étaient les techniques du Kenketsu, elle se laissait guider par la proposition de celui-ci.

« Ok, je te suis. Au moins ça sera beaucoup plus calme qu'ici. Et qu'est-ce que j'ai à perdre après tout ? »


La jeune Kenketsu se levait afin de suivre son interlocuteur jusqu'à cette fameuse demeure. Quelques abrutis tentaient d'approcher le groupe de deux et de tenter la sympathie. Cela agaçait très fortement la demoiselle sanguinaire au caractère indomptable, la seule réponse qu'elle donnait en retour était des coups de pieds et de poings pour envoyer paître le premier emmerdeur durant la petite marche. Le sang coulait un peu, mais ce n'était rien d'alléchant.

« Dégage, j'ai pas envie de faire copain copain ! Crevure ! »


Connue pour son cœur de pierre et sa violence incontrôlable, la jeune femme faisait peur et parfois même aux siens. Le regard noir envers tous, elle continuait le mini périple accompagnée du vieil Kenketsu. Et si le rustre tentait de la piéger ? Peu importe, Makoto avait le sang chaud et se préparait à se faire attaquer à n'importe qu'elle moment.

« J'ai horreur de dire ça, mais... je.. je m'excuse de mon comportement d'enfant gâtée ! »


Après avoir fini de faire sa gamine déjantée, la femme devenait un peu plus sérieuse.

« Au fait, c'était quoi la technique que tu as utilisé sur moi dans la forêt ? Je ne suis pas dupe pour une jeunette de mon âge. C'était bizarre, c'est comme si je n'étais pas moi même... »

Publié le 08/08/2020 à 22h27

Chakra bleu

D un ton déjà moins agressif, elle me questionnait sur mes capacités. Je souriais légèrement... curiosité de la jeunesse encore une fois.

« J ai certaines capacités qui permettent de maîtriser les esprits. »


Je n en disais pas plus pour le moment, je restais assez vague comme à mon habitude.

« Parfait, tu n as rien à perdre. Tu auras tranquillité dans la demeure familial... même si je suis le seul à y vivre depuis un bon moment. »


Je prenais les devants, il y avait encore quelques batards sur le chemin et elle en perdait encore patience. Mais ils n oserait pas approcher la propriété car il serait tout simplement abattu sur les champs. Nous avons une certaine hiérarchie tout de même et elle devait être respecté.

« Ne t en fait pas, j ai connu bien pire et le reconnaître est déjà une preuve de maturité. Avec le temps, tu passeras outres beaucoup de choses. Tu peux me croire. »


Bous arrivons enfin devant ma
Demeure, l énorme portail s ouvre à nous afin de pénétrer dans le domaine. Les portes se refermaient de suite une fois rentrée. J entendais alors encore une question de Makoto... elle avait ressenti un changement.

« Comme je t ai dit, je manipule l esprit et à travers cela, je peux rendre qui je veux plus fort ou plus faible. Dans ton cas, j ai permis à ce que tu deviennes plus efficace. »


J ouvrais alors les portes de ma demeure et je l’invitait à y entrer. Cela ressemblait à un énorme manoir. Directement sur l entrée on pouvait y voir un salon et le long des murs de part en part d un énorme escalier menant vers les étages. Les portraits de ma famille... je n n avait une longue lignée de sang pur... quand à ceux qui avait mélanger leur sang, le tableau était en partie brûler.

« Installes toi ou tu veux, je vais nous ramener une bouteille de sang... »


J allais dans la réserve familial. Nous étions devenu raffiné avec le temps, ça n’a toujours été le cas. Je revenais avec 2 verres et la bouteille. J’ installais cela sur la table et je servais mon invitée.

« Une petite réserve familial, ce sang a un peu plus de 50 ans, il vient d un massacre que l on a fait à Yuki. »


Je buvais directement à mon verre.

« J espère ne pas devoir attendre trop longtemps... j’aime bouger . De plus, sais tu exactement le but de se regroupement ? »


Que le prince soit mort ou non, ça n avait guère de importance. Je préférais avoir ma tranquillité.

« Parles moi un peu de toi, comme nous avons du temps devant nous, autant faire connaissance. »



Publié le 09/08/2020 à 10h24