Recherche et folie

Année 9
Chakra bleu

Un périple lointain, fuyant la population, fuyant les villages et surtout fuit ces maudits Kenketsu. Pourquoi ? Pour trouver une autre source de chakra... un endroit qui pourrait abriter ces si rares champignons... je n avais pas le choix et si ça poussait dans des grottes... ça pourrait pousser dans des mines. Kozan, c est là que nous avons décidé d aller. D ailleurs nous n étions pas bien loin, mais il fallait prendre un peu de repos et manger, en prévoyance de veneur, autant être à 100%

Je faisais un feu, Reijin était parti chasser, Osijin nous faisait un abri.. quand aux autres ils dictaient ce que nous devons faire et ne prenaient pas la peine de nous aider... ça l’agaçait profondément. Toujours faire le travail des autres, jamais de repartions égale.

« Bordel de merde, Aygo bouge ton gros cul et va aider Reijin à la chasse, sinon tu pourras faire une croix sur ton repas !! »


« tu peux crever, je ne bougerai pas, j ai fais cela hier. Je me repose et j attend . Il ne faut pas être 10000 pour chasser, il n est pas manchot !! »


Je soupirais en écoutant Aygo. Les autres arrivaient et on se mettait à préparer tout ce qu il fallait. Le repas... de là vermines... rats.. ver en tout genre, oiseaux à moitié décomposer et tout choses des plus répugnantes aux yeux des autres, mais un vrai régal pour nous. Au moment de me servir, Reijin et Aygo se battaient. Incroyable j en ai marre de ces deux gamins !! Alors que je comptais intervenir... le plus dangereux d entre nous choppait ces deux imbéciles pour les fracasser dans le sol.

« Restez tranquille bande de chien ou vous finirez dans mon estomac. »


Mon cher Kamui s assaillait et il prenait par au repas. Cela se passer dans un calme olympien. Kamui avait calme tout le monde et de toute façon il fallait mieux lui obéir. C était notre meneur.

« J espère que nous trouverons de ces champignons Kamui, je n en ai jamais vu que sur les grottes de la plage. »


« Rumeur ou pas, nous n avons pas le choix aller ou rester sur cette plage signifierait notre mort et je compte bien vivre longtemps. »


Atlas, pour la première fois, prenait la parole cela faisait bien longtemps.

« Pour vivre il faudra être discret, pas de massacre rien... si on se fait repéré c est foutu! »


Il se replongeait alors dans son silence alors que Kamui n avait pas spécialement apprécié cette intervention et il lui plantait un Kunai dans la cuisse.

« Ne parle pas sans mon autorisation batard et encore moins me
dicter ce que je dois faire ! »


Kamui était l’autorité et mise à part moi, les autres devaient attendre son autorisation pour prendre la parole.

« Repos pour tous maintenant et aucun grabuge cette nuit où quelqu un qui fait le mur. Sinon je vous promet s que j enfoncerai mes mains dans vos entrailles... »


Publié le 10/08/2020 à 21h53

Chakra bleu

La nuit avait été assez calme, je me réveillais en premier, le feu était presque éteint. Je regardais les autres qui se réveillait et d un coup je me retournais pour voir Kamui fracasser de la roche. Mais que faisait il donc ? Qu est ce qui l énervait encore je m’approchais alors de lui, prudemment, car dans ses moments de folie, il avait déjà tué 3 de nos compagnons. Il fallait nous maintenir en vie pour avoir plus de chance.

« Que se passe t il Kamui? »


Il se retournait vers moi les yeux remplie de sang. Ça n annonçait rien de bon.. je reculais alors de quelques pas, restant sur mes gardes.

« Qu est ce qui se passe? J ai dû fracassé ses fiches afin de tous vous réveillez ! Je me suis retenu de faites ça sur vos gueules de merde ! »


Le soleil commençait à peine de se lever, les autres étaient tous réveiller et au garde à vous, n osant pas broncher de peur de se faire tuer... ce qui serait la chose plus douce qui pourrait leur arriver.

« On se met en route, nous ne sommes pas loin des mines. Aygo et Reijin partait devant pour voir si la voie est libre et massacrer tout être humain que vous trouverez sur votre chemin ! »


Il s exécutait tout les deux, on attendait une bonne heure. Il revenait alors et nous signaler que la route était libre.

« Allons y »


On se mettait tous en route, le chemin était assez simple et on pouvait voir tout au long le massacre de plusieurs civil totalement démembré et d autres mangé à moitié m, l’œuvre de Reijin. La vue de tout ce sang nous mettait tous de très bonne humeur. Même Kamui semblait être plus calme. Il n était maintenant plus question de repos avant d arriver aux mines. Elles n étaient plus très loin. Il fallait que l on reste prudent. On ne sait jamais sur qui on pouvait tomber. Au bout de plus d une journée de périple. On arrivait aux abords d une falaise. On pouvait y voir diverses entrées en contrebas. Il s agissait bien des mines, totalement désertique à ce que l on savait. Nous entamions la descente et on réfléchissait à comment procéder. L idéal était de fouiller chacune des mines qui se présentaient face à nous.

« On y est enfin. Il va falloir se dépêcher et surtout ne pas se perdre. Vous avez intérêts à garder l esprit bien clair et surtout notre objectif. »


Kamui affichait son sourire le plus sadique.

« Je vous donne 3 jours, ceux qui ne seront pas de retour. On les laissera pour mort... »

Publié le 15/08/2020 à 18h03

Chakra bleu

Le singe ne comptait pas vraiment le temps qu'il avait passer à Kozan depuis son arriver avec Rei. C'était fort agréable de ne pas être constamment sur le qui-vive. Il était peu probable que des Kenketsu s'aventure ainsi dans une ville neutre rempli de samurai qui assurer la protection. Bien que ces dernier devait principalement protéger la marchandise que les habitant. Seul les artisan les plus talentueux devait en bénéficier. Contrairement à son compagnon qui avait des connaissance médical, Kitai n'avait nullement de talent réellement utile pour des emplois plus classique. Résultats des course, ce dernier avait préférer enquêter du coté des mines. Sources des matière première. Chercher à la sources était une bonne idées. Il suffirez ensuite d’enquêter sur les artisan les moins scrupuleux susceptible d'accéder à des commande du dit Masaru. De ce fait, il travailla plusieurs jours en tant que simple mineur. Ce qui n'était pas forcément passionnant, mais cela lui permis de glaner quelque information. Notamment qu'il arriver que certaine zone d'exploitation était "fermée" temporairement et que les samurais y faisait moins de patrouille. Une information que le singe aurait ignorer si ces dernier ne laissait pas sous entendre que ces dernière était potentiellement des lieu de rendez-vous pour de la contre bande. Chose qui était particulièrement intéressante dans leurs recherches.

Comme Rei était encore occupé à son poste, Kitaï pris l'initiative de partir en repérage. Ce qui fût sans doute une bonne chose vu ce qu'il trouva sur les lieux. En contre-bas, il pouvait voir différente entrée de la dite mine. Sauf que cette dernière n'était pas vide comme ils 'y attendait à cette heure. S'il devait y avoir du commerce illégal, il était plus que probable qu'elle ait lieu au sein des différente galerie ou alors plus tard dans la journée. hors il pouvait déjà apercevoir un individu plutôt louche. Discrètement il décida de se rapprocher pour mieux observer cette étrange personne... ou plutôt créature ?

Publié le 17/08/2020 à 18h46

Chakra bleu

Le temps était vite passé et on se retrouvait tous face aux entrée des mines abandonnées. La recherche n avait rien donné. Nous étions maudit et les champignons étaient la seule chose qui pouvait apaiser notre douleur à tous. Corps maudit, vie maudite... nous étions des aberrations de la nature mais nous voulions vivre à tout prix. Nous tournions tous en rond à réfléchir à une solution, mais que faire ? Retourner sur la plage, hors de question, s établir quelque part n était pas faisable et nous devions pourtant rester discret pour éviter des problèmes... même si notre soif de sang nous faisait tuer des innocents... choses totalement incontrôlable. Kamui était un monstre et notre chef.

« Recherche nul!!! »


Kamui explosait un rocher sur le dessus de la mine et celle cinq effondrait pour condamner l accès.

« On ne trouvera jamais ces merdes de champignons. »


Aygo prenait la parole.

« Nous n avons pas tout explorer, on pourrait continuer ? »


« Ce n est pas possible on va finir par se faire repérer. »


Le groupe devenait de plus en plus nerveux.
Reijin s impatienter aussi.

« Quittons ce lieu et allons vous défouler quelques part. On trouvera peut être autre chose pour nous calmer. »


Kamui s avançait alors vers nous.

« On va contourner la ville et quitter la zone. Il faut aller voir ailleurs , nous tuerons les villageois afin de faire des provisions de viande... »


Kamui était de plus en plus nerveux. Je prenais alors le relais.

« remontons sur la colline . Nous discuterons que notre route à prendre . Nous sommes trop à découverts. »


Le groupe allait commencer son ascension. Il était difficile pour de tel monstre de passer inaperçu. Mais l habitude était de supprimer ceux qui osaient les regarder.

Publié le 17/08/2020 à 19h04

Chakra bleu

« ... »


Si, de loin la créature avait sembler être humaine. Elle n'en avait que de vague similitude. On pouvait aisément la qualifier d'humanoïde certe. mais la ressemblance avec un être humain lambda était minime. Si l'on demandait au singe de décrire cette chose, un seul mots germerait dans son esprit pour la décrire. Monstre. Cette créature était littéralement une erreur de la nature. En comparaison, les Kenketsu avait déjà l'air bien plus humain que ce dernier. Cacher derrière des rochers. Nul doute que la créature approcher des 2 mètre de haut. Mine de rien, Kitaï se demanda si cette créature avait un possible lien avec Masaru. Peut-être que la nécromancie pouvait aboutir à de tel créature, Dans ce cas, ce serait un laquais du Gaikotsu que Rei rechercher?

Sauf qu'à cette hypothèse s'ajouter que la "chose" sembler parler tout seul? Elle était pas net dans sa tête? D'ailleurs, s'il le comprenait. Cela signifier que cette chose était...Humaine? Un frisson lui parcourut l'échine à cette seul idée. Surtout que cette dernière sembler vouloir partit. Visiblement, elle chercher des... champignon? Un ingrédient nécessaire à la nécromancie? il fallait en savoir plus. Sauf qu'il n'avait aucune confiance. il se contenta donc d'observer. Il compter laisser partir la chose lorsque cette dernière aborda un sujet moins appréciable au oreille du shinobi qui sortit de sa cachette, main sur le manche de son épée.

« J'ai bien compris? Sa parle de manger des gens ? Si c'est des champignon que vous cherchez faudrait sans doute mieux fouiller une forêt non ? »

Publié le 17/08/2020 à 19h29

Chakra bleu

La montée se passait bien. Ce n était pas un effort des plus physique pour nous, une simple formalité. Le silence était le maitre mot, nous aurions le temps de discuter de notre direction une fois sur la colline. Je salivais à l idée de nous nourrir de chair fraîche. Ça faisait un long moment que nous n avions mangé... sauf de la vermine. Au bout de quelques dizaines de minute, on y était.

« Voilà, vers où compte tu allais Kamui, nous attendons tes directives. »


Kamui respirait un bon coup et il se mettait à rugir comme une bête sauvage.

« L écho n est pas trop mal ici. On va aller vers le sud. Aygo avait reperé un petit village. Nous aurons de quoi manger et piller. »


C était difficilement difficile de proposer quelque chose d autre... sans qu il ne rentre dans une colère noir.

« Bien, je prend la position de devant. Nous n avons pas de temps à perdre. »


Alors que nous comptions nous mettre en route... un individu se manifestait. Il nous avait entendu. J avais dit d être discret mais on ne m écoute jamais. On reculait rapidement et nous étions sur nos gardes.

« De quoi tu te mêles toi ? Les champignons que nous cherchons ne sont pas ordinaires et nous avons faim!! »


Nous observions l individu... il n était pas agressif, etrange... sur de lui qui était il ? Il fallait mieux se méfier, un simple humain aurait fuit devant nous.

Kamui prenait alors la parole.

« Tu devrais déguerpir, nous sommes 6 contre 1. On veut juste dégager d ici et retourner à nos affaires mais si tu as des champignons de chakra... ça pourrait éviter qu on se nourrissent d autres choses »


Autant tester, vous n avions rien à perdre... par contre lui...

« Nous sommes pourchasser par ces chiens de Kenketsu, la plage noir est le seul endroit où trouver cette denrée rare, on parcours le monde à la recherche d un autre spot et loin de ces suceurs de sang !! »


Les 6 se mettaient en ligne face à ce type et Reijin prenait la parole. Il était le plus sage et le plus prudent.

« Nous sommes fatigués et à bout de nerf. Nous éviterons les villages si vous nous laissez en paix. »


La persécution, ils connaissaient tou. J essayais de calmer le jeu. Combattre ou tenter tout autre chose sans connaître ce type était bien trop risqué. Autant alors, jouer sur la politesse.

« Je me pressente. Je suis Reijin, la il y a Aygo, Kamui, Hakai, Hishiri et Berserker... et toi qui es tu ? »


Publié le 17/08/2020 à 20h15

Chakra bleu

La créature parler beaucoup, mais il n'y avait que peu de chose réellement intéressante à retenir. La première était qu'il n'était pas seul? Vraisemblablement, Kitai n'avait aperçus personne d'autre. Ce la signifiait donc que ces dernier ce tenait en embuscade quelque part? Dans ce c as, pourquoi perdre ainsi l'effet de surprise ? Surtout que sa façon de parler était étrange. Les deux autres information était les "champignon de chakra" ainsi que les kenketsu. Ainsi, cette étrange créature était chasser des "plages noirs" ou se trouvait les dit champignon par les vampires. C'était une histoire tordu surtout que le singe n'avait jamais entendu parler de ces lieux ou de ces fameux champignon. Mais les parole résonnait avec les propos de du Prince. Il y avait des chose qui était cacher par les manigance du Prince. Sa récente défaite pouvait t'elle être lié a l’apparition de cette choses?

« J'ai jamais entendu parler de "champignon de chakra..." »

La chose en voulait pour éviter de tuer les civil qui auront le malheurs de croiser sa route. Il avait aucune idée de la valeur de ces champignon, mais il était certain qu'il valait moins qu'une vie. Malheureusement, si la réponse de Kitai ne le satisferait pas et qu'il souhaitait s'en prendre à des innocent. Le singe ce chargerait de l’empêcher de nuire ici et maintenant.

« Je ne voit que toi "Reijin"... Ils sont ou les autres? T'a qu'a m’appeler Saru. »

Ne baissant nullement sa garde, il observa a nouveau les alentours. Eviter une attaque surprise était plus que nécessaire.

« Si ces les sangsue que vous fuyait. Vous vous êtes surtout bien rapprocher de leurs territoire. je serais vous je retourner au "plages noirs". Les sangsue on pas mal de truc a régler par ici. »

A nouveau, il en avait trop dit. mais il était fort probable que ce genre de créature ne soit plus la priorité des vampire. la tête de leurs clan était tombé et nul doute que leurs projet aussi.

Publié le 18/08/2020 à 14h06

Chakra bleu

Nous étions sur nos gardes mais il nous révélait quelque chose de très contraignant. Il ne connaissait pas ces champignons. Que faire, nous en débarrasser ? Lui demander de l aide? Une option qui sera non, personnes ne nous avaient jamais aidé. On se consultait pour parler de cette situation qui n était pas prévu.

« Tu ne connais pas quelqu un qui pourrait nous renseigner ? »


Une bête question anodine, mais l étranger était de plus en plus bizarre et tout en disant son nom, il disait ne voir que Reijin...

« Bien, Saru... je vais paraître désagréable mais as tu un problème de vue ? Nous sommes à 6 devant toi et notre chef Kamui commence à devenir nerveux car il pense que tu te moques de nous... »


Kamui s avançait vers cette homme qui se nommait Saru.

« Que cherches tu? Que manigances tu ? Tu vois très bien que nous sommes en surnombre par rapport à toi. »


Je mettais un coup de coude à Kamui lui priant de se calmer. Et on écoutait ce qu il avait à nous dire sur les Kenketsu. Il se rapprochait d ici ? Comment était ce possible ? Nous poursuivait il? Ce n était pas bon du tout... nous commencions à stresser et était il prudent de faire confiance à cette inconnu...
Hakai prenait son tour de parole...

« Et si c était un piège pour nous ramener dans l antre pour mieux nous faire tuer ? Nous savons qu il y a quelques champignons là bas... mais c est trop risqué pour nous a moins que... serais tu prêt à nous aider ? »

Publié le 18/08/2020 à 18h18

Chakra bleu

« Pas vraiment... »

Comment pouvait t'il renseigner quelqu'un sur quelque chose dont il ignorait l'existence jusqu'à présent? peut-être que le Prince ou Rei savait quelque chose à ce sujet. Mais il ne pouvait pas les présenter à n'importe qui. Nul doute que le Prince et cette créature ne s’entendrait absolument pas. L’éternel étant la source de leurs malheureux visiblement. Pour ce qui était de Rei, une rencontre était plus envisageable, mais il devait s'assurer qu'il ne craignais rien. Si le singe avait pleinement confiance en s'a capacité à ce défendre. Ce n'était nullement le cas pour son compagnon de voyage. Il se devait de veiller à sa sécurité. C'était lui le protecteur du groupe.

Levant un sourcil d'incompréhension à l'idée qu'il avait un probléme de vue. Non, il n'avait qu'une seul abomination devant les yeux. Cette dernière possédait une seul ombre. La façon de parler était étrange et, lorsqu'il mis un coup de coude dans le vide. Le shinobi fini par comprendre. La créature ressembler à peu à son ancien lui. lorsqu'il pensez que Red, Saru et lui était des personnalité distincte. C'était partiellement le cas. Saru subsistait encore un peu, mais il était sur la bonne voie pour n'être qu'un définitivement. Ce type avait vraisemblablement beaucoup de problème a régler.

« Libre à toi de me croir ou non. Mais je suis certain que leurs nombre va rapidement augmenter dans la région. Ils on eu un "petit souci" à domicile... »

Une guerre, leurs chef tombé. C'était clairement plus qu'un "petit soucis".

« Je n'est pas le temps. j'ai déjà un truc plus urgent à régler. Par contre, faut faire quelque chose pour ta tête. Si vous êtes "tous" devant moi. Sache qu'il n'y a que "toi" qui se tien devant mois. Les autres ces dans ta tête. »

Il n'avait pas le temps de faire un détour. La maladie de Rei n'était pas vrai très clair pour le singe, mais il savait qu'il n'avait pas le luxe de perdre du temps inutilement. C'était une course contre le destin de l'adolescent dans laquelle il c'était lancer. Aider un premier inconnus passé. Deux, sa devenait compliquer. Oh moin, il pouvait l'aider à réfléchir sur son problème de personnalité.

« Y a largement de quoi chasser dans les plaine de yuki. Vu ton gabarits tu devrais pas avoir trop de mal à faire des réserve pour repartir. On touche pas au humain par contre... Pourquoi ces champignon sont si important ? »

Publié le 22/08/2020 à 11h39

Chakra bleu

Que faire, on se consultait, on réfléchissait. Étrangement Kamui restait silencieux. Ce gars n’était pas prêt à nous aider. Mais si il ne nous aidait pas? Kamui allait encore ordonner des massacres qui allaient nous attirer des ennuis. Il fallait faire cesser cela mais comment ? Nous étions des monstres aux yeux de tous et les monstres font régner la terreur pour être seul. Nous n’étions bien que seul entre nous... mais s’isoler totalement n’était pas la bonne solution et surtout pas ici à en croire ses dires.

« Si je comprends bien, nous serions plus en sécurité sur les plages maintenant et plus libre de trouver notre denrée rare... »


Le dilemme était insupportable et je me tenais la tête, tout le monde se mettait à crier, à hurler qu’il fallait se décider... fuir ou combattre ou l’écouter ou tout arrêter. Je tentais de reprendre mes esprits quand il me disait qu’il ne voyait qu’une personne. Je ne le comprenais absolument pas.

« C’est impossible ce que tu dis, je les vois très bien et on ne sait pas utilisé d’illusion pour nous dissimuler, crois moi ça m’arrangerait »


Je m’approchais de lui, sans agressivité en murmurant pendant que les autres se disputaient.

« Le seul moyen de faire cesser cela, c est de calmer Kamui avec ces champignons... sinon il nous forcera encore et encore à tuer... »


Je devais trouver une solution pour le groupe. Cette homme parlait de chasse, c’était une option que j’approuverais, mais je n’ai pas de pouvoir décideur.

« Tu as sans doute raison et en ce qui concerne les champignons. Ils sont très très rare... ça nous permet de ne pas sombrer dans la folie... ç est pour ça qu’on en a besoin. C’est le seul moyen d’être normal... mais les vampires veulent nous détruire... je ne sais même pas pourquoi. Si seulement il pouvait tous disparaître ! On vivrait libre et sans peur! »


Hélas, nous étions tous des isolés et donc quasiment impossible de tuer ces saloperies.

« Je pense te faire confiance et retourner vers les plages... »

Publié le 22/08/2020 à 16h28

Chakra bleu

« Peut-être, je sais juste que de grand changement au lieu dans leurs clan. »

Il en révélait sans doute trop, mais envoyer une créature inconnue à une mort certaine n'était pas plaisante comme idée. Il pouvait aussi la tuer maintenant pour éviter que des innocent se fasse tuer. Car il était peut probable que cette chose n'est jamais croiser de population sur sa route. Un nouveau dilemme pour le Gaikotsu.

« Donc ce champignon te permet d'être enfin seul dans ta tête... Intéressant... »

Il était peut-être possible d'étudier ces champignon afin de produire un remède. C'était probablement ce que Rei aurait pensez s'il était ici. Saut qu'il était absent et le singe n'avait pas son niveau de connaissance. Non, le plus simple était d'éliminer la conscience qui causait problème, le fameux Kamui.

« Donc, c'est kamui celui qui dirige c'est ça? Bah dans ce cas, si je le bat vous il acceptera mes condition ? »

Si Kamui était le chef et le responsable des carnage, le battre était la meilleur façon de se faire entendre. Si c'était comme lui et Saru. Les personnalité représenter une facette et Kamui était la mauvaise. Il suffisait de la calmer un peu. Ce devait être dans les possibilité du singe.

« Sa me pose pas de problème que vous rentrez chez vous. Mais les massacre je dit non. Si je gagne, vous accepter ma condition. »

Publié le 22/08/2020 à 19h31

Chakra bleu

De grand changement ? Était il a la dérive, ça commençait à discuter entre nous et Kamui devenait de plus en plus nerveux... je n’aimais pas ça du tout... j’essayais de tempérer mais je ne pourrais pas le retenir indéfiniment.

Les champignons... si seulement il en avait eu, Kamui se serait calmé directement et tout se passerait bien pour tout le monde... que faire c’était totalement horrible comme situation...

« Oui... oui... mais ça devient dur arggg. Je ne sais pas quoi faire ! »


Les paroles qui suivait, elle mettait en rage Kamui qui venait a ce manifester... la rage pouvait se lire dans les yeux et il le dégageait en prenant les devant... pourquoi avait il dit cela...

« Espèce de petite raclure, tu penses que tu peux te débarrasser de moi ainsi ? C’est pauvre chien ne pourrait pas survivre plus d’une heure sans moi... ils me font pitié. Une fois que je t’aurai tué, je m’occuperais d’eux.... ils ne me servent à rien !! »


Il éclatait de rire quand ce minable disait ne pas accepter que je rie des innocents. Il se prenait pour qui cette petite merde!

« J’accepte le deal, ta seule solution est de me buter. Ainsi, ces chiens qui me servent de coéquipiers pourront vivre leurs vie misérable. »


Kamui se mettait à hurler... sa peau devenait extrêmement sombre, sa chevelure grandissait... sa masse musculaire augmente et ses yeux devenait noir...La rage du berserker avait prit le contrôle... nous ne saurions rien faire face à cela... c’était trop tard.

« Tu vas regretter tes paroles !!! »


Kamui se jetait tel une bête sauvage sur ce gars... déferlant et brisant le sol grâce à une vitesse et une puissance accrue... ces 2 bras se transformer en masse... il fixait alors son adversaire pour ne plus le lâcher, il sautait dans les airs en tourbillonnant et fonçant à grande vitesse pour percuter le jeune homme.

Publié le 22/08/2020 à 22h21

Afficher les techniques utilisées