Vivre ou laisser mourir.


Itsuki et la Kitto poursuivirent leur chemin après avoir quitté le cadavre de la vieille Rihatsu. Uzume et Kyoko étaient parvenus à mettre une certaine distance avec eux, au point qu’Hegi ne détectait que faiblement leur chakra, mais ils se rapprochaient, elle en était sûre. Et alors que la poursuite dura plusieurs minutes dans un silence presque malaisant, les deux shinobis tombèrent finalement sur Uzume, seul. Aussitôt, la mère de famille l’interpella.

Dialogue de personnage
« Uzume ? Que fais-tu ? Elle est en train de s’enfuir ! »


Le Kitto ne se retourna pas, il semblait observer quelque chose au creux de sa main, mais il répondit malgré cela :

Dialogue de personnage
« Ouais… Je sais. »


Dialogue de personnage
« Alors pas le temps de traîner, continuons ! »


C’est alors que le Kitto se retourna brusquement en tendant l’un de ses bras comme pour les empêcher d’avancer. Il tenait dans son autre main cette pince à cheveux si particulière que Kyoko lui avait laissé précédemment. Ajoutant à cela son regard vide, à mi-chemin entre la tristesse et l’incompréhension, il était aisé de comprendre qu’il avait déjà rattrapé la fugitive, mais qu’il l’avait laissée partir.

Dialogue de personnage
« Je pense que nous ne devrions pas faire cela. Il y a eu suffisamment de morts aujourd’hui, rentrons faire notre rapport, Hegi-san. »


Dialogue de personnage
« Tu te fous de nous ?! Bouge de là ! »


Réagit aussitôt le Rihatsu. Ce dernier était prêt à tout pour la rattraper, et il ne semblait pas craindre le Kitto. Celui-ci l’ignora cependant, et maintint son regard en direction de sa supérieure. Il attendait une réaction de sa part, car la suite ne dépendrait que de sa décision, mais Uzume avait déjà prit la sienne. Néanmoins, voyant qu’elle demeurait silencieuse, il tourna brièvement ses yeux vers Itsuki et lui répondit :

Dialogue de personnage
« Libre à toi de tenter ta chance, mais je ne suivrais pas ! »


Dialogue de personnage
« Votre village est-il rempli de traîtres ? Hegi, ignorons-le et allons-y ! Kyoko doit être arrêtée au plus tôt ! »


La femme, dont le regard n’avait pas quitté l’objet que tenais Uzume un seul instant, prit un long moment avant de répondre. Jusqu’ici Uzume ne s’était pas souvent interposé physiquement aux décisions de sa supérieure, mais il semblait croire en sa théorie.

Dialogue de personnage
« Es-tu sûr de toi, Uzume ? »


Dialogue de personnage
« Non, tout cela me rend simplement curieux. Elle me rappelle la personne que j’étais autrefois. Elle croit fermement en ses idéaux et ne se rendra pas, c’est une évidence. Mais cela dépasse le cadre de sa désertion de Konoha… »


Dialogue de personnage
« Ce n’est pas justement la raison pour laquelle vous devriez m’aider à la stopper maintenant ? Ce n’est plus simplement une déserteuse, c’est une criminelle ! Quant aux derniers mots de Mariko-sama, ses intentions sont clairement mauvaises pour vous comme pour nous. »


Dialogue de personnage
« C’est en effet ce que le bon sens nous amènerais à penser, mais… remettons les choses dans l’ordre.

Si je ne m’abuse, Kyoko n’a jamais été ce que l’on appelle une « tête pensante ». Elle a toujours été douée, mais ses succès reposaient principalement sur l’avance qu’elle avait sur ses camarades. En d’autres termes, elle était suffisamment forte pour se démarquer du lot, mais cela s’arrêtait là. Les rapports concernant sa fuite appuient mes dires, elle n’avait pas de réel plan et s’est contentée d’utiliser la force. Et ce que nous avons vu aujourd’hui… Cela ne fait que confirmer qu’elle n’a pas tant changée sur ce point. Elle était loin d’être en maîtrise de ce qu’elle faisait. Ce faisant, je doute qu’elle soit capable à elle seule de mettre au point un plan aussi ambitieux que celui de modifier l’utilisation que nous faisons de notre chakra. De la même manière, je doute que ses connaissances en la matière n’aient fleuries dans son esprit du jour au lendemain, mais c’est un autre sujet dont nous devrions nous inquiéter… »


Dialogue de personnage
« Et en bref, cela donne quoi ? »


Dialogue de personnage
« Il préconise d’utiliser Kyoko comme d’un appât plutôt que de la capturer. Mais c’est très risqué. »


Dialogue de personnage
« Je persiste à penser qu’elle ne peut parvenir à une telle chose seule. De la même manière, si cette volonté est née en elle, c’est parce que quelqu’un lui a fait comprendre que c’était possible, je doute qu’elle ne courre après des chimères et je crois que c’est justement pour cela qu’elle souhaitait se rapprocher de Mariko.

Sauf erreur de ma part, votre clan a commencé à manipuler le chakra assez tardivement, ce qui expliquerait son intérêt. Et pour finir, je pense qu’elle en sait déjà trop et que c’est pour cette raison que Mariko à tentée de l’assassiner. »


Dialogue de personnage
« Woh woh, ralentis ! Tu accuses mon clan d’avoir tentée de la tuer c’est ça ? »


Dialogue de personnage
« Eh bien… Donnes moi une bonne raison pour laquelle Kyoko massacrerait gratuitement ta patronne et tes associés ? Elle n’est plus des nôtres, mais je doute sincèrement qu’elle soit devenue une simple meurtrière pour autant. »


Dialogue de personnage
« Tss, ce ne sont que des présomptions, il n’est pas trop tard pour la poursuivre, elle est blessée et n’ira pas bien loin. Faites votre choix, Hegi. »


Dialogue de personnage
« Son choix est déjà fait… La seule autre alternative serait de la capturer, ce qui a peu de chance d’aboutir sans risquer de la tuer parce-qu’elle ne se laissera jamais enfermer tranquillement. Elle n’osera jamais tuer sa fille, je le sais pertinemment. N’est-ce pas, Hegi-san ? »


Dialogue de personnage
« Il a raison… J’admets que je m’attendais pas à ce qu’elle devienne ainsi, malgré tout j’étais prête à l’emprisonner s’il le fallait, cependant… elle n’a même pas hésité un instant avant de m’attaquer. Je reconnais plus ma fille en elle et je crois qu’il est déjà trop tard pour la ramener, mais pour autant je ne peux me résoudre à simplement la tuer de mes mains. »


Dialogue de personnage
« Vous n’êtes pas sérieux tout les deux ?! Konoha va délibérément la laisser se balader en liberté sans rien faire ? »


Dialogue de personnage
« Hmm, non, je doute qu’une telle idée soit approuvée aussi facilement, ce qui veut dire que cela va devoir rester secret un moment. Nous devrions garder la version de l’histoire dans laquelle Kyoko à assassinée une Rihatsu de sang-froid et agir comme si nous la traitions comme n’importe quel autre personne recherchée. Je comprends ta réticence, mais il nous faut voir plus loin que ce qui se trouve juste devant nous. »

Publié il y a moins d'un mois