Retour à la réalité

Après plusieurs années à parcourir le monde pour l'Anbu, la solitude de Kitto Seika se termine. Son retour n'est pas fracassante et risque d'être pleine de surprise tant il a été coupé de la vie de son village. La feuille n'est plus la même, les Kitto ont changé et l'Anbu n'existe plus. La solitude et les remords l'habitent quand soudain, une nouvelle génération de shinobi se présente à lui.
Le violet iridescent

Yume se montrait de plus en plus excitée à l’idée que je puis lui montrer des techniques et des tactiques de combat. C’est agréable de voir autant d’enthousiasme. Je ressentais sa motivation et sa soif de connaissance face à laquelle je ne peux pas me permettre de répondre par le négatif. Cela aura eu le mérite d’oublier le sujet des Kitto et de la Prêtresse.

Dialogue de personnage
« Je peux te montrer ce que je suis capable de faire, mais le plus important, c’est de pouvoir trouver ta voie. »


Je pourrais lui balancer en plein visage tous mes secrets et toutes mes techniques, mais cela, aura-t-il vraiment un effet bénéfique ? Peut-être pour mon ego. L’Uzumaki ne se laisse pas démonter et me demande de devenir sensei. Je m’étais toujours refusé de n’avoir qu’un seul et unique élève et ça, elle devra l’accepter.

En-tout-cas, c’était demandé avec un tel engouement que tout le monde autour de nous avait le regard dirigeait vers nous.

Dialogue de personnage
« J’accepte si c’est ce que tu veux. Je te donnerais mon temps pour que tu puisses prendre confiance en toi. »


Je prenais sa demande très au sérieux, alors je me hâte de lui poser des questions.

Dialogue de personnage
« Quel est ton domaine de prédilection ? Les Uzumaki sont très doués dans l’art des sceaux, j’ai quelques connaissances. Seulement ce qu’en disent les livres, mais je pourrais peut-être te guider d’une manière ou d’une autre. »


Le pouvoir de mon clan m’a poussé à me renseigner sur leurs capacités claniques. Je n’en connaissais forcément pas les secrets, mais j’ai acquis tout ce que je pouvais trouver dans les livres, mes voyages ou encore mes échanges avec les membres de clan. C’est ce qui m’a permis de découvrir des moyens de briser leurs sceaux à l’aide de ma pupille violette.

Dialogue de personnage
« Avoir un domaine de prédilection, c’est bien. Il faut le travailler, mais ne perd pas de vue certain domaine tout aussi important. N’hésite pas à me faire part de tes doutes. »


Je serais là pour ça. Lui apporter les bases dans des domaines qu’elle ne maîtrise pas.

Dialogue de personnage
« Je suis un ninja senseur. Je suis capable de sentir votre présence grâce à votre flux chakratique. Maintenant, que nous avons échangé ensemble, je te reconnaîtrais parmi des milliers. C’est plutôt pratique. »


Expliquais-je pour en dévoiler un peu plus sur moi.

Je me mets alors à soupirer. Je me sentais exténué. Lorsque nous aurons définitivement conclu ce pacte, je ne tarderais pas à quitter le restaurant. Je n’avais même pas fini mon bol de ramen. J’attendais patiemment ses réponses, curieux d’en connaître davantage sur ses intentions et surtout pour élaborer un plan d’attaque.

J’ai bien l’impression que je reverrais cette jeune fille très rapidement.

Publié le 24 Mai 2024 vers 16h


Trouver ma voie... c'était peut-être ce que j'avais de plus compliqué à faire, je ne l'avais précisément pas encore trouvée, je ne savais pas ce que je voulais faire exactement. Je me suis toujours dit que c'était quelque chose qui viendrait avec le temps, ce que je pensais encore d'ailleurs.

Dialogue de personnage
« Marché conclu, sensei ! »


Voilà qui me remplissait de bonheur, j'allais être l'élève d'un ancien membre des services secrets ! C'était fantastique et une grande marque d'espoir pour moi ! Je n'étais pas sûre d'avoir besoin d'être confortée ou de prendre confiance, mais c'était quelque chose que je ne pouvais clairement pas refuser. L'avantage de cette sorte d'accord c'était que, même si moi je ne savais pas trop dans quelle direction me diriger, Seika, lui et son expérience, en sauraient plus.

Dialogue de personnage
« C'est très gentil de ta part, cela me va droit au coeur. »


Bon, ce n'était pas comme si j'avais vraiment un domaine d'expertise, en fait j'avais surtout suivi le cursus de l'académie qui me permettait d'avoir les bases dans tous les domaines. Que ce soit celui du clan, des armes, du taijutsu, des affinités ou même de la médecine et du genjutsu. Certes dans ces deux derniers domaines je n'avais que des repères théoriques très légers, mais cela me convenait.

Dialogue de personnage
« Hum ~ Je n'ai pas vraiment d'expertise, mais je ne suis pas très douée dans mon pouvoir clanique. Je dirais que ce que je préfère pour l'instant c'est le ninjutsu... Enfin je crois en tout cas. »


En soit je n'étais vraiment pas sûre... Mais j'étais polyvalente et c'était ce qu'il me fallait pour le moment.

Dialogue de personnage
« Oui c'est ce que je me disais !! Vu que je ne sais pas vraiment ce qu'il me plait, je fais un peu de tout ! Et puis je verrais plus tard en fonction de ce dans quoi je suis la plus forte et la plus douée ! »


J'étais très enjouée par cette conversation, elle me permettait de me pencher sur des sujets de mon entraînement auxquels je n'avais vraiment jamais réfléchi. Alors, je pouvais tranquillement commencer à me pencher sur la question et établir, au début, une sorte d'uniformisation de mon talent et de ma force sur tous les domaines, et plus tard d'en choisir un, celui dans lequel je serais la plus à l'aise.

Dialogue de personnage
« Oooh je connais ça ! C'est super pratique non ? Mais après j'imagine que tu sais aussi te battre avec des techniques poussées, tu utilises plus un domaine de combat en particulier ? »


En effet, j'en avais entendu parler à de nombreux moments à l'académie, mais je ne savais pas que les ninjas senseurs pouvaient être capables de reconnaître les personnes avec qui ils avaient déjà échangé. Ce n'était pas un domaine qui m'intéressait pour moi, mais je trouvais ça fascinant de savoir reconnaître les différents flux chakratiii...che ? chakramique ? Oui, enfin, voilà quoi.

Dialogue de personnage
« Il ne me reste que quelques dizaines de minutes, tu voudrais bien me montrer au moins une technique ? »


J'avais promis à ma maman de ne pas rentrer trop tard et je crois bien que cela faisait un moment que je discutais avec mon nouveau sensei donc je ne devrais pas trop tarder pour aller la retrouver. Mais j'avais encore le temps pour qu'il me montre quelques trucs super cools !!

Publié il y a moins d'un mois